AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



FERMETURE DU FORUM





 

 Réminiscence feat. Park Hyun Hee







avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 597
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2894
Activité RP : 5









   Lun 18 Sep - 3:39


Le 15 juillet 2017 || 5h34
L'abri antiatomique
À l'intérieur

C’est un peu de malchance qui avait attiré Hua Feng et Hyun Hee si près des rives le matin du 15 juillet. Après l’hôpital et le branle-bas de combat qu’il y avait eu suite à l’épidémie de coqueluche, il avait dû se réorganiser complètement. En même pas deux jours, ça avait été difficile, mine de rien. La dynamique n’était pas la même qu’avec Yuan. Impossible de laisser Hyun Hee aller bien loin. Avait-il pensé à ça ? Si, bien sûr… Mais le vivre, c’était différent. Alors ils étaient plus lents, couvraient moins de terrain et rapporteraient donc probablement moins de vivres. Ça le laissait songeur. Mais ce n’était pourtant pas ce qui lui posait le plus problème. Les quelques caresses avaient été moins excitantes. Moins demandées déjà aussi du côté de Hua Feng. En fait, dès que Hyun Hee le touchait, le visage d’un autre se superposait au siens et ça le plongeait dans une profonde perplexité. Il ne l’acceptait pas encore. Pour tout ce que cet autre représentait, peut-être. Mais Hua Feng s’assombrissait de jour en jour. Et ces derniers temps, c’était peut-être pire. Ce qui ne signifiait pas qu’il respectait moins Hyun Hee, ni même qu’il était moins à l’écoute.

D’ailleurs, s’il ne l’avait pas été, il aurait simplement regardé la scène qui découla de cette malchance se dérouler sous ses yeux sans lever le petit doigt. Lorsqu’il avait aperçu le bateau, il avait pressé Hyun Hee, nerveux. Ils étaient au pire endroit possible. Des prédateurs attendaient déjà les nouveaux… et s’ils se faisaient voir, il allait y avoir du grabuge. Il supposait même qu’on les avait déjà aperçus. Mais pour diverses raisons, ceux-là restaient cachés. Peut-être parce qu’ils voulaient vraiment attendre des proies encore confuses, donc plus faciles. Peut-être aussi parce que pour certains, il était évident qu’il n’était pas une cible toute désignée. Ils avaient donc de la chance. Mais Hua Feng était assez intelligent pour ne pas compter sur la chance. Sauf que ses plans déjà quasi inexistants -et pour ça il se maudissait- s’effondrent d’un coup. Lorsqu’il entend le cri, il ne réalise pas bien dans un premier temps. L’aube avait commencé à se lever depuis au moins une bonne demi-heure. Il pouvait voir les jeunes débarquer sur la plage. Et le cri de Hyun Hee se mêlait aux leurs…

Le Chinois se retourne. Juste à temps pour apercevoir du coin de l’œil son frêle compagnon s’élancer vers la plage. Même si son hurlement avait pris la forme d’un nom, Hua Feng ne comprend pas dans un premier temps. Il réagit impulsivement, dieu merci… Il attrape Hyun Hee par la taille sans douceur.

« NON ! »

Le hurlement avait été directement contre l’oreille du délicat jeune homme. Et pourtant, ça n’a aucune incidence sur son comportement. Il continue de se débattre, de hurler, de griffer ses bras. Hua Feng sent un peu de panique monter en lui pour la toute première fois depuis son arrivée sur l’île. Non… pour la deuxième fois. Il se souvenait de cette nuit, au pub, où il avait cru qu’on attaquait Yuan… Il prend une profonde inspiration. Calme. Il devait garder son calme… Il serre plus fort. Le hurlement de Hyun Hee perd un peu de vigueur deux secondes, le souffle lui manquant probablement, mais il se reprend bien rapidement. Maintenant, ce n’était plus un doute : les élèves qui attendaient les nouveaux les avaient vu. Mais Hua Feng n’y pense qu’une fraction de seconde. Parce que là, en bas, sur la plage, son regard rencontre celui d’un homme. Un homme qui provoque chez lui un désagréable petit frisson qui remonte le long de son échine pour se perdre dans sa nuque. Dans sa tête, l’alarme d’urgence s’allume. Cet homme est malsain. Et Hua Feng comprend enfin que c’est lui que Hyun Hee veut rejoindre…

Deux choses se produisent ensuite simultanément. L’homme, qui jusque-là avait laissé deux jeunes tremblant de peur regarder son collier puis lui annoncer la couleur bouge enfin. D’une part, Hua Feng soulève Hyun Hee dans l’urgence, sachant fort bien qu’à présent rien n’allait le convaincre de ne pas bêtement aller se tuer sur la plage. Il était d’ailleurs temps. Parce que lorsqu’il le soulève, leurs deux colliers commencent à émettre le petit « bip » significatif. Et ils n’avaient pas 15 minutes pour réagir, cette fois… Une pas de plus et c'était la catastrophe immédiate. Et en même temps que le garçon se fait soulever comme une plume par le grand Chinois, le nouvel arrivant saisit les deux jeunes qui lui avaient donné la couleur de son collier pour frapper violemment leurs têtes l’une contre l’autre… Hua Feng n’attend pas de voir la suite. Il ne remarque même pas la petite chose tremblante et encore crachotante de l’eau de mer avalée précédemment à côté de cet homme lugubre. Il hisse Hyun Hee sur son épaule et court.

Hua Feng court autant qu’il le peut, sans s’arrêter, le cœur battant, l’esprit moins clair qu’il n’en avait l’habitude. Il court pour sauver la vie de Hyun Hee. Mais il court aussi pour sauver sa peau… Ses pas le mènent jusqu’à l’abri antiatomique. C’était un mauvais plan. Pas le pire qu’ils aient eu aujourd’hui, néanmoins. Alors il y entre. Et referme derrière eux. À double tour. Ici, Hyun Hee allait pouvoir hurler autant qu’il le voulait. Personne ne l’entendrait. Et Hua Feng allait avoir le temps de se ressaisir un peu… Il s’adosse à la porte, prend une profonde inspiration, réalisant qu’il était encore tremblant… Son regard se pose sur Hyun Hee.

« Qui est-ce ? », demande-t-il sèchement, toute douceur, toute compréhension s’étant volatilisées de son attitude. « Pour qui est-ce que tu as essayé de te tuer, Hyun Hee ?! »

Il savait qu’il était loin d’être exemplaire lui-même… mais n’étaient-ils pas supposés être ensemble ?

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Lun 18 Sep - 19:55



Hyun Hee s’était bien rendu compte du changement de mécanique qui s’opérait dans leur duo. En général Hua Feng était « avec lui ». Corps et âme… Et puis d’autres fois, parfois dans des moments carrément inopportuns à son avis, il semblait au contraire vraiment très loin. Hyun Hee observait les beaux yeux bleus et il ne s’y voyait pas… Se sentant dans de rares occasions redevenir transparent. Ça l’avait tracassé… C’était d’autant plus vrai qu’il peinait à suivre le rythme de Hua Feng. Bien sûr son compagnon de route lui avait expliqué la raison de leurs déplacements incessant, le suivit des zones de ravitaillement, bouger pour ne pas être une proie, tout ça… Mais c’était rude. Il s’appliquait, parce qu’il ne voulait pas être comparé au volontaire mais fallait admettre que vouloir le surpasser ou même être simplement à égalité avec lui, ça semblait presque mission impossible.

Hyun Hee usait des trésors d’imagination qu’il avait pour garder le chinois « avec lui » mais ce matin là, aux abords de la plage, ça avait été au tour de Hua Feng de devenir transparent. Rien ne l’avait préparé à découvrir, derrière les feuillages, ce qu’il avait vu de si bonne heure. Tae Hwan n’aurait pas dû être là… Il n’était plus étudiant et ça ne datait pas d’hier. En fait il avait même quasi l’âge d’être inéligible pour le Battle Royale… Et pourtant il se tenait là, sur la plage, mordu d’eau et de sel… Et ça lui avait prit un temps pour faire les connexions, pour comprendre que la fatigue et le soleil de la veille ne lui créaient pas des hallucinations.

Est-ce qu’il s’était rendu compte qu’il avait hurlé ? Non. Du moins pas avant d’être à l’abri anti-atomique et de sentir ses cordes vocales en être carrément douloureuse et sa gorge brûlante. L’adrénaline lui courrait tellement dans les veines que ça l’avait rendu insensible et sourd à tout. Il n’avait pas sentit ses muscles se bander trop fort tandis qu’il luttait avec Hua Feng pour aller rejoindre son frère. Il n’avait pas entendu son collier biper… Ne restait que son objectif : atteindre Tae Hwan, se jeter dans ses bras, pleurer, l’embrasser, être consolé…

Sauf qu’il était dans l’abri anti-atomique et que lorsqu’il réalise qu’il est sûrement trop tard et que son frère aura quitté la zone pour se mettre à l’abri de l’explosion de son propre collier, Hyun Hee éclate en sanglot.

« A cause de toi je ne le reverrais peut être jamais ! C’était peut être ma seule chance ! »

Il continu de hurler mais ce sont surtout les nerfs. La vérité c’est qu’une partie de lui à conscience du fait que le chinois lui a sauvé la vie mais il est en état de choc. D’ailleurs il vient bousculer le jeune homme et adrénaline aidant, il réussit quand même à le faire reculer un peu… Avant de venir chercher du réconfort contre son torse malgré tout, hoquetant de chagrin, d’incrédulité.

« Tae Hwan… C’est Tae Hwan. ».

Il savait que ça n’aidait pas beaucoup Hua Feng. Mais c’était encore un peu confus dans sa tête, pardonnez-lui.

« Il faut aller le rechercher, il pourra nous aider. Il saura quoi faire pour quitter l’île. »

On lui avait souvent dit qu’il idéalisait Tae Hwan, Haneul le premier. C’était sûrement vrai mais Hua Feng l’avait vu aussi non ? Tellement en contrôle…

« C’est notre chance Hua Feng. »

Il était prêt à s’échapper avec le chinois aussi. Il savait ce qu’il lui devait même s’il l’avait eu parfois mauvaise. Disons qu’ils s’étaient tous les deux agacés un peu sûrement même si Hyun Hee préférait ne pas se donner de couteau dans son propre dos ! Et puis finalement, ancrant à nouveau son regard à celui aussi bleu que la pastille de son collier, Hyun Hee souffle, toujours aussi incrédule :

« C’est mon frère... »

Et même :

« Il avait dit qu’il me retrouverait quoi qu’il arrive si je me perdais… Et il l’a vraiment fait, tu comprends… ? »

Il pouvait tout faire.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 597
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2894
Activité RP : 5









   Mar 26 Sep - 1:01

« Ta seule chance... »

Hua Feng avait volontairement répété ces quelques mots qui avaient échappés à Hyun Hee sur un ton presque méprisant qui ne lui était pas habituel. Mais ça avait fait mal, il n’allait pas le dire tout haut mais pas se le cacher non plus. C’était un peu comme si Hyun Hee avait involontairement attaqué ses sentiments mais avait surtout heurté très fort sa fierté. Alors ce mec, complètement taré soit dit en passant, était donc sa seule chance de survie ? Et lui, dans tout ça ? Il n’était pas capable de le défendre, peut-être ? N’importe quoi... Hua Feng sentait la colère le gagner tout entier. Non seulement il avait faillit mourir à cause de ce petit idiot, mais en plus le voilà qui l’insultait au passage ! Hua Feng avance d’un pas, le regard sombre, une main relevée. Il est évident qu’il va frapper. C’est presque inévitable. Et pourtant... pourtant, un éclair de conscience passe dans ses yeux bleus. Il laisse retomber sa main nette, l’envie étant encore présente, mais la peur, la peur qui brillait dans ces mêmes yeux, étant bien plus présente. Qu’avait-il faillit faire ? Frapper Hyun Hee ? Frapper un garçon en état de choc, plus faible que lui ? Il était en train de devenir ce qu’il redoutait le plus, c’était une évidence. Et depuis qu’il avait quitté Yuan, le processus semblait accélérer, lui qui croyait plutôt l’arrêter complètement en s’éloignant. Ça n’avait aucun sens...

Le pire, c’est que s’il s’était arrêté deux secondes, il aurait peut-être compris que Hyun Hee avait dit ces quelques mots dans un tout autre but. Mais la communication passait mal, présentement. Il n’y avait rien à faire. Lui-même était encore trop saisit par ce qui venait de se produire pour vraiment s’interroger. Et ce nom, Tae Hwan... Ça ne l’éclaire guère ! Il finit néanmoins par refermer lentement ses bras autour de la silhouette fine, se sentant un peu nauséeux et très migraineux. Il n’avait pas de plan. Encore une fois. C’était n’importe quoi.

« Tu es fou. », murmure finalement Hua Feng alors que Hyun Hee lui assure qu’ils doivent aller chercher le fameux Tae Hwan, qu’il les aidera tous les deux à quitter l’île. C’était n’importe quoi. Il était encore sous le choc et ne réfléchissait pas intelligemment. « Même si ton Tae Hwan était un ange tombé du ciel -ce qu’il n’est clairement pas-, on ne sortira jamais de cette île tous les deux, Hyun Hee. »

Il repousse doucement, mais fermement le jeune homme. Il observe un moment son regard, y cherchant quelque chose de connu, mais il lui semble n’y voir que Tae Hwan. Cet homme pourtant si violent, si intense... Et si malsain. Une aura diabolique l’entourait. Hyun Hee n’en était-il donc pas conscient ?!

« Mais ce n’est pas un ange. Cet homme va me tuer. Tu comprends ça ? », demande Hua Feng, secouant un peu sans trop le jeune homme, dont il tenait toujours les épaules après l’avoir repoussé. C’était absurde... Et lorsqu’il réalise qu’on parlait du frère de Hyun Hee, il a limite un petit air catastrophé. Comment ces deux-là pouvaient être frères ? L’air de famille ne sautait pas aux yeux... autant physiquement qu’au niveau du comportement ! « Et si tu n’es pas de la même couleur que lui ? Tu es sûr qu’il ne te tuera pas ? Tu l’as vu comme moi ! Bordel, Hyun Hee...! Il a tué ces deux-là comme s’il avait fait ça toute sa vie ! C’est pas comme ça qu’on réagit à son premier meurtre !! Il est soldat ? Il a été entraîné depuis tout gosse ?! »

Quelque chose lui disait que non. On ne l’avait pas habitué à l’idée de tuer. Ça lui était venu tout seul, comme un grand... Par contre, la suite lui fait vraiment froid dans le dos. En effet... Ce type avait vaincu toutes les lois de la probabilité pour rejoindre Hyun Hee. C’était vraiment flippant.

« Il a juste été pioché au sort lui aussi, Hyun Hee... », murmure lentement Hua Feng. Il relâche le jeune homme, posant son dos contre la porte. Il devait réfléchir, un peu... C’était beaucoup d’informations en peu de temps. Et pas question de laisser sortir l’adolescent. Une fois, c’était suffisant. Il allait se tuer bêtement. « Je ne vais pas le laisser me tuer. Je ne le laisserai pas tuer Yuan non plus. »

C’était la première fois qu’il prononçait le nom du volontaire depuis leur départ de l’hôpital. Mais c’était tombé comme une menace... Et c’en était une. Envers ce Park Tae Hwan.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Mar 3 Oct - 18:49



Hyun Hee acquiesce à propos de « sa seule chance ». La seule de croiser Tae Hwan, peut être. Parce qu’à présent son frère comme lui allait tourner sur cette île… Et les chances de se rencontrer tant qu’ils étaient encore vivant tous les deux étaient maigres. Hyun Hee le savait mieux que personne vu qu’il lui avait fallu plus de deux semaines pour remettre la main sur Haneul et vu les circonstances de ces retrouvailles ils avaient bien faillit ne pas vraiment en profiter…

Hua Feng lève une main, son attitude clairement menaçante… Et si Hyun Hee craint assez peu la gifle, il a néanmoins soudainement un éclair de peur dans le regard. Parce qu’il réalise un peu tardivement qu’il est seul et enfermé avec un type qui a visiblement le sang bouillant… Et qu’il ne tenait pas à grand-chose que Hua Feng passe du désire à l’ennui et à la colère, visiblement… Pourtant le coup ne vient pas. Le chinois désamorce brutalement tout seul, le dévisageant comme si lui-même reconnectait avec la réalité et se souvenait de qui il était.

Question folie ensuite Hyun Hee hoche négativement la tête, assurant sans se rendre compte que ce n’était pas spécialement incompatible :

« Je ne suis pas fou. J’ai la foi. »

Celle qu’il mettait dans son frère était plus forte que n’importe quoi. Mais Tae Hwan avait été son monde entier pendant si longtemps… Dans ses yeux il se sentait visible, vivant, important… Rien n’aurait pu égaler ce sentiment.

« Si quelqu’un peut trouver une solution c’est lui. »

Il resterait borné à ce sujet. Par contre lorsque Hua Feng lui parle des intentions que son frère pourrait avoir, Hyun Hee ne cherche même pas à nier. Il donnait peut être l’air d’être naïf face à Tae Hwan mais il ne l’était pas. Son frère lui avait déjà expliqué sa psychopathie et lui l’avait déjà couvert face à la police. Il était parfaitement conscient de tout ce qui faisait son aîné… Ceci étant dit :

« Tu m’as sauvé la vie. Je lui demanderais. »

Malgré la rancune des dernières caresses il n’était pas complètement ingrat. Certes en présence de Tae Hwan il pouvait perdre la tête mais général seules les petites choses dont il pouvait être jaloux en prenaient pour leur grade ! Sinon question couleur de collier, Hyun Hee s’entête :

« Tu ne comprend pas ! Il est venu pour moi ! Vraiment ! »

Et pour prouver ses dires, il balance :

« Tae Hwan n’allait plus à l’école quand j’ai été emmené. »

Il n’y allait plus. Hors il fallait bien être étudiant pour atterrir ici. Alors il avait délibérément prit le chemin des classes. Pour lui, pour tenir la promesse qu’il lui avait faite.

« Notre couleur sera vraiment peu de choses à ses yeux, j’en suis convaincu à 100 %. »

Et parce qu’il voulait être prit au sérieux et que ça passait par la vérité, Hyun Hee affirme :

« Mon frère a été diagnostiqué avec un trouble psychopathe. Il en a bavé lui aussi. »

A sa façon, évidemment… Par contre Hyun Hee en revient à Hua Feng, surprit alors qu’après lui avoir assuré qu’il comptait se défendre il lui parle de Yuan.  

« Haneul a vu Yuan défoncer la tête d'une fille à coup de pierre sans sourciller lui aussi. »

Puis de noter, tout sauf dupe soudainement :

« Amusant comme tu en reviens toujours un peu au bien être de Yuan. »

Est-ce que c’était à lui qu’il pensait lorsqu’il le regardait sans le voir… ? Lorsqu’il glissait une main contre sa cuisse, remontant sur l’intérieur avant de la retirer, troublé sans vouloir le laisser paraître…

« Je ne peux rien pour Yuan. Mais c’est sa faute : il veut me tuer.»

Alors il était indéfendable. Néanmoins, craignant un peu que Hua Feng ne se retourne contre lui s’il avait trop l’air de dire qu’il préférait laisser Yuan mourir, Hyun Hee assure :

« Je ne demanderais pas à mon frère de le tuer, moi. »

Mais ça arriverait si le volontaire y mettait trop d’acharnement… !


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 597
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2894
Activité RP : 5









   Lun 16 Oct - 2:36

La foi ? Elle expliquait à elle seule qu’on soit fou, selon Hua Feng. Quels croyants ne l’étaient pas un peu, à prier ce qui n’existait pas par confiance aveugle ? C’était exactement ce que c’était, que la foi… et Hyun Hee était donc irrécupérable. Ça consterne le Chinois lorsqu’il réalise qu’il est venu à cette conclusion étonnamment vite… et qu’elle le soulage presque. Il y a donc un long moment de silence qui s’en suit de son côté. Visage fermé, on ne sait plus vraiment ce qu’il pense. Mais pourtant, il réfléchissait à vive allure. Plus que jamais depuis qu’ils avaient rejoint l’hôpital, Yuan et lui. Peut-être qu’il s’était mis en mode veille depuis qu’il était avec le délicat jeune homme. Et ce n’était pas sa meilleure idée à vie… Par contre, la fameuse foi de Hyun Hee allait beaucoup trop loin… et pour sa part, il continuait à bloquer la porte, trouvant cette situation de plus en plus dangereuse.

« Trouver une solution ? La solution, elle est simple pourtant : ton équipe gagne, tu quittes cette île. Ta seule option, c’est de mourir en essayant. Et ton Tae Hwan ne fera pas la différence, crois-moi ! », s’exclame Hua Feng, son regard bleuté renvoyant des éclairs de colère. Il n’en revenait toujours pas… C’était de la folie. « Tu vas surtout crever en essayant de le retrouver si tu continues à t’entêter bêtement. N’oublie pas où tu es. »

Par contre, Hua Feng arque les sourcils à la suite, son orgueil encore une fois piqué. Il était peut-être un brin trop réactif ces derniers temps… en même temps, Hyun Hee s’essuyait un peu les pieds sur son orgueil bafoué maintenant que l’autre type était dans l’équation.

« Excuse-moi ? Le supplier de me laisser en vie ? Tu penses que j’ai besoin de ça ? », demande-t-il, poussant un petit grognement pour la forme. « Comme tu veux. Mais s’il m’attaque, tu devrais aussi craindre pour la sienne... »

Et lui n’allait pas mettre de gants parce que Yuan n’allait pas lui demander de le faire. Oui, Hua Feng comptait retrouver Yuan à présent. C’était tellement limpide pour lui, soudainement. Rien ne semblait l’avoir un jour autant été… Par contre pour Hyun Hee… il trouverait une solution. Le temps de trouver Yuan, de toute façon, de l’eau allait couler sous les ponts. Par contre, la suite est surprenante. Et effrayante… Alors comme ça, ce type n’était plus aux études, pour ce que le jeune homme en savait ? Il s’était réinscrit…? Il y a un long moment de battement du côté de Hua Feng à cette annonce. Pour le petit Coréen efféminé, c’était un signe du destin. Pour le reste du monde, ça prouvait juste la folie de Park Tae Hwan. Et la suite ne fait que le prouver. Psychopathe, donc… Hua Feng pousse un soupir, glissant une main dans ses mèches qui avaient bien poussées depuis la dernière fois qu’il s’y était attarder. Elles lui dansaient devant les yeux à présent et il les repousse d’un petit geste vif de la main.

« Yuan n’est pas psychopathe, en tout cas, ça c’est sûr. », fait remarquer Hua Feng alors que Hyun Hee essaie de le mettre sur la même marche que l’aîné des Park au sujet de la folie. « Tu sais combien j’ai de victimes et de quelle façon elles ont été tuées ? Tu sais combien j’en avais déjà tué avant d’arriver ici ? Bien plus que ton Tae Hwan. Bien plus que Yuan… Tu n’as aucune idée de ce qu’est vraiment le Battle Royale. Ton frère va t’en donner un bon aperçu, je crois bien… »

Parce que ça aussi, ça commençait à être limpide pour Hua Feng. Park voulait une chose : son frère. Et il ne comptait pas se mettre entre ce psychopathe et l’objet de ses désirs. Par contre, le Chinois tique un peu. Parce que Hyun Hee aborde le sujet « Yuan ». Et ça le fait un peu vibrer de ne serait-ce qu’effleurer ledit sujet… Il ne répond pourtant pas, se fermant volontairement, refusant ainsi catégoriquement d’approfondir. Ça donnait probablement le dernier signal d’alarme dont Hyun Hee avait besoin, mais Hua Feng n’en était plus là, déjà.

« Tu veux le retrouver et je ne vais pas te faire changer d’avis. J’en suis bien conscient. », fait-il finalement remarquer. Par contre… « Mais tu ne vas pas franchir cette porte immédiatement. »

Si Hyun Hee pensait que sa dernière chance, c’était maintenant, alors elle allait filer. Hua Feng voyait plutôt une bonne chance de se faire tuer, pour sa part. Et pas question qu’il laisse ça se produire sous ses yeux. Il avait déjà promis qu’il protégerait Hyun Hee. Ça n’avait pas changé. Et il avait malgré tout de l’affection pour le jeune homme… Ça non plus, ça n’avait pas changé.

« Tu vas d’abord te calmer. Ensuite, on fera un plan pour le retrouver prudemment. », annonce Hua Feng. Il soupire, puis donne un petit coup de tête vers l’arrière, celle-ci rencontrant sans trop de heurt la porte en métal. « Je n’arrive pas à croire que je viens de dire ça… »

Pourtant, lui qui se cherchait un plan venait d’en trouver un, n’est-ce pas ? Un plan kamikaze…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Mer 18 Oct - 18:47



Hua Feng était buté. Enfin du point de vue de Hyun Hee évidemment. Mais lui aussi l’était. Ils avaient soudainement une philosophie très différente. Sans doute que soudainement Hyun Hee se sentait plus léger. On avait retiré de ses épaules le fait de devoir donner la mort un jour. Tae Hwan le ferait. Parce que ça ne lui faisait pas peur, parce qu’il aimait ça peut être même… Hyun Hee se l’était parfois demandé et voilà que ça allait leur servir. Bien sûr il savait que Hua Feng pouvait tuer. Il savait que ses mains étaient déjà rouge et il avait déjà vu sa violence se défouler tout en sachant qu’il la contenait pourtant… Mais Hua Feng et lui ce n’était pas la même relation qu’avec Tae Hwan. Hyun Hee savait qu’il était un boulet à la cheville de Hua Feng, certainement… Alors que Tae Hwan venait le chercher. Pas pareil du tout.

« Mourir en essayant ? »

C’était juste une façon de parler ou Hua Feng pensait juste vraiment qu’il allait mourir sans y arriver ? Peu importe, Hyun Hee balaie cette question de la main.

« Tae Hwan fait toute la différence. »

De son point de vue en tout cas. Et comme s’ils étaient dans un mauvais jeu de parie où l’enjeu était la vie et la mort des étudiantes de l’île, il ajoute :

« Ma côte vient de considérablement remonter. »

Qu’importe la couleur de Tae Hwan. Hua Feng avait raison, très certainement… Mais Hyun Hee n’était pas en mesure de le voir présentement. L’aveuglement était total. Son frère c’était Dieu. Il éblouissait tout le reste autours de lui et ça le surprenait presque que Hua Feng n’en ai pas lui-même mal aux rétines !

Par contre le rouge arque un sourcil devant l’énervement du chinois à la suite !

« Je n’ai jamais parlé de supplier. »

Et il savait encore ce qu’il disait ! Bon évidemment, Tae Hwan n’était pas quelqu’un de facile, il ne niait pas… Mais il n’avait pas parlé de supplications. Puis il avait dit qu’il s’en chargerait. En tout cas Hyun Hee évite de montrer son assurance quant au gagnant d’une risque Hua Feng VS Tae Hwan. Il était tout sauf objectif en même temps. Malgré cet aveuglement il a quand même un petit regard triste pour le jeune homme en face de lui. Il n’avait pas envie qu’il meurt. Il l’aimait bien. C’était sincère. Et il avait peut être mêlé quelques sentiments à leur histoire un peu bancale.

Hyun Hee hausse les épaules à propos de l’état mental de Yuan, soulignant quand même :

« Il en a parfois l’air, tu ne peux pas nier. »

Il était ici volontairement, il tuait sans sourciller, convaincu d’être dans son bon droit… C’était un asocial patenté, raciste en plus à ce qu’on disait… bref, un homme délicieux ! Mais peu importe parce que Hua Feng lui fait la moral ensuite, lui parlant de ce qu’il ne sait pas comme s’il avait pour sa part la science infuse !

« Parce que tu en as tué beaucoup avant d’arriver ici ? Et parce que tu sais ce qu’est le BR toi ? »

Il y a un bref silence pendant laquelle l’idée fugitive d’une ancienne participation traverse l’esprit de Hyun Hee avant de s’envoler tout aussi vite. Il n’était même pas sûr que ça puisse arriver. Il n’y avait pas de closes spéciales pour ce genre de cas ?

« Tae Hwan ne fait pas que dire qu’il me voit lui. Il me voit pour de vrai. »

Contrairement à Hua Feng qui ne le voyait plus autant depuis qu’il s’était séparé de Yuan. Alors qu’importe le poison que son frère allait lui faire goûter.

Hyun Hee pince les lèvres à la suite… Mais obéit, malgré lui, malgré son envie de courir à nouveau jusqu’à la plage, de retrouver Tae Hwan…

« Tae Hwan est peut être un psychopathe… Mais je sais toujours très bien où j’en suis avec lui. Toi je sais que ta colère pourrait m’exploser à la figure d’un instant à l’autre. Tout à l’heure tu as faillit me frapper… Mais si un regard pouvait tuer, je ne serais plus là pour en témoigner. »

Alors de son point de vue, n’en déplaise à Hua Feng, là maintenant tout de suite le plus dangereux c’était lui… Pas son frère…


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 597
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2894
Activité RP : 5









   Lun 30 Oct - 3:38

Hua Feng a un regard pour Hyun Hee, regard signifiant quelque chose comme « tu t’attendais à quoi ? ». Bien sûr qu’ils allaient mourir. Ou pas. Mais le jeune homme croyait-il vraiment que leurs chances de survie étaient plus élevées que celles qu’ils avaient de mourir ? Si oui, il était bien bête... Et Hua Feng était désolé pour lui. Alors il laisse tomber le sujet Tae Hwan. Il laisse tomber l’envie pourtant forte qu’il avait d’expliquer à Hyun Hee que ça ferait peut-être la différence, mais pas autant qu’il le pensait. En fait, il abandonnait l’idée de lui expliquer que ce Tae Hwan n’était qu’un être humain... Il semblait être un vrai dieu aux yeux du jeune homme et pour être sincère, ce qu’il ne sera pas tout haut, Hua Feng en était un peu jaloux. Ça l’énervait de ressentir encore ce genre de sentiment. Peut-être qu’il choisissait mal ses combats depuis un moment. Parce que ça ne lui ressemblait guère d’être aussi... émotif. Il ferme les yeux deux secondes, prenant une profonde inspiration.

« Tu sais très bien ce que je voulais dire. », grogne Hua Feng, rouvrant les yeux pour regarder son jeune partenaire de jeu. Dans tous les sens du terme jusque-là, d’ailleurs... « Ne m’insulte pas en croyant que je tremble devant ton frère. Ce n’est qu’un homme. »

Bon. Il l’avait dit, finalement. Mais ça avait vraiment été plus fort que lui. L’insulte qui suit, il la balaie d’un geste de la main presque négligeant. Il ne reviendrait pas sur les airs psychopathes ou pas de Yuan pour une tonne de raison. Mais en partie parce que le principal concerné lui-même s’en fichait comme de l’an quarante de se faire traiter de fou. Et aussi parce que Hyun Hee n’avait pas été cinglant dans ses paroles, non plus. Mais il savait pour sa part ce qu’était Yuan. C’était hautement plus compliqué que ça... mais ça n’incluait pas de maladie psychologique à proprement parler non plus. Par contre, il se crispe à la suite. Est-ce qu’il avait tué ? Est-ce qu’il savait ce qu’il faisait ? Dans quoi on les avait embarqué malgré eux ? Hua Feng a un petit grognement de mise en garde, peut-être...

« Oui. », répond sèchement le Chinois, se surprenant peut-être lui-même. Il relève la tête, le bleu de ses lentilles ne camouflant pas le regard noir qu’il lance au jeune homme. En fait, sous cette révélation, Hua Feng se redresse complètement. À présent, on pouvait dire qu’il dominait son vis-à-vis de toute sa haute stature. « Moi aussi, j’ai été rouge... »

Un silence de mort lui semble soudainement planer dans l’abri antiatomique. Rien de sain, indéniablement... Mais Hua Feng n’en rajoute pas plus à ce sujet. Et il allait se borner au silence cette fois, pas de doute possible. Par contre, la suite... Ah, la suite le fait soupirer. Peut-être se sentir mal aussi...

« Je ne suis pas comme ça. », déclare-t-il simplement dans un premier temps, mais sur le ton de l’homme qui ne croit plus possible de convaincre son interlocuteur. « Mais tu as faillit nous tuer tous les deux... On dirait que tu ne le réalise même pas encore. »

Ça le rendait dingue... Néanmoins, après un temps d’arrêt, l’homme demande donc sur un ton sévère :

« Alors tu préfères aller le retrouver sans moi ? Parce que je suis le danger sur cette île... C’est bien ça ? Je te propose mon aide. Et je ne suis pas plus dangereux que quelques jours plus tôt... », marmonne-t-il même, fermant à nouveau les yeux. Il avait mal au crâne. Il se demandait ce que Yuan pouvait bien faire présentement. Comment aurait-il géré la situation, lui ? Ok, c’était la question à ne pas se poser. Hyun Hee serait tout simplement mort à l’heure qu’il est, si c’était le cas... Et malgré tout, Hua Feng avait de l’affection pour lui. Il voulait éviter ça... « Je te souhaite que tu ne te trompes pas sur la nature de ton frère. Mais BR pousse les gens à développer une partie de leur personnalité qu’on ne soupçonnerait jamais en d’autres lieux... »

Il en était la preuve...

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Mer 1 Nov - 16:50



Hua Feng lui semblait incroyablement négatif soudainement. C’était comme si la première petite contrariété venue avait pu faire virer toute son humeur vers le pire. Ça le déstabilisait un peu pour tout dire et ce même si Hua Feng n’avait jamais non plus était un joyeux luron mordant la vie à pleines dents… En fait ça le saisissait sûrement d’autant plus, soudainement, qu’il se sentait lui-même remplit d’un espoir nouveau.

« Fais ce que je dis mais surtout pas ce que je fais. »

Parce que chaque mot qui sortait de sa bouche semblait de toute évidence très mal interprété par Hua Feng qui ne faisait aucun effort pour que la communication passe bien présentement. Si Hyun Hee n’avait pas si peur que dans un moment d’égarement il ne le tue, il le giflerait bien pour lui remettre les idées en ordre.

Mais la conversation tourne au vinaigre alors que Hua Feng dit des choses qui devraient entrer facilement dans son crâne parce que l’idée le lui avait traversé… Mais ça prend quelques instants à Hyun Hee pour faire le point, pour comprendre le sens de cette devinette qui n’en était pas vraiment une. Hua Feng avait déjà joué. C’était de là que devait venir les cicatrices et les habitudes de déplacement et de vie sur cette île. Soudainement toutes les pièces du puzzle se collaient les unes aux autres pour lui donner une nouvelle vision d’ensemble. C’est de là, encore, que venait le sang que le chinois disait avoir sur les mains avant même d’arriver ici.

« Tu as participé à une autre épreuve du jeu… Et tu as gagné. »

Avec cette information en main, Hyun Hee ne comprenait pas bien le défaitisme de Hua Feng. Il savait qu’on pouvait gagner, qu’on pouvait réellement s’en sortir. Bien sûr il avait finit par se retrouver à nouveau ici… Mais Hyun Hee ne comptait pas rester inscrit à l’école bien longtemps s’il parvenait à quitter cette île vivant plutôt que dans une housse en plastique. Ça calme un peu Hyun Hee, tout ça. D’ailleurs quand Hua Feng l’accuse d’avoir faillit les faire tuer, Hyun Hee convient dans un premier temps :

« Je suis désolé. »

Il prend un peu de recule, allant se laisser tomber sur une couchette qui, à une époque, devait avoir eu un matelas mais qui aujourd’hui était toute nue et grinçait sous son poids pourtant maigre.

« Avoir de l’espoir c’est une arme beaucoup plus influente que d’être pessimiste, quand on a mes capacités de survie. »

Alors il n’allait pas se laisser entraîner dans la déprime de Hua Feng. Il ne pouvait pas. Haneul ne le lui permettait déjà pas mais Tae Hwan lui tirerait les oreilles également s’il le faisait et qu’il l’apprenait.

« Au delà d’avoir l’espoir de sortir, voir mon frère ça a été comme récupérer un bout de mon monde. Si ça avait été Yuan, sur cette plage… Même si toi tu n’aurais pas essayé de le rejoindre bêtement, est-ce que tout ton corps n’en aurait pas eu envie ? »

Il commençait à bien le connaître lui aussi hein.

« Il me manque. Ça n’a strictement rien à voir avec toi. Tu me protège, tu m’offres beaucoup de réconfort depuis quelques jours. Tae Hwan il fait ça depuis que je suis tout petit. »

Et même si ça ne pouvait pas atteindre Hua Feng de son côté, il poursuit :

« C’était lui qui prenait les coups de ceinture quand je pleurais ou que j’oubliais de fermer une porte. C’est lui qui piquait de la nourriture en douce parce que la table n’était jamais dressé que pour trois et que mon père riait grassement en montrant la gamelle du chien « si j’avais faim ».  Lui qui a fait des petits boulots pour me payer les trucs dont j’avais besoin et un peu de confort. Est-ce que ce n’est pas normal, qu’il soit important pour moi ? Est-ce qu’on peut vraiment me le reprocher ? »

Et la liste était non-exhaustive évidemment.

« J’aimerais juste que tout se passe pour le mieux... »

Mais… Observant Hua Feng, lui tendant les bras pour qu’il vienne se poser dans son giron à son tour s’il le voulait, Hyun Hee se devait quand même de lui faire remarquer :

« Tu changes toi aussi. Tu as souffert, tu dois avoir beaucoup à dire. Mais si tu restes en mode cocotte minute, ça va être terrible... »

Lui qui parlait de personnalité qui se développait. Et le coréen n’était pas aussi certain que ça ne se retournerait pas un jour contre lui que dans le cas de son frère…


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 597
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2894
Activité RP : 5









   Ven 10 Nov - 13:58

Fidèle à son habitude, Hua Feng ignore ce qu’il ne comprend pas d’emblée, ce qui inclus ce mystère qui franchit tout d’abord les lèvres de Hyun Hee. Il ne parvient même pas à lui soutirer une seule expression, signe que le Chinois redevenait peu à peu lui-même, bien que l’explosion ne soit finalement jamais bien loin. Ces derniers temps, c’était délicat de converser avec lui. Lui-même s’en rendait compte. L’arrivée de l’aîné des Park avait décidément précipité leur chute… Par contre, la suite est assez éloquente. Le délicat Coréen a compris d’où il venait. C’était une information donnée sans vraiment y réfléchir. Il allait le regretter plus tard, aucun doute possible… Mais pour le moment, il se contente de toiser sévèrement le jeune homme sans en rajouter. Sauf lorsque Hyun Hee y va de quelques paroles de réconfort qui lui vont bien mais desquelles Hua Feng n’avait absolument pas besoin.

« Peu importe. », coupe-t-il un peu sèchement. « À chacun sa croix, comme on dit… »

Il n’avait vraiment rien à rajouter sur le sujet. S’il ne se laissait pas envahir par le désespoir, c’est uniquement parce qu’il ne s’autorisait pas à y penser réellement. Raison pour laquelle le sujet était vite devenu tabou entre Yuan et lui d’ailleurs, n’en déplaise à son volontaire compagnon de route. Et il ne le deviendrait pas moins à leurs retrouvailles, peu importe la façon dont ça se passait. Peut-être qu’il le laisserait poser ses questions un jour… mais c’était un traitement VIP auquel seul Yuan aurait droit. Hyun Hee semblait de toute façon avoir déjà compris qu’il valait mieux ne pas trop insister. À la suite, il écoute, déjà plus disposé à le faire. Et à bien le faire, surtout. Il y a un moment de silence qui suit les propos de Hyun Hee, signe que Hua Feng était aussi disposé à réfléchir à ce qui venait d’être dit. Ce n’était pas rien considérant la mauvaise communication qu’ils avaient eu un peu plus tôt.

« Peut-être. Je me refuse à l’espoir, je préfère être plus terre-à-terre, mais je crois que tu le sais déjà. », répond d’abord simplement le Chinois. Mais même s’il se refusait à le dire tout haut, voire même à le croire, il était pourtant sûr que si Yuan était en danger, il espérerait jusqu’à sa mort… Voire même après, bêtement. Par contre à la suite, il acquiesce. Il était prêt à concéder à Hyun Hee sans aucune protestation que son frère lui manquait. Qu’à ce niveau, ces retrouvailles lui feraient du bien. Mais… c’était dangereux malgré tout. Or, Hua Feng n’était pas réputé pour prendre des décisions à la place des autres. « Je vais t’aider à le retrouver. Mais concentre-toi au moins sur le fait que si tu meurs, c’est son espoir à lui que tu détruits. Alors sois prudent et ne rend pas ma tâche plus difficile. Après tout, il est ici pour toi, d’après ce que tu me dis… »

Il était prêt à le croire vu les conditions particulières dans lesquelles Park Tae Hwan était arrivé. Hyun Hee se raconte un peu néanmoins… et Hua Feng commence à piétiner un peu sur place, mal à l’aise. Il ne savait jamais comment réagir dans ce genre de situation. Mais ça ne devait pas étonner beaucoup son compagnon, qui commençait à bien le connaître sur certains points.

« Tu ne l’as pas eu facile. », fait remarquer Hua Feng après un moment de silence. « Si tu sors d’ici, qu’est-ce que tu comptes faire ? Tu vas en avoir tellement vu que ça va te donner un sentiment de supériorité sur tes parents. »

Il savait de quoi il parlait. Ses parents étaient aimants, mais ils étaient tellement heureux que leur fils revienne qu’ils vantaient ses exploits et à un moment, il avait explosé. Il était parti. Il supposait que Hyun Hee pourrait faire la même chose. Par contre devant les bras ouverts, Hua Feng secoue doucement la tête de gauche à droite. Dans certains moments, la proximité physique le mettait mal à l’aise. C’était un de ces moments. Mais, il semblait beaucoup plus calme, plus posé à présent.

« Peut-être. J’ai changé la première fois… mais je répète les mêmes erreurs, je crois… Et m’en rendre compte me fait changer une seconde fois. », murmure lentement Hua Feng, poussant un petit soupir. Il glisse une grande main dans ses cheveux un peu trop longs. Il avait besoin d’une bonne coupe. Mais il n’y pensait guère présentement. « On va rester ici un moment. Prendre un peu de repos tant qu’à y être. Ce n’est pas l’idéal, mais on a tous les deux besoin de se reposer et de laisser s’échapper la vapeur avant de retourner dans le jeu. Je nous sortirai d’ici. »

Au cas où on leur tendrait un piège…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Sam 18 Nov - 10:56



Un peu à la manière d’un bipolaire ou de quelque chose du genre, les émotions de Hua Feng semblaient se stabiliser en une émotion qu’il avait souvent arboré jusqu’alors : quelque chose d’assez neutre. Peut être même pas vraiment une émotion mais en tout cas quelque chose qui était plus familier à Hyun Hee. Et ce qu’il dit à propos de la croix que chacun se doit de porter résume certainement tout le personnage non ? C’était dur de dire ça comme ça. Vraiment très.

« Elles sont aussi moins lourdes à porter quand on ne les porte pas seul. »

Pas qu’il s’attendait néanmoins à ce que Hua Feng lui permette de porter un peu de son fardeau. Il n’était de toute évidence pas dans le secret des Dieux, à l’inverse du volontaire. Et encore… Ce dernier en savait-il réellement beaucoup plus que lui ? Quant à leurs deux points de vue :

« Je ne les considère pas comme incompatible. »

Pourquoi est-ce que ça devrait être utopique de penser qu’ils pouvaient s’en tirer ? C’est vrai que Hua Feng avait probablement raison. Mais aucune certitude ne pouvait réellement résider dans leur situation. Hyun Hee préférait faire le paris risqué de la survie. Peut être pas pour tout le monde… Et il se désintéressait pas mal du sort de bon nombre de joueurs. Mais au moins pour lui et pour une grappe de personnes : Tae Hwan, Haneul, Hua Feng… Min Hyuk aussi parce que depuis qu’il l’avait recroisé il pensait à lui parfois. Son nom n’avait pas été prononcé aux hauts-parleurs pour ce qu’il y avait fait attention.

En tout cas le chinois semblait disposé à les réunir, Tae Hwan et lui… Et c’est une autre bonne raison d’avoir envie qu’il survive à cet enfer lui aussi.

« Qu’est-ce que tu feras ensuite ? »

Est-ce qu’il ira retrouver le volontaire ? Il lui semblait que malgré les sentiments contradictoires que Hua Feng semblait avoir à son encontre cette question n’avait pas de réponse sûre.

« Sans vouloir te brusquer t’en es amoureux et ça crève les yeux. »

Il n’était pas aveugle. Pas même du fait du « rapprochement » qui avait eu lieu entre eux. Et quand Hua Feng réagit à sa vie d’avant l’île, Hyun Hee hausse les épaules, répétant un peu sur le même ton que son camarade un peu plus tôt :

« A chacun sa croix, comme on dit... »

Si Hua Feng ne s’ouvrait pas, Hyun Hee n’en avait pas envie non plus là. Il préférait que le silence demeure.

« Je ne sais pas ce que je ferais. Ça dépendra de ce que Tae Hwan voudra faire. »

Hyun Hee était une personne incroyablement indépendante dans sa façon de penser… Sauf quand Tae Hwan était dans l’équation. Il devenait un mouton, pour ainsi dire. Ça ne l’empêchait pas de se frustrer après Tae Hwan parfois… Mais sa confiance en lui restait aveugle, elle.

« Et toi ? Qu’est-ce que tu feras cette fois ? »

Parce qu’il n’avait visiblement pas fait tout ce qu’il fallait la fois d’avant, sans vouloir avoir l’air de juger hein. Et parce qu’il éprouvait de l’empathie face à cette situation :

« Tu es amoureux du seul type de cette île qui ne veut pas gagner. »

A peu de choses prêt quoi. Alors si Hua Feng quittait cette île il y avait peu de chance que ce soit avec son volontaire. Ça devait être difficile à porter ça aussi. Puis curiosité oblige, à propos de ces erreurs que Hua Feng répétait :

« De quelles erreurs tu parles, par exemple ? »

Puis d’ajouter, sur un ton quasi philosophe :

« Tu sais une fois c’est une erreur éventuellement… Deux fois c’est limite une règle. »

Peut être qu’il n’était juste pas fait pour faire autrement. Et que ce n’était pas une erreur finalement.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 597
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2894
Activité RP : 5









   Lun 20 Nov - 3:55

Hyun Hee avait probablement raison. Il n’était pas le meilleur pour la survie ou la bagarre. Mais il comprenait vite les sentiments des gens et la lourdeur de leur fardeau. Sauf que Hua Feng n’avait vraiment pas envie de parler de lui, de s’ouvrir. C’était difficile pour lui. Ils avait que peu arrivaient à comprendre. Mais les mots ne parvenaient pas à franchir le seuil de ses lèvres. Comme si soudainement, sa langue devenait du plomb. Et finalement, il n’en voyait peut-être pas complètement l’intérêt. Il était un peu comme Yuan là-dessus, non ? Et ça expliquerait pourquoi il était plus facile de s’ouvrir à lui. Quant à leurs visions du monde, qui n’étaient peut-être pas incompatibles, il ne savait pas… Il n’avait vraiment pas envie de se lancer dans une conversation philosophique. Les émotions l’avaient complètement tué. Il avait besoin de dormir un peu. Encore qu’on puisse davantage parler de somnoler… Et ce malgré la sécurité des lieu. Hua Feng ne dormait plus que d’un œil depuis qu’il était sur cette île, comme pas mal tout le monde sûrement.

« Je ne peux pas t’empêcher de dire ce que tu sais de moi à ton frère, je le sais. », dit donc simplement Hua Feng, sur le même sujet mais pas directement sur ce que Hyun Hee avait abordé non plus. « Mais s’il-te-plaît… Ne lui dis pas que je ne veux pas que tout le monde le sache. »

Ça empêcherait sûrement davantage ce gros con d’aller en parler à tout le monde… Quant à ce qu’il allait faire une fois Hyun Hee de nouveau dans les… bras de son frère, il hausse doucement les épaules. Mais avant qu’il ait trouvé une réponse, le jeune homme lui fait remarquer quelque chose d’un peu… intense. Ça laisse Hua Feng muet un petit instant. Ça aussi, ça le fatiguait, pour être franc… Mais finalement dans un soupir, il se redresse, faisant quelques pas dans l’abri antiatomique, observant les lieux sans vraiment les voir peut-être bien.

« Je vais sûrement essayer de le retrouver. Lui demander de recomposer notre petit groupe. Et virer Bang Jayden s’il est encore dans le coin. », convient-il sans la moindre émotion, comme si c’était tout à fait normal. Peut-être que ça l’était vraiment, sur cette île. L’homme observe un moment le si joli jeune homme, puis vient finalement s’assoir près de lui, posant une main sur la sienne. « Je ne peux pas planifier, Hyun Hee. Je ne sais pas ce que je vais faire. Je ne sais pas comment je vais le faire. Et y penser me stresse. Je ne comprends pas pourquoi les gens veulent tout prévoir, quitte à se détruire en le faisant. J’ai un plan pour survivre. C’est suffisant. Enfin… j’en avais un… »

Depuis qu’il avait quitté Yuan, il errait bêtement. Ça ne lui ressemblait pas. Le jeune homme a une nouvelle question. Légitime. Et Hua Feng réalise à retardement qu’il s’était enveloppé d’un voile de mystère sans le désirer. Mais, il ne voulait pas plus le briser à présent et de fait, il secoue négativement la tête pour montrer au jeune homme qu’il ne répondrait pas à cette question-là non plus. Mais il avait raison… et le regard songeur qu’a soudainement Hua Feng pour le Coréen prouve qu’il est en train de réfléchir à ce petit élan de philosophie que l’adolescent avait eu. Mais finalement, le Chinois se penche sur lui pour déposer un baiser dans ses cheveux, dernier geste de tendresse qu’il se permettait avec Hyun Hee. C’était un au revoir même s’ils ne se quittaient pas vraiment encore. C’était pourtant déjà le cas et le jeune homme le savait aussi, pas vrai ?

« Tu devrais dormir maintenant. Je vais somnoler un peu aussi… », convient Hua Feng. Il retire son sac de ses épaules, l’ouvrant pour en sortir une couverture qu’il tend à Hyun Hee. « Pense à tes retrouvailles avec ton frère. Elles arrivent bientôt. »

C’était une belle façon de se bercer pour quelques heures de sommeil, non ? Parce que même si lui avait du mal à comprendre, il savait que pour Hyun Hee, c’était une merveilleuse nouvelle…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Sam 25 Nov - 12:19



Hua Feng avait une approche très terre à terre de la situation. Parce qu’il avait raison : il ne pouvait pas l’empêcher de parler à Tae Hwan. Par contre, tout en acquiesçant simplement plutôt que de répondre de vive-voix, Hyun Hee se faisait quand même la promesse de demander à son frère de ne pas aller balancer ces informations au premier venu. Il avait de l’affection pour le chinois. D’une certaine manière ça lui portait préjudice évidemment… Mais Tae Hwan pouvait quand même faire ça pour lui non ?

De son côté, redevenu bien plus maître de lui-même, Hua Feng recommençait à faire des plans. Est-ce qu’il réalisait qu’il semblait voir plus loin lorsqu’il s’imaginait avec le volontaire que sans lui ? Mais à nouveau Hyun Hee ne dit rien. Il n’allait pas non plus complètement brusquer l’homme en face de lui. Ce Jayden n’avait qu’à bien se tenir et c’était dommage un peu… Parce qu’il avait vraiment eu l’air gentil, pour le peu que Hyun Hee lui avait parlé. Un peu « trop bon trop con »… Mais ça avait fait du bien sur cette île. Contrairement à Hua Feng, Hyun Hee l’avait trouvé positif et rafraîchissant. Il ne pariait cependant pas trop dessus si jamais le jeune homme ne changeait pas. Cette île était faite pour faire sortir les loups du bois… Pas les agneaux.

Hyun Hee a un petit sourire pâle lorsqu’il se mérite un baiser dans les cheveux. Il avait bien assez de sensibilité pour savoir ce que ça signifiait. Peut être pas de la manière exacte à laquelle Hua Feng avait pensé… Mais voilà. Il n’y aurait plus rien du tout entre eux. Et ils ne se diraient pas plus au revoir que maintenant une fois le moment venue de se séparer. De fait, et même si c’était bien maigre :

« Merci. »

Pour… Mille choses au moins. Pour avoir prit soin de lui, lui avoir évité de se tuer, l’avoir réconforté… Pour la chaleur humaine et les rares échanges toujours un peu sec mais intense. Ça avait été frustrant à chaque fois sur le moment… Mais Hyun Hee savait déjà qu’avec le recul tout ça ferait partit de ses bons souvenirs. Pour peu du moins qu’on puisse se faire de « bons souvenirs » sur cette île.

L’étudiant récupère la couverture qui lui est tendue, la dépliant pour la passer sur ses épaules. Inutile de proposer de la partager, il savait déjà que Hua Feng refuserait. Le coréen va donc sur la couchette toute nue pour se poser dessus, plaçant son sac comme un oreiller. Rudimentaire mais les émotions l’avaient scié de toute façon.

Il a encore un sourire à propos de Tae Hwan, remontant la couverture sur son nez. Malgré la chaleur à l’extérieur le bunker était plutôt froid, lui. Il lui tardait effectivement de retrouver son frère, ses bras, sa chaleur, son réconfort… Hua Feng avait peut être raison : peut être que ça ne les mènerait nulle part. Peut être qu’un jour Tae Hwan profiterait de ses airs dociles pour en finir avec lui. Mais il savait aussi que si ça devait arriver son frère ferait ça proprement, sans le faire souffrir inutilement. Et il avait une conviction peut être biaisée qui lui disait que ça hanterait Tae Hwan. Bref. Que du morbide et pourtant ça lui remontait le moral.

Avant de fermer les yeux, Hyun Hee a un dernier regard pour Hua Feng, adossé à la porte de l’abri pour l’empêcher de s’ouvrir sûrement. La longue silhouette se laisse glisser le long du battant pour finir assise là, la tête penchée. Par moment, comme à cet instant précis, Hyun Hee donnerait vraiment cher pour savoir ce qui traversait l’esprit de la personne en face de lui…


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé









   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réminiscence feat. Park Hyun Hee

Page 1 sur 1