AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




La MAJ du 1er novembre est là ! Cliquez ici pour la découvrir !
Un event est en cours ! Venez lancer le dé ici pour découvrir l'état de votre personnage !
Tentez votre chance au Lucky Spin pour remporter des lots inédits !




 

 Break the walls ft Tae Hwan







avatar
Vague : #3
Nombre de victimes : 5
Contenu du sac : ✓ Une tenue de rechange
✓ Un t-shirt
✓ Une paire de sous vêtements de rechange
✓ Un plaid
✓ Trousse à maquillage (Rouge à lèvre, mascara, eyeliner, fard à paupière, petit vernis rouge, 10 lingettes démaquillantes)
✓ Trousse de toilette de voyage (mini gel douche, mini shampoing, mini dentifrice, brosse à dent pliable, 5 lingettes déodorantes, une pince à épiler)

✓ Sachet de 5 lanières de viande séchée
✓ 3 petits paquets de viande séchée
✓ Sachet de fruits secs
✓ Des biscuits secs
✓ Une miche de pain
✓ Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
✓ Un thermos

✓ Ipod touch + chargeur et écouteur
✓ Une carte de l'île avec ses zones
✓ Une boussole
✓ Une lampe torche (avec piles)
✓ Une paire de talkie-walkie sans piles

✓ Une dose de morphine (seringue scellée)
✓ Un couteau papillon

Avatar : Lee Hi (Hi Suhyun)
Pseudo : Frost
Multicomptes : Bae Se Jin - Baek Jin Hwan

Messages : 95
Activité RP : 4









   Jeu 7 Sep - 21:33

Le 16 juillet, à 10h39
Dans une cabane en bois du hameau pêcheur

L’espace d’un instant, Ye Won a paniqué. Elle a été forcée de l’admettre. Il aura fallu qu’elle attende d’être poussée dans l’eau par un abruti de sa vague pour comprendre qu’elle pourrait bien mourir. Quand ils l’ont emmenée, quand ils lui ont expliqué, quand elle a vu tous les regards de merlan frits des autres membres de sa vague. Durant tout ce temps, elle est restée calme, elle est restée concentrée, se répétant encore et encore les passes de son dernier entraînement. Mais une fois dans l’eau sans avoir pris le temps de sauter, elle s’est dit qu’elle allait peut-être mourir. L’espace de quelques secondes. Puis, elle s’est ressaisit. Ye Won a mis du temps pour rejoindre l’île mais à chaque fois que quelqu’un a essayé de passer ses bras par-dessus sa tête, elle a donné des coups de coudes pour survivre. Finalement, elle a même tenté de noyer l’un de ceux qui a essayé d’en faire de même mais ça n’a pas réellement marché. Finalement, elle a posé son pied sur le sable. En fait, elle s’est plutôt traînée sur le sable, littéralement. Mais personne n’y a réellement prêté attention. Elle s’est levée et elle a marché. Un coup de feu l’a fait se baisser et en se redresser elle a balancé une droite dans le visage d’un garçon qui semblait vouloir lui prendre son sac ou sa vie. Et là, elle s’est mise à courir. Une fois à l’abri des arbres, elle a sorti sa carte et sa boussole, puis elle a cherché à s’orienter avec ses maigres connaissances sur l’utilisation d’une boussole. Et ça n’a pas trop mal marché. Après tout, elle est là pour en témoigner, son collier n’a pas explosé parce qu’elle se trouvait dans une zone interdite, n’est-ce pas ?

La voilà finalement, au hameau de pêcheurs. Pas grand monde, assez isolé, un plan idéal pour faire le point. Elle a traversé une partie de l’île, marchant à un bon rythme pour y arriver. C’est une intuition qui l’a poussée là-bas, vers cet amas de petites cabanes. C’est plutôt étrange tout ça. Comment elle s’est retrouvée dans ce bateau alors qu’elle a toujours eu des résultats irréprochables. Peut-être que tous les élèves qu’elle a maltraités durant sa scolarité s’en sentiraient soulagés. Et elle ne pourrait pas vraiment leur en vouloir. Mais finalement, après une longue journée, elle est entrée dans une cabane, l’a fouillée puis s’y est cachée. Elle n’a rien trouvé de particulier mais au moins, elle s’est endormie plutôt détendue. A son réveil, elle a mangé un peu de pain, bu quelques gorgées d’eau, a complété son petit déjeuné par quelques fruits secs. Puis, elle a continué l’exploration du hameau. Les maisons poussiéreuses n’ont rien laissé entrevoir d’abondant. Quelques vieilles photos oubliées là, des vestiges d’une époque prospère. Mais elle n’y a trouvé que de vieux trophées, de vieux outils inutilisables et du bois moisi par endroit. A plusieurs reprises, Ye Won s’est demandée qui pouvait bien vivre sur cette île et où les habitants avaient été envoyés. Mais elle n’aura jamais la réponse. La jeune femme est finalement sortie d’une cabane. Elle s’est arrêté au bord de l’eau, sur le ponton en bois grinçant. Elle a regardé l’océan et l’horizon, se demandant si elle pourrait quitter cette île vivante. Le doute s’est emparé de son esprit. Mais très vite, elle s’est secouée et a recommencé son exploration. Pour trouver quelque chose avant de repartir vers le centre. La partie n’attendant qu’elle, la jeune femme a poussé une autre porte. Elle est en train de fouiller quand elle entend du bruit dehors. Alors elle regarde ou se cacher mais l’endroit est minable et ne présente pour seule cachette que les poutres qui soutiennent le toit de la cabane. Lestement, elle se hisse sur une commode et se redresse. Elle saute et attrape la poutre, s’y hissant. S’y grimper sur la commode a été facile, se hisser à bout de bras sur la poutre est plus difficile surtout avec son sac. Mais finalement, elle réussit. Précautionneusement, elle s’avance jusqu’à la jonction entre plusieurs poutres et s’y accroupit, la surface de bois plus importante lui semblant à la fois être plus solide et représenter une meilleure cachette.

La porte s’ouvre. C’est un garçon qui entre, elle a du mal à le voir de là où elle est. Elle ne peut pas vraiment lui donner d’âge, mais il a l’air d’avoir les cheveux bruns. Elle ne sait pas vraiment plus n’arrivant pas à voir son visage. Quand il s’avance un peu, elle se redresse et bouge légèrement sur la poutre pour rester cachée. Mais au moment de s’accroupir de nouveau, le bois craque, se fissure et soudainement se brise sous le poids de la jeune femme et de son sac. Ye Won tombe et s’écrase sur le garçon, se retrouvant lourdement sur lui. Elle grimace à moitié sonnée et dit : « C’est pas vrai mais tout est miteux dans ce bled ? » elle gromèle encore se frottant la tempe qui a cogné contre l’os de l’épaule du garçon avant de dire : « Excuse-moi… Ça avait vraiment l’air d’une bonne cachette… ». Bien sûr, Ye Won sait être détestable. Mais elle sait aussi se rendre compte d’un moment où elle pourrait ne pas avoir le dessus. Il est plus grand, plus costaud et probablement mieux armé qu’elle. Alors elle tente de jouer la carte de la jeune fille innocente quoiqu’un peu caractérielle, vu ses premiers mots.



-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


Superkindness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : 3e vague
Amour : Si vous saviez...

Nombre de victimes : 3
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Une tenue de rechange appartenant à Hyun Hee
Trois paquets de cigarettes
10 préservatifs
Un gel douche au parfum épicé
Son porte-feuille (un peu d'argent, des cartes d'identité, une photo de Hyun Hee)
Manteau militaire long


Un zippo
Un bracelet en paracorde
Une carte de l'île
Une lampe torche avec piles


Deux petites bouteilles d'eau
Une gourde d'eau avec filtreur


Une bombe-poivre (utilisations : 3/3)
Couteau de plongée à gaz


Avatar : Choi Seung Hyun (TOP - BigBang)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 70
Activité RP : 3









   Dim 17 Sep - 6:25

C’est la carte de Tae Hwan qui l’avait guidée jusqu'au hameau pêcheur. En fait, c’est justement à cause de cette notion de pêche et ce qu’elle pouvait avoir comme résultat qu’il avait voulu explorer de ce côté-là. Ce n’était que la deuxième journée. Pourtant, la faim se faisait ressentir. Il n’avait pas voulu manger toutes ses provisions immédiatement. C’eût été ridicule. Mais il savait que la miche de pain, par exemple, ne serait pas bonne éternellement. S’il ne voulait pas se bouffer du pain verdâtre bientôt, il allait devoir s’y mettre. Mais la faire traîner était malgré tout plus sage… Enfin, tout ça pour dire que le poisson lui faisait bien envie. Il voulait donc voir dans quel état étaient les environs. Et inutile de préciser qu’à son arrivée, Tae Hwan est plutôt déçu. Le lieu est incroyablement miteux… En fait, tout semble être sur le point de s’effondrer, non ? L’humidité avait attaqué le bois des cabanes déjà pas très glorieuses à la base, sûrement. La première dans laquelle il avait voulu entrer avait le plancher défoncé. Un bref coup d’œil en bas lui avait permis de constater qu’aucun cadavre ne s’y trouvait. Avait-il eu de la chance ou l’organisation l’avait-il récupéré au bout de quelques jours ?

Aucune idée… et Tae Hwan n’a pas envie d’investiguer davantage. Il vise plutôt une cabane qui lui semble relativement dans de bonnes conditions. Pourtant, il n’aurait jamais pu se tromper davantage… Parce que dès que le Coréen met un pied à l’intérieur, le ciel lui tombe sur la tête. Il aurait forcément dû être plus prudent. Et s’il était d’avis qu’on apprend de ses erreurs, il était aussi conscient que le droit à l’erreur n’existait pas en ce lieu… En colère de s’être fait avoir comme un bleu, l’homme serre les dents. Il avait pris un coup à la tête, il était un peu sonné. Rien de grave, s’il s’y arrêtait vraiment deux secondes… mais rien qui ne l’enchantait non plus. Il prend une profonde inspiration. C’est un parfait délicatement féminin qui lui saute au nez. Sûrement une fille arrivée en même temps que lui pour être toujours aussi… fraîche. Il bat des paupières quelques secondes avant de finalement pouvoir faire le point. Un joli minois qui aurait pu être gamin si ce n’était de ce beau regard mature qui le dévisageait. Et ce, malgré les airs innocents qu’elle se donnait présentement. Ça lui plaisait un peu, c’est vrai. Pas assez pour qu’il soit con, par contre.

Tae Hwan la dégage un brin vivement. Son sac tombe au sol, libéré de ses épaules et lui, il vient rapidement se poser sur les hanches en sablier de la demoiselle. Il attrape ses poignets. Rien de difficile là… ses mains étaient grandes et les poignets fins. Il sentait néanmoins chez elle quelque chose qui lui faisait bien réaliser qu’il n’était pas confronté à une petite chose sans défenses. Ce qui le force à redoubler de vigilance… Il tient ses poignets au-dessus de sa jolie petite tête, du coup, contre le sol. Son regard noir planté dans celui maquillé de la jeune femme, Tae Hwan ne bouge pas un instant, attentif autant à son adversaire qu’à ce qui aurait pu se passer dehors.

« Bon. Écoute-moi… », grogne l’homme, toujours de mauvais poil. Il détestait se faire prendre dans une position de faiblesse et ça avait carrément été le cas… « Tu sembles assez intéressante pour que je te laisse la vie sauve. En partie parce que je veux m’amuser et en partie parce qu’il est trop tôt dans le jeu pour que j’y laisse quelques plumes… »

C’était un fait. Après, il pouvait être complètement à côté de la plaque et prendre pour un prédateur une petite brebis sans défense. Mais c’était toutes ses réactions qui lui faisaient croire que non. Elle n’avait pas paniqué. C’était inusité. Agréable, même.

« Mais tout ce bruit va rameuter du monde. Ceux qu’on ne veut pas voir. On doit s’éloigner. T’es de la partie ? », demande Tae Hwan, un fin sourire étirant lentement ses lèvres. Il jouait, c’était évident. En même temps, la partie semblait promettre d’être intéressante, alors pourquoi pas ? « Tu connais ta couleur ? Tu joues selon la pastille contre ta nuque ? Si t’es du genre sympa, je peux te la donner. Pas de mensonge. »

Ça aussi, ça pouvait pimenter le jeu. Surtout s’ils étaient de couleurs différentes ! Non, il ne la tuerait pas systématiquement. Disons qu’il le ferait souvent. Pas « tout le temps »… Du moins jusqu’à ce qu’il sache de quel côté se trouvait Hyun Hee.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

PSYCHOPATH


« Tae Hwan, c’est le mélange incongru d’une génétique blasphématoire et d’un mode de vie abusif... Tae Hwan, c’est Lucifer ; un démon sous le couvert d’un ange. » © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : #3
Nombre de victimes : 5
Contenu du sac : ✓ Une tenue de rechange
✓ Un t-shirt
✓ Une paire de sous vêtements de rechange
✓ Un plaid
✓ Trousse à maquillage (Rouge à lèvre, mascara, eyeliner, fard à paupière, petit vernis rouge, 10 lingettes démaquillantes)
✓ Trousse de toilette de voyage (mini gel douche, mini shampoing, mini dentifrice, brosse à dent pliable, 5 lingettes déodorantes, une pince à épiler)

✓ Sachet de 5 lanières de viande séchée
✓ 3 petits paquets de viande séchée
✓ Sachet de fruits secs
✓ Des biscuits secs
✓ Une miche de pain
✓ Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
✓ Un thermos

✓ Ipod touch + chargeur et écouteur
✓ Une carte de l'île avec ses zones
✓ Une boussole
✓ Une lampe torche (avec piles)
✓ Une paire de talkie-walkie sans piles

✓ Une dose de morphine (seringue scellée)
✓ Un couteau papillon

Avatar : Lee Hi (Hi Suhyun)
Pseudo : Frost
Multicomptes : Bae Se Jin - Baek Jin Hwan

Messages : 95
Activité RP : 4









   Lun 18 Sep - 15:54

Le 16 juillet, à 10h39
Dans une cabane en bois du hameau pêcheur

Il y a un moment de flou pendant lequel Ye Won est sonnée. Elle sait ce qui s'est passée mais même en tombant sur un autre joueur, elle a quand même été secouée. Elle a un léger tournis et il lui faut quelques secondes pour se reprendre et commencer à parler. Et malgré les airs innocents qu'elle se donne, le joueur sur lequel elle est tombée retourne la situation d'un coup de hanche habile. Et si cela n'est pas pour lui déplaire d'ordinaire, Ye Won n'apprécie pas tellement la position dans laquelle elle se retrouve. Les hanches comprimées par un gars, elle grimace un peu sous l'inconfort. Il n'a pas l'air très sympa avec son regard noir qui ne laisse présager aucune gentillesse et aucune douceur. Elle se débat un peu, sans y mettre de le force pour autant parce que pour le moment il ne fait rien de vraiment dangereux et qu'elle n'exclue pas que la situation évolue sur quelque chose d'autre plus agréable. Après tout, le coréen est plutôt esthétique, tout à fait le genre de garçon qu'elle apprécie. Mais si les choses dégénèrent, elle ne restera pas aussi docile, c'est une évidence. Quand il prend la parole, elle le regarde simplement, silencieuse, ayant perdu le sourire depuis qu'il lui tient les poignets et l'écoute. Puis, elle rétorque grimaçante : « Assez intéressante ? », elle pince les lèvres un peu vexée puis reprend : « Tu es loin du compte, très cher ». Le reste, elle ne le relève pas, c'est informatif. De son côté, elle n'hésiterait pas à le tuer, premiers jours ou pas. Cependant, elle se tient tranquille, intriguée et curieuse de connaître la suite de ce qu'il a à dire. Donc elle écoute, se tenant tranquille pour le moment.

Il propose de s'éloigner et elle le regarde simplement. Effectivement, cela a même fait un bruit du diable, alors il faut bien dire qu'il a raison, mieux vaut ne pas traîner dans les parages même si la demoiselle aurait bien envie d'encastrer une ou deux têtes dans les portes en bois pourris de ce hameau miteux. Elle acquiesce alors simplement en réponse à sa question, le laissant terminer. Il lui demande si elle connait sa couleur, elle veut la connaître. Etonnamment, elle n'est pas sure de vouloir la savoir. Ye Won n'a jamais été du genre équipe. Elle fera partie des survivants mais pas parce qu'elle aura fait équipe avec eux. Ceci dit, le fait d'avoir un quart des joueurs en moins dans ceux qui pourraient vouloir la tuer peut être un argument de taille. Bien qu'elle ne soit pas sure de pouvoir faire confiance aux autres joueurs. Oui, Ye Won serait totalement du genre à mentir, alors elle s'attend à ce que les autres puissent le faire aussi. Mais s’il lui promet de lui dire la vérité, peut-être bien que la jeune femme fera un effort pour être gentille et lui donner sa réelle couleur, même si elles sont différentes. Le garçon qui la surplombe à l’air fort, il n’a pas l’air hyper sympa et n’a pas l’air d’un type qui va vivre sa petite aventure tranquille dans son coin. Cela donne lieu à de nombreuses opportunités. Mais il est temps de bouger à présent.

Avec souplesse et force, elle prend appuie sur l'une de ses jambes et se soulève, portant son poid sur sa hanche pour faire basculer l'autre, se retrouvant au-dessus l'espace un instant et dit : « J'imagine que la gentillesse dépend de la fenêtre derrière laquelle on se trouve. Moi je te dirais que je suis un ange. Les gens que je connais, eux, pensent plutôt que je suis une abominable garce » elle tapote son torse et se penche l'embrassant au coin des lèvres provocatrice avant de se redresser et de se dégager de ce contact un peu trop rapide même pour elle. Elle s'approche d'une fenêtre pour guetter l'extérieur et dit : « Je ne connais pas encore ma couleur et je n'ai pas encore décidé de la façon dont je ferais usage de cette information » elle reste songeuse un instant et demande : « Et toi, tu la connais ? Tu vas jouer en fonction de la pastille ? ». Elle se tourne vers lui pour le regarder avec une certaine curiosité. Elle finit par se frotter pour faire tomber la poussière de ses vêtements puis inspecte minutieusement sa veste pour vérifier qu'elle n'a pas été abîmée. Elle finit par dire : « Tu as raison, il vaut mieux bouger. Je te laisserais regarder mon collier une fois qu'on se sera éloigné du hameau, ou du moins qu'on sera à l'abri ». Oui, peut-être bien que la perspective d'attirer d'autres joueurs l'enchante un peu. C'est vrai. D'ailleurs son sourire se fait carnassier quelques instants, telle la harpie qu'elle est. Loin d'être un ange, la jeune femme est un démon et elle n'hésitera pas à le prouver autant de fois qu'il le faudra. Il n’y a personne de ce côté-là. Tour à tour, elle vérifie chaque fenêtre, guettant les alentours pour vérifier que personne n’approche. Puis elle dit : « Personne à l’horizon, allons-y » elle attend qu’il soit prêt à sortir puis sort de la cabane, s’éloignant un peu de la cabane. De qu’elle le peut, elle change de rue juste au cas où quelqu’un se serait dirigé au son. Tout en avançant, elle regarde les vieilles cabanes qui se ressemblent toutes, vérifiant qu’elle n’aperçoit personne embusqué aux fenêtres.

Edit et HJ : je me suis permis des actions mais si ça ne te convient pas, n'hésite pas à me fouetter

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


Superkindness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : 3e vague
Amour : Si vous saviez...

Nombre de victimes : 3
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Une tenue de rechange appartenant à Hyun Hee
Trois paquets de cigarettes
10 préservatifs
Un gel douche au parfum épicé
Son porte-feuille (un peu d'argent, des cartes d'identité, une photo de Hyun Hee)
Manteau militaire long


Un zippo
Un bracelet en paracorde
Une carte de l'île
Une lampe torche avec piles


Deux petites bouteilles d'eau
Une gourde d'eau avec filtreur


Une bombe-poivre (utilisations : 3/3)
Couteau de plongée à gaz


Avatar : Choi Seung Hyun (TOP - BigBang)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 70
Activité RP : 3









   Lun 25 Sep - 4:46

Visiblement, Tae Hwan était tombé sur quelqu’un qui ne se prenait pas pour de la merde, hein. La voilà qui semble limite offusquée qu’il n’ait pas mis plus de passion dans ses paroles. Mais il n’était pas le genre d’homme à s’exprimer intensément sur une base régulière. Hyun Hee était plus doué pour ça que lui, disons... Sauf lorsque venait le temps de menacer. Mais même pour la colère, son petit frère s’exprimait davantage que lui, c’est dire. Ça n’égalait malgré tout pas la colère froide dont Tae Hwan était capable. Or, son amusement prenait le dessus, maintenant. C’était plutôt amusant de croiser ce genre de caractère si rapidement sur cette île. Après tout, pour l’instant il avait surtout goûté du gamin tremblant et peureux, notamment celui qu’il avait tiré des vagues salées et glaciales le jour de leur arrivée. Et elle ? Était-elle rouge ? Ce serait une excellente addition à son équipe, le Coréen le sentait déjà... Son regard dérive pour le coup sur le collier large et inélégant qui entourait le gracile cou blanc, se posant vraiment la question.

Et c’est assez pour créer une brèche dans sa défense... La fille en profite, vraiment pas stupide. Exactement comme il l’aurait cru, donc ! Il se retrouve sur le dos, laissant s’échapper un grognement sourd alors qu’il rencontre violemment le bois. Des plans pour que ce plancher-ci cède aussi. D’ailleurs, pendant une ou deux secondes, Tae Hwan est attentif au bruit potentiel des lattes sous eux qui pourraient craquer. Mais encore rien. Enfin, rien qui n’augure une mauvaise chute...

« Tu as du mordant, je vais te concéder ça... », marmonne Tae Hwan tout en grimaçant un peu, n’aimant guère la position dans laquelle ils étaient présentement. Il haïssait perdre le contrôle. Chez lui, c’était un besoin presque maladif. Mais ce n’était que de courte durée. Il n’allait pas perdre la tête pour ça... Ça parle d’ange et de garce... mais Tae Hwan la voit un peu plus comme une allumeuse alors qu’elle se penche sur lui pour embrasser la commissure de ses lèvres. Il a un rire bref, presque canin. Et finalement, il se remet sur ses pieds. Intéressant, tout ça... « Les gens les plus intéressants sont ceux qui sont le moins prévisibles. Ce sont aussi les plus dangereux. »

Sur ce, il attrape la demoiselle par le poignet pour l’attirer vers lui, prenant sur ses lèvres un baiser beaucoup plus franc qu’elle ne l’avait fait quelques secondes plus tôt. Puis, il la relâche, satisfait. C’était une façon de passer son message : lui aussi était très imprévisibles. Et, par conséquent, très dangereux... Quant aux pastilles de couleur nichées contre leur nuque, il secoue négativement la tête, feignant ne pas connaître celle qui se love contre son cou, rouge. Mentir n’avait jamais été un problème pour Tae Hwan. Ça lui venait un peu comme une seconde nature pour la simple et bonne raison qu’il n’éprouvait aucune culpabilité à le faire. Un « désavantage » de la psychopathie, à ce que lui avait dit un thérapeute. Tu parles. Une arme redoutable, plutôt !

« Je ne sais pas, mais ça m’aiderait que tu me la donnes aussi. Je regarde en premier si tu veux. », assure-t-il en haussant les épaules. De toute façon, elle pouvait lui mentir elle aussi et déjà savoir. Il le saurait bien assez tôt si elle n’était pas rouge. Quoi qu’il en soit, pour ce qu’il en ferait, il explique : « Je cherche mon frère. J’ajusterai ma façon de jouer selon la correspondance ou non de notre couleur respective. »

Si Hyun Hee était rouge, ils allaient jouer pour partir d’ici. S’il était d’une des trois autres couleurs, ils allaient survivre et faire un bout ici jusqu’à ce que Tae Hwan s’en soit lassé et décide duquel des deux devrait partir... Une fois fait, il ajusterait son jeu en conséquence. Quoi qu’il en soit, ils bougent. Ce n’est pas pour déplaire à Tae Hwan qui la suit tout en couvrant ses arrières. Ce qui était bien d’être en compagnie d’un autre prédateur, c’est qu’on n’avait pas besoin d’être attentif pour deux. On pouvait simplement compléter l’autre. C’était reposant, mine de rien. Ils réussissent à se glisser sans encombre jusque derrière la cabane la plus éloignée. Peut-être serait-il judicieux d’y entrer un peu plus tard mais pour le moment, Tae Hwan préférait rester à l’extérieur. Ces machins tombaient littéralement en ruine, notamment à cause de l’humidité présente en ces lieux. Ça ne lui disait rien qui vaille. Il fait plus signe d’un doigt à la jeune fille d’avancer vers lui.

« Viens me montrer ça. », demande-t-il en parlant du collier. « Pas d’entourloupes. Je vais être sage. »

Qu’elle en profite pendant qu’il la jouait vraiment fairplay. Ça n’allait pas arriver souvent...

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

PSYCHOPATH


« Tae Hwan, c’est le mélange incongru d’une génétique blasphématoire et d’un mode de vie abusif... Tae Hwan, c’est Lucifer ; un démon sous le couvert d’un ange. » © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : #3
Nombre de victimes : 5
Contenu du sac : ✓ Une tenue de rechange
✓ Un t-shirt
✓ Une paire de sous vêtements de rechange
✓ Un plaid
✓ Trousse à maquillage (Rouge à lèvre, mascara, eyeliner, fard à paupière, petit vernis rouge, 10 lingettes démaquillantes)
✓ Trousse de toilette de voyage (mini gel douche, mini shampoing, mini dentifrice, brosse à dent pliable, 5 lingettes déodorantes, une pince à épiler)

✓ Sachet de 5 lanières de viande séchée
✓ 3 petits paquets de viande séchée
✓ Sachet de fruits secs
✓ Des biscuits secs
✓ Une miche de pain
✓ Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
✓ Un thermos

✓ Ipod touch + chargeur et écouteur
✓ Une carte de l'île avec ses zones
✓ Une boussole
✓ Une lampe torche (avec piles)
✓ Une paire de talkie-walkie sans piles

✓ Une dose de morphine (seringue scellée)
✓ Un couteau papillon

Avatar : Lee Hi (Hi Suhyun)
Pseudo : Frost
Multicomptes : Bae Se Jin - Baek Jin Hwan

Messages : 95
Activité RP : 4









   Mer 4 Oct - 17:05

Le 16 juillet, à 10h39
Dans une cabane en bois du hameau pêcheur

Il lui concède du mordant. Elle sourit amusée et arrogante. Oui, l'est. Mordante. Et beaucoup d'autres choses. Ye Won aime à se croire parfaite, et à en renvoyer l'image. Bien sûr, elle ne l'est pas et elle le sait, mais elle fait tout pour s'améliorer, sur la base de ses propres critères. Elle peut être encore plus belle, encore plus douée avec un fleuret, encore plus mauvaise. Encore meilleure au lit. Dommage qu'Ambroisi ne puisse plus en profiter. Elle détaille celui qu'elle surplombe à présent se disant qu'il pourrait largement en profiter. Puis, il reprend la parole tout en se remettant sur ses pieds lui aussi. Et avant qu'elle n’ait eu le temps de répondre, il l'attrape par le poignet et l'attire à lui pour l'embrasser plus franchement. Baiser auquel elle répond bien entendu. Définitivement, il pourrait remplacer Ambroisi. Il a toutes les qualités requises pour ça. Mais bien vite, il la relâche et elle répond : « Nous sommes bien d'accord » elle sourit amusée et dit : « Voilà qui rend le jeu bien plus passionnant ». Pas le baiser. Enfin si, bien sûr. Mais surtout le caractère de celui qui lui fait face. Alors bien sûr, elle se demande de quelle couleur elle est et de quelle couleur il est. A deux, il ferait probablement une équipe d'enfer.

Il ne connait pas sa couleur non plus. Elle n'a pas de raison de douter de ce qu'il lui dit. Et même s'il la connait déjà, il a toutes les raisons du monde de ne pas faire confiance à celui qui lui a donné. Et dans le fond, elle s'en moque, cela ne change pas grand-chose pour elle. Elle acquiesce. Elle ne lui fera surement pas confiance et pour le moment elle se moque bien de sa couleur, même si avoir une équipe ne serait pas une mauvaise idée. Ye Won est plutôt individualiste, elle pourrait bien faire un bout de chemin sur cette île en tuant à vue, sans se soucier de la couleur. Elle l'écoute à nouveau pour l'entendre dire qu'il cherche son frère et qu'il jouera en fonction de la couleur de leurs colliers. Ce qui ne lui dit pas s'il veut le tuer ou le protéger. De son côté, elle tuerait le sien sans sourciller, cette espèce de larve vile et totalement insipide. Mais toutes les fratries ne sont pas aussi dysfonctionnelles et elle le sait. Alors elle demande : « Tu comptes le protéger ou le tuer ? ». Elle est curieuse, évidemment. Puis elle note : « C'est quand même pas de bol de vous retrouver à deux dans cette galère ». C'est probablement une forme de compassion. Mais elle n'a pas l'air réellement triste. Parce qu'elle aime bien être ici, finalement.

Assez vite, elle constate qu'il n'y a personne dehors, alors elle sort et l'entraîne. Il couvre ses arrières, ce qui lui laisse tout le champ libre d'observer devant elle et sur les côtés, à la recherche d'éventuels joueurs présent. Un petit massacre à deux, cela serait une bonne chose ? Cela serait encore meilleur en concluant par un petit coup au milieu d'une mare de sang. Ye Won s'en délecterait surement. Mais bon, pour le moment personne en vue, c'est bien malheureux. Elle s'arrête derrière la dernière cabane et il lui fait signe de s'approcher. Elle retire son sac, l'appuyant à la cabane et s'avance jusqu'à être trop proche de lui et murmure à son oreille : « Je ne suis pas sure d'aimer les garçons sages ». Elle sourit en coin. En réalité, Ye Won n’est pas si provoquante. Mais l’île est différente et tous ceux qu’elle a croisés pleurnichent. Lui est différent, il est attirant. Et elle aime bien les contacts physiques, elle ne peut pas le nier. Elle se tourne et se laisse docilement faire, avant de se tourner pour poser son index sur ses lèvres lui intimant le silence pour le moment, un sourire malicieux au coin des lèvres. Elle le contourne posant ses mains sur ses épaules pour le faire se baisser un peu et observer la pastille du jeune homme. Puis, elle revient se mettre en face de lui, entre lui et son sac et lui propose : « Allons-y, donnons la ensemble. Pas d'ajustement soudain ». Cela vaut aussi pour elle. La jeune femme pourrait bien lui mentir, elle ne sait pas bien ce qu'elle veut faire de cette information. Mais s'ils le disent ensemble, les choses sont différentes. Peu de chance qu'ils tombent sur la même couleur en mentant.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


Superkindness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : 3e vague
Amour : Si vous saviez...

Nombre de victimes : 3
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Une tenue de rechange appartenant à Hyun Hee
Trois paquets de cigarettes
10 préservatifs
Un gel douche au parfum épicé
Son porte-feuille (un peu d'argent, des cartes d'identité, une photo de Hyun Hee)
Manteau militaire long


Un zippo
Un bracelet en paracorde
Une carte de l'île
Une lampe torche avec piles


Deux petites bouteilles d'eau
Une gourde d'eau avec filtreur


Une bombe-poivre (utilisations : 3/3)
Couteau de plongée à gaz


Avatar : Choi Seung Hyun (TOP - BigBang)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 70
Activité RP : 3









   Sam 14 Oct - 8:13

La fille semble comprendre de quoi il en retournait, quant à ce baiser. Et ça suffit largement à Tae Hwan pour lui accorder un peu d’estime, ce qui était un fait extrêmement rare pour lui. On ne l’avait probablement pas classé dans la petite case trop étouffant intitulée « psychopathe » pour rien. Imbu de lui-même, égocentrique même. Croyant que son avis personnel, ses opinions les plus sincères, ses valeurs souvent redoutables, étaient tout ce qui devait faire loi en ce bas monde. Mais il semblait aussi assez évident qu’à long terme, l’alliance qu’ils pourraient former serait dangereuse… d’abord pour les autres. Puis ensuite pour eux-mêmes. Ce genre de caractères ne peut cohabiter bien longtemps sans heurts. Il n’y avait pas assez de place pour un autre Tae Hwan dans son monde parfait. Et elle n’avait probablement pas l’espace nécessaire pour accueillir une autre Ye Won. N’étaient-ils pas magnifiquement parfaits dans leur imperfection ?

Son petit frère, ensuite. Ce cher petit frère qui amène chez la fille une interrogation qui fait sourire le psychopathe. Un sourire amusé, mais aussi calculateur, un peu cruel. Et pourtant, il n’avait pas de mauvaises intentions envers Hyun Hee. Jamais. Plutôt mourir que de le blesser. C’était difficile d’expliquer à quel point il tenait à ce garçon. Même le psychiatre n’avait rien compris. Les psychopathes jetaient après usage sans exception. Mais ne disait-on pas que ce sont les exceptions qui confirme les règles ?

« Le protéger, que crois-tu ? Il m’appartient. Je n’aime pas briser mes jouets… », murmure Tae Hwan avait amusement, même si le terme « jouet » ne s’appliquait pas tout à fait à la situation, Hyun Hee valant bien plus que ça. Quant à leur chance, il a un moment de silence avant de finalement convenir : « La malchance est de son côté. La chance du miens. Je n’étais plus étudiant quand Hyun Hee a été amené. Je me suis réinscrit dans l’espoir de débarquer sur cette île pour venir le chercher. Incroyable, pas vrai ? »

Un sourire peut-être un peu fou étire un moment ses lèvres, mais ce qui est vraiment fou, c’est la petite lueur qui s’allume dans son regard à ce moment même. Mais c’est de courte durée puisqu’aussitôt dit, les voilà à l’extérieur, histoire de trouver un coin plus tranquille, à l’abri des regards indiscrets. Leur fuite se passe sans heurt. Mais Tae Hwan se retourne un instant vers la cabane, songeur. Il allait la surveiller dans l’espoir qu’un prétendu prédateur s’y pointe… Le prendre à son propre jeu pouvait être un bon divertissement. Lorsqu’il se retourne vers l’avant, il sursaute un peu. Il n’avait pas réalisé que Ye Won s’était autant approché, bien qu’il l’ait entendu se mouvoir. Il lève brièvement les yeux au ciel, un petit sourire néanmoins amusé étirant ses lèvres un court instant.

« Aller, arrête de minauder et montre-moi ce collier. », demande Tae Hwan, posant une main sur son épaule alors même qu’elle se retourne pour le lui montrer. Il tire sur le bandeau de métal, le tord légèrement, histoire d’apercevoir la pastille de couleur d’un joli vert feuille. Mais il ne dit rien, puisqu’il est intimé au silence par la belle. À son tour, il laisse sa nuque à ses soins, tous ses sens étant néanmoins à son service pour éviter de se faire poignarder dans le dos. Littéralement, vu la situation… Ça se produit en une fraction de seconde. Le moment où il décide de déclarer en même temps qu’elle, sans frémir d’un seul millimètre, ne possédant de toute façon pas la conscience nécessaire pour être un mauvais menteur : « Rouge. »

Il y a un moment de silence de son côté. Il aurait bien feint la surprise, mais c’eût été un peu trop évident alors il se contente de hocher brièvement la tête, le regard grave.

« Je ne suis pas stupide. Je suppose qu’arrêter de me méfier de toi pour cette raison serait de la pure stupidité… », fait finalement remarquer Tae Hwan. De fait, la vie continuait comme si de rien n’était et bien que pas mythomane, l’homme sait néanmoins assez bien mener sa barque pour ne pas s’y attarder sans non plus changer drastiquement de sujet. « Je joue le jeu pour le moment, bella. Mais la suite dépendra de la couleur de mon petit frère, je suppose que tu t’en doutes déjà. Si tu le trouves avant moi et que tu plantes tes griffes dans sa jolie gorge blanche, tu ne mourras pas. Mais tu vas souhaiter que ce soit le cas… »

Histoire qu’elle comprenne qu’il ne blaguait pas, et ce malgré le petit air charmeur qu’il abordait toujours et le doigt qu’il glisse en une douce caresse sur une de ses bras.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

PSYCHOPATH


« Tae Hwan, c’est le mélange incongru d’une génétique blasphématoire et d’un mode de vie abusif... Tae Hwan, c’est Lucifer ; un démon sous le couvert d’un ange. » © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : #3
Nombre de victimes : 5
Contenu du sac : ✓ Une tenue de rechange
✓ Un t-shirt
✓ Une paire de sous vêtements de rechange
✓ Un plaid
✓ Trousse à maquillage (Rouge à lèvre, mascara, eyeliner, fard à paupière, petit vernis rouge, 10 lingettes démaquillantes)
✓ Trousse de toilette de voyage (mini gel douche, mini shampoing, mini dentifrice, brosse à dent pliable, 5 lingettes déodorantes, une pince à épiler)

✓ Sachet de 5 lanières de viande séchée
✓ 3 petits paquets de viande séchée
✓ Sachet de fruits secs
✓ Des biscuits secs
✓ Une miche de pain
✓ Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
✓ Un thermos

✓ Ipod touch + chargeur et écouteur
✓ Une carte de l'île avec ses zones
✓ Une boussole
✓ Une lampe torche (avec piles)
✓ Une paire de talkie-walkie sans piles

✓ Une dose de morphine (seringue scellée)
✓ Un couteau papillon

Avatar : Lee Hi (Hi Suhyun)
Pseudo : Frost
Multicomptes : Bae Se Jin - Baek Jin Hwan

Messages : 95
Activité RP : 4









   Dim 15 Oct - 16:52

Le 16 juillet, à 10h39
Dans une cabane en bois du hameau pêcheur

Le sujet à propos de l'imprévisibilité semble clos. Ce baiser était une bonne manière de faire passer le message. Bien plus agréable que des coups, elle doit bien en convenir. Mais dans le fond, Ye Won reste Ye Won. Et même si elle apprécie grandement la séduction et tout ce qui peut en découler, elle n'est jamais meilleure qu'un fleuret à la main, à se donner à fond pour gagner, prête à utiliser toute sorte de stratégie. Alors là, au milieu de ce village délabré et sordide, elle ne perd pas le nord. Elle se donne des airs et bat des cils, mais elle garde ses griffes prêtes à l'emploi. Il répond ensuite au sujet de son frère. Alors bien sûr, Ye Won écoute. Avec une certaine curiosité car dans ces réponses, elle sait ce qu'elle va trouver : des éléments sur la confiance qu'elle pourra ou non lui accorder et la façon dont elle devra adapter ses comportements pour garder ses pions sur le jeu. Alors elle est vigilante. Il lui explique qu'il lui appartient et qu'il n'aime pas briser ses jouets. Jouets ? Elle penche un peu la tête surprise par les mots du jeune homme. Elle se demande bien quel genre de frère il peut être s'il considère le sien comme un jouet. Il poursuit. Le premier a eu de la malchance, le second de la chance. Ye Won comprend alors qu'il voulait arriver ici, qu'il voulait être là pour s'occuper de son frère. Elle le regarde un moment. Il faut être fou pour souhaiter être là, non ? Enfin, il n'y a qu'un fou qui pourrait considérer son frère comme un jouet. Elle comprend que l'homme qui lui fait face un adversaire redoutable, fou doté d'intelligence. Elle se demande avec une certaine curiosité quel genre de maladie il peut bien avoir. Parce qu'il ne peut pas être sain d'esprit. Ou alors, il est sacrément bizarre. Elle tait ses réflexions et se contente de dire : « Eh bien, j'imagine que Hyun Hee peut considérer avoir de la chance maintenant » elle sourit en coin amusée et reprend : « Si j'en avais l'occasion je tuerais bien le mien ». S'il pouvait être là, arriver avec une prochaine vague... Elle lui mettrait bien la raclée qu'il mérite ce sale petit rat de dégonflé qui salit le nom de leur famille. Alors elle ne conçoit pas vraiment qu'on puisse aimer ses frères et sœurs, parce qu'elle n'a pas vraiment d'autre exemple. Et puis, elle n'aime personne à part elle.

Les voilà finalement dehors, s'éloignant de la cabane. Aucun autre joueur ne semble se profiler à l'horizon. Elle est presque déçue de parcourir ces rues misérables et obstinément désertes. Comme s'il n'y avait définitivement rien à faire dans ce hameau alors qu'ils se trouvent sur l'île de battle royale. Elle retient son soupire car heureusement, le garçon aux côtés duquel elle marche est suffisamment intéressant pour tromper son ennui. Une fois arrêtés, elle le provoque à nouveau et il lui répond sans sourciller, lui intimant d'arrêter de minauder. Elle sourit amusée et se tourne, le laissant regarder son collier, restant vigilante à ses gestes dans le cas où il tenterait quelque chose d'autre. A son tour, elle regarde le sien. Obligée de se dresser un peu sur la pointe des pieds, elle découvre une pastille rouge. Elle prend quelques secondes pour se demander si elle compte lui mentir ou non avant de finalement se décider à lui dire la vérité. Dans le fond, elle s'en moque un peu. Equipe ou pas équipe. Peut-être bien qu'elle fait le mauvais choix mais elle décide de lui dire la vérité. Qui sait, des équipes différentes pourraient rendre leurs jeux encore plus intéressants. Elle lui fait face à nouveau et en même temps que lui déclare : « Rouge ». Ainsi, ils sont de la même équipe. Mais bon, elle n'est pas totalement sure de pouvoir lui faire confiance. Elle trouvera quelqu'un d'autre pour confirmer cette information et décidera en temps utile de qui elle choisira de croire.

Elle lui adresse un signe de tête également, en remerciement de cette information qu'elle conserve pour le moment. Puis, il reprend la parole et elle sourit en coin, presque carnassière. Elle dépècera beaucoup de gens sur cette île, alors oui, lui faire confiance ne semble pas être une bonne idée. Elle acquiesce et dit : « Je te retourne le compliment ». Puis, il lui répond. Elle l'écoute, passant une main dans ses cheveux. Il joue le jeu pour le moment, mais les choses pourraient changer. Elle entend bien ce qu'il lui dit. Et il la menace, elle ne peut qu'entendre la menace. Il ne la tuerait pas, mais cela serait bien pire. Elle rit un peu et dit : « C'est noté » elle le regarde simplement et dit : « Je ne toucherais pas la jolie petite gorge blanche de Hyun Hee ». Elle sourit en coin amusée. Elle complète pour expliquer : « Toi et moi pourrions faire de bien plus merveilleuses choses que nous faire la guerre. Alors si je le trouve avant toi, je lui dirais que tu le cherches. Peut-être même que je le protègerais si je n'ai pas mieux à faire à ce moment-là ». Elle pourrait le faire oui. En effet, avec une motivation suffisante et un gain suffisamment important, elle pourrait bien le protéger et rendre service. Après tout, il y a parfois du bon à jouer les bons samaritains. Elle regarde autour d'eux. L'océan n'est pas loin. Le vent apporte l'odeur des embruns, jouant avec leurs cheveux. Les mèches blondes de Ye Won suivent le mouvement dansant autour de son visage rond lui donnant un air espiègle. Elle propose : « Et si on faisait une petite compétition ? Toi et moi sommes capables de faire la pluie et le beau temps ici ». Elle sourit en coin et propose : « Organisons donc un petit concours. Celui qui tuera le plus d'autres joueurs ». Définitivement, il est difficile de dire qui est le plus malade des deux.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


Superkindness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : 3e vague
Amour : Si vous saviez...

Nombre de victimes : 3
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Une tenue de rechange appartenant à Hyun Hee
Trois paquets de cigarettes
10 préservatifs
Un gel douche au parfum épicé
Son porte-feuille (un peu d'argent, des cartes d'identité, une photo de Hyun Hee)
Manteau militaire long


Un zippo
Un bracelet en paracorde
Une carte de l'île
Une lampe torche avec piles


Deux petites bouteilles d'eau
Une gourde d'eau avec filtreur


Une bombe-poivre (utilisations : 3/3)
Couteau de plongée à gaz


Avatar : Choi Seung Hyun (TOP - BigBang)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 70
Activité RP : 3









   Jeu 26 Oct - 7:28

Assurément. Est-ce que Tae Hwan doutait de lui-même, parfois ? Rarement. Ou peut-être même jamais. C’était autant une qualité qu’un défaut, mais il ne le voyait pas de cet œil, bien sûr. Par contre, même d’un point de vue objectif cette fois, on pouvait effectivement dire que Hyun Hee avait de la chance. Les probabilités de survie de son côté venaient de faire un bond prodigieux. Peu de gens pouvaient se vanter d’avoir ce type de chance sur cette île, Tae Hwan en était certain. Par contre, si jamais le frère de Ye Won débarquait ici, il ne pourrait pas en dire autant… Ce serait même l’exact opposé, d’après les dires de la jeune femme. Ce n’est pas que ça l’intéresse tant que ça, Tae Hwan ne prêtant guère intérêt aux autres en réalité. Mais il s’entend quand même poser la question.

« Qu’est-ce qu’il a contre lui, le pauvre petit frère ? », demande-t-il, sans savoir si c’était réellement un frère cadet dont il était question ou pas. « On dirait que ça te ferait presque plaisir. Je ne juge pas… Je ne fais que constater. »

Et il ne jugeait vraiment pas. Il se fichait bien de ce type qu’il ne connaissait ni d’Ève, ni d’Adam. En fait, ça pourrait peut-être même amusant de le voir arriver, un jour. Dommage que les probabilités soient extrêmement faibles ! Peut-être même qu’il aurait pu le protéger un temps, histoire de voir Ye Won se déchaîner complètement ! Quoi qu’il en soit, les couleurs sont annoncées. Tae Hwan arque un sourcil, lentement… avant de finalement acquiescer brièvement, comme pour accepter cette information.

« Eh bien. On avisera quand je retrouverai mon frère… », déclare-t-il finalement, histoire de lui faire comprendre une dernière fois que sa décision de jouer le jeu ou pas dépendait entièrement de la pastille nichée contre la nuque de Hyun Hee. Il a néanmoins un rire bref à la suite, un rire on ne peut plus légitime, étonnamment. Oh oui. Ils pourraient effectivement faire de très grandes choses ensemble, c’est un fait. Mais ils devaient toujours craindre un couteau planté dans le dos, alors il n’était pas certain que ça lui plaise vraiment comme perspective ! Toutefois, il était capable de prendre une bonne opportunité quand elle se présentait. Il ne pourrait empêcher Ye Won de tomber sur Hyun Hee avant lui si ça devait se faire ainsi. Alors valait mieux l’avoir de son côté. « Merci. Je paie toujours mes dettes. »

Faux. Encore une fois. Mais rien ne laisse transparaître ce mensonge, du ton de la voix assuré en passant par le regard sincère. De toute façon, le sujet change. Mais encore une fois, ça pique son intérêt. Comme quoi, cette rencontre n’était vraiment pas mauvaise en soi… Il a un regard pour les alentours, mais tout était calme, encore. Un petit concours de meurtres ? Ça pouvait l’aider à rester en alerte, c’est sûr. Il ne répond pas directement à l’invitation. Pourtant, sa réponse ne pourrait être plus claire.

« Trois. », murmure-t-il, amusé. Oui, trois déjà. Alors qu’ils étaient arrivés la veille. Ça ne s’inventait pas, n’est-ce pas ? Bon, c’était la chance du débutant, en quelques sortes. En partie à cause du couteau soigneusement dissimulé sous ses vêtements, mais aussi parce qu’il avait frappé à son arrivée parmi des élèves encore effrayés et qui ne s’étaient pas faits à l’idée de tuer. Il le savait. Mais ça ne l’empêchait pas de frimer devant Ye Won pour autant ! Pourquoi se serait-il abstenu ? « Je vais essayer de ne pas perdre le compte d’ici à ce qu’on se revoit. »

Il a un ricanement tout en faisant un petit clin d’œil à la jeune femme. Oui, il aimait bien être au sommet de son art. C’était un art nouveau et bien morbide que celui-ci, mais c’était aussi le seul qui comptait sur cette île, alors pourquoi pas ?

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

PSYCHOPATH


« Tae Hwan, c’est le mélange incongru d’une génétique blasphématoire et d’un mode de vie abusif... Tae Hwan, c’est Lucifer ; un démon sous le couvert d’un ange. » © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : #3
Nombre de victimes : 5
Contenu du sac : ✓ Une tenue de rechange
✓ Un t-shirt
✓ Une paire de sous vêtements de rechange
✓ Un plaid
✓ Trousse à maquillage (Rouge à lèvre, mascara, eyeliner, fard à paupière, petit vernis rouge, 10 lingettes démaquillantes)
✓ Trousse de toilette de voyage (mini gel douche, mini shampoing, mini dentifrice, brosse à dent pliable, 5 lingettes déodorantes, une pince à épiler)

✓ Sachet de 5 lanières de viande séchée
✓ 3 petits paquets de viande séchée
✓ Sachet de fruits secs
✓ Des biscuits secs
✓ Une miche de pain
✓ Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
✓ Un thermos

✓ Ipod touch + chargeur et écouteur
✓ Une carte de l'île avec ses zones
✓ Une boussole
✓ Une lampe torche (avec piles)
✓ Une paire de talkie-walkie sans piles

✓ Une dose de morphine (seringue scellée)
✓ Un couteau papillon

Avatar : Lee Hi (Hi Suhyun)
Pseudo : Frost
Multicomptes : Bae Se Jin - Baek Jin Hwan

Messages : 95
Activité RP : 4









   Sam 28 Oct - 16:16

Le 16 juillet, à 10h39
Dans une cabane en bois du hameau pêcheur

La conversation passe d'une fratrie à l'autre et Tae Hwan lui pose des questions sur son frère. Elle le regarde simplement et hausse un peu les épaules en lui disant : « Grand frère. De deux ans » elle pose son regard perçant sur Tae Hwan et lui répond : « C'est un lâche, un faible. Qui n'apportera jamais aucun honneur à notre famille » elle marque une pause et dit : « Alors oui, ça me ferait plaisir d'alléger le monde d'un être si lâche ». Ye Won n'a aucun amour pour son frère, seulement du mépris. Et c'est en grande partie son père qui lui a insufflé ce mépris. Mais pas seulement. Car ce frère n'a jamais été soutenant envers la petite dernière. Non, au contraire, il l'a méprisée le premier alors qu'elle ne cherchait qu'un peu d'attention et d'affection. Ye Won ne fera plus jamais cette erreur. Elle n'attend rien des autres. Elle prend ce dont elle a besoin et brise les cœurs sans aucun regret. Grâce à sa famille. Elle a appris à se dépasser, à toujours chercher à être la meilleure et elle y arrive toujours. Alors s'il mettait un pied sur l'île, elle le tuerait. Sans remord. Pour prouver définitivement sa supériorité.

Tae Hwan n'est pas encore sur de jouer le jeu. Il attend de connaître la couleur de son frère, ce qui semble logique vu tout ce qu'il vient de lui dire. Ce qui veut dire que c'est un nouvel élément dans la situation. La fragile alliance qui pourrait s'établir entre eux, sera liée à tout cela. L'honnêteté de Tae Hwan sur la couleur de la jeune femme, la façon dont il choisira de joueur, leur appartenance à la même équipe ou non et leur capacité à se faire confiance et à ne pas se retourner contre l'autre. Le fait est que la même équipe leur permettrait d'être alliés mais il y aurait toujours des événements extérieurs qui pourraient faire changer les choses. Des variables parasites non contrôlables. Ye Won le sait. Et de toute façon, elle n'est pas du genre à faire confiance. Elle se contente d'acquiescer donc. Elle aimerait avoir l'occasion de croiser Hyun Hee avant de Tae Hwan pour contrôler sa couleur et pouvoir intégrer cette nouvelle information dans le calcul. Mais elle ne peut pas le prévoir à l'avance. Quand Ye Won lui dit qu'elle protégera peut-être le petit frère si elle le croise avant lui, il répond qu'il paie toujours ses dettes. D'un homme aussi imprévisible, Ye Won a du mal à le croire. D'ailleurs, elle ne peut s'empêcher de penser qu'il n'aime probablement pas avoir de dette et qu'il pourrait bien l'effacer d'une façon radicale. C'est probablement ce qu'elle ferait de son côté, alors elle se méfie et ne prend pas ses paroles pour vérité. Peut-être qu'elle se trompe et qu'il le lui prouvera. Mais elle préfère ne pas se laisser endormir et surprendre. Elle est trop intelligente pour cela.

Puis, il réagit à sa proposition de compétition. Il aurait déjà fait trois victimes et sur cela elle veut bien le croire. Il ne mentirait pas sur ce chiffre, il est trop fier pour cela. Et elle peut le comprendre. Arrivé la veille et déjà trois morts au compteur. Elle lui dit : « Eh bien on peut dire que tu commences fort ». Elle sourit amusée, provocatrice. Cela ouvre les hostilités de façon plus que motivante. L'esprit de compétition de la jeune fille s'agite déjà et elle a déjà bien envie de passer devant. Elle le fera. Elle tuera encore et encore pour le plus simple plaisir de remporter une petite compétition. Elle acquiesce et dit : « Moi également. On verra bien qui ira le plus loin dans le jeu ». Elle ne doute pas de pouvoir y arriver, elle a été formée pour ça. Dévorer les autres. Oui, Ye Won est une véritable mante religieuse. Elle sourit à son clin d'œil et lui dit : « Voilà qui promet d’être intéressant et très stimulant ». Un frisson parcourt déjà son échine, d’excitation pure. Elle a hâte de pouvoir jouer de ses poings. Il ne lui manque plus qu’un fleuret ou une épée. Elle aimerait avoir la chance d’en trouver une. Mais il faudra qu’elle la provoque un peu cette chance. Elle va en faire des morts.

« Bien... ». Elle se redresse, s’étire un peu et fait craquer sa nuque. Elle jette un œil à la ronde. Le silence règne autour d’eux. Le bruit de l’éboulement n’a attiré personne de toute évidence, ce qui est très triste. Elle sourit en coin et lui dit : « Sur ces bonnes paroles, je crois qu'il est temps pour chacun de nous de reprendre sa route ». Ce hameau est une perte de temps. Il n’y a rien ici pas même un harpon rouillé. Rien du tout. Pourtant elle aurait apprécié l’idée de pouvoir infecter les joueurs du tétanos pour les tuer très lentement. Elle sourit en coin à cette idée, ce qui ne présage rien de bon. Elle n’en fait cependant pas part à Tae Hwan. Elle se contente de lui dire : « Semons quelques cadavres derrière nous. J'ai du boulot pour prendre la tête de notre challenge ». Et ça ne lui fait pas peur ça se voit. Elle est sûre d’elle. Elle aurait fait trois morts rapidement. Et si d’aventure elle ne peut pas le faire rapidement, elle s’arrangera pour en fait beaucoup d’un coup. Elle est prête à tout pour faire honneur à son nom, remporter ce genre de petites compétitions mais surtout rentrer chez elle. Elle s’approche de lui et le contourne murmurant à son oreille se pressant dans son dos : « Tout en continuant à minauder. A la prochaine… ». Il ne semble pas sensible à ce genre de choses, ce qui est bien dommage car cela n’aurait fait que pimenter leur petit jeu malsain. Elle ricane à son oreille et finalement s’éloigne d’un bon pas, se méfiant de ce qu’il pourrait faire dans son dos quand même, juste au cas où. Elle ne donne pas de lieu, ni d’heure, car ils n’auront pas de mal à se retrouver, c’est certain.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


Superkindness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Break the walls ft Tae Hwan

Page 1 sur 1