AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



FERMETURE DU FORUM





 

 Revenge time || Matsuda Hiro






Invité

avatar








   Jeu 22 Juin - 20:33


Comptoir du pub
Le 28 juin 2017 ; aux environs de 14h


L’heure était à l’exploration. Izumi vadrouillait tranquillement à travers la ville. Il commençait à se repérer un peu plus facilement, maintenant qu’il s’était décidé à jeter un coup d’oeil à la carte qu’il avait reçu à son arrivée. Son sens de l’orientation était pour le moins discutable, mais à force de déambuler à droite à gauche, tout commençait à prendre forme dans son esprit. Comparé aux cyber cités dans lesquelles il avait grandi, l’île n’était pas bien grande. Cependant...c’était sans compter sur les transports en commun. La parcourir de long en large faisait une sacrée trotte, d’autant plus que personne n’était à l’abri d’une éventuelle attaque. Enfin. Le jeune homme ne se faisait pas trop de soucis. Premièrement parce que, le risque, pour lui, n’en était pas un, et secondement parce qu’il semblait intimider un certain nombre de joueur avec son apparence hors norme. Et certainement à tort. Izumi était loin d’être d’une carrure imposante, si ce n’était le contraire. Certainement excellait-il plus dans l’art de la fuite que celui du combat : il suffisait de voir son nombre de victimes qui, après presque deux semaines de jeu s’élevait...à zéro. Le Japonais n’aimait pas se presser. Il ne voyait pas l’utilité de se jeter sur les autres par simple volonté de remporter la victoire : il se moquait bien de gagner. Par dessus tout, il voulait jouer. Et plus le jeu durait longtemps, plus il s’en montrait ravi. C’était un charmant moyen de faire passer le temps, après tout. Certains tuaient. Lui, s’amusait. Comme un fou.
Il était non mécontent d’avoir quitté la zone marécageuse. L’humidité de cet endroit lui avait été particulièrement insupportable. A défaut de ne pas ressentir correctement les sensations nécessaires à sa survie, il y avait d’autres, touchant au domaine du confort, qu’il discernait plus facilement. A son grand dam. Enfin ! Cette petite virée avait malgré tout était « enrichissante ». Il y avait vu son premier-double- meurtre. Et le meurtrier en question –devait-il réellement le qualifier de cette façon ?- se révélait être Hiro ! Merveilleuse coïncidence. Comme quoi, le monde était bien petit, par ici. Il repensa à l’autre étudiant et son épaule blessée. Comment s’en sortait-il ? Certainement mieux que ce qu’il aurait pu penser : cette personne était visiblement assez résistante et sa détermination semblait, de loin, battre la sienne. Enfin. Il n’avait pas à se soucier de ce genre de détail ; quelque chose lui soufflait qu’il le reverrait bien assez vite. Il ne croyait pas si bien dire.
Il s’était vaguement rafraîchi dans une habitation où l’eau courante marchait encore, en sueur après sa longue marche. Izumi avait l’impression de suivre un rythme totalement décalé. Difficile à garder la notion du temps ici ; il ne dormait plus nécessairement la nuit et se mouvait incessamment, aux heures plus improbables les unes que les autres. En se fiant au soleil qui approchait de son zénith, il supposait être en début d’après midi –cela restait une supposition. Il fallait dire qu’il marchait depuis de longues heures et ce, bien avant que l’astre solaire ne se lève. Dieu, qu’il était perturbant de vivre sans repère ! Il avait presque l’impression d’être projeté dans sa prime adolescence, lors de ses vacances d’été, où il se couchait à huit heures du matin pour se réveiller quatre heures de l’après midi sans jamais sortir de sa chambre. Que de nostalgie ~ ... Les circonstances actuelles étaient ceci dit sensiblement différentes. Et, loin de s’amuser sur ces plateformes de jeux en ligne, lui vivait à présent l’aventure en grand. Qui aurait cru qu’il en arriverait là...
Après un petit moment, le Japonais déboucha sur une partie de la ville qu’il n’avait encore jamais exploré. Son regard, d’instinct, fut attiré par une vieille pancarte indiquant un pub. Hmn. Pourquoi pas. Peut-être y avait-il des choses intéressantes à trouver ? Il ne perdait rien à aller voir. Il poussa la porte vermoulu du bâtiment, y entrant sans hésiter un seul instant ou même se demander si des gens auraient pu s’y trouver. Du Izumi tout craché, en somme. La stratégie ne faisait pas encore partie de son fonctionnement, mais peut-être viendrait-il à changer. Il avait été trop chanceux pour jusqu’ici, à bien y réfléchir. Mais, du moment qu’il ne s’était pas fait une petite frayeur, il était fort peu probable de le voir changer de sitôt. En posant son sac sur l’un des tabourets, il vint s’asseoir sur le bar –sur le bar, tout à fait. Au diable les bonnes manières –bonnes manières qu’il n’avait certainement jamais eu. Il se permit un petit soupir, passant une main à l’arrière de sa nuque. Alors. Quel était le programme ? Aller farfouiller du côté des cuisines, ou plutôt des vitrines ? Peut-être y trouverait-il un peu d’alcool, c’était toujours ça de gagné...
Revenir en haut Aller en bas





Invité

avatar








   Ven 23 Juin - 16:58



Une cigarette au coin des lèvres, le jeune homme tentait d'appliquer plus de bandage à sa blessure. Il avait décider de se poser dans un coin tranquille pour regarder comment se portait son bras et au moins le bleu commençait à changer de couleur. Bleu pour ne pas dire hématome. Cela le faisait encore un peu souffrir mais heureusement il avait de la morphine si cela devenait trop insupportable. Pour le moment il n'en avait pas utiliser mais si ça continuait à le lancer toute la nuit il allait finir par en prendre … Il n'avait pas fermé l’œil de la nuit sous la douleur et ça ne risquait pas d'aller en s'arrangeant. Fort heureusement il était résistant mais jusqu'à quel point ? Tout le monde à ses failles et ses limites … Le blond-brun termina de remettre des bandages pour solidifier le tout et retira la cigarette de sa bouche pour recracher la fumée qu'il avait inhalé. Cela lui semblait faire une éternité qu'il n'avait pas fumée … En regardant un peu son épaule il ne pouvait s'empêcher de repenser à celui qui l'avait torturé avant de le sauver. Comment il allait ? Peut être avait-il trouver une autre personne à emmerder que ce ne serait pas étonnant ! Hiro eut un sourire amusé à cette pensée avant de finir de poncer sa clope et de l'écraser contre le pied d'un lampadaire non loin de là. Il devait désormais reprendre sa route au plus vite, traîner dans le centre-ville était une chose qu'il ne supportait pas. Mais s'il y était c'est qu'il y avait une bonne raison … Une arme, il devait absolument mettre la main sur une arme …

Il en avait prit bien trop plein sa gueule pour se permettre de se balader sans aucune protection. Si au moins il pouvait mettre la main sur un gilet pare balle ça lui serait bien utile. Ou même un simple pied de biche ferait l'affaire, même rouillé … Le Japonais soupira en se disant qu'il n'était pas prêt de mettre la main sur ce qu'il recherche. Il se redressa à contre cœur, remettant son sac sur son épaule pas blessé et avança dans les rues désertes. Son regard fut attiré par une immense enseigne indiquant un pub un peu plus loin. Il ne savait pas ce qu'il pourrait y trouver ou si ça pourrait lui être utile à quelque chose, mais même des cadavres de bouteilles pourraient servir de moyen de défense. Il était à l’affût du moindre objet qui pourrait l'aider à survivre sur cette île de merde. Le jeu était cruel mais beaucoup moins que les connards qui l'avait inventé … Ses pas le menèrent donc à l'entrée où la porte, ou du moins ce qu'il en restait, était entrouverte. Soit elle avait été laissé comme ça, soit quelqu'un se trouvait déjà à l’intérieur … Dans l'un ou l'autre des cas c'est là que ça lui rappelait l'urgence d'avoir une arme avec lui. Avec prudence le jeune homme regarda dans le pub et put y voir une silhouette qui ne lui était pas totalement inconnue. Il avait déjà rencontrer ce type plusieurs fois et d'ailleurs pas plus tard qu'hier …

Izumi … En scrutant un peu mieux les lieux et une fois ses yeux habitué à la pièce sombre il le reconnu tout de suite. Qu'est-ce qu'il disait, il savait qu'il allait finir par lui tomber dessus … Sa revanche lui vint alors en tête et un sourire vint étiré le coin de ses lèvres. Le serpent voulait s'amuser ? Alors ils allaient jouer … Le Japonais pénétra dans l'établissement sans le moindre bruit, assez mince pour se glisser par la petite ouverture de la porte sans la faire bouger. Il était doué en discrétion et il remerciait le ciel de ce cadeau, sans quoi il ne pourrait pas donner les effets de surprises escompté dans ce jeu … Il progressa accroupis lentement mais sûrement vers sa proie qui était assis sur le bar. Une fois à sa hauteur il lui tira le pied pour le faire descendre et se redressa au même moment. Il attrapa son bras de son seul valide et lui fit une clé de bras pour le retourner face au bar. Il l'y colla avant de se presser contre lui pour lui empêcher le moindre mouvement. Le blond-brun était content de sa prise et même avec un bras en moins était content de toujours pouvoir faire ça ! Il tordit un peu plus le bras de sa victime avant de se pencher à son oreille.

« Tiens, tiens mais qui est là ? » Demanda Hiro avec de l'humour dans la voix. « Tu n'as pas oublié ma petite revanche sur notre jeu n'est-ce pas ? » Il tendit encore plus le bras d'Izumi et remarqua qu'il n'avait pas l'air de souffrir grandement alors qu'il était en train de lui retourner quasiment le bras. Il ne voulait pas aller plus loin dans son geste de peur de le lui briser. Même s'il avait une revanche à tenir et que son but était de lui faire mal pour lui rendre ce qu'il avait vécus la veille par sa faute. Mais son but n'était pas de lui faire perdre un membre ou de le blesser, loin de lui cette idée. « On s'est quitté un peu vite hier, comment tu te portes aujourd'hui ? » Il voulait savoir avant de mettre sa vengeance à exécution. Il ne savait pas encore ce qu'il allait faire mais la pièce entière donnait des idées à revendre.
Revenir en haut Aller en bas





Invité

avatar








   Sam 24 Juin - 22:52


Il regardait le plafond, l’air perplexe. Il avait déjà vu plus sympathique, comme lieu. Ça sentait la poussière et le renfermé à plein nez. Difficile de croire que cet endroit avait pu être fréquenté, quelques années auparavant. La ville prenait une dimension quasi fantomatique, peu importe à quelle heure de la journée on s’y aventurait. Il observait la lumière filtrer à travers les fenêtres barricadées à certains endroits. Il faisait malgré tout assez clair dans la pièce pour distinguer les choses en dépit de la légère pénombre qui l’entourait. S’il supposait bien, la porte à l’arrière de la salle devait mener aux cuisines. Peut-être y avait-il aussi une sorte de vestiaire ? Certainement. Izumi ne se faisait pas trop d’idées, se doutant bien qu’il ne trouverait rien susceptible d’attirer son attention. Il ne savait pas vraiment ce qu’il pouvait bien chercher ici, mais son désintérêt pour les choses étaient si prononcé qu’il l’amènerait à faire chou blanc. Ce qu’aimait le Japonais...n’était rien de plus que jouer. Et pour jouer, il avait besoin des autres : des interactions avec toute cette multitude de petits pions.
Un cri de surprise s’échappa de ses lèvres alors qu’il sentait que quelque chose le tirer par la cheville, le faisant immédiatement tomber du bar. Avant même qu’il n’eut le temps de comprendre ce qui lui arrivait, il se retrouvait la face contre la surface polie du comptoir, immobilisé. De toute évidence, il venait de se faire attaquer. Mais loin de paniquer, il poussa un soupir, presque agacé. Ça lui apprendra à être aussi distrait, tiens... Sentant qu’on lui tordait le bras sans pour autant en avoir mal, il se laissa faire sans broncher. La personne allait bien finir par se rendre compte que cela ne lui faisait pas grand chose...
Néanmoins, en entendant la voix qui vint parler à son oreille, un large sourire fendit de lèvres. Eh bien. On pouvait dire qu’ils étaient définitivement destinés à faire un bout de chemin ensemble. C’était pour le moins évident, non ? Aux paroles d’Hiro, il sentit que celui-ci resserrait davantage sa prise autour de son bras. C’était ça, sa « vengeance » ? Un rire clair s’échappa de sa gorge, c’était de cette façon qu’il comptait lui faire regretter la petite douleur de la veille ? Il y avait encore du chemin à faire ! « Si tu comptes vraiment te venger maintenant, vas y un peu plus fort. Je sens rien du tout ~ » nargua-t-il, le visage toujours écrasé contre le comptoir. Néanmoins, l’autre joueur s’arrêta finalement, comme par peur de lui casser quelque chose. Izumi soupira. Il n’aurait rien perdu à pousser la plaisanterie jusqu’au bout !... Libéré de sa poigne, il se redressa légèrement avant de s’étirer. Pour le coup, son bras était légèrement engourdi. Ses yeux rieurs se posèrent un instant sur le jeune homme. Même avec un bras en moins, il était visiblement apte à maîtriser une personne. Comme quoi, ce type était bel et bien fait pour être ici. A tous les coups, il allait se remettre à tuer d’ici peu. C’était presque une évidence. Il ne lui fit cependant pas part de cette pensée, affichant son éternel sourire. « Je vais toujours aussi bien que hier, comme tu peux le constater » En effet, Izumi était toujours en aussi bonne forme qu’il avait l’habitude. Certes, il avait eu quelques différends peu à après son arrivée avec un joueur dont il tairait le nom, mais en dépit de cela, tout allait visiblement pour le mieux. Enfin. Si le « mieux » existait quelque part sur cette île. Il détailla un instant Hiro, son regard se posant sur son bandage. « Et toi ? Tu t’es un peu remis de tes émotions ? » Vu la façon dont il venait de plaisanter à peine surgit dans la pièce, il avait comme l’impression que oui. Même son bras invalide ne l’avait pas empêché de le mettre en position de faiblesse. Définitivement, il ne se faisait pas de soucis pour lui.
Il ne put s’empêcher d’afficher une expression espiègle alors qu’il venait se placer face à lui. « Alors ? Tu ne penses pas que nous sommes condamnés à devenir des alliés, vu le nombre de fois où nos routes se croisent ~ ? » Il se faisait à moitié sérieux. Peut-être qu’Hiro ne lui faisait pas encore suffisamment confiance, et certainement avait-il raison de le faire. Izumi et son esprit détraqué n’étaient jamais à l’abri d’être pris d’une idée sordide. Lui quine parvenait à différencier le bien du mal n’était peut-être pas capable de réellement considérer un allié comme tel. Ce dont il était sûr et certain, c’était que le Japonais l’amusait tout particulièrement : à croire qu’il avait le talent pour. Il afficha un petit sourire satisfait alors qu’il allait voir derrière le comptoir, inspectant les vitrines dans lesquelles étaient entreposées de très nombreuses bouteilles poussiéreuses. Sur le lot, il devait bien en avoir une qui n’était pas totalement vide, pas vrai ? Il se sentait d’humeur à boire un peu, surtout en si bonne compagnie ~ .
Revenir en haut Aller en bas





Invité

avatar








   Lun 26 Juin - 17:06



L'effet de surprise avait marché au moins à entendre le petit cri de surprise poussé par l'autre joueur. Au moins il n'avait pas totalement échoué dans son plan, à savoir comment allait se dérouler la suite mais il comptait bien l'en faire voir de toutes les couleurs. Après avoir fait comprendre à Izumi qui était à l'origine de cette petite peur surprise il l'entendit rire comme à son habitude. Même si Hiro le découpe à ce compte là il ne lui enlèvera apparemment jamais son petit sourire amusé du visage …  Ok il avait une revanche à prendre sur le garçon mais il allait pas non plus lui péter le bras … Bon au moins ils seraient quitte après ça, un point partout. Mais si on y réfléchis bien ce n'est pas Izumi qui lui avait valu son épaule cassée. Au contraire il l'avait aidé à la remettre en place … Au pire Hiro ferait la même chose où est le problème ? "Si tu comptes vraiment te venger maintenant, vas y un peu plus fort. Je sens rien du tout ~" Mais en plus il le cherchait ? Ce gars était vraiment suicidaire c'est pas possible … Ou alors sadomasochiste ce qui ne serait qu'à moitié étonnant vu le spécimen … Hiro resserra son poignet et appuya un peu plus, usant de sa force pour contorsionner son bras jusqu'à entendre un peu craqué.

« Et ça, tu l'as sentis ? » Demanda le blond-brun qui serrait la mâchoire. Mais après un petit temps voyant que cela ne servait à rien il le relâcha. Il ne lui avait rien cassé mais ça avait dût lui faire un drôle d'effet …

Il aurait l'occasion de trouver une idée plus tard, pour le moment il était en train de se maudire d'être de nouveau tomber sur lui … C'était pas possible, la fois dernière il avait dis ça en rigolant mais apparemment le destin voulait s'acharner … Le revoilà en compagnie d'Izumi et dans un pub en plus, ça pouvait rapidement partir en live … "Je vais toujours aussi bien que hier, comme tu peux le constater." Ah ouais ça il le constatait ce qui était bizarre d'ailleurs. Personne n'avait tenté de le trucidé pour son côté insupportable entre temps ? "Et toi ? Tu t’es un peu remis de tes émotions ?" Bien sûr, il se portait à merveille avec une épaule démise et un bras inutilisable … Surtout après la nuit d'horreur qu'il avait passé … Mais il n'allait tout de même pas faire le plaisir à l'autre joueur de le lui dire, il serait trop heureux …

« Comme tu vois un bras me suffit pour maîtriser un homme. » Annonça le blond-brun en s'asseyant sur un des tabourets. Tant qu'à faire se poser un peu … « Après sur quelqu'un de costaux je ne sais pas ce que ça donne. » Le taquina-t-il en lui lançant un sourire en coin moqueur.

Il est vrai qu'Izumi était plutôt mince et n'avait pas tant de muscle que cela, mais au moins Hiro pouvait se permettre de juger jusqu'où son corps pourrait le poussé. Quelqu'un qui faisait deux fois sa taille et trois fois sa carrure pas sûr qu'il y parvienne … "Alors ? Tu ne penses pas que nous sommes condamnés à devenir des alliés, vu le nombre de fois où nos routes se croisent ~ ?" Et malheureusement il semblerait bien que ce soit le destin qui fasse un gros doigt à Hiro sur ce coup là … On dirait bien que le petit souhaitait vraiment cette alliance, chose qui ne dérangerait pas Hiro en soit, à la condition qu'il soit moins … Turbulent.

« Ça dépend, tu t'es décidé à m'appeler master ? » Demanda le blond-brun avant que son regard ne se pose sur les bouteilles entreposées autour de lui. « Il y a pas quelque chose à boire pour que je puisse te supporter plus de deux heures ? » Annonça le Japonais qui se doutait qu'il y en avait pour la soirée.

D'ailleurs si se bourrer la gueule pouvait l'aider à mieux prendre en main sa revanche envers Izumi il était pour ! Le joueur bleu se redressa et fit le tour du pub où étaient entreposées plusieurs bouteilles. Il regarda Izumi faire pareil du coin de l’œil. Chaque bouteilles que le blond-brun soulevait semblait vides par leur poids étonnement léger. Avec la chance qu'il avait il n'y aurait pas grand chose à boire … Comme si le ciel l'avait entendu, après un temps de recherche un sourire vint étirer ses lèvres en voyant que l'une d'elle était pleine. De l'alcool pur, il verrait bien si le gamin serait aussi résistant qu'il n'y paraît. Il se tourna en direction de l'autre jeune homme et vint poser la bouteille sur le comptoir sans douceur pour attirer l'attention du plus jeune. Un genre de défi en soit, qui allait tenir le plus longtemps ? Il le forcerait à avaler s'il le faut mais il pensait tenir là sa petite revanche … Il sortit deux shot poussiéreux qu'il rinça avec un peu d'eau contenu dans sa bouteille et les posa sur le bar. Il retourna sa soir et dévisagea Izumi avec un sourire en coin narquois.

« Voyons voir si tu as réellement des couilles comme tu l'as clamé la dernière fois. J'ai hâte de voir dans quel état tu vas finir après ça ... » Annonça Hiro avec un air sadique. Sur les jeux d'alcools il était presque imbattable. En avoir fait beaucoup dans sa jeunesse l'avait aidé à mieux tenir l'alcool jusqu'à un certain stade. Qui des deux allait tomber le premier ?  
Revenir en haut Aller en bas





Invité

avatar








   Jeu 29 Juin - 0:31


Ce qu’il aimait  chez Hiro était le fait qu’il ne le ménageait pas. A peine venait-il de le piquer qu’il se mettait à resserrer sa prise –en vain. Izumi ne pouvait s’empêcher de rire. Ce comportement lui plaisait. Surtout lorsqu’au final, il en ressortait gagnant. Un claquement curieux se fit entendre et il arqua un sourcil aux paroles de l’autre étudiant. « Disons que j’ai entendu ? » répondit-il, hilare. Il était étrangement de bonne humeur. Ce petit jeu, stupide, lui plaisait. Il aimait particulièrement lorsque le jeune homme s’énerver. De la même façon qu’il appréciait –un peu- de se faire malmener. Hiro avait l’air encore un peu irrité de le rencontrer à nouveau, mais était-ce totalement le cas ? Izumi, lui, commençait à l’apprécier franchement. Il ne se gênait d’ailleurs pas pour le faire ressentir dans son comportement. Ses propos le firent sourire avec une faible moquerie. Oh, monsieur n’était pas vraiment modeste ~. Mais il n’avait pas tort, le jeune homme avait bien pu s’en rendre compte, plaqué contre le comptoir sans pouvoir être capable de bouger. Néanmoins, ce qui vint après lui fit froncer les sourcils. Izumi prit un air faussement choqué. « Je peux savoir ce que tu essayes d’insinuer, là ? » Il le savait parfaitement. En effet, il n’était pas bien imposant lorsqu’on en venait à regarder sa carrure. Néanmoins, il avait des avantages et une agilité que les autres n’avaient pas forcément.
Un rire profondément amusé s’échappa de ses lèvres. Il tourna la tête vers Hiro, hilare. « Moi, t’appeler « master » ? Je te l’ai dit, je suis plus rebelle que docile, dans le genre ~ » rétorqua-t-il, braquant ses yeux noirs dans les siens. Pour être rebelle, il l’était. Certains pourraient très bien en témoigner... Et il avait beau considérer l’étudiant comme un éventuel allié, il était hors de question de le voir comme un supérieur. Izumi était simplement différent des autres : à tel point qu’une comparaison était inutile. Si on cherchait à le regarder de haut, il n’avait qu’à couper les jambes de ceux qui tentaient de le faire. C’était aussi simple que cela.
Inspectant les étagères avec intérêt, il ne put s’empêcher de sourire à l’énième remarque d’Hiro à son égard, ne prenant pourtant pas la peine de répondre. On avait beau dire ce qu’on voulait, le jeune homme n’était pas le dernier à le cherchait. Une sorte de jeu semblait naturellement s’être installé entre eux ; ils ne faisaient que se lancer des piques à longueur de temps, ce qui amusait incroyablement le Japonais. Et il savait, quelque part, que l’étudiant ne le haïssait pas tant que cela. Il remarqua que ce dernier se mit à faire la même chose que lui, farfouillant dans les vitrines. Izumi n’y croyait pas trop, mais cela valait toujours le coup d’essayer. S’il devait boire de l’alcool, il sentait précisément que c’était le bon moment, surtout si Hiro l’accompagnait. Le bruit qui retentit dans son dos le tira de son inspection ; il se retourna pour le voir sourire fièrement, bouteille en main. Tiens, quel hasard ! L’étudiant avait bel et bien finit par mettre la main sur une bouteille remplie, ce qu’il n’attendait plus. Izumi vint s’asseoir à ses côtés, lui renvoyant le même air de défi qu’il lui lançait. N’essayait-il pas de le chercher ? Malgré lui, il se laissait entraîner plus que facilement dans la provocation, et ce que venait de lui lancer Hiro ne fit que renforcer sa détermination. « Ne me cherche pas, tu vas finir par me trouver et t’en mordre les doigts ... » commenta-t-il alors qu’il se saisissait sans gêne de la bouteille pour remplir les deux verres que son interlocuteur venait de rincer. Izumi ne savait absolument pas ce que contenait la bouteille en question ni même depuis combien de temps elle avait pu se trouver ici, mais il tâchait de ne pas y penser. De l’alcool restait de l’alcool, non ? C’était tout ce qu’il y avait à savoir. Néanmoins, à l’odeur qui lui parvenait, il réalisait que le liquide était peut-être plus fort que prévu. Au fond de lui, il savait que c’était une mauvaise idée, mais il refusait de donner satisfaction à son vis-à-vis. Il était trop tard pour reculer. Il fit joyeusement entrechoquer son verre contre le sien. « A la tienne ~ » glissa-t-il avant de boire d’une traite tout son contenu. Il sentit le trajet brûlant de l’alcool dans sa gorge, venant enflammer son estomac. S’il avait un peu réfléchi avant, le Japonais aurait pu avoir la décence de se rappeler que boire avec le ventre aussi vide que le sien était une mauvaise chose. Au fond, c’était peut-être lui qui allait finir par s’en mordre les doigts.
Revenir en haut Aller en bas





Invité

avatar








   Sam 1 Juil - 14:00



Hiro essayait de lui faire mal au possible mais pas moyen … On dirait bien que l'autre jeune homme ne sentait rien et le plus âgé avait beau lui faire craquer le bras cela n'y changeait rien … "Disons que j’ai entendu ?" En effet cela ne servait à rien de continuer sous peine de lui exploser littéralement le bras … A bout de patience le blond-brun relâcha sa prise en soupirant avant de s'éloigner. Il finirait par trouver un moyen de se venger tôt ou tard … Ce qui le rassurait c'était tout de même de savoir que même avec un bras en moins il pouvait toujours maîtriser une personne … Après si cette dernière était plus costaud peu probable … "Je peux savoir ce que tu essayes d’insinuer, là ?" Un sourire moqueur passa sur les lèvres du plus âgé des deux avant qu'il ne fasse un signe à Izumi comme pour lui dire qu'il n'insinuait rien du tout de manière ironique. Il aimait bien le chercher un peu aussi comme le faisait l'autre étudiant, un petit jeu qui avait eus l'air de s'instaurer de lui-même depuis leur dernière rencontre. Cependant l’ego d'Hiro était un peu à plat ces derniers temps surtout depuis tout ce qui c'était prit dans la figure depuis, mais il comptait bien le regonfler un peu avec cette rencontre. Le blond-brun aurait bien voulus qu'Izumi se plie à ses règles pour cela mais ça n'avait pas l'air d'être du caractère du plus jeune. "Moi, t’appeler « master » ? Je te l’ai dit, je suis plus rebelle que docile, dans le genre ~"

« Ah oui ? Tu joue les chien rebelles alors ? » Demanda le plus âgé avec un sourire en coin. « J'aime les défis, aucune bête et aucun humain ne me résiste, j'arrive toujours à les dompter. » Affirma Hiro en appuya sa mâchoire sur le dos de sa main une fois assis au comptoir. « Tu t'engages sur une pente glissante si tu veux jouer à ça, je te le déconseille. »

Au bout d'un moment Izumi allait forcément finir par y venir. Il allait faire en sorte qu'il comprenne la leçon en même temps que sa petite vengeance, au moins il n'aurait pas perdu sa soirée. Une idée lui traversa la tête, il fallait qu'il boive juste pour se détendre un peu pour une fois. Il ne savait pas vraiment s'il restait quoi que ce soit de buvable ici ou même s'il y avait la moindre goutte d'alcool dans les bouteilles qui jonchaient les étagère. Mais il fallait au moins qu'il essaye de trouver. Ce serait une bonne occasion de remettre le petit jeune à sa place et lui montrer qui est le patron. Finalement Hiro trouva ce qu'il convoitait et fit en sorte de faire le plus de bruit possible en posant la grosse bouteilles sur le comptoir. Cela eut l'effet escompter puisque son interlocuteur se tourna en direction du plus âgé qui le dévisageait maintenant. Il lui lança le défis bien connut de l'alcool pour voir qui des deux avait la meilleure descente … "Ne me cherche pas, tu vas finir par me trouver et t’en mordre les doigts …" Dit-il après s'être assis au comptoir en face d'Hiro qui ne lâcha pas son regard.

« Est-ce une menace que j'entends là ? » Demanda ironiquement le plus âgé en mettant la main près de son oreille. Il finit par s'accouder au bar et fixer Izumi avec cet air de défi et ne lâcha rien. « Tu te goure mon petit, tu vas finir dans un sale état si tu prend le risque de relever le défi ... » L'avertit Hiro en plissant un peu les yeux. « Aucun regret ? Tu peux toujours renoncer. » Pour toute réponse le plus jeune remplis les shots de ce liquide translucide. « Tu l'auras voulu ... »

Le sourire en coin d'Hiro s'élargit et il prit le shot entre ses doigts tout en plongeant ses iris dans celles de son vis-à-vis. Cette partie promettait d'être intéressante. Il fallait savoir dans quel état ils allaient se retrouver après ça … Ils seraient vulnérables si quelqu'un venait à leur tomber dessus … Hiro y songeait réellement mais vu la manière dont le cherchait Izumi il ne pouvait en aucun cas perdre la face devant l'autre joueur. Hors de question de lui laisser cette satisfaction, il comptait bien lui montrer qu'il était et serait toujours le master dans l'histoire. "A la tienne ~" Hiro accompagna le geste d'Izumi en faisant entrechoquer leur verre dans un tintement léger. Il voulait jouer ? Pas de soucis mais il allait tellement regretter de ne pas avoir renoncer à affronter le plus âgé. En même temps que son adversaire le Japonais amena le shot à ses lèvres buvant en une fois ce liquide qui lui brûla la gorge. En quelques seconde il avait terminé son verre et le reposa sur le comptoir en dévisageant Izumi.

« Deuxième round ? » Demanda le plus grand en remplissant de nouveau les deux verre immédiatement. « Je vais te laisser aucun répit je te préviens. Ce n'est pas parce que tu es plus jeune que j'aurais pitié de toi ~. » Dit-il en lui faisant un sourire narquois. « Kanpai. » Annonça-t-il en faisant tinter son verre une seconde fois contre celui d'Izumi. Il l'amena à sa bouche et avala là aussi le liquide en une fois. Après cela il regarda son shot entre ses doigts, le tournant un peu pour le regarder sous tous les angles. « C'est trop facile. » Affirma le blond-brun en récupérant un verre beaucoup plus gros servant à contenir la bière. Il eut un sourire encore plus sadique et le posa en face d'Izumi. « On va passer l'étape au dessus si tu ne m'en veux pas, je vais finir par m’ennuyer sinon ... » Il lava deux nouveau verres qu'il remplis entièrement d'alcool. Cette fois le challenge allait être rude mais les défis ne faisaient pas peur à Hiro qui avait hâte de mettre au tapis son adversaire. « Alors Izumi ? Tu te retire de la compétition où tu veux vraiment que je te mette minable ? »  
Revenir en haut Aller en bas





Invité

avatar








   Dim 2 Juil - 19:42


Il ne tenta même pas de retenir le sourire ironique qui fendit ses lèvres. Comme il en avait visiblement l’habitude, Hiro ne se gênait pas pour fanfaronner. Izumi passait outre. Il pouvait toujours rajouter des couches et des couches dans la provocation, cela le faisait simplement rire. L’autre joueur avait tendance à se surestimer, ce qui, au fond, risquerait de se retourner contre lui par la suite. Le jeune homme attendait cela avec malice. Il ne lui souhaitait pas le moindre mal, mais le voir tomber des nues l’aurait très certainement amusé. Il se tourna vers lui, souriant avec provocation. « Oh. Tu insinues que tu parviendras à me dompter ? » Il haussa un sourcil, dubitatif. « Je te souhaites bien du courage, mon cher... » Pour avoir du courage, il en fallait. A plusieurs reprises, Izumi avait déjà prouvé qu’il était d’un naturel particulièrement difficile à supporter, et encore plus à maîtriser. Il agissait selon ses envies, selon ses pulsions. Il pouvait se faire aussi adorable qu’insupportable, à croire qu’il n’était jamais réellement le même. Et avec Hiro, il oscillait. Il aimait se montrer espiègle. Il le cherchait. Et, à ce train là, il était fort probable qu’il vienne à le trouver. Son regard se fit un peu plus intense, malgré lui. « Mais je ne demande qu’à jouer ~ » Pente glissante ou pas, cela ne changeait rien à son intérêt. Il voulait jouer, oui : il en avait si envie...
L’autre jeune homme se débrouillait lui aussi habilement, en ce qui concernait la provocation. Il l’écouta d’une oreille distraite, son sourire ne disparaissant pas une seule seconde. Il n’avait pas peur. Hiro avait beau lui lancer des avertissements, il faisait comme s’il ne les entendait pas. Ce n’était pas dans sa nature de capituler. Pour toute réponse, il vida son verre d’une traite, ignorant royalement ses paroles. Néanmoins, une fois l’alcool ingurgité, il savait qu’il venait de faire une erreur. La liqueur brûlait déjà les parois de son estomac qui n’avait rien eut de vraiment nutritif depuis presque deux semaines. La sensation de malaise commençait déjà à se faire sentir après quelques instants. Néanmoins, il était trop tard pour faire machine arrière. Izumi ne comptait pas reculer devant les provocations de l’autre jeune homme. Il savait que cela lui aurait fait trop plaisir. De la sorte, il soutint le regard d’Hiro sans ciller. Quitte à foncer dans le mur, autant le faire jusqu’au bout. Le Japonais ne comptait pas baisser les bras sans même avoir poussé son corps jusqu’à ses limites. Tant pis s’il venait à s’écrouler. Les remarques de son interlocuteur le fit sourire avec ironie. « Je ne demande pas à être ménagé, tu sais ? » ricana-t-il, alors qu’il faisait teinter une nouvelle fois son verre contre le sien. Ici, dans son état, il était bien dangereux de se mettre à se saouler de la sorte. C’était du bon sens. Bon sens qu’il n’avait pas, évidemment. Qu’auraient-ils fait si quelqu’un venait à les surprendre, profitant de la situation pour se débarrasser d’eux ? Izumi n’y pensait même pas. La notion du danger n’était que bien mal imprimée dans son être, ce qui le poussait à agir stupidement. En cet instant, toute son attention était concentrée sur son vis-à-vis. Lorsqu’il se trouvait avec lui, il avait parfois du mal à réaliser que leur condition n’était pas si sereine qu’elle paraissait l’être.
La nouvelle gorgée qui passa la barrière de ses lèvres ne fit qu’accentuer le feu qui venait de se déclarer dans ses entrailles. Il avait l’impression de sentir ses côtes se torde et, très vite, il était sûr que l’alcool allait gagner le chemin jusqu’à son sang. Il connaissait bien la chanson, mais il s’amusait à jouer les naïfs. Le commentaire d’Hiro lui fit redresser la tête, peu rassuré malgré lui. Le voir sortir des chopes de bière lui déclencha un frisson le long de son dos. Il voulait les tuer ? Clairement, boire autant n’était pas une bonne chose. Izumi avait surestimé sa capacité actuelle à tenir l’alcool. Affaibli depuis son arrivée sur l’île, sa constitution n’était définitivement plus aussi résistante qu’elle avait pu l’être. Il en était soudainement conscient. Cependant...il se refusait à donner raison à l’autre étudiant en refusant de passer à l’étape supérieure.
Un rictus déforma ses lèvres alors que son regard se plantait dans celui de son vis-à-vis. Franchement, il se demandait comment il allait faire pour pouvoir survivre. L’alcool qu’ils avaient trouvé était bien plus fort que prévu, et une telle dose était tout sauf raisonnable. Mais c’était pourtant lui qui avait poussé ce petit jeu... De la sorte, comment aurait-il pu refuser ? « Me retirer ? » Il se mit à rire, provocateur. « Ne prends pas tes rêves pour la réalité, Hiro » répondit-il alors qu’il s’emparait du verre qu’il venait de remplir pour lui. Ses doigts tatoués glissèrent sur la surface polie du contenant. C’était totalement fou de faire ça, pas vrai ? ...oui, complètement. Mais peut-être qu’il l’était : fou. Il commençait déjà à sentir sa tête lui tourner, la chose devenant de plus en plus violente. Ne quittant pas des yeux le jeune homme, il trouva malgré tout la force de porter son verre à ses lèvres. Cette dose allait définitivement le tuer. « Voyons qui de nous deux va finir minable ~ ... » minauda-t-il alors qu’il esquissait un petit sourire malicieux. Izumi savait pourtant qu’il était en très mauvaise position. Il devait faire un effort pour se maintenir assez droit, préférant fixer Hiro afin de cacher son malaise.
Revenir en haut Aller en bas





Invité

avatar








   Mar 4 Juil - 14:59



S'il y a bien une chose qu'Hiro était en dehors de son côté de leader c'était un mauvais perdant … Cela dis il acceptait les défaites mais pas sans râler … Si le Japonais jouait c'était pour gagner et un duel pareil ne se refuse pas surtout avec une tête brûlée comme Izumi. Dût à son jeune âge et sans doute son inexpérience de l'alcool par rapport à lui il se doutait qu'il allait remporter la partie. C'est pour ça que cette idée lui semblait la meilleure pour appliquer sa petite vengeance. "Oh. Tu insinues que tu parviendras à me dompter ?" A ce compte-là il n'insinuait rien du tout il l'affirmait. Quelque soit le moment ou même le moyen il parviendrait à lui faire plier les genoux devant lui et c'est ce qu'il attendait le plus avec impatience, que ce moment divin arrive rapidement. "Je te souhaites bien du courage, mon cher..." Il n'était pas sans savoir qu'Izumi ferait partie de ceux qui allait lui donner du fil à retordre mais il comptait bien parvenir à ses fins d'une manière ou d'une autre. C'est lui le boss, et il comptait bien que l'autre joueur l'imprime rapidement. Avec ce jeu peu de chance que le doute plane encore longtemps il n'allait pas tarder à lui démontrer et que ce soit dans n'importe quel domaine il comptait lui faire comprendre qu'il ne fallait pas trop jouer avec lui. "Mais je ne demande qu’à jouer ~" Un sourire en coin vint se glisser sur les lèvres du blond-brun qui fixa Izumi d'un regard remplis de malice.

« Tu ne diras plus ça d'ici quelques minutes ... » Lui affirma Hiro qui savait de quoi il parlait. Lui aussi était déjà passé par là à son âge et généralement on passe une sale soirée par la suite … « Mais puisque tu veux jouer alors amusons-nous, ça te feras passer l'envie de plaisanter avec ce genre de chose. »

Cependant Izumi était jeune et Hiro savait qu'à cet âge là on ne mesure pas forcément la gravité de ses actes. Il ne comptait pas le faire boire jusqu'à une dose mortelle et il espérait un peu que le corps d'Izumi lâche avant qu'il ne doive stopper le jeu. En soi s'ils se mettaient minables au point de vomir ce n'était qu'une première étape mais ils s'arrêteraient vite par la suite histoire de ne pas mourir de manière aussi stupide. Il prévint son adversaire qu'il était toujours possible pour lui d'abandonner la partie, car disons le ce qui l'attendait ce n'était pas pour les enfants …  "Je ne demande pas à être ménagé, tu sais ?" C'est lui qui l'avais dis ! De ce fait le blond-brun n'aurait pas à avoir sa santé sur la conscience ! Il aura été prévenus des risques au moins. Au bout de deux shot Hiro trouvait que la barre n'était pas assez haute et il voulait aussi un peu intimider son adversaire qui pour le moment n'avait rien manifester pleinement, mais ça ne saurait tarder … Le plus âgé posa les deux chopes à bière sur le comptoir en lui faisant bien comprendre que c'est maintenant là dedans qu'ils allaient boire. Même si Izumi cachait au mieux ce qu'il ressentait, Hiro qui avait un sens de l'observation remarquable, ne manqua pas cette petite étincelle au fond des iris de l'autre Japonais. Cette étincelle de doute qui nous traverse pendant un instant. Peut être allait-il craquer au bout d'un moment ? En tout cas le blond le sentait, ce n'était qu'une question de temps …

Mais apparemment Izumi refusait de perdre la face car il se cramponna à son verre comme pour manifester son envie de continuer. "Me retirer ?" Commença le plus jeune sous le regard rieur d'Hiro qui n'avait pas lésiner sur l'alcool, d'autant plus que celui-ci était plutôt fort, le degré n'était pas affiché mais il était prêt à parier que c'était presque du 100% pure. "Ne prends pas tes rêves pour la réalité, Hiro" Un autre sourire moqueur plus grand cette fois-ci apparut sur le visage du blond-brun.

« Ne viens pas dire que je ne t'ai pas prévenus, surtout quand tu tomberas dans les pommes ok ? » Dit-il en versant l'alcool dans le verre d'Izumi le remplissant en entier. Il en fit de même pour le siens et regarda la dose que ça devait faire. S'ils arrivaient à boire ça sans cracher, Hiro se demandait s'ils pourraient encore marcher après … « Ce verre sera certainement le dernier que tu prendras, tu te décideras peut être enfin à voir qui est le maître ici. » Dit-il avec un clin d’œil tout en prenant le verre entre ses doigts.

Il y regarda le liquide se balancer, tout cela ne donnait pas confiance. Il savait qu'il ne serait pas encore malade mais bourrer il y a des chances … "Voyons qui de nous deux va finir minable ~ …" Si Hiro devait finir minable, Izumi ne serait pas dans un meilleur état … Boire ça d'un seul coup était totalement impossible. Disons qu'ils allaient prendre leur temps pour le boire en entier. Mais puisque le Japonais adorait avoir l'avantage il but deux ou trois gorgées d'affiler avant de reposer le verre à moitié plein désormais. Il eut une légère grimace en sentant les brûlures le long de sa gorge et descendant jusqu'à son estomac. Le blond-brun ressentait des maux de tête et commença à perdre un peu la notion des choses autour de lui. Il voyait encore à peu près bien mais il sentait bien que le liquide commençait à faire effet … Il attrapa son verre de justesse après avoir faillis le renverser avant de regarder son adversaire. Lui ne paraissait pas mieux et Hiro était encore un peu lucide, du moins juste assez pour donner l'impression à son vis-à-vis qui lui restait encore de la marge.

« Comment tu te sens ? Tu n'as pas l'air en forme on dirais. » Le nargua-t-il avec un grand sourire. Il fit tourner son verre sur lui même entre ses doigts sans cesser de fixer son interlocuteur du regard. « C'est moi où tu vas t'écrouler d'ici peu ? » Poursuivit le blond-brun. Il s'assura pour qu'Izumi le regarde bien et amena lentement son verre à ses lèvres, les posant juste légèrement dessus sans cesser de le regarder intensément. Il but encore une gorgée doucement sans cesser de fixer son adversaire et reposa le verre en face de lui. Il lécha le coin de sa lèvre pour récupérer une des goutte du liquide qui s'y était posée. Son sourire en coin s'élargit un peu plus avant qu'il ne penche la tête. « Tu n'as plus soif ? Tu me déçois … » Dit-il en relevant sa main. Il l'approcha du front d'Izumi et y colla le dos de sa main comme pour tester sa température. « Brûlant, tu devrais t'allonger mon chou, tu tiendras pas longtemps assis ~. » Le nargua-t-il encore une fois. Il s'amusait beaucoup et le jeu ne faisait que commencer …   
Revenir en haut Aller en bas





Invité

avatar








   Lun 10 Juil - 1:16


Hiro entrait dans son petit jeu avec plaisir, visiblement très sûr de lui. Cela aurait dû alerter Izumi. Depuis le début, il aurait dû savoir que gagner face à lui était impossible. Néanmoins, cela faisait depuis bien longtemps qu’il ne jouait plus dans ce but. Malgré tout, il avait besoin de voir où il se situait. Ce qu’il valait. Il aimait jouer avec le feu. Tester ses limites, tout simplement. Et, surtout, ne rien regretter. Les piques que lui lançait l’autre jeune homme avait pourtant le don de l’enflammer. Pour qui le prenait-il ? Reculer n’était clairement pas dans sa manière de faire. Ainsi, il répondait à son sourire malicieux par un autre, le défiant du regard. Ses lèvres encore fragilisées par sa première entrevue avec Keith brûlaient sur le passage de l’alcool, mais il ne le sentait pas. Ce n’était qu’une fois dans sa gorge que le liquide répandait sa traînée de feu. Et ça, il le sentait très clairement. Les parois de son estomac criaient peu à peu leur douleur, faisant naître une sensation atroce entre ses côtes. Le clin d’œil d’Hiro lui décrocha un sourire mauvais. « Arrête un peu avec tes délires de mégalomanie ~ ... Tu es loin d’être un maître » Les mots roulaient à une vitesse prodigieuse sur sa langue fourchue. Lorsqu’il était en présence de cette personne, il ne se gênait pas le moins du monde pour parler dans son dialecte natal. Le coréen ne lui plaisait que moyennement, les mots se formant dans sa gorge avec un accent traînant. Il était bien plus à l’aise lorsqu’il s’agissait de parler japonais, d’autant plus qu’il avait un débit de paroles assez impressionnant, sous l’influence indéniable de l’alcool. Ses intonations prenaient même des inflexions félines, faisant monter sa voix dans les tons sensiblement plus aiguës.
La liqueur se frayait déjà un chemin à travers son sang, gagnant la totalité de son organisme. Il n’avait jamais été bon à ce genre de jeu –à son plus grand dam. Il forçait pourtant la chose, venant à se retrouver dans un tel état. Le contenu de son verre ne faisait que s’amoindrir, mais il était fort peu probable qu’il vienne à le boire en entier. Sa santé était clairement en jeu. Il sourit à moitié en remarquant qu’Hiro venait de manquer de renverser son verre. Tiens, lui non plus n’était visiblement plus très frais ~ ... Mais lui-même était clairement en moins bonne posture. Tenir droit sur le tabouret relevait de l’exploit. Il avait l’impression de voir le pub chavirer autour d’eux, ses murs oscillants dangereusement. Néanmoins, il faisait son possible pour se maintenir droit, poings serrés sur la surface polie du bar. La remarque de l’autre étudiant déclencha un tic nerveux au coin de sa lèvre. Cela se voyait tant que ça, en dépit des efforts qu’il faisait ?... Ce n’était vraiment pas drôle. Il tenta néanmoins de faire bonne figure. « Tu es sûr que tu n’es pas en train de parler de toi, là ? J’ai l’impression que ton verre va s’échapper de tes mains fébriles d’une seconde à l’autre » Il eut un petit rictus. Il répondait sur le même ton provocateur, évidemment. Les choses fonctionnaient de cette façon avec Hiro. Et l’alchimie se faisait à merveille. En le regardant boire, Izumi sentit sa gorge se serrer. Une gorgée de plus et il allait tomber, c’était quasiment certain. Et ça, son interlocuteur semblait parfaitement le comprendre. Il n’eut même pas le temps de contrattaquer verbalement qu’il poussa le bouchon un peu plus loin, mêlant les actes aux paroles. Il resta de marbre alors que le joueur bleu posait sa main contre son front. C’était à peine s’il venait à sentir son contact. Ceci dit, il concédait bien qu’il était en train de mourir de chaud. Un feu semblait crépiter joyeusement dans ses entrailles, se répandant à la totalité de son corps. En plus d’être ivre, il devenait clairement fiévreux. Hiro le narguait, complètement. Et cela ne faisait qu’étirer son sourire d’une étrange façon. Il était tout autant amusé qu’énervé. Il ne voulait pas le voir le regarder de haut de la sorte... Ce n’était clairement pas possible. Izumi ne voulait pas admettre d’avoir perdu face à lui. Et pourtant...une goutte de plus et il était à deux doigts de s’évanouir. « Disons que je commence à m’ennuyer... » lâcha-t-il finalement, passant une main dans ses cheveux pour rejeter quelques mèches rebelles vers l’arrière. Ce geste eu pourtant l’effet de lui faire perdre l’équilibre. Il bascula faiblement vers l’avant, se rattrapant de justesse au bras du jeune homme. Alors que ses yeux noirs se posèrent sur son visage, son regard descendit vers ses lèvres. Dans son état d’ivresse avancée, une idée charmante lui passa par la tête. Il y avait peut-être un moyen d’esquiver le jeu sans admettre sa défaite ?
Sans prévenir, il se mit à embrasser Hiro plus que franchement, les piercings de ses lèvres se heurtant contre sa peau ferme. Depuis que Keith lui avait « appris » à le faire, il s’était rendu compte qu’il aimait particulièrement embrasser. Le goût de l’alcool ne se fit que plus présent dans sa bouche, lui montant davantage à la tête. Après un petit moment, il se détacha du jeune homme, souriant d’une façon carnivore. Il espérait bien l’avoir déstabilisé. Le fixant droit dans les yeux, une expression féline passa sur son visage. L’alcool le mettait d’une humeur toute particulière. « Tu ne veux pas jouer à un autre jeu, à la place ~ ? » demanda-t-il avec provocation alors qu’il glissait ses doigts tatoués dans son cou. Tous les moyens étaient bons pour fuir sa défaite inévitable. D’autant plus qu’il n’était clairement pas contre l’idée de s’amuser un peu plus « dynamiquement » avec Hiro. Ils étaient assez similaires concernant certains points, et cela donnait envie à Izumi de voir jusqu’où ils pouvaient être compatibles.
Revenir en haut Aller en bas





Invité

avatar








   Lun 10 Juil - 17:09



Il était à deux doigts de craquer et un rival au bord de la défaite, Hiro ne le lâche pas. Tout comme un lion qui détient sa proie se débattant avec rage pour s’enfuir, le blond-brun ne lâchait rien fixant Izumi de son regard provocant. "Arrête un peu avec tes délires de mégalomanie ~ ... Tu es loin d’être un maître" Oh mais il ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin bien au contraire, le Japonais comptait bien le remettre à sa place … Il commençait à peine à s'amuser et voir qu'il ne fallait qu'un rien pour faire tomber le masque jubilait déjà de sa victoire. Aucun scrupule à vouloir remporter la partie. En plus d'être le maître il comptait bien de faire passer l'envie à Izumi de se frotter à lui dorénavant. Il était si proche du but de lui faire mordre la poussière. Lui aussi était dans un état second à cause de la boisson et manqua d'échapper son verre par inadvertance. Fort heureusement le blond-brun avait encore de la marge, même si sa vision commençait à légèrement se troublait il ne s'agissait là que des prémices des effets destructeur de l'alcool, il avait encore le temps de jouer un peu … Le plus jeune tanguait déjà légèrement et même s'il fallait se concentrer pour le voir ce n'était plus qu'une question de temps et Hiro le lui fit comprendre par un regard perçant. Les piques que lui lançait le plus âgé déclenchèrent une réaction minime au niveau de la lèvre de l'autre étudiant qu'Hiro eut le loisir d'apercevoir ne faisant qu’agrandir son sourire. "Tu es sûr que tu n’es pas en train de parler de toi, là ? J’ai l’impression que ton verre va s’échapper de tes mains fébriles d’une seconde à l’autre" Un rire rauque s'échappa des lèvres du plus grand avant qu'il ne se penche au dessus du bar laissant la chaîne en argent autour de son cou se balancer d'avant en arrière dans le vide.

« Je suis encore capable de tenir debout moi ... » Dit-il sur un air de défis pour asticoter encore un peu plus son adversaire. « Encore une goutte et tu vas tourner de l’œil, je le vois. » Lui annonça-t-il avec fourberie. « Tu as la tête qui tourne pas vrai ? » Un autre léger rire émana de ses lèvres avant qu'il ne le provoque un peu plus en glissant ses lèvres sur les bords fins de son verre avant de boire une nouvelle gorgée.

Pour pousser le vice un peu plus loin, Hiro continua dans le défi en lui demandant s'il ne se sentait pas fiévreux et alla même jusqu'à poser sa main sur son front pour le tourmenter toujours plus. Si cela pouvait faire tomber son masque plus rapidement il enlèverait définitivement ce sourire fier de ses lèvres, Hiro la tenait enfin sa vengeance ! Le voir dans cet état était jouissif à tel point que le blond-brun aurait put s'en délecter pendant des heures. "Disons que je commence à m’ennuyer.."

« Ou que tu commences à être bourré surtout. » Modifia-t-il sur un ton mesquin. Il ne comptait pas le lâcher et si ce combat était physique au niveau de leur résistance à l'alcool, Hiro allait s'arranger pour que cela devienne moral afin d'achever plus rapidement son adversaire, qu'il renonce … « Rend-toi à l'évidence, tu es en train de perdre ... » Il jubilait, ça l'amusait et à raison, tout cela décupler par l'alcool ça n'arrangeait rien du tout … Il le vit alors tanguer décrochant un sourire fier sur ses lèvres pourpres. « Tu vas te casser la gueule, tu ne vois pas ? »

Toujours plus de provocation et les piques qu'il lui envoyait n'allait pas s'arrêter aussi facilement surtout s'il avait l'avantage. Il n'était pas aussi bavard sans l’influence de l'alcool, ce qui n'aidait pas à arrêter ses moqueries. Le plus jeune finit par basculer se rattrapant de justesse au bras valide d'Hiro qui ne lâcha pourtant pas le visage de son adversaire malgré le fait qu'il ait tanguer lui aussi. Il s'accrochait à ce duel et rien ne pourrait le détourner de la victoire presque assurée. Mais un événement inattendu déconcerta un peu Hiro qui tendit ses muscles pendant une petite seconde en sentant les piercing d'Izumi piquer sa peau. Il était en train de l'embrasser sans que le Japonais ne s'y attende et mit un certain temps à le réaliser. Dans son état normal il se serait poser des questions, mais avec l'alcool qui lui montait à la tête c'est son instinct de mâle dominant qui fit surface. Dans un geste sans douceur vu la férocité de leur échange, le Japonais attrapa la ceinture de son partenaire pour l’atrier plus à lui et venir le mettre entre ses cuisses légèrement écartés. Toujours assis sur le tabouret du bar il participa au baiser de manière tout aussi sauvage que son vis-à-vis. Ils finirent par se séparer par manque d'oxygène et le blond-brun plongea ses yeux remplis maintenant d'un désir qui venait de s'installer aggravé par l'alcool qui coulait maintenant dans ses veines. "Tu ne veux pas jouer à un autre jeu, à la place ~ ?" Hiro avait bien comprit à quoi jouer son adversaire et cela l'amusait plus qu'outre mesure. Il savait comment il allait retourner la situation à son avantage et c'est pas lui le premier qui tomberait.

« Tu as peur de pas réussir ? » Demanda le plus âgé avant de regarder la main du tatoué se glisser jusqu'à son cou et de finir par sentir la caresse sur sa peau brûlante. Le sourire au coin des lèvres d'Hiro se transforma en quelque chose de plus malsain, il était d'humeur joueuse grâce ou à cause de son vis-à-vis, c'est lui qui allait en payer le prix fort. Son visage se glissa près du sien jusqu'à atteindre son oreille laissant son souffle y courir doucement. « Dois-je comprendre que tu renonce Izu ? » Demanda le Japonais qui n'avait pas perdu de vue son objectif de le mettre échec et mat. « Même dans ce domaine je peux te dominer facilement. Tu es sûr de vouloir te lancer dans ce jeu dangereux ? Peut être même encore plus que le précédent. » Avoua Hiro sûr de lui sur ses dernières paroles. Il vint agripper le lobe de son partenaire de ses dents tirant légèrement sur l'anneau qui y était accrocher avant d'y glisser sa langue. Avec autant d'alcool ingurgité et les provocations de l'autre étudiant il n'allait pas s'arrêter comme ça. « Je vais te maîtriser une fois de plus puisque tu n'as pas l'air de comprendre la leçon. » Oui parce que clairement c'est lui qui remportait la partie sur le jeu précédent, il était parvenu à terminer son verre entièrement. Mais Izumi ne l'avouait pas encore, alors il allait pousser encore plus loin les choses jusqu'à ce qu'il se fasse à l'idée. Le plus âgé plongea son visage dans le cou de l'autre étudiant pour venir mordre sa peau brutalement beaucoup aidé par l'alcool. « Ce jeu est plus à ton goût peut être ? » 
Revenir en haut Aller en bas





Invité

avatar








   Lun 17 Juil - 0:27


Il entendait les provocations d’Hiro plus qu’il ne les écoutait. Son esprit divaguait déjà à travers les vapeurs d’alcool qui l’embrumaient. Un demi-sourire, félin, planait sur ses lèvres percées alors qu’il l’observait avec une attention toute particulière. Il aimait cet aspect de sa personne. Lorsqu’il le piquait, il répondait automatiquement sur le même ton. Au moins, avec lui, il y avait un échange satisfaisant. Depuis le début, Izumi savait qu’il allait le faire rire. Et ce peu importe les situations. Néanmoins, l’idée de lui donner une raison de se moquer de lui ne lui était pas vraiment plaisante. Il avait beau se persuader du fait qu’il n’était pas un mauvais perdant, avoir à admettre sa défaite était bien peu agréable. Il avait pourtant clairement perdu. Même s’il tentait d’ignorer les remarques de son interlocuteur, celui-ci ne faisait que souligner des points véridiques. Le Japonais, déjà, avait du mal à se tenir droit sur son tabouret. Le paysage tanguait déjà d’une étrange façon devant ses yeux qui brillaient d’un éclat étrange. Et dire qu’il était déjà ivre en début d’après midi, de surcroît dans un lieu où il valait mieux être sur ses gardes... Il n’y avait pas à dire, Izumi était suicidaire. A croire qu’il cherchait le danger –ce qui était peut-être le cas. Il ne faisait que le prouver une nouvelle fois en provoquant Hiro d’une toute autre façon.
Celui-ci réagit d’ailleurs de façon particulièrement intéressante alors qu’il venait l’embrasser. Après quelques secondes de flottement, son vis-à-vis l’attrapa finalement à la ceinture pour l’attirer brusquement à lui, le calant entre ses cuisses. Izumi s’était permis un micro-sourire tandis que le jeune homme répondait à sa petite provocation avec brutalité. Ça, c’était plus que prometteur. Quand ils s’écartèrent finalement, l’étudiant était faiblement haletant. L’alcool et le manque d’oxygène le mettait dans tous ses états. En levant les yeux vers Hiro, il capta dans son regard une étincelle  qu’il connaissait bien. Visiblement, il venait de réveiller quelque chose qu’il n’avait encore jamais vu chez lui. Un petit frisson parcouru sa peau. Aidé par la liqueur qu’ils venaient tous deux d’ingurgiter, les choses prenaient une tournure prometteuse. La remarque de l’autre joueur le fit cependant froncer faiblement les sourcils. Cela ne suffisait pas encore à lui faire perdre de vue leur petit jeu stupide, visiblement. Il ne souhaita pas répondre, mais son corps tressaillit malgré lui en sentant son souffle dans son cou. Il fit une petite grimace, agacé. « M’appelle pas comme ça » grommela-t-il alors qu’il baissait ses yeux, évitant soigneusement de répondre à ses questions. Il pensait sincèrement que son interlocuteur allait oublier la chose s’il décidait de la passer sous silence. Il se refusait à dire de vive voix qu’il abandonnait. Et pourtant, n’était-ce pas précisément ce qu’il faisait ? Une gorgée de plus et  il allait y passer.
Un grand frisson descendit jusqu’à ses reins alors que Hiro continuait sur sa lancée, plongeant un peu plus dans la provocation. Izumi souriait sauvagement. C’était exactement le genre de jeu auquel il aimait jouer, surtout lorsqu’il se faisait dominer. Mais cela, l’autre joueur devait en être conscient, non ? Ce pourquoi il agissait de la sorte envers lui, de manière aussi confiante. Le plus jeune eut un rictus qui dévoilait ses petits crocs. « Tu sais bien que j’adooooore jouer, pas vrai ~ ? Surtout que je suis « accro à la gent masculine », comme tu l’as  si bien deviné... » ricana-t-il d’une voix claire. Oui, c’était bien son interlocuteur qui avait plus que lourdement sous-entendu cela à leur dernière rencontre. Chose qu’il n’avait pu contredire. Il ne s’en cachait pas. Ses antécédents avant l’arrivée sur l’île étaient nombreux, et même ici, il s’amusait comme il le pouvait. Keith était le premier à en avoir fait les frais. Il ne voyait pas pourquoi Hiro ne pouvait être le deuxième, lui avec qui le courant passait plus ou moins bien. En sentant la langue et le dents de ce dernier s’attarder sur son oreille, il se mordit distraitement la lèvre. Il avait beau ne pas être très sensible à la douleur, il n’était clairement pas frigide pour autant. Son commentaire le fit rire franchement. Oh. Il essayait de se donner un air menaçant, à lui parler de la sorte ? Si telle était son intention, l’effet était plutôt raté. « Eh bien vas y, montre moi comment tu vas me maîtriser ~ » minauda-t-il alors qu’il se rapprochait un peu plus de lui, venant presque à la frôler. Un air de défi planait dans son regard. Il était plus que curieux de voir tout cela, en effet.
Lorsque l’autre jeune homme vint le mordre sans prévenir, il lâcha un cri de surprise, pris au dépourvu. Pour le coup, c’était bien inattendu. Il ne comprenait même plus vraiment pourquoi Hiro avait agi de la sorte. Cependant cela l’amusait. Il passa ses mains tatouées dans les cheveux de son interlocuteur pour finalement les descendre dans sa nuque. Il le regardait d’une curieuse façon, presque avec envie. Lui aussi devenait complètement déchaîné. « Je t’ai déjà dit que tu devais y aller plus fort si tu voulais que je sente quelque chose... » glissa-t-il d’une voix dans laquelle se faisait deviner un fort sous-entendu. Izumi le regardait avec le même air de provocation, se rapprochant de lui jusqu’à venir franchement appuyer son bassin contre le sien. Présentement, il était tellement absorbé dans ce nouveau jeu qu’il en oubliait presque sa défaite et le fait, non négligeable, qu’il était complètement ivre.
Revenir en haut Aller en bas





Invité

avatar








   Mar 18 Juil - 12:04



Les choses commençaient à dérapais dès l'instant où le plus jeune avait posé ses lèvres sur celles d'Hiro. Mais l'alcool était un bon fil conducteur à ce genre de situation, sans parler du fait que le blond-brun ne dis jamais non à une telle proposition. C'est avec peu de délicatesse qui ramena l'autre étudiant à lui pour pouvoir profiter plus amplement de sa chaleurs corporelle. Cela faisait un moment qu'il n'avait plus rien fait, sa dernière en date était d'il y a bien un an alors autant dire qu'il n'allait pas faire le difficile, d'autant plus qu'Izumi était loin d'être désagréable à regarder alors autant profiter de l'occasion pour pouvoir se soulager. L'autre étudiant avait l'air dans le même état d'esprit que lui et mille et une pensées défilait dans l'esprit du blond-brun. Il y avait tellement de chose qu'il pourrait faire, pouvoir asseoir son statut de master par exemple, ce serait le moment rêver pour lui faire comprendre en tout cas. Mais Hiro n'avait pourtant pas oublier sa victoire au jeu précédent, au contraire, rien ne pouvait lui enlever ça de la tête, surtout quand son ego pouvait être regonfler de la sorte ! Cependant le Japonais voulait jouer et le surnom qu'il donna n'eut pas l'air de lui plaire. "M’appelle pas comme ça"

« Oh, même au bord du coma éthylique t'arrive à avoir du répondant ? » Se moqua-t-il. Et lui même avec des tonnes de grammes d'alcool dans le sang il arrivait à envoyer des piques.

Cependant son instinct de mâle alpha reprit le dessus et avoir un corps contre le sien de cette façon lui donnait des pensées tout sauf catholique … D'autant plus que le plus jeune en jouait en venant frotter son bassin contre le sien. Il le tentait au possible et cela marchait même à merveille … Hiro ne ferait jamais de retour en arrière, il en avait bien trop envie pour reculer. D'autant plus que ça faisait bien trop longtemps qu'il ne s'était pas fait plaisir, il fallait qu'il en profite. Pourtant des sexfriends ce n'est pas ce qu'il lui manquait le plus au Japon, mais depuis qu'il était arrivé en Corée personne ne l'intéressait vraiment. Maintenant qu'il était ici il fallait qu'il trouve le moyen de se soulager, être tombé sur Izumi était une chance d'avoir une personne de plus à compter parmi ses sexfriends, ou ses plans cul tout simplement. Cela n'avait pas de différence pour Hiro, du sexe restait du sexe point final. "Tu sais bien que j’adooooore jouer, pas vrai ~ ? Surtout que je suis « accro à la gent masculine », comme tu l’as  si bien deviné..." Hiro sourit en coin en repensant à cette fois là où Hiro avait taper dans le mille.

« Alors c'était pas une blague ?! » Dit-il avant de rire un peu. « Je pensais que c'est parce que t'étais bourré mais en faite les gars t’attirent ? » Loin de lui l'idée de jugé il aimait le faire avec les deux genres, mais qu'il ait tapé dans le mille de cette manière le faisait sourire. « Je devrais faire gaffe où je met les mains alors. » Dit-il avec humour. Il finit par descendre les mains sur ses hanches et lui attraper sauvagement pour venir le coller bien plus contre lui.

D'un seul geste il pourrait le mettre à terre, l'envoyant dans les bouts de verre et faire ce qu'il voulait de son corps, ou bien l'allonger sur le comptoir et se laisser porter par son imagination pour la suite … Mais une puissante douleur commença à se faire sentir au niveau de sa tête. Son sang pulsait contre ses tempes lui faisant un mal de chien … Il avait peut-être un peu trop abusé sur l'alcool … Mais ce n'est certainement pas ça qui allait l'arrêter en si bon chemin ! "Eh bien vas y, montre moi comment tu vas me maîtriser ~" D'autant plus que l'autre continuait de le provoquer il n'allait pas laisser passer. Il voulait de l'action ? Il allait en avoir. Le Japonais se redressa pour faire face à l'autre étudiant. D'un geste sauvage il souleva le plus jeune en l'attrapant derrière les genoux pour le hisser sur le bar et se mit entre ses cuisses en le dévisageant intensément. D'une main violente il coucha Izumi sur le bar et tira sur ses jambes écartées afin que leur bassin se colle à nouveau. Il était pile comme il faut pour Hiro, il avait juste à retirer les barrières de vêtements gênantes pour lui montrer qui c'est qui domine. A chaque fois que le plus jeune essayait de se redresser, Hiro le recouchait avec toujours plus de violence. D'une main il lui retint la gorge tandis que de l'autre il s'affairait à défaire son bas. Il allait lui montrer qui c'est qui commande. "Je t’ai déjà dit que tu devais y aller plus fort si tu voulais que je sente quelque chose..."

« Oh t'en fais pas je vais y aller fort. » Annonça le Japonais en dégrafant son pantalon en commençant à le faire descendre. « Je vais pas te faire de cadeau, tu peux compter sur moi. » L'en informa-t-il en se penchant au dessus de lui, le dominant de toute sa hauteur. Il maintenait ses cuisses écartées en le retenant par ses mollets et rapprocha une nouvelle fois son visage du sien. « Tu veux que je te montre que tu peux avoir mal ? Tu auras un tout autre avis sur la douleur après ça, je peux te le garantir. »

Mais alors qu'il s'apprêtait à continuer son action il fut stopper par des vertiges atroces qui lui firent fermer les yeux. Il se retint les tempes avec ses doigts avant de se reculer un peu, tanguant dangereusement. L'alcool mettait un certain temps à lui monter à la tête mais là en plus avec tout ce qu'il avait but, impossible qu'il tienne encore … La nausée ne faisait que s'intensifier et à chaque fois qu'il essayait d'oublier ses troubles, ils revenaient de plus en plus fort. Le joueur bleu se retint au bar, tout était flou et tournait autour de lui, il n'était plus maître de ses mouvements, il fallait qu'il s'allonge … Il se laissa tomber contre un mur derrière lui et glissa jusqu'au sol, les yeux toujours fermés. Ce n'était pas possible pour lui de continuer et même s'il se battait pour résister dans son for intérieur, l'alcool avait raison de lui.

« Faut que je dorme, je me sens pas bien ... » Murmura le blond d'une voix rauque sans même savoir qu'il le disait à voix haute. Il colla sa tête au mur et petit à petit le sommeil l'emportait. Il allait se taper une de ses gueules de bois au réveil …  
Revenir en haut Aller en bas





Invité

avatar








   Jeu 20 Juil - 0:03


Et le jeu continuait de plus belle. Izumi était complètement ivre, mais il s’amusait follement, ce qui suffisait à lui faire oublier le ridicule et l’inconscience de leur situation. Il adorait voir Hiro le suivre dans son petit plaisir. Un sourire espiègle aux lèvres, ses yeux brillaient avec intensité, reflétant la lumière du soleil qui filtrait de temps à autre dans le pub –car oui, il en oubliait presque qu’ils étaient encore au beau milieu de l’après midi ! Malgré son attitude confiante, il était clair que son vis-à-vis était aussi sonné par la boisson que lui, ce qui ne l’empêchait cependant pas de continuer ses petites piques. Izumi lui tira la langue pour toute réponse, faisant onduler chacune de ses extrémités pointues comme un serpent. Lui, au bord du coma éthylique ? ...Peut-être. Mais il n’allait pas l’admettre pour autant. De toute manière, le Japonais ne réfléchissait jamais aux conséquences de ses actes. Il aurait pu tomber ivre mort qu’il ne s’en serait pas même mordu les doigts. C’était amusant, de se retrouver aussi soûl. Il voyait le monde sous un œil différent, si on pouvait dire cela de cette façon. Hiro lui apparaissait encore plus désirable qu’il ne l’avait jamais été. Ses paroles rieuses décrochèrent un large sourire au jeune homme. Ah, parce qu’il ne l’avait pas pris sérieusement la dernière fois ? « Disons plutôt que je ne marche pas pour les femmes » commenta-t-il simplement sur un ton rempli de malice. Bourré ou pas, clairement, il ne s’intéressait qu’aux hommes. Plus qu’une histoire de sexualité, il s’agissait de son instinct. Il savait ce qu’il voulait. Et, honnêtement, les muscles l’intéressaient bien plus qu’une paire de seins. Il y avait évidemment une raison à cela, mais il ne voulait pas vraiment y penser en cet instant. Le fait était que son interlocuteur, avec quelques grammes dans le sang, lui était définitivement plus que charmant. Et quelque part, bien dissimulé dans un coin de sa tête, il voulait rendre la monnaie de sa pièce à ce satané Keith. « Si tu veux mon avis, il n’y a pas qu’à tes mains que tu devrais faire gaffe ~ ... » minauda-t-il sur le même ton lourd de son entendu qu’il avait adopté depuis que l’alcool se faisait ressentir.  Il sentit les mains de son vis-à-vis descendre sur ses hanches avec un plaisir qu’il ne chercha même pas à dissimuler. Le voir entrer dans son nouveau jeu était absolument délicieux.
La suite des événements n’aida qu’à faire monter crescendo son amusement. Hiro venait de le saisir par les genoux pour le coucher avec violence sur le bar, écartant ses cuisses afin de coller son bassin entre celles-ci. Un léger rire s’échappa de sa gorge alors qu’il fermait un instant les yeux. Aujourd’hui, l’alcool avait définitivement raison d’eux. Le jeune homme l’empêchait de se redresser sans la moindre douceur, plaquant fermement une main sur sa gorge. Izumi abandonna bien vite, décidé à se laisser totalement faire. Il aimait par dessus tout ce genre de comportement violent ; il n’avait aucun raison de stopper l’autre joueur, surtout si ce dernier s’apprêtait à le satisfaire. Ses cheveux ébouriffés après cette simili-lutte étaient tombés devant ses yeux, lui donnant un air encore plus ravagé qu’il ne l’était déjà. Les mots du jeune homme le firent rire davantage. Il lança un regard provocateur à Hiro qui se penchait au dessus de lui, serrant ses mollets entre ses doigts puissants. Si Izumi n’était pas celui qui avait provoqué tout ce bazar, la situation avait clairement l’air à son désavantage. Mais s’il l’avait cherché de la sorte, c’était bien parce qu’il désirait le trouver. Il se cambra doucement, exerçant une pression un peu plus appuyée de son bassin contre celui qui se retrouvait collé au sien, joueur. Son interlocuteur avait commencé à le déshabiller et déjà, le haut de ses cuisses tatouées était mis à nu. C’était indéniablement plaisant. Il continuait de sourire, lui rendant son regard. « Je t’assure que je serais ravi de souffrir un peu... » Oh que oui. Il désirait plus que tout retrouvait cette fameuse douleur qui lui était si particulière.
Cependant, Hiro s’arrêta en pleine action, titubant dangereusement. Izumi le dévisagea de ses grands yeux sombres, le voyant lutter un instant pour tenir debout et finalement se laisser tomber au sol. Quoi ? C’était une blague ?! Il se redressa maladroitement, remettant un semblant d’ordre dans sa chevelure argentée. « ...Sérieusement ? » lâcha-t-il alors qu’il regardait l’autre jeune homme s’affaisser totalement contre le mur. Il avait bu au point de s’écrouler ? Comme ça, sans prévenir ? Le Japonais grinça des dents, sentant la frustration monter en lui à la vitesse de l’éclair. Et il comptait le laisser dans cet état, alors qu’ils étaient si bien partis ? Il descendit doucement du bar, peu assuré dans ses mouvements, pour venir se placer à côté d’Hiro. Il avait beau le secouer au possible, celui-ci ne bougeait plus, totalement assommé par l’alcool. Il pinça les lèvres en lui jetant un regard noir alors qu’il se décidait à remettre correctement son pantalon qui tombait sur ses cuisses. Ivre ou pas, le laisser dans cette situation était totalement inhumain. Rageur, il lui donna un faible coup de pied. « Crééééétin » pesta-t-il avant de récupérer ses affaires avec maladresse, chancelant dès qu’il se mettait debout. Il avait beau en tenir rigueur au jeune homme, lui aussi était à deux doigts de s’effondrer. Il ne lui jeta même pas un regard alors qu’il quittait le pub, vexé au possible. La prochaine fois, il allait lui faire regretter de l’avoir laissé en plan de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé









   

Revenir en haut Aller en bas
 

Revenge time || Matsuda Hiro

Page 1 sur 1