AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



FERMETURE DU FORUM





 

 Gone with the wind. — (Hakjun & Lexie)







avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : C'est pas trop trop prévu que j'en ai un...

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : 1 miche de pain
1 barre de céréales
2 petites bouteilles d’eau
1 carte de l’île
1 boussole et
1 lampe torche (piles fournies).

3 vernis à ongles (bleu, noir et blanc)
1 stylo pour surveiller le taux de sucre dans le sang
1 trousse de toilette (une bouteille de shampoing, un petit savon, dix lingettes démaquillantes, une brosse à dent et un dentifrice le tout format voyage)
1 téléphone et ses écouteurs
1 batterie de recharge
1 chargeur de téléphone
1 tubes de ventoline
1 peluche fétiche
1 carnet vierge avec 2 stylos
Vêtements de rechange.

12 pinces à linge en bois

Avatar : Kim Yong Sun (Mamamoo's little sun)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Hestia / Manami
Messages : 64
Activité RP : 2









   Sam 28 Oct - 1:37


 
Gone with thewind.
Hak Jun & Lexie

 
 

17juillet 2017, 11:48
La plage.


Un mois et quinze jours. Un mois déjà, et quinze autres jours que Lexie traîne sur cette île. Un mois et quinze jours qu’elle ne fait que retarder la date oubliable pour tous, mais inoubliable pour elle, de sa mort. La jeune femme en a couru, des distances pour la semer, la faucheuse. Et jusqu’à maintenant, elle y est parvenue. Par quel miracle ? Elle l’ignore totalement. Est-ce son ange gardien qui est un protecteur en acier ? Ou bien est-ce simplement le coup de la chance. Souvent, ceux qui en ont le moins peuvent en avoir une grande, d’un coup, sans pour le temps s’y être attendu. Car oui, elle s’était attendue à partir dès les premiers jours, mais la preuve est là, elle est bien en vie, elle respire bel et bien, même si sa santé n’est pas à son maximum.


Lexie, elle a appris à vouloir se battre, et à ne pas abandonner. Elle ne connaît cependant pas sa couleur, et fait équipe toute seule, ou du moins, c’est ce qu’elle faisait, les premiers temps. Elle a rencontré un jeune garçon, à peine plus âgé qu’elle, mais qui est bel et bien là, dans sa vie et qui ne semble pas vouloir s’en aller aussi rapidement ; Dewei. Lui, elle l’aime. Fort, peut-être un peu trop ; mais voilà. C’est comme ça, ça s’est passé naturellement. Un soir, alors qu’elle cherchait un endroit où s’assoupir, la jeune fille a croisé le chemin d’un de ces joueurs assoiffés de sang, qui ne cherchait qu’à tuer pour finir premier, pour être certain de s’en aller. Elle l’a fui, prenant son courage à deux mains et ses jambes à son cou, pour s’en aller le plus rapidement et le plus loin de lui. Sa respiration se faisant beaucoup trop saccadée, elle s’est retrouvée dans une sorte de clairière, dans la forêt. C’est là-bas qu’elle l’a rencontré ; depuis un arbre, il l’appelait. Ils ont passé la soirée… que dis-je, la nuit ensemble, perché sur ce chaîne à surveiller tour à tour ce qu’il se passait en bas. C’est sur lui qu’elle a réellement trouvé le sommeil depuis son arrivée sur ce lieu sinistre selon elle. C’est ce soir-là qu’elle l’a rencontré, Dewei, et qu’elle l’a tout de suite aimé.


Elle l’aime fort, et se sent tellement en sécurité à ses côtés seulement, il a des choses à faire de son coté, et elle aussi. Ils se promettent de se retrouver un jour, une heure précise, à un lieu déterminé. En attendant, ils prient pour la survie de l’autre et partent à la recherche de choses qui pourraient les aider à avancer, à continuer en faisant en sorte que tout se passe du mieux possible.


Là voilà, sur le bord de l’île. Là où elle a passé ses quelque premiers jours à supplier le ciel et ses divinités – si elles existantes – pour qu’on vienne à leur recherche, qu’on les sorte de ce trou à rat au beau milieu de l’océan, et pour qu’ils puissent retrouver chacun leur famille respective, les enlacer et les enlacer, profiter de la vie comme jamais ils ne l’auraient fait ; elle regrette tellement. Elle aurait tellement dû dire plus souvent à ses parents qu’elle les aimait, même si elle leur sortait au moins trois fois par jour, elle aurait dû les enlacer à plusieurs reprises. Elle regrette tellement. Ses petits pieds la guident jusque-là où elle s’était permise de pleurer, à l’abri de tous les regards et pourtant, si visible au monde. Et là voilà attiré par un jeune garçon, pas très loin d’elle. Son instinct de survie se met en marche ; même s’il n’a pas l’air d’être un immense danger pour elle. Elle se souvient qu’elle a croisé Kyu Bok, celui qui lui a écorché la gorge la première – et unique – fois où ils se sont croisés, ainsi que Minhyuk, ou le garçon qui lui fait le plus peur de l’île. Elle se penche pour ramasser un bâton ; ça sera toujours mieux que la pseudo « arme » qu’elle a reçu une fois qu’elle est arrivée ici, et puis elle s’approche de lui, le menaçant du bout de sa branche. « Hey, euh… e-est-ce que tu es armé ? P-pose ton arme si c’est le cas ! » peu rassurée, elle s’approche toujours un peu plus, jusqu’à se trouver qu’à un mètre et demi de lui. Ses iris parcourent son visage comme pour essayer de le reconnaître si elle l’avait croisé, mais l’Américaine ne ressent aucun souvenir, ni même sentiment de familiarité. Non, à tous les coups ; c’est la première fois qu’ils se rencontrent.
 
AVENGEDINCHAINS

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I hope you're proud of me
I may have let their poison under my skin,
but i let it drip out of my fingers as poetry.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Troisième vague
Amour : Non exhaustif

Nombre de victimes : 2
Coupons : 56
Contenu du sac : ◂ Une tenue de rechange (chemise, jean, sous-vêtements)
◂ Une trousse de toilette (cotons-tiges, brosse à ongles, brosse à dents, dentifrices, déodorant, crème)
◂ Un mouchoir en tissu
◂ Un carnet de notes muni d'un petit stylo
◂ Un briquet
◂ Un spray anti-moustiques
◂ Une petite flasque de whisky Nikka Tatsukeru
◂ Treize cachets d'aspirine
◂ Un éventail
◂ Deux bouteilles d'eau (1,5L)
◂ Une carte de l'île
◂ Une boussole
◂ Une lampe torche avec piles
◂ Deux kunai
◂ Deux sucettes
◂ Taser + deux batteries

Avatar : Im Jae Beom (JB; GOT7)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Redjack
Messages : 271
Activité RP : 3









   Mer 8 Nov - 0:26

Jun avait rejoint la plage une petite demi-heure plus tôt. Il avait eu dans l’idée de prendre un bain, même si ça semblait un peu inconscient, à cette heure-là, dans un lieu si découvert… Mais à force de longer la côte, il avait fini par trouver une petite crique où, il l’espérait, il serait tranquille et à l’abri des regards indiscrets. Débarrassé de ses vêtements, il s’était immergé dans l’eau salée remuée par quelques petites vagues, profitant de la fraîcheur de la mer pour se débarrasser de la sueur due aux fortes chaleurs. Pas très longtemps, néanmoins… Puisque même s’il lui semblait avoir trouvé un endroit tranquille, il ne se sentait toujours pas en sécurité, où que ce soit. Les rares rencontres qu’il avait faite, hier au complexe hôtelier et ce matin à la ferraillerie, lui avaient fait comprendre qu’il ne fallait jamais laisser tomber la garde…

Rapidement séché par la chaleur de cette fin de matinée, il avait renfilé ses vêtements, puis s’était remis en marche. Pour aller où… ? Il n’en savait rien. Depuis son arrivée ici, il ne s’était mis comme objectif que celui d’essayer de prendre des points de repère – spatiaux et sociaux. Il ne s’était pas encore approché de trop près de la ville, préférant pour l’instant fouler la périphérie de ses pas. Le décor commençait à lui être doucement familier… Et il le savait, tôt ou tard, il devrait choisir ce qu’il ferait par la suite. Se laisser mourir… ? Cette perspective aurait pu être plaisante, s’il se savait dénué d’instinct de survie. Peut-être que dans un premier temps, essayer de connaître la couleur de sa faction serait une bonne chose. Alors, il pourrait se faire de vrais alliés. Mais encore fallait-il rencontrer des gens sein d’esprit et pas encore influencés par la logique morbide de ce jeu. Ce qui n’était clairement pas le cas des deux seules personnes qu’il avait rencontré pour l’instant…

Alors que le Coréen continue à longer la plage, il voit une jeune femme, à une petite distance de lui. Visiblement un peu plus jeune, toute en finesse, apeurée, un bâton à la main. Et même s’il se tend quelques peu à cette vision, il se sent presque rassuré : enfin, il rencontrait quelqu’un qui semblait aussi flippé que lui ! L’inconnue ne cesse d’avancer, pourtant, la voix saccadée qui demande au jeune homme de se défaire de ses armes. Le garçon inspire, ne se sentant guère menacé, et lève les bras pour montrer ses paumes vides. « N’aies craintes. Je ne suis pas armé, en encore moins dangereux. » assure-t-il. Il observe alors un peu plus le visage de la jeune femme. C’était une jolie fille, malgré ses traits un peu creusés, probablement dû à un trop long séjour ici. Le regard de Jun glisse ensuite à l’arme improvisée de l’inconnue. « Tu peux lâcher ton bâton ? Promis, je ne ferai rien. Je suis tout juste arrivé sur l’île… » Sous-entendu ; encore un agneau blanc bien incapable de faire du mal à qui que ce soit. Et même si c’était macho de penser ainsi ; encore moins à une fille aussi mignonne… !

« Comment tu t’appelles ? Moi, c’est Jun. » poursuit-il, en se risquant à baisser tout doucement les mains. « Ça doit faire un moment que tu es sur cette île, je me trompe ? » En tout cas, il ne se souvenait pas l’avoir vue sur le bateau quand il était arrivée… Mais honnêtement, il n’avait pas fait attention à grand monde, trop occupé à paniquer sur son sort et à clamer qu’il n’avait rien fait pour mériter un aller simple pour cette île !

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

ONLY THE VERY BEST
WITH JUST A RIGHT AMOUNT OF DIRTY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : C'est pas trop trop prévu que j'en ai un...

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : 1 miche de pain
1 barre de céréales
2 petites bouteilles d’eau
1 carte de l’île
1 boussole et
1 lampe torche (piles fournies).

3 vernis à ongles (bleu, noir et blanc)
1 stylo pour surveiller le taux de sucre dans le sang
1 trousse de toilette (une bouteille de shampoing, un petit savon, dix lingettes démaquillantes, une brosse à dent et un dentifrice le tout format voyage)
1 téléphone et ses écouteurs
1 batterie de recharge
1 chargeur de téléphone
1 tubes de ventoline
1 peluche fétiche
1 carnet vierge avec 2 stylos
Vêtements de rechange.

12 pinces à linge en bois

Avatar : Kim Yong Sun (Mamamoo's little sun)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Hestia / Manami
Messages : 64
Activité RP : 2









   Jeu 16 Nov - 17:58


 
Gone with thewind.
Hak Jun & Lexie

 
 



Lexie l’observe, en détail. Son visage d’abord, ses yeux et le regard qu’il lance vers elle. La bouche qui finira par s’ouvrir pour lui dire de ne pas avoir peur. Elle soupire, et recule d’un petit pas. Ses pieds s’enfoncent doucement dans le sable alors qu’elle ne s’en rend pas bien compte. Disons plutôt qu’elle a son attention portée sur quelque chose de plus intéressant, de beaucoup plus impressionnant : une personne qui peut potentiellement lui faire du mal comme toutes les personnes ici, à l’exception peut-être de Dewei.

Elle décide de le croire, il n’est peut-être pas armé, et dans ce cas elle n’a rien à craindre. Il n’est peut-être pas dangereux, et là, c’est encore mieux. Elle se redresse, son corps est un peu moins sur la défensive. Elle ouvre grand les yeux lorsqu’il lui demande de se débarrasser de sa pseudo arme. « Oh, oui… » elle est devenue bien trop habituée à se trouver quelque chose qui pourrait la garder en vie lors d’une petite interaction avec quelqu’un, là cette fois c’était ce bâton qu’elle ne voulait pas quitter. Et pourtant, il le fallait. Elle se baissa et posa l’arme à ses pieds, au cas où toujours. Et puis, s’il vient à l’attaquer et qu’elle n’a pas le temps de se munir de l’objet, Lexie connaît bien les parties douloureuses où taper chez les garçons avec le pied.

« Tu viens d’arriver ? J’ai perdu toute notion du temps… » et c’est vrai, elle était prête à parier qu’ils étaient en fin de mois, maintenant. Visiblement pas. Curieuse, elle s’approche de lui, sortant ses pieds du sable, s’éloignant doucement du bâton. « Lexie… c’est mon prénom. » elle se met tourner autour de lui, comme pour l’observer. Il porte encore de beaux vêtements, et sa coiffure n’est pas encore trop ravagée par le temps. Quel chanceux. « Enchantée, Jun. » elle s’arrête une fois face à lui. Elle relève tout de même un peu la tête pour s’adresser à lui, étant un peu plus petite. « Oui… » elle soupire. « Ça se voit tant que ça ? » Surement à cause de ces cheveux qui n’ont plus aucune forme, de ses vêtements qui perdent de leur couleur à cause du soleil, et du fait qu’elle devienne extrêmement craintive. « Toi aussi, tu seras comme ça aussi. » et elle ne doute franchement pas de ses mots. Elle a dit beaucoup de choses, elle a beaucoup promis sans être certaine de tenir ses paroles d’ailleurs. Lorsqu’elle disait aller bien, lorsqu’elle disait avoir assez de médicament sur elle pour la maintenir en vie jusqu’à ce que le jeu se termine, lorsqu’elle disait qu’elle rentrerait en vie. Elle a en vérité beaucoup plus menti que promettre en l’air. Mais ça ne regarde qu’elle, et elle préfère voir sourire Dewei que son moral se baisser. C’est difficile de trouver quelqu’un de bien sur cette île. Quelqu’un qui ne nous veut pas de mal, quelqu’un qui ne retournera jamais sa veste. Surement que ce Jun sera une personne comme ça aussi, pour la jeune Lexie.

« D’ailleurs, est-ce que tu connais un peu les endroits d’ici ? » Certains lui font froid dans le dos comme la forêt, et l’observatoire ; là où elle n’a pas vécu des expériences super positives et super génial. Mais s’il faut l’amener là-bas pour qu’il connaisse les endroits, elle lui conseillera de ne pas souvent s’y rendre – surtout à la forêt – et de faire attention, principalement. « Je peux… t’y amener si tu veux. » baissant le regard pour ne pas l’affronter, Lexie se retourne pour retrouver son bon vieux bâton. « C’est pas pour te faire du mal que je le prends, c’est pour ceux qui nous en veulent. » puisqu’on n'est jamais vraiment à l’abri, ici.


 
AVENGEDINCHAINS

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I hope you're proud of me
I may have let their poison under my skin,
but i let it drip out of my fingers as poetry.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Troisième vague
Amour : Non exhaustif

Nombre de victimes : 2
Coupons : 56
Contenu du sac : ◂ Une tenue de rechange (chemise, jean, sous-vêtements)
◂ Une trousse de toilette (cotons-tiges, brosse à ongles, brosse à dents, dentifrices, déodorant, crème)
◂ Un mouchoir en tissu
◂ Un carnet de notes muni d'un petit stylo
◂ Un briquet
◂ Un spray anti-moustiques
◂ Une petite flasque de whisky Nikka Tatsukeru
◂ Treize cachets d'aspirine
◂ Un éventail
◂ Deux bouteilles d'eau (1,5L)
◂ Une carte de l'île
◂ Une boussole
◂ Une lampe torche avec piles
◂ Deux kunai
◂ Deux sucettes
◂ Taser + deux batteries

Avatar : Im Jae Beom (JB; GOT7)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Redjack
Messages : 271
Activité RP : 3









   Lun 11 Déc - 21:41

La fille ne semble pas opposer grande résistance quand Jun vient à lui demander de lâcher son arme, une fois patte blanche montrée. Elle se baisse doucement, pour poser le bâton à ses pieds, pas trop loin non plus. Réflexe de survie compréhensible… Néanmoins, le fait qu’elle ne cherche pas à tout prix à rester armée a de quoi rassurer le jeune homme. Il avait en face de lui quelqu’un de peu dangereux, visiblement. Et il était aussi soulagé de voir que l’inconnue se soit laissée convaincre aussi facilement de son innocence. Sûrement n’avait-il pas encore trop l’air d’un fou… ! « Merci. » soufle-t-il en ponctuant d’un mouvement de tête, et d’un sourire franchement reconnaissant.

Elle le questionne ensuite sur sa date d’arrivée. « Oui. Il y a deux jours. » répond simplement le jeune homme, qui se surprend à baisser totalement sa garde. Et si on pouvait imaginer que ça pouvait lui faire un bien fou, c’était un peu le contraire ! Il se sentait bien désemparé, au contraire. Plus qu’en était sans cesse méfiant, en tout cas…

Lexie, se présente ensuite la participante. Elle fait quelques pas autour de lui, pour mieux l’observer sûrement. Jun ne bouche pas, gardant les bras le long du corps, tournant tout juste le visage pour garder la jeune femme dans son champ de vision. « Enchanté aussi. » dit-il avec son habituel sourire aimable, avant de se faire plus attentif à la suite. « Oui, ça se devine… Assez facilement, je dirais. » Les traits tirés par la fatigue et la faim, les cheveux abîmés, les vêtements en mauvais état. Jun devait sembler frais comme un gardon, en comparaison ! Mais Lexie le rappelle bientôt à l’ordre : lui aussi, il sera comme ça un jour. Il hausse doucement les épaules : ça suppose une certaine capacité de survie, dont il n’est pas encore certain pour l’instant. Pas avec les gens qu’il a croisé jusqu’à là, en tout cas… ! Et histoire d’en revenir à Lexie : « Tu es de la classe originelle ou de la première vague ? Comment as-tu tenu jusqu’à là ? » Elle n’avait pas vraiment la tête de l’emploi de celle qui tue pour sa survie. Alors, ça pouvait être intéressant d’avoir des conseils d’une personne de cette trempe-là.

On vient ensuite lui demander s’il connaissait déjà un peu les lieux. Si non, Lexie pouvait lui montrer. « J’ai vu quelques endroits pour l’instant… Enfin, j’ai eu le temps de faire le tour de l’île en gros, mais je n’ai pas encore vu les lieux dans le détail. » explique-t-il, avant de se montrer un peu plus perplexe : « Tu connais des endroits tranquilles ? Pourquoi tu ferais ça ? » Il n’était pas spécialement plus méfiant qu’il y a quelques minutes… Juste perplexe. C’était rare de croiser des gens sans arrière-pensée en dehors de l’île, il en était l’exemple même. Alors ici, ça devait être pire ! « Désolé… C’est juste assez inattendu de voir quelqu’un d’autre faire visiter l’île. » explique-t-il doucement pour que Lexie ne se froisse pas. « Mes rencontres ici ont pas été géniales, jusqu’à là. » soupire-t-il, avant de marquer un instant de silence. Il relève les yeux vers Lexie, ensuite ; « Mais, je veux bien. Merci d’avoir proposé. » La jeune femme récupérant alors son arme de fortune toujours posée à ses pieds, cette dernière rassure sur le fait qu’elle n’avait pas l’intention de s’en servir contre lui ; c’était de la pure précaution contre les autres personnes qu’ils pourraient être amenés à croiser. N’en doutant pas, le Coréen opine sans ajouter mot.

Hors Jeu:
 

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

ONLY THE VERY BEST
WITH JUST A RIGHT AMOUNT OF DIRTY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : C'est pas trop trop prévu que j'en ai un...

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : 1 miche de pain
1 barre de céréales
2 petites bouteilles d’eau
1 carte de l’île
1 boussole et
1 lampe torche (piles fournies).

3 vernis à ongles (bleu, noir et blanc)
1 stylo pour surveiller le taux de sucre dans le sang
1 trousse de toilette (une bouteille de shampoing, un petit savon, dix lingettes démaquillantes, une brosse à dent et un dentifrice le tout format voyage)
1 téléphone et ses écouteurs
1 batterie de recharge
1 chargeur de téléphone
1 tubes de ventoline
1 peluche fétiche
1 carnet vierge avec 2 stylos
Vêtements de rechange.

12 pinces à linge en bois

Avatar : Kim Yong Sun (Mamamoo's little sun)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Hestia / Manami
Messages : 64
Activité RP : 2









   Sam 16 Déc - 1:40


 
Gone with the wind.
Hak Jun & Lexie

 
 



Il était là depuis si peu de temps. Lexie se souvient à peine des premiers jours qu’elle a passé ici, comme si ça faisait des mois et des mois, voire des années qu’elle s’y trouvait, alors qu’en fait, ça ne faisait pas si longtemps que ça. Surement, voulait-elle supprimer quelques-uns de ses souvenirs ? Si c’était le cas, elle y était parvenue. Volontairement ou non, ça avait porté ses fruits.


« Je vois… » lâcha-t-elle dans un soupir. Ses yeux peinent à rester ouvert, à cause de la fatigue qui s’imprègne d’elle. Elle ne dort plus depuis des jours. Pourtant, son regard ne quittera, pour le moment, pas celui de Jun. « Ah, ça se voit tant que ça. » elle lâche un rire gêné. Elle qui est d’habitude très coquette, et qui aime se rendre jolie ; ici, ce n’est pas le meilleur endroit pour la trouver belle. « Je m’en excuse, crois-moi que si je pouvais me présenter d’une toute autre manière, je l’aurais fait. » la gêne s’empare d’elle, son accent américain ressort tout doucement. « Je suis là depuis le tout début, depuis la vague originelle. » Elle-même avait du mal à se croire en prononçant ses paroles. Comment avait-elle pu survivre jusqu’ici, si longtemps ? Même lui se le demande. « Franchement, en toute honnêteté, je n’en ai pas la moindre idée… » elle serre les bandoulières de son sac qui tombent sur ses épaules, à l’intérieur il ne lui reste qu’un quart du tube de ventoline, et avec si peu, à la prochaine crise qu’elle fera, elle y passera. « Mais tout ira bien, mhm ? » cette question, elle ne lui pose pas. Se se mettant en marche vers la forêt pour s’éloigner de la plage, la jeune femme ose montrer son dos à Jun, comme si sa survie ne lui importait que peu maintenant. Après tout, oui, ce qu’elle disait juste un peu plus tôt, elle ne lui disait pas à lui, mais juste à elle-même, comme pour se rassurer, sauf que ça ne marche pas, ça ne marche plus. « "Pourquoi" ? » à quelques mètres de lui, la jeune Lexie incline son visage et le tourne légèrement pour avoir le jeune homme dans son champ de vision. « Puisque j’aurai bien aimé, moi aussi, avoir une main tendue à mon arrivée. » sa voix se fait basse, et peut-être même bien douce. Ses paroles sont pleines d’honnêteté, et de regret. Elle aussi, avant de rencontrer Dewei – qui a mis trop de temps a arriver dans sa vie – elle aurait bien aimer avoir quelqu’un pour rester auprès d’elle, sans qu’aucune rivalité ne s’installe entre tous les deux. « Je peux comprendre que tu te pose des questions, mais je le répète, je ne suis pas dangereuse. » si seulement elle pouvait lui dire qu’elle n’avait plus les forces de se battre, qu’elle n’attendait que la mort qui l’amène, elle l’aurait fait. Mais ce n’est vraiment pas top comme première impression, elle préfère donc s’en passer. Elle se retourne, pour lui faire face à nouveau. Main tendue devant elle, la jeune femme offre un petit sourire à Jun. « Alors, ça me fait plaisir. » le fait qu’il soit d’accord, qui lui offre sa confiance. « C’est un peu rapide, mais je t’ai offert ma confiance. » Elle attend que le jeune homme soit à son niveau, pour attraper sa main, et se remettre en marche vers la forêt. « Pour ça, je vais te donner quelques petites astuces. On est obligés de passer ici, et en journée ça devrait aller. Mais s’il te plaît, en pleine nuit, ne t’y balade pas. » visage au sol, traits du visage fermés, la jeune Lexie continue. « J’ai vu de ces choses ici, c’est dangereux comme endroit. Les coins tranquilles sont ceux où les rayons du soleil et de la lune éclairent les chemins. »


 
AVENGEDINCHAINS


Hors jeu:
 

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I hope you're proud of me
I may have let their poison under my skin,
but i let it drip out of my fingers as poetry.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé









   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gone with the wind. — (Hakjun & Lexie)

Page 1 sur 1