AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



FERMETURE DU FORUM





 

 Action, cut ! | ft. Ahn Konstantin







avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première Vague
Amour : Aucun

Nombre de victimes : 1
Coupons : 95
Contenu du sac : ➢ Un téléphone portable
➢ Un mini-kit de bricolage (mini tournevis, brucelles, petite rallonge 60cm et petite pince universelle)
➢ Un carnet et son criterium accroché
➢ Un baladeur audio
➢ Un chargeur solaire
➢ Un petit sachet d’élastiques
« presque invisibles »
➢ Un portefeuille avec une photo de ses parents
➢ Un déodorant
➢ Un briquet à son ami d'enfance
➢Un paquet d'allumettes
➢Un paquet de chewing-gum

➢ Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
➢ Une carte de l'île avec ses zones
➢ Une boussole
➢ Une lampe torche (avec piles) et une autre cassé (avec piles)

➢ Une faucille
➢ Un rasoir coupe-choux et sa pierre d'affûtage

Avatar : Ahn Sohee (ex Wonder Girl)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : Atae
Messages : 612
Activité RP : 0









   Dim 29 Oct - 1:58

Le 15 juillet 2017 || 21h30
Le Cinéma.
A l'entrée, près de la machine à pop-corn.


L'épidémie était passée et la trêve avait été levée, ce qui voulait dire que Battle Royal était de retour. Sora n'était donc pas resté à l'hôpital plus longtemps, par crainte de faire de mauvaises rencontres. Ce passage à l'hôpital lui avait permis de se restaurer, de prendre une douche et de se reposer sans crainte. Le retour à la réalité était difficile, trop difficile. Elle avait l'impression que ce petit moment d'accalmie n'avait été qu'un drôle de rêve. Le premier jour, elle avait eu du mal à dormir par crainte que tout ceci ne fut qu'une vaste blague, un piège destiné à faire un maximum de dégât parmi les survivants. Cependant, lorsque rien n'était arrivé, elle avait compris qu'elle avait là une opportunité importante : celle de pouvoir enfin dormir sur ses deux oreilles sans avoir peur du moindre bruit ou du moindre chuchotement. Il n'y avait pas à dire, mais on s'habitue vite à un nouvel environnement et le retour à la règle de base lui faisait l'effet d'une douche froide. Pourtant, l'instinct de survie était toujours là.  Alors, elle avait quitté l'hôpital parce que rester dans cet endroit n'était absolument pas une décision rationnelle. Oui, elle avait pu recharger ses batteries et bénéficier d'un peu de confort, mais ce n'était qu'une pause dans un jeu mortel où la moindre inattention pouvait vous coûter la vie. Sora ne souhaitait pas finir ses jours ainsi. Elle avait l'espoir de trouver un moyen de fuir toute cette folie et de ne plus jamais avoir à subir ce délire. C'était son espoir qui lui permettait d'avancer chaque jour. C'était d'autant plus facile d'y croire maintenant qu'elle était propre, en forme et rassasié. Oh, ce n'était pas certain que cela dur, mais pour le moment, elle était assez confiante et elle s'en contentait bien. A trop penser au passé ou au futur, l'étudiante avait remarqué qu'elle n'était plus capable d'avancer. Pour le moment, elle essaierait de ne voir que le présent : un jour à la fois. C'était plus simple pour ne pas devenir folle!

Quitter l'hôpital n'avait pas été une partie de plaisir. Il faut dire que tout le monde était là et elle avait envie de quitter l'endroit comme une voleuse, pour ne pas se faire remarquer. Pourtant, elle y était parvenue avec plus de facilité qu'elle ne l'aurait cru. Elle pouvait aller où elle voulait maintenant, mais Sora ne savait plus vraiment dans quelle direction aller. L'île n'était pourtant pas si grande, mais elle avait un projet à accomplir et soudain elle avait senti l'immensité de la tâche à accomplir. Inutile de retourner à la bibliothèque, elle y avait trouvé tout ce qu'elle pouvait. Sora avait alors prit la décision de chercher de quoi remplir son sac. Si elle voulait pouvoir se concentrer sur la recherche d'un plan d'évasion, elle allait devoir faire quelques provisions pour ne pas avoir à penser à la nourriture. Le plus difficile c'était de trouver quelque chose qui ne soit pas déjà périmé depuis Mathusalem. Elle avait donc quitté la zone 1 où se trouvait l'hôpital pour se rendre dans la zone 2 toute proche. C'était d'autant mieux parce que la zone 1 avait tendance à être assez fréquenté et Sora voulait éviter les plus importants tueurs du lot restant des étudiants. Elle avait survécu jusque là et ce n'était pas pour perdre la vie aussi vite. Il faillit redoubler de prudence, car si elle était à nouveau au meilleur de sa forme, c'était aussi le cas des autres. C'est fou ce qu'un lit et un peu de nourriture peut changer dans une vie. Cela remettait les perspectives à jour, chez quelqu'un. Dans la zone 2, selon la carte qu'on lui avait donnée au tout début de cette folie, on pouvait trouver un Commercial commercial qui avait duûconnaître de meilleurs jours, un restaurant qui semblait hanter, un cinéma qui aurait eu des allures rétro avec un petit ravalement de façade et un vieux McDonald's comme on en trouvait plus. Sora savait qu'il y avait de fortes chances que de nombreux étudiants soient passés par là avant elle, mais elle gardait tout de même un peu d'espoir de trouver de quoi manger.

Elle avait consacré la journée suivante à se concentrer sur cette tâche. Le centre commercial était tout simplement dévasté et elle n'y trouva pas grand-chose. Tout au plus de quo lui tenir une journée ou deux. C'était toujours mieux que rien. Elle évita de se rendre dans le fast-food, car elle doutait sérieusement y trouver à manger qui soit encore consommable. Il ne lui restait plus que le restaurant à fouiller pour pouvoir y trouver quelque chose d'utile. C'était la fin de la journée et elle n'était plus aussi concentrée qu'au début. Elle allait rentrer dans le bâtiment quand elle vit deux ombres s'approcher. Son premier réflexe fut de sortir la faucille de son sac et de se cacher contre un mur. Avec précaution, elle regarda dans la direction où venaient les ombres. C'était deux garçons qu'elle n'avait encore jamais vu. Il semblait plus frais que tous ceux qui étaient à l'hôpital. La jeune femme fronça les sourcils. Quel jour était-il ? Serait-ce de nouveaux venus ? Encore ! Comme s'il n'y en avait pas déjà assez ici. Ses plans pour se rendre dans le restaurant furent remis à plus tard. Le plus important, c'était qu'ils ne la remarquent pas. Elle ne comptait pas rester en leur présence. Sora n'avait aucun moyen de savoir s'ils étaient amicaux ou pas. Un détail cependant semblait pencher pour la seconde option : ils étaient armés et ils les portaient. Une petite voix lui argua au fond de sa tête qu'elle même tenait sa propre arme dans la main. Sora la contempla un moment et admit que c'était affreux d'en être réduite à ce point là. Elle aurait voulu jeter au loin l'arme, mais elle savait qu'elle ne pouvait pas s'en passer. En cet instant, la jeune femme ressentit un certain dégoût envers elle-même. Sora venait de comprendre que l'île était en train de la changer aussi d'une façon insidieuse. Il fallait vraiment qu'elle trouve le moyen de partir d'ici. Elle ne voulait pas risquer de devenir quelqu'un d'autre qui pourrait en venir à faire du mal aux autres.

Elle allait rebrousser chemin quand elle aperçut une jeune personne se diriger vers les deux garçons sans se rendre compte du danger dans lequel elle allait se mettre. C'est comme si elle semblait chercher quelque chose. Ce qui était certain, c'est qu'elle n'était pas armée comme les deux autres, ce qui la classait dans le groupe des personnes moins dangereuses. Sora assistait à la scène et elle avait l'impression que cette dernière se déroulait au ralenti. Il fallait qu'elle prenne une décision. Elle avait déjà assisté à la mort d'autres étudiants et le spectacle lui faisait toujours horreur. C'était à lui glacer le sang. L'étudiante regarda sa faucille et se décida à la ranger. Elle n'allait pas s'en servir. Rien ne l'y forcerait. Par contre, elle n'allait pas non plus rester comme cela à regarder un dénouement tragique arriver. Il allait falloir agir vite ! En comptant vite ses chances, Sora admit qu'elle avait une possibilité d'aider la personne. Elle fonça donc avec la plus grande vitesse possible vers la personne non armée et lui prit la main avec vivacité.

« Vite ! Fuyons ! »

Ce furent les seuls mots qu'elle prononça à la personne avant de la tirer en direction du cinéma qui se dressait de toute sa hauteur en face d'elle. Sora courut en traînant la personne derrière elle. Les deux garçons les avaient aperçus et ils criaient derrière elles. Il fallait qu'elles arrivent en premier dans le cinéma et qu'elles trouvent un endroit où se cacher. Heureusement la porte de l'établissement était déjà ouverte. Sora jeta des coups d'œil affolés de gauche à droite pour trouver rapidement un lieu où se cacher et elle n'y guère le temps d'y accorder beaucoup d'attention, c'est pour cela qu'elle et la personne qu'elle venait de traîner jusque là se retrouvèrent derrière la machine à pop corn alors même que les deux garçons entraient à leur tour dans le bâtiment. Sora se retourna vers la personne qu'elle venait de sauver et lui mima avec quelques gestes de rester silencieuse. Inutile d'attirer leur attention. Elle espérait sincèrement qu'ils n'allaient pas être très regardant et qu'ils allaient cesser leur traque. A son grand soulagement, ce fut le cas. Ils ne semblaient pas aimer beaucoup devoir chercher.  Ils avaient vite abandonné et avaient quitté les lieux. Sora attendit encore un instant pour être certaine qu'elle n'allait pas les voir revenir. Ça avait été très juste. Elle n'avait pas si bien calculé son coup, cette fois-ci. Son cœur battait à tout rompre et elle dut se concentrer sur sa respiration pour pouvoir le calmer. Elle avait vraiment prit un risque énorme. Pourtant, au fond, elle admettait qu'elle avait fait ce qui était juste. On l'avait aidé quand elle était dans le besoin. Jayden l'avait fait. Elle ne faisait que rendre hommage à son geste. Ca allait être à elle de rassurer l'autre parce qu'il est vrai que ce n'était pas très clair. Tout s'était passé si vite et cela avait de quoi rendre confus n'importe qui. Elle se retourna à nouveau vers cette personne et prit enfin le temps de mieux la regarder. Quel étrange personnage tout de tatouages et piercings couvert ! Décidément, l'île réservait son lot de surprises. Sora repoussa cette idée. Ce n'était pas à elle de juger quiconque sur son apparence. On lui avait apprit à faire mieux que cela.

« Désolé pour tout cela, mais c'est ce que j'ai trouvé de mieux dans l'urgence. Ils cherchaient définitivement quelqu'un et tu te dirigeais dans leur direction sans t'en rendre compte. Je n'ai pas pu laisser faire, il fallait que j'agisse. » Expliqua Sora.

C'était aussi parce qu'elle ne voulait pas voir des personnes faire couler le sang à nouveau. Elle détestait tout sur cette île de malheur. Il lui apparaissait d'heure en heure et de jour en jour qu'il fallait qu'elle parte d'ici, avant de devenir cinglée.

« Il faut faire plus attention ! Les règles du monde ont changé quand tu es arrivé sur cette île. » Ajouta-t-elle. « Il vaut mieux l'accepter le plus tôt possible pour mieux pouvoir réagir » Rajouta-t-elle plus pour elle que pour son interlocuteur (ou interlocutrice, elle n'était pas certaine de bien savoir à qui elle s'adressait).

Sora avait eu beaucoup de mal à accepter sa nouvelle situation. Elle pensait qu'elle ne l'accepterait jamais vraiment. Cela allait à l'encontre de toutes ses valeurs et de sa manière de voir le monde. Pourtant, l'île lui avait rappelé qu'elle n'était rien face au grand tout organisé par le gouvernement. Mieux valait connaître les règles pour mieux passer au travers.

« Depuis combien de temps es-tu ici ? » L'interrogea la jeune femme.

Elle avait l'impression que comme les deux autres, l'étudiant/e n'était pas depuis bien longtemps ici. Il lui semblait que comme les autres, il/elle avait l'air de débarquer.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

    Moving forward

           
    And once the storm is over, you won’t remember how you made it through, how you managed to survive. You won’t even be sure, whether the storm is really over. But one thing is certain. When you come out of the storm, you won’t be the same person who walked in. That’s what this storm’s all about.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Action, cut ! | ft. Ahn Konstantin

Page 1 sur 1