AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




La MAJ du 1er novembre est là ! Cliquez ici pour la découvrir !
Un event est en cours ! Venez lancer le dé ici pour découvrir l'état de votre personnage !
Tentez votre chance au Lucky Spin pour remporter des lots inédits !




 

 Séparation feat. Zhao Yuan







avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 625
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2844
Activité RP : 6









   Sam 19 Aoû - 15:07

Le 13 juillet 2017 || 16h34
L'hôpital
La salle de bain d'une chambre

Assis sur une chaise, l’eau coulant abondamment contre la silhouette un peu penchée par la douleur, Yuan semblait très en colère. Quiconque eu passé ici aurait pu croire qu’il n’en était rien. Mais Hua Feng le connaissait assez bien pour savoir, lui… Les lèvres fines étaient si bien pincées qu’elles disparaissaient en une ligne stricte, ses épaules étaient crispées au possible, se regard sombre… Mais Hua Feng avait posté Hyun Hee devant la porte de la chambre, laquelle était fermée. Il devait dire à ceux qui voulaient entrer que c’était occupé et ne pas les laisser faire. S’il y avait un problème, il devait frapper à la porte. Et ainsi, le plus grand des deux avait amené Yuan dans une chambre privative, histoire qu’il prenne une douche sans être ainsi affaiblit devant le regard de tous. L’eau était malgré tout d’une bonne température ici, étant sur le même étage que les douches communes.

Sincèrement, Hua Feng n’avait même pas pris la peine de proposer à Yuan. C’était la dernière journée de ce couvre-feu. Ça allait se terminer dans quelques heures et il voulait que le jeune homme mette toutes ses chances de son côté. Il avait chassé Bang, ne lui en déplaise…. Et Yuan avait vite compris où il voulait en venir en l’entraînant vers la salle d’eau ! Hua Feng avait retiré la majorité de ses propres vêtements, histoire de ne pas les détremper. Il était pieds nus, en sous-vêtement et Yuan était nu pour sa part. Il surveillait plus qu’autre chose et justement, quand il lui semble que le jeune homme penche un peu trop d’un côté, il s’approche pour le retenir d’une main sur l’épaule. Il prend le savon des mains de Yuan, s’accroupit et avec une douceur qu’on ne lui soupçonnerait peut-être pas, commence à doucement laver le bras du jeune homme.

« Arrête de faire cette tête. C’était moi ou cet idiot de Bang qui t’aurait materné tout le long… », déclare Hua Feng, prenant la parole pour la première fois. Il relève lentement le regard vers Yuan, l’observant un petit moment sans rien dire. Il avait vraiment eu peur de le perdre. C’était bête, non…? Il ne savait même pas pourquoi. Oui. C’était définitivement bête… « Je veux juste mettre toutes les chances de ton côté, Yuan… Quoi que tu en penses. »

Ils avaient décidé de se séparer, après presque un mois de collaboration. C’était une décision qui n’en était pas vraiment une. Hua Feng voulait garder Hyun Hee auprès de lui. Yuan ne voulait absolument pas le traîner à son pied comme un boulet. C’était non négociable pour tous les deux et… et voilà. Hua Feng ne réalisait pas vraiment, à dire vrai. Ça le frapperait d’un coup quand ils allaient effectivement se séparer. Mais pour l’heure, il avait chassé Bang, qui allait pour sa part continuer une partie du chemin avec Yuan d’après ce qu’il avait pu comprendre. Ça l'arrangeait pour sa part de ne pas se traîner le jeune homme. Il était trop gentil, trop « peluche » et ça l’énervait au possible de le voir tourner autour de Yuan avec ses bonnes intentions ! Et ce qui l’énervait encore plus, c’était sûrement de réaliser que ça l’énervait… Hua Feng n’admettait pas certaines choses pour le moment, refusant purement et simplement de les prendre en compte.

Ça ne l’empêche toutefois pas de sentir la douceur de sa peau sous ses doigts, son regard intensément posé sur lui… Hua Feng déglutit avec difficulté, posant à nouveau le savon dans la main de Yuan, puis se relevant lentement, l’eau de la douche ne couvrant plus que son torse vu la façon dont il avait placé le jet.

« Donnons-nous rendez-vous. Une date, un moment de la journée et un lieu approximatif. », demande soudainement Hua Feng, ne pouvant finalement pas se résoudre à tourner les talons comme si de rien n’était malgré tout. « Juste tous les deux. Pour se tenir informé des progressions de l’autre. »

Comme s’il s’était senti obligé de donner une raison au fait qu’il ne voulait qu’y voir Yuan.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 18
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1471
Activité RP : 3









   Sam 26 Aoû - 10:04



Être prit dans un moment de faiblesse, c’était sûrement une grande frustration pour beaucoup d’hommes. Il semblait à Yuan que dans son cas c’était pire encore. C’était une véritable humiliation et rien n’aurait vraiment pu le consoler de cette situation. Mourir malade ? Il aurait bien dit « plutôt crever » si ça n’avait pas été absurde. En tout cas il en avait été hors de question, même s’il avait lui même cru être mort, au pire de la douleur.

Aujourd’hui était le dernier jour. Il avait commencé à sérieusement recouvrer des forces. Il n’avait même plus besoin du masque à oxygène pour respirer. La toux s’était calmée, pour ainsi dire éteinte même… Ne restaient que quelques spasmes en fait. Et bien sûr, la douleur dans ses poumons, dans ses côtes… Un vaccin qui vous décapait de l’intérieur, voilà ce qu’on leur avait filé. C’était comme nettoyer un poussière à coup de bombe au napalm de son point de vue mais bon…

L’eau avait le mérite de faire du bien en vrai… Et puis il n’était peut être pas seul mais n’y avait que Hua Feng avec lui présentement. N’y avait déjà eu que Jayden précédemment. Tout le monde n’assistait pas à la douche accompagnée du volontaire incapable encore de bien rassembler ses forces. Mais d’ici ce soir il saurait. Faites lui confiance… Il n’allait pas être un gibier à attraper, lorsque viendrait l’heure.

Yuan ne se rend compte qu’il glisse un peu de sa chaise que lorsque l’autre chinois le retient. Il grogne un peu… Et une nouvelle fois lorsque le jeune homme vient lui prendre le savon des mains pour le laver. Il se sentait comme un incapable. Néanmoins il laisse faire, se contentant de pincer un peu les lèvres. Parce que c’est agréable déjà. Parce que c’est Hua Feng aussi. Il a encore au poignet le petit bijou que l’homme lui a offert… Il avait voulu l’enlever lorsque Hua Feng avait finalement tranché en parlant de leur séparation mais finalement il était encore à son poignet. Mais il aurait tué le premier à lui en toucher deux mots.

Son regard en revient à Hua Feng accroupit près de lui, à son regard bleu si grave, si concentré… Son regard tombe sur une marque violacée dans le cou, à hauteur de collier. Elle avait commencé à s’estomper… Et Yuan essai de ne pas avoir l’air trop possessif et jaloux lorsqu’il ironise :

« C’est une marque intéressante. »

Le pire c’était d’être convaincu que Hua Feng ne partait au final que pour suivre les cuisses ouvertes de ce boulet qui allait l’accompagner. Et c’était humiliant que de penser qu’il aurait aussi pu le faire. Parce que lui ne l’aurait pas fait de la même façon, pas dans les mêmes circonstances. En fait ce Hyun Hee et lui n’avaient vraiment rien en commun.

Yuan ne répond pas tout de suite à propos du rendez-vous. Il relève plutôt cette historie de progression, se demandant sincère à quoi Hua Feng pensait.

« Tu vas faire quoi, d’ici là ? »

A part forniquer dans les buissons. Ok, il était injuste. Mais il avait vraiment le sentiment que l’avorton devant la porte lui avait piqué quelque chose qui jusque là lui avait appartenu. Autant dire qu’il n’y avait que la bienveillance de Hua Feng à son égare pour l’empêcher de devenir son gibier numéro un pour le moment.

Lui allait faire route avec Jayden un peu. Ils en avaient un peu parlé. Mais leurs motivations étaient diamétralement opposées dans le fond… Et n’y avait qu’un respect mutuel pour les tenir ensemble. Qu’en serait-il dans une semaine ? Et dans un mois ? Ça ne serait pas pareil. Même le fonctionnement était différent : Jayden ne voulait pas tuer. Il s’en tenait à ça.

« Ça va. »

Il stop une main qui s’aventure sur une de ses cuisses, y reprenant le savon pour reprendre lui-même sa toilette. Au moins la rancœur lui redonnait de l’énergie semblait-il !

« Je n’ai même pas pu en profiter pour voir s’il y avait du monde intéressant. »

Il l’avait mauvaise. Et mieux valait changer de sujet parce qu’il allait se laisser ronger sinon. Il deviendrait une personne qu’il n’avait pas envie d’être, guidé par autre chose que son éducation et sa raison.

« A la fin du mois. L’observatoire ? »



-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 625
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2844
Activité RP : 6









   Lun 4 Sep - 17:14

Une marque intéressante, hein ? Hua Feng ne prend pas la peine de répondre. Ça ne servait à rien… il n’y avait rien à dire et il était à peu près certain que Yuan était du même avis que lui. Ils savaient tous les deux qui avait fait cette marque… et finalement, il commençait à comprendre quelles étaient les intentions. Visiblement, ça fonctionnait. Et ça le rendait quand même un peu grognon de le constater. La suite lui semble être une conversation qui revêt un peu moins des allures de piège, même si la vérité, c’est qu’il n’y avait pas trop réfléchi encore. Poussant un petit soupir, Hua Feng rend à Yuan l’éponge qu’il avait réclamée sans même émettre le moindre son. Mais il commençait à le connaître… et cette main qui avait saisi la sienne était sans équivoque. Alors il la relâche et se recule un peu, observant le mur de la douche sans vraiment le voir, songeur.

« Survivre. », convient finalement Hua Feng, faisant d’ailleurs remarquer après un temps d’arrêt : « Tu sais que je n’ai pas encore de plan. Ça viendra peut-être. Ou peut-être pas… »

Il pousse un petit soupir. Finalement, cette conversation n’avait rien de facile. Un froid s’était glissé entre eux…

« On aurait pu juste l’amener avec nous… », fait soudainement remarquer Hua Feng. Il parlait de Hyun Hee, bien sûr… « Et ton militaire idiot aussi. Tu n’es pas mieux, à craquer pour ses médailles alors qu’il n’est même pas capable de tuer. Si ça venait à arriver, il te ferait une crise dans les bras… »

Il fallait qu’il le veuille vraiment pour demander à ce que Jayden les accompagne. Ou plutôt, pour le proposer. Mais il ne pouvait s’empêcher de tacler au passage. Désolé, mais cet idiot lui sortait par le nez. C’était un miracle qu’il ait survécu aussi longtemps ici. Il ne comprenait même pas comment c’était possible. Bang Jayden défiait toutes les lois de la logique la plus élémentaire. Mais Yuan lui parle de ce qu’il n’a pas pu voir, forcément… Hua Feng a un petit soupir. Il comprenait la colère de son ami. Dans le même état que lui, il l’aurait partagée. Mais il réfléchit vraiment à la question, pour le coup, parce qu’il n’avait pas particulièrement envie que Yuan reparte d’ici avec un désavantage certain sur les autres joueurs.

« J’ai rencontré ce qui est peut-être un des plus gros meurtriers du jeu… qui se trouve aussi être un petit Japonais, un peu à l’image de Matsuda Hiro. Il s’apppelle Ooda Nôei. Il vaut mieux ne pas le prendre à la légère. Par contre, il n’a pas l’esprit pratique. Il me fait plutôt penser à un bourrin. Ce qui n’est parfois pas plus mal, hein. Mais… une fois qu’on le sait, établir une stratégie contre lui devient moins difficile. », explique Hua Feng, son regard en revenant finalement à Yuan, comme s’il établissait à nouveau un contact avec la réalité, moins ancré dans ses pensées. « Je te ferai un petit topo avant de partir. On ira dans la salle la plus peuplée, si tu veux. »

Ce serait plus simple ainsi. Puis, un lieu, un rendez-vous… Et Hua Feng acquiesce brièvement. L’observatoire, ça lui semblait être un bon plan à lui. En ville c’eût été moins pratique mais un bâtiment isolé, c’était non seulement facile à trouver mais aussi facile à prendre si jamais quelqu’un avait décidé d’en faire son quartier général.

« Le 30. », convient Hua Feng, parce qu’il leur fallait malgré tout une date fixe. Et ils allaient tous les deux rester en vie jusque-là. C’était non-négociable. « J’arriverai sûrement au matin. »

Il savait qu’il valait mieux le matin que le soir. Ne serait-ce que pour sa propre impatience…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 18
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1471
Activité RP : 3









   Sam 9 Sep - 12:38



« Ça devient ridicule. »

Partir sans plan ni rien… Qu’est-ce que Hua Feng lui faisait, ces derniers jours ? Une crise d’adolescence ? Yuan était vraiment frustré mais pas question de le montrer plus qu’il ne le faisait déjà… Il était sensé être plus indépendant qu’un chat alors montrer son énervement et sa jalousie aurait été clairement contre-productif pour l’image qu’il voulait donner.

« Et s’il meurt ? »

C’était une possibilité, pas une menace. Parce que Hua Feng était largement plus capable que le rouge qu’il allait trimballer avec lui. C’était un coup à se retrouver tout seul avant d’avoir eu le temps de dire « ouf » à son avis.

« Si encore il avait été bleu. »

Ça aurait été moins difficile à accepter. Parce que Yuan aurait pu mettre le choix de Hua Feng sur une question de stratégie.

Et comme Hua Feng suggère un peu à nouveau de l’emmener Yuan se crispe. Il n’en était pas question… Et que son compagnon ne s’amuse pas davantage à mettre Jayden et Hyun Hee sur un pied d’égalité parce que franchement :

« Tu compares réellement les compétences qu’on gagnerait à prendre un type comme Hyun Hee par rapport à celles d’un type comme Jayden ? Il faut arrêter de penser sous la ceinture. »

C’était dit. Pour lui ce n’était qu’une question de sexe, ce qui rendait l’épreuve psychologique presque insurmontable pour Yuan, bon ! Et pour ce qui était de l’état d’esprit de Jayden :

« Il peut changer. Utiliser ses aptitudes au service du jeu. Pas Hyun Hee. »

Du moins il ne voyait pas comment. Mais peu importe… La pression redescend un peu, grâce à Hua Feng et Yuan prend une inspiration assez profonde mais pas trop pour ne pas ressentir les dernières douleurs de sa maladie. Il écoute attentivement, grognant un peu lorsqu’il est question de Matsuda, par principe. Il lui trancherait bien la gorge pour lui tirer la langue au travers et lui en faire une cravate, juste pour voir… C’était dire la bonne image qu’il gardait de leur rencontre !

Pour l’autre japonais il acquiesce cependant, poussant un léger soupire alors qu’il se plaint un peu :

« C’est fou tous ces étrangers. »

Son côté un peu raciste et chauvin le vivait mal, bon ! Mais au moins Yuan était une personne entière et quoi qu’il ait des idées politiques discutables niveau immigration et tout ça, il ne mesurait pas les chances de ses victimes de se faire tuer en fonction de leur nationalité.

« D’accord. »

Pour ce qui était du topo dans une salle très peuplée. Il retient néanmoins le « merci » qui avait faillit franchir ses lèvres. Il se sentait toujours rancunier et ne savait plus trop comment fonctionner avec Hua Feng, c’était chiant. Juste… Vraiment chiant.

Une date ensuite… Et Yuan acquiesce. Le 30 ça lui allait. A l’observatoire donc. Il y serait. Quant à Hua Feng il précise même qu’il y serait une partie de la journée et yuan reste silencieux, acquiesçant à nouveau, admettant néanmoins :

« Je ne peux pas prévoir aussi précis. »

Et surtout il n’avait pas envie d’avoir l’air de se précipiter sur l’occasion d’arriver aux premières lueurs du jour quoi… Le savon est abandonné et Yuan se relève, quoi que péniblement encore, prenant un peu appui sur la chaise pour s’aider. Il repousse Hua Feng d’un geste de la main en demandant :

« Ne m’aide pas. »

Son ton était catégorique.

« Je suis toujours un loup. »

Pas un lapin… Et ça aurait été pire que tout pour lui que Hua Feng change d’idée à son propos à ce niveau… Trop de gens étaient tentés de ne pas le prendre au sérieux… Alors pas lui… C’est tout ce qu’il demandait… Il voulait rester à son meilleur dans ses yeux.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 625
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2844
Activité RP : 6









   Ven 22 Sep - 15:02

« Ce n’est ridicule que parce que tu as décidé que tu ne voulais même pas essayé. », fait remarquer Hua Feng, la mine grave, le ton tout aussi sévère. Il ne comprenait -bêtement- pas complètement pourquoi Yuan rejetait cette idée. Ça aurait été mille fois plus facile pourtant… Mais il n’allait pas insister. Parce que lorsque l’autre Chinois avait une idée derrière la tête, il était de toute façon impossible de l’en faire démordre. Et il semblait déjà assez remonté comme ça… « C’est pour ça que je n’ai pas de plan. J’en trouverai bien un… »

En réalité, il n’aurait pas vraiment le choix, de toute façon. Leur survie en dépendrait. Mais… Hua Feng balaie rapidement cette pensée de son esprit. Parce que ça signifiait qu’il allait devoir s’occuper de quelqu’un de dépendant… et il savait que ce n’était pas une bonne idée. Pas du tout… Ça allait être terriblement handicapant. Et ça finirait par lui taper sur les nerfs. Mais lui croyait que Hyun Hee pouvait se dégourdir. Il tique un peu à parler de la potentielle mort de Hyun Hee… néanmoins peut-être pas assez. Mais Hua Feng ne le remarque pas particulièrement, continuant de se draper dans son attitude stoïque habituelle.

« Tu penses que me retrouver tout seul me fait peur ? », demande Hua Feng, scrutant les réactions de Yuan à cette question. Non… Le jeune homme ne pensait pas à lui, présentement. Il ne pensait qu’à Hyun Hee et ça l’aveuglait un peu. Quant à comparer leurs deux compagnons, franchement… oui. Il détestait ce Jayden. Il lui donnait envie de gerber avec son grand sourire plein de gencives et ses airs d’imbécile naïf qui voyait le monde en rose. « Au moins Hyun Hee ne sera pas tué parce qu’il pense que tout le monde est sympa… En vrai, tu ne réfléchis pas en terme de statistiques. Tu sais comme moi que ceux qu’on considère comme faibles peuvent l’emporter. Ils l’ont déjà fait. »

Bon. Pas dans son édition. Mais ça avait tenu à peu, disons… Il n’en rajoute toutefois pas, même si le sujet aurait pu être inépuisable entre eux… Il n’en avait pas envie. Il était las. Le Chinois acquiesce plutôt gravement à la suite parce que oui, ça faisait beaucoup d’étrangers en un si petit échantillon. Quoi qu’il en soit, ils conviennent d’avoir cette petite réunion en tête-à-tête avant le départ de l’hôpital. Ça l’arrangeait. Il ne voulait pas que Yuan reparte avec un désavantage même s’il était certain que l’homme n’en perdrait pas pour autant la longueur d’avance qu’il avait sur les autres. Puis, pour celui le 30 juillet… pas nécessairement au matin, mais Hua Feng ne dit rien. Lui non plus ne pouvait pas vraiment prévoir. Il allait juste essayer très fort… Mais pas la peine d’en rajouter pour que sa propre fierté soit égratignée au passage.

Sauf qu’alors qu’il est sur le point de s’approcher pour aider Yuan à se relever, ce dernier proteste… et Hua Feng serre un peu les dents, certes, mais ne dit rien et n’insiste pas. Il comprenait quand même… Mais il pensait qu’ils avaient dépassés ça. Peut-être que c’était à refaire, finalement… Sauf qu’à ce que le jeune homme ajoute, il fronce les sourcils. Yuan doutait-il de la perception qu’il avait de lui…? Ça l’étonnait déjà un peu plus. En fait, ça le déstabilisait, même.

« Je sais. », convient Hua Feng, sans se faire prier pour ce faire. D’ailleurs, il ajoute dans un souffle : « Je ferai toujours partie de ta meute quoi que tu veuilles bien en dire ou en penser… »

Peut-être même que finalement, le 30 juillet, ils allaient se retrouver pour ne plus se quitter… Du moins, Hua Feng l’espérait vivement… Il y a un moment de silence. Finalement, malgré les protestations, il saisit une serviette pour la passer sur les épaules de Yuan, non sans avoir éteint l’arrivée d’eau.

« Prends soin de toi. », ajoute-t-il lentement. « Il ne s’occupera jamais aussi bien de toi que je l’aurai fait. »

Et sur ce, se sentant étrangement mal sans qu’il ne puisse identifier la nature de son problème, Hua Feng tourne les talons. Ça lui passera… un jour.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 18
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1471
Activité RP : 3









   Lun 25 Sep - 20:42



Yuan ne répond pas. De toute évidence ils campaient trop chacun sur leurs positions pour s’entendre sur quoi que ce soit. Hua Feng n’en démordrait pas et lui non plus, qu’importe qu’à un moment ou à un autre ils se rendent compte qu’ils avaient tort. Ça devenait une question de fierté. Mal placée il va sans dire. A la question de Hua Feng il revient planter son regard noir dans celui bleu artificiellement de son vis à vis, y cherchant peut être la réponse.

« Seul avec toi même ? »

Hua Feng n’avait-il pas avoué qu’il avait peur de devenir un monstre déjà ? Alors même si en toute bonne foi il n’y avait pas pensé jusque là, peut être que la question se posait réellement. Est-ce que Hua Feng craignait ce qu’il pouvait devenir s’il était seul ? S’il était avec lui ? Est-ce qu’il pensait que c’était plus salutaire auprès de Hyun Hee ? Il fallait qu’il arrête de penser à ces choses, ça le parasitait complètement.

Quant à ces statistiques que Hua Feng lui jetait à la figure, Yuan fait remarquer :

« Bienheureux ET capable. Autrement lui il double ses chances. »

Ça devenait carrément de la mauvaise foi mais ils en étaient un peu là tous les deux probablement. Le résultat c’était ces grands blancs qu’il y avait dans la conversation, moins agréables qu’à l’ordinaire parce que les non-dits et les pensées négatives les assourdissaient littéralement. Au final mieux valait ne plus rien dire du tout sans doute… Et Yuan entreprend de terminer sa douche seul.

Hua Feng dit quelque chose à propos de cette meute à laquelle il appartenait. « Sa » meute. Cette notion commence déjà à le travailler et Yuan sait qu’il va beaucoup y repenser ces prochains jours. Merci du cadeau. Ça avait flatté et égratigné sa fierté tout à la fois puisque Hua Feng partait malgré cet instinct de meute. Il avait l’impression d’être puni.

L’eau s’arrête de couler… Et malgré la chaleur extérieure Yuan a un léger frisson, vestige de la maladie qui l’avait sauvagement attaqué probablement. Une serviette est posée sur ses épaules, quelques mots viennent chercher à le réconforter sans doute… Et une affirmation est faite. Quelque part Yuan en était déjà convaincu et ça n’avait rien à voir avec les capacités de Hua Feng ou de Jayden en matière de prise de responsabilité dans son bien être. A ce stade Hua Feng aurait pu être un maladroit doublé d’un idiot que ça n’aurait rien changé. Peut être qu’il comprenait un peu mieux le volontaire dont il s’était moqué jusque là. Celui qui avait fait équipe avec une andouille de geek.

Hua Feng s’en va, le laissant seul pour de bon et Yuan attrape un pan de la serviette pour la passer sur son visage. Il n’allait pas pleurer et s’il en éprouvait une petite envie c’était uniquement la fatigue et la maladie. La colère aussi. Finalement il repousse tout ça loin de lui, inspirant profondément avant de sortir, allant jusqu’à ses vêtements pour les réenfiler, prenant son temps pour faire seul en s’économisant.

Il allait rejoindre Jayden ensuite… Ils aviseraient plus ou moins ensemble du plan de match pour quitter les lieux le moment venu… De la direction à prendre et des priorités qu’ils devaient fixer. Ça allait probablement être un peu compliqué à cause du relatif pacifisme de Jayden… Mais pour maintenant ça devenait un défi pour lui aussi que de prouver à Hua Feng qu’il avait tort. Ou en tout cas pas complètement raison.

« On verra à la fin du mois. »

C’était dit juste pour lui… Mais il allait compter les jours disons.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Séparation feat. Zhao Yuan

Page 1 sur 1