AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




La MAJ du 1er septembre est là ! Cliquez ici pour la découvrir !
Un event est en cours ! Venez lancer le dé ici pour découvrir l'état de votre personnage !
Tentez votre chance au Lucky Spin pour remporter des lots inédits !




 

 Face-à-face feat. Zhao Yuan







avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 221
Activité RP : 11









   Dim 20 Aoû - 0:38

Le 13 juillet 2017 || 9h25
L'hôpital
La chambre des malades

Haneul se tenait debout au pied d’un lit qui avait étonnamment été très visité ces derniers jours. En fait, ce n’était que maintenant qu’il arrivait à se retrouver seul avec son occupant, un homme qu’il avait connu fort et qui était aujourd’hui très faible... Le Volontaire était donc tombé malade. Ça aurait pu être la fin de l’histoire, mais non. Il avait bien vu ce grand Chinois dont Hyun Hee lui avait parlé l’amener jusqu’ici sur son dos. C’est vrai qu’il était imposant, ce Xiao Hua Feng... encore plus à le voir traîner Yuan comme si de rien n’était, presque. Mais il ne lui inspirait pas confiance, à lui. Pourtant, son meilleur ami avait jeté son dévolu sur cet homme-là. Il s’inquiétait, mais s’était refusé tout conseil... Il avait écouté, parce que c’est ce dont Hyun Hee avait besoin présentement. Ses récriminations, il les avait gardées pour lui. C’était mieux que Tae Hwan. Tout était mieux que Tae Hwan, en fait... Et malgré tout, il savait que Xiao allait être capable de protéger son ami et le ferait. Ce n’était pas le problème.

Haneul pose une main sur le métal du lit. Celle-ci en suit la courbe alors qu’il le contourne lentement, ne quittant pas le Volontaire du regard. Sa main tombe contre le matelas, remontant lentement, touchant un genou au passage. C’est suffisant pour réveiller le jeune homme. Il n’était toujours pas entièrement remis, mais il y avait du mieux, c’était évident. Haneul s’assoit sur le bord du lit. Son regard ne quitte toujours pas Yuan, jamais. Un quinte de toux secoue l’autre joueur. Le blond réajuste son masque sur son visage, puis vient réajuster l’oreiller derrière le malade.

« Est-ce que tu vas être assez fort pour repartir ce soir ? », demande finalement Haneul, tout en jetant un petit regard par la fenêtre ouverte. D’où ils étaient, ils pouvaient voir une grande partie de la ville. Lorsqu’il était entré ici pour la première fois, obligé de le faire, il avait tremblé comme jamais... Maintenant, ça allait mieux. « Il est encore tôt. Le soleil n’est pas encore bien haut. Tu as du temps. »

Il hésite... puis finalement, il retire le masque qui lui mangeait la moitié du visage pour révéler son minois aux traits doux. Ironiquement, il lui semblait que le militaire couché près de lui avait les traits pourtant plus délicats que les siens. Mais il ne cultivait pas le look... et n’en avait probablement aucune envie, pour sa part.

« Est-ce que tu me reconnais ? », demande finalement Haneul, sondant Yuan du regard. Lui n’avait pas oublié le meurtre qui avait eu lieu lors de leur rencontre. La façon dont il avait fuit, suivant son instinct de survie. Rien n’aurait empêché le jeune homme de se retourner contre lui une fois son meurtre achevé... Il a un petit sourire amusé en repensant à la façon dont il avait détalé comme un lapin et ose même blaguer : « Je ne me sauverai pas, cette fois. »

Haneul pose son masque sur la table de chevet, puis vient chercher dans une bassine le linge que Xiao avait utilisé plus tôt pour éponger le front de Yuan. C’est ce qu’il fait, mais plutôt au niveau du coup, histoire que l’eau froide soulage là où le collier devait commencer à faire une réaction avec la peau, à cause de la fièvre qu’il avait eu et de la canicule qui n’arrangeait rien. Ce faisant, il en profite pour ne pas demander l’opinion de Yuan avant de lui faire tourner la tête pour jeter un coup d’oeil à sa pastille. Mauve... Haneul garde la sienne secrète pour le moment. Cet homme-là ne jouait pas selon les règles. Il ne voulait pas se mettre dans l’embarras même s’il ne savait pas ce qui serait vraiment fatal.

« J’ai entendu des bribes de conversation. Il vient de t’apprendre qu’il va voyager avec mon meilleur ami, Hyun Hee. C’est moi, l’autre garçon. Je ne vais pas avec vous, rassure-toi. », explique lentement Haneul. C’était une conversation qu’ils devaient encore avoir avec Hyun Hee... et elle ne serait pas facile. Mais ses raisons étaient nombreuses. Il avait besoin de réfléchir. Il ne disait pas qu’il ne reviendrait jamais auprès de Hyun Hee, ce n’était pas ça... « Est-ce que tu comptes dire à mon ami que Xiao est amoureux de toi ou tu vas juste tourner les talons comme ça ? »

Son ton avait été grave. Sûrement très sec aussi... Mais observant le beau regard de biche du militaire, il demande finalement, en doutant vu sa réaction :

« Est-ce que c’est nouveau pour toi ? »

Il n’avait pas remarqué ? Xiao disparaissait. Puis soudainement il revenait au chevet de Yuan en chassant parfois presque violemment le joli badboy qui y avait élu domicile. Il s’en occupait... puis redisparaissait un long moment et rebelote. Comme s’il était attiré jusqu’à ce lit tout en ne le voulait vraiment pas. Ça fait soupirer Haneul. Il était tellement inquiet pour Hyun Hee. Et en même temps, c’était quoi sur cette île, les sentiments...?

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 17
Coupons : 268
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Hand Spinner
• Chapelet

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1220
Activité RP : 11









   Sam 26 Aoû - 10:06



Yuan était guérit. Il le savait. Ne restaient que quelques spasmes presque réflexe de ses poumons, plus aussi habitués à inspirer profondément. Les quintes de toux ne venaient plus que de là et plus de la coqueluche. Pour autant il se sentait encore fatigué. Alors aujourd’hui il n’allait pas faire son malin. C’était le dernier avant qu’il soit renvoyé dans le jeu et il devait profiter de cette opportunité pour reprendre un maximum de ses capacités. Il y arriverait… Et pour ça il fallait qu’il dorme beaucoup. Sans énergie il n’irait pas très loin.

Il est tout de même assez alerte pour réaliser, quelque part au fond de lui, qu’il y a quelqu’un tout proche. Mais Jayden et Hua Feng s’étant relayés à son chevet, ça n’alerte pas Yuan autant qu’il l’aurait dû. Pourtant lorsqu’une main passe sur lui il ouvre effectivement les yeux… Et peut bien voir que ce n’est aucun des deux jeunes hommes qui se tient devant lui. Plutôt un joli minois aux airs délicats et féminins. Et ça va, il le remet même si ça reste un peu flou.

A sa première question en tout cas Yuan reste silencieux quelques instants, jaugeant un peu le garçon qui se faisait un peu sévère, façon vieille poupée de porcelaine un peu flippante.

« Pourquoi ? Tu espères pouvoir en profiter ? »

Il s’attendait franchement à ce qu’il lui dise « bof bof, je serais faible encore quelques jours » ? Ça n’arriverait pas, quand bien même le vaccin n’aurait pas eu d’effet sur lui et qu’il en serait toujours rendu à rendre tripes et boyaux !

A sa seconde question il opine encore, assurant même :

« Je t’ai reconnu avec ton masque déjà. »

Mais à voir ses lèvres en coeur et le petit sourire qu’il esquisse, la sévérité qu’il avait remarqué plus tôt semblait s’estomper un peu. Yuan est un peu trop fatigué pour sourire à la plaisanterie pour sa part mais son regard reste posé sur Haneul, se demandant décidément pourquoi il était là. Il n’essaie pas de lutter pour le moment lorsque le blond semble décidé à s’occuper un peu de lui. Est-ce que Hua Feng ou Jayden savait qu’il était là ? En tout cas le garçon ne pouvait pas profiter de sa faiblesse présente pour le moment… Alors inutile de se débattre.

Lorsqu’Haneul semble curieux à propos de sa couleur, voulant quand même profiter de l’instant pour lui voler une petite information, Yuan grimace quand même un petit sourire un brin moqueur et une fois certain qu’il a vu, Yuan fait remarquer :

« On est de la même couleur. Tu sais que c'est un problème en soit, n'est-ce pas ? Tu es malin. »

Et comme il semble y avoir un bref moment de surprise chez le jeune homme, il se renseigne :

« Notre première rencontre t’a à ce point choqué pour que tu ne te souvienne pas que j’ai regardé ? »

Bref peu importe… Parce que le blond en vient finalement à la raison de sa visite. Ha oui… Alors il écoutait aux portes ? Yuan ne dit rien, observant seulement Haneul pendant un petit instant. Et parce qu’ils n’en étaient plus à retenir leurs pensées s’ils voulaient avancer dans le débat :

« Hua Feng est fort. Ton ami est un boulet à son pied. »

Lui n’en sera visiblement pas un puisqu’il comptait voyager de son côté. Par contre la remarque qui suit lui semble sortir de nulle part… Et ça le crispe d’autant plus que bon… Hua Feng était un homme quoi ! Lui il savait ce qu’il voulait dans la vie et tout ça mais qu’une tierce personne vienne en parler c’était un peu désagréable !

« Je crois que tu t’imagines des choses. »

Mais peut être qu’il avait hésité à le dire. Pas parce qu’il pensait que l’autre chinois avait des sentiments pour lui… Mais parce qu’il n’avait pas forcément envie de contre-dire, tout au fond de lui.

« Nous nous sommes bien trouvé et nous nous comprenons. C’est rare sur cette île. Très. Notre collaboration lui tient peut être à coeur mais ça s’arrête là. »

Puis d’ajouter, parce que si ça lui semblait limpide à lui, ça devait l’être pour Haneul également :

« Et nous savons tous les deux que les cuisses de ton ami sont prêtes à s’ouvrir pour lui et que c’est ce qui cimente leur collaboration pour l’instant... »

Alors s’il était tellement « amoureux » il avait une drôle de façon de le vivre !

« Mais toi, je doute que tu te mette soudainement à jouer seul... »



-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 221
Activité RP : 11









   Lun 4 Sep - 8:26

Lentement, Haneul secoue la tête de gauche à droite. La voix du jeune homme est éraillée, mais c’est normal et ça se replacera dans quelques jours, sans aucun doute. Le pauvre avait toussé comme s’il avait été en phase terminale… ce qui n’était peut-être pas faux, tout compte fait. Mais donc, non. Il ne comptait pas profiter de l’état de faiblesse du volontaire. Ça aurait pu être idiot de sa part, mais la vérité c’est que ça ne l’était pas entièrement non plus. Oh, il craignait toujours l’homme… et il n’était pas assez naïf pour croire qu’ils allaient un jour être assez copains pour qu’il l’épargne ad vitam aeternam. Mais… Haneul ne jouait pas le jeu. Pas encore. Parce qu’il y avait Hyun Hee. Et que son ami n’avait pas la même couleur de collier que lui. Il n’était pas capable d’ignorer ce petit point de détail tout en jouant de son côté. En espérant quoi, au juste ? Que son meilleur ami meurt de la main d’un autre pendant ce temps ? C’était n’importe quoi… Alors peut-être que leurs intérêts se rejoignaient-ils un minimum pour le moment, vu le premier échange qu’ils avaient eu.

Il interrompt un instant ses attentions pour le jeune homme, toutefois. Juste une petite poignée de secondes très brèves pendant lequel leurs regards s’affrontent et que la surprise se lit dans le siens. Oui. Il savait. Ces deux colliers mauves étaient une mauvaise nouvelle pour lui. Mais finalement, il reprend comme si de rien n’était, le visage à nouveau impassible. S’il y avait bien quelque chose que Haneul avait appris ici, c’est qu’il était parfois plus utile de garder pour soi ses grands élans émotionnels… Se retourner l’estomac pour une situation ne servait à rien si ce n’était s’empêcher de réfléchir correctement. Ce n’était pas toujours facile pour un grand émotif comme lui, mais il apprenait à son rythme.

« C’est vrai. », convient finalement Haneul. Il devait toutefois réfléchir ardemment à leur première rencontre pour se la rappeler dans les moindres détails. Mais malgré tout, il signale : « C’était seulement le deuxième jour. Je n’étais pas prêt à ça, moi. Maintenant, j’ai appris. Les détails sont importants. Je n’oublie plus si facilement. »

C’était étrange, comme conversation. Ils y allaient franco, quand même. Et pourtant, aucun des deux ne s’emballaient, comme si entre eux, il y avait un accord tacite qui était passé. Celui de ne pas passer par quatre chemins. C’était mieux comme ça… Surtout avec un type comme Yuan. Le Volontaire. Ce n’était pas rien, excusez-le du peu… Alors lorsqu’il lui parle de façon ouvertement négative de Hyun Hee, Haneul ne se met pas en colère. Ce n’était pas comme s’il y avait eu carrément du mépris dans la voix du jeune homme, après tout. Et… Eh bien, il y avait autre chose.

« Tu as raison. En partie, du moins. », convient étonnamment Haneul, sans que ce ne soit dans le but de porter préjudice à Hyun Hee. Mais ils en étaient toujours à leur contrat ni signé, ni oral, Yuan et lui… La franchise, en quelques sortes. « Il pourrait te surprendre. Mais ne t’en veux pas de ne pas encore en être conscient… Il en est encore au stade où il pourrait lui-même se surprendre. Et j’espère en le laissant un peu seul avec cet homme qui est encore un étranger qu’il en apprendra plus sur lui-même que si je restais avec lui. »

Haneul dépose le linge dans la bassine, son regard en revenant à celui joliment bridé de son vis-à-vis. Yuan était un beau brin de garçon. Il pouvait comprendre ce que Xiao lui trouvait. Et il comprenait quand même aussi pourquoi il avait probablement du mal à s’avouer qu’il lui trouvait tout ça… D’ailleurs, Yuan lui-même semble assez rebuté à cette idée. Non. Pas rebuté. Mais visiblement pas prêt à l’admettre non plus dans ce sens-là, disons…

« Je ne te mens pas. », assure simplement Haneul, sur un ton étrangement calme. Il n’était pas là pour convaincre Yuan, de toute façon. C’eût été la meilleure façon d’empêcher Hyun Hee de passer du temps avec son grand Chinois… Mais voilà que Yuan insiste. Et à ça, Haneul répète simplement avec presque douceur : « Je ne te mens pas. »

Et il se trompait rarement sur ces choses. Quelque chose lui disait que Yuan était malgré tout assez capable de voir quel genre de garçon il était pour savoir ça. Il ne répond toutefois pas pour ce qui était de l’échange entre Xiao et Hyun Hee… Disons que c’eût été planter un couteau dans le dos de son ami, cette fois. Un couteau fait de mots, certes, mais c’était déjà trop. Son regard doit parler pour lui à cet égard. Quant à ses propres intentions, là…

« Pourtant j’ai été seul pendant 18 jours. », fait remarquer Haneul, un petit sourire amusé se peignant finalement sur ses lèvres. Il lisse un peu le drap à côté de lui, un petit geste machinal pour s’occuper les mains. « Mais non. En effet. Je ne repars pas seul, pour le moment. »

Ce disant, il relève la tête… et après quelques secondes à scanner l’endroit du regard pour voir s’il était là, il a un petit signe de la tête pour Jin Hwan qui se tenait plus loin. Aussi grand que Xiao, l’air sombre, n’ayant vraisemblablement pas envie de faire ami-ami. Oui bon… Peut-être que son ami et lui avaient des goûts semblables. Ça donnait de bons guerriers… mais très imprévisibles. Il fallait être prudent.

« Je voulais me trouver un champion. Tu comprends ce que je veux dire ? », demande Haneul tout en observant encore un moment Jin Hwan. Lorsqu’il baisse à nouveau son regard vers Yuan, il voit que le jeune homme comprend en effet. « Mais je ne fais pas confiance à Xiao pour tout ce qu’il dégage. Sa froideur s’accentue de jour en jour, n’est-ce pas ? Même sur une période si courte, je l’ai sentie. Pourtant, j’ai réalisé ces derniers jours que Jin Hwan et lui avaient toute leur attitude de commune. Alors peut-être que je devrais commencer à apprendre à me défendre seul. Juste au cas où. »

C’était plus sage, lui semblait-il… Haneul a un petit soupir. Ça le rendait mélancolique malgré tout de penser à tout ça… Et finalement, il en revient à son vis-à-vis.

« Tu vas te trouver un autre compagnon ? Cet autre garçon, peut-être ? », demande finalement Haneul, songeur. « De quelle couleur est-il ? »

Sûrement pas mauve… N’est-ce pas ?

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 17
Coupons : 268
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Hand Spinner
• Chapelet

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1220
Activité RP : 11









   Sam 9 Sep - 12:36



Haneul cille… Mais ne flanche pas, redevenant maître de lui-même. Yuan pouvait lui rendre ça au moins. Tout le monde attendait de lui qu’il soit un monstre d’hypocrisie, un psychopathe en puissance, une âme en perdition si ce n’est le diable en chaire et en os. Ça devait les rassurer… Et Yuan pouvait lire ce genre de choses dans le regard sombre de son vis à vis. Est-ce que ça lui faisait du bien d’imaginer qu’il n’était qu’une incarnation du mal ? Parce que ça aurait trop difficile d’admettre que finalement il n’était pas si fou ou si cruel. Ça aurait voulu dire que tout le monde pouvait l’être. Même lui, pourquoi pas ?

Yuan ne commente pas à propos des nouvelles aptitudes d’Haneul, si on pouvait dire les choses comme ça. Il s’était dégourdit, avait apprit de ses erreurs. Pas de toutes… Mais ça viendrait s’il survivait assez longtemps pour ça. Pour avoir étudié les statistiques du jeu, Yuan savait que les gros bras n’étaient pas toujours ceux qui s’en sortaient. Le désespoir des plus « faibles » pouvait être un moteur puissant que Yuan ne sous-estimait pas. Ou en tout cas qu’il s’employait à essayer de ne pas sous-estimer. C’était parfois compliqué.

Haneul lui fait d’ailleurs en quelque sorte remarquer qu’il sous-estimait « Hyun Hee ». Mais c’était moins par réelle logique que par jalousie, quoi qu’il préférerait se trancher la langue que de le dire.

« Je doute qu’il puisse me surprendre positivement. »

Son nom était sur sa liste… Qu’importe la couleur de son collier et le reste. Il n’était simplement pas au sommet de cette dernière à cause de Hua Feng. Mais qui sait son état d’esprit dans quelques jours, quelques semaines… Lorsqu’il aura dépassé l’attachement pour l’autre jeune homme. Parce qu’il allait sûrement la dépasser un jour, hein ?

Haneul insiste calmement à propos des sentiments du chinois d’ailleurs et Yuan finit par soupirer, levant à peine la main pour balayer ces absurdités pour le moment. Le blond avait il envie qu’il regrette encore plus l’association de leurs amis respectifs ? Voulait-il qu’il l’empêche ?

Et pour la survie :

« Je ne suis pas très impressionné. Tu es plus dégourdit que Marie-couche-toi-là et elle a réussi à survivre. J’aurais été offensé à ta place. »

Mais de fait, un peu curieux :

« Avec qui tu vas voyager ? Un mauve ? »

Histoire de voir un peu à quel genre de joueur il faisait face aujourd’hui.

« Tu as envie de quitter cette île ? »

Parce qu’ils savaient tous les deux que ça n’arriverait pas avec son meilleur ami n’est-ce pas ? Il faudrait qu’il y en ait un qui meurt…

« Peut être qu’inconsciemment tu espères qu’il y passe, non ? En étant ailleurs tu t’en laves les mains. Ça ne sera pas vraiment de ta faute… Tu pourras même te sentir soulagé. »

Cette histoire de se trouver un champion n’avait pu que le conforter dans cette idée et avec un léger sourire moqueur Yuan se renseigne tout de même :

« Et qui est ce fameux champion ? Qu’est-ce qu’il a d’un champion justement ? »

Par curiosité là encore ! Et parce qu’il en avait la conviction personnelle :

« Tu seras moins en sécurité que ton abrutit d’ami, malheureusement. »

Lui-même regrettait que sa collaboration avec le bleu ne se termine… Alors pour ce qui était de faire « équipe tout seul » pour un bout de chemin, Yuan doit faire remarquer :

« Ça t’a plutôt réussi jusque là en tout cas... »

Quant à Jayden, sans sourciller lorsqu’Haneul lui demande la couleur de son collier il affirme :

« Je ne sais pas. »

Mais il esquisse quand même un petit sourire, demandant de manière narquoise :

« Tu vas profiter de son sommeil pour aller regarder sa couleur à lui aussi ? »



-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 221
Activité RP : 11









   Ven 22 Sep - 13:04

Visiblement, Haneul n’allait rien pouvoir soutirer de positif à propos de Hyun Hee à Yuan. Il pouvait comprendre, même si ça l’inquiétait tout particulièrement, son ami ne pouvant en rien rivaliser contre cet homme-là… et, il lui semblait, à bien des niveaux. Si vraiment Xiao avait des sentiments pour le volontaire, ils allaient probablement juste se renforcer avec la séparation. Le blond avait vraiment peur que son ami soit pris dans une mauvaise situation. Et en même temps, il ne pouvait que lui souhaiter le contraire. Il pouvait se tromper sur toute la ligne… il n’avait rien d’un expert en comportement humain. Il avait simplement une sensibilité plus développée que la majorité des garçons de son âge. Mais ce qui aurait pu être une phrase de reproches seulement sonnait un peu comme une menace, vu le ton employé et ça lui donnait froid dans le dos. Haneul n’en dit toutefois rien. Il ne voulait pas jeter de l’huile sur le feu en frustrant davantage Yuan. Il ne le connaissait vraiment pas assez pour tenter de le manipuler… Et de toute façon, quelque chose lui disait que le jeune homme s’en rendrait compte bien rapidement et que ça ne ferait qu’envenimer les choses.

Par contre, il pince un peu les lèvres en signe de désapprobation alors que Yuan traite Hyun Hee de trainée, rien de moins. Franchement… il dépassait un peu les limites, même pour le volontaire !

« Bon, calme-toi maintenant. C’est toi qui m’offense, là. », demande Haneul, sa voix claquant comme un fouet, son ton sec n’étant guère en retenue, cette fois. Il réajuste un peu machinalement l’oreiller derrière la tête de Yuan, plus pour avoir quelque chose à faire qu’autre chose. Le Chinois l’avait vraiment mis en colère à force et ça lui prenait tout son petit change pour ne pas dire des choses qu’il allait regretter. « Si tu veux te défouler, raconte donc ça à ton nouveau coéquipier. Je n’ai pas l’intention de rester assis ici à t’écouter dire de telles choses sur mon ami. »

Parce qu’au final, il comprenait bien que le volontaire ait besoin d’évacuer la vapeur un peu. Il avait toutefois bien mal choisi la personne à qui en parler, le cas présent. Mais Yuan ne semblait pas être un professionnel des relations interpersonnelles, mine de rien ! Le sujet change. Il y a une question sur le collier de son compagnon, forcément. La seule raison pour laquelle Haneul répond au jeune homme, c’est qu’il savait que ce qu’il avait à lui fournir l’arrangeait, vu les tactiques de jeu de son adversaire. Alors il secoue plus calmement la tête de gauche à droite, son ton ayant à nouveau retrouver quelques intonations plus douces qui lui étaient davantage représentatives de ce qu’il était habituellement.

« Non. Pas mauve. », assure-t-il sans pour autant révéler la couleur de Jin Hwan. Et le coup d’œil entendu qu’il échange avec Yuan prouve qu’il n’en dira rien. Oh, il pouvait demander s’il voulait mais il avait déjà compris qu’il ne trouvera pas réponse à sa question, n’est-ce pas ? Quant à son envie de quitter l’île, il ne ment pas. C’eût été ridicule. « Oui. »

Haneul saisit toutefois le menton du jeune homme à la suite. Pas pour blesser. Pas pour maîtriser avec violence. Rien à voir. Mais il plonge son regard dans celui de l’autre, sérieux, sévère et même sombre de colère pour la peine.

« Je t’arrête tout de suite. », interrompt d’ailleurs le blond. « Je ne suis pas une pauvre petite chose manipulable qui va se remettre en question parce que le grand méchant loup lui envoie quelques sujets choquants à la tête. La seule chose que ça change pour moi dans l’immédiat, c’est que tu deviens vraiment un gros con. Et je n’en ai pas particulièrement envie dans l’état alors arrête immédiatement avec tes sujets pseudo philosophiques. Je n’en ai rien à foutre. Je veux que Hyun Hee reste en vie. »

Et parce que l’homme n’avait visiblement pas saisit quand il lui avait montré Jin Hwan d’un signe de la tête, il en profite pour l’inviter à la tourner en direction de l’autre avant de le relâcher.

« Le grand ténébreux, juste là-bas. », explique-t-il simplement. Pas difficile de remarquer qui. Il dépassait tous ceux qui étaient autour de lui d’une tête, comme Xiao savait si bien le faire lui-même. « Je ne sais pas si Hyun Hee est plus en sécurité que moi, mais je sais que je ne le suis pas autant que je l’aimerais. »

Il n’était pas complètement idiot. Ou plutôt, il l’était de moins en moins… Parce qu’il devait bien admettre avoir idéalisé Jin Hwan un moment. Il commençait à être plus prudent. Son regard en revient toutefois à Zhao à la suite. C’était cette réponse à propos de son compagnon de route. Ne pas savoir son collier ? Il n’en croyait rien. D’ailleurs, le petit sourire un brin moqueur qui étire lentement ses lèvres prouve bien ce fait. Il ignore la raillerie. De toute façon, il l’avait un peu méritée, en vrai. Même lui pouvait l’admettre !

« Ah… Est-ce que Xiao aussi a du souci à se faire ? Après tout, c’est un beau brin de garçon. Des airs parfois badboys, parfois doux. Un peu étonnant, mais pas désagréable à regarder… », fait remarquer Haneul, amusé. Mais pour être franc, si vraiment des sentiments s’étaient développés, il doutait que Yuan puisse faire autre chose que se changer les idées au mieux. « Comment est-ce qu’il s’appelle ? Tu sais ça, au moins ? »

Oui bon… chacun son tour, hein.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 17
Coupons : 268
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Hand Spinner
• Chapelet

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1220
Activité RP : 11









   Hier à 20:22



Haneul s’agace un peu, ça se voit facilement parce qu’il est capable d’être aussi inexpressif que transparent. Et il avait l’air de facilement donner dans la transparence lorsque c’était pour exprimer un certain mécontentement. Yuan se tait… Mais seulement parce qu’en vrai ce n’était pas son genre de s’acharner sur un nuisible sans importance. Mais ça l’énervait qu’il en ait pour certains disons. Sauf que lorsqu’Haneul dispute, Yuan fait remarquer :

« Mais personne ne te retient. »

Surtout pas lui ! Yuan ne savait même pas bien pourquoi il était venu lui parler. Ho il comprenait l’intérêt pour le collier mais le reste de la conversation… ! Bref. Il apprend quand même la couleur du nouveau champion du blond. Enfin non. Il apprend plutôt une des couleurs qu’il n’est pas… Soit la leur à tous les deux.

« Surprenant duo. »

Mais il n’allait pas cracher dessus. Lui ça faisait ses affaires que des joueurs de plusieurs factions différentes fassent équipe.

Quand Haneul l’interrompt pour lui recracher son propre verbiage à la figure Yuan esquisse un mouvement d’épaules. Il s’en moquait. Lui était convaincu que deux joueurs comme Hyun Hee et Haneul avec une philosophie de survie si semblables ne pouvaient pas vraiment faire équipe.

« Je me demande un peu lequel est Abel. »

Et l’autre Caïn. Lequel tuerait son frère le moment venu…

Le regard de Yuan va au grand type plus loin. Grand, fin mais musclé c’est évident. Il avait un air sombre, semblait du genre peu bavard, tout ça. Il lui rappelait un peu quelqu’un, décrit comme ça ! Yuan en revient finalement à Haneul qui semble moins en confiance qu’il n’y paraissait à propos du fameux champion pas mauve.

« A cause de sa couleur ? »

C’était normal de craindre une trahison dans ce cas là. En tout cas, vu son uniforme :

« Quelqu’un de ta classe ? »

Et lorsque cette petite vipère sous-entend des choses à propos de Bang et lui, Yuan l’interrompt rapidement :

« Je ne suis pas comme ça. »

En tout cas il ne l’affichait pas. Il ne voulait pas que le reste du monde sache, juge, s’interroge… C’était « à lui » et il ne partageait pas. Quant à savoir si Hua Feng avait du soucis à se faire il aurait été tenté de dire « hé pourquoi pas ? ». Lui aussi avait besoin de se défouler, de décompresser, tout ça… Sauf que Jayden semblait plus intéressé par un gamin qui avait lui aussi tout d’un perdant. A croire que tous les types qu’il trouvait intéressant n’avaient d’yeux que pour des loques.

Yuan esquisse un bref sourire à la question toutefois, acquiesçant.

« Bang Jayden. »

Mais, juste pour voir et par jeu, Yuan désigne un autre type un peu plus loin. Grand lui aussi, toujours avec de belles épaules et une taille fine. Presque féminine dans son cas, ne lui en déplaise !

« Lui c’est Jegal Kyu Bok. »

Il revient fouiller le joli regard bridé qui cherchait déjà à comprendre pourquoi il lui parlait de lui et qui il pouvait être.

« C’est un ami à moi. »

Et parce qu’il savait que de nos jours les gens utilisaient à tort et à travers cette notion d’amitié il ajoute :

« C’est même un frère. »

Yuan fait un effort pour se redresser comme il le peut sur un coude, se rapprochant légèrement du garçon blond pour lui souffler comme on raconterait une légende urbaine terrifiante :

« Il était volontaire lui aussi… Il n’a pas été choisit mais tu admettras que le hasard fait bien les choses... »


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Face-à-face feat. Zhao Yuan

Page 1 sur 1