AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



FERMETURE DU FORUM




 

 Unusual feat. Kim Yeong Jae







avatar
Âge : 20 ans
Vague : 3e vague
Amour : Si vous saviez...

Nombre de victimes : 3
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Une tenue de rechange appartenant à Hyun Hee
Trois paquets de cigarettes
10 préservatifs
Un gel douche au parfum épicé
Son porte-feuille (un peu d'argent, des cartes d'identité, une photo de Hyun Hee)
Manteau militaire long


Un zippo
Un bracelet en paracorde
Une carte de l'île
Une lampe torche avec piles


Deux petites bouteilles d'eau
Une gourde d'eau avec filtreur


Une bombe-poivre (utilisations : 3/3)
Couteau de plongée à gaz


Avatar : Choi Seung Hyun (TOP - BigBang)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 76
Activité RP : 3









   Lun 25 Sep - 5:06

Le 20 juillet 2017 || 20h52
Le centre de loisirs
Les vestiaires

Tae Hwan avait poussé la porte du centre de loisirs sans vraiment se faire de grandes idées de ce qu’il risquait d’y trouver. Il fallait comprendre : sur cette île, personne n’avait vraiment intérêt à se changer les idées ! De fait, la propriété première de ce lieu était déjà obsolète. Néanmoins, il se disait qu’on y pratiquait sûrement quelques sports... et par conséquent, on devait forcément y trouver des vestiaires. C’est ce dont il avait besoin présentement : une bonne douche. Et il n’avait pas été déçu par l’endroit. Ces fameux vestiaires existaient bel et bien. Il était même passé devant une cuisine, sûrement pour un club inintéressant où on vous apprenait à faire des petits plats maisons et des compotes. Mais, ça avait son intérêt dans ce jeu. Peut-être y trouverait-il une conserve abandonnée ou qu’avec beaucoup de chance, il y aurait des gazinières encore en état de marche. Pour l’heure toutefois, ce qui lui plaisait encore plus, c’était l’apparence de désertion complète qu’avait l’endroit. Pas âme qui vive, si ce n’était que lui. Ça, c’est s’il ne se trompait pas... mais Tae Hwan n’allait pas non plus jouer de trop d’imprudence. Il allait toutefois se permettre de prendre une douche rapide.

C’est là qu’il était, sous le jet d’eau froide mais bienfaiteur malgré tout, lorsque soudainement, on pousse la porte des vestiaires. Génial. Il ne voit pas encore l’autre... et a tout juste le temps d’attraper son sac, d’y mettre son gel douche épicé, puis de courir vers une cabine de toilettes dans laquelle il s’engouffre. Il suit d’une oreille attentive les pas de l’individu qui s’approchent de la douche, quoique avec précautions. Il croit un instant qu’il va se rendre jusque là... mais soudainement, la porte de sa cabine s’ouvre. Et Tae Hwan pousse un petit soupir agacé pour le coup !

« Bon. Tu comptes mater comme ça encore longtemps ou tu me laisses sortir ? », demande-t-il en grognant un peu. Prude ? En vrai, pas du tout. Il ne connaissait pas particulièrement la pudeur. Sa nudité ne lui posait aucun problème. Celle des autres non plus. Mais il savait que généralement, c’était un point sensible chez pas mal de gens... Alors pourquoi ne pas appuyer dessus ? Mais ce garçon-là ne semblait pas être comme les autres. Apparemment plus jeune que lui, belle gueule, petit air moqueur lui collant au visage... Tae Hwan fronce soudainement les sourcils. « Je te connais, toi... »

Ça ne semble pas être une grande surprise pour le type en face de lui. Hyun Hee ne lui en avait-il pas parlé, lorsqu’il était allé le chercher au lycée et qu’ils l’avaient croisés ? Un petit génie, quelque chose du genre...?

« Tu es de la classe originelle. », murmure lentement Tae Hwan. Soudainement, son coeur s’emballe un peu. Il savait que celui-là, enfin, reconnaîtrait le garçon sur la photo ! Peut-être n’en avait-il même pas besoin... mais il glisse quand même une main dans la poche de son jeans pour en sortir son porte-feuille, sans geste brusque pour que le petit lapin ne détale pas. Il sort la photo de Hyun Hee, la lui montrant à distance respectable. Et si le garçon voulait la prendre, il la retirerait rapidement de sa portée, possessif. « Je le cherche. Dis-moi si tu l’as vu. »

Et il ne lui tordrait pas le cou... Oui bon, il savait que c’est lui qui était en mauvaise posture, mais ce genre de chose, ça pouvait changer très rapidement. Et si ce type était là depuis aussi longtemps, il le saurait très bien...!

« Et si tu veux bien, pousse-toi un peu que je sortes et m’habille. », grogne finalement Tae Hwan. De toute façon, l’autre ne semblait pas vraiment armé, non ? Alors il s’approche, histoire qu’il recule instinctivement, ce que presque tout le monde aurait fait dans cette situation. « J’ai froid. »

C’était bien l’unique raison pour laquelle il sentait le besoin urgent de remettre ses fringues, pour être franc !

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

PSYCHOPATH


« Tae Hwan, c’est le mélange incongru d’une génétique blasphématoire et d’un mode de vie abusif... Tae Hwan, c’est Lucifer ; un démon sous le couvert d’un ange. » © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 2
Coupons : 0
Contenu du sac : • Un dé anti-stress
• Un manwa
• Une crème pour les mains
• Trousse de toilette (Brosse à dent + dentifrice et pain de savon)
• Un Bracelet mala en jade
• Un Baume à lèvre hydratant
• Une plaquette de 12 aspirines 1g
• Des boules quiès
• Un masque pour la nuit
• Une paire de baskets
• 3 petites bouteilles d'eau
• Sachet de confettis multicolores


Avatar : Yan Aaron
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan & Park Hyun Hee

Messages : 39
Activité RP : 4









   Mar 3 Oct - 5:49



Yeong Jae ne savait pas vraiment à quoi s’attendre en poussant la porte du centre de loisir. Tout ce qu’il savait c’est qu’il était présentement plus ou moins en mode « chasseur ». Pas qu’il cherche absolument une proie mais une chose était certaine : s’il en trouvait une il comptait bien y planter griffes et crocs. Du moins si c’était safe… Peut être qu’il avait une araignée au plafond mais Yeong Jae n’en devenait que très rarement imprudent…

C’est un bruit d’eau très diffus qui l’attire vers les vestiaires. Il n’avait pas tant entendu le son de la douche que celui de l’eau passant dans les canalisations au dessus de sa tête. Yeong Jae n’avait fait que suivre le bruit jusqu’à arriver là. Sauf qu’en arrivant le bruit s’arrête, ne laissant plus loin dans les douches qu’une flaque au sol et une atmosphère légèrement humide et froide. Inutile d’aller jusque là. Le timing avait été trop parfait pour que ce soit une coïncidence : on l’avait entendu venir. Yeong Jae avait donc avancé lentement, ses sens aux aguets. Pour seule arme il avait récupéré une brique descellée à l’extérieur du bâtiment. Mais il n’avait pas froid aux yeux alors il pouvait s’en servir.

Encore quelques pas… Et Yeong Jae, poussant doucement mais sûrement la porte d’une cabine de toilette. Vide. Il fait encore quelques pas… Et en ouvre une autre. S’il avait été plus sain d’esprit sûrement aurait-il sursauté en découvrant quelqu’un derrière la porte, malgré le fait qu’il s’y attendait. Mais là non. Il rencontre un regard non pas comme le sien mais où luisait pourtant une détermination assez semblable lui semblait-il. Mais il reconnaissait ce regard. Il ne l’avait vu qu’une fois ou deux… Sauf que Yeong Jae n’oublie jamais rien.

Aucune idée de son prénom. Mais c’était un Park. Pourtant il ne ressemblait pas le moins du monde à son frère cadet semblait-il. Il était grand, carré d’épaule… Mais à une époque il y avait eu un bel embonpoint, il se souvenait de ça aussi. Aujourd’hui c’était très différent et regardant sans complexe, Yeong Jae voit bien que des efforts non négligeables ont été fournis pour régler la situation.

« C’est une vraie proposition ? »

Yeong Jae fait néanmoins quelques pas de côté et en arrière pour laisser l’autre sortir, la brique toujours à la main, bras le long du corps. Il n’avait pas bondit non… Parce que peut être qu’il fallait avoir une maladie mentale quelconque pour le remarquer aussi bien et aussi vite… Mais Park aussi avait « quelque chose ». Et ça tirait une sonnette d’alarme dans la tête de Yeong Jae : celle de prudence.

Yeong Jae esquisse un sourire tandis qu’il semble revenir à la mémoire du type en face de lui, ne confirmant pas ce qui semblait très clair dans la tête de l’autre à présent. Il tend en revanche sa main libre pour chercher la photographie qui lui est néanmoins ravie avant même qu’il ne la touche. Bon.

« Tu as peur que je te la vole ? »

Pour en faire quoi ? En tout cas il s’éloigne encore un peu, que Park récupère assez d’espace pour se rhabiller puisque c’était nécessaire.

« Je m’appelle Yeong Jae. Et toi c’est Park. »

C’était moins une question qu’une affirmation. En tout cas, rapport au type sur la photo :

« J’ai vu Hyun Hee il y a une semaine. Pendant l’épidémie. »

Savait-il déjà qu’une épidémie avait sévit sur l’île ? En tout cas, drôlement curieux :

« Si mes souvenirs sont bons tu étais entré dans la vie active. »

Et ses souvenirs l’étaient toujours : bons ! Park avait bel et bien quitté les bancs de l’école. Que faisait-il donc ici ?

« Ton frère s’est trouvé un ange gardien. »

On lui avait dit qu’ils fricotaient dans un placard. Yeong Jae était allé voir. Il avait même essayé d’ouvrir la porte ! Mais cette dernière avait été retenue depuis l’intérieur. Il n’avait pas insisté…

« Il a retrouvé boucle d’or aussi. »

Haneul !


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : 3e vague
Amour : Si vous saviez...

Nombre de victimes : 3
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Une tenue de rechange appartenant à Hyun Hee
Trois paquets de cigarettes
10 préservatifs
Un gel douche au parfum épicé
Son porte-feuille (un peu d'argent, des cartes d'identité, une photo de Hyun Hee)
Manteau militaire long


Un zippo
Un bracelet en paracorde
Une carte de l'île
Une lampe torche avec piles


Deux petites bouteilles d'eau
Une gourde d'eau avec filtreur


Une bombe-poivre (utilisations : 3/3)
Couteau de plongée à gaz


Avatar : Choi Seung Hyun (TOP - BigBang)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 76
Activité RP : 3









   Sam 7 Oct - 6:49

« Non. », marmonne Tae Hwan, quand même un peu de mauvaise humeur. Quelle idée, non mais… Néanmoins, le jeune homme le laisse passer et il n’hésite pas vraiment pour sortir de ce trou à rat où il avait été coincé contre sa volonté. Il a un regard pour la main cachée, hautement suspicieux et sachant bien qu’il avait raison de l’être. On ne se tenait pas de cette façon particulière par hasard, surtout pas sur cette île. « Je ne sais pas ce que tu as dans la main, mais je te déconseille vivement de l’utiliser contre moi. »

Parce qu’il n’allait pas se laisser éclater la gueule sans se défendre. Et ce garçon devait être assez brillant pour le comprendre puisqu’il ne bondit toujours pas. D’ailleurs, après avoir pris ses distances, Tae Hwan en profite que la discussion se relance pour se rhabiller. Il n’y met pas de longueurs, histoire de ne pas se faire avoir par excès de zèle. Et à propos de sa sacro-sainte photographie, qu’il range d’ailleurs à nouveau dans son portefeuille maintenant que le gamin a eu l’opportunité de la contempler à sa guise, il grogne un peu.

« Tu ne la touches pas, c’est tout. Elle m’appartient. », déclare simplement Tae Hwan, prouvant probablement par cette crise de possessivité envers une seule photographie à quel point il pouvait l’être envers son frère. Il y a des présentations… et tout en enfilant son t-shirt de rechange, ayant rapidement abandonné l’uniforme pour plus de praticité, il ajoute simplement : « Park Tae Hwan. »

Histoire que ce Yeong Jae ait son nom complet, lui aussi. Mais ce n’était pas vraiment ce qui l’intéressait présentement et pourtant, Tae Hwan savait qu’il devait un minimum prêter attention à qui il avait devant lui. Ce serait peut-être bien utile plus tard… S’il le laissait en vie. C’était encore incertain. À moins que ce que l’autre ait de caché contre sa jolie silhouette une arme bien plus létale que prévu. Rien n’était certain sur cette île. Tae Hwan voulait bien jouer le jeu. Et Yeong Jae ? Néanmoins, des informations lui parviennent et elles sont indéniablement intéressantes. L’homme arque les sourcils. L’épidémie…?

« Épidémie ? De quoi exactement ? Comment va-t-il ? », demande l’aîné des Park, soudainement fort pressé de trouver réponse à ses questions. Il fronce les sourcils toutefois à la suite… Impressionnant. Kim ne semblait pas avoir été très intéressé par sa petite personne et pourtant le voilà qui déballait des informations sur lui comme un gosse à Noël. « Tu as l’air d’avoir une sacrée mémoire, toi… Oui. Mais mon frère a été raflé par ces merdeux. Alors je me suis inscrit à l’université. Et la grande roue a tourné dans le bon sens, il semblerait. »

On pouvait dire ça comme ça ! Ses parents ? Ils n’avaient pas vraiment souligné le départ de Hyun Hee et le siens allait les soulager. Ce n’était plus que son frère et lui. Ça avait toujours été comme ça entre eux de toute façon. Ils étaient un peu le monde de l’autre, quoique de façon différente et pour des raisons toutes aussi différentes. Par contre, ses poings se serrent à la suite. Un ange gardien. Dit comme ça… Tae Hwan passe son sac sur ses épaules, son humeur se faisant nettement noire soudainement.

« Je sais. », répond-t-il d’une voix presque trop calme pour son regard noir. « J’ai des ailes à arracher… »

Non. Ça ne lui plaisait pas. Oh, il rendrait à ce type d’avoir gardé Hyun Hee en vie un moment. Mais ça ne l’empêcherait pas de le tuer un jour ou l’autre. Quant à « boucle d’or », pas besoin d’être un génie pour voir de qui il est question.

« Ah… alors la princesse est encore en vie ? D’autres ailes à arracher. », grogne-t-il, amusé cette fois ! Ça ne pouvait qu’être une sinécure que de faire la chasse à la licorne. Mais Tae Hwan a un mouvement de la tête, montrant le cou du garçon devant lui de son menton deux secondes. « Et ta couleur, tu la connais ? Tu joues le jeu pour sortir d’ici ? »

Ça aussi, ça pouvait tout changer entre eux…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

PSYCHOPATH


« Tae Hwan, c’est le mélange incongru d’une génétique blasphématoire et d’un mode de vie abusif... Tae Hwan, c’est Lucifer ; un démon sous le couvert d’un ange. » © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 2
Coupons : 0
Contenu du sac : • Un dé anti-stress
• Un manwa
• Une crème pour les mains
• Trousse de toilette (Brosse à dent + dentifrice et pain de savon)
• Un Bracelet mala en jade
• Un Baume à lèvre hydratant
• Une plaquette de 12 aspirines 1g
• Des boules quiès
• Un masque pour la nuit
• Une paire de baskets
• 3 petites bouteilles d'eau
• Sachet de confettis multicolores


Avatar : Yan Aaron
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan & Park Hyun Hee

Messages : 39
Activité RP : 4









   Lun 16 Oct - 18:20



Un sourire un peu narquois s’était fendu sur le visage de Yeong Jae à propos du « truc » qu’il avait à la main. Sans s’approcher et sans geste brusque pour n’avoir pas l’air de brandir sa brique, il la lève légèrement, à hauteur d’épaule, pour la montrer à Tae Hwan.

« Je ne la cachais pas. »

Pour lever le doute, si jamais ! Mais son attitude n’était pas menaçante. Yeong Jae n’avait pas toujours la lumière à tous les étages mais il avait un instinct de conservation très présent lorsque c’était le cas et il était capable de reconnaître les gros poissons. Park n’avait pas peur. Même pas un tout petit peu. C’était d’ailleurs fascinant en soit… Et ça soulevait quelques questions qu’il ne poserait cependant pas. Pas aujourd’hui en tout cas. Ou pas maintenant.

Quant à la photo il ricane à voix si basse qu’on entend même pas vraiment son rire. Possessif. Trop d’ailleurs. C’était pas quelqu’un de sain dès le départ ce Tae Hwan… Mais là ça s’arrangeait pas. Yeong Jae le savait avec une sorte de réflexe instinctif. Peut être parce qu’ils étaient de la même espèce même s’ils n’en étaient pas au même stade d’acceptation et que dans son cas ça prenait un assez mauvais tournant.

Tae Hwan se rhabille, Yeong Jae ne se détourne. Pas par voyeurisme non. Il avait taquiné à ce sujet quelques instants plus tôt mais la vérité c’est que Yeong Jae s’intéressait assez peu à ce genre de choses et encore plus sur cette île. Toutefois :

« Tu as changé. »

Et en voyant quelques muscles se contracter il devine que le sujet est délicat et pourrait mener à une discussion houleuse pourvue de poings et de dents cassées. De fait il se contente d’un petit clin d’oeil gouailleur, n’en ajoutant pas non plus davantage à ce sujet.

A propos de l’épidémie et de l’état de Mini-Park :

« Une variante de la coqueluche. On a tous été vacciné. Certains en sont morts. Ton frère n’était pas malade, ou en tout cas il n’en avait pas l’air. »

Il avait même l’air plutôt en forme et d’ailleurs, appuyant de loin sur un bouton qui semblait très sensible :

« Il avait même l’air très en forme avec son nouveau super copain. On nous a parqué à l’hosto pendant pas loin de quatre jours. Cessez-le-feu et compagnie. Repos, tout ça… »

La suite ne manque pas d’intérêt. Et à sa façon on pouvait dire que Tae Hwan avait de la chance. Il était sur cette île, ce qui n’était pas la panacée en soit mais puisque c’était son objectif… C’était sûrement une bonne chose. Pour en revenir à la grande roue :

« Le petit copain de ton frère n’est pas vraiment un cadeau, si tu veux mon avis. »

Il s’en foutait un peu de foutre le bordel. En fait c’était même sa marque de fabrique. Ça et la fameuse mémoire dont Tae Hwan avait parlé et qu’il avait préférer esquiver ! Son regard bicolore en revient brièvement à sa brique qui pendait à nouveau au bout de son bras, presque mollement… Puis à nouveau à Tae Hwan.

« C’était le coéquipier du volontaire jusque là à ce qu’il paraît. Drôle de bête que celle-là. »

Il avait du mal à comprendre ses motivations. A moins que ce soit purement sexuel. Sait on jamais. En ce qui concernait Haneul ceci dit :

« Lui aussi s’est trouvé un chevalier en armure. Un naze de notre classe. Harry Potter. »

Le mec avec la vie pas facile qui se retrouvait tout le temps dans la merde, avec un côté un peu dépressif sur les bords et sa bande d’amis… Mais au final il passait pour le grand héros. Bref. Concernant sa couleur en tout cas :

« J’sais pas. »

Il était beaucoup trop paranoïaque pour laisser qui que ce soit regarder. Même pendant le cessez-le-feu il n’aurait pas laissé faire !

« Du coup je sais pas si on peut dire que je joue le jeu. »

Mais montrant sa brique à nouveau, il ajoute quand même :

« Je fais ce qu’il faut pour survivre. »

On devait pouvoir gagner tout seul, à ce sujet de tordus… Même si ça devait être pas mal plus long, évidemment. Et Yeong Jae n’était pas un joueur très assidu, loin de là.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : 3e vague
Amour : Si vous saviez...

Nombre de victimes : 3
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Une tenue de rechange appartenant à Hyun Hee
Trois paquets de cigarettes
10 préservatifs
Un gel douche au parfum épicé
Son porte-feuille (un peu d'argent, des cartes d'identité, une photo de Hyun Hee)
Manteau militaire long


Un zippo
Un bracelet en paracorde
Une carte de l'île
Une lampe torche avec piles


Deux petites bouteilles d'eau
Une gourde d'eau avec filtreur


Une bombe-poivre (utilisations : 3/3)
Couteau de plongée à gaz


Avatar : Choi Seung Hyun (TOP - BigBang)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 76
Activité RP : 3









   Jeu 26 Oct - 7:52

Une brique lui est montrée. Et le garçon précise qu’il ne la cachait pas. Il ne semblait pas mentir et ça détend un peu Tae Hwan. Pas qu’il se croit hors de tout danger. Il était toujours grognon de s’être fait surprendre dans une situation aussi compromettante, aussi. Mais ça restait quand même moins pire que ce sur quoi il aurait pu tomber, en vrai. Sa nudité, il s’en fichait. Il était toutefois sans défenses, ou presque. Ça, c’était nettement plus problématique… Il arque par contre lentement un sourcil alors que le garçon le ramène un peu à lui. Et si au départ il avait prévu laisser sa chemise déboutonnée pour le moment, il commence à la refermer avec des gestes un peu brusques. Connard.

« Tiens donc. Sherlock est dans la place… », marmonne Tae Hwan. Le commentaire visait l’obésité dont il avait réussi à se défaire, c’était évident. Et ça ne lui plaisait pas du tout de se le faire rappeler, même s’il ne complexait pas non plus. C’était complexe… Disons que c’était quelque chose qui lui rappelait que lui aussi pouvait avoir des défauts. C’était une situation que Tae Hwan vivait extrêmement mal, puisqu’il avait une bien haute estime de lui-même, surtout par rapport aux autres. Il aurait pu répondre par l’insulte gratuite. Ou en menaçant. Mais Tae Hwan préférait faire mal. Merci à Hyun Hee et à son blablatage incessant lorsqu’il rentrait des cours… « C’est dingue que tu ais une si bonne mémoire, quand même. Je croyais que tu en perdais des bouts, pourtant. Tu sais… »

Ce disant, il pointe son index contre une de ses tempes. La folie. Il lève toutefois une main vers le garçon, ajoutant simplement :

« Un point partout. Tu tires, je tire. Et sois heureux que je ne veuilles pas tirer le premier, aujourd’hui… »

Et s’il prévenait, c’est qu’avec cette annonce de coqueluche, Yeong Jae s’était encore une fois permis beaucoup… Quelle audace. Sale petit emmerdeur. Quoi qu’il en soit, il ignore le sujet de ce grand Chinois qui touchait de toute évidence ce qui appartenait à un autre. Pour le moment. Ça ne durerait pas longtemps. Mais il y avait trop d’informations importantes qui étaient généreusement distribuées pour le moment et Tae Hwan ne voulait absolument pas en rater à cause de sa colère. C’eût été idiot ; il ne devait pas manquer de jugement.

« Alors l’organisation peut intervenir… », murmure lentement Tae Hwan, songeur. C’était ce qui ressortait de plus intéressant de toute cette histoire puisque de toute façon, Hyun Hee n’avait vraisemblablement pas été malade. Et même si ça avait été le cas, il l’avait vu et il semblait bien portant. Assez pour donner un sale quart d’heure à ce Chinois de pacotille qui avait failli le laisser filer sur la plage. Quel abruti, ce type… « Vous étiez environ combien à ce moment ? Il en reste beaucoup de ta classe ? »

Yeong Jae devait bien avoir ces informations, n’est-ce pas ? Plus il y pensait, plus Tae Hwan trouvait le garçon intéressant. D’ailleurs, il n’avait plus trop envie de partir le plus vite possible. Il montre plutôt la brique d’un signe de la tête.

« Lâche-la et allons nous poser dans un coin tranquille pour discuter plus confortablement. On a plein de choses à se dire, toi et moi, il semblerait… », propose Tae Hwan. Il devait creuser un peu du côté de Jae Yeong, pas juste des informations précieuses qu’il semblait pouvoir lui donner. Par contre, il a un moment de blanc ensuite. Pardon…? « Le volontaire ? Alors tu l’as vu ? À quoi est-ce qu’il ressemble ? »

Il n’en avait rien à foutre qu’il ait été jusque-là le copain du Chinois. Il allait quand même le buter. Rien de bien compliqué dans tout ça. De toute façon s’ils s’étaient séparés, c’est que ça ne devait pas aller si bien que ça. Quant à Kang, il lève les yeux au ciel. C’était quoi, ces charades…?

« De qui est-ce que tu parles ? », demande-t-il en poussant un petit soupir. Il n’aimait pas jouer au jeu des devinettes et ne connaissait pas tout le monde dans la classe de Hyun Hee, pas assez pour comprendre l’allusion en tout cas ! « Tu es une vraie mine d’informations, en tout cas… C’est sympa. Quelque chose que je puisse faire pour te rendre la vie plus facile ? En contrepartie, tu me laisses jeter un petit coup d’œil à ton collier… »

Ou bien il allait trouver autre chose si la monnaie d’échange était juste. Peut-être juste lui demander d’être ses yeux. Comme Hakuei. Avec plus de probabilités de rester en vie, quoi. Ça avait un côté fort charmant pour Tae Hwan, soudainement !

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

PSYCHOPATH


« Tae Hwan, c’est le mélange incongru d’une génétique blasphématoire et d’un mode de vie abusif... Tae Hwan, c’est Lucifer ; un démon sous le couvert d’un ange. » © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 2
Coupons : 0
Contenu du sac : • Un dé anti-stress
• Un manwa
• Une crème pour les mains
• Trousse de toilette (Brosse à dent + dentifrice et pain de savon)
• Un Bracelet mala en jade
• Un Baume à lèvre hydratant
• Une plaquette de 12 aspirines 1g
• Des boules quiès
• Un masque pour la nuit
• Une paire de baskets
• 3 petites bouteilles d'eau
• Sachet de confettis multicolores


Avatar : Yan Aaron
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan & Park Hyun Hee

Messages : 39
Activité RP : 4









   Mar 31 Oct - 11:47



Sujet hautement délicat que celui de la prise de poids, de toute évidence. Et même de la perte, visiblement. Yeong Jae se contente d’un petit sourire et quand son interlocuteur raille un peu il a un clin d’œil pour ce beau et dangereux spécimen.

« Ce ne te laisse plus que la place de Watson. »

Alors il se considérait comme ayant le beau rôle, dans son petit monde ! Par contre Tae Hwan croit bon de les mettre à égalité et Yeong Jae perd son sourire. Les jointures qui blanchissent légèrement sur la main qui tenait la brique trahissaient probablement sa crispation et l’idée brusque qui avait germé dans sa tête. Celle de lui sauter à la gorge malgré le danger, malgré tout son bon sens. Tae Hwan avait raison même si Yeong Jae ne le dirait jamais : il en perdait des bouts. Alors c’était risqué de vouloir rendre les coups… Mais compréhensible. Et ça lui donnait aussi envie de tordre le cou de la pipelette qui avait dû dire ça à Tae Hwan... Par contre à la suite il arque un sourcil !

« Pourquoi m’en estimer heureux ? Ce n’est pas forcément moi qui m’en tirerais le plus mal. »

Peut-être… ! Mais ce n’était pas une vérité absolue et Yeong Jae ne souhaitait pas plus que son adversaire laisser planer ce genre de doute ! Quant à l’organisation, Yeong Jae hausse les épaules, repensant de manière plus ou moins concentrée à ces quelques jours de quarantaine. C’était forcément encore très vivace dans sa tête, un peu comme si ça avait eu lieu hier. D’ailleurs, d’y penser lui faisait se demander si ça n’avait pas vraiment eu lieu la veille…

« Si on meurt d’une cause externe ça fait foirer tous leurs plans, toutes leurs statistiques. Bref, ça tue les raisons qu’ils ont données pour nous envoyer ici. »

Donc une intervention avait probablement été inévitable. Il ne savait pas, en réalité. Par contre à propos du nombre qu’ils avaient été, Yeong Jae aurait pu sortir un vrai chiffre, comptant simplement dans sa tête le nombre de têtes différentes mais il n’était pas prêt à fournir cet effort là comme ça. De fait :

« Je ne suis pas restée avec la foule. Je me suis isolé à la morgue la majeure partie du temps. On était nombreux. »

Ce qui était vrai. En y réfléchissant bien, malgré le nombre de morts il semblait à Yeong Jae que la population de l’île n’allait pas en rétrécissant. Un peu comme si des étudiants poussaient un peu tous les jours au milieu de l’île. Mais une autre donnée qui lui manquait, il est vrai :

« Je ne sais pas combien d’étudiants arrivent par les navettes tous les quinze jours. »

Alors ça faussait un peu un compte « à vue de nez ». Par contre, Yeong Jae préfère aller se poser dos contre un mur, s’éloignant cependant du chemin pour entrer et sortir. Il faisait baisser la pression ainsi mais :

« Je ne la lâche pas. »

En silence, ils avaient été nombreux à rire de sa paranoïa naturelle… Mais ici elle lui avait déjà sauvé la vie et le ferait sûrement encore. Yeong Jae n’avait même pas confiance en son propre esprit parfois… Alors dans les autres ? Bref. Pour le volontaire :

« Un chinois. Taille moyenne, poids moyen, des traits assez fins mais aucun sens de l’humour à ce qu’on dit. »

Un mec assez banal en sommes. A ses yeux en tout cas. Mais disposé à distiller quelques informations Yeong Jae ajoute cependant en désignant son torse comme pour mimer ce dont il parlait :

« Il porte des plaques militaires. »

C’était un assez bon signe distinctif ça non ? Bref. Tae Hwan demande encore des infos, des précisions… Et Yeong Jae soupire, cessant de distribuer cette fois. C’est peut-être pour ça que Tae Hwan lui propose quelque chose en échange… Et Yeong Jae fait remarquer :

« Si je te donne la couleur de mon collier ET des informations, tu n’as décidément vraiment pas grand-chose pour payer tous ces services rendus. »

De fait :

« Une autre fois peut-être, pour le reste des infos, si la situation s’y prête. »

Mais il garde le silence pour son collier. Jamais, probablement.



-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : 3e vague
Amour : Si vous saviez...

Nombre de victimes : 3
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Une tenue de rechange appartenant à Hyun Hee
Trois paquets de cigarettes
10 préservatifs
Un gel douche au parfum épicé
Son porte-feuille (un peu d'argent, des cartes d'identité, une photo de Hyun Hee)
Manteau militaire long


Un zippo
Un bracelet en paracorde
Une carte de l'île
Une lampe torche avec piles


Deux petites bouteilles d'eau
Une gourde d'eau avec filtreur


Une bombe-poivre (utilisations : 3/3)
Couteau de plongée à gaz


Avatar : Choi Seung Hyun (TOP - BigBang)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 76
Activité RP : 3









   Ven 10 Nov - 2:23

Lui ? Watson ? Tae Hwan a un rire bref, dénudé de joie ou de bonne humeur pour le coup.

« Et si j’étais plutôt Moriarty ? », demande l’homme, jaugeant son vis-à-vis du regard en même temps. Oui, il connaissait Sherlock Holmes. Plutôt par des adaptations modernes, parce que la lecture n’était pas nécessairement son passe-temps favori. Mais ça comptait quand même, non ? Par contre, le sourire qui suit est cette fois empreint d’une certaine joie, probablement aussi malsaine que la majorité des sentiments qu’éprouvait le jeune homme. Il avait bien vu la réaction de Yeong Jae. Ce que ses paroles lui avaient faites. Alors il avait visé juste. Il allait devoir remarquer Hyun Hee pour ce petit coup de pouce, même si son frère ne savait pas la fleur qu’il lui avait faite en lui parlant de Yeong Jae lors d’un de ses sempiternels bavardages quotidiens. Lui-même n’en avait certainement pas vu l’importance à l’époque. Toutefois, le garçon semblait assez frustré à la suite. Lui aussi, avait une certaine opinion de lui-même ? « Pourtant, ça semble assez facile. »

La suite faisait du sens, néanmoins. Mais ça semblait souvent faire du sens quand Yeong Jae ouvrait la bouche. Pour le moment… Parce que d’après Hyun Hee, ce n’était pas toujours le cas. C’était quand même une belle chance de leur côté, selon lui…

« L’air con de mourir d’une putain de maladie, hein… », marmonne Tae Hwan tout en poussant un petit soupir. Son regard reste toutefois ancré à Yeong Jae. Et si le Coréen est rarement intéressé par les autres, cette fois c’est bel et bien le cas alors qu’il demande : « Et toi ? Tu en penses quoi, du Battle Royale ? »

L’esprit de Yeong Jae semblait être différent de celui des autres… Un peu comme lui. Soudainement, c’est comme s’il se sentait presque lié d’une façon ou d’une autre à ce type. Ça risquait d’être assez bref, le connaissant. Mais c’était assez étonnant pour être souligné. Ça changerait peut-être avec la réponse qu’il lui donnerait. Ou bien ça renforcerait le sentiment, qui sait. Tae Hwan était imprévisible. Quant à la morgue, où le jeune homme avait, semble-t-il, passé beaucoup de temps, il ne dit rien pour la simple et bonne raison que l’information lui semble peu importante. Bizarre, mais pas très intéressante. Lui non plus ne savait pas combien d’élèves arrivaient à tous les quinze jours. Mais une chose de sûre, c’est qu’ils étaient beaucoup trop.

Il grogne un peu à propos de la foutue brique par contre. Mais soit… Tae Hwan allait devoir faire avec pour le moment. Il se promettait par contre d’essayer de gagner la confiance de ce singulier garçon. Il semblait avoir vraiment beaucoup plus de mémoire que la majorité… Ça allait être utile, peu importe sa couleur. Il serait toujours temps de le tuer plus tard. Il a un signe de la tête à la description du volontaire ensuite, suivant Yeong Jae pour aller se poser non loin de lui, mais assez pour avoir le temps de réagir si le garçon attaquait. Ça ne semblait pas être très probable comme événement, toutefois. Il allait aussi se rappeler de ça, jusqu’à ce qu’il le voit, le foutu Chinois aux plaques militaires. Par contre à la suite, il a un sourire un brin charmeur pour le garçon.

« C’est parce que tu ne m’as encore rien demandé, ça. », fait remarquer Tae Hwan tout en faisant un petit clin d’œil au garçon. « Mais je suis certain que je peux faire quelque chose pour toi. Réfléchis-y. On devrait se revoir bientôt. Volontairement. Tu peux me faire cette fleur aussi ? »

C’est-à-dire qu’il voulait avoir un rendez-vous ! Sinon, il pouvait toujours courir pour lui retomber dessus, hein…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

PSYCHOPATH


« Tae Hwan, c’est le mélange incongru d’une génétique blasphématoire et d’un mode de vie abusif... Tae Hwan, c’est Lucifer ; un démon sous le couvert d’un ange. » © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 2
Coupons : 0
Contenu du sac : • Un dé anti-stress
• Un manwa
• Une crème pour les mains
• Trousse de toilette (Brosse à dent + dentifrice et pain de savon)
• Un Bracelet mala en jade
• Un Baume à lèvre hydratant
• Une plaquette de 12 aspirines 1g
• Des boules quiès
• Un masque pour la nuit
• Une paire de baskets
• 3 petites bouteilles d'eau
• Sachet de confettis multicolores


Avatar : Yan Aaron
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan & Park Hyun Hee

Messages : 39
Activité RP : 4









   Jeu 16 Nov - 18:16



Yeong Jae hausse les épaules à propos de Moriarty. Si ça lui faisait plaisir hein ! Mais tout de même, il souligne :

« Moi au moins je ne nous plaçais pas en ennemis dès le départ. »

Parce que bon… Là ils avaient l’air de deux ennemis naturels dans la tête de Tae Hwan ! Et visiblement ce dernier semblait bien sûr de lui quant aux chances de chacun de s’en tirer en cas d’affrontement. Peut être qu’il avait raison… Mais Yeong Jae était imprévisible dans son genre.

« Tu aurais tort de me sous-estimer. »

Mais quelque chose lui disait que malgré tout Tae Hwan le savait déjà. Il ne lui apprenait rien. En tout cas, une fois la frustration passée, Yeong Jae se retrouve à acquiescer à propos du côté absurde d’une mort de maladie. Et en même temps il fallait voir le côté pratique des choses :

« Ça a évité de trop se salir les mains pour plusieurs joueurs. »

Il y avait eu des morts il n’y avait rien eu à faire de particulier pour que ça arrive. Certains étaient partis affaiblit aussi… Et pour les tuer il n’avait pas fallut déployer beaucoup d’effort à son avis. Bref. La question qui suit est intéressante… Et Yeong Jae prend réellement le temps d’y réfléchir. Il avait cependant du mal à accrocher ses idées et si ce n’était pas clair pour lui dans sa propre tête, comment l’exprimer à quelqu’un d’autre ? Alors au final :

« J’en sais rien. »

Enfin tout de même, un truc sur lequel il se mettait facilement d’accord avec lui-même :

« Je crois pas dans ces histories de discipline et de statistique. »

Et même, parce que finalement ça se clarifiait un peu dans sa tête, Yeong Jae explique :

« Je crois que ça excite juste nos désires morbides de tuer notre voisin ou de voir des gens mourir. Dans notre salon, ça avait l’air horrible mais acceptable de voir les grands gagnants. »

Mais évidemment, la plupart d’entre eux n’y pensaient plus. Ils étaient sur place et leur avis avait radicalement changé. Yeong Jae ne leur jetait pas la pierre : lui non plus n’était pas très fan de ce point de vue auquel on l’avait forcé. De fait en « conclusion » de ses pensées :

« Je s’rais mieux dans mon salon à écouter de la musique. »

Ou quelque chose dans ce style là. A la réflexion ça ne l’amusait pas vraiment de s’armer d’une brique ou de devoir mesurer ses paroles, ses actes… Il était un tortionnaire à l’école mais aujourd’hui ? Ceux qui se disaient ses « victimes » devaient un peu relativiser non ? Mi Sun avait dû le faire. Bon après il n’aurait peut être pas longtemps pour s’y faire parce que Yeong Jae ne le voyait pas survivre très longtemps.

Yeong Jae rend en tout cas son sourire plein de charme à son vis à vis. C’était quelque chose que cet homme là savait visiblement faire : plaire, charmer… Combien allait-il en tuer grâce à cet atout ? Par contre à sa proposition, Yeong Jae se montre prudent :

« Non, on va éviter les rencontres volontaires. »

Non seulement parce qu’il perdait très vite la notion du temps et qu’il ne serait jamais au rendez-vous donné mais aussi pour une toute autre raison…

« Quelque chose me dit que si je commence à suivre tes directives tu vas poser les graines jusqu’au piège et le refermer à la première occasion. »

Sa paranoïa pouvait souvent lui causer du tort… Mais sur cette île ça s’avérait être un sacré atout de son point de vue ! Il radotait à ce sujet mais pour une fois qu’il pouvait en être fier !

« Mais on se recroisera. Tu peux me croire : l’île est finalement toute petite... »


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : 3e vague
Amour : Si vous saviez...

Nombre de victimes : 3
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Une tenue de rechange appartenant à Hyun Hee
Trois paquets de cigarettes
10 préservatifs
Un gel douche au parfum épicé
Son porte-feuille (un peu d'argent, des cartes d'identité, une photo de Hyun Hee)
Manteau militaire long


Un zippo
Un bracelet en paracorde
Une carte de l'île
Une lampe torche avec piles


Deux petites bouteilles d'eau
Une gourde d'eau avec filtreur


Une bombe-poivre (utilisations : 3/3)
Couteau de plongée à gaz


Avatar : Choi Seung Hyun (TOP - BigBang)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 76
Activité RP : 3









   Lun 20 Nov - 3:04

Tae Hwan a un fin petit sourire, amusé à cette histoire d’ennemis. Dès le départ, oui. Pourquoi pas ?

« Je n’ai que très peu d’alliés. », assure-t-il finalement, sans que ce ne soit une menace pour autant. C’était juste la stricte vérité. Il choisissait avec soin ceux qui seraient de son côté mais ça ne durait jamais très longtemps. Il n’en avait jamais besoin pendant une longue période de temps. Ça aurait été différent avec Yeong Jae peut-être. Il n’était pas comme ces mignons desquels il arracherait ponctuellement des informations tout bientôt. Mais, il ne voulait pas cracher ce qu’il savait, alors pour le moment, les chances qu’ils restent dans cette situation précaire bien longtemps n’étaient pas grandes. « Ça changera peut-être si tu te décides à moins compter les informations que tu me donnes. Tu sais ce qu’on dit : quand on aime, on compte pas… »

Quant à le sous-estimer, même si Tae Hwan ne le voyait pour sa part pas vraiment comme ça, la vérité c’est qu’il ne sous-estimait pas réellement Yeong Jae. Le problème était plutôt du fait qu’il se surestimait… Mais il se contente de hausser les épaules, comme si c’était secondaire. Il n’avait rien à répondre à ça et pas non plus vraiment envie de vexer de trop le jeune homme. Ce n’était malgré tout pas dans ses meilleurs intérêts. Il balaie un peu le sujet de la maladie qui avait ravagée l’île. Yeong Jae avait sûrement raison, mais il trouvait ça lâche, lui. L’important était toutefois le bien-être de Hyun Hee et son petit frère semblait s’en être tiré… Tant mieux. Par contre à la suite, il a un rire bref, dénudé de joie. Ça…

« Ils vont bientôt en faire une télé réalité, regarde bien… », grogne-t-il avec hargne. On aurait pu croire qu’il ne détesterait pas les organisateurs de ce jeu morbide, voire même le gouvernement pour les obliger à ce genre de pratique. Mais la réalité était malgré tout toute autre et il l’explique d’ailleurs, ne s’en cachant pas. « Moi, j’aurais peut-être pu me porter volontaire si je n’avais pas dû m’occuper de mon frère. Mais, lui, ils l’ont envoyé à la mort… Je ne compte pas le leur pardonner. »

Une fois sorti d’ici, quelques têtes tomberaient peut-être. Il aurait l’avantage d’avoir appris à tuer, non ? Et il ne parlait pas d’exécution, mais de chasse… Ça lui donnait un bon avantage. Oui, Tae Hwan avait toujours des idées pleines de grandeur. En tout cas, il est peut-être un peu surpris lorsque Yeong Jae manifeste son envie d’être partout sauf ici. Probablement à cause de tout ce qu’il avait entendu sur la santé mentale de ce type. Si on pouvait d’ailleurs encore parler de « santé », à ce stade…

« Pourtant, tu ne crois pas pouvoir être un joueur intéressant et doué ? », demande Tae Hwan, réellement intéressé par la question. « Moi, je crois que tu peux être amusant à voir aller. Voire à avoir de mon côté. D’où mon envie de voir la couleur qui se niche contre ta jolie nuque… »

D’ailleurs, son regard louche à nouveau sur la bande métallique. Il en avait vraiment envie… Sa curiosité saurait un jour être satisfaite, il en était sûr. Mais pas aujourd’hui et ça le frustrait un peu, pour tout dire. Et peut-être qu’il allait devoir vraiment prendre son mal en patience vu ce que le jeune homme ajoute. Ça lui fait claquer sa langue contre son palais, un peu agacé !

« Tu m’énerves un peu, je t’avertis… », grogne finalement Tae Hwan, plein de tonnerre dans la voix. Il n’aimait pas qu’on tire sur sa corde. Pas du tout… « Ne t’avise pas de jouer un peu trop. Ce n’est pas moi la souris… Et plus c’est mignon, plus j’adore croquer. »

Il parlait de joli, pas de délicat. Yeong Jae n’était pas délicat. Ça ne voulait pas dire qu’il n’allait pas s’amuser un peu avant de finir par croquer la petite souris qui se pensait plus intelligente que le matou !

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

PSYCHOPATH


« Tae Hwan, c’est le mélange incongru d’une génétique blasphématoire et d’un mode de vie abusif... Tae Hwan, c’est Lucifer ; un démon sous le couvert d’un ange. » © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 2
Coupons : 0
Contenu du sac : • Un dé anti-stress
• Un manwa
• Une crème pour les mains
• Trousse de toilette (Brosse à dent + dentifrice et pain de savon)
• Un Bracelet mala en jade
• Un Baume à lèvre hydratant
• Une plaquette de 12 aspirines 1g
• Des boules quiès
• Un masque pour la nuit
• Une paire de baskets
• 3 petites bouteilles d'eau
• Sachet de confettis multicolores


Avatar : Yan Aaron
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan & Park Hyun Hee

Messages : 39
Activité RP : 4









   Sam 25 Nov - 12:23



Pourquoi est-ce que ça ne surprenait pas Yeong Jae que d’apprendre ça ? D’ailleurs il a un petit sourire entendu à propos de ce nombre d’alliés pas très important. La vérité c’est qu’il était dans le même cas. C’était même peut être pire parce que si Tae Hwan en avait « très peu » lui n’en avait pas du tout à ce jour à ce qu’il lui semblait. Alors si effectivement sa parano l’avait aidé sur bien des points, elle lui avait également pas mal nuit…

Yeong Jae a un clin d’œil pour l’autre type alors qu’il reste sur son deal d’échange d’informations. Enfin non. Même pas vraiment d’échanges. Il comptait surtout sur SA coopération. Au moins avait-il bien comprit que Yeong Jae attendrait sûrement quelque chose en échange, un beau jour. Et y avait probablement difficilement plus dangereux qu’un esprit dérangé qu’on avait trahit. Quelque chose lui disait que Tae Hwan en savait quelque chose sur le sujet…

Leur entretient touchait à sa fin… Et Yeong Jae notait encore, mentalement, d’éviter de se mettre Hyun Hee a dos s’il voulait que ces entretiens, s’ils se multipliaient, restent un minimum cordiaux. A sortir de cette île un jour, Yeong Jae imaginait sans mal les frères Park devenir les prochains ennemis d’état à la mode… Tuant les représentants du pouvoir dans leur « nation bien-aimée ». Enfin surtout Tae Hwan dans ce dernier cas. Il avait l’air assez remonté pour ça.

« Moi je crois qu’il y a des joueurs bien plus intéressants et stupéfiants que moi. »

Et parce qu’ils n’avaient pas réellement abordé le sujet, il énumère :

« Par exemple un joueur qui a délibérément cherché à venir sur cette île pour récupérer son frère sans savoir s’il ne serait pas mort d’ici là. Qui n’a peut être pas la même couleur de collier que lui et potentiellement pas de vrai plan pour quitter les lieux. »

Il n’y avait pas de questions ni même de demande d’éclaircissements. Pas aujourd’hui du moins. Yeong Jae s’était déjà bien assez éternisé. Mais c’est vrai qu’il allait sûrement beaucoup penser à l’aîné des Park prochainement. A ses plans, à ses projets… Parce qu’un esprit aussi aiguisé ne pouvait pas être complètement venu les mains vides. Pour la première fois, la couleur de son collier commençait à travailler Yeong Jae. Jusqu’à aujourd’hui il se fichait de la couleur de sa pastille. Aujourd’hui néanmoins il se disait que tant qu’à être dans une faction en particulier, il voudrait être dans celle des frères Park.

Quand Tae Hwan commence à perdre patience Yeong Jae pose sa main libre sur le bouton de la porte pour l’ouvrir. Il allait partir avant que la situation en s’envenime sans prévenir.

« Tu m’énerves un peu, aussi. »

Mais ça ne retirait rien à la fascination alors dans son cas, tant qu’il était de bonne humeur ou en tout cas d’une humeur neutre, ça ne changeait rien. Mais il préférait rappeler à Tae Hwan, pour qu’il ne se fasse décidément pas une fausse opinion de lui :

« Je ne suis pas une souris non plus. »

Yeong Jae ne se voyait pas comme le lion. Il laissait ça à Tae Hwan, qui en avait davantage tous les atours et peut être même la splendeur, il l’admettait ! Lui il était plutôt comme une hyène, à profiter des opportunités, méchante et rieuse tout à la fois.

« Mais je te laisse le statut de roi de la savane, t’inquiète pas... »

De toute façon, même les rois pouvaient perdre la tête s’ils allaient trop loin… Littéralement parlant d’ailleurs...


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Unusual feat. Kim Yeong Jae

Page 1 sur 1