AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




La MAJ du 1er novembre est là ! Cliquez ici pour la découvrir !
Un event est en cours ! Venez lancer le dé ici pour découvrir l'état de votre personnage !
Tentez votre chance au Lucky Spin pour remporter des lots inédits !




 

 It's in the shadow that we shine | Ft. Yuan







avatar
Âge : 20 ans
Vague : Première vague
Amour : Entiché d'un certain Nippo-Coréen ~

Coupons : 146
Contenu du sac : • Gel super-fixant (plein)
• Trousse de maquillage : (palette de fard à paupière, poudre de riz blanche, petite bouteille de fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
• Parapluie pliable cassé
• Lentilles de couleur
• Vêtements de rechange
• Petit cristal de roche
• Petite boîte à musique
• Paire de faux-cils + colle
• Photo polaroid d'un bâtiment
• Boîte de médicaments antipsychotiques (24 cachets)

--------------------------------------------

• Une miche de pain
• Une barre de céréales
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)

----------------------------------------

• Revolver

Avatar : Aki (Arlequin)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Dixy
Messages : 162
Activité RP : 3









   Ven 16 Juin - 12:30

Lundi 19 juin 2017 à 20h10,
Orée du bois en forêt.



Une chance qu'il n'ait pas plu ces derniers temps, il n'était pas obligé de remettre sa coupe à chaque fois au moins. Shiro possédait aussi un parapluie mais vu l'état il était totalement inutile … Inutile pour lui pour sa double personnalité c'était autre chose. Mais cette dernière ne s'était pas manifesté depuis qu'il était arrivé ici. Heureusement il n'avait pas encore eut de gros choc émotionnel même si c'est tout de même cardiaque comme jeu ! Tous les soirs avant de s'endormir le Japonais entendait les coups de feux portés un peu partout sur l'île. Les sons résonnaient dans chaque recoin de l'archipel, chaque balle envoyé était audible où que soit l'endroit où ils se trouvaient. Cependant Shiro avait plus urgent pour le moment, se confectionner de quoi cuir sa nourriture, si tenté qu'il arrivait à en trouvait. Mais au moins il ne serait pas dans l'obscurité totale. Il n'aimait pas le noir ça lui rappelait de trop mauvais souvenir et il avait très vite découvert que les piles n'étaient pas éternelles … Il n'avait pas entièrement vidé les premières mais il les avait bien épuisés inutilement disons … Un feu serait peut être plus primitif mais au moins il n'y avait pas besoin de le recharger. Il était hors de question qu'il passe une nuit de plus dans le noir, c'était un coup à le rendre encore plus fou qu'il ne l'est déjà …

Shiro c'était donc mit en quête de trouver des morceaux de bois pour ainsi créer un foyer et y allumer un feu. Comment ? Avec des pierres, de la manière la plus primaire qui soit. Est-ce qu'il avait pensé une seul seconde que la lumière et la fumée pourrait en attirer plus d'un. En réalité il ne visualisait pas encore le danger qui pouvait se trouver là, il n'avait pas encore la méfiance et la prudence qu'il devait avoir pour survivre ici. Il se demandait si vraiment les gens étaient capable de tuer de sang froid la première personne qui croise, surtout si celle-ci ne leur à rien fait. Malheureusement le jeune était un peu trop naïf pour se méfier du danger qui l'entourait … Quand il l'aura réaliser peut être renoncera-t-il à faire des feux de camps en pleine nuit … Shiro parcourait à présent la forêt son sac sur l'épaule et un tas de bois dans les bras. Il n'avait pas trouver meilleur endroit où aller en chercher que la forêt. Il ne savait pas encore où il ferait son feu, peut être près d'un abris. Le hameaux du pécheur semblait un bon lieu, sans rentrer dedans car il avait vu ce que ça avait donné, mais au bord du lac ce serait un cadre idéal pour monter son camps … Dommage que ce ne soit pas un camps de vacance mais bien un jeu où le but était de tuer …

Le blond progressa au milieu des arbres en levant les yeux vers le ciel. La nuit était déjà bien avancé et il n'avait même pas réunit le matériel nécessaire. Le Japonais soupira avant de presser le pas pour trouver le reste. Il trouva alors plusieurs gros morceaux de bois les uns à la suite des autres. Convaincu de la piste et sans la moindre vigilance Shiro les ramassa un a un avant d'avoir les bras presque plein. L'étudiant se pencha alors au sol pour récupéré un morceau supplémentaire mais  à peine eut-il tendu le bras qu'il arrêta son geste lorsque le pied d'un autre étudiant vint s'abattre sur la branche qu'il allait ramasser. Il déglutit un peu avant de lever peu à peu le regard vers l'autre. Il resta un moment silencieux à le regarder avant de sourire légèrement. Peut être qu'il faisait son feu de camp lui aussi et qu'il en avait besoin …

« Pardon, je ne savais pas que c'était le tiens. » S'excusa Shiro en désignant le bâton. « Toi aussi tu veux faire du feu ? » Demanda le Japonais en resserrant ses bras autour son fagot qu'il tenait et toujours accroupis par terre. « On pourras s'entraider si tu veux, allumer seul un feu c'est pas facile, moi même je ne sais pas comment je vais m'y prendre alors peut être qu'on pourras s'aider l'un l'autre, ou mieux allumer le même feu ! » S'emporta le plus âgé en dévisageant l'autre étudiant avec son sourire habituel. Un vrai moulin à parole, quand il commence on ne l'arrête plus …  

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I want to stay here ... A pathetic Paranoia ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 18
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1471
Activité RP : 3









   Dim 18 Juin - 16:14



Le soleil avait cogné assez fort aujourd’hui… C’était ce qui avait conduit Yuan à éviter les zones dégagées et à favoriser les zones couvertes. En forêt l’air était souvent un peu plus frais dans le fond même s’il était potentiellement aussi un peu plus étouffant et plus humide. Il était 20h à peu de choses près… Et Yuan faisait une ronde aux alentours de l’endroit que Hua Feng et lui avaient décidés d’adopter pour camper cette nuit. Il fallait faire ça vite car déjà on n’y voyait plus grand-chose. C’était un inconvénient lié au fait d’être en forêt d’ailleurs… La lumière déjà très faible du fait de l’heure l’était plus encore dans les sous-bois…

C’est au hasard de cette inspection en règle qu’il finit par percevoir la présence de quelqu’un d’autre. En se cachant derrière un arbre, Yuan l’épie un moment. Il le discernait assez mal forcément… Mais visiblement il n’avait pas son sac avec lui. Soit il l’avait laissé ailleurs soit il n’en avait déjà plus. Selon toute vraisemblance l’étudiant ramassait du bois. Pour faire quoi ? Du feu ? Pas très prudent à son avis. C’était un coup à faire arriver toutes les meutes de prédateur soit via la fumée, soit via la lumière. Mais ce n’était pas son problème.

L’inconnu se rapproche, sans s’en rendre compte, presque trop concentré sur sa tâche… Et Yuan sort finalement de sa cachette, se plantant juste devant l’étudiant encore accroupit, la main sur une branche que Yuan maintenait au sol de son pied…

Maintenant qu’il le voyait de si près, Yuan se sentait un peu confus. L’étudiant n’était pas bien grand… Mais pas petit non plus. En revanche il avait le visage peint, comme un autre joueur qu’il avait croisé deux jours plus tôt et avec lequel il s’était prit la tête. Ils avaient amené tout un cirque sur cette île ?

Le voilà qui sourit, ses lèvres sanguines faisant remonter un frisson un brin glacé le long de la colonne vertébrale de Yuan. Il s’était presque attendu à lui trouver une voix nasillarde et flippante. Celle du clown glauque qu’on rencontre dans la forêt en pleine nuit et qui, lorsqu’il sourit assez pour qu’on lui voit les dents nous laisse découvrir une dentition limée en pointe où un petit lambeau de peau restait encore visible, coincé entre deux incisives.

Mais rien de tout ça évidemment… Et Yuan finit par hocher négativement la tête de gauche à droite. Ce n’était pas « le sien » et il ne comptait pas allumer le moindre feu.

« Si tu allumes un feu tu vas ameuter tous les prédateurs qui verront ou sentirons la fumée. Ceux qui verront la lumière aussi. »

Son propre campement n’étant pas loin et Yuan n’ayant pas tellement envie de changer immédiatement avant une journée fatigante, il préférait que le jeune homme évite de faire des appels de phare à tout le monde.

« Et on n’allumera sûrement pas le même quoi qu’il arrive. J’ai déjà un binôme. »

Qui lui filait un peu moins froid dans le dos, vu vite comme ça ! En fait la situation était tellement surréaliste pour lui qu’il en perdait la volonté de se renseigner sur les trucs habituels… A savoir la couleur du collier ou le contenu du sac. Pour le moment il voulait juste que l’autre s’enlève de la tête son idée de feu de camp disons. Il aurait pu le tuer pour s’épargner une conversation potentiellement longue et pénible à en croire son expérience mais il était fatigué. L’envie n’y était pas. Le besoin non plus pour le moment.

« J’ai cru qu’on s’était déjà vu. »

A cause de l’autre bizarroïde de la dernière fois. Mais Hiro était un nabot d’un mètre soixante à tout casser. Celui-là devait faire une tête de plus que lui, non ? Ils étaient presque de la même taille, si Yuan visualisait bien ce que la silhouette de l’autre devait donner une fois dépliée.

« Tu vas te relever très doucement. Garder ton bois contre toi et ne pas mettre tes mains là où je ne les vois pas. »

Le fais qu’il serre son bois avait pour unique but de permettre à Yuan de garder les mains de l’autre occupées et en vue. Et bien que ça lui semble limpide il préfère demander confirmation :

« Tu es tout seul ? »

Après tout qui sait ? Lui se baladait bien avec un type venu de la même région du NEC que lui… Celui-là avait peut être trouvé ses autres petits copains aux visages peints !

« C’est quoi ton nom ? »



-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : Première vague
Amour : Entiché d'un certain Nippo-Coréen ~

Coupons : 146
Contenu du sac : • Gel super-fixant (plein)
• Trousse de maquillage : (palette de fard à paupière, poudre de riz blanche, petite bouteille de fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
• Parapluie pliable cassé
• Lentilles de couleur
• Vêtements de rechange
• Petit cristal de roche
• Petite boîte à musique
• Paire de faux-cils + colle
• Photo polaroid d'un bâtiment
• Boîte de médicaments antipsychotiques (24 cachets)

--------------------------------------------

• Une miche de pain
• Une barre de céréales
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)

----------------------------------------

• Revolver

Avatar : Aki (Arlequin)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Dixy
Messages : 162
Activité RP : 3









   Mar 20 Juin - 16:25



Il fallait que Shiro fasse son feu au plus vite, la nuit commençant à se coucher il n'avait pas très envie de se retrouver dans le noir complet. Même la lueur de la lune ne suffirait pas à le rassurer. Mais il fut couper dans son action lorsqu'il voulut récupérer un bout de bois au sol qu'un autre joueur retenait prisonnier sous son pied. Shiro avait tenté de tirer un peu dessus avant de regarder le visage du nouvel arrivant à qui il avait sourit en lui demandant s'il voulait garder ce morceau pour faire son feu à lui. "Si tu allumes un feu tu vas ameuter tous les prédateurs qui verront ou sentirons la fumée. Ceux qui verront la lumière aussi." Le plus âgé perdit peu à peu son sourire avant de lâcher le morceau de bois sans lâcher le visage de l'autre homme. Il ne voulait pas une fois de plus avoir à allumer sa lampe torche et user les piles aussi bêtement … Un feu au moins c'était naturel, pas besoin d'électricité … Il n'avait pas pensé à cette option mais il ferait en sorte de faire attention. "Et on n’allumera sûrement pas le même quoi qu’il arrive. J’ai déjà un binôme" Lui avoua l'autre faisant passer un air rassuré sur le visage du Japonais.

« Tant mieux, il vaut mieux être deux c'est plus rassurant. Tu en as de la chance, ne la laisse pas passer. » Lui dis sincèrement Shiro d'un air naïf avec un léger sourire. « Je suis sûr que vous allez pouvoir allumer un magnifique feu tous les deux. »

Shiro resta accroupit en se balançant un peu de gauche à droite sans lâcher l'autre des yeux. Il resserra son fagot de bois dans ses bras pour les tenir plus solidement. "J’ai cru qu’on s’était déjà vu." Pendant un instant le plus âgé eut une mine pensive en fixant un point invisible au loin cherchant dans son esprit où est-ce qu'il avait put le voir. Finalement il ne trouva rien et fit un signe négatif de la tête en regardant de nouveau Yuan toujours debout en face de lui. C'est alors que ce dernier prit un air bien plus froid faisant un peu peur à Shiro. "Tu vas te relever très doucement. Garder ton bois contre toi et ne pas mettre tes mains là où je ne les vois pas." On aurait cru à un contrôle de police … Le plus grand déglutit un peu avant de se redresser lentement comme demander par son antagoniste tout en resserrant son bois dans ses bras. Il entrouvrit un peu la bouche ne comprenant pas pourquoi il avait prit cette voix si dur avec lui. "Tu es tout seul ?" Shiro hocha la tête de manière positive encore trop secouer pour parler. Qui ne l'était pas ? Lui apparemment puisqu'il disait déjà avoir un binôme.

« J'ai fais quelque chose de mal ? » Demanda Shiro qui ne comprenait pas qu'il le mette en quarantaine de cette manière. Peut être se méfiait-il de lui. C'était humain après tout il ne pouvait pas lui en vouloir.

Il regarda sur lui ainsi que son sac pour voir s'il y avait quelque chose en particulier qui aurait put rendre son interlocuteur si méfiant envers sa personne. Il ne trouva rien, il n'avait pas la moindre arme à découvert et ne comptait pas l'attaquer … Alors qu'avait-il ? Il voulait pas se mettre à fouiller son sac aussi ? Un vrai contrôle de police, même les médecins de son asile étaient moins strict que ça. Les yeux de Shiro se posèrent à nouveau sur le visage de Yuan et il se mit à resserrer son bois. Peut être que c'est ça qu'il voulait tout simplement … La plupart des gens deviennent hostile quand ils veulent quelque chose que possède une autre personne. "C’est quoi ton nom ?" Shiro retrouva un peu le sourire avant de s'incliner un peu et de répondre en Japonais.

« Je m'appelle Shiro. Nishimura Shiro, enchanté. » Lui dit-il avant de réaliser qu'il avait parler dans sa langue natale. Il rectifia en Coréen cette fois après s'être excuser. Il avait tellement l'habitude. « Et toi ? Comment tu t'appelle ? » Demanda Shiro enthousiaste de faire de nouvelles connaissances. Il ne croisait pas souvent des gens ici alors évidement lorsque ça arrivait il aimait bien en apprendre un peu plus sur eux. Même s'ils n'étaient pas vraiment dans un camps de vacance qu'est-ce qui les empêchait de se parler et de se connaître. « Tu es du NEC ? C'est beau comme pays. » Dit-il sincèrement. Il repensa au Japon qui lui manquait tout de même. Mais les diversité et l'exotisme était quelque chose que le plus âgé aimait bien découvrir. C'est alors que Shiro baissa les yeux vers ses branches et tendit un peu les bras comme pour inviter Yuan à en prendre. « Tu veux qu'on partage ? Après tout ça appartiens un peu à tout le monde alors ... » Shiro coupa sa phrase avant de continuer de lui tendre son bois. Même s'il en avait énormément besoin avant la tombée de la nuit, il voulait aussi aider les autres qui devaient être au moins aussi peu rassuré que lui. Avoir un grand cœur n'est pas toujours remercier à sa juste valeur, mais rien ne changera Shiro même pas cette île, c'était dans sa nature d'être généreux.  

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I want to stay here ... A pathetic Paranoia ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 18
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1471
Activité RP : 3









   Sam 24 Juin - 16:13



Yuan… Ne savait pas trop comment réagir. C’était assez rare chez lui qui était un adepte du contrôle. Il avait bien comprit que sur cette île les choses risquaient souvent de lui échapper… Mais tout de même… Rien ne l’avait préparé à tomber sur des étudiants de plus ou moins son âge que la folie avait touché, de près ou de loin. Parce qu’il fallait l’avoir embrassé à pleine bouche pour être empreint de cette naïveté presque enfantine, non ? Son vis-à-vis semblait trouver du positif à chaque phrase qui sortait de sa bouche… Et avoir la capacité d’ignorer toutes celles qui ne lui permettaient pas de le faire.

« On n’est pas en colonie de vacances. »

Son ton n’était pas si dur… C’était plutôt comme s’il essayait de faire se rappeler au jeune homme devant lui qu’il n’y avait rien de rassurant à la situation. Qu’un feu était tout sauf une source de réconfort comme on avait pu le lui apprendre avant qu’il n’arrive ici.

« Tu vas te faire tuer si tu fais « un beau grand feu ». »

Pas que ça aurait dû l’inquiéter mais il restait un être humain et ça le foutait un peu en l’air de voir des personnes avec si peu d’instinct de survie. C’était comme envoyer des nourrissons sur le champ de bataille, non ? Ca tranchait nettement avec le côté glauque de son maquillage et des artifices qui allaient avec son uniforme scolaire…

« Même moi je pourrais. Pourquoi tu n’es pas plus prudent ? »

A lui faire de joli sourire et à vouloir copiner, presque ! C’était impensable pour Yuan, surtout que leurs couleurs respectives leurs étaient encore inconnues. Il ne demande d’ailleurs toujours pas mais dans le fond pour le moment il n’avait pas envie de savoir. Yuan hoche négativement la tête à la question toujours très enfantine. Non. Ce type n’avait rien fait de mal. Pas vraiment. Pas encore.

« Mais si tu fais ce feu oui. Tu vas attirer du monde. Ca nous créera des problèmes à tous les deux. »

Et si jamais il devait se faire plus clair :

« Je ne veux pas que tu l’allumes. »

Si l’autre s’entêtait, il menacerait, c’était dans ses cordes !

Le voilà qui grimace un peu alors que soudainement le type en face lui parle en japonais. Il reconnaissait la langue oui merci ! Son côté élitiste prenait cher décidément en ce moment avec ses rencontres avec des japonais.

« Je vois… L’impression de déjà vu doit venir de là. »

Les japonais se ressemblaient tous. Ca devait être ça. Et ils étaient tous un peu bizarres, chacun à leur façon.

« Je m’appelle Yuan. »

A ce stade, il se demandait pourquoi il bavardait comme s’ils s’étaient rencontrés au coin d’une rue, devant le bar le plus populaire d’un quartier étudiant mais bon. Ils étaient lancés visiblement. Toutefois Yuan refuse le bois d’une main. Pas de feu il avait dit.

« C’est presque fascinant de se dire que tu as survécu 4 jours avec cet état d’esprit. »

C’était d’ailleurs moins qu’il ait survécu qui créait sa surprise que le fait qu’il ait toujours ces airs aussi juvénile alors que yuan soupçonnait, de par la voix du japonais, que ce dernier était plus vieux que lui sous ses artifices. A moins qu’il ait été très différent lors de son arrivé. Peut être que c’était l’île la coupable. Comment serait-il s’il sortait du jeu à présent ?

« Tu as tué quelqu’un ? Ou vu quelqu’un mourir ? »

Pas que chercher la cause d’un potentiel traumatisme était réellement nécessaire mais la curiosité avait été la plus forte, pour le coup.

« On a essayé de te tuer peut être ? »

Il n’avait pas l’air blessé mais pour être honnête Yuan n’avait pas vraiment regardé non plus.



-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : Première vague
Amour : Entiché d'un certain Nippo-Coréen ~

Coupons : 146
Contenu du sac : • Gel super-fixant (plein)
• Trousse de maquillage : (palette de fard à paupière, poudre de riz blanche, petite bouteille de fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
• Parapluie pliable cassé
• Lentilles de couleur
• Vêtements de rechange
• Petit cristal de roche
• Petite boîte à musique
• Paire de faux-cils + colle
• Photo polaroid d'un bâtiment
• Boîte de médicaments antipsychotiques (24 cachets)

--------------------------------------------

• Une miche de pain
• Une barre de céréales
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)

----------------------------------------

• Revolver

Avatar : Aki (Arlequin)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Dixy
Messages : 162
Activité RP : 3









   Dim 25 Juin - 16:34



Même s'ils venaient à peine de se rencontrer, Shiro était déjà content de faire sa connaissance. Mais apparemment l'autre ne paraissait pas du même avis. Ce qui était normal, il fallait être totalement inconscient pour parler au premier joueur venus sur cette île. N'importe qui aurait put le tuer déjà, bien des gens aurait put lui faire la peau sans la moindre difficulté. Mais ce qui résumait le mieux sa situation pour le moment était la chance, pour ne pas dire le miracle … "On n’est pas en colonie de vacances." Lança le plus jeune sur un ton sec pour tenter de le faire réaliser à Shiro. Mais ce dernier ne fit que perdre son sourire en baissant un peu les yeux. Il le savait mais il essayait de s'en convaincre. C'était la seule aventure qu'il avait faite de toute son existence. Lui qui a toujours était enfermé entre quatre mur. Les seuls fois où il voyait la lumière du soleil était quand on les laissait jouer dans le jardin de l'asile. Depuis qu'il avait commencé ses études il n'avait pas eus le temps de faire de voyage ou de se faire des amis. Cette île était loin d'être paradisiaque mais c'était le seul tremplin qu'il avait pour recommencer une nouvelle vie. Sans rien cacher, le plus âgé expliqua qu'il allait faire un feu une fois qu'il aurait réunis le bois nécessaire. "Tu vas te faire tuer si tu fais « un beau grand feu »." Shiro le fixait de manière interrogatives espérant qu'il lui apporte des réponse. En quoi faire un feu allait le tuer ? "Même moi je pourrais. Pourquoi tu n’es pas plus prudent ?" Le garçon avait raison n'importe qui pourrait d'ailleurs. Mais dans la tête du blond c'était clair.

« Parce que tu es humain ? » Demanda Shiro comme une question cherchant la réponse à celle de Yuan. « Et que si tu avais voulus me tuer je serais déjà mort, non ? » Il ne savait pas vraiment mais il voulais se faire de nouvelles connaissances, parler à des gens, pouvoir avoir foi en l'humanité.

Le plus âgé demanda à son vis-à-vis s'il avait fait quelque chose de travers. Parce qu'à le voir réagir comme si Shiro était un fugitif, un tueur en série le perdait un peu. Alors autant poser la question. "Mais si tu fais ce feu oui. Tu vas attirer du monde. Ça nous créera des problèmes à tous les deux." Shiro se pinça les lèvres et eut un air désolé d'avoir causé du tort à cette personne. Ce n'était pas son but de lui attirer des problèmes … "Je ne veux pas que tu l’allumes." Cela sonnait comme un ordre et le cœur de Shiro manqua un battement après cette phrase. Pas faire de feu ? Mais ce n'était pas possible, ce serait la fin du monde s'il ne pouvait pas avoir de source de lumière pour cette nuit. Il leva le visage vers le ciel en voyant le soleil descendre à l'horizon. Il reposa les yeux sur son interlocuteur, il devait lui expliquer.

« Mais j'ai peur du noir ... » Dit-il simplement en toute sincérité. « Je suis désolé, je ne veux pas te mettre en danger alors je le ferais loin d'ici, d'accord ? » Y avait-il encore un espoir pour qu'il puisse se sauver de la noirceur des ténèbres . Il ne voulait pas se retrouver dans l'obscurité complète, seul avec lui … « J'ai pas envie de rester seul dans le noir … » Limite si cela était plus effrayant pour lui que la mort elle-même.

Shiro se présenta tout de même ayant le désir de faire connaissance avec ce nouveau joueur. Il se présenta d'abord en Japonais puis en Coréen. Il avait gardé l'habitude de s'exprimer dans sa langue natale. "Je vois… L’impression de déjà vu doit venir de là." Le joueur mauve fronça les sourcils d'incompréhension espérant que l'autre éclaire sa lanterne. De quoi parlait-il ? Mais le plus âgé n'eut pas le temps de lui demander que Yuan enchaîna. "Je m’appelle Yuan." Shiro lui lança un sourire amical avant d'incliner la tête. "C’est presque fascinant de se dire que tu as survécu 4 jours avec cet état d’esprit." Le plus âgé préférait oublier les règles du jeu en réalité. Même si tout était une question de survie, il n'avait pas envie de se dire que ses jours, voir même ses heures étaient comptés. "Tu as tué quelqu’un ? Ou vu quelqu’un mourir ?" Cette fois le sang se glaça dans les veines de Shiro qui ouvrit de plus grand yeux. De plus son interlocuteur disait ça d'un air tellement détaché … Le blond fit un signe négatif de la tête, rien que de penser à cela l'angoissait. Il y avait bien ces étudiant sur la plage quand il est arrivé, mais il avait tourner la tête pour ne pas avoir à regarder ça. Ce n'est pas comme si ça comptait, si ? "On a essayé de te tuer peut être ?"

« Non rien de tout ça ... » Jusqu'à maintenant les personnes qu'il avait rencontré l'avait aider et lui en avait fait de même de son côté. Il a put en subir des horreurs à l'asile mais il espérait ne jamais avoir à refaire à quelque chose de similaire. « Je ne supporte pas le sang non plus, je n'irais pas aussi bien si cela était arrivé ... » Expliqua Shiro. Il eut soudain un air un peu plus angoissé en regardant l'autre joueur. « Et toi ? On a essayé de te faire … Du mal ? » Il avait eus du mal à prononcer ces derniers mots. Être capable d'imaginer la souffrance de quelqu'un était très douloureux pour Shiro. Il était tellement empathique envers les autres qu'il ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter pour ses semblables. « Je ne veux même pas imaginer la douleur que ça doit être de voir quelqu'un mourir ... » Un voile de tristesse passa devant les yeux de Shiro qui heureusement pour lui qu'aucun proches de son entourage n'était décédé. A part peut être son amie d'enfance … Mais cela remonte à tellement loi, il ne se rappel plus de la sensation et il préfère ne pas avoir à s'en souvenir. « Reste avec ton binôme, et protège le au péril de ta vie s'il le faut. Les personnes auxquelles ont tiens ne peuvent pas revenir à la vie ... » Il avait maintenant un regard un peu plus sérieux que d'habitude. Shiro n'avait jamais vraiment vécus ça mais il était capable de savoir à quel point la souffrance devait être grande …  

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I want to stay here ... A pathetic Paranoia ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 18
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1471
Activité RP : 3









   Sam 1 Juil - 16:53



Yuan avait préféré ignorer le petit regard interrogateur lorsqu’ils avaient parlé du feu. Il n’allait pas apprendre ces concepts de survie à un inconnu dès maintenant, tout sympathique soit-il. Par contre il soupire lorsqu’il est question d’humanité. Est-ce qu’il y croirait encore dans une semaine ? Ou même seulement deux ou trois jours ? Cependant à la suite :

« Pas forcément. Tu as peut être découvert le meilleur de cette île jusqu’ici mais tu devrais craindre le moment où tu vas rencontrer le pire… »

Et il ne parlait clairement pas de lui qui avait une approche du jeu différente de celle des autres étudiants. Et de toute façon il ne connaissait même pas la couleur de Shiro. Quand à avoir peur du noir… Ben ça tombait mal c’est sûr. Et user les piles de la lampe torche en quelques jours c’était pas la meilleure des idées non plus. Peut être que le japonais l’avait d’ailleurs déjà fait dans le fond…

« Comme tu veux… C’est ta vie après tout. Tu la mets en danger si tu en as envie. »

Il n’allait pas s’échiner. Et Yuan n’avait sans aucun doute pas assez bon cœur pour proposer au jeune homme de venir avec Hua Feng et lui. Une chance que l’autre chinois ne soit pas ici avec eux sinon Yuan était presque sûr qu’au minimum il aurait hésité ! Hua Feng pouvait tuer comme se montrer secourable et de l’avis de Yuan c’était presque impossible de prévoir s’il était bien luné ou pas.

« Mais à un moment il va falloir t’y faire. »

Surtout si Shiro arrivait à survivre jusqu’à l’hiver. Et si le jeu allait jusque là évidemment mais il y veillerait. Parce que les journées allaient raccourcir et les nuits leur sembleraient vite interminable…

En tout cas ce n’était pas l’île qui l’avait « changé ». Yuan était presque déçu parce que ça aurait fait du sens pour lui au moins. Mais à la limite, c’était même assez extraordinaire qu’il n’y ait pas encore eu droit. Parfois certains étudiants arrivaient à passer au travers comme ça. Et parfois même ils gagnaient. En tout cas celui là avait l’air décidément bien fragile entre sa peur du noir et celle du sang ! Yuan lève légèrement les yeux au ciel en claquant sa langue contre son palais, signe d’une légère impatience.

« Tu as tout pour être bien sur cette île en somme. »

Ca pouvait limite pas être pire, non ? Quelque chose disait à Yuan qu’ils ne se reverraient plus jamais à ce rythme. Néanmoins alors que Shiro semble s’inquiéter pour lui en tremblant, l’œil brièvement agar et incertain, la voix subtilement chevrotante, Yuan penche légèrement la tête sur le côté, surprit et un brin fasciné peut être.

Visiblement il ne venait pas à l’esprit de Shiro qu’il ai pu lui-même faire du mal plutôt que le contraire. Alors peut être que c’était la vérité toute crue… Mais si ça pouvait le faire réfléchir à l’avenir, Yuan tranche donc rapidement :

« On a essayé. Mais en général c’était plutôt une tentative d’auto-défense. »

Parce que c’était lui qui avait attaqué. Ho on s’en était prit une fois ou deux à lui dans l’espoir de le chasser mais Yuan était rarement une proie. Mais ça pouvait arriver. Nul homme n’est invincible et il en avait une parfaite conscience.

« Les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être. »

Et si Shiro l’avait prit pour un gentil garçon il tenait à dissiper ce malentendu… Quant à Hua Feng :

« Mon binôme sait se protéger. Il n’a pas besoin de moi. C’est pour ça que c’est un bon binôme. Il est inutile qu’il veille sur moi ou que je veille sur lui. »

Bon, c’est vrai que l’attachement s’en mêlait peut être un peu à force mais c’était un autre sujet disons.

« Tu devrais trouver quelque aussi si tu veux avoir une chance de quitter cette île. »

Un conseil en passant. Pas le plus évident, Yuan voulait bien en convenir cependant…


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : Première vague
Amour : Entiché d'un certain Nippo-Coréen ~

Coupons : 146
Contenu du sac : • Gel super-fixant (plein)
• Trousse de maquillage : (palette de fard à paupière, poudre de riz blanche, petite bouteille de fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
• Parapluie pliable cassé
• Lentilles de couleur
• Vêtements de rechange
• Petit cristal de roche
• Petite boîte à musique
• Paire de faux-cils + colle
• Photo polaroid d'un bâtiment
• Boîte de médicaments antipsychotiques (24 cachets)

--------------------------------------------

• Une miche de pain
• Une barre de céréales
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)

----------------------------------------

• Revolver

Avatar : Aki (Arlequin)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Dixy
Messages : 162
Activité RP : 3









   Mar 4 Juil - 11:06



Son côté naïf en était presque déconcertant mais Shiro pensait réellement tout ce qu'il disait. Il croyait en un monde meilleur, une humanité plus belle, ce n'était pas impossible, il avait de l’espoir. "Pas forcément. Tu as peut être découvert le meilleur de cette île jusqu’ici mais tu devrais craindre le moment où tu vas rencontrer le pire…" Il est vrai que pour le moment toutes ses rencontres avaient été plutôt positives et ne s'était jamais fait agresser. Mais même si c'était le cas un jour il savait qu'il saurait trouver un bon côté à la personne en face. Les gens n'attaquent jamais sans raison, ils doivent sans doute porter un lourd fardeau et ne demande qu'à être aider. On n'est pas mauvais de nature on le deviens avec ce que peut nous infliger la vie. Le plus âgé parla du fait qu'il ne pouvait pas rester dans le noir et seul trop longtemps, c'est pour cette raison qu'allumer un feu était vital pour lui. "Comme tu veux… C’est ta vie après tout. Tu la mets en danger si tu en as envie." En effet et tant qu'il ne mettait pas celle des autres en danger il pouvait faire ce qu'il voulait. "Mais à un moment il va falloir t’y faire" Il le savait, il attendait cet instant fatidique mais il espérait de tout cœur que lorsqu'il arriverait il ne serait plus seul …

Shiro n'était pas fait pour être ici et ses paroles le prouvaient d'elles même … Il n'avait pas demander à se retrouver là comme 99% des étudiants sur cette île. Il ne pouvait pas changer du jour au lendemain et encore moins ré-freiner ses phobies. Ce n'est pas quelque chose de simple et même s'il prend sur lui il ne pourras jamais pleinement les contrôler. "Tu as tout pour être bien sur cette île en somme." Shiro fit une moue quelque peu honteuse à sa phrase. En effet cet endroit n'était pas fait pour lui, c'est pour cette raison qu'il essayait de rendre ça beaucoup moins angoissant par tous les moyens possibles. Le blond ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter pour les autres et puisque Yuan parlait de violence il voulait s'assurer qu'il n'avait rien. Il lui demanda si on avait essayer de le tuer par le passé ou si lui avait tenté quelque chose sur une autre personne. "On a essayé. Mais en général c’était plutôt une tentative d’auto-défense" Cette phrase était la réponse à toutes ses questions mais il y avait quelque chose qui faisait froid dans le dos dans ce qu'il disait. Si quelqu'un se défendait contre lui c'est bien qu'il a déjà tenter d'assassiner des gens alors ? "Les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être."

« Tu avais peut être de bonnes raisons ... » Bonnes ou pas il avait compris le sens de ses phrases mais n'arrivait pas à comprendre pourquoi il en était arrivé là … « Si une personne en face avait essayer de te faire du mal ou de te séparer d'un de tes proches je comprend que tu veuilles te venger ... » Les raisons pouvaient être nombreuses mais le blond n'arrivait pas à saisir ce qu'aurait put vivre Yuan pour en arriver à cette extrême.

A ce niveau là ce n'était plus de la naïveté, il avait bien trop de pureté en lui pour comprendre les mauvaises intentions des autres ou leur geste. "Mon binôme sait se protéger. Il n’a pas besoin de moi. C’est pour ça que c’est un bon binôme. Il est inutile qu’il veille sur moi ou que je veille sur lui." Shiro se montrait bien curieux en ce qui concernait cette équipe. Il voulait en savoir plus et ce même s'il était probablement en danger. "Tu devrais trouver quelque aussi si tu veux avoir une chance de quitter cette île." Ce n'est pas l'envie qui lui manquait mais il faisait plus peur au gens qu'inspirer la confiance ou l'amitié … Il leva ses yeux en direction de Yuan avant de s'asseoir sur une souche non loin. Il avait tant de questions à poser et si peu de temps. Il avait croisé l'autre totalement par hasard mais il se doutait qu'il ne se baladait pas sans but ici, il devait avoir des choses à faire, ce n'est pas ce qui manque ici. Il resserra son bois et tourna ses iris recouvertes par des lentilles de couleurs en direction de l'autre étudiant.

« Comment vous vous êtes rencontrer tous les deux ? » Il voulait le savoir, peut être que cela pourrait l'aider à trouver un ou plusieurs alliés. Rester seul n'était clairement pas la solution pour lui et encore moins son intention. Il savait que seul il en passerait pas la semaine … « C'était dans le jeu ? Et il y a longtemps ? » Yuan pourrait très rapidement en avoir marre de ses questions à répétition ce qui serait normal, mais une fois lancé il ne s'arrête plus. « C'est un ami cher ou un simple binôme à tes yeux ? »

Son regard se fit plus attentif détaillant les expressions que pouvait avoir l'autre garçon. On pouvait lire de la curiosité mais également cette envie d'en découvrir plus sur ce qui pouvait lier deux personnes sur cette île. A part le jeu et le fait de survivre tout semblait séparer les candidats de l'île. Shiro ne voulait pas se faire d'ennemi et même si ça devait arriver il ne les détesterait jamais vraiment … Un cœur trop pure ne peut que se flétrir au fil du temps en voyant et vivant toutes ces horreurs. Malgré tout une part pourrait survivre si quelqu'un de cher est à ses côtés. Ce qui devait sans doute être le cas de Yuan. C'est de cela que parlait Shiro en disant qu'il lui restait de l'humanité en lui. Un monstre ne peut pas avoir de sentiments et partager cela avec quelqu'un que ce soit de l'amitié ou de l'admiration. Il le savait mieux que personne pour ce clown démoniaque qui ronge son cœur tous les jours un peu plus. Alors si les autres pouvaient l'éclairer sur la voie de la raison ses questions n'étaient pas si inutiles que ça.  

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I want to stay here ... A pathetic Paranoia ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 18
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1471
Activité RP : 3









   Sam 8 Juil - 21:59



Shiro voulait décidément vraiment trop lui prêter de bonnes intentions. C’était presque fascinant, cet entêtement chez lui. Au fond le côté « clown » c’était moins un truc effrayant qu’une sorte de preuve assez bizarre d’un optimisme carrément enfantin à ce stade.

« Il faut que tu arrêtes de trouver des excuses aux gens. Ici la mort ça fait partit des règles du jeu. Qu’importe les raisons. »

Mais il commençait à se résigner : il ne le convaincrait pas. Pas plus que l’autre n’arriverait à lui faire lâcher son bout. Il était probablement aussi têtu que lui.

« J’ai tué des gens qui ne m’ont même pas vu arriver… Et d’autres qui ont fuit en croisant mon chemin sans même me regarder de travers. »

Bon, dit comme ça il avait même l’air carrément mauvais… Mais Yuan tempère :

« C’est le concept de cette île. Si tu veux partir un jour et retrouver le confort d’une chambre bien éclairée, alors il faut t’y faire. »

Il faut t’y faire. Ca devenait redondant de le dire, Yuan en avait conscience. Mais au moins, à sa façon, Shiro essai de lui poser des questions relatives à la survie. Bon c’est maladroit parce qu’il n’avait pas besoin de Hua Feng pour survivre mais peu importait. Il a un regard en arrière, songeant que Hua Feng justement allait se demander ce qu’il foutait… Mais dans un soupir, il répond donc :

« On s’est croisé par hasard. Nous avons tous les deux de bonnes aptitudes pour survivre sur cette île et nous nous en sommes rendu compte tous les deux. »

Yuan se comptait chanceux d’avoir croisé sa route si rapidement. Il aurait pu passer des semaines sans trouver un binôme potable, obligé de faire équipe avec le premier venu en le trainant comme un boulet à sa cheville.

« Disons qu’on y trouve tous les deux notre compte. »

Et parce qu’il était assez convaincu de sa réponse à la question finale, Yuan assure :

« C’est simplement un binôme. »

Toutefois il restait un être humain et qui plus est un adolescent de 17 ans. De fait il ne ment pas :

« Peut être qu’il se transformera en ami mais sur cette île il ne faut présumer de rien. Je ferais tout aussi bien de considérer qu’il pourrait se transformer en ennemi. »

Parce que leurs couleurs n’étaient pas les mêmes… Et que Hua Feng pourrait changer d’avis et décider soudainement de jouer le jeu. Ca l’affecterait évidemment… Et c’était dur de s’y préparer… Mais au moins il avait conscience que c’était une possibilité, c’était la première étape vers l’acceptation du reste.

« Se chercher un binôme c’est un énorme coup de poker… »

Si Shiro se mettait en tête d’en trouver un, il fallait qu’il ait bien conscience que « le premier venu » ne serait pas forcément le bon. Au contraire… Il pouvait mettre un moment à trouver une personne avec laquelle une relation de confiance ou même de semi confiance pouvait s’installer.

« C’est encore plus vrai qu’il y a beaucoup de menteurs sur cette île. Mais je ne les blâme pas… Ici on peut dire que tout est permis. »

Y comprit mentir et tricher avec la confiance des gens. C’était une arme acceptable même si elle faisait mal.

« Tu as un certain avantage… Tu ne connais personne. »

Il songeait à la classe originelle, avec laquelle il était arrivé. Ils se connaissaient tous… Se pensaient amis… Et croyaient bien se connaître. Mais la plupart allaient tomber de haut… Ici les relations devaient repartir de zéro… Parce que les règles du jeu et surtout la couleur des pastilles sur les colliers changeait drastiquement les sentiments…


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : Première vague
Amour : Entiché d'un certain Nippo-Coréen ~

Coupons : 146
Contenu du sac : • Gel super-fixant (plein)
• Trousse de maquillage : (palette de fard à paupière, poudre de riz blanche, petite bouteille de fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
• Parapluie pliable cassé
• Lentilles de couleur
• Vêtements de rechange
• Petit cristal de roche
• Petite boîte à musique
• Paire de faux-cils + colle
• Photo polaroid d'un bâtiment
• Boîte de médicaments antipsychotiques (24 cachets)

--------------------------------------------

• Une miche de pain
• Une barre de céréales
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)

----------------------------------------

• Revolver

Avatar : Aki (Arlequin)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Dixy
Messages : 162
Activité RP : 3









   Dim 9 Juil - 21:08



Même s’il y avait beaucoup de personnes mal intentionnées ici, Shiro préférait penser qu’il y a toujours un moyen pour qu’une personne écoute sa raison. Ou du moins qu’elle est un bon fond. "Il faut que tu arrêtes de trouver des excuses aux gens. Ici la mort ça fait partit des règles du jeu. Qu’importe les raisons." Shiro baissa un peu les yeux en réfléchissant à la phrase de cet homme qui voulait définitivement rester dans son optique … Ou alors c’était pour se donner des airs ? Quoi que dise le Japonais de toute manière on dirait bien qu’il avait réponse à tout. "J’ai tué des gens qui ne m’ont même pas vu arriver… Et d’autres qui ont fui en croisant mon chemin sans même me regarder de travers." Apparemment un tueur expert ou un tueur en série peut être … En sachant ça n’importe qui aurait été plus hostile surtout à voir la manière qu’il avait de s’en vanter, mais pas Shiro. Il laissait toujours une seconde chance aux gens même ceux qui ont commis les pires actes. Un bel exemple d’humanité. "C’est le concept de cette île. Si tu veux partir un jour et retrouver le confort d’une chambre bien éclairée, alors il faut t’y faire." Ses paroles le feraient presque rêver, il aimerait tant retrouver sa chambre universitaire et sa petite vie d’étudiant tranquille, mais comme le disait l’autre s’il voulait partir d’ici il fallait qu’il survive …

« Je n’arriverais jamais à m’y faire … Je ne veux faire de mal à personne … » Avoua-t-il. Peut-être était-ce une faiblesse et une fenêtre ouverte pour l’autre joueur de l’assassiner froidement de la sorte mais Shiro préférait être honnête, il ne tuerait personne, pas lui en tout cas …

Quant à parler de son binôme, le Japonais lui posa plusieurs questions à son sujet, la curiosité le rongeait et il voulait en savoir plus sur le joueur en face. "On s’est croisé par hasard. Nous avons tous les deux de bonnes aptitudes pour survivre sur cette île et nous nous en sommes rendu compte tous les deux." Contrairement au Japonais en effet … Le blond se demandait s’il avait déjà rencontrer ce joueur dont lui parlait Yuan, ce serait probable. "Disons qu’on y trouve tous les deux notre compte." Quant à savoir ce qu’il représentait pour lui, Shiro lui demanda dans l’espoir d’avoir une réponse. "C’est simplement un binôme." Juste un binôme ? Yuan avait l’air convaincu en disant cela. "Peut être qu’il se transformera en ami mais sur cette île il ne faut présumer de rien. Je ferais tout aussi bien de considérer qu’il pourrait se transformer en ennemi." Lorsqu’on a une attache à quelqu’un même si ce n’est qu’une connaissance, il allait falloir un gros choc pour que la relation passe du positif au négatif. C’était une option rare mais le Japonais se disait qu’ici tout pouvait arriver.

« Comment il s’appelle ? Et est-ce qu’il est de la même couleur que toi ? » Le questionna le Japonais toujours aussi bavard. Il faut savoir que pour faire la conversation il était fort, disons que c’était incontrôlable, un vrai moulin à parole. « Si je pose trop de question tu peux me le dire … » A la manière d’un enfant qui veut tout connaître, l’ex interné demandait ces informations avec beaucoup d’entrain. « C’est juste que je me sens un peu seul et je me suis dit que ce serait dommage de ne pas profiter de passer du temps avec les gens qu’on croise … Même si tu es un tueur présumé … »

Au moins il l’avouait, l’autre c’était donné tant de mal pour le lui faire comprendre que le plus âgé se doutait qu’il tenait à sa réputation, mieux valait ne pas la lui casser. Quant à lui s’il voulait se trouver une personne de confiance avec qui rester il savait qu’il allait devoir rencontrer encore beaucoup de personne pour que cela arrive. "Se chercher un binôme c’est un énorme coup de poker…" Le Japonais fronça les sourcils et pencha la tête ne comprenant pas totalement où voulait en venir le Coréen. "C’est encore plus vrai qu’il y a beaucoup de menteurs sur cette île. Mais je ne les blâme pas… Ici on peut dire que tout est permis" Le Japonais comprenait mieux où il voulait en venir mais pas tout le monde n’est comme ça pas vrai ? "Tu as un certain avantage… Tu ne connais personne." Shiro n’appelait pas vraiment ça un avantage, au contraire …

« Tu veux dire que pas tout le monde n’est sincère ? » Il le savait plus ou moins mais de là aller jusqu’à mentir pour son intérêt … Lui qui était trop naïf il avait encore beaucoup à apprendre. « Par exemple tout ce que tu me dis depuis le début ça pourrait être des mensonges ? Comme pour ton binôme ? » Si ça se trouve toute cette conversation était bâtis sur un mensonge d’après ce que semblait lui dire Yuan … A part si lui ne faisait pas partie de ces gens-là. « Quant à connaître personne je trouve ça plutôt dommage … Si je peux apporter mon aide à d’autre, je le ferais volontiers. » Sans compter qu’il pourrait avoir la même chose en retour … Il n’attendait rien en particuliers, juste faire de nouvelles connaissances. Le blond à pics leva les yeux au ciel remarquant que les rayons du soleil disparaissaient de plus en plus à l’horizon et l’autre joueur commençait sans doute à s’impatienter … « Tu dois rejoindre ton binôme ? Je ne voudrais pas te retarder si tu as quelque chose de prévus … » Annonça le blond en se redressant et par politesse. Car lui, ça ne l’aurait pas dérangé de rester là à bavarder toute la soirée.  

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I want to stay here ... A pathetic Paranoia ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 18
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1471
Activité RP : 3









   Dim 16 Juil - 7:20



« Hé bien n’en fais pas. Il y a des joueurs qui survivent comme ça. »

Mais pas beaucoup. Yuan se demandait quelle part des statistiques de l’organisation les concernait d’ailleurs. On lui avait sûrement dit mais comme c’était une donnée moins importante pour lui, il ne l’avait pas retenu. Des questions tombent à propos de hua Feng, encore… Et Yuan soupire, ne répondant pas au sujet de son prénom. Par contre pour sa couleur :

« Non. Sa couleur est différente. Et c’est là tout l’intérêt de notre coopération. »

Il n’allait pas se donner la peine d’expliquer encore les raisons. Pas ce soir. Yuan était fatigué et cette conversation n’aidait en rien. S’il avait été plus sociable peut être… Mais Shiro était mal tomber. Yuan n’était pas du genre à apprécier les grandes conversations plus longtemps que nécessaire, surtout quand de toute évidence leurs deux personnalités se repoussaient avec force. De fait, puisque Shiro lui tend une perche, Yuan confirme :

« Tu poses trop de questions. »

Et lui en disait trop pour y répondre. Il en était même venu à mettre en avant le sang qu’il avait les mains et avec du recule, même lui ça le répugnait. Mais en même temps rien ne semblait pouvoir arrêter Shiro et ses histoires de tueur « présumé ». Et ça lui fait encore hausser les épaules. Inutile de prêcher davantage cette Mère Thérésa dans l’état.

« Crois ce que tu veux. »

Au final Yuan allait se détacher de tout ça… Parce que la frustration était un sentiment qu’il n’aimait pas beaucoup ressentir. Surtout que ça l’empêchait de réfléchir correctement. Quant à la « sincérité » des gens sur cette île :

« La plupart ne le sont pas. »

A son avis c’était plus que juste. Mais il ne les en blâmait toujours pas. Ça faisait partit de ces méthodes acceptées pour survivre, voir carrément pour jouer au jeu. Par contre à propos de ses propres mensonges, Yuan arque un sourcil, demandant :

« Quel intérêt je gagnerais à te raconter tout ça exactement ? »

Il lui était arrivé de mentir une fois ou deux sur la couleur d’un collier pour évacuer une certaine frustration… Mais les mensonges s’arrêtaient en général pas mal là s’ils ne lui permettaient pas d’en tirer un quelconque bénéfice.

« Ici ce qui compte en général c’est ce que tu peux tirer d’un mensonge. Franchement je vois pas ce que j’y gagnerais là. Mais encore une fois : crois ce que tu veux, ça m’est bien égal. »

Et puis un jour Shiro croiserait peut être Hua Feng en sa compagnie. Il comprendrait peut être qu’il n’avait pas mentit. Pour ce que ça importait là tout de suite… Par contre à la suite Yuan tranche :

« Mais en ne connaissant personne tu ne peux pas être trahit. Ceux de la classe originelle… C’est ça qu’ils ont dû vivre. »

Et eux oui… Peut être que Yuan les prenait un peu en pitié. C’était le jeu évidemment… Mais il concevait que psychologiquement ça ait pu être très dur pour eux. Il n’irait pas en parler, n’épiloguerait pas… Mais il concevait le handicap que c’était et c’était pour ça qu’il avait dû redoubler d’ardeur pendant les deux premières semaines.

Yuan acquiesce ensuite pour son départ, convenant :

« Il va m’attendre. »

Mais pointant un index quasi professoral en direction de Shiro, il ordonne :

« Pas de feu ! Si j’en vois ou sens un je vais revenir… Et tu sauras enfin précisément pourquoi tu as peur du noir. »

Parce qu’il pouvait parfaitement devenir le monstre qui se cache sous le lit, dans le placard ou, le cas présent, dans un coin d’obscurité.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : Première vague
Amour : Entiché d'un certain Nippo-Coréen ~

Coupons : 146
Contenu du sac : • Gel super-fixant (plein)
• Trousse de maquillage : (palette de fard à paupière, poudre de riz blanche, petite bouteille de fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
• Parapluie pliable cassé
• Lentilles de couleur
• Vêtements de rechange
• Petit cristal de roche
• Petite boîte à musique
• Paire de faux-cils + colle
• Photo polaroid d'un bâtiment
• Boîte de médicaments antipsychotiques (24 cachets)

--------------------------------------------

• Une miche de pain
• Une barre de céréales
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)

----------------------------------------

• Revolver

Avatar : Aki (Arlequin)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Dixy
Messages : 162
Activité RP : 3









   Lun 17 Juil - 22:24



L’expression doux comme un agneau collait bien à Shiro et pour preuve il ne ferait pas de mal à une mouche, alors tuer quelqu’un n’était pas du tout dans ses cordes … "Hé bien n’en fais pas. Il y a des joueurs qui survivent comme ça." Ils devaient être peu nombreux alors … Même si Shiro n’en n’avait pas encore tout à fait conscience, il était ici pour mourir, et comme pour tous les autres il ne sera pas épargné, surtout avec un comportement comme le sien. Mais pensé que tout le monde pouvait s’en sortir en vie était sa raison de continuer d’avancer sur cette île. Sinon ça ferait bien longtemps qu’il aurait demandé à quelqu’un de le tuer … S’il était inoffensif pour les autres, il l’était pour lui aussi. Cette histoire de couleur avait traumatisé Shiro, car depuis qu’il connaissait la sienne il ne pouvait pas s’empêcher de poser des questions dessus. "Non. Sa couleur est différente. Et c’est là tout l’intérêt de notre coopération." Shiro fronça un peu les sourcils d’incompréhension … S’ils n’étaient pas de la même couleur alors pourquoi coopérer ? C’est alors que son expression changea avant qu’il ne sourit et que son visage ne s’illumine à nouveau.

« C’est pour prouver à tout le monde qu’on peut tous s’allier quel que soit notre couleur ? » Demanda Shiro presque sûr de sa réponse.

Ce n’était pas forcément ça mais Shiro espérait tout de même … Le blond était déjà tombé sur des personnes qui n’était pas de la même couleur que lui et pourtant il avait réellement envie de tisser des liens de forte entente avec ces gens-là, qu’importe la couleur que leur annonce leur collier … "Tu poses trop de questions." Belle déduction, le Japonais le savait qu’il était bavard de toute façon. Mais se retenir de parler était une torture pour lui. Cet étudiant lui avait bien retourné l’esprit en ce qui concerne les mensonges sur cette île … Où est la sincérité ?  "La plupart ne le sont pas" Le Japonais n’était pas sûr d’avoir rencontré de personne qui n’ait pas été sincère avec lui mais il préférait poser la question puisque c’est lui qui avait engagé le sujet. "Quel intérêt je gagnerais à te raconter tout ça exactement ?" Le blond haussa les épaules en guise de réponse à sa question. Par stratégie ? Pour qu’il lui foute la paix peut-être ? Les réponses étaient nombreuses. "Ici ce qui compte en général c’est ce que tu peux tirer d’un mensonge. Franchement je vois pas ce que j’y gagnerais là. Mais encore une fois : crois ce que tu veux, ça m’est bien égal." Son ton était plus sec d’un seul coup. Même s’il l’était depuis le début, cette fois il sentait qu’il était arrivé à son sommet … Peut-être qu’il était temps de le laisser tranquille … "Mais en ne connaissant personne tu ne peux pas être trahit. Ceux de la classe originelle… C’est ça qu’ils ont dû vivre."

« Je me posais d’ailleurs pas mal de question sur la classe originelle … » Commença le Japonais mais qui s’abstint de poursuivre en voyant le regard que lui lançait l’autre garçon … « Oh pardon, j’avais oublié … » Dit-il en pinçant ses lèvres pour montrer à l’autre étudiant qu’il se taisait et qu’il arrêtait avec les questions.

Comme quoi s’était instinctif, plus qu’une seconde nature c’était impossible de ne pas poser de question et de parler sans cesse. Cependant Shiro eut la bonne idée de laisser une échappatoire au plus jeune pour partir rejoindre son ami qui se trouvait sans doute quelque part à l’attendre … "Il va m’attendre." Le plus âgé hocha la tête positivement avant de se redresser et remettre son bois dans ses bras. Mais avant qu’il n’amorce un mouvement, l’autre pointa son doigt dans sa direction le figeant sur place. "Pas de feu ! Si j’en vois ou sens un je vais revenir… Et tu sauras enfin précisément pourquoi tu as peur du noir." Le Japonais déglutit avant de faire un lent hochement de tête en resserrant son bois. Du moins il n’en ferait pas un dans les parages pour lui éviter les ennuis … Mais il fallait qu’il trouve une solution à sa peur du noir. Mais comme l’autre l’avait dit il pourrait être une nouvelle peur qui se greffe à celle du noir …

« Tu n’en verras même pas la fumée … » Affirma-t-il. « Oui pas de feu … » Dit-il d’une petite voix déçus en baissant un peu la tête … Ce n’est encore pas ce soir qu’il allait dormir paisiblement on dirait … « En tout cas je suis content d’avoir fait ta connaissance, j’espère te revoir bientôt Yuan. » Finit-il en s’inclinant un peu. Il planta ses iris dans les siennes et fit un petit sourire avant de tourner les talons et commencer à partir. Cependant il s’arrêta en chemin et se retourna une dernière fois pour poser les morceaux de bois à ses pieds. Il trifouilla un peu ses mains et s’inclina une dernière fois face à l’autre étudiant avant de partir pour de bon … Il ne restait plus qu’à trouver un endroit un peu éclairé par la lune pour cette nuit …  

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I want to stay here ... A pathetic Paranoia ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 18
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1471
Activité RP : 3









   Dim 23 Juil - 11:01



Non. Hua Feng et lui ne faisait pas équipe pour prouver quoi que ce soit à qui que ce soit. Mais Yuan commençait à bien comprendre qu’il ne servait à rien de tenter d’expliquer quoi que ce soit à Shiro. Peu importe ce qu’il comptait dire : le jeune homme n’y verrait que ce qu’il avait envie de voir. Ça finirait simplement par être frustrant pour lui comme pour l’autre type. En tout cas, Shiro n’avait pas oublié d’être bavard… Et s’il se reprend avec une énième question, Yuan ne fait que grimacer, appréciant au moins qu’il ait l’intelligence de ne pas poursuivre sa phrase et de comprendre qu’il n’aurait pas de réponse.

Yuan se passe la langue sur les lèvres. Il les avait sèches. La gorge aussi. A force de parler peut être. Et d’une hydratation moins bonne qu’elle n’aurait dû l’être sûrement. Il était vraiment temps qu’il retourne de son côté, surtout que Shiro semblait avoir comprit où se situaient ses intérêts pour le feu.

Le volontaire acquiesce donc, observant quand même avec un brin de suspicion le bois dans les bras du japonais. Il n’en rajoute cependant pas… Mais préviendrait Hua Feng et dans leurs rondes, ils allaient quand même devoir surveiller pour s’assurer qu’ils ne voyaient ni flammes ni fumée… Et qu’il n’en sentait pas la présence du bout du nez quoi. Shiro n’avait pas envie de lui faire regretter de l’avoir laissé vivant, si ?

Il en rajoute sur le « plaisir » qu’il avait eu à le rencontrer et décidément, Shiro le décontenance encore. Il y arrivait mieux que bien du monde jusque là, Yuan ne pouvait pas vraiment l’expliquer ! Il ne répond toujours pas, ne pouvant pas franchement et sincèrement dire que le plaisir avait été partagé ! En même temps, la personnalité même de Yuan en faisait un gros con pas très très sociable. Il avait la chance d’être tombé sur quelqu’un qui lui ressemblait pour faire équipe… Et encore, Hua Feng ne serait peut être pas vraiment ravit de la comparaison.

« Tu devrais plutôt espérer qu’on ne se recroise pas. Au cas où. »

Qui sait dans quel mood il pourrait être, lors d’une seconde rencontre ? En tout cas si ça arrivait il irait voir la couleur du collier de Shiro, que ce dernier le veuille ou pas. Et il lui souhaitait de ne pas être mauve… Ou d’avoir quelque chose à lui apporter, d’avoir une raison d’exister lors de cette rencontre…

Encore que de toutes les personnes rencontrées jusque là, Shiro avait été un des rares à ne pas le juger et pourtant il était le seul peut être bien, avec Hua Feng, auprès duquel il n’avait pas dû s’expliquer, se justifier. Peut être que finalement, malgré ses airs exubérants et sa personnalité trop « positive » pour que Yuan puisse la comprendre et donc l’apprécier, il ne le tuerait pas. Disons qu’il se laissait une occasion d’y réfléchir.

Yuan fait quelques pas en arrière, pas désireux non plus de lui tourner le dos malgré tout. Il attend d’être à une distance suffisante… Puis finalement il tourne les talons, partant au petit pas de course. Il était fatigué et ne se trouvait pas si loin… Mais Hua Feng devait commencer à se demander ce qu’il fabriquait. Et ça piquait son orgueil de se dire qu’il pensait peut être qu’il s’était fait avoir ou qu’il avait pu mourir… Parce que mourir par la main de Shiro, vu leur conversation, c’était pas trop bon pour l’orgueil non !

A mi-chemin Yuan s’arrête, se retourne, calme sa respiration et écoute tout autant qu’il scrute les bois dans la pénombre qui était encore plus tombée. Mais il ne voit rien, n’entend rien… Shiro avait disparu parmi les ombres.


Spoiler:
 


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

It's in the shadow that we shine | Ft. Yuan

Page 1 sur 1