AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



FERMETURE DU FORUM




 

 Lost Treasure feat. Zhao Yuan







avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 267
Activité RP : 2









   Mer 18 Oct - 8:05


Le 17 juillet 2017 à 12h00
La ferraillerie
Pile au centre de l'endroit

Jin Hwan n’était plus aux côtés d’Haneul. Une collaboration qui a mal tournée ? Non. L’adolescent blond était certes découragé, mais pas désespéré non plus. Il n’y avait pas eu de prise de bec, pas de divergence d’opinion et pas de tentative de meurtre. Oui, ça lui trottait toujours un peu en tête, comme le serpent qui avait murmuré à Ève de croquer la pomme. Or, Haneul n’était pas Ève et personne ne lui disait quoi faire quand il n’en avait pas envie. Sauf que les choses avaient mal tournées quand même. La situation leur avait juste glissé entre les doigts. Jin Hwan et lui s’étaient quittés un instant. Ça paraissait peut-être idiot, mais en vrai c’était nécessaire par moments. Ils devaient trouver des vivres et se séparer augmentait les chances de mettre la main sur quelque chose de potable. Alors ils avaient fait ça. Haneul devait revenir plus tôt au camp pour s’assurer qu’ils avaient un endroit où dormir. Ils avaient leur point de rencontre, tout était prévu. Et ils avaient même choisi un endroit relativement sûr. Et pourtant, ça avait dérapé. Parce qu’à son arrivée, quatre joueurs l’attendaient. Des joueurs qui n’étaient pas là pour se taper un brin de causette. Et si à la base, ils ne l’attendaient pas vraiment, finalement ils avaient semblé trouver que c’était une distraction plaisante que de le voir arriver dans leur petit monde...

Il avait couru. Il ne savait même plus combien de temps. Lorsqu’il était entré dans la ferraillerie, Haneul avait hésité pourtant. Il ne savait trop si c’était une bonne idée, finalement. Mais il n’avait pas le choix, il ne pouvait pas faire vole-face. Son souffle se hachurait, ses pas martelaient le bitume. Et au pire moment qui soit, les haut-parleurs installés là émettent le grésillement caractéristique qui annonçait une liste de noms de personnes décédées. Haneul tourne sur la droit, s’appuyant contre une carrosserie deux secondes. Le tas de déchets d’automobiles était assez haut près de lui pour lui permettre un répit de quelques secondes. Et puis, il n’avait pas vraiment le choix. Il devait tendre l’oreille... Son esprit rejetait cette idée puissance mille, mais ça n’en restait pas moins une évidence : il devait savoir si le nom de Jin Hwan allait être prononcé... Ça lui tord le coeur alors que la liste commence lentement. Courte, il semblerait. L’angoisse monte. Quelques noms passent, sans qu’il n’y réagisse outre mesure, attentif comme jamais. Puis soudainement...

« ...No Rae Won. »

Haneul sent la nausée le prendre. Il tente de prendre une grande inspiration pour la faire passer, mais réaliser que son souffle s’est bloqué dans sa poitrine. Cette fois, il cesse d’avoir peur, mais pas pour les bonnes raisons. Et même qu’il se rend compte qu’il tombe lorsque ses genoux rencontrent le sol trop dur de la ferraillerie. Yeux arrondis de surprise, il a un petit gémissement de douleur. Ce n’était pas le nom qu’il attendait avec crainte, mais ça lui faisait un choc. Ça faisait mal. No Rae Won... L’homme qui lui avait sauvé la vie à l’église. Qui l’avait même veillé un peu après, discutant paisiblement, faisant passer la peur, l’angoisse, la panique... Avec lequel il avait songé à faire route avant que Jin Hwan et lui ne doivent précipiter leur départ de l’hôpital sans le retrouver. Pourquoi ne l’avaient-ils pas retrouvés, d’ailleurs ? Ils auraient dû. Peut-être même qu’il n’aurait pas perdu Jin Hwan à l’heure actuelle. Ils auraient été forts, à trois, avec leurs propres forces et... et maintenant Rae Won était mort. Comment ? Par qui ? Des questions qui ne trouveraient sûrement jamais de réponse, malheureusement. Mais une idée passe par la tête de Haneul, bien sûr. Et si c’était Jin Hwan ? La rencontre entre ces deux-là ne s’était pas très bien passée, la première fois. Il y avait de la concurrence, c’était évident. Deux alphas qui n’aimaient pas que l’autre empiète de trop sur ses plates-bandes. Pourtant, il lui semblait que ça s’était calmé assez rapidement... Il avait peut-être mal compris par désir que ce soit le cas.

Haneul plaque ses deux mains contre sa bouche alors que son regard se brouille de larmes. La fatigue, l’inquiétude, le désespoir, la peur... L’annonce de la mort de Rae Won avait exacerbé le tout et pour la première fois, Haneul était vraiment très, très désespéré... Il l’avait toujours dit : c’était le pire sentiment qui pouvait habiter un joueur sur cette île. Il signait son arrêt de mort. Et justement, l’amande de son regard humide croise soudainement des chaussures d’étudiant. Il relève lentement la tête pour le voir. Le leader de la bande, bande qui le suit de près... Haneul tend la main. Pas vers lui. Il n’était pas assez idiot ni assez désespéré encore pour implorer. Il attrape plutôt une tige de fer qui traîne par là mais qui faisait bien pâle figure entre ses bras. Il n’avait pas la force de faire mal avec, ni même celle de l’utiliser correctement. Mais il l’avait toujours dit...

« Si je peux t’arracher un oeil avant de mourir, je vais le faire... »

La voix était éteinte, étouffée. Haneul se relève péniblement, éreinté. Jin Hwan lui manquait plus que tout. Il espérait au moins que Hyun Hee était toujours en sécurité. Finalement, c’est lui qui sortirait d’ici...

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 19
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1498
Activité RP : 2









   Sam 21 Oct - 11:31



Yuan ne comptait pas se faire de vieux os dans la ferraillerie. C’était un endroit qu’il jugeait trop dangereux et trop imprévisible. La raison qui l’avait poussé à y entrer ça avait simplement été une zone qui passait rouge sous peu et qu’il voulait contourner rapidement. Pour ça la ferraillerie était le passage le plus simple. Alors voilà. Il voyageait seul et c’était très récent. Jayden ne pouvait pas changer. Il était « bon » jusqu’à la moelle et Yuan avait finit par ressentir ça comme un trop grand danger pour lui. Jay était de ces types qui n’hésitent pas à se lancer dans une mêlée pour sauver la veuve et l’orphelin. Pas lui. Du moins en général.

La preuve et le contraire de ce qu’il venait de penser était un peu sous ses yeux, à ce moment précis. Lui il était caché par une carcasse de voiture presque entière encore si ce n’était de la rouille qui avait commencé à la bouffer et de la lucarne arrière pétée. Il s’y était mit dès qu’il avait entendu quelqu’un arriver. En se couchant à plat ventre il avait pu voir, sous la voiture, les pieds d’un étudiant qui marchait d’un pas encore rapide mais qui menaçait de se faire traînant. Il s’était redressé à demi… Et en regardant par la carreau de la fenêtre côté conducteur il avait vu le profil particulier d’Haneul qui se dessinait. Il aurait pu se montrer, il n’avait pas peur du blond… Mais aux dernières nouvelles ce dernier ne voyageait pas seul et il n’avait pas entendu le nom de son partenaire dans les hauts parleurs… Il servait d’appât ?

Parlant de hauts-parleurs ces derniers crachotent soudainement. Il devait y en avoir un pas loin car Yuan grimace en posant une main sur son oreille droite tandis qu’un larsen manque de lui faire lâcher un grognement. Les noms qui sont donnés ne lui disent rien pour la plupart. Ce ne semble toutefois pas être le cas d’Haneul qui réagit soudainement à un nom. Yuan n’avait pas fait assez attention à la litanie de noms pour savoir lequel. Le résultat, en tout cas, c’est que le monde s’arrête dans une petit nuage de poussière pour Haneul. Le voilà à genoux et bientôt Yuan comprend pourquoi il hâtait le pas en lutant contre la fatigue. Jin Hwan n’était plus le coéquipier du blond… Ou quelque chose avait dû mal se passer.

Yuan envisage de venir l’aider au début mais rapidement il y en a d’autres qui arrive. Un… Puis deux, puis trois… Ça fait jurer Yuan entre ses dents et il s’installe accroupit dos à la carrosserie. C’était un peu trop risqué… Il aimait bien ce gamin mais pas au point de risquer sa vie pour lui. Le militaire est d’ailleurs sur le point de profiter de l’opportunité pour se carapater lorsque la voix faible d’Haneul se fait entendre. Il menace malgré la situation… Et ça énerve Yuan de devoir s’admettre que décidément ce gamin à du lion. Il hésite encore un bref instant… Et même si ça l’énerve contre lui-même Yuan sort finalement le poing américain bardé de pointes qu’il enfile sur son poing droit.

Lorsqu’il se montre soudainement, l’attention des autres est toute tournée vers Haneul dont il croise le regard sans savoir si le jeune homme a bien réalisé qu’il est vraiment là.

De toute façon il allait se rouiller s’il n’usait pas un peu de son savoir faire… Yuan a un « hé » sans vraiment élever la voix. Il y en a un qui se retourne. Lui il est bien campé sur le plat de l’avant de son pied, doigts de pieds légèrement recroquevillé dans ses chaussures comme pour mieux mordre la terre sous la semelle. Ses talons en revanche sont légers.

Le krav-maga. Il en avait eu peu l’usage jusque là sur cette île et voilà qu’il le dépoussiérait. Ça venait tout seul, comme une danse à la chorégraphie tellement faite et refaite qu’elle sortait toute seule. Il y a des os qui craquent, une trachée écrasée, une colonne vertébrale brisée… Une fille prend son poing américain si fort à l’endroit de la rate que Yuan sent presque cette dernière exploser au poing d’impact. Quant au dernier agresseur, qui avait essayer de se battre de manière un peu plus convaincante, Yuan finit par le mettre au sol. Il n’est pas mort mais ça va bientôt venir parce que Yuan tend la main en direction de Haneul.

« L’œil d’abord ? »

La torture c’était pas son truc. Mais si ça pouvait apaiser un peu Haneul, il était prêt à lui prendre son arme de fortune pour le lui prendre avant de le tuer pour de bon.

« Dépêche toi. Il ne faudra pas traîner dans le coin et je dois encore les fouiller après. »

Les jolis yeux bruns sont décidés… Mais empreint d’une grande tristesse aussi. Est-ce qu’il pensait toujours à ce nom qu’il avait entendu dans les hauts-parleurs ? Ça l’énerve… Et sans savoir pourquoi il lui fait cette fleur, Yuan ajoute donc, pour le convaincre :

« On ira au temple si tu veux. Pour prier. »

Il avait peut être pas l’air d’un grand croyant mais Yuan était bouddhiste. Quoi qu’il en soit son regard tombe sur sa main tendue en direction d’Haneul pour récupérer la tige et c’est là qu’il réalise une chose…

« Mon bracelet... »

Celui que Hua Feng lui avait donné. Il n’était plus à son poignet… Et il arborait un air sans doute tout aussi choqué qu’Haneul quelques instants plus tôt !


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 267
Activité RP : 2









   Ven 3 Nov - 7:21

C’était arrivé vite. Si vite que Haneul n’est pas immédiatement certain de ce qu’il voit, encore sous le choc. Un état qui resterait encore un moment d’ailleurs, mais dont il pouvait quand même essayer de calmer les effets. C’était ce petit caractère de feu mais surtout son grand instinct de survie qui l’y aiderait. Lorsqu’il réalise finalement ce qui est en train de se produire, il le voit enfin. Zhao Yuan. Le volontaire. Et bon sang… Haneul n’était peut-être pas stupide et savait très bien qu’il ne fallait pas se mettre cet homme à dos, mais pour la toute première fois, il voyait vraiment de quoi il était capable. Et ça venait d’un mec qui avait vu le volontaire défoncer le visage d’une de ses camarades de classe grâce à une grosse pierre, ok ? Yuan était tout simplement impressionnant. Ces types, bien que quatre, n’avaient aucune chance. Il ne savait guère de quel art martial il était question, n’ayant jamais rien vu de semblable, mais c’était encore plus impressionnant que les arts traditionnels asiatiques, n’en déplaise à Ôtani, qui lui cracherait bien dessus rien que pour avoir osé le penser.

Yuan lui donnait l’impression d’être le dernier Terminator à la mode, à frapper encore et encore sans jamais s’arrêter, ne laissant jamais le temps à ses assaillants de riposter de quelques façons que ce soit. Le poing américain, qu’il découvre muni de pointes acérées, renforçait le côté très impressionnant de ce qui se déroulait présentement sous ses yeux. Et si Haneul aurait aimé les fermer pour échapper à ce spectacles sanglant, il ne le fait pas, cette fois. Parce qu’on ne sait jamais ce qui vient vers nous quand on a les yeux fermés… Par contre, lorsque finalement, le chef est au sol, il s’autorise enfin à respirer. Jusqu’à ce que le volontaire, les muscles encore tressaillant de l’activité physique, tend une main vers lui avec une proposition peu alléchante… Mais la terreur dans le regard du type au sol ne fait que l’enrager davantage.

« Tu voulais me tuer. », déclare simplement Haneul d’une voix un peu vide. Dans les yeux terrifiés de l’autre étudiant, il voit une lueur qu’il connait bien : le désespoir. Le blondinet lance son arme de fortune en direction de Yuan. Mais cette fois, il s’autorise à fermer les yeux et tourner la tête. Il n’en entend pas moins le son… et il restera assurément gravé en lui jusqu’à la fin des temps. Néanmoins, il est sauf. Il le devait à Yuan. Et ce dernier avait laissé place à sa vengeance personnelle. Ça voulait dire beaucoup, il le savait. Il les rouvre à la mention de temple, réalisant que c’est terminé. Relevant la tête, Haneul reste muet un moment avant de finalement acquiescer, comprenant que Yuan lui faisait là une belle fleur. Toutefois… « Si ça ne nous met pas en danger, oui. Merci. »

Par contre, alors que Haneul est sur le point d’ouvrir la bouche immédiatement, il s’interrompt. Parce que Yuan semble… complètement déboussolé, voire paniqué, soudainement. Et ça tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. La raison le laisse un brin confus soudainement. Mais son regard se pose sur le poignet de Yuan et il se rappelle. Il l’avait vu à l’hôpital, ce bracelet. Avait même réalisé qu’il ne l’avait pas au poignet à leur première rencontre… et avait donc fait quelques suppositions qui rejoignaient un certain grand Chinois aux yeux bleu acier.

« Ton bracelet. », murmure lentement Haneul. Il était encore dans le coton, disons. Mais là où on aurait pu croire qu’il resterait un peu con, il s’approche plutôt de Yuan, attrapant son poignet pour le retenir. « Shht… Ne bouge pas trop. Respire profondément. Fouille tes victimes, c’est urgent. Je vais retracer ton parcours et commencer à chercher… »

Il caresse doucement la main du garçon, essayant de l’apaiser un minimum. Cette panique… il ne pensait pas la voir un jour chez le volontaire. Ça le rendait plus humain à ses yeux. Et Haneul fondait un peu pour l’étrange militaire, il le réalisait tout juste. Il avait l’impression que quelque chose les liait, mais quoi ? Enfin, peu importe… Pour l’heure, il lui semblait juste de retrouver ce damné bracelet. Il en devait une à Yuan. Il relâche la main du jeune homme, son regard commençant lentement à fouiller les environs. Et il réalise à quel point ce sera difficile. Ça brillait de partout… Du métal ou du verre attirait constamment son regard, l’empêchant de réellement se concentrer sur ce qui pourrait s’apparenter à un bracelet… fin, en plus, d’après ses souvenirs…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 19
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1498
Activité RP : 2









   Dim 5 Nov - 11:49



Yuan récupère la tige, baissant les yeux sur sa victime… Ça le répugnait un peu mais l’énervement et la frustration des derniers jours lui permettent de ne pas rechigner non plus. D’un mouvement vif il vient ficher la tige dans l’œil du garçon. Et puis s’en servant comme d’une pique à saucisse, il extrait ce dernier de son orbite. Ça fait un bruit de bouchon sur une bouteille, le côté gluant en plus… Et Yuan a un « beurk » qu’il murmure avant de finir le travail d’un coup de talon, lui écrasant la pomme d’Adam et lui briser quelques vertèbres au passage. Il en revient alors à Haneul, jetant la tige avec l’œil au bout un peu plus loin, s’essuyant la main sur sa veste, au cas où…

« Ça ira. »

Pour la mise en danger, tout ça. Il ressentait le besoin d’aller lui-même au temple de toute façon. Pour retrouver un semblant de calme. Il ne l’était plus depuis que Hua Feng était partit de son côté. Ça le troublait. Ça l’agaçait aussi. Mais tout ça s’évapore très rapidement de ses pensées alors qu’il réalise qu’il n’a plus son fameux bracelet. C’était SON bijou. Le seul cadeau qu’on lui ai jamais vraiment fait. Et ça venait de « lui ». Le désarroi qui s’empare de lui est donc tout ce qu’il y a de plus sincère.

Yuan acquiesce nerveusement à la proposition de Haneul… Mais sa fouille de ses victimes est relativement sommaire. Rien de réellement très utile et globalement il n’emporte rien avec lui. En revanche il a tôt fait de chercher sur le sol lui aussi, cet objet qui avait prit trop d’importance pour lui. Est-ce qu’il était cassé, en plus ? Sa fouille est pour le coup beaucoup plus minutieuse et Yuan en oubli un instant Haneul, les victimes, l’œil en brochette…

Il s’accroupit plusieurs fois, apercevant un petit quelque chose brillant… Et plusieurs fois il a un claquement de langue agacé et nerveux. Ils ne devaient pas rester dans le coin trop longtemps, par principe… Mais il ne pouvait pas partir sans son bijou ! Il y a une légère expression, pas trop forte, du côté de son blond compagnon et Yuan tourne la tête vers lui. Il le voit récupérer entre son pouce et son index le bout d’un bracelet, à un mètre ou deux de la victime à la rate éclatée.

En une seconde Yuan est près du jeune homme, le récupérant en l’arrachant presque de ses longues mains, assurant avec possessivité :

« C’est à moi. »

Et même, parce que le geste avait autant compté que le bijou si ce n’est plus :

« C’est un cadeau. »

Si jamais Haneul doutait qu’on ai pu lui en faire un jour ! Ils étaient sûrement nombreux à penser que personne ne lui en aurait jamais fait. En tout cas son coeur battait encore la chamade et dans un réflexe de soulagement dont il aurait un peu honte plus tard, Yuan vient embrasser le bracelet avant de le poser contre son coeur, murmurant un « merci » à l’attention d’une entité plus haute sur le plan spirituel qu’Haneul et lui.

« C’est le karma je suppose... »

Il avait voulu décamper et on l’avait puni en lui faisant perdre son bracelet. Puis finalement il avait sauvé le blond alors on le lui rendait. « Il » le lui rendait. Ce qui fait que Yuan se fend d’un « merci » du bout des lèvres, observant l’attache du bracelet, le tendant à Haneul ainsi que son poignet pour qu’il l’attache à nouveau puisqu’il n’était visiblement pas cassé. En tout cas, bien qu’il l’ai retrouvé, le soucis se lisait encore sur son visage, malgré lui. Mais il pouvait à présent se reconcentrer sur autre chose.

« Tu n’es pas avec Jin Hwan ? »

C’était moins une question qui portait sur sa présence ou son absence que sur les raisons de cette absence ou présence !


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 267
Activité RP : 2









   Lun 13 Nov - 18:25

Visiblement, Yuan aussi souhait passer au temple, finalement. Haneul essaie de se concentrer sur cette pensée pour ne pas faire attention à ce qui venait de se passer. Il avait toujours eu une imagination très vive… et donc n’avait aucun mal à voir la scène sans vraiment que ce soit le cas. C’était amplement suffisant pour lui. Même déjà un peu trop. Il en a un petit haut-le-cœur. D’une main devant ses lèvres en cœur, il prend une profonde inspiration en se détournant pour sentir le moins possible l’odeur ferrique qui se dégageait de l’endroit. Difficile avec quatre cadavres à ses pieds… C’était presque heureux que Yuan ait perdu son bracelet, finalement, même s’il ne lui souhait pas le malheur engendré. Mais ça lui change bêtement les idées d’être à quatre pattes, par terre, à chercher une aiguille dans une botte de foin. Et il le trouve, d’ailleurs… Mais Yuan le lui retire presque violemment des mains, ce qui le fait sursauter.

Le blond relève un regard incertain vers son sauveur, l’observant un moment sans rien dire avant de finalement retrouver son ton doux d’un peu plus tôt.

« Bien sûr que c’est à toi… », murmure-t-il lentement, ayant pendant un instant peur que Yuan ne change d’avis et se retourne contre lui. Mais le volontaire revient assez rapidement à de bons sentiments, dieu merci. Il observe son petit manège en silence. Un baiser sur le bracelet, puis le serrant contre son cœur. C’était… vraiment intense. C’était un cadeau de Xiao, il en était presque certain. « Tu vas essayer de le retrouver, lui aussi ? »

Xiao. Haneul ne se risquerait pas à prononcer son nom, toutefois. Mais il assure néanmoins :

« Je peux ouvrir l’œil pour toi, si tu en as besoin. »

Quant au karma, pour être sincère Haneul était le premier à croire ces choses. Ça et le destin ! Pourtant, ça ne l’aveuglait pas non plus dans sa prise de décision et il restait seul maître à bord mais… il croyait aux petits coups de pouce divins, si on pouvait dire. En tout cas, le destin avait bien mis Yuan sur son chemin, parce que Haneul était certain que ce n’était pas de son fait ! Et maintenant, le jeune homme comptait visiblement le traîner avec lui, puisqu’il lui avait proposé d’aller jusqu’au temple. Alors Haneul se redresse enfin, replaçant son sac sur ses épaules, déjà prêt à partir, pour sa part.

« Jin Hwan… », murmure lentement le jeune homme. Il doit prendre une profonde inspiration. Mais finalement, retrouvant tout son aplomb, il explique : « Je l’attendais pendant qu’il était part trouver de la nourriture. Pour préparer le camp temporaire, tout ça. Mais ce groupe de quatre m’est tombé dessus. J’ai dû fuir. Je vais le retrouver… »

Il vient se poser près de Yuan, l’interrogeant du regard. Il le suivait à présent, alors Yuan pouvait décider de la direction à prendre. Et si c’était le temple, il avait la chance que ce ne soit pas en ville. Jin Hwan ne le chercherait pas en ville. Il savait…

« Et toi, tu n’as plus de compagnon ? », demande soudainement Haneul, réalisant que ce n’était pas normal que Yuan soit complètement seul. Il devait être avec quelqu’un, techniquement. Qu’était-il arrivé ? Bref… Le blondinet a un petit sourire pour Yuan, convenant : « Je suis sûr que tout se remettra en place. On est des survivants, après tout. »

Il n’y avait pas de meilleur terme pour les décrire.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 19
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1498
Activité RP : 2









   Sam 25 Nov - 12:18



Haneul a une question étrange… Et Yuan fronce les sourcils, l’observant un moment sans rien dire. Ho… Il avait très bien comprit la question. Mais ça froissait son orgueil que de réaliser que le blond savait d’où il tenait ce bracelet. Parce qu’avec le recul, il se maudissait d’avoir réagit aussi fort pour un bijou probablement en pacotille. Ça avait été plus fort que lui… Mais il aurait préféré que personne ne soit témoin de ce petit état de faiblesse.

« Je ne vois pas de quoi tu parles. Je n’avais perdu que ça. »

Non. Il avait perdu Hua Feng aussi. Mais pour le moment, Yuan n’était pas prêt à dire tout haut le cheminement des pensées qu’il avait eu tout bas. Son envie de retrouver son camarade chinois et de chasser le meilleur ami d’Haneul de là. Reprendre « sa » place. Celle qu’il n’aurait jamais dû quitter en vrai.

« Non ça ira. Garde les deux yeux ouverts juste pour toi, tu en as visiblement plus besoin que moi. »

La vérité c’est qu’il avait beau ne pas vraiment bien connaître Haneul, il savait que le jeune homme, s’il voyait Hua Feng, le lui dirait lors d’une prochaine rencontre. A sa manière, avec subtilité… Parce qu’il lui devait bien ça à présent, non ? Bref.

Haneul lui explique sa situation tout en attachant son bracelet comme demandé. Les doigts fins chatouillent un peu l’intérieur de son poignet mais Yuan ne dit rien, n’esquisse pas non plus de sourire. Il se sentait un peu las aujourd’hui. Il avait besoin de prendre un peu de vrai repos mais on en revenait à Hua Feng. Il n’y avait que lui pour veiller sur les moments de sommeil qu’il se permettait.

« Tu vas essayer de le retrouver ? »

Il faisait un peu écho à la question d’Haneul un peu plus tôt, ce n’était même pas voulu. Et quant il lui parle de Jayden, Yuan hausse les épaules.

« On était trop différents. »

Jayden aurait voulu qu’il change. Ça aurait finit par l’obséder, par les opposer. Lorsque Yuan l’avait comprit il avait préféré l’abandonner lors de la visite de quelques ruines. Avec le recul, une partie de lui regrettait. Pas l’abandon en soit… Mais plutôt de ne pas l’avoir tué. Est-ce que Hua Feng aurait été plus prompt à revenir avec lui s’il l’avait fait ? Ça lui ressemblait tellement peu de penser les choses de cette façon… Mais sur lui aussi l’île avait son effet. Il n’était pas sûr d’aimer ça mais pour maintenant…

Il acquiesce en tout cas à propos d’être « des survivants », faisant remarquer :

« Tu devrais retrouver Hyun Hee aussi. Il va bientôt faire équipe seul. »

Sa façon à lui de confirmer qu’il allait trouver Hua Feng finalement. Et il imposerait le fait qu’il ne voulait pas de l’étudiant un peu efféminé. Il ne l’aimait décidément pas assez pour lui faire cette fleur. D’ailleurs, parce qu’il y songe soudainement :

« Sur le bateau il y a quelqu’un qui parlait de le tuer déjà. Visiblement il prend tout son temps. »

Ou alors il avait plus de gueule qu’autre chose ! Pourtant ce n’était pas la sensation que Ranmaru lui avait laissé. Peut être juste qu’ils ne s’étaient pas recroisés. L’île pouvait parfois sembler bien petite… Et d’autres fois, au contraire, immense.

Ils reprennent la route en tout cas… Et Yuan prévient :

« Si tu veux bavarder un peu c’est maintenant et à voix basse. Ça va me saouler si tu parles tout le temps et je te laisserais en plan. »

Il était toujours un peu avar de ce côté là ! Pas que ça surprenne Haneul, si ?


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 267
Activité RP : 2









   Dim 10 Déc - 6:44

Ils savaient très bien de quoi il parlait tous les deux, plutôt. Mais Haneul n’insiste pas. Ça ne lui ferait aucun bien. Yuan semblait être extrêmement doué dans l’art de mentir aux autres quant à ses sentiments. Voire sûrement de se mentir à lui-même au passage. Si ça n’avait pas été aussi triste et malsain, il en aurait presque été impressionné. Mais n’était-ce pas un peu ce qu’il faisait lui-même en prétendant que la froideur de Jin Hwan lui convenait et qu’il ne désirait rien de plus que ce que le jeune homme voulait bien lui donner… soit rien ? Il ne répond pas non plus à ce qui semblait être une insulte. Elle n’était pas tout à fait pensée. Yuan avait bien vu malgré tout qu’il avait de la ressource, non ? Et s’ils voyageaient un peu ensemble, ce qui semblait complètement loufoque et qui, pourtant, se mettait soudainement en branle très naturellement, il le verrait encore plus.

Une question lui est posée à son tour. À propos de Jin Hwan, il va de soi. Et il acquiesce brièvement parce que oui, il tenterait de le retrouver. C’était pour le moment sa meilleure chance de survie, même s’il ne savait toujours pas ce qu’il en serait à long terme, pour être tout à fait honnête.

« Oui. J’ai travaillé fort pour lui montrer que notre duo pouvait fonctionner. Je n’aime pas fournir des efforts pour rien… Je vais le retrouver. », déclare-t-il, toujours aussi déterminé. Le jour où il perdrait de cette belle force, il savait qu’il allait périr en très peu de temps. La suite concerne l’autre élève avec lequel Yuan avait fait route très brièvement. Il a un moment de silence avant d’admettre : « En effet. Il avait l’air dur et avait un caractère doux, pas vrai ? »

Tout pile le contraire de Yuan. Pourtant, si Hua Feng ne l’avait pas obsédé, il aurait peut-être pu tirer de belles choses de cette collaboration. Mais un fantôme planait toujours au-dessus de leurs têtes, n’est-ce pas ? Quant à Hyun Hee, ça lui tord un peu l’estomac. Peut-être qu’il aurait dû insister pour qu’il ne parte pas avec Hua Feng ? Pour qu’il reste avec lui ? Quitte à faire une petite crise de jalousie ? Ça aurait été convainquant parce qu’il avait malgré tout ressenti un peu cette petite morsure douloureuse même s’il l’avait rapidement chassée…

« Oui. Je vais essayer de faire ça. Mais je ne sais pas… », murmure-t-il lentement avant de laisser sa phrase en suspens. Il observe un moment Yuan sans rien dire. Mais finalement, il complète : « Je ne sais pas si ce sera très prudent d’avoir à la fois Hyun Hee et Jin Hwan dans la même équipe. Je ne pense pas qu’ils soient très compatibles… Surtout pas en milieu hostile. »

Voilà. Il l’avait admis. Admis qu’il ne voulait pas voir ces deux-là ensemble. Pour de bonnes raisons. Peut-être pour quelques mauvaises raisons, aussi… Hyun Hee était charmant. Et il était décidément capable d’aller beaucoup plus loin que lui beaucoup plus vite pour s’attirer la protection d’un homme. Jin Hwan était beau, grand et fort. Et si son meilleur ami voulait trouver un substitut à Xiao ? Il ne pouvait savoir exactement comment il réagirait dans une telle situation. Après tout, Haneul ne connaissait absolument pas cette part de Hyun Hee qu’il avait découverte sur cette île, pendant l’épidémie. Par contre, la suite le surprend… désagréablement. Quelqu’un de leur classe voulait déjà tuer son meilleur ami à ce moment ? Mais c’était complètement dingue !!!

« Qui…? Tu te souviens de son nom ? Ou de ce à quoi il ressemblait…? », demande lentement Haneul, troublé par ce soudain aveu. Comme demandé, il parlait à voix basse. Mais il avait définitivement besoin de réponse à ces questions-là ! Ne serait-ce que pour mettre Hyun Hee en garde… « C’est dingue de penser que quelqu’un puisse avoir déjà pensé à ça sur le bateau alors que tout le monde était sur le choc et ne comprenait pas bien ce qui se passait… »

Il a un petit soupir, un frisson désagréable le prenant.

« On devrait peut-être en profiter pour dormir un peu…? », propose presque timidement Haneul. Il avait peur de regretter sa témérité. Pouvait-il vraiment faire confiance à Yuan ? Mais c’était un risque à prendre. « Je ne sais pas toi, mais je n’ai pas bien dormi ces derniers temps… »

Ça ferait au moins quelqu’un qui veillerait…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 19
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1498
Activité RP : 2









   Dim 17 Déc - 9:58



« Moi si j’étais toi je m’en méfierais. »

Haneul faisait ce qu’il voulait de son conseil. Et c’est vrai que vu de l’extérieur il était sans doute très mal placé pour parler… Mais Yuan n’était pas non plus du genre à cacher ses intentions en général. Il n’avait pas sauvé Haneul -pour la seconde fois- pour le tuer juste derrière de toute façon là.

« Quelqu’un à qui tu dois prouver quelque chose finira par te laisser tomber. »

C’était ce qu’il avait aimé avec Hua Feng : ils n’avaient rien à se prouver. La confiance avait ainsi pu s’installer de manière beaucoup plus saine que ce que quiconque aurait pu prédire. Bien sûr leur duo avait ses travers pour le reste du monde probablement… Mais à ses yeux, ça avait donné quelque chose de précieux.

« Tu devrais le tuer le premier. »

Après ce qu’il en disait hein… Quant à Jayden, Yuan ne répond pas immédiatement, se contentant d’avancer, haussant les épaules. Il était frustré après le jeune homme lui. Enfin… Disons après lui-même mais c’était plus facile de rediriger son animosité. C’était en partie de la faute de ce garçon si l’équipe qu’il formait avec Hua Feng avait finit par capoter. Du moins c’est comme ça qu’il le voyait pour le moment. Mais Jayden partageait la faute avec Hyun Hee.

Haneul semble craindre que son équipe s’agrandisse… Et Yuan fait remarquer :

« Tu peux aussi attendre que ton ami se fasse tuer. Ce ne sera pas de ta faute et ça réglera ton problème. »

Oui bon… C’était un peu extrême comme solution mais après tout ? Parfois les amis n’étaient que des boulets à nos pieds. On pouvait les aimer tant qu’on voulait en dehors de l’île mais ici il fallait revoir l’ordre de nos priorités, voilà tout.

« Quand les tensions s’en mêlent dans un groupe, ça finit toujours en drame ici. »

N’importe qui pourrait probablement en témoigner, Hua Feng le premier même s’il se refuserait certainement à le faire. Le fait était qu’il avait connu une île comme celle-ci, qu’il avait dû travailler fort contre ses camarades de classe… Et qu’il avait dû faire confiance au volontaire précédent avant d’être trahit.

Yuan rebranche lorsqu’Haneul s’alarme un peu des informations qu’il venait de lui donner… Et Yuan ne répond pas pendant quelques minutes, redevenant un peu taciturne à mesure qu’ils avançaient. Bientôt il allait vraiment falloir que le silence règne sinon il allait juste finir par demander à Haneul de la fermer.

« Ranmaru. »

Et pour ce qui était d’être dingue :

« Au contraire. Je crois qu’il a comprit les règles et le but du jeu plus rapidement que n’importe qui. J’ai respecté ça, sur le bateau. Il m’a agacé autrement mais au final je fondais quelques espoirs sur ses compétences. »

Il n’avait pas trop suivit mais à ce jour il ne lui semblait pas avoir entendu son nom dans les haut-parleurs. De fait il n’avait pas forcément eu complètement tort. Après peut être qu’il n’avait tué personne, c’était un autre problème… Mais bon.

Haneul parle déjà de dormir et Yuan a un petit grognement mécontent. Il ne savait pas comment ça se passait avec l’autre partenaire du blond mais lui n’était pas du genre à multiplier les pauses ! Yuan a un regard rapide pour sa montre… Et décrète :

« Une fois au temple. Plus vite on y sera plus vite tu pourras te reposer et dormir. »

Et comme ils allaient arriver à une zone plus déblayer, Yuan ordonne cette fois pour de bon :

« Maintenant tait toi… Mieux vaut faire profil bas pendant les prochains kilomètres... »


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Lost Treasure feat. Zhao Yuan

Page 1 sur 1