AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




La MAJ du 1er novembre est là ! Cliquez ici pour la découvrir !
Un event est en cours ! Venez lancer le dé ici pour découvrir l'état de votre personnage !
Tentez votre chance au Lucky Spin pour remporter des lots inédits !




 

 Sur base de volontariat feat. Zhao Yuan







avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 261
Activité RP : 5









   Mer 7 Juin - 22:54


Le 2 juin 2017 || 18h42
Au milieu de la forêt
Non loin du hameau de pêcheur

Deuxième jour de ce calvaire. Les traces blanches sur le visage poupin du garçon qui déambulait lentement dans la forêt dévoilaient deux choses. La première, qu’il avait le visage poussiéreux, sale. Il aurait eu besoin d’eau pour le nettoyer, mais il aurait été stupide d’utiliser l’eau potable des trois petites bouteilles fournies par l’organisation pour ce faire. Alors il attendrait de trouver un petit point d’eau… La deuxième, c’est qu’il avait pleuré. D’ailleurs, il se remettait tout juste de cette nouvelle crise de larmes, reniflant encore un peu, les yeux rougis et les mains tremblantes. Hyun Hee n’était nulle part. Enfin, si. Il était forcément en quelque part. Juste pas là où il avait cherché et il commençait à désespérer… Est-ce qu’ils allaient se retrouver avant qu’un d’entre eux ne tombe ? Ou bien les deux, tant qu’à ça… Pour le moment, Haneul était encore en état de choc et avait vraiment beaucoup de mal à reprendre contenance. Mais ça viendrait…

Pour l’heure, il errait donc un peu dans la forêt, ayant pour lui qu’il avait encore assez de jugeotte pour ne pas faire de bruit, se déplaçant comme une petite souris. Mais, d’un autre côté, il se déplaçait vraiment au hasard et ça, c’était tout sauf brillant. Il savait bien, il savait… Ça lui passera sûrement. Dès qu’il arrivera à l’orée de la forêt, d’une façon ou d’une autre, il allait de toute façon devoir faire un choix. Et aller vers la ville serait sûrement le plus logique pour retrouver son meilleur ami… toutefois l’envie n’y était pas. Il imaginait déjà l’endroit grouillant de meurtriers. Ses compagnons de classe… Mais Haneul n’était pas assez bête, ni assez secoué pour penser que le fait qu’il connaisse ces personnes le sauve une seule seconde. Le seul auquel il faisait confiance, c’était Hyun Hee. De toute façon s’il réalisait qu’il n’avait pas raison de lui faire confiance, il ne savait même pas s’il y survivrait…

Trop pris dans ses pensées, Haneul ne réalise qu’à retardement qu’il vient de marcher une branche… qui craque de façon sinistre. Il s’arrête net, tendu, les sens aux aguets… Et alors qu’il est sur le point de se détendre, il entend qu’on part au quart de tour pas très loin. Le blondinet n’essaie même pas de savoir qui c’est. Il fait volte-face, s’élançant à son tour. Mais le type qui avait bondit l’avait visiblement fait comme un chat. Dieu seul sait comment, ce type avait réussi à s’approcher sans bruit, d’où le long moment pendant lequel Haneul n’avait entendu que son cœur battre à ses tempes. Lorsqu’il avait finalement fait du bruit, ça avait été pour frapper. L’autre lui tombe lourdement sur le dos, le faisant chuter au sol. Haneul a un petit glapissement étouffé alors que sa joue rencontre quelques branches, douloureusement mais heureusement, pas assez pour faire plus qu’une entaille légère sur un ou deux centimètres.

Il se débat, paniqué et geignant doucement. L’homme, parce que c’en était un, était malgré tout léger par-dessus lui. Donc il n’avait pas affaire à une armoire à glace ou même un type déjà large d’épaules. Il pouvait supprimer quelques noms de sa liste quant à qui était ce garçon…

« Arrête... Ne me tue pas. Je ferai tout ce que tu veux, mais ne me tue pas ! », supplie Haneul. Il sent des doigts contre sa nuque, son collier, cette chose désagréable qui l’étranglait toujours un peu… Est-ce qu’il regardait sa pastille ? Il arrête net de bouger, retenant presque son souffle. Et lorsqu’il sent le corps de l’autre se détendre un peu, Haneul roule brusquement sur le côté pour se défaire de sa prise. Ça ne fonctionne qu’à moitié. C'est-à-dire qu’il fait à présent face à son assaillant mais ne réussit pas à le déloger pour autant de sur lui… « Toi ! »

Le regard écarquillé, Haneul avait murmuré ce petit « toi » presque accusateur. Il n’élevait pas trop le ton toujours dans ce but avoué de ne pas faire trop de bruit. Un prédateur, c’était assez… il ne voulait pas en rameuter plus… Mais alors qu’on aurait pu croire qu’il reconnaissait bien le jeune homme qui lui avait sauté dessus, c’est justement plutôt le contraire… Et il l’avait vu sur le bateau. Tout le monde l’avait vu et avait chuchoté… Qu’est-ce qu’il faisait là s’il n’était pas dans leur classe, hein ?

« Je t’ai vu dans le bateau… Qui es-tu ? », demande lentement Haneul, scrutant le beau visage aux traits fins et harmonieux. Mais son regard était froid et décidé. Ça lui faisait froid dans le dos… « Ne me tue pas, s’il-te-plaît. On est peut-être de la même couleur… On pourrait s’en sortir ensemble… »

Il espérait biiiien fort être de la même couleur que ce type, du coup ! Son cœur battait la chamade. Il était mort de peur…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 18
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1467
Activité RP : 3









   Sam 10 Juin - 12:28



Ce n’était que le deuxième jour… Mais Yuan n’avait pas perdu de temps. Il avait commencé à s’imprégner des lieux et comme il allait falloir mettre une pression régulière en ce début de partie il était déjà en chasse d’une victime pour ce jour. Il pourrait espacer ensuite… Entendre les noms dans les haut-parleurs allait suffire à amener chez certain ce qui leur manquait de détermination. Pour l’heure l’étudiante qu’il suivait il l’avait aperçu presque sans le vouloir… Mais c’était bien comme ça, il n’aurait pas à chercher sa victime alors que la nuit tombait pour de bon au moins.

Sauf qu’alors qu’il traquait et se rapprochait, un autre bruit se fait entendre… Et Yuan fait volte-face, relâchant à contrecœur sa surveillance pour aller voir de quoi il retournait. Au final c’était un peu comme si Yuan était tombé sur une étudiante à nouveau avec ses cheveux blonds mi-longs et ses airs de poupée, quoi que ravagés par les larmes. Il y a un autre craquement, hautement plus significatif celui-là et l’étudiant un peu plus loin cesse net de bouger, probablement en proie en doute : l’avait-on entendu et localisé… ?

La réponse est oui évidement. Et parce que Yuan craint un peu qu’il ne soit pas le seul, voilà qu’il bondit souplement sur sa proie juste au moment ou cette dernière comptait justement se faire la malle. Il lui met ainsi la main au collet, se laissant tomber de tout son poids sur son dos, tirant un peu sur une poignée de cheveux blonds de manière à dégager l’accès à la nuque gracile et là il vient regarder la couleur de sa victime qui se débat et supplie déjà avant de se retourner.

Ils se font face et Yuan croise un regard brun paniqué et déjà embué d’eau à nouveau. Elle avait encore des larmes à pleurer, cette petite chose ? Yuan remettait un peu le garçon… Et visiblement il n’était pas le seul. Ils ne se connaissaient pas mais Yuan avait essayé de repérer du monde sur le bateau et ceux qui avaient été un minimum attentif avaient dû retenir son visage puisqu’il était le seul inconnu à porter leur uniforme. Mais la panique, le stress, les règles du jeu… Un gorille aurait pu danser sur le bateau que certains étudiants ne l’auraient pas remarqué.

« Yuan. »

Les suppliques reprennent… Avec cette espèce de naïveté et de candeur qui méritait presque qu’on s’y arrête.

« Ton nom ? »

Il avait bien comprit les règles du jeu en tout cas… Et qu’il le prouve si vite en parlant des couleurs et de faire équipe venait probablement de lui sauver la vie. Yuan voulait que le jeu perdure… Et cet étudiant avait comprit les règles. Qui plus est il ne semblait pas encore prêt à tuer… Mais était de toute évidence une proie facile… Alors dans le pire des cas ça ne faisait que repousser l’échéance d’un jour ou deux, quelque chose comme ça.

Yuan se redresse un peu sur sa victime, sans cesser de l’écraser, guettant les alentours en posant une main sur les lèvres du garçon pour qu’il la ferme, fouillant des yeux et des oreilles les alentours. Ca bruissait, non… ? Est-ce que la fille qu’il avait poursuivit avait entendu leur remue-ménage et était venue voir… ? Yuan reste aux aguets, la laissant approcher pour le moment, faisant mine de se réintéresser au garçon sous lui, retirant sa main.

« Tu étais avec un autre garçon. Est-ce qu’il est mort ? »

Son nom était passé dans les haut-parleurs ? Ou bien ils avaient simplement été séparés après leur baignade forcée ? En tout cas, pour répondre à retardement, Yuan précise :

« On est de la même couleur. »

Et dans la foulée :

« Mais ça ne te sauvera pas. »

Et histoire que le blond ne s’imagine pas qu’il était un psychopathe en puissance même s’il le penserait peut être un jour, Yuan ajoute encore :

« Je suis les règles du jeu… Mais les miennes sont légèrement différentes… »

Est-ce que le jeune homme commençait à le voir venir ?


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 261
Activité RP : 5









   Mer 14 Juin - 2:01

Yuan. Un joli nom pour un joli visage... et une personnalité qui ne suivait probablement pas le mouvement, malheureusement. Ce garçon lui faisait peur. Il y avait un truc qui se dégageait de lui. Ou peut-être était-ce le contraire ? Rien du tout. Pas comme le vide. Mais plutôt comme un incroyable selfcontrol qui donnait froid dans le dos dans ces conditions. Ils venaient presque juste d’atterrir sur l’île. Comment ce garçon pouvait-il déjà s’y être tant fait ? Il semblait savoir quoi faire. Et n’avoir aucun problème à s’atteler à la tâche... C’était vraiment... imposant. Haneul déglutit avec difficulté, mais répond de sa voir un brin étouffée avant que « Yuan » ne décide que ça lui prenait trop de temps à son goût. Il n’avait pas envie d’être secoué comme un prunier ou menacé plus qu’il ne le fallait...

« Haneul. Kang Haneul. », murmure doucement le jeune homme, son regard paniqué cherchant à s’ancrer dans celui de Yuan même si c’était difficile pour lui de soutenir ces iris là. Quel regard perçant... Au-dessus de lui, le garçon remue, se redresse... et lui écrase les côtes de la gauche. Haneul geint, le repoussant comme il peut, c’est-à-dire difficilement. « Arrête, tu me fais m... »

...mal. Mais une main se pose sur ses lèvres en coeur, impérative, lui intimant le silence. Haneul cesse de bouger malgré la douleur, retenant presque son souffle et n’essayant pas de parler davantage. Yuan ressemblait maintenant à l’un de ces grands prédateurs qui, tous les sens aux aguets, s’attendaient à voir débarquer d’une seconde à l’autre une proie de choix... ou bien un autre prédateur un peu plus gros qu’eux. Malgré sa forte envie de quitter l’étreinte mortelle dans laquelle il était pris, Haneul n’avait guère envie d’avoir affaire à un autre dangereux, peut-être pire que celui-là. Mais le moment passe... et la main quitte à nouveau ses lèvres. Il prend une profonde inspiration, se redressant sur ses coudes comme il peut, sans quitter le Chinois de son grand regard qui, à nouveau, se brouille de larmes. Il avait parlé de Hyun Hee... Son petit Hyun Hee lui aussi perdu sur cette grande île effrayante.

« Pas à ce que je sache. », répond lentement Haneul, la voix étranglée par le chagrin et la peur. Il prend une profonde inspiration, encore une fois. Ça l’aide à se calmer un peu et à réfréner non seulement les tremblements qui parcouraient son corps mais aussi ceux de sa voix. « Je le cherche. Alors ça veut dire que tu ne l’as pas vu non plus. »

S’il demandait... Il ne savait pas trop s’il devait être déçu ou heureux. Déçu parce que ça aurait pu lui donner une piste, forcément. Ou plutôt heureux parce que Hyun Hee aurait pu avoir des ennuis plus gros que lui avec ce type-là ! Quoi qu’il en soit, Haneul apprend soudainement une bonne nouvelle... qui n’en devient plus une, ce qu’il accueille avec grande confusion. La ride du lion se dessine dans son front alors qu’il fronce les sourcils, ne sachant plus trop ce qui se passait, pour le coup !

« Tu... ne joues pas le jeu ? », demande lentement le blondinet, stupéfait. C’était incroyable, ça. C’était la seule façon de sortir de cette île, pourtant ! Et il ne pensait pas que Yuan n’ait pas compris les règles. Il semblait tellement sûr de lui.... Quelque chose lui disait qu’il savait exactement ce qu’il avait à faire. Ça lui donnait froid dans le dos. Et d’ailleurs, il en convient dans la foulée... Haneul saisit le poignet de Yuan, sans force mais pour attirer son attention alors qu’il semble toujours un peu aux aguets, sans qu’il ne sache pourquoi. « Quelles sont tes règles à toi ? Et tu me laisserais voir ton collier... en me donnant ma couleur aussi ? Je ne vais pas te mentir. »

Le jeune homme semblait bien sûr de lui quant à sa couleur. Il ne pouvait pas être stupide au point de n’écouter qu’un seul avis sur la question et y croire fermement ensuite... non ?

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 18
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1467
Activité RP : 3









   Dim 18 Juin - 15:27



Non. Yuan ne l’avait effectivement pas vu. Mais le jeu était encore jeune et lui faisait beaucoup de route pour bien se fixer des repères sur l’île tant qu’elle était moins dangereuse. Il allait potentiellement lui tomber dessus si personne ne l’avait fait. Dieu seul savait ce qui se produirait alors.

« Tu ne devrais pas fonder trop d’espoir dans vos retrouvailles. Il n’est sûrement déjà plus ton ami s’il a plus de jugeote que toi. »

Les amis ne comptaient plus sur cette île. Enfin bien sûr il y avait une toute petite probabilité que leurs colliers soient de la même couleur mais valait mieux ne pas trop compter sur ce genre de phénomènes complètement aléatoires.

Une question légitime franchit les lèvres rondes mais Yuan n’écoute plus vraiment l’adolescent. Son attention est toute tournée sur un bruit subtil dans son dos… Il retient presque sa respiration, les muscles tendus… Et le garçon est encore en train de parler lorsque le loup sort de sa cachette en hurlant à moitié, une grosse pierre levé haut au dessus de sa tête, se jetant sur lui !

Yuan roule souplement sur le côté pour l’éviter… La fille, emportée par son élan, finit sur les hanches de son camarade de classe, surprise, hébétée… Mais après un moment de battement elle lève à nouveau la pierre au dessus de sa tête, prête à l’abattre sur la tête du blond.

Il aurait dû la laisser faire et puis la laisser aller. C’était une joueuse visiblement… Mais ses réflexes vont plus vite que lui et Yuan lui donne un coup de pied violent dans les côtes, l’empêchant de porter son coup… Il se jette ensuite sur elle et, ignorant les griffures sur sa joue qu’elle lui fait de ses ongles longs il saisit la pierre qu’elle avait dans les mains l’instant d’avant pour l’abattre sur son visage. Une fois. Puis deux… Et une troisième juste pour être sûr d’y avoir mit assez de force.

Yuan est essoufflé et l’adrénaline bat à toute vitesse dans son corps. Il était préparé mais il s’agissait tout de même de mort violente… Personne n’était entièrement préparé à ça. La pierre ensanglantée est jeté plus loin par Yuan qui vient essuyer ses doigts sur l’uniforme de la fille avant de venir prendre son pouls pour s’assurer de sa mort.

« Merde… »

Elle respirait encore même s’il sentait à peine le cœur pomper le sang… C’était vraiment très dur de tuer quelqu’un de cette façon… Yuan vient donc retourner la jeune fille, prenant sa nuque en clef de bras, une main sous son menton… Et d’un mouvement vif il la fait pivoter, brisant les cervicales pour de bon. C’était finit.

Yuan se laisse tomber assit à côté d’elle, ayant tout de même un peu mal au cœur, inutile de le nier. Ca lui passerait très vite. Il fallait un « temps d’adaptation » en quelques sortes. Son regard en revient alors à celui de l’autre garçon qui, terrifié et en larmes, en avait les jambes trop coupées pour courir plus loin visiblement.

« Tu vois ? Les amis ça ne compte plus. »

Yuan se relève finalement, allant jusqu’au sac que la fille avait lâché dans la bagarre, fouillant à l’intérieur sans trouver plus que quelques denrées. Il jette d’ailleurs une bouteille d’eau presque vide à l’autre garçon qu’il boive.

« Bois avant de tourner de l’œil. »

Et pour répondre à ses questions finalement :

« Je joue le jeu. Mais mes règles ne sont pas les mêmes que les tiennes. Moi je suis là pour que le jeu dure… »

Les colliers avaient leur importance mais pas du tout de la même façon que pour Haneul.

« Qu’est-ce que tu as eu dans ton sac ? »

Pour en revenir à des questions pratiques. Il commençait déjà à se remettre du meurtre de l’autre étudiante, ça allait mieux.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 261
Activité RP : 5









   Mer 21 Juin - 3:10

Haneul ne peut et ne veut retenir ce petit regard critique qu’il a pour son assaillant, soudainement. Sourcils froncés, petit air sévère, regard noir... Il n’était pas d’accord, avait-il vraiment besoin de le dire tout haut ? Ça devait paraître rien que par la température qui avait soudainement chutée autour d’eux ! Mais pousser le vice à répondre ? Non. Ce type allait le tuer s’il le froissait de trop, Haneul le sentait. Alors il se contente de soutenir le regard de celui là même qui s’est incrusté dans la classe originelle, faisant preuve de son petit caractère mais aussi de la retenue que sa jugeote voulait bien lui conférer. De toute façon, un élément perturbateur fait son entrée dans cette scène déjà grotesque... et plus tard, Haneul se demandera comment il a fait pour ne pas tourner de l’oeil alors que le Chinois défonce la boîte crânienne d’une fille de leur classe à coup de grosse pierre, laquelle avait faillit lui être réservée.

Pour dire vrai, il est figé dans le temps pendant un court instant, hésitant entre l’horreur d’être presque mort sous les coups de cette fille qu’il connaissait et celle de voir un tel acte barbare se produire. Du sang gicle. Et finalement, les films hollywoodiens ne grossissaient pas le trait tant que ça. Il en a même sur le visage. Il le sent, poisseux, chaud... que quelques gouttelettes mais c’est suffisant pour l’enfoncer davantage dans cette petite folie mentale qui ne le quittera pas avant un moment encore. Yeux exorbités, la petite poupée de porcelaine jusque là tendrement roulée dans le coton par ses parents aimants découvrait toutes les horreurs que la vie pouvait mettre sur son chemin. Et il savait déjà, malgré l’état de choc, qu’il n’avait que deux solutions : mourir en perdant la tête ou procéder rapidement l’information pour retrouver ses fonctions vitales. C’est cette deuxième option qui s’offre à lui alors que Yuan se retourne vers lui pour lui parler à nouveau.

« C’était une connasse. », murmure lentement Haneul, réussissant à arracher son regard au cadavre encore chaud pour en revenir au visage presque trop doux du barbare qui lui était tombé dessus. « Une de ces filles populaires à qui j’ai mis une paire de gifles quelques fois. »

Tremblant de la tête aux pieds, Haneul réussi néanmoins à se relever. C’eût été con de rester au sol là où Yuan aurait facilement pu décider de tester la résistance de sa pierre encore une fois. La bouteille d’eau qui lui est lancée tombe toutefois mollement au sol après avoir atterri sur son torse. Il ne fallait pas trop lui en demander... Il se penche, la ramassant, en prenant une gorgée même si c’est à contre-coeur pour la simple et bonne raison que l’autre y avait déjà bu. Il n’y en avait pas beaucoup, mais Haneul ne la boit pas au complet non plus. Il sort plutôt de son sac sa couverture. Il en imbibe un petit bout d’eau, puis cherche son savon en pain, lequel il frotte doucement sur le tissu humide. Le parfum le rassure un peu, ce qui n’était pas du luxe dans cette situation. Il avait compris ce que Yuan faisait, oui. C’était donc l’ennemi numéro un. Mais ce n’était qu’un homme. Quelqu’un allait finir par l’abattre. Qu’il soit là empêcherait probablement des colliers d’exploser et ça, c’était tout bénéfique. Mieux valait s’en faire un ami.

« Un dictionnaire coréen-français. », répond Haneul presque automatiquement, sans vraiment s’intéresser à ce que ce type avait pour sa part dans son sac. Pourtant, de façon toute aussi automatique, il demande à son tour : « Et toi ? Quelque chose d’intéressant ? »

Il se relève, histoire de s’approcher de Yuan pour porter la couverture à sa joue.

« Ça risque de s’infecter. Elle n’avait probablement pas les ongles très propres. Ce serait ballot de crever d’une infection alors que tu as de si grands projets... », fait remarquer Haneul, en partie pour ne pas entendre l’autre lui parler de l’eau potable gaspillée. Ça restait quand même le mieux pour désinfecter une plaie, mais bon, hein... Ils faisaient avec ce qu’ils avaient. Il assumait ne pas l’avoir bu, au pire. Et oui, sa voix était tout de même légèrement ironique. Mais ça ne surprendrait pas Yuan. Il ne demandait quand même pas à ce que les élèves qu’il croise soient d’accord avec ses grands projets, non ? « Qui est-ce que tu es, exactement ? Tu n’es pas un simple élève transféré. »

Il n’avait jamais prêté attention à ce qu’on disait du Battle Royale, croyant dur comme fer que c’était une légende urbaine et que le gouvernement avait du temps à perdre. Comme quoi finalement, il aurait probablement dû être attentif...

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 18
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1467
Activité RP : 3









   Dim 25 Juin - 17:52



Bon… Yuan craint un instant que le petit blond se mette à pleurer comme une fille… Mais finalement il n’en est rien. Et visiblement il avait même une dent sévère après la fille qui venait de mourir. Inutile de remuer le couteau dans la plaie en lui signalant que même si ça avait été une amie les choses auraient mal tournées n’est-ce pas ? Ici l’amitié c’était rien de plus « qu’une idée ». Une belle idée certes… Mais voilà tout.

En tout cas Haneul n’avait pas eu un truc dément dans son sac. Et s’il le croit sur parole c’est que ce genre de truc débile ça s’inventait probablement pas. En plus de ça là il aurait eu le temps d’enfin le sortir de son sac, ce qu’il n’avait toujours pas fait.

« En tout cas tu as de la chance. Je n’ai aucun intérêt à faire deux victimes d’un coup si je peux en faire une seule. »

Le sort avait décidé pour eux… Cette fille était morte et Haneul allait vivre. Elle avait fait tourner la roue elle-même et d’une certaine façon, vu comme ça s’était passé, ça tenait un peu du sacrifice. Quant à ce qu’il avait lui-même pu avoir dans son sac…

« Plus intéressant qu’un dictionnaire ? »

Une façon comme une autre de dire que presque tout aurait été plus intéressant ! Mais Yuan à un bref sourire avant d’admettre :

« Oui, quelque chose de plus intéressant. Mais pas de létal, si c’est le but de ta question. »

C’est vrai qu’il avait des grandes… Mais lacrymogènes. Des trucs bons à faire tousser ou pleurer, rien de plus. C’était pour un effet de surprise ou pour forcer quelqu’un à sortir de quelque pas et basta. A la limite, ceux qui ne faisaient pas la différence pouvaient croire à de vraies grenades mais on s’arrêtait là.

Haneul fait dieu sait quoi de son côté… Yuan renonce à savoir. Du moins jusqu’à ce que le grand blond s’approche de lui ! Là il a un mouvement de recul en fronçant les sourcils, peu jouasse. Il lui faisait quoi là ?

Visiblement il voulait jouer les infirmières… Et gardant toute sa méfiance entre le blondinet et lui, Yuan le laisse néanmoins faire, tendant légèrement la joue, sans plus.

« Ce sont des égratignures. Dans quelques jours il n’y aura plus rien. »

Il avait plus à craindre sur cette île que de finir avec des griffures qui brûlaient un peu à son avis… Même si Haneul semblait typiquement être le genre de personne à privilégier l’esthétisme, non ? Ok c’était cliché mais à le voir tout blond avec ses traits fins et une manucure qui se devinait encore, on comprenait sûrement un peu qu’il le pense. Et quand une question extrêmement directe tombe, Yuan chasse pour de bon la main armée d’une couverture savonnée, ancrant son regard à celui à peine plus rond que le sien.

« Je suis le volontaire de la partie. »

Certes il y avait eu une part de hasard dans le choix qu’était celui de l’envoyer lui… Mais il avait quand même eu une bonne longueur d’avance sur tout le monde.

« Moi je crois que ce qu’on fait ici à un sens et une raison d’être. Pas pour nous… Mais pour des projets qui nous dépassent. Et je suis fier d’en faire partit. »

Quitte à se faire traiter de fou et/ou de nom d’oiseau autant s’affirmer jusqu’au bout. Yuan n’avait pas honte ni peur de ses convictions. Pas aujourd’hui en tout cas.

« La plupart d’entre vous, avant cette île… Vous n’étiez personne. Peut être qu’un seul pourcent d’entre vous aurait fait quelque chose qui aurait rendu fier vos familles et votre nation. Mais maintenant vous entrez dans l’Histoire même si la porte par laquelle vous le faite est petite. Vos familles recevront de l’argent pour les remercier… »

C’était un beau cadeau quand on voyait à quel point la jeunesse d’aujourd’hui était chaotique et souvent bonne à rien.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 261
Activité RP : 5









   Jeu 29 Juin - 19:56

L’information se rend difficilement jusqu’au cerveau d’Haneul. Pas parce qu’il est stupide, mais parce qu’elle lui semble tellement surréelle qu’il n’en comprenait pas vraiment tous les tenants et aboutissants. Pourquoi s’empêcher de faire deux victimes, au-delà de ce que ça avait d’affreux que de tuer de façon aussi gratuite ? Mais même là... Haneul aurait pu comprendre. Après tout, certains ici étaient vraiment prêts à tout pour gagner... et on ne pouvait pas vraiment leur lancer la pierre. Sauf que s’empêcher de faire deux victimes, c’était étrange pour un garçon qui semblait avoir décidé de jouer le jeu ! Est-ce que Haneul allait poser la question ? Plutôt mourir, oui... Parce que justement, il ne voulait pas encourager celui qu’il avait déjà classé dans la catégorie « prédateurs » à lui enlever la vie et ce genre de discussion ne pouvait vraiment pas mener à une fin heureuse pour lui.

Quant à l’arme qu’il traînait dans son sac, Haneul a un moment de silence... avant de finalement hausser les épaules. Il ne parlait pas vraiment de comparaison à dire vrai. Mais l’autre ne veut de toute façon pas lui donner la réponse et le blond pince les lèvres, un peu grognon. Le voilà qui exigeait sans donner en retour et ça, ça ne forçait pas son respect le moins du monde ! Mais s’il avait su ce que Yuan était, il serait probablement déjà parti sans demander son reste et sans même vouloir savoir ce qu’il avait dans son sac qui puisse être si intéressant, de peur qu’il l’utilise contre lui... D’ailleurs, alors qu’il soigne doucement sa blessure, sûrement un peu trop gentil pour la cause, Yuan fini par le repousser. Pas immédiatement, signe qu’en quelque part, il en avait un peu besoin, non ? Tout le monde avait besoin qu’on s’occupe d’eux. Mais... celui-là, c’était différent... Parce que c’est Haneul qui, soudainement, n’a plus du tout envie de s’occuper de lui.

Ça aurait dû venir avec la mort affreuse de cette fille. Il le savait. Mais, comme dit précédemment, Haneul croyait que quand on jouait le jeu pour sortir d’ici, on était excusable dans une certaine mesure. Yuan ne l’était plus. Parce que Yuan était le volontaire. Cette révélation, c’est comme un coup de poing dans l’estomac... Haneul recule lentement. Sa couverture retrouve la sécurité de son sac. Il observe l’autre comme s’il le voyait pour la première fois. Est-ce qu’il savait qu’il y avait un volontaire dans cette partie ? Non. En même temps, Haneul ne s’était honteusement jamais intéressé aux « rumeurs » de Battle Royale jusque là... Ça expliquait qu’il soit inconscient de ce que la présence de ce garçon inconnu au sein de sa classe signifiait. Et maintenant qu’il le savait, il était tout simplement horrifié.

« J’étais quelqu’un... », ose finalement murmurer le jeune homme délicat. Est-ce qu’il allait insulter Yuan ? Non. Il n’était pas complètement cinglé, bon sang ! Il tenait à la vie et réalisait qu’elle ne tenait qu’à un fil. Mais il devait au moins dire ça. « J’étais Kang Haneul. Si je sors d’ici, les choses que j’aurai faites feront de moi l’ombre de ce que j’ai été jadis... »

Ce n’était bon pour personne et de ça, il en était convaincu. Mais l’autre avait bien dit qu’il ne ferait pas deux morts en une journée, n’est-ce pas ? Ou au moins de suite... Alors finalement, après une longue hésitation pendant laquelle Haneul se bataille avec lui-même pour savoir quoi faire, il... tourne tout simplement les talons, courant ! Courant le plus rapidement possible, fuyant cet homme qui saurait si bien peupler ses cauchemars ces prochains temps, pour peu qu’il arrive à dormir assez longtemps pour en avoir. Il y avait des fous sur cette île... et Haneul venait d’en avoir le plus bel exemple possible. Il allait pleurer encore, pour peu qu’il ait quelques larmes en réserve...

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sur base de volontariat feat. Zhao Yuan

Page 1 sur 1