AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



FERMETURE DU FORUM





 

 Prayers ft; Harley







avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 1
Coupons : 115
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
►Revolver (chargé de quatre balles)

Avatar : Jung Taekwoon (Leo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 243
Activité RP : 6









   Mer 4 Oct - 0:11


   
Prayers
May god help my people


26 juillet à 20h45
Eglise abandonnée


Thaksin tituba hors de la forêt, tombant à genou et la tête dans les feuilles mortes couvertes de rosée, qui lui arrachèrent presque un gémissement de soulagement quand elles entrèrent en contact avec sa peau brûlante. Le jeune homme resta une minute de trop allongé dans les feuilles, avant de se redresser difficilement.
Le thailandais faisait peine à voir. Trempé comme un gros chat, il ne semblait plus tenir réellement debout sous le poids de l’épuisement et de la douleur, à la fois mentale et physique.
Il savait. Il savait qu’il devait trouver un endroit ou dormir à l’abri. Ou il pourrait avoir relativement chaud et ou il pourrait reprendre suffisamment de force pour ne pas devenir une cible facile quand il déambulait dans la fôret.

Ces derniers jours, pourtant, le jeune homme s’était laissé dire que d’en finir ne serait pas si mauvais qu’il l’avait imaginé. Parfois, il espérait que quelqu’un lui mettrait la main dessus et l’aiderait à dormir pour l’éternité, simplement parce qu’il pensait pouvoir oublier. Oublier que son coeur et son corps lui échappait, mais surtout qu’il était toujours terriblement seul. Seul à marcher sans aucun but précis, comme si il pourrait semer un monstre invisible.

Thaksin n’avait émit aucun son depuis plusieurs jours. Il aurait aimé crier, hurler, frapper quelque chose. Il avait promis. Il avait promis qu’il le retrouverait. Pourtant, rien n’était sorti. Il n’avait pas trouvé de voix capable d’exprimer sa frustration. Sa frustration devant la solitude, sa frustration devant cette horrible sensation qu’il avait dans la gorge.
Pendant ces quelques jours, Thaksin avait sérieusement penser marcher vers les falaises et en finir en se jetant dans les eaux déchaînées de la mer.
Il avait décidé de ne rien faire, cependant. Jayden le cherchait encore quelque part, il voulait s’en persuader. Il voulait qu’il vive. Qu’il sorte d’ici en un seul morceau. Thaksin n’allait pas déshonorer la mémoire de deux personnes en abandonnant.

Il serra les dents, apercevant une église dans le petit bourg dans lequel il était arrivé, battu par la pluie et la chaleur étouffante. Il n’y avait personne, il faisait presque nuit. Il savait qu’on aurait surement tiré sur lui à vue si on l’avait aperçu. Il se traîna donc comme il put le long des maisons pour finalement arriver devant une ancienne église ressemblant maintenant à un véritable décor de films d’horreur.
Thaksin n’avait jamais été croyant, mais il savait que si il y avait un endroit ou il pourrait être protéger, une église serait un choix judicieux, bien qu’elle n’était évidemment plus peuplée de clercs à qui demander un droit d’asile.

S’appuyant sur la porte de toute ses forces, celle ci céda finalement sous son poids avec un craquement de bois caractéristique.
L’endroit était fantomatique, comme si des gens avaient déserté l’île en pleine messe : les bacs en rang d’oignon étaient couverts de poussière et de moisissure, le toit fuitant par endroit. Sinon, dans l’ensemble, l’endroit avait été protégé des intempéries, témoignant d’une beauté passée. Le jeune homme ferma la porte derrière lui, et remonta doucement la nef, sachant que dans un endroit pareil, la discrétion n’était pas une stratégie possible, vu comment ses simples bruits de pas résonnaient dans tout le bâtiment. Le jeune homme finit par s’installer sur l’un des bancs miteux de la nef, observant l’autel derrière lequel autrefois, un prêtre s’était tenu. C’était comme si il sentait encore l’encens dans ces lieux.

Soudainement, il pensait aux gens qui, comme lui, parcouraient la surface de cette île. Il pensa à ceux qui avaient perdu la vie ici. Il se demanda pour la première fois si les morts pendant ce jeu bénéficiaient d’un enterrement décent. Il pensa aux jeunes qui se battaient tous les jours pour s’en sortir dans cet endroit de malheur. Il pensa à Mi Sun, à Samran, à Shiro et à Minhyuk. Il pensa à Jayden, ou qu'il soit.

Il pria alors. Pria pour qu’ou qu’ils soient, les gens qui étaient morts ici n’aient pas souffert et ne souffrent plus. Il pria pour toutes les personnes qui les avaient aimés.
Ce n’est qu’une éternité plus tard qu’un bruit le fit sursauter.

D’instinct, le jeune homme se glissa entre son banc et celui devant lui, écoutant attentivement les bruits autour de lui.


   

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

beautiful liar
I see myself in the mirror and I ask myself
Will it really make you happy if I let you go? Kim Thaksin


Dernière édition par Kim Thaksin le Mer 4 Oct - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité

avatar








   Mer 4 Oct - 17:37



Harley avait renoncée à ses talons pour cette course où elle faillit bien perdre son souffle. La blonde tournait sans cesse la tête en arrière pour être sûr qu’il ne la suive pas … Ses chaussures dans une main et son sac dans l’autre la belle manqua de trébucher à plusieurs reprises mais parvint à garder l’équilibre apercevant l’église se dessiner au loin dans la pénombre du soir. Reste à savoir si elle aurait l’autorisation d’obtenir un droit d’asile dans ce lieu saint. Elle l’avait peut-être déjà semé … Pour être sûr de cela elle poursuivit sa cavale quitte à manquer d’air. Ses pieds nues courant dans l’herbe humide la faisait souffrir à force de s’écorcher à des pierres ou ronce gisant ici et là. Mais même avec cela elle ne cessa pas pour autant de courir pour sa vie. Ses yeux humides l’empêchait de parfaitement discerner les silhouettes qui se dessinaient au loin et l’ombre des bâtiments mais elle était persuadé qu’elle était dans un endroit sécurisé, du moins c’est ce qu’elle préférait se dire. Combien de fois c’était-elle retrouvé poursuivit à New York ? Par des tarés, des pervers, des flics et bien d’autres personnes. La blonde fonça sur la grande porte de bois la respiration bruyante et l’ouvrit avec le peu de force qui lui restait. Une fois dans l’église elle referma la porte derrière elle dans un claquement lourd qui résonna dans les lieux saints. Elle s’adossa à la porte en profitant de reprendre sa respiration se laissant glisser au sol. Elle apporta une main à ses cheveux pour remettre sa crinière blonde en arrière et laisser respirer sa peau transpirante.

En remettant sa main devant ses yeux elle s’aperçut que celle-ci était maculée de sang … En retouchant son front douloureux elle s’aperçut que sa blessure saignait plus qu’elle ne le pensait. Il l’avait pas manqué ce connard … Il allait lui falloir bien plus de maquillage que prévus pour camoufler tout ça … Mais c’est alors que la belle aperçut une ombre dans la noirceur de la salle et en fronçant les sourcils elle se concentra sur les bruits qui venaient de derrière l’un des bancs. La pièce était immense ce qui expliquait le fait qu’un tel écho ait raisonné. La demoiselle se releva comme elle put sur ses pieds laissant tomber ses chaussures en avançant dans le noir, son sac serré contre elle. Il l’avait suivi … Il avait une longueur d’avance, il l’attendait déjà c’était évident … Pourquoi n’avait-elle rien pour se défendre ? L’Américano-Japonaise scruta les ténèbres le cœur battant et attrapant une pierre qui jonchait le sol. Ses mains tremblaient sous la crainte d’être encore confronté à lui … A chaque fois qu’elle avait eus recours à la violence c’était quand elle avait son agresseur juste en face, pas caché quelque part. Son souffle frémissait alors qu’elle l’expulsait de ses lèvres, sa voix restait comme bloqué, elle n’osait pas poser la moindre question de peur que cela lui porte préjudice.

C’est alors qu’elle aperçut l’ombre se mouvoir et sans crier gare elle fonça sur lui, le reversa et tomba à genoux près de lui brandissant la pierre au-dessus de sa tête. La demoiselle haletait mais arrêta bien vite son geste en ne reconnaissant pas le visage en face d’elle. Ce type la rendait malade … Jetant la pierre plus loin elle s’écarta une main sur la bouche. Elle avait bien faillit attaquer une personne qui ne lui aurait sans doute rien fait en espérant que le gars ne soit pas du genre agressif ou à répondre aux provocations même si ces dernières ne sont pas volontaires … La blonde reprit peu à peu son souffle et ses esprits sentant la nausée redescendre en même temps que sa peur. La drogue n’arrangeait pas ses émotions fortes, un jour elle allait faire un arrêt cardiaque avec toutes ces conneries …

« Je suis vraiment désolée, je vous ais pris pour quelqu’un d’autre … » Murmura-t-elle encore sous le choc. « Je ne vous ais pas fait mal ? » D’ordinaire elle aurait été sans doute plus détendue comme c’était le cas la plupart du temps mais ce type lui foutait vraiment les jetons … Une fois la pression retomber un sourire amusé étira ses lèvres avant que d’un coup de tête elle renvois ses longs cheveux en arrière. « Ouh quelle cavale je ne pensais pas courir aussi vite ! La dernière fois c'était sous LSD, on peut dire que la drogue est un bon carburant ! D’ailleurs en parlant de ça … » La blonde attrapa son sac tombé un peu plus loin pour en sortir son habituel attirail de camé. Après une frayeur pareille elle avait vraiment besoin de se détendre et de s’en griller une … Les douleurs ne seraient plus qu’un mauvais souvenir. Elle leva un peu les yeux vers l’autre jeune homme qui paraissait toujours autant sous le choc ou alors allait-il tout simplement mal ? « Ça va vieux ? Toi aussi t’en as trop pris ? » Sait-on jamais peut-être qui s’en fumait une avant qu’elle arrive …  
Revenir en haut Aller en bas






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 1
Coupons : 115
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
►Revolver (chargé de quatre balles)

Avatar : Jung Taekwoon (Leo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 243
Activité RP : 6









   Lun 9 Oct - 10:25


   
Prayers
May god help my people


26 juillet à 20h45
Eglise abandonnée

A y réfléchir, venir dans des lieux qui offraient un abris tout trouvé n’était finalement pas la meilleure idée qu’il aurait pu avoir en cet instant. Il n’était pas du tout, mais alors pas du tout en état de se battre. Il avait besoin de dormir plusieurs heures, mais la… Les bruits provenant de l’entrée s’étaient éteint, et Thaksin sentait son coeur battre si fort à ses oreilles qu’il était persuadé que n’importe qui passant près de sa cachette serait capable de l’entendre. Il pria pour que l’intru ne finisse par s’en aller, déçu de ne pas trouver de proie dans l’église.
Au lieu de cela, Thaksin n’entendit pas la porte s’ouvrir et se refermer, et il ferma les yeux en tentant de controler sa respiration, essayant de se rappeler des exercices de respirations que Yoonjoon lui avait appris. Sans succès.

Si la personne était encore dans les parages, alors celle ci était particulièrement discrète. Il savait qu’il ne pouvait pas crié victoire tant qu’il ne l’avait entendu ressortir, mais on aurait presque pu s’imaginer que les bruits n’avaient été que le fruit de son imagination, si cependant il ne s’était pas senti heurté dans le dos par quelque chose de ferme. Un corps humain.
Le jeune homme poussa un cri, sachant qu’il n’était pas apte à lutter de toute manière, et il roula sur le dos douloureusement, sentant à nouveau le poids de la personne s’écraser sur lui.

C’était une jeune femme, surement plus jeune que lui, mais qui n’était pas non plus une enfant. Elle avait le teint cireux et de longs cheveux blonds tachés de sang.au niveau du haut du crâne. Le plus important est qu’elle levait au dessus de sa tête une large pierre qui allaient faire de sacrés dommages une fois écrasée sur sa tête.
Alors… c’était comme ça qu’il allait mourir après avoir évité les ennuis pendant des semaines ? Tué par une jeune fille et sa pierre ? Oh, sans aucun doute qu’il aurait put reprendre le dessus sur elle, mais Thaksin était épuisé et tétanisé par la surprise.
Mais le coup qu’il attendait ne vint jamais, l’expression meurtrière de la jeune femme se transforma en surprise, et elle bondit loin de lui comme si elle avait vu le diable en personne.

Grognant, le jeune homme se redressa difficilement.

« Je suis vraiment désolée, je vous ais pris pour quelqu’un d’autre … » Thaksin avait du mal à y croire, mais la jeune femme semblait sincère. Une horrible migraine pointait dans son crâne alors que les yeux félins du garçon scrutaient la jeune femme comme si il s’attendait à la voir lui plonger à nouveau dessus. « Je ne vous ais pas fait mal ? »
Finalement, Thaksin sourit légèrement, passant une main dans ses cheveux noirs. Elle semblait inoffensive. Aussi inoffensive que pouvaient l’être les habitants de cette île, en tout cas.
“Ca va...Je vais bien… Je plains la personne pour qui tu m’as confondu par contre..” Il allait de toute évidence passer un sale quart d’heure. La jeune femme semblait à présent plus détendue, et elle entreprit de s’asseoir près de lui, ce qui décrocha un haussement de sourcils au jeune homme.

« Ouh quelle cavale je ne pensais pas courir aussi vite ! La dernière fois c'était sous LSD, on peut dire que la drogue est un bon carburant ! D’ailleurs en parlant de ça … » Le jeune homme la regarda sortir avec étonnement et un brin d’inquiétude tous les instruments destinés à, de toute évidence, préparer un joint de marijuana ? Sérieusement ? Il était tombé sur une junkie ? « Ça va vieux ? Toi aussi t’en as trop pris ? » Le jeune homme secoua rapidement la tête. Il repensa aux conseils de Haruto, et à ce qu’il avait pu dire sur l’effet de certaines drogues sur sa maladie. Peut être que cette fille était un signe qu’il devait se résoudre à sortir des sentiers battus ? Ou pas…

Le jeune homme finit par prendre la parole. “Tu saignes… tu t’es blessée ?” demanda t’il, sans vraiment oser s’approcher d’elle pour inspecter la plaie. La drogue ne l’aiderait certainement pas avec une infection.



   

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

beautiful liar
I see myself in the mirror and I ask myself
Will it really make you happy if I let you go? Kim Thaksin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité

avatar








   Lun 20 Nov - 13:29



A ce même moment la blonde aurait tout fait pour sauver sa peau. Elle avait été élevée ainsi dans les rues de New York, dans la pauvreté la survie est de mise et c'est souvent les plus faibles qui périssent en premier. Elle se sentait un peu chanceuse d'avoir été élevée dans ce genre de milieu, elle pouvait mieux se débrouiller dans ce genre de situation et son instinct de survie était parfaitement entraîné pour vivre plus longtemps. Heureusement qu'elle n'avait pas fumer avant sinon elle aurait réaliser un meurtre sans le vouloir … Prise de panique face à l'affrontement qui avait eut lieu un peu plus tôt, le moindre bruit ou le moindre mouvement la mettait en alerte. Cela ne pouvait être que le craquement du bois au fil du temps ou l'usure du matériel ancien de l'église, mais ses sens étaient tellement aiguisés en état de danger qu'elle sentait une autre présence avec elle et pas n'importe laquelle, une présence humaine … Si elle avait été sous effet de drogue elle ne se serait sans doute rendu compte de rien. Elle est souvent à l'ouest et cette fois n'aurait pas fait exception, une chance qu'elle économise l'herbe qui lui reste le temps que ses petites plantations ne donnent des récoltes satisfaisantes.

Par instinct elle s'arma d'une pierre avant de sauter sur sa victime. Ou disons son assaillant présumé, il aurait put la suivre jusqu'ici et anticipé son entrée dans l'église. L'homme n'avait qu'à se dissimuler dans l'ombre en attendant qu'elle baisse sa garde pour l'achever … La paranoïa n'était pas forcément un handicape, dans ce genre de moment cela pouvait bien servir. Sans la moindre once d'hésitation, la blonde sauta sur l'autre étudiant prête à lui asséner un coup violent en plein dans le crâne avant de stopper son geste juste à temps. Elle réalisa peu à peu que cet étudiant n'était pas le même que celui qui l'avait agressé un peu plus tôt … La blonde en resta un peu sous le choc avant de se reculer et de s'excuser. A la pénombre il était difficile de voir les traits de l'autre garçon mais elle arrivait à deviner une chevelure noire et des traits fins que l'ont voit souvent en Corée. Restant en retrait elle lui demanda si elle ne lui avait pas fait mal, vu son état c'était soi de sa faute, soi il était blessé déjà d'il y a un moment … Le grognement du garçon lui fit comprendre qu'il était dans un état critique bien avant qu'elle n'entre dans l'église. "Ca va...Je vais bien… Je plains la personne pour qui tu m’as confondu par contre.." Harley pouvait parfois faire un massacre, il est vrai qu'elle aurait salement amoché avec sa pierre mais cela n'aurait pas suffit à le tuer …

« Oh tu sais, quand on connaît l'animal il en aurait fallu bien plus pour l’assommer ... » C'est vrai que c'était son agissement premier. Même dans la panique elle n'avait pas songé à le tuer mais juste à l’assommer, cela aurait suffit.

Elle était plutôt soulager d'avoir de bon réflexe sinon qui sait dans quel état serait ce pauvre garçon à l'heure actuelle … Puisqu'on ne change pas les bonnes habitudes de la blonde, l'heure était venue pour elle de se détendre un peu avec un joint bien mérité. Même là ça ne la dérangeait pas de fumer un peu pour se remettre de ses émotions. La demoiselle n'hésita pas à parler de sa dernière expérience sous LSD avant de sortir un de ses petits pochons d'herbes de ses affaires. Tandis qu'elle calait un filtre entre ses lèvres pulpeuses et légèrement maquillées de sang, son regard se posa sur l'autre étudiant … Son état laissait à désirer, si la première chose qui lui passa par la tête était qu'il avait été victime de l'alcool ou de la drogue, elle se situa bien vite en se rappelant d'où ils étaient. Elle le fixa un instant arrêtant de placer les brindilles de drogue séché sur sa feuille pour jaugé un peu son état. Il n'avait pas l'air bien en point et entrouvrant légèrement les lèvres elle hésita à lui demander ce qui lui était arrivé … Mais avant qu'elle n'ait put le faire, le plus âgé prit la parole en premier. "Tu saignes… tu t’es blessée ?" Le temps que la question monte au cerveau, elle ne bougea que quelques seconde plus tard pour amener sa main à son front. Retirant un peu le sang qui commençait à sécher elle regarda ses doigts maintenant maculés d'un rouge carmin.

« Oh ça, une égratignure. » Lui apprit-elle en essuyant ses doigts sur son sac de survie. « Je m'estime heureuse qu'il n'ait pas d'arme sur lui, à New York il ne se gêne pas pour avoir un bon 27mm sur eux ! » Expliqua la belle qui avait vécus dans le crimes toute sa vie. Quand le soir avant de s'endormir la demoiselle était bercé par les coups de feu dans les rues alentours … « La question est qu'est-ce qui t'es arrivé à toi pour être dans cet état ... »

Elle s'imaginait déjà des scènes dans son esprit, n'importe qui aurait put l'attaquer ou la maladie avait sans doute eut raison de lui … Depuis son arrivée elle avait vu pas mal de cas et un rien aurait put les tuer tous. La vie humaine ne tenait qu'à un fil, ils étaient tous si fragile … L'Américano-Japonaise termina son joint tranquillement et ne perdit pas une minute pour l'allumer une fois dans sa bouche. Elle avait l'impression que ça faisait une éternité qu'elle n'avait pas fumé ! Elle se perdit un peu dans ses pensées avant de revenir à la scène actuelle n'oubliant tout de même pas qu'il y avait une personne avec elle. Tendant un peu son joint dans la direction de l'autre garçon, elle l'invita à le prendre d'un signe insistant.

« Fume un peu ça te feras du bien. » Il n'y avait que ça qui marchait pour la blonde, c'était une manière simple et efficace de faire taire la douleur. « Juste une inhalation et je t'assure que tu seras remis sur pied d'ici peu. » Elle n'avait pas de meilleur conseil à donner, elle n'était pas médecin mais se référait à sa propre expérience. En se penchant vers lui elle eut un air quelque peu peiné de le voir ainsi. « Eh ben mon pauvre on t'as pas raté … Qu'est ce qui a bien put se passer pour en arriver là ... » Demanda-t-elle sincèrement navré pour cet étudiant qui comme tous ici n'était qu'une victime de plus dans ce jeu morbide.  
Revenir en haut Aller en bas






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 1
Coupons : 115
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
►Revolver (chargé de quatre balles)

Avatar : Jung Taekwoon (Leo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 243
Activité RP : 6









   Jeu 23 Nov - 10:10


   
Prayers
May god help my people


26 juillet à 20h45
Eglise abandonnée

Honnêtement, Thaksin ne pouvait que difficilement en vouloir à la jeune femme. Dans une situation inversée, il aurait fait la même chose, sans être assuré qu’il aurait put arrêter son geste à temps. La peur et l’agonie peut rendre les gens complètement fous, et le thailandais se détestait d’envisager des choses qu’il aurait trouvé inhumaines des semaines auparavant.
Maintenant, il se sentait comme un loup traqué, acculé par ses assaillants dans une église sombre. Ses sens étaient alertés par le moindre bruit, le moindre mouvement, et chaque goute d’eau glissant sur le sol de la nef étaient une torture, pour lui. Pendant quelques secondes, il se demanda si il n’aurait pas mieux fait d’attaquer cette fille pour qu’elle mette fin à tout ça.

Il se flagella mentalement. Car il n’était pas quelqu’un de faible. Il ne serait pas une partie de ces horribles statistiques. Il se redressa lentement.

« Oh tu sais, quand on connaît l'animal il en aurait fallu bien plus pour l’assommer ... » Cela suffit à alarmer le jeune homme. Quel genre de personne n’aurait pas été salement amoché par une pierre comme celle ci ? Elle était suffisante pour fracasser le crane de quelqu’un. Se pourrait t’il que des monstres se baladent sur cette île ? Il n’aurait négligé aucune possibilité, à vrai dire.
Il n’eut pas le temps de s’étendre sur la possibilité d’avoir des mastodontes dans les parages, puisque la jeune femme s’était tout naturellement installée près de lui, sortant un attirail qui avait quelque chose d’un parfait équipement du petit chimiste. Le jeune homme n’était pas consommateur, mais il avait vu assez de matériel comme ça dans sa vie pour savoir que le jeune femme se droguait.
Il décida de ne pas poser de questions, décidant plutot de se concentrer sur le sang tachant le front immaculé de la jeune femme.

« Oh ça, une égratignure. » Le jeune homme haussa les sourcils devant sa désinvolture. « Je m'estime heureuse qu'il n'ait pas d'arme sur lui, à New York il ne se gêne pas pour avoir un bon 27mm sur eux ! » Les sourcils du jeune homme avaient disparu derrière la ligne de ses cheveux. Alors elle était étrangère ? Comme est ce qu’elle avait atteri dans cet enfer ? « La question est qu'est-ce qui t'es arrivé à toi pour être dans cet état ... »

Le jeune homme se mordit la lèvre. “Je suis tombé.” dit t’il simplement. Il n’avait certainement pas s’étendre sur ses faiblesses devant une jeune femme qui aurait très bien pu se jeter sur lui à tout moment. Elle semblait relativement innofensive, pour le moment. Mais des jours de délire fiévreux et de rencontres infortunées l’avaient rendus hagard et méfiant.
Il ne pouvait plus le nier. Il avait peur. Thaksin s’était toujours considéré comme quelqu’un de courageux. Mais pour la première fois de sa vie, il ne voyait pas d’issue à sa situation, et il était terrifié.
“Tu ne devrais pas… fumer. C’est dangereux.” Il se souvenait des mots de Haruto, tournant en boucle dans sa tête.

« Fume un peu ça te feras du bien. » Le jeune homme leva les yeux vers la jeune femme, l’air surpris et un peu apeuré, comme si il cherchait l’entourloupe. Elle ressemblait étrangement à une version distordue du lapin blanc, voulant pousser Alice à se perdre dans le pays des merveilles. « Juste une inhalation et je t'assure que tu seras remis sur pied d'ici peu. » Thaksin détourna rapidement les yeux, frottant sa joue couverte de suie. “Je ne suis pas sur que ça marche comme ça…” murmure t’il, plus pour lui que pour elle.

« Eh ben mon pauvre on t'as pas raté … Qu'est ce qui a bien put se passer pour en arriver là ... » Il leva les yeux vers elle, et vit, à sa façon un peu étrange, qu’elle était sincèrement désolée pour lui. Il baissa les yeux, et sans réfléchir, prit la cigarette de la jeune femme, qu’il porta à ses lèvres, pour prendre une seule bouffée. Il toussa immédiatement, le gout acre de la fumée lui faisant monter les larmes aux yeux.

Il lui rendit immédiatement la cigarette, froncant les sourcils.
“Tu es seule ?” murmura t’il.
   

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

beautiful liar
I see myself in the mirror and I ask myself
Will it really make you happy if I let you go? Kim Thaksin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé









   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prayers ft; Harley

Page 1 sur 1