AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



FERMETURE DU FORUM





 

 Dark madness | Ft. Kim Thaksin & Lee Min Hyuk






Invité

avatar








   Lun 9 Oct - 10:54

Lundi 24 juillet 2017 18h43,
Intérieur de la scierie.



La nuit passée avait été un sacré fiasco entre les insomnies et les phobies nocturnes, Shiro avait eut le droit à la totale l'empêchant de passer une nuit complète … Le blond se préparait au pire aujourd'hui, cela faisait des jours voir des semaines qu'il attendait cela. En réalité cela marquait peut-être un nouveau tournant dans sa vie et l'appréhender serait difficile … Il n'arrivait pas à croire qu'il allait volontairement faire ressortir ce monstre qui le hantait depuis sa plus tendre enfance. Le Japonais marchait lentement pour ne pas arriver trop vite mais ne voulait pas non plus faire marche arrière, il avait beaucoup trop attendu pour réaliser cela … Les mains moites d'angoisse, il essayait de penser à la première chose positive qui lui venait à l'esprit. Après tout ce qu'il avait traversé il y avait eus des très bons moments comme les pires de son existence et faire le tri dans tout ça l'occupa une partie du chemin. Il avait fait un long chemin depuis qu'il avait débarqué sur l'île, plus d'un mois passé maintenant … La lueur du soleil s’adoucissait peu à peu donnant une teinte rouge orangée qui se projetait sur les pétales des tournesols. Ces derniers regardaient encore en direction du soleil couchant laissant place à une atmosphère apaisante. Le Japonais profita de quelques minutes pour regarder ce spectacle avant qu'il n'aperçoive la fameuse scierie à l'abandon. Un lieu des plus inattendu pour ce genre d’expérience et certainement très dangereux, mais ils en étaient arrivés à la conclusion qu'il valait mieux prévoir des chaînes au cas où …

En arrivant près de l'entrée il ne décela aucune présence particulière, pas la moindre trace de vie humaine. Son ombre se projetait sur le sol donnant une impression de solitude encore plus grande. Ils n'allaient pas tarder à venir, c'est le mot qu'ils s'étaient fait passé la dernière fois qu'ils s'étaient vu … Shiro n'avait pas vraiment l'heure sur lui mais puisque l'indication sur le temps était rendez-vous au couché du soleil, il était dans les temps … Le blond attendit ce qui lui sembla être une dizaine de minutes avant que ses angoisses ne refassent surface. La dernière fois qu'il avait donné rendez-vous à une personne ça c'était plutôt mal passé et il avait attendu un long moment avant d'apprendre qu'il était arrivé malheur à celui qu'il attendait … Le Japonais chassa ses noirs pensées en secouant un peu la tête. Il entra dans le vieux bâtiment recouvert de lierres et de mauvaises herbes découvrant les anciennes machines rouillés et usé par la poussière et la saleté. Son regard se posa sur la silhouette de Min Hyuk déjà présent. Un sourire se dessina sur les lèvres du Japonais avant qu'il n'aille à sa rencontre.

« J'avais peur que vous ayez oublié ... » Comment oublié une telle chose, surtout pour les deux sujets de l’expérience qui allaient sans doute passer un mauvais moment … Shiro habituellement bavard, avait du mal à décrocher un mot sous la crainte dévorante de ce qui allait leur arriver … « Je ne suis pas très à l'aise excuse-moi … » Dit-il à l'adresse du Coréen comme pour lui expliquer son silence soudain …

Shiro observa avec attention le matériel qui les entourait. Des scies circulaires ainsi que de vieux outils étaient accrochés ça et là sur les murs de bois racontant l'histoire et le passé de cet endroit. Après avoir scruté la pièce il trouva enfin l'objet qu'il recherchait pendant à un crochet. Des chaînes, il y en avait et Thaksin allait en avoir besoin à coup sûr. Ils ne tenteraient rien tant qu'ils ne sont pas sûr que tout soit parfaitement sécurisé … Le Japonais s'avança vers le tas de fer légèrement ronger par la rouille et tendit le bras pour les retirer de leur crochet. Les chaînes s'écrasèrent sur le sol dans un bruit mécanique qui lui fit légèrement plisser les yeux sur la sensation désagréable qui le traverser à ce moment là … Le blond retourna auprès de l'autre étudiant munit de cette nouvelle trouvaille traînant derrière lui. Il les laissa reposer sur le sol entre eux avant de plonger de nouveau son regard dans celui du plus jeune.

« On en auras sans doute besoin, c'est plus sûr … » Il avait annoncé ça plus pour se rassurer sur la sûreté de tous plutôt que pour avertir Min Hyuk qui devait sans doute avoir eut la même idée. Shiro détailla le visage de son ami pour y voir l'angoisse sur son visage. « Il est pas trop tard pour reculer si tu le souhaite ... » Le Japonais avait eut toute la nuit pour se poser la question, il n'en avait pas dormit tellement cette expérience lui taraudait l'esprit … Plusieurs fois il avait voulus abandonné, venir ici pour leur dire qu'il se retirer de cette expérience trop dangereuse et éprouvante pour lui. Mais à chaque fois il avait eus tout ces visages souriants s'affichant dans son esprit, des personnes qui l'avait aidé, soutenu et porter jusqu'ici pour arriver où il en est. Il leur avait fait la promesse silencieuse de guérir, de grandir et de pouvoir devenir enfin la personne qui pourrait les protéger à l'avenir. C'est sur tout ces visages qu'il avait décider de ne pas renoncer et aller jusqu'au bout … « Pour ma part je continue, je veux m'en débarrasser à tout prix ... »

Les moments où il était si sérieux était d'une rareté incroyable mais l'instant s'y prêtait. Une autre silhouette vint rejoindre les deux autres faisant levé les yeux du Japonais en direction de l'entrée où les derniers rayons du soleil filtrait encore. Aveuglant le Japonais ce dernier dût plisser les yeux pour ne pas être éblouis par la lumière jaunâtre du soleil qui entourait la stature du nouvel arrivant qui n'était autre que Thaksin. Son cœur manqua un battement en se disant qu'ils étaient maintenant au complet et qu'ils s'approchaient de plus en plus de l'instant que redoutait le blond à pics. Shiro lui offrit néanmoins un sourire avant de s'avancer dans sa direction et de lui lancer un regard confiant.

« Merci d'être venu ... » Il lui était reconnaissant pour le service immense qui leur rendait en venant ici. Sans lui tout cela n'aurait pas été envisageable et l'avancée n'aurait pas put se faire de la même manière … Le Japonais entrouvrit les lèvres pour dire quelque chose mais finit par s'abstenir et se retourna vers les chaînes au sol. « Il faudra prendre les précautions nécessaires, je ne veux pas prendre le moindre risque pour toi … Je n'ai pas envie qu'il t'arrive malheur par notre faute ... » Thaksin était sans doute le plus vulnérable, même si cela n'était pas le cas actuellement, d'ici quelques temps il serait celui qui serait le plus exposé au danger, autant prendre les mesures adéquat pour qu'aucun d'eux n'ait de regrettable accident … Le Japonais prit une grande inspiration ne pouvant cacher sa peur avant de replonger les yeux dans ceux du plus âgé. « Est-ce que tu souhaite toujours poursuivre l’expérience ? » Il pouvait également y avoir un revirement de situation du côté de leur psychologue, il préférait s'en assurer avant de se lancer. Son cœur ne se calmait pas en sentant le moment approcher et ses mains se mirent à trembler avant qu'il ne les joignent triturant nerveusement ses doigts. Il ne restait plus que l'accord de tous pour commencer désormais, autant être préparer au pire dès le départ …
Revenir en haut Aller en bas






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 1
Coupons : 115
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
►Revolver (chargé de quatre balles)

Avatar : Jung Taekwoon (Leo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 243
Activité RP : 6









   Mar 10 Oct - 22:53


   
Dark madness
When three equals five


Thaksin était épuisé, mais cette journée était de loin la meilleure qu’il avait passé depuis qu’il avait quitté l’hôpital plus de dix jours auparavant. Enfin...la meilleure était un bien grand mot quand on pensait aux horribles cauchemars qui avaient suivi sa rencontre avec Ashley, le frère jumeau de YoonJoon, quelques jours auparavant. Si on pensait à la culpabilité et à la douleur qui le rongeait de l’intérieur en se rappelant du visage qui l’avait observé avec tant de haine et de ressentiment.
Pendant un temps, il aurait voulu disparaitre. L’idée lui aurait semblée toujours plus tentante si il n’avait pas des gens comptant sur lui. A la fois sur cette île et chez lui, à Séoul. Il ne pouvait pas laisser cette rencontre le fatiguer encore plus qu’il l’était déjà.

Il avait passé deux longues nuits dans les bois, perché sur le même saule pleureur ou il avait dormi avec Jayden, ce qui lui semblait être une éternité auparavant, cette première nuit ou il s’était dit, que peut être...peut être qu’il avait une chance de s’en sortir. Peut être qu’il avait trouvé une nouvelle raison de se battre.
Il ne savait pas pourquoi il revenait ici chaque soir, mais c’était plus fort que lui. Comme si il espérait qu’actuellement, Jayden le cherchait et qu’il finirait par essayer de le retrouver ici.

Malheureusement, il n’était jamais venu, et le temps de rentrer en ville approchait. Parce qu’il avait promis de faire quelque chose, d’utiliser ses connaissances pour aider deux garçons à s’affranchir des démons qui les tourmentaient. Thaksin savait qu’il était horriblement dangereux de faire une telle chose dans un environnement non sécurisé, mais il savait aussi qu’il se devait de les aider, si toutefois la peur ne les avaient pas fait reculer. Il n’avait pas grand chose à perdre à aller au point de rendez vous. A part peut être la vie, fit une voix dans un coin de son crâne.
Après tout, il n’avait pas vu Edge, ni la personnalité de Shiro en action, mais vu la peur terrible que ces deux entités provoquaient chez eux, l’expérience pouvait être dangereuse, non seulement pour lui, mais aussi pour eux. Ce n’était plus une question de curiosité scientifique, mais de vivre, ou de mourir.

Thaksin se prépara en connaissance de cause. Il tenta de dormir un peu et mangea lentement le paquet de biscuits qu’il avait dans son sac jusqu’à ce qu’il n’en reste que quelques uns. Le ventre relativement plein, il put se laver dans le lac grâce à son petit savon et enfiler ses vêtements secs.
Un rituel qu’il n’avait pas eu depuis des semaines et qui lui permit le luxe de dormir quelques heures, jusqu’à ce qu’il doive se mettre en marche pour couvrir la journée de voyage qu’il avait à faire pour se rendre en ville sans se faire remarquer.
Le soleil avait prit une teinte orangée quand il arriva à la scierie, dans laquelle il s’était abrité une fois lors du passage des typhons, une dizaine de jours auparavant.

C’était dans cet endroit sinistre qu’il avait rencontré Samran et qu’il l’avait empêché de mettre fin à ses jours. Thaksin n’était pas superstitieux, mais ca lui semblait être plutôt de bonne augure, pensa t’il en passant une main fine dans ses cheveux de jais.
Deux personnes semblaient déjà l’attendre à l’intérieur. Il hésita avant de rentrer, mais il reconnut facilement les silhouettes des deux jeunes hommes qu’il avait rencontré lors de son séjour au sanatorium, au début de ce mois. Il fut soulagé de les voir sur pieds, bien qu’affaiblis, tout comme lui. Il posa ses yeux sur l’un comme sur l’autre, l’inquiétude visible dans ses prunelles noisettes.

« Merci d'être venu ... » Thaksin n’était pas certain qu’il avait pris la bonne décision. Tellement de choses étaient dangereuses dans cette opération qu’il ne savait pas par ou commencer. Mais le soulagement dans la voix de Shiro lui fit suffisant.
“C’est normal…” finit t’il par dire avec douceur, suivant le regard du japonais vers les chaines sur le sol.
« Il faudra prendre les précautions nécessaires, je ne veux pas prendre le moindre risque pour toi … Je n'ai pas envie qu'il t'arrive malheur par notre faute ... »
Thaksin avait peur de comprendre ce qu’il voulait bien dire par la. “Tu veux...que je vous enchaîne ?” murmure t’il, l’air sincèrement inquiet et perturbé à l’idée de devoir enchaîner ses deux amis à des machines, plus qu’à l’idée d’être vulnérable face à deux tueurs en puissance. Il s’approcha doucement d’eux, posant légèrement sa main sur l’épaule de Min Hyuk et la serrant doucement dans ses doigts.

« Est-ce que tu souhaite toujours poursuivre l’expérience ? » Thaksin hésita quelques secondes, regardant autour de lui. Tellement de choses pouvaient mal finir pour lui dans cet endroit, surtout dans son état de fatigue intense. Ca pouvait être aussi dangereux pour les deux jeunes hommes, qui pouvaient perdre leur humanité au profit des deux personnalités se battant pour prendre le dessus. Mais l’espoir dans leur yeux, même infime, chassa suffisamment ses inquiétudes pour qu’il finisse par s’apaiser. “Oui...si vous êtes prêts, je le suis aussi.” fit t’il doucement.

Il se tourna vers Min Hyuk et Shiro, les regardant tour à tour. “Est ce que je dois savoir quelque chose en particulier sur…”eux” ?” demanda t’il. “Surtout, ne leur laissez pas contrôle complet sur votre esprit. Il faut que vous les gardiez enchaînés.”

   

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

beautiful liar
I see myself in the mirror and I ask myself
Will it really make you happy if I let you go? Kim Thaksin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité

avatar








   Jeu 26 Oct - 16:45



En quelques semaines seulement Min Hyuk était mort. Tout son être était mort, son sourire, sa joie de vivre, ses espoirs … Pouf ! Envolé ! Disparu ! Piétiné à l’annonce de SA mort. De la mort de son ami, de son âme-sœur, de celui qu’il avait voulu aimer l’espace d’un instant. Mais dont la vie lui avait soudainement privé, sans aucun remords ni aucune excuse. Son ami était mort, et lui il avait tué. Il avait fait sa toute première victime pour les beaux yeux et la protection d’un jeune homme venue d’Orient,  et aujourd’hui encore les images de ce crime n’avaient de cesse de le tourmenter lorsque le soleil au loin rejoignait l’horizon afin de ne faire plus qu’un avec lui. Autrement dit le blond décoloré n’avait que peu dormi depuis, entre cauchemars et insomnies le Coréen n’était plus qu’une ombre. Des cernes sous les yeux, sa peau devenue plus blanche encore, quelques kilos en moins. Oui, Min Hyuk était tout simplement pitoyable, et sur cette île où l’horreur règne en maître Min Hyuk n’avait plus que l’espoir de se débarrasser d'Edge. C’est pour ça qu’il s’était rendu à la scierie et qu’il avait attendu de longues heures durant que les deux garçons qu’il attendait depuis ne viennent pointer le bout de leur nez. Shiro avait été le premier, le Japonais, le blond à pic et celui avec qui il avait fait le pacte de se débarrasser de leur double.


« J'avais peur que vous ayez oublié ...
—  Comment aurais-je pu oublier une telle chose … »
lui dit-il en baissant les yeux, recommençant à frotter nerveusement son avant-bras. Le silence était alors retombé entre les deux garçons et jamais encore l’ambiance n’avait été aussi malaisante

« Ne t’excuse pas, je te comprends … C’est … Si étrange. »
avoue alors Min Hyuk, tentant d’offrir un petit sourire compatissant à Shiro, mais il n’y arrivait pas. Il ne voulait plus sourire. Pendant quelques minutes Shiro observa avec attention le matériel l’entourant et Min Hyuk ne le quitte pas du regard jusqu’à ce qu’il n’aille chercher ce qui semblait être des chaines. Min Hyuk fronce alors les sourcils avant de finalement comprendre, Shiro avait eu une bonne idée. D’ailleurs celui-ci laisse alors tomber les chaînes au sol, faisant sursauter Min Hyuk sous la surprise avant qu’il ne redresse son regard vers Shiro.

« Tu as raison … On en aura besoin. »
avoue-t-il la peur se faisant clairement ressentir dans sa voix et l’angoisse déformant ses traits.

« Il est pas trop tard pour reculer si tu le souhaite ...
— Non … Je ne veux pas reculer. Pas maintenant. »
 lui répond alors le jeune homme en se concentrant à nouveau sur les chaînes devant lui. De très longues minutes s’écoulent alors à nouveau avant que finalement le troisième garçon ne pénètre dans la pièce. Soudainement le cœur de Min Hyuk s’emballe, la peur faisant doucement son chemin, piétinant sa raison. Pendant que Shiro parle, le coréen quant à lui n’écoute pas, son regard allant et venant dans la pièce, comme s’il avait espoir de trouver une issue de secoure en vain. Soudainement une main se pose sur son épaule et Min Hyuk sursaute, se tournant enfin vers Thaksin.


« Je … Ne lui parles pas de moi. Il n’aime pas ça. Ne le compare pas à moi … C’est tout ce que je pourrais te dire. » avoue alors Min Hyuk avant de détourner le regard pendant que Shiro donne lui aussi quelques informations. Le plus aveugle de tous pourrait lui aussi comprendre que quelque chose n’allait pas chez Min Hyuk et finalement l’adolescent craque, attendant que Shiro cesse de parler pour murmurer.

« Jae Geon est mort. » Suite à cette révélation le Coréen retire la main du thaïlandais de son épaule avant de se reculer s’abaissant pour prendre les chaînes entre ses doigts.

« On commence ? »
Revenir en haut Aller en bas





Invité

avatar








   Mer 22 Nov - 13:10



Posté au beau milieu de la pièce, le Japonais dévisageait l'autre asiatique lui avouant qu'il avait peur qu'il ait oublié. Il aurait aussi put simplement ne pas venir et laisser tomber l’expérience et pourtant il était là. C'était une grande avancé pour le Japonais qui allait franchir un cap après ça. Il ne savait pas comment ça allait se dérouler ni même si chacun allait en ressortir indemne mais ils se devaient d'au moins tenter. "Comment aurais-je pu oublier une telle chose …" Le blond baissa le regard vers le sol un instant semblant plongé dans ses pensées. En effet comment oublié ça … L'angoisse était palpable et le Japonais s'en excusa auprès de son camarade à qui il transmettait sans doute son stresse. "Ne t’excuse pas, je te comprends … C’est … Si étrange." Shiro acquiesça de la tête partageant le sentiment de l'autre garçon. C'était un cap difficile à passer c'est vrai, mais une fois franchit la délivrance devait être si agréable. Shiro ne s'était jamais imaginer sans cette chose, se dire qu'il pouvait enfin être lui même sans pensé que ce monstre prendrait le dessus … Le Japonais voulait s'assurer que personne ne soit blessé dans cette expérience, il avait déjà envisager le pire et le mieux était de prendre ses précautions. Les chaînes tintèrent sur le sol lorsque Shiro lança un regard vers le plus jeune comme pour lui demander s'il était d'accord de procéder de cette manière. A en voir son regard suspicieux il savait que cela ne lui plaisait pas tant que ça et c'était normal, qui aurait eut confiance en voyant les chaînes et en se disant qu'ils allaient devoir être ligoter durant un moment. "Tu as raison … On en aura besoin."

Le Japonais était soulager que l'autre étudiant accepte, sans ça Shiro préférait ne pas se lancé, c'était assez dangereux comme ça mieux valait ne pas prendre de risques inconsidérés. Min Hyuk n'était pas vraiment à l'aise avec cela et pour tout avoué Shiro ne le sentait pas non plus … Rien que l'idée d'à nouveau devoir être entraver par des liens lui rappelait les mauvais souvenirs de l'asile dans lequel il a grandit … Le plus grand voulait s'assurer que l'autre étudiant soit sûr de ce qu'il faisait car une fois l’expérience lancée il serait trop tard … "Non … Je ne veux pas reculer. Pas maintenant." Tout le long Min Hyuk n'avait cesser de fixer les chaînes que tenaient toujours le Japonais mais gardait cet air déterminé et cette flamme de combativité dans le regard. Même s'il pouvait ressentir qu'il y avait comme une chose qui s'était éteint en lui, le Japonais voyait son entrain de se débarrasser de cette chose qui les hantait tous les deux. Le plus grand s'apprêtait à lui demander si tout allait bien en dehors de l'angoisse de ce qu'ils allaient faire mais le dernier arrivant fit son apparition dans la pièce projetant son ombre dans la scierie depuis la porte. Shiro posa les yeux sur lui et le regarda s'approcher en silence. Le Japonais le remercia d'avoir accepter de se déplacer et surtout d'encourir autant de risque pour les aider. "C’est normal…" Le Japonais inclina un peu la tête en guise de remerciement et regarda ses deux alliés un par un en expliquant qu'il allait falloir se servir de ces chaînes. Vu le regard que leur lancé maintenant Thaksin il était légitime qu'il comprenne aussi. "Tu veux...que je vous enchaîne ?" Le Japonais pouvait clairement entendre l'inquiétude dans sa voix faisant passer un voile de tristesse sur son visage.

« C'est plus prudent, je ne veux pas que l'un d'entre-nous soit blessé ... » Lui expliqua le Japonais en resserrant les chaînes dans ses mains.

Le Japonais baissa les yeux vers le sol sentant son cœur s'agiter et résonner jusqu'à ses oreilles. Il ne se sentait plus aussi assuré qu'à l'arriver et ressentir l'inquiétude des deux autres garçons lui faisait manqué d'oxygène. Il préférait demander à Thaksin s'il voulait toujours continuer malgré les informations qu'il venait de donner, personne ne devait être là par contrainte, sinon valait mieux tout abandonné … "Oui...si vous êtes prêts, je le suis aussi." Shiro opina de la tête en se dirigeant vers l'ancienne tuyauterie et commençant à entourer les chaînes autour des barres en acier. Il s'assura que cela soit bien maintenu pour éviter le moindre problème durant l’expérience. "Est ce que je dois savoir quelque chose en particulier sur…”eux” ?" Demanda l'apprentie psychologue arrêtant Shiro dans sa tâche pour se tourner dans sa direction. "Surtout, ne leur laissez pas contrôle complet sur votre esprit. Il faut que vous les gardiez enchaînés." Shiro lui était entièrement reconnaissant des conseils qu'il pouvait leur donner et il comptait bien faire le nécessaire pour les appliquer. Il savait que ça allait être compliqué mais il se devait d'essayer … "Je … Ne lui parles pas de moi. Il n’aime pas ça. Ne le compare pas à moi … C’est tout ce que je pourrais te dire." Lui apprit l'autre jeune homme.

« Je ne peux pas te promettre d'y arriver mais je vais faire de mon mieux pour ne pas lui laisser le dessus ... » Dit-il en poursuivant ce qu'il faisait. Il lia les deux chaînes avec minuties tout en tirant dessus de toutes ses forces pour tester leur solidité. Sachant que son monstre avait la même force que lui, s'il n'arrivait pas à faire bouger ces chaînes, lui n'y arriverait pas non plus … « Si je peux te donner un conseil ne l'écoute pas … Surtout quoi qu'il dise, ça peut sembler blessant et il à l'art et la manière de mentir … Tu n'as qu'à te dire que c'est le démon en personne surtout ne le crois sous aucun prétexte, même s'il se fait passé pour moi … Surtout pas ... » Lui dit-il pour avoir eus des cas similaire où il avait causé un massacre à l'asile … « Et par dessus tout n'aie aucune pitié … Je sais que c'est difficile mais voit plutôt le monstre en face de toi et non pas son captif ... » Il était parfois difficile de différencier les deux quand on ne subissait pas ce genre de cas et on ne peut pas s'empêcher de voir la réel personne qui se cache dans ce corps … « Les chaînes sont installées, il faudra juste nous y accrocher solidement, si vous voulez nous pouvons ... »

"Jae Geon est mort." Cette annonce fit taire immédiatement Shiro qui tourna un regard surpris en direction du plus jeune. Le Japonais sentait ses jambes se dérober sous lui à cette annonce et malgré le fait qu'il ne connaisse pas la personne en question il pouvait ressentir ce mal qui le rongeait … Shiro garda les chaînes dans ses mains en les resserrant nerveusement … La séance allait être bien plus difficile à réaliser dans ces conditions et cette information était sans doute la goutte d'eau de trop … Le Japonais referma la bouche et détourna les yeux en se souvenant que personne n'était immortel sur cette île et qu'il pouvait arrivé n'importe quoi aux proches auxquels on tiens … Pourquoi n'était-il pas avec lui à l'heure qu'il est ? Shiro pinça ses lèvres en laissant les deux autres étudiants discuter essayant de reprendre son calme. "On commence ?" Proposa alors Min Hyuk faisant quelque peu soupirer le Japonais. Il voulait lui adresser ses condoléances les plus sincère mais à quelques minutes de ce qu'ils allaient entreprendre mieux valait ne pas remuer le couteau dans la plaie. Être dans un mauvais état d'esprit pouvait faire dégénérer les choses.

« Allons-y ... » Acquiesça le Japonais en se mettant dos au chaîne et se collant au mur de brique glacé derrière lui. Il avant fait en sorte que l'autre étudiant soit en face de lui pour facilité le dialogue entre leur deux personnalités et qu'ils fassent le moins attention possible à Thaksin afin qu'il n'encourt aucun risque. Shiro fit en sorte de bien lié ses poignets et de s'entourer dans les chaînes afin de ne pas pouvoir se libérer. Ses orbes bleus se posèrent sur Thaksin. « Est-ce que tu peux … M'aider ? » Demanda le Japonais à l'adresse du plus âgé en montrant les chaînes. Lorsque le psychologue fut assez proche, le joueur mauve leva les yeux vers lui. « N'hésite pas à serrer, il faut que ce soit le plus solide possible ... » Dit-il en tirant sur son bras déjà enchaîné pour tester la consistance de ses liens. Shiro releva le regard vers Thaksin, son regard ne pouvant pas cacher son inquiétude. « Sache que je ne pense pas tout ce qu'il pourras dire … Et si jamais il arrivait malheur tu pourrais dire à Haruto que je l'attendrait au soleil couchant sur cette colline dont je lui ais parlé … Il comprendras ... » Le regard de Shiro s'embua un peu avant de détourner les yeux dans une autre direction. « Je suis prêt ... »
Revenir en haut Aller en bas






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 1
Coupons : 115
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
►Revolver (chargé de quatre balles)

Avatar : Jung Taekwoon (Leo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 243
Activité RP : 6









   Dim 26 Nov - 22:40


   
Dark madness
When three equals five


Thaksin était inquiet. Pas pour lui même, mais pour Shiro et Min Hyuk qui placaient leur confiance sans faille en lui pour leur éviter de s’entretuer ou de laisser leurs alter egos prendre le dessus sur leur personnalité naturelle. Il était inquiet parce que tellement de choses mauvaises pourraient se dérouler dans cet endroit, et qu’il n’avait pas envie d’y assister.
Mais le thailandais n’avait qu’une seule parole, et en voyant le regard épuisé de ses deux amis, il comprit que ce n’était que la seule chose qu’il pouvait faire. Il allait les aider, car il savait exactement ce que c’était, le fait de devoir non seulement se battre avec des démons intérieurs tout en essayant de ne pas mourir.

Alors, évidemment qu’il n’était pas rassuré, et que l’idée de se trouver dans cet endroit n’était pas la plus plaisante qui soit, mais ce qui le perturba encore plus, c’était la demande de Shiro. Les attacher ? Etait ce réellement prudent ? Il se doutait bien que c’était une mesure de précaution, mais il y avait tellement de choses qui pouvaient mal se passer ! On pouvait les surprendre et les attaquer, notamment, et Thaksin n’aurait jamais le temps de les détacher.

« C'est plus prudent, je ne veux pas que l'un d'entre-nous soit blessé ... »

C’était sensé. Quelque chose dans l’expression de Shiro lui disait que si il ne les attachait pas, alors il ne tiendrait pas longtemps avec deux tueurs dans une scierie. Il allait immédiatement prendre la place d’antagoniste, pour eux, même si le plus rassurant aurait été de les voir se provoquer l’un l’autre. C’était sans aucun doute ce qu’ils cherchaient à faire, même si cette expérience pourraient les rendre incontrolables et bien plus forts. Il décida de ne pas les accabler de plus de réserves, et hocha la tete.

"Je … Ne lui parles pas de moi. Il n’aime pas ça. Ne le compare pas à moi … C’est tout ce que je pourrais te dire." Thaksin acquiesca simplement. Min Hyuk avait changé. Il ne saurait dire pourquoi ni a quel point, mais il semblait différent. Il supposait que les semaines passées dans cet enfer l’avait changé, lui aussi.

« Je ne peux pas te promettre d'y arriver mais je vais faire de mon mieux pour ne pas lui laisser le dessus ... » Thaksin se tourna vers Shiro, se demandant ce qu’il pourrait bien faire si Shiro n’arrivait pas à revenir. « Si je peux te donner un conseil ne l'écoute pas … Surtout quoi qu'il dise, ça peut sembler blessant et il à l'art et la manière de mentir … Tu n'as qu'à te dire que c'est le démon en personne surtout ne le crois sous aucun prétexte, même s'il se fait passé pour moi … Surtout pas ... » Thaksin se mordit la lèvre et acquiesca. “Bon acteur... “ murmura t’il. Finalement, ses années d’études de la psychologie lui paraissaient bien loin. Il n’était pas préparé pour ça.
« Et par dessus tout n'aie aucune pitié … Je sais que c'est difficile mais voit plutôt le monstre en face de toi et non pas son captif ... » Encore une fois, Thaksin acquiesca, bien qu’il lui semble difficile d’honorer cette promesse quand ses deux amis étaient les personnes captives. “Je ferais de mon mieux.” Il soupira et passa une main fébrile dans ses cheveux de jais. “Je ne suis pas un vrai psychologue. J’ai jamais eu à faire ça. Mais je vais faire tout ce que je peux pour vous aider, si vous me faites confiance.” Et de toute évidence, c’était le cas, sinon Shiro ne lui donnerait certainement la possibilité de les attacher et de faire exactement ce qu’il voulait d’eux alors qu’ils étaient les plus vulnérables.
« Les chaînes sont installées, il faudra juste nous y accrocher solidement, si vous voulez nous pouvons ... »

"Jae Geon est mort." Thaksin se tourna si vite vers Min Hyuk qu’il en eut la tête qui tournait, et du mal à rester droit dans ses bottes. Les mots avaient du mal à s’enregistrer. Jae Geon. Il n’avait entendu ce nom qu’une seule fois quand il avait rencontré Min Hyuk pour la première fois, mais il en était venu à associer Jae Geon à un sourire de lapin et des yeux rieurs, bien trop jeune pour se trouver sur cette île, bien trop jeune pour mourir. Quand est ce que Min Hyuk l’avait découvert ? Etait ce cette annonce qui avait fait s’éteindre la lueur qu’il avait vu dans ses yeux lors de leur première rencontre. “Min Hyuk…” Il n’eut pas le temps d’en dire plus, car Min Hyuk coupa toute tentative de s’excuser ou d’en savoir plus, avec détermination. "On commence ?" Thaksin se souvint immédiatement pourquoi ils étaient ici, et posa son sac sur le sol.

« Allons-y ... » Thaksin n’arrivait pas à réaliser ce qu’il était sur le point de faire, et c’était surement mieux… De ne pas trop réfléchir, de ne pas réaliser, au moins jusqu’à que ce que les choses lui soient imposées. Il croisa le regard de Shiro.
« Est-ce que tu peux … M'aider ? » Thaksin se mordit encore les lèvres et acquiesca, prenant les chaines tendues par le garçon. Il n’avait pas l’habitude d’attacher des personnes, bien évidemment, et du aller contre sa propre nature pour ficeler ses amis de cette manière.
« N'hésite pas à serrer, il faut que ce soit le plus solide possible ... » Thaksin serra donc les chaines et tira dessus pour s’assurer qu’elles ne bougeraient pas. Shiro étant plus petit et moins fort que lui, il estima bien assez serrés les liens. “Je n’aime pas ça.” fit remarquer le jeune homme alors qu’il se tournait vers Min Hyuk pour l’aider lui même. Il frola ses cheveux, comme une caresse, et y mit toute la tendresse qu’il trouvait en lui pour le rassurer.

« Sache que je ne pense pas tout ce qu'il pourras dire … Et si jamais il arrivait malheur tu pourrais dire à Haruto que je l'attendrait au soleil couchant sur cette colline dont je lui ais parlé … Il comprendras ... » Thaksin leva les yeux vers Shiro, l’air horrifié. “Il ne t’arrivera rien.” Et c’était la première fois depuis quelques minutes qu’il avait l’air convaincu de ses paroles. “Jamais, Shiro, je ne le laisserais pas faire, d’accord ?” Il ne savait pas comment, mais il ne laisserait pas ses amis s’entretuer sous les yeux.

« Je suis prêt ... »
Thaksin se tourna vers Min Hyuk en murmurant. “Moi aussi.” Il ne restait plus qu’une réponse à avoir. Thaksin se recula pour se placer un peu en retrait, entre les deux jeunes hommes, et attendit.

   

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

beautiful liar
I see myself in the mirror and I ask myself
Will it really make you happy if I let you go? Kim Thaksin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé









   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dark madness | Ft. Kim Thaksin & Lee Min Hyuk

Page 1 sur 1