AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




La MAJ du 1er septembre est là ! Cliquez ici pour la découvrir !
Un event est en cours ! Venez lancer le dé ici pour découvrir l'état de votre personnage !
Tentez votre chance au Lucky Spin pour remporter des lots inédits !




 

 Xiao Hua Feng feat. Wu Yi Fan







avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Avec Hyun Hee de corps. Et d'esprit, avec... Non. Impossible.

Nombre de victimes : 14
Coupons : 389
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau

Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2650
Activité RP : 6









   Mer 24 Mai - 22:30


Xiao Hua Feng
feat. Wu Yi Fan (Kris)

Âge : 19 ans
Date de naissance : Le 14 décembre
Pays de naissance : Chine (section NEC)
Ville de résidence : Shenyang
Nationalité : coréenne (anciennement chinoise)
Année d'étude : Terminale
Date d'arrivée : Le 15 juin 2017
Vague : Vague #1
Victimes : 1
Hua Feng est un adepte de basketball. Il faisait partie de l'équipe de son nouveau lycée, mais faisait surtout du streetbasket. C'est le même sport, mais version contact, pour qui veut se défouler... Son apparence générale est plutôt agréable, même si ça dépend des goûts de chacun, mais est aussi assez inquiétante. Il est très grand, très imposant. Ses épaules sont très carrées et ses mains très grandes. Au lycée, on le laissait tranquille ! Même s’il n’en a pas l’air au premier abord, Hua Feng est assez coquet dans son genre. Il aime porter des vêtements bien choisis et surtout, il ne se sépare pas de ses sacro-saintes lentilles bleues. Il aime le look que ça lui donne. Il est bisexuel et même s’il ne va pas commencer à le hurler sous tous les toits, il l’assume assez bien. En même temps, Hua Feng se fiche de ce que les autres peuvent bien penser de lui. Alors l’un dans l’autre… Les femmes rebelles lui plaisent alors que pour ces messieurs, il préfère généralement ceux qui sont délicats. Il ne s’explique pas cette différence d’un sexe à l’autre et n’y réfléchis de toute façon jamais vraiment beaucoup ! Il possède une grande force physique. Il est capable de rompre une nuque à mains nues sans vraiment y mettre toutes ses forces. Plus il tue, plus il se sent engourdit. Il déteste ce qu’il est en train de devenir et a peur que s’il revient de cette édition du Battle Royale aussi, il ne sera plus jamais le même, voire un danger pour la société. Mais en fait, Hua Feng n’a aucun espoir quant à sa sortie de cette île. Il pense qu’on ne peut jouer de chance deux fois… Ça ne l’empêchera pas de se battre et de survivre quoi qu’il en coûte.
Histoire
Il y a dix-neuf ans, l’endroit où est né Xiao Hua Feng était encore un petit bout de ce grand pays qu’est la Chine. Il y a onze ans, le Nouvel Empire Coréen a réunifié la Corée du Sud, la Corée du Nord et ce même petit bout de Chine, ce qui a finalement conféré la citoyenneté coréenne à Hua Feng et ce malgré sa langue maternelle et ses origines bien chinoises. D'ailleurs, il en garde l'accent, ayant appris le coréen sur le tard. Mais avant cette réunification, Hua Feng vivait donc une vie plutôt lambda. Élevé par des parents stricts qui étaient bien heureux d’avoir un fils dès leur premier et seul essai, mais qui voulaient l’élever de façon un peu trop militaire, il n’a pas eu une grande latitude dès son plus jeune âge. Heureusement pour lui, Hua Feng a toujours été très indépendant, tout autant qu’assez intelligent pour savoir éviter de faire des bêtises plus grosses que lui. Ainsi, l’éducation qu’il a reçue ne l’a jamais vraiment affecté et lui a même fait acquérir quelques valeurs fondamentales.

Toutefois, Hua Feng n’a jamais été près de ses parents comme la plupart de ses petits camarades d’école et il est vrai que gamin, il était parfois un brin triste de les voir sembler si complices alors que lui devait vouvoyer ses parents et les appeler « madame » et « monsieur ». À l’adolescence, le jeune homme se détache un peu de cette tristesse, apprenant à composer avec ce que la vie a bien voulu lui donner. Après tout, il savait déjà faire la part des choses à cet âge et il ne manquait de rien. Pourtant, sa famille n’a jamais été très riche. Ses parents étaient néanmoins capables de grandes choses avec de petits riens et pour ça, il les en remercie. C’est d’ailleurs une autre de ces valeurs (ou capacités !) importantes qu’il a reçues de son éducation et qui s’avère être plus utile qu’il l’eût cru lorsqu’il atteint l’âge de dix-sept ans.

Lorsque Hua Feng a appris que sa classe avait été la grande gagnante de la loterie de la mort, il ne l’avait tout d’abord pas cru. Il ne savait même pas que ces histoires de Battle Royale étaient vraies, à ce moment ! Comme bon nombre de ses compagnons de classe, et même d’élèves d’un peu partout dans le NEC, il croyait que ce grand jeu morbide était une légende urbaine pour effrayer. Mais lorsqu’il eût les deux pieds sur le « terrain de jeu », Hua Feng dû se rendre à l’évidence : c’était non seulement bien vrai, mais à partir de cet instant, il allait devoir tuer ses compagnons de classe pour survivre. C’est un coup dur pour lui. Et finalement, peut-être qu’être le grand gagnant de cette horrible épopée fut encore pire que d’y mourir. Pas qu’il veuille ternir le souvenir de ceux qui auraient mérités de s’en sortir… mais la culpabilité qui le ronge depuis est à peine tenable.

En sortant de ce jeu indécent duquel il est le gagnant, Hua Feng fait profil bas. Il se remet de ses blessures dans un premier temps, lesquelles sont nombreuses. Puis, c’est le choc psychologique qui doit être traité et il ne l’est malheureusement pas bien. Et finalement, le retour à la vie réelle… Ce fut difficile. Mais le plus difficile fut probablement de réaliser qu’il avait vraiment besoin d’obtenir son diplôme pour décrocher un emploi. Le jeune homme avait hésité longuement à la veille de son inscription au lycée pour boucler son année de terminale, laquelle il devait recommencer à zéro. D’un côté, il y avait les documents remplis et prêts à être envoyés. De l’autre, une arme à feu chargée et prête à être utilisée. La pensée de retourner sur les bancs de l’école après tout ce temps l’avait plongé dans une profonde dépression. Mais… avait-il traversé tout ça pour se faire exploser la tête ? Non. Hua Feng a toujours été plus fort que le désespoir.

Alors c’est une ultime année scolaire qui avait débutée pour le jeune homme ou du moins le croyait-il. Hua Feng faisait profil bas, ne se liant pas. On ne sait jamais… La pensée de ce qu’il pourrait être amené à faire à ses compagnons de classe le dissuadait de se lier. Mais sa classe ne fut pas choisie pour ce BR-ci. C’est son numéro de carte d’identité qui a été pioché… En se préparant, dans sa chambre, seul parce qu’il avait quitté ses parents un an plus tôt, las de leur fierté stupide à propos des jeux de la mort, Hua Feng a fait son possible pour amener de quoi se défendre et survivre. Pourtant, une fois sur l’île, il aura tôt fait de réaliser qu’on a retiré une bonne partie des trucs qu’il avait réussi à planquer dans la doublure de son sac… Ne sont-ils pas fourbes, les organisateurs de ce jeu ?

Sur le bateau, Hua Feng fut probablement l’élève le plus calme. Assis dans un coin à l’écart, le regard sombre, muet comme une carpe… Il connaissait déjà les règles sur le bout des doigts. Il essayait simplement de se préparer psychologiquement. Mais il a gagné une fois… Les chances de le faire une seconde fois sont de combien ? Il ne veut même pas savoir… Hua Feng croit fermement que toutes les probabilités sont contre lui… Rien pour l’aider.

Caractère
Taciturne ; Hua Feng n’est pas un grand bavard. Sûrement le fût-il à une époque… Mais celle-ci est maintenant révolue. Oh, il est du genre à répondre quand on s’adresse à lui, mais il ne fera jamais vraiment d’extra pour adresser la parole à qui que ce soit. Il ne voit pas l’intérêt de lier des amitiés si c’est pour finalement se poignarder dans le dos à la fin… dans tous les sens du terme, il va sans dire !

Sérieux ; Ses lèvres se fendent rarement d’un sourire et son regard est froid comme la glace. Hua Feng donne une impression très austère à première vue. Pourtant, il a le sens de l’humour ! Mais pour y avoir droit, il faut être son ami. Et de ça, il n’en a plus depuis un petit moment déjà. Pourquoi se faire mal à copiner sur l’île ? Avant ce Battle Royale-ci, peut-être était-ce surtout la culpabilité qui le rendait aussi sévère. Quoi qu’il en soit, ça n’empêchera pas Hua Feng de railler une fois de temps en temps.

Dissimulateur ; Sa vie ? Vous n’en saurez probablement rien. Même en lui posant des questions à ce sujet, le grand Chinois -enfin… il se comprend !- n’y répondra sûrement pas et vous n’aurez donc pas vos réponses tant attendues. Ainsi donc, peut-être son visage vous sera-t-il vaguement inconnu, ce qui risque de vous sembler étrange. Mais ce n’est pas lui qui vous expliquera que c’est sûrement parce que vous l’avez vu aux nouvelles à la fin du Battle Royale précédent…

Guerrier ; Hua Feng a beau avoir été happé par le pessimisme en début de partie, il n’en reste pas moins un combattant, quelqu’un qui vendra sa peau très chèrement. Il possède une bonne force physique, de l’agilité et il compte malgré tout utiliser tout ce qui est à sa disposition pour s’en sortir, bien qu’il n’y croit que très peu cette fois-ci. Il n’abandonnera pas alors ne comptez pas là-dessus.

Protecteur ; Lorsqu’il aime, Hua Feng ne compte pas… et ça passe par la protection qu’il accorde à ces personnes sans même y réfléchir à deux fois. Si pour l’homme lambda c’est un trait qui a peu d’incidence, lorsqu’on est sur une île de la mort comme celle du Battle Royale, il va sans dire que c’est vital pour ceux qui pourraient, avec un peu de chance, se rapprocher de Hua Feng.

Fier ; La fierté, c’est quelque chose qu’on n’arrachera jamais à Hua Feng ! Elle n’est pas de trop quand on est réduits à vivre comme un animal et à se battre pour survivre, sûrement. Il ne doute pas de lui, toutefois et ce n’est pas en l’insultant que vous saurez facilement la piquer. Il a par contre ses petits points faibles et quand on le connaît un minimum, il est aisé d’appuyer dessus sans vergogne. Attention aux conséquences, toutefois !

Courageux ; Hua Feng a peur. Sur cette île, c’est pire, comme tout humain sensé. Mais, la peur peut amener le courage et de ça, il ne manque pas. Il sera donc l’élément essentiel à la mise en marche de plans parfois un brin téméraires. Toutefois pas stupide non plus, sachant que la survie dépend directement de la prudence, il ne sautera pas à pieds joints dans le danger. Là où il est le plus téméraire, c’est lorsqu’il doit sauver quelqu’un qu’il aime et ça pourrait bien le conduire à sa perte.

Caractériel ; Lorsque vous avez dépassé les limites du raisonnable, attention… Hua Feng explose ! C’est pire depuis le premier BR, sans grande surprise. Ses angoisses, son stress incessant et sa culpabilité l’accablent constamment. Il est un peu une bombe à retardement et mieux vaut éviter de vraiment le chatouiller si on ne veut pas se retrouver avec un Chinois de très mauvais poil sur le dos !

Solitaire ; Non, il n’aime pas la compagnie et oui, il pourrait très bien vous le faire sentir. Hua Feng n’est pas un compagnon des plus intéressants à ce niveau puisqu’il risque de garder le silence la majeure partie du temps, voire même disparaître soudainement sans crier gare pour réapparaître un instant plus tard. Et si vous faites équipe avec lui, soit il vous apprécie grandement, soit vous le suivez comme un parasite, soit il veut vous garder à l’œil parce qu’il se méfie…

Victime ou bourreau, alors ? Ni l’un, ni l’autre. Simplement un homme qui aurait aimé qu’on le laisse en paix… Il veut faire profil bas, mais il est prêt à tuer pour survivre, il va sans dire…

Derrière l'écran
LaMarquise
Hellow Moi c'est LaMarquise, une des admins de Letin Je suis Canadienne, j'ai donc un décalage de 6h avec la France, ce qui est toujours bon à savoir quand vous devez me mp. Je suis étudiante en documentation et je suis formatrice au McDo à temps partiel en même temps. Et je pense que c'est l'essentiel vite comme ça J'ai longuement hésité avant de choisir ce personnage, j'espère qu'il plaira
Lethal Instinct
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Xiao Hua Feng feat. Wu Yi Fan

Page 1 sur 1