AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




La MAJ du 1er novembre est là ! Cliquez ici pour la découvrir !
Un event est en cours ! Venez lancer le dé ici pour découvrir l'état de votre personnage !
Tentez votre chance au Lucky Spin pour remporter des lots inédits !




 

 Talk to me ft; Min Hyuk







avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 1
Coupons : 80
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
►Revolver (chargé de quatre balles)

Avatar : Jung Taekwoon (Leo)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 234
Activité RP : 6

En ligne








   Dim 6 Aoû - 21:50





le 10 juillet à 9h30
Dortoirs
Quand la quarantaine avait été annoncée, Thaksin n’y avait pas vraiment cru. Pourquoi les organisateurs de cette boucherie aurait t’il prit le temps de créer un vaccin et d’organiser une quarantaine pour finalement les relâcher dans la nature et les laisser s’entretuer par la suite ? Il aurait été plus évident pour eux de laisser la maladie faire son travail...non ?
En même temps, la réponse était plus qu’évidente, dans un sens : ces gens organisaient cette horreur pour former une classe composée des meilleurs guerriers possibles, des enfants-combattants dociles qui ne trouveraient rien à dire aux ordres qui leurs seraient donné.

Ca aurait été bien contre productif de les laisser mourir sur cette île, était donné que le virus se propageait comme une traînée de poudre sur l’île ainsi que dans leur organisme.
Thaksin avait commencé à ressentir les premiers symptômes sans réellement s’inquiéter : après dix jours ou presque à se nourrir succinctement et à dormir seulement une ou deux heures par jour, il semblait évident que son organisme allait se rebeller au bout d’un moment.

Quand la fièvre avait commencé à prendre le dessus, il avait compris que ce n’était pas qu’un manque de sommeil et de nourriture.
Au bout du troisième jour de fièvre, le jeune homme s’était retrouvé à prendre la direction de l’hopîtal, se repérant avec sa carte, et espérant fort que cette histoire de trêve n’était pas une façon d’attirer les moutons naïfs dans un piège.
C’est en marchant dans les fourrés que le jeune homme entendit quelqu’un tousser. D’abord faiblement, puis de plus en plus fort. Cherchant la source du bruit, il s’était retrouvé en face d’un garçon à moitié évanoui dans un buisson.

Se raccrochant à l’espoir de voir la trêve respectée, le jeune homme s’était approchée du garçon, posant sa main sur sa joue moite. Celui ci semblait à peine assez fort pour le regarder dans les yeux quand il les ouvrit, et le coeur de Thaksin se serra un peu dans sa poitrine devant le regard de chien battu que le garçon lui lança.
Il semblait évident qu’il n’arriverait pas à atteindre l'hôpital seul, et que si il le laissait la, son collier finirait par le tuer… Et ca, c’était une mort qu’il ne souhaiterait à personne, et surtout pas à un jeune homme à l’air aussi doux.
“Désolé bonhomme… ca va être douloureux.”
Tant bien que mal, il réussit à hisser le garçon sur son dos : et si il n’était pas lui même au meilleur de sa forme, il ne put s’empêcher de remarquer que le plus jeune ne pesait presque rien.

Il se mit à marcher, essayant de ne pas faire plus mal que de raison au garçon, tout en surveillant l’heure ou ils devraient être arrivés devant le complexe hospitalier en priant tous les dieux qu’ils arriveraient à temps.

[...]

9h30.

Ils étaient arrivés à temps, ce qui était un miracle en soi. On lui avait retiré le garçon qu’il portait sur son dos, et tout s’était enchainé dans une sorte de brouillard déroutant : on l’avait poussé vers un médecin, qui lui avait donné une sorte de pyjama bien trop grand pour lui : on avait prit sa tension et on lui avait posé toute une batterie de questions auxquelles il répondit sans y réfléchir.
On ne lui proposa aucun remplacement de son traitement contre ses hallucinations et sa narcolepsie.
Au lieu de ca, on lui injecta un vaccin particulièrement douloureux, et il fut parqué avec tous les autres élèves dans une grande salle de réfectoire ou on leur servit un repas que Thaksin aurait avalé sans protesté même si on lui avait servi le pire de la nourriture de réfectoire.

Une fois terminé le repas, ils furent relachés sans un mot dans l’hôpital ou ils devraient passer les trois prochains jours.
Immédiatement, le jeune homme prit le chemin du dortoir ou avaient été déposés les malades les plus sérieusement touchés qui n’étaient pas capable de marcher.
Quand il entra dans la grand pièce, le jeune homme fut immédiatement assailli par les cris et les sanglots, et il hésita à faire demi tour immédiatement, se sentant nauséeux en voyant toute cette douleur et cette peur.

Mais il devait savoir comment allait l’inconnu des sous bois.
Il finit par le trouver, soigneusement emmailloté dans un des lits de camps. Il semblait bien trop jeune pour être ici, encore une fois.  gé de 18 ans maximum, de toute évidence… Il ne put s’empêcher de se pencher sur le jeune homme et repousser quelques cheveux de son front.
“Hey…”


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

beautiful liar
I see myself in the mirror and I ask myself
Will it really make you happy if I let you go? Kim Thaksin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 2
Coupons : 227
Contenu du sac :
►Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
►2 rations de survie militaire
► 2 sucettes


► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche



► Le téléphone de jae geon
► 1 gomme et 1 taille crayon
► 1 carnet de croquis et 1 crayon
► 1 palette de crayons aquarelle
► 1 livre (Roméo & Juliette)
► 1 photo de lui et de son meilleur ami
►1 boite de médicaments afin de contrôler ses crises (12)
► préservatifs (6)
► coloration capillaire


►1 tenue de rechange (+bandana !)
►1 couverture
►1 écharpe + 1 bonnet




Avatar : Kim Taehyung ( V - BTS)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Papark
Messages : 500
Activité RP : 2









   Jeu 10 Aoû - 3:47



Lorsque les haut-parleurs avaient diffusé le message de l’organisation invitant les participants à établir une trêve afin d’éradiquer la fameuse maladie sévissant sur l’île, Min Hyuk n’avait pu retenir un soupir de bonheur tandis qu’il avait péniblement plié bagage avant de prendre sa carte et sa boussole pour se guider le plus rapidement possible vers l’hôpital. De une heure du matin jusqu’au petit jour il n’avait fait que marcher encore et encore s’arrêtant de nombreuses fois pour reprendre son souffle, ou faire une courte pause pensant avoir calmé ses crises de toux.

Malheureusement la réalité ne tarda pas à le frapper à nouveau tandis que vers sept heures du matin il ne put avancer d’un pas, se sentant redevenir aussi faible qu’auparavant. Ses jambes ne le soutenaient plus et rapidement il se laisse tomber à terre toussant bruyamment. Son corps se met alors à trembler tandis qu’il tousse à s’en arracher les poumons durant de longues minutes et finalement il tourne de l’œil sombrant dans l’inconscience, la fatigue et la maladie ayant eu raison de lui. Il n’avait que très peu mangé ces derniers jours et ses quelques diners avaient fini pour la plupart hors de son estomac et de son corps tout simplement. Il avait perdu du poids à cause de ça et son visage n’en était devenu que plus blafard encore de grosses cernes se dessinant sous ses yeux dû au manque de sommeil des dernières nuits, qui avaient pour la plupart été très agités avec sa toux et la difficulté à respirer. D’ailleurs lorsque les rayons du soleil vinrent chatouiller son visage il n’ouvre pas les yeux se sentant pris d'assaut par une toux violente. Ainsi il tousse encore et encore peinant à reprendre sa respiration, ne remarquant même pas la présence à ses contacts jusqu’à ce que le contact froid d’une main inconnu ne se dépose sur sa joue l’obligeant à ouvrir péniblement les yeux. Lorsque son regard tombe sur cette forme floue à ses yeux il lui désigne un regard suppliant, semblant lui demander silencieusement de le sortir de là. Il ne voulait pas mourir aussi misérablement la faute à pas de chance et à un retard idiot.

Heureusement le jeune homme semble le comprendre puisqu’il peut l’entendre murmurer :

“Désolé bonhomme… ça va être douloureux.”


Avant que celui-ci ne le hisse sur son dos le faisant gémir de douleur sur le coup. À bout de forces il se laisse positionner passant faiblement ses bras autour du cou de l’inconnu pour s’y accrocher un minimum avant de sombrer à nouveau dans l’inconscience. Lorsqu’ils arrivèrent aux portes de l’hôpital Min Hyuk fut arraché au dos et aux bras réconfortants de l’inconnu par les infirmiers qui ne tardèrent pas à le conduire dans une aile de l’hôpital, l’auscultant longuement avant de le déshabiller partiellement pour l’aider à mieux respirer sa cravate et sa chemise le dérangeant plus que ça. On lui injecte alors le vaccin qui fait couiner le joueur mauve avant qu’il se soit déposé dans un lit sur lequel il ne tarde pas à s’endormir. Honnêtement, il n’avait rien compris à ce qu’il venait de se passer, se contenant de se laisser faire puisque après tout il n’arrivait même pas à bouger d’un pouce. Les minutes passent et malgré les pleurs et les gémissements des malades dans la pièce Min Hyuk s’endort quelques instants finalement réveillé par cette douce voix qu’il reconnaît. Une main passe dans ses cheveux délogeant quelques mèches de ses yeux et de son front tandis que Min Hyuk ouvre faiblement les yeux prenant quelque temps avant de s’adapter à la lumière. Un fin sourire se dessine alors sur ses lèvres à la vue du jeune homme qu’il avait vaguement aperçu tout à l’heure et il murmure alors, usant de ses dernières forces :

« Merci beaucoup… De m’avoir sauvé... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 1
Coupons : 80
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
►Revolver (chargé de quatre balles)

Avatar : Jung Taekwoon (Leo)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 234
Activité RP : 6

En ligne








   Jeu 10 Aoû - 22:05





Thaksin ne pouvait simplement se résoudre à abandonner un jeune homme sans défense dans les bois. Il savait que l’organisation mettrait ses menaces à exécution sans le moindre scrupule, et l’idée d’ignorer quelqu’un qui était sur le point de perdre la vie parce qu'il n’avait pas pu se déplacer était totalement insupportable pour le jeune homme.
Le blondinet avait l’air si jeune et vulnérable qu’il était difficile de détourner les yeux de toute manière. D’autres l’auraient sûrement fait pour ne pas risquer d’être en retard bêtement au niveau des grilles. Pas lui.

Porter un jeune homme de sa taille s’avéra plus facile qu’il l’avait imaginé, même avec son propre corps pliant sous le poids de la fatigue. Le plus difficile restait qu'il ne pouvait pas courir de peur de briser des côtes au garçon, et de le tuer en perforant un poumon. Mais finalement ils arrivèrent juste à temps sur place, les infirmiers leur jetant des regards froids.
Ils furent inspectés et vaccinés comme du bétail, puis habillés de tenues blanches sentant très fort une lessive sans aucun doute utilisée dans les hôpitaux.

Bien qu'accablé par l’épuisement, le jeune homme savait qu’il ne pourrait pas dormir avant de savoir si son petit protégé se portait bien. Aussi il se dirigea immédiatement vers les infirmiers de garde, qui firent évidemment mine de ne pas le voir. Il se demanda si il était plus facile pour eux de faire simplement semblant qu’il n’existait pas d’élèves à envoyer à l’abattoir.
Il soupira.
“Excusez moi.”
Pas de réponses.
“Je cherches un ami. C’est un garçon qui est arrivé inconscient, assez mignon, des cheveux blonds et à peu près aussi grand que moi.”
Toujours pas de réponses. Sin fronça les sourcils, contrarié. Cependant, il n’avait pas la force de se mettre réellement en colère.

“Ecoutez, s’il vous plaît. Il n’a que moi.”
mentit t’il. “Il va se réveiller seul et terrifié, et j’aimerais être à son chevet.”
Finalement, sa persistance vint à bout de la volonté des trois infirmiers. L’un d’eux lui indiqua une grande porte au fond d’un couloir comme toute réponse. “Merci.”
Finalement, il se trouvait que ce que les infirmiers lui avait montré était un énorme dortoir : une salle qui aurait fait pâlir la Grande Salle de Poudlard, sans aucun doute. Une centaine de petits lits de camps étaient montés, et derrière une toile blanche, les élèves les plus malades d’entre eux étaient tous alités, certains bien réveillés et hurlant de douleur, d’autres plus groggy sous les effets du vaccin.
L’inconnu ds sous bois était l’un de ceux qui semblaient avoir été écrasés par la douleur au point de ne plus pouvoir parler.

Il ne put s’empêcher de s’installer près de lui. Il était en vie, ca aurait du lui suffir, mais finalement, il ne pouvait se résoudre à quitter son chevet.
« Merci beaucoup… De m’avoir sauvé... »
Immédiatement, le jeune homme lui fit signe de ne pas parler. “Shhh… Tu vas te faire mal. Ne t’en fais pas.”
Il prit le verre d’eau fraiche posé sur la table. “Tu as soif ?” Il aida le jeune homme à boire tant bien que mal, sachant que cela lui soulagerait au moins une partie de la douleur. Boire de l’eau pure avait été la première chose qu’il avait fait en arrivant ici.  
“Je m’appelle Thaksin.” lui murmura t’il avec un doux sourire. Il faisait en sorte de ne pas réveiller qui que ce soit en parlant.

“Est ce que tu as des amis que tu aimerais que je cherche ?”
demanda t’il. ‘Je peux aussi rester avec toi, si tu préfères.’


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

beautiful liar
I see myself in the mirror and I ask myself
Will it really make you happy if I let you go? Kim Thaksin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 2
Coupons : 227
Contenu du sac :
►Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
►2 rations de survie militaire
► 2 sucettes


► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche



► Le téléphone de jae geon
► 1 gomme et 1 taille crayon
► 1 carnet de croquis et 1 crayon
► 1 palette de crayons aquarelle
► 1 livre (Roméo & Juliette)
► 1 photo de lui et de son meilleur ami
►1 boite de médicaments afin de contrôler ses crises (12)
► préservatifs (6)
► coloration capillaire


►1 tenue de rechange (+bandana !)
►1 couverture
►1 écharpe + 1 bonnet




Avatar : Kim Taehyung ( V - BTS)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Papark
Messages : 500
Activité RP : 2









   Sam 12 Aoû - 19:57



Lorsqu’il avait reconnu la douce voix de l’inconnu des bois Min Hyuk avait réunit toutes ses forces pour ouvrir les yeux. Il était sûr que c’était lui, non il en était certain ! Cette voix c’était celle de son sauveur et il voulait à tout prix le remercier. Alors il vient lutter avec ses dernières forces pour ouvrir ses yeux, s’adaptant lentement à la lumière avant d’offrir au jeune homme un sourire franc et sincère et ses lèvres s’ouvrirent alors pour murmurer avec toute la sincérité du monde :

« Merci beaucoup… De m’avoir sauvé... »

Immédiatement, le jeune homme lui fit signe de ne pas parler, ne tardant pas à lui répondre de ne pas parler au risque de se faire du mal et surtout à ne pas s’en faire. Sous son geste Min Hyuk ne peut pas s’empêcher de sourire sentant les larmes lui monter aux yeux lorsque l’inconnu prend le verre d’eau fraiche en lui demandant si il avait soif. Min Hyuk hoche alors la tête tentant de se redresser légèrement afin d’aider le garçon mais la douleur était-elle qui ne peut pas. Fort heureusement le jeune homme semble comprendre et il dépose le verre contre ses lèvres venant soulever légèrement sa tête afin de l’y aider. L’eau glisse alors tant bien que mal dans sa gorge le revigorant, ça lui faisait tant de bien de boire de l’eau pure. Une fois le verre à moitié vide, ou à moitié plein selon les points de vue son sauveur le repose sur la table et Min Hyuk se laisse retomber contre son oreiller gémissant légèrement. Il reste quelques secondes sans rien dire avant que la voix de son sauveur ne brise de nouveau le silence, Min Hyuk ouvre alors les yeux pivotant à nouveau son visage vers lui pour lui sourire.

« Min Hyuk…Je m’appelle Lee Min Hyuk. » murmure t-il avant de le questionner sur l’origine de son prénom « Tu n’es pas coréen…Je me trompe ? » demande t-il avec curiosité à son vis-à-vis.

D’ailleurs il profite que celui-ci lui parle pour laisser son regard glisser sur son visage. Il est si beau, ses lèvres sont si fines, son visage parfaitement symétrique, ses yeux profonds, sa peau si belle pense Min Hyuk qui lorgne longuement sur ses lèvres, déglutissant nerveusement. Oh que oui il était beau.

« Tu es magnifique... » murmure-t-il sans s’en rendre compte et lorsqu’il s’en rend compte le petit brun ne peut s’empêcher de rougir. Sa peau blafarde se teintant de petite plaques rouge, il baisse alors les yeux visiblement honteux tandis qu’il bafouille « Par…Pardon…Je…Je ne sais pas ce qu’il ma prit je…Je suis vraiment désolé. »

De honte il en aurait presque les larmes aux yeux et c’est seulement lorsque le dénommé Thaksin lui demande si il désire qu’il aille chercher ses amis, que Min Hyuk ose relever ses yeux vers lui et croiser son regard :

« Je…Mon…Mon meilleur ami. Il est un peu plus grand que moi et…Beaucoup plus musclé, il a des cheveux noirs, il a 16 ans, tu…Est-ce que tu l’as vu quelque part ? Il a une matraque et … Oh oui, il a une cicatrice sur sa joue ! Et il ressemble à un petit lapin. » dit-il avec espoir ne sachant pas que son meilleur ami avait été tué il y quasiment un mois, et ça ni lui ni Thaksin ne pouvait le savoir...

Néanmoins ne souhaitant pas rester seul il attrape timidement le poignet du jeune homme le serrant entre ses doigts «Ne…Ne pars pas. J’ai…j’ai peur. » pleurniche t-il presque.


Hors jeu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 1
Coupons : 80
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
►Revolver (chargé de quatre balles)

Avatar : Jung Taekwoon (Leo)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 234
Activité RP : 6

En ligne








   Ven 18 Aoû - 20:35





Il était douloureux de voir un jeune homme aussi adorable se tordre de douleur dans son lit, couvert de sueur. Malheureusement, le jeune homme ne pouvait rien faire d’autre que de lui offrir un peu de réconfort, ce que les médecins dans cet hôpital étaient loin d’offrir. Le garçon semblait beaucoup plus jeune que lui, surement à peine majeur, mais il était déjà grand et bien bati. La première soirée serait décisive, mais Thaksin était pratiquement sur qu’il saurait bien assimiler le vaccin et qu’il survivrait, ce qui fut suffisant pour calmer un peu ses nerfs.
Il entreprit de donner un peu d’aide au jeune homme qui n’était même pas capable de se redresser : l’eau ne pourrait que soulager sa gorge irritée par l’incessante tout à laquelle Thaksin n’avait pas eu le temps d’être sujet, par chance.

Il savait qu’il aurait du le laisser tranquille, ne pas lui poser plus de questions… mais le jeune homme ne put s’en empêcher. Il était étrangement curieux sur cet inconnu qu’il avait rencontré dans les bois. Mais surtout, il espérait pouvoir lui apporter un peu de réconfort.

« Min Hyuk…Je m’appelle Lee Min Hyuk. » Thaksin sourit et hocha la tête, avant de répéter le prénom, et de prendre sa main dans la sienne. Il était évidemment que Min Hyuk avait besoin de soutien.
« Tu n’es pas coréen…Je me trompe ? » Le jeune homme secoua légèrement la tête. La question lui avait été souvent posée, évidemment. Il avait beau ne pas se différencier d’un coréen normal, son nom était toujours une source de curiosité.

“Je suis thailandais. Mon père est coréen par contre, et j’ai vécu la plus grande partie de ma vie en Corée.” D’ou son coréen parfait. Thaksin n’avait pas d’accent, bien qu’il lui arrivait de mixer les deux langues quand il était particulièrement nerveux ou bouleversé. Comme si deux identités se faisaient la guerre dans son esprit.
Plongé dans ses pensées, il ne remarqua pas l’attention du brun qui était posée sur lui.
« Tu es magnifique... » Thaksin écarquille les yeux, surpris par l’honnêteté du jeune homme. Mais surtout, rougissant légèrement, le compliment lui faisait plaisir. Voila bien longtemps que quelqu’un lui avait fait un compliment aussi sincère sur son physique, en particulier depuis l’incident.  « Par…Pardon…Je…Je ne sais pas ce qu’il ma prit je…Je suis vraiment désolé. »

Le jeune homme se penche sur lui, soudainement paniqué à l’idée qu’il puisse croire que son compliment l’avait gêné.
“Hey...non, Min Hyuk, ne t’inquiètes pas.” Il lui sourit, de son adorable sourire qui aurait détendu plus d’une personne. “Je trouve ca adorable. Merci.” Il essuya gentiment sa joue et entreprit de lui demander si il voulait qu’il aille chercher quelqu’un de proche pour veiller sur lui. A vrai dire, il n’avait pas particulièrement envie de quitter ce garçon à l’air si vulnérable.

« Je…Mon…Mon meilleur ami. Il est un peu plus grand que moi et…Beaucoup plus musclé, il a des cheveux noirs, il a 16 ans, tu…Est-ce que tu l’as vu quelque part ? Il a une matraque et … Oh oui, il a une cicatrice sur sa joue ! Et il ressemble à un petit lapin. » La description ne put l'empêcher de laisser échapper un petit rire. Difficile d’imaginer un jeune homme de 16 ans avec une tête de petit lapin, se frayant un chemin dans la jungle avec une matraque. Mais son rire mourut immédiatement quand il se rendit compte qu’il n’avait apercu aucun jeune homme correspondant à cette description. Bien évidemment, ca ne voulait rien dire, mais…
“Je te promets de le chercher. Si tu veux, je peux même y aller maintenant.”

Le jeune homme sentit une main se refermer sur son bras.
«Ne…Ne pars pas. J’ai…j’ai peur. » Immédiatement, Thaksin perdit toute motivation. Il s’assit sur le lit.
“Je te promets. Je ne partirais pas avant que tu me le demandes.” dit t’il caressant doucement ses cheveux bruns, glissant ses doigts dans ses mèches.

“Comment tu te sens ? Epuisé ?”
Il se souvenait du moment ou il l’avait trouvé dans le fossé, seul et malade. Il aurait très bien pu y rester, si il n’avait pas eu la présence d’esprit de passer par la sur le chemin pour se rendre à l’hopital.
L’air triste, il murmura.
“Ca fait longtemps que tu es seul….?”

Spoiler:
 

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

beautiful liar
I see myself in the mirror and I ask myself
Will it really make you happy if I let you go? Kim Thaksin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 2
Coupons : 227
Contenu du sac :
►Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
►2 rations de survie militaire
► 2 sucettes


► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche



► Le téléphone de jae geon
► 1 gomme et 1 taille crayon
► 1 carnet de croquis et 1 crayon
► 1 palette de crayons aquarelle
► 1 livre (Roméo & Juliette)
► 1 photo de lui et de son meilleur ami
►1 boite de médicaments afin de contrôler ses crises (12)
► préservatifs (6)
► coloration capillaire


►1 tenue de rechange (+bandana !)
►1 couverture
►1 écharpe + 1 bonnet




Avatar : Kim Taehyung ( V - BTS)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Papark
Messages : 500
Activité RP : 2









   Sam 19 Aoû - 0:22



Lorsque le jeune homme entreprend de lui donner un peu d’eau le regard de Min Hyuk se pose dans le sien semblant le remercier avec sincérité, tandis que l’eau fraiche glisse dans sa gorge soulageant celle-ci souffrant d’une irritation incessante. Une fois suffisamment abreuvé l’inconnu lui retire le verre des lèvres le reposant sur la table, tandis que Min Hyuk se laisse retomber contre son oreiller en gémissant légèrement de douleur. Lorsque celui-ci lui demande son prénom Min Hyuk ne rechigne pas affichant même un petit sourire lorsque Thaksin répète son prénom avant de lui prendre la main, surpris le jeune homme se laisse faire avant que presque instinctivement ses doigts viennent se serrer un peu plus autour de sa main. Min Hyuk le questionne alors sur ses origines et Thaksin ne peut que secouer légèrement la tête avant de prendre la parole, Min Hyuk l’écoutant attentivement, curieux vis-à-vis de ses origines. Son prénom était si peu commun mais pourtant si beau qu’il ait envie d’en savoir plus.

“ Je suis Thaïlandais. Mon père est coréen par contre, et j’ai vécu la plus grande partie de ma vie en Corée. ”
Lui explique alors le garçon, le Coréen reprenant alors la parole avec un léger sourire :

« C’est donc pour ça que ton Coréen est si bon… Tu n’as même pas d’accent ! »  lui fait part Min Hyuk en souriant légèrement avant que son attention se reporte à nouveau sur lui, le détaillant sur toutes ses coutures, vraiment !

Et sans contrôler ses pensées et sa bouche le garçon ose lui faire part de son incroyable beauté mais lorsque Thaksin écarquille les yeux Min Hyuk se rend compte de son erreur et il baisse honteusement les yeux. Très vite des larmes se dessinent sur le coin de ses yeux et il murmure des excuses à son nouvel ‘ami’ se sentant honteux d’avoir réagit de la sorte. Soudain le jeune homme se penche sur lui et surpris Min Hyuk ne recule pas osant ancrer son regard dans le sien afin de l’écouter.

“ Hey...non, Min Hyuk, ne t’inquiètes pas.
— Mais… Je …… Je t’ai gêné. Tu es rouge.” Murmure le garçon avec peine, mais très vite un petit sourire se dessine sur le bord de ses lèvres lorsque le Thaïlandais avoue qu’il trouve ses mots adorables et le remercie.

Min Hyuk ne détache donc pas son regard du sien, sentant le rouge lui monter aux joues lorsque les doigts du thaïlandais se glissent sur sa joue pour l’essuyer avant que celui-ci ne lui demande s’il voulait qu’il retrouve quelqu’un pour lui.  Pendant un moment le garçon semble hésiter mais finalement il commence à lui décrire son meilleur ami qui était la seule personne au monde qu’il avait envie de retrouver. Sous sa description Thaksin ne peut s’empêcher de rire et Min Hyuk l’observe avec curiosité.

« Je… J’ai dit quelque chose de drôle ? » demande naïvement le jeune homme avant de froncer les sourcils face au brusque arrêt de son rire cristallin

« Thaksin… Quelque chose ne va pas ? » lui demande-t-il soudainement inquiet.

Était-il arrivé quelque chose à Jae Geon ?

Néanmoins son inquiétude semble se calmer lorsque le garçon lui promet de le chercher, mais lorsque celui-ci se redresse pour commencer ses recherches les doigts de Min Hyuk se referment autour de son poignet, le suppliant de rester un peu à ses côtés. À sa demande Thaksin sourit, venant s’asseoir sur le lit, Min Hyuk se décalant légèrement pour lui laisser de la place.

« Merci… Merci beaucoup. » lui dit-il tandis que ses doigts dans ses cheveux semblent l’apaiser doucement « Je me sens … vide. » murmure t-il avant de reprendre « Lessivé, je me sens mal… » il marque alors une pause avant de sourire tristement et de hocher la tête lui avouant tristement sa condition

« Oui… Je voyage seul, j’ai rarement de la compagnie. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 1
Coupons : 80
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
►Revolver (chargé de quatre balles)

Avatar : Jung Taekwoon (Leo)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 234
Activité RP : 6

En ligne








   Dim 20 Aoû - 20:28





Il était devenu une véritable priorité pour le thailandais de s’assurer que le jeune homme soit rassuré pour qu’il puisse enfin se reposer. En plus de ca, il n’aurait que difficilement supporté l’idée de laisser ce jeune homme seul dans un environnement aussi oppressant, quand la plupart des malades avaient des personnes penchées à leur chevet qui n’étaient pas les médecins et infirmiers antipathiques qu’on leur avait envoyé.
Tant que le jeune homme voudrait de lui, il resterait près de lui,  c’était décidé.

« C’est donc pour ça que ton Coréen est si bon… Tu n’as même pas d’accent ! »
Thaksin eut un petit sourire sincèrement ravi, même si après avoir vécu 15 longues années en Corée, ne pas avoir d’accent n’était pas vraiment un exploit, en particulier quand il vivait avec sa grand mère, qui ne parlait pas un seul mot de thailandais.
Il accepta tout de même le compliment avec des yeux pétillants.
Ce n’était cependant pas le seul compliment du jeune homme qu’il allait devoir accepter. En effet, quelques secondes plus tard, le jeune homme sembla incapable de contenir plus longtemps ses sentiments.

Pendant quelques secondes, Thaksin ne sut pas réellement comment réagir. Bien sur, c’était terriblement flatteur, quand on savait qu’il n’était pas coiffé, qu’il avait maigri et qu’il avait le visage couvert de suie et de cicatrices, récentes comme plus vieilles.

— Mais… Je …… Je t’ai gêné. Tu es rouge.”
Thaksin ne put s’empêcher de sentir son coeur se serrer devant la sincère naïveté de ce garcon. Comment un jeune homme aussi doux avait t’il pu survivre aussi longtemps dans cet endroit ?
“ J’ai rougi…. parce que ca fait toujours plaisir de s’entendre dire ce genre de choses. Surtout venant d’un adorable jeune homme.” sourit le garçon, lui faisant un clin d’oeil. En vérité, Min Hyuk devait très certainement être le genre de personne sur lequel on se retournait, avec ses yeux sombres et ses mèches brunes ainsi que sa mâchoire parfaitement dessinée.

« Je… J’ai dit quelque chose de drôle ? » Le jeune homme rougit encore, évidemment. C’était déplacé de rire quand un jeune garçon perdu lui parlait de son meilleur ami disparu.
Il se mordit la lèvre.
“Désolé… C’est juste. Il a l’air adorable, alors j’ai vraiment du mal à imaginer un garçon avec des dents de lapin tenant une batte de baseball.”
Il s’arrêta soudainement de sourire quand il se rendit compte qu’il aurait très certainement aperçu ce fameux Jae Geon, sachant que tous les habitants de l'île étaient réunis ici. Si il n’était pas là… ca ne voulait dire qu’une chose.

Le jeune homme s’empressa de chasser cette idée de son esprit. Il était hors de question d’inquiéter Min Hyuk alors qu’il faisait de son mieux pour se remettre.

« Thaksin… Quelque chose ne va pas ? »
“Si. Si ne t’inquiètes pas.”

Il s’empressa de proposer d’aller chercher le jeune homme immédiatement, quand une main se referma sur son poignet, demande silencieuse. Min Hyuk voulait qu’il reste près de lui. Comment le plus vieux aurait t’il pu lui en vouloir ? Cet endroit était effrayant.

« Merci… Merci beaucoup. » Le jeune homme secoua légèrement la tête en s’installant plus confortablement à ses cotés.
« Je me sens … vide. » L’apprenti psychologue n’avait malheureusement aucune notion de médecine… Il ne pouvait malheureusement pas aténuer la douleur qu’il ressentait. Et ca le tuait. « Lessivé, je me sens mal… »

“Je suis désolé.” murmura le thaïlandais avec sincérité. “J’aimerais faire beaucoup plus pour t’apaiser.”
Il dégagea légèrement le front brillant de sueur du jeune homme. “La nuit va être la plus dure à passer. Après, je suis sur que tu iras mieux. En attendant, tu peux serrer ma main autant que tu le veux.

« Oui… Je voyage seul, j’ai rarement de la compagnie. »
Le garçon était de plus en plus impressionné de voir que le plus jeune était arrivé jusqu’ici tout seul… et horrifié, en se disant qu’il aurait effectivement pu mourir seul dans ces fourrés.
“Et ton meilleur ami ? Pourquoi tu ne voyages pas avec lui ?”
s’enquit t’il.
Il réfléchit quelques secondes.
“Et chez toi, tu as très certainement des gens qui t’attendent, pas vrai ?”

Il posa sa tête contre le mur contre lequel était appuyé le lit, avant d’enchainer. “Je voyage seul, moi aussi. Je sais à quel point c’est dur. Tu as eu de la chance que je te trouve dans les fourrés, mais subvenir jusqu’ici avec tes propres moyens, c’est vraiment exceptionnel”.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

beautiful liar
I see myself in the mirror and I ask myself
Will it really make you happy if I let you go? Kim Thaksin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 2
Coupons : 227
Contenu du sac :
►Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
►2 rations de survie militaire
► 2 sucettes


► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche



► Le téléphone de jae geon
► 1 gomme et 1 taille crayon
► 1 carnet de croquis et 1 crayon
► 1 palette de crayons aquarelle
► 1 livre (Roméo & Juliette)
► 1 photo de lui et de son meilleur ami
►1 boite de médicaments afin de contrôler ses crises (12)
► préservatifs (6)
► coloration capillaire


►1 tenue de rechange (+bandana !)
►1 couverture
►1 écharpe + 1 bonnet




Avatar : Kim Taehyung ( V - BTS)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Papark
Messages : 500
Activité RP : 2









   Lun 21 Aoû - 19:19



La discussion entre les deux jeunes gens s’était lentement dirigée vers les origines de Thaksin, Min Hyuk ne pouvant s’empêcher d’afficher un air à la fois surpris et étonné sur les origines du beau jeune homme, mais surtout il se laisse aller à ses compliments venant lui faire remarquer qu’il n’avait absolument aucun accent. Face à ces mots Thaksin eut un petit sourire en coin, sincèrement ravi et Min Hyuk senti son cœur se réchauffer, le sourire du garçon était si chaleureux. Mais rapidement il se laisse aller à sa contemplation venant lui murmurer à quel point il était beau, mais bien sûr Min Hyuk terriblement gêné et effrayé baisse immédiatement les yeux sous la honte. Il avait pensé à haute voix et Dieu seul sait qu’il avait bien du mal à se contenir, très vite il murmure des excuses que s’empresse de rejeter Thaksin lui faisant comprendre qu’il n’avait pas à s’excuser pour ça et qu’au contraire son compliment lui avait fait énormément plaisir :

«  Mais… Je …… Je t’ai gêné. Tu es rouge. » ne peut s’empêcher de faire remarquer le joueur mauve, visiblement inquiet et désolé.

Mais lorsque le Thaïlandais prend à nouveau la parole c’est au tour de Min Hyuk de se mettre à rougir, le rouge lui montant directement aux joues lorsque celui-ci lui affirme que ça faisait plaisir d’entendre de tels compliments de la part d’un adorable jeune homme. Min Hyuk l’observe alors longuement, clignant à peine des yeux et lorsque Thaksin lui offre un clin d’œil Min Hyuk s’empresse de cacher son visage entre ses mains rougissant de plus belle.

« Je… Je ne suis pas adorable. » Murmure-t-il entre ses doigts avant qu’il ne se décide d’arrêter de se cacher, retirant progressivement ses mains de son visage lorsque Thaksin lui demande s'il peut essayer de retrouver un ami.

Pris par une soudaine envie de revoir Jae Geon, Min Hyuk commence à le décrire du mieux possible, un sourire tendre se dessinant sur ses lèvres. À la fin de sa description le Thaïlandais se met à rire, interrompu par Min Hyuk qui lui demande s’il avait dit quelque chose de drôle.  Le Thaïlandais se met alors à rougir à nouveau avant de se mordre la lèvre, s’excusant à Min Hyuk qui sourit à nouveau.

« Il … Il l’est. »
murmure t-il d une voix emplie de tendresse à l’égard de son ami, son regard devenant subitement rêveur en se souvenant de son si beau visage, oh … Jae Geon lui manquait tellement, qu’il pourrait en mourir.

Mais c’est à ce moment-là que Min Hyuk commence à s’inquiéter face à l’expression qu’affiche Thaksin, était-il arrivé quelque chose à Jae Geon ? L’avait-il vu ?

“Si. Si ne t’inquiètes pas
— D’a…D’accord...

Il s’empressa alors de lui proposer d’aller chercher son ami immédiatement mais poussé par une force inconnue, Min Hyuk vient refermer sa main sur son poignet, le suppliant de rester à ses côtés. Il avait tellement peur.

Très vite Thaksin accède à sa demande et vient s’installer confortablement à ses côtés, Min Hyuk se décalant pour lui laisser de la place. Le Thaïlandais le questionne alors sur son état et le pauvre Min Hyuk murmure faiblement à quel point il se sent vite, Thaksin s’empressant de s’excuser de ne pas pouvoir l’apaiser. Néanmoins lorsque ses doigts se glissent sur son front pour le dégager de ses cheveux Min Hyuk ne peut s’empêcher de souffler de plaisir au contact froid de la main du garçon sur son front trempé de sueur.

« Merci … Merci … » murmure alors à nouveau le garçon ses doigts venant s’enrouler à ceux du garçon.

La discussion se porte alors sur ses fréquentations et d’un air assez triste mais à la fois détaché Min Hyuk explique qu’il voyage seul, se mettant subitement à pleurer à l’évocation de son meilleur ami.

« Parce que … Parce que je l’ai abandonné, j’ai … J’ai eu peur et je me suis enfui. Je ne voulais pas le revoir ici, je voulais rentrer chez moi et … et m’excuser. Mais je l’ai vu … Je l’ai vu à l’école après qu’il... Qu’il l’ait rencontré lui et j’ai pris la fuite … Je suis vraiment un horrible meilleur ami. » sanglote t-il ne pouvant plus s’arrêter de pleurer

« Si … Ma … Ma mère. » répond t-il en reniflant bruyamment tandis qu’il écoute le jeune homme

« C’est ... C’est grâce à lui que je ne suis pas encore mort, il … il  est plus débrouillard que moi, lui il … il  sait se battre mais moi je ne sais que me cacher. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 1
Coupons : 80
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
►Revolver (chargé de quatre balles)

Avatar : Jung Taekwoon (Leo)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 234
Activité RP : 6

En ligne








   Jeu 24 Aoû - 9:55





C’est quelque part entre la confession de MinHyuk et sa propre tentative pour le rassurer que Thaksin se rendit pleinement compte du fait qu’il était beaucoup plus vieux que la plupart des personnes présentes sur cette île. A l’université, personne ne balbutie après avoir dragué quelqu’un, même si cette personne s’avère être du même sexe que soi. On n’était clairement plus aussi innocent.
Il se rendit aussi rapidement compte que Min Hyuk n’avait probablement jamais eu de vrai compliments sur son physique auparavant. Alors qu’il fallait être sérieux : il faisait probablement tourner toutes les têtes, des femmes comme des hommes.

Il devait avouer, le voir rougir était vraiment attendrissant : et comme Thaksin n’était pas non plus le genre de personne à cacher ce qu’il ressentait, il s’empressa de lui avouer.

« Je… Je ne suis pas adorable. » Thaksin était plutôt décidé du contraire, mais il n’en dit rien, ne voulant pas embarrasser le garçon au point de le voir se renfermer. Au lieu de cela, il lui demanda s'il voulait voir quelqu’un en particulier.

Si deux camarades de classe avaient pu se retrouver sur l'île en même temps, ils avaient eu soit la pire des chances possible, soit ils faisaient tous les deux partie de la classe originelle. Quoi qu’il en soit, la description du meilleur ami de son compagnon ne lui rappelait rien.

« Il … Il l’est. » Si Thaksin n’avait pas vu JaeGeon lors de son arrivée, cela pouvait vouloir dire pas mal de choses : soit il l’avait croisé mais oublié (il en doutait), soit il était arrivé après lui, ou alors ….

II ne préférait pas penser à la dernière option, en particulier devant son meilleur ami qui luttait actuellement contre la maladie. Cependant, l’horrible sensation ne voulut pas quitter son estomac. Il se promit alors de mettre la main sur une liste des étudiants morts pour s’en assurer.
— D’a…D’accord... ”

Mais pour le moment, il ne pouvait pas laisser le pauvre garçon tremblant tout seul. Il était terrifié, et il souffrait.
Le jeune homme aurait réellement voulu pouvoir faire quelque chose pour le soulager, mais les médecins avaient prévenu que les effets du vaccin seraient particulièrement pénibles pour les plus touchés.
Il ne pouvait qu’être présent pour lui et s’inquiéter de son meilleur ami après.

« Merci … Merci … »
Le jeune homme sourit et continua de lui caresser les cheveux, espérant distraire le jeune homme en lui parlant de ce qu’il avait fait sur l’ile jusqu’ici. Mais à l’instant ou de nouvelles larmes perlèrent sur les joues du plus jeune, Thaksin se mit à paniquer.
“Oh non, ne pleures pas, s’il te plait.”
Thaksin avait toujours été empathique. Mais pour une raison comme une autre, voir Min Hyuk pleurer était encore plus difficile que supporter ce fichu vaccin.

« Parce que … Parce que je l’ai abandonné, j’ai … J’ai eu peur et je me suis enfui. Je ne voulais pas le revoir ici, je voulais rentrer chez moi et … et m’excuser. Mais je l’ai vu … Je l’ai vu à l’école après qu’il... Qu’il l’ait rencontré lui et j’ai pris la fuite … Je suis vraiment un horrible meilleur ami. »
Thaksin le prend immédiatement dans ses bras, le berçant doucement.
“ Hey, ne dis pas ca, je sais que c’est effrayant. N’importe qui serait effrayé à ta place. Ca ne fait pas de toi quelqu’un de mauvais.”
Il lui sourit doucement puis fronça légèrement les sourcils.
“Tu as parlé de quelqu’un qu’il a rencontré. Tu sais qui ? Ca pourrait m’aider a le retrouver. Je suis sure qu’il te cherche lui même.”

« Si … Ma … Ma mère. » Le jeune homme sourit, hochant la tête. Pensant à sa propre mère et sa grand mère. Sa grand mère était une femme forte. Sa mère, en revanche. Il se mordit l’intérieur de la joue pour ne pas fondre en larmes lui aussi, car il savait que si sa mort était annoncée, sa mère n’y survivrait pas.
« C’est ... C’est grâce à lui que je ne suis pas encore mort, il … il  est plus débrouillard que moi, lui il … il  sait se battre mais moi je ne sais que me cacher. »
Le jeune homme se tourna vers son nouveau compagnon, et sourit.
“Tu sais, j’ai toujours dit que la force prend différentes formes selon les personnes.”
Il lui tendit à nouveau son verre d’eau, et continua.
“Mon meilleur ami m’a toujours appris à prendre partie de mes forces, comme Jae Geon te l’a appris, j’en suis sur. Moi, je suis discret et agile, donc je me cache. Se cacher ce n’est pas honteux, tu le sais, pas vrai ?”
Il caressa gentiment son front.
“Jae Geon voudrait que tu penses avant tout à ta sécurité. Je le connais pas mais j’en suis sur. C’est ce que voudrait n’importe quel meilleur ami.”

Ses pensées le menèrent naturellement vers Yoonjoon, et ses yeux se mirent à briller quelques secondes.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

beautiful liar
I see myself in the mirror and I ask myself
Will it really make you happy if I let you go? Kim Thaksin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 2
Coupons : 227
Contenu du sac :
►Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
►2 rations de survie militaire
► 2 sucettes


► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche



► Le téléphone de jae geon
► 1 gomme et 1 taille crayon
► 1 carnet de croquis et 1 crayon
► 1 palette de crayons aquarelle
► 1 livre (Roméo & Juliette)
► 1 photo de lui et de son meilleur ami
►1 boite de médicaments afin de contrôler ses crises (12)
► préservatifs (6)
► coloration capillaire


►1 tenue de rechange (+bandana !)
►1 couverture
►1 écharpe + 1 bonnet




Avatar : Kim Taehyung ( V - BTS)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Papark
Messages : 500
Activité RP : 2









   Ven 25 Aoû - 20:11



Malgré les supplications du Thaïlandais le jeune Min Hyuk ne peut retenir ses larmes et très vite il n’est plus que sanglots et reniflements bruyants, parfois même de petits sons aigus s’extirpent de ses lèvres lorsqu’il tente de réprimer ses pleurs mais très vite il est contraint de se laisser aller à nouveau.

« Je … Ça coule tout seul. » s’excuse piteusement le garçon en tentant une énième fois de ravaler ses larmes, lorsqu’il se met à parler de son meilleur ami et de la raison l’empêchant de voyager avec lui.

Immédiatement Thaksin le prend dans ses bras et Min Hyuk ne se fait pas prier pour venir glisser ses bras autour de son corps, venant de lui-même se coller contre lui.

«Mais… On ne doit pas abandonner son ami… On ne doit pas » murmure le garçon avant de se reculer légèrement et venir essuyer ses joues mouillées

« Je … C’est Edge, il … Il est là … » murmure le garçon en venant tapoter légèrement son crâne, par habitude il ne livrerait jamais cette information en ayant honte, mais seul et apeuré il cherche le réconfort, et Thaksin semble avoir obtenu toute sa confiance.

Min Hyuk baisse alors honteusement les yeux évitant le regard de son nouvel ami tandis qu’il griffe doucement la peau de ses bras pour se changer les idées, de nouvelles larmes faisant leurs apparitions face au discours du jeune Thaï.

« Que veux-tu dire par là ? »
demande le garçon en redressant légèrement la tête avant de prendre le verre d’eau que lui tend à nouveau Thaksin, il le porte alors à ses lèvres terminant son contenu avant de le lui redonner, celui-ci le reposant sur la table.

Une nouvelle fois Min Hyuk essuie ses joues du revers de sa main, glissant sous ses yeux pour en chasser les larmes tandis qu’il murmure d’une voix terriblement faible et timide :

« Mais … Edge … Edge me dit que je lui fais honte … Que je ne dois pas me terrer, que je dois me battre … Pas me cacher. Il dit que se cacher c’est la technique des faibles, et que les faibles n’ont pas le droit de vivre. Il veut … Il veut me tuer. » achève t-il, légèrement apaisé par les caresses du garçon.

« Jae Geon … Jae Geon me veut toujours en sécurité … Je suis plus vieux que lui mais … C’est lui qui m’a toujours protégé … Quand … Quand on venait m’embêter il … Enfin, il venait les frapper … C’est souvent de ma faute s'il était renvoyé. » dit-il  tandis qu’inconsciemment un petit sourire se dessine sur le bord de ses lèvres.

« Je voulais le protéger, je ne voulais pas qu'Edge lui fasse du mal. Mais si ça se trouve il ... » subitement le grand brun s'arrête semblant refuser et réfuter toute supposition de mort

« Je ne veux pas, je ne veux pas le perdre. » dit-il de sa voix redevenue tremblante

« Je veux Jae Geon, je veux ses bras, je veux le serrer dans les miens et m’excuser … Il me manque tellement, mon cœur me fait si mal depuis que je l’ai revu.  » dit-il en se remettant à pleurnicher quelques secondes plus tard.

Min Hyuk avait toujours aimé Jae Geon, après tout il était son meilleur ami mais sur cette île il commençait tout juste à découvrir de nouveaux sentiments, enfin plutôt à redécouvrir d’anciens sentiments … Il l’aimait tellement,  mais maintenant il était trop tard, beaucoup trop tard.

« Dis-moi Thaksin … Qu’est-ce que ça fait lorsque tu aimes quelqu’un ? » lui demande-t-il, les yeux brillant d’appréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 1
Coupons : 80
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
►Revolver (chargé de quatre balles)

Avatar : Jung Taekwoon (Leo)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 234
Activité RP : 6

En ligne








   Lun 28 Aoû - 10:54





Thaksin allait finir par se mettre à pleurer, lui aussi. Voir Min Hyuk pleurer comme ça, tourmenté par les remords, était déjà très difficile pour lui, mais le pire de tout ça, il se voyait de plus en plus en lui, les jours suivant la veillée funèbre de tous ses amis.
“J’aurais dû les aider !”
“J’aurais dû protester, j’aurais dû l’empêcher de me pousser par la fenêtre !”
De telles supplications ne pourraient jamais ramener les personnes qu’il avait le plus aimé et lui avait fait passer les quelques années les plus merveilleuses mais aussi les plus tragiques de toute sa vie.

Il espérait réellement que Min Hyuk aurait la chance de dire tout ça a Jae Geon. De lui dire en face.

« Je … Ça coule tout seul. »

S’en fut trop pour Thaksin, qui, oubliant les bonnes manières, prit le jeune homme dans ses bras, tout en s’assurant qu’il ne risquait pas de lui briser des côtes.
Il laissa le garçon se coller contre lui et espéra que cette étreinte suffirait à le réchauffer un peu.

«Mais… On ne doit pas abandonner son ami… On ne doit pas »
Le jeune homme l’aida à se redresser et repoussa doucement ses cheveux de devant ses yeux.
“Parfois, il le faut. En particulier si tu risques de te faire tuer. Jae Geon n’aurait pas pensé à lui et à sa survie mais à toi.” Il hésita quelques secondes. “Si j’avais été à sa place, je t’aurais demandé de partir.”
Et si les choses avaient dérapé… ça avait permis de ne pas traumatiser encore plus le garçon.

« Je … C’est Edge, il … Il est là … »

Le jeune homme haussa les sourcils. Edge ?
Thaksin se pencha légèrement vers son protégé pour lui demander.
“Edge ?” Murmura t’il.
Si il faisait allusion à ce qu’il pensait, alors les conditions de vie sur cette île étaient encore pire qu’il l’avait imaginé. Il avait déjà rencontré deux garçons au mental fragile en deux jours…
Évidemment, Thaksin n’aurait jamais jugé. Même si ça avait été dans sa nature (ce qui n’était pas le cas) quel futur psychologue aurait t’il fait si ce genre de choses l’effrayaient ?  

« Que veux-tu dire par là ? » Le thailandais sourit doucement, alors qu’il reposait le verre d’eau sur la table. Parler devait être difficile pour Min Hyuk, mais il était terrifié et le jeune homme ne pouvait ignorer son appel à l’aide.
“Je veux dire que tu es fort. A ta façon.” murmura t’il.
Pour avoir survécu jusqu’ici, pour n’être pas devenus fous, ils avaient tous eu besoin d’énormément de force et de beaucoup de chance.

« Mais … Edge … Edge me dit que je lui fais honte … Que je ne dois pas me terrer, que je dois me battre … Pas me cacher. Il dit que se cacher c’est la technique des faibles, et que les faibles n’ont pas le droit de vivre. Il veut … Il veut me tuer. » Le jeune homme avait peur de comprendre… il ne saisissait pas tout, mais il n’en laissa évidemment rien paraître
“Edge n’a pas l’ascendant sur toi. Tu restes plus fort que lui, ne l’oublies pas. Ne le laisse jamais prendre les rênes. Il a tort, sur toute la ligne.”
Si Edge était ce qu’il pensait, alors le jeune homme comprendrait.

« Jae Geon … Jae Geon me veut toujours en sécurité … Je suis plus vieux que lui mais … C’est lui qui m’a toujours protégé … Quand … Quand on venait m’embêter il … Enfin, il venait les frapper … C’est souvent de ma faute s'il était renvoyé. » Le jeune homme sourit avec lui. Il eut soudainement un souvenir de Yoonjoon, la lèvre ensanglantée, l’aidant à ramasser ses cahiers qui prenaient l’eau dans la pluie. Yoonjoon lui disant qu’il n’avait rien à craindre, qu’il le protègerait.
Il secoua la tête. Tout ca, c’était du passé.

« Je voulais le protéger, je ne voulais pas qu'Edge lui fasse du mal. Mais si ça se trouve il ... » Le jeune homme saisit le garçon par les épaules.
“Hey… Hey, Min Hyuk.” Il caressa sa joue. “Rien ne dit qu’il ne va pas très bien qu’il ne te cherche pas à ce moment même. Ne perds pas espoir.”
Malheureusement, Min Hyuk était désespéré, et les médicaments ainsi que la douleur n’aidaient pas à calmer son angoisse. Thaksin le bercait doucement dans ses bras pour qu’il ne panique pas.
« Je ne veux pas, je ne veux pas le perdre. » Le jeune homme secoua la tête, mais ne dit rien. Il ne pouvait pas lui promettre que son ami était encore vivant. Rien n’était moins sur, dans cet endroit.

« Je veux Jae Geon, je veux ses bras, je veux le serrer dans les miens et m’excuser … Il me manque tellement, mon cœur me fait si mal depuis que je l’ai revu.  » Le jeune homme ravala ses larmes. La détresse du garçon était un écho déchirant à la sienne. Mais il se devait de rester fort, pour lui.
« Dis-moi Thaksin … Qu’est-ce que ça fait lorsque tu aimes quelqu’un ? » Surpris, le garçon l’observa quelques secondes, avant de sourire doucement.
“Aimer c’est...compliqué. Mais on a envie d’être constamment avec cette personne, quand elle n’est pas la, ca fait mal, et quand elle est là, tu as envie de la prendre dans tes bras ou de l’embrasser. L’amour, ca fait aussi peur que ca fait du bien, surtout quand c’est nouveau.”
Soudainement, il pensa à Jayden, puis refoula cette pensée étrange et ridicule.
“Tu penses de cette façon à Jae Geon ?” demanda t’il doucement. “Ne t’inquiètes pas, je ne jugerais pas.”
Il soupira et perdit son regard dans la pénombre tamisée de la pièce.
“J’étais amoureux de mon meilleur ami, moi aussi.”

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

beautiful liar
I see myself in the mirror and I ask myself
Will it really make you happy if I let you go? Kim Thaksin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 2
Coupons : 227
Contenu du sac :
►Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
►2 rations de survie militaire
► 2 sucettes


► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche



► Le téléphone de jae geon
► 1 gomme et 1 taille crayon
► 1 carnet de croquis et 1 crayon
► 1 palette de crayons aquarelle
► 1 livre (Roméo & Juliette)
► 1 photo de lui et de son meilleur ami
►1 boite de médicaments afin de contrôler ses crises (12)
► préservatifs (6)
► coloration capillaire


►1 tenue de rechange (+bandana !)
►1 couverture
►1 écharpe + 1 bonnet




Avatar : Kim Taehyung ( V - BTS)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Papark
Messages : 500
Activité RP : 2









   Mer 30 Aoû - 0:46



Pour le jeune Min Hyuk retenir ses larmes devient très vite impossible et soudainement le petit ange se met à pleurer, les larmes dévalant ses joues à la vitesse grand V, ses pleurs cassant sa jolie voix tandis qu’il renifle et ravale misérablement ses sanglots, se justifiant dans l’incapacité de se calmer. Ses larmes étaient maîtresses d’elles-mêmes et il ne pouvait les arrêter. S’en fut surement de trop pour Thaksin qui vient directement prendre le joueur mauve entre ses bras tentant de le rassurer, tandis que sanglotant Min Hyuk lui fait part de ses remords de l’avoir abandonné. On n’abandonne pas un ami. Jamais.Le jeune homme l’aide alors à se redresser laissant courir ses doigts fins sur son front avant d’en repousser les mèches, un geste qui arrache un sourire à Min Hyuk. Thaksin était si doux, si sensible … Il avait cette aura maternelle qui plaisait au jeune homme, cette aura qui semblait l’apaiser au fil du temps.

« Mais il voulait que je reste … Il voulait que je reste à ses côtés. Je me suis enfui, je l’ai abandonné… » murmure-t-il alors, se remettant à pleurer en se souvenant du cri du garçon l’incitant à revenir, à ne pas fuir si lâchement.

« C’était à moi de le protéger cette fois-ci … C’était à mon tour. » lui dit-il, un horrible nœud se formant dans sa gorge et tiraillant celle-ci, rendant ses mots plus hasardeux à prononcer, plus compliqués, plus rêches aussi.

Oh oui … Il avait mal. Il souffrait de ne pas  avoir Jae Geon à ses côtés. Finalement la discussion devient inévitable et par mégarde –ou pas- le garçon commence à se dévoiler, parlant d'Edge … S’exprimant sur lui. Sur celui qu’avait rencontré Jae Geon.Thaksin lui tend alors un verre d’eau que Min Hyuk prend volontiers, en vidant son contenu tandis qu’il lui demande ce qu’il voulait dire par ‘la force prend différentes formes.’


« Je veux dire que tu es fort. A ta façon.
— Fort ? A ma façon ? » murmure-t-il visiblement confus et quelque peu perdu tandis  qu’il recommence à se livrer.

À livrer à Thaksin sur un plateau d’argent tous ses sentiments, toutes ses peurs, tous SES mots.
« Edge n’a pas l’ascendant sur toi. Tu restes plus fort que lui, ne l’oublies pas. Ne le laisse jamais prendre les rênes. Il a tort, sur toute la ligne.
— Non Thaksin … Je ne suis pas aussi fort que lui. Je suis faible, je suis minable … C’est lui qui aurait dû vivre… Pas moi. »
murmure-t-il avec tristesse venant essuyer rageusement ses larmes.

Oui, Min Hyuk se sentait misérable … Si pathétiques aux côtés d'Edge. Il ne faisait pas le poids, il n’était pas de taille à lutter contre lui. Contre cette personnalité ne désirant qu’une chose, avoir le droit de vivre hors de l’ombre où Min Hyuk l’avait enfermé comme un vulgaire prisonnier.

Très vite la discussion se retourne sur Jae Geon et avec un faible sourire aux lèvres le garçon lui parle de lui, de son meilleur ami. De celui qui n’avait cessé de le défendre, du faux grand frère qu’il était pour lui, du protecteur qu’il n’avait cessé d’être.Malheureusement la réalité le rattrape très vite et l’angoisse se fait ressentir, et si Jae Geon n’était plus là … S'il était mort . Pense alors le jeune homme avant d’être subitement interrompu par Thaksin qui agrippe solidement ses épaules l’obligeant alors à ancrer son regard dans le sien.

«  Hey… Hey, Min Hyuk. » s
a main glisse sur sa joue avec une tendresse inouïe «  Rien ne dit qu’il ne va pas très bien qu’il ne te cherche pas à ce moment même. Ne perds pas espoir. »

Ne pas perdre espoir. C’était si facile à dire, difficile à accomplir. Malheureusement le joueur mauve était désespéré le vaccin n’aidant pas à arranger son état alors une fois de plus il s’imagine le pire se remettant à pleurer, murmurant à quel point il ne voulait pas le perdre. À quel point il le voulait contre lui, sentir son odeur, l’enlacer et lui demander pardon.  Il le voulait tellement, qu’il semblait en perdre la tête, qu’il avait tout bonnement l’impression de devenir fou sans lui à ses côtés.

« Dis-moi Thaksin … Qu’est-ce que ça fait lorsque tu aimes quelqu’un ? » demande alors subitement Min Hyuk, surprenant Thaksin part la même occasion qui sous le choc reste un long moment silencieux avant de sourire et de prendre enfin la parole, éclairant Min Hyuk sur ce que voulait dire aimer

« Aimer c’est...compliqué. Mais on a envie d’être constamment avec cette personne, quand elle n’est pas là, ca fait mal, et quand elle est là, tu as envie de la prendre dans tes bras ou de l’embrasser. L’amour, ca fait aussi peur que ca fait du bien, surtout quand c’est nouveau. » lui dit-il alors, Min Hyuk l’écoutant attentivement et semblant avaler le moindre de ses mots avant de subitement se remettre à rougir venant mordiller nerveusement sa lèvre à sa demande.

« Oui … » murmure-t-il avec honte avant de redresser le regard, celui-ci brillant sous  la joie. Alors … Il n’était pas seul .

« Toi … Toi aussi … Et tu lui as dit ? »
demande alors Min Hyuk visiblement beaucoup trop curieux, tandis qu’il observe le beau Thaïlandais avec un regard si doux et si innocent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 1
Coupons : 80
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
►Revolver (chargé de quatre balles)

Avatar : Jung Taekwoon (Leo)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 234
Activité RP : 6

En ligne








   Ven 1 Sep - 8:18





Appliquer les principes de la vie de tous les jours ce qu’il se passait sur cette ile était compliqué, mais n’était surtout pas viable : l’instinct de Min Hyuk lui avait crié de fuir, alors c’est qu’il y avait bel et bien une raison. Si Jae Geon était plus fort que lui, alors il n’y avait pas de raison qu’il ne soit pas arrivé jusqu’ici...n’est ce pas ? Vu l’état de Min Hyuk, il l’espérait de tout son coeur. Il ne voulait pas lui annoncer que son ami avait été tué. Il ne le supporterait pas.

« Mais il voulait que je reste … Il voulait que je reste à ses côtés. Je me suis enfui, je l’ai abandonné… » Le jeune homme commençait un peu plus à comprendre la situation. Ce qui avait pu se passer pour que Min Hyuk décidé de laisser Jae Geon derrière lui, car Thaksin refusait de croire que ce n’est que par lacheté.
“Mais tu l’as fait pour le protéger de Edge...n’est ce pas ? C’était peut être la seule solution.”
Non, mais Thaksin n’était pas prêt de lui reprocher quoi que ce soit : Min Hyuk était un adolescent perdu et apeuré. Rien n’était de sa faute.

« C’était à moi de le protéger cette fois-ci … C’était à mon tour. » Le sentant à nouveau trembler, le jeune homme lui caressa le dos jusqu’à ce qu’il sente le haut de son corps se détendre.
“Il y a des moments où on ne peut pas protéger qui que ce soit.” Il soupira. “Ce jeu en fait partie.”

C’est alors que le jeune homme se mit à lui parler plus en détail de Edge, et ce que Thaksin aurait put imaginer comme étant un autre joueur auparavant prenait réellement forme : de toute évidence, Edge était une sorte de deuxième personnalité ou d’entité tourmentant Min Hyuk. Cette idée lui fendit leur coeur… C’était encore que ce qu’il pensait, ils étaient bien plus nombreux qu’il l’imaginait à sortir de troubles mentaux sur cette ile. Finalement, c’était logique, c’était le laboratoire idéal pour les psychologues de la NEC qui les regarderaient avidement se détruire les uns les autres.
— Non Thaksin … Je ne suis pas aussi fort que lui. Je suis faible, je suis minable … C’est lui qui aurait dû vivre… Pas moi. »
Le jeune homme vint caresser gentiment sa joue.
“Ce que je veux dire, c’est que tu peux encore contrôler Edge. Sinon, est ce que je serais la ? Il aurait pu m’attaquer, mais il n’a rien fait car tu es encore plus fort, tu saisis ?” Bon, c’était surement aussi à cause de la trève, mais il n’en dit rien. “Tu as encore l’ascendant sur Edge, ne le laisse jamais prendre tes décisions à ta place...d’accord ?”

Il était difficile de parier sur des choses pareilles : si réellement Edge était une sorte de double personnalité, alors elle constituait surement une façon de se défendre, et ici, Min Hyuk aurait bien des façons de se sentir menacé. Ce qu’il lui fallait, c’était quelqu’un pour veiller sur lui.

Il fallait que Thaksin retrouve Jae Geon. C’était la seule solution pour qu’il laisse Min Hyuk sereinement. Les personnes dans un tel état de détresse pouvaient être dangereuses pour eux même, mais aussi pour les autres. Qui sait, peut être qu’elle le pousserait à se faire tuer dans sa folie...ou à tuer les autres. Ici, ce n’était pas une si mauvaise chose, mais est-ce que Min Hyuk saurait tenir le coup ?
Il ne le connaissait pas encore assez pour affirmer que non, mais il ne voulait clairement pas prendre le risque.

C’est alors que le jeune homme vint le sortir de ses pensées, en le surprenant avec une question sur l’amour. Thaksin se sentit un peu pris au dépourvu, car c’était un sentiment qu’il n’avait jamais éprouvé depuis des années. Et en même temps, qui était mieux placé que lui, amoureux d’un fantôme, pour en parler ?
Il fit de son mieux pour trouver les mots permettant à Min Hyuk, qui était très jeune, de comprendre ce que l’on pouvait ressentir quand on était amoureux.

Thaksin n’était pas dupe, il savait exactement à qui le jeune homme pensait.

« Oui … » Thaksin eut envie de lui redresser le visage. L’amour n’était pas quelque chose de honteux, au contraire : c’était quelque chose de bien trop rare sur cette île pour le cacher, même entre deux hommes ou entre deux femmes.
Heureusement, le garçon releva la tête vers lui.

« Toi … Toi aussi … Et tu lui as dit ? »
Le thailandais cligna des yeux et détourna légèrement le regard, pensant aux moments ou il avait été prêt à le faire, à ce baiser qu’ils avaient échangés le soir de sa fête d’anniversaire, sous l’emprise de l’alcool… Pourtant, jamais il n’avait eut l’occasion de prononcer ces trois minuscules mots.
“Non… je n’en ai pas eu le temps.” murmure t’il sans lui dire qu’il ne pourrait jamais le faire car son ami était mort depuis longtemps.

“Mais toi tu devrais.” annonça le jeune homme. “Quand je te le ramènerais, tu devrais lui dire ce que tu ressens.” Il sourit à Min Hyuk, l’air amusé. “Qui sait, on sera peut être tous morts demain… Vous devez… Vous devez profiter pour faire ce que vous n’auriez pas pu faire chez vous.”
Il lui prit doucement la main. “Ne vous séparez plus. Ne faites pas la bêtise que j’ai fait à ton age. Hm ?”

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

beautiful liar
I see myself in the mirror and I ask myself
Will it really make you happy if I let you go? Kim Thaksin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 2
Coupons : 227
Contenu du sac :
►Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
►2 rations de survie militaire
► 2 sucettes


► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche



► Le téléphone de jae geon
► 1 gomme et 1 taille crayon
► 1 carnet de croquis et 1 crayon
► 1 palette de crayons aquarelle
► 1 livre (Roméo & Juliette)
► 1 photo de lui et de son meilleur ami
►1 boite de médicaments afin de contrôler ses crises (12)
► préservatifs (6)
► coloration capillaire


►1 tenue de rechange (+bandana !)
►1 couverture
►1 écharpe + 1 bonnet




Avatar : Kim Taehyung ( V - BTS)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Papark
Messages : 500
Activité RP : 2









   Dim 3 Sep - 22:56

« Mais tu l’as fait pour le protéger d'Edge...n’est ce pas ? C’était peut-être la seule solution. » demande alors le Thaïlandais les yeux de Min Hyuk s’ouvrant en grand à ses mots tandis qu’il mordille à nouveau sa lèvre, un sanglot s’étouffant sous son geste tandis qu’il secoue la tête en murmurant :

« Ce n’était pas la seule solution, il y en avait une autre j’en suis sûr … » il marque alors une pause, son corps recommençant à nouveau à trembler tandis que la main de Thaksin se remet à caresser son dos avec tendresse, tentant de l’apaiser alors qu’il reprend la parole. « C’était à moi de le protéger cette fois-ci … C’était à mon tour. »

« Il y a des moments où on ne peut pas protéger qui que ce soit. » soupire le garçon, avant de reprendre « Ce jeu en fait partie. »

« On a toujours le choix de protéger ceux qu’on aime … » murmure le brun en réponse à son sauveur.

C’est donc ainsi, logé contre les bras du jeune thaïlandais que Min Hyuk se livre à lui, allant jusqu’à parler plus en détail d'Edge, de cette deuxième personnalité qui n’avait cessé de lui bouffer la vie …
Et lorsque Thaksin tente de lui faire comprendre que lui seul a l’ascendant sur Edge, Min Hyuk nie tout en bloc. Non … Il était faible, minable et seul Edge aurait dû vivre. Oui c’est ce qu’il lui disait en ce moment précis avant que les doigts du jeune homme ne glissent sur sa joue.

« Ce que je veux dire, c’est que tu peux encore contrôler Edge. Sinon, est ce que je serais la ? Il aurait pu m’attaquer, mais il n’a rien fait car tu es encore plus fort, tu saisis  ? »

Était-il vraiment plus fort qu’Edge ? se demande alors le garçon, les yeux ronds comme deux petites billes face à ses mots.

« Tu as encore l’ascendant sur Edge, ne le laisse jamais prendre tes décisions à ta place...d’accord ?
— D’a… D’accord … Mais Il … Il ne peut pas venir … Je me sens en sécurité avec toi. Je n’ai pas peur, je suis faible mais je n’ai pas peur … » murmure-t-il honteusement « Il ne peut dépasser la ligne alors que je ‘résiste’ mais il va le faire, il le fera très vite. » annonce le garçon, semblant prédire l’avenir.

En effet, Edge trépignait d’impatience, tirant de plus en plus sur ce fil invisible jusqu’à ce que celui-ci ne se rompre sous sa pression et sa force. Jusqu’à ce que Min Hyuk baisse à nouveau la garde. En parlant de Min Hyuk, celui-ci pleurait encore, ses pleurs se calmant à peine tandis qu’il questionne enfin son sauveur sur ce sentiment inconnu à ses yeux innocents. L’amour.

Il lui demandait alors ce que voulait dire aimer, ce que l’on ressentait au plus profond de lui et enfin Min Hyuk comprit qu’il l’était. Oui, il était amoureux de Jae Geon. Il aimait son meilleur ami.  Curieux, le jeune Coréen lui demande alors si lui a eu le courage d’avouer ses sentiments à celui qu’il avait aimé. Mais à son plus grand étonnement le Thaïlandais le contredit, affirmant qu’il n’avait pas eu le temps. Min Hyuk ouvre alors la bouche s’apprêtant à le questionner à nouveau mais le garçon l’interrompt subitement, lui annonçant que lui devrait le faire.

« Quand je te le ramènerais, tu devrais lui dire ce que tu ressens. »
lui dit-il en lui offrant un sourire amusé qui réchauffa le cœur de Min Hyuk. Le joueur mauve vient alors essuyer ses larmes, hochant la tête à ses mots. Il allait lui dire, et l’aimer autant de temps qu’il le pourra. Il allait l’aimer et le et le protéger et à eux deux ils gagneront la bataille, il en était certain. Leur couleur était la même, alors Min Hyuk se promit de les sortir de là tous les deux.

« Oui ! Je vais le faire … Je vais le faire. Ramène le moi, ramène-moi Jae Geon ! »
Supplie alors le garçon avec un espoir nouveau, naissant dans son cœur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 1
Coupons : 80
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
►Revolver (chargé de quatre balles)

Avatar : Jung Taekwoon (Leo)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 234
Activité RP : 6

En ligne








   Mer 6 Sep - 22:30





Min Hyuk semblait si malheureux et désespéré à l’idée d’avoir abandonné Jae Geon que Thaksin ressentait sa détresse dans chacun de ses pores. Il essaya de le raisonner. Quoi qui l’avait fuir, il était certain qu’il y avait une bonne raison derrière. Le jeune homme était

« Ce n’était pas la seule solution, il y en avait une autre j’en suis sûr … » Le jeune homme eut envie de démentir. Le choix de MinHyuk n’avait peut être pas été le meilleur, mais il avait été fait sous le coup de la peur. Ce n’était qu’un enfant, un enfant perdu. Il n’avait pas àêtre responsable de la santé de qui que ce soit. « C’était à moi de le protéger cette fois-ci … C’était à mon tour. »

Le garçon essaie de lui faire comprendre qu’il ne pouvait pas protéger qui que ce soit ici, à part sa propre vie. Ce n’était pas totalement vrai, évidemment. Il avait été prêt à sacrifier sa vie pour protéger certaines personnes ici, mais Min Hyuk n’avait pas à en faire autant.

« On a toujours le choix de protéger ceux qu’on aime … » murmure le brun en réponse à son sauveur.

Alors, Min Hyuk lui parle de Edge, ce deuxième lui qui semble si menaçant. Thaksin n’avait encore jamais eu à faire à la schyzophrénie, à part dans les livres et sur des tests théoriques. Il ne pouvait comprendre aussi bien qu’il le voulait ce que ca voulait dire de partager son corps avec quelqu’un.
Une chose était sure, Min Hyuk était terrifié de son alter ego, et cela semblait être la raison pour laquelle celui ci n’avait pas encore pris le pouvoir sur lui. Ou alors, Edge était une partie de lui destinée à le protéger. Une façon de supporter la violence régnant autour de lui.

— D’a… D’accord … Mais Il … Il ne peut pas venir … Je me sens en sécurité avec toi. Je n’ai pas peur, je suis faible mais je n’ai pas peur … » Thaksin se sent touché d’une telle confiance. Il lui sourit et caresse sa joue avec douceur. « Il ne peut dépasser la ligne alors que je ‘résiste’ mais il va le faire, il le fera très vite. » annonce le garçon, semblant prédire l’avenir.

“J’ai confiance en toi, Min Hyuk.” annonca le jeune homme. “Il y a beaucoup de choses que tu peux faire pour le repousser. Je t’en apprendrais si tu veux.”

Tant que Min Hyuk se sentait protégé et soutenu, alors Edge ne pourrait pas prendre le pas sur lui. Car au fond, Edge n’était rien de plus que Min Hyuk, Min Hyuk que la peur avait tordu jusqu’au moment ou il n’était plus reconnaissable. Une carapace lui permettant de faire face à ce qui lui faisait le plus peur, et qui s’en occupait à sa façon.

Le plus jeune alors lui demanda ce qu’était l’amour. Il serait mentir de lui dire qu’il ne connaissait pas ce sentiment. Il ne le connaissait que trop bien, ce même sentiment qui lui tordait les entrailles chaque jour car il aimait un homme mort, un homme duquel il était séparé par un monde entier, qu’il ne reverrait sûrement jamais. Mais aussi parce que son coeur savait lui jouer des tours quand il s’y attendait le moins.


Il ne pouvait s’empecher d’espérer que l’amour de Minhyuk pour son meilleur ami soit réciproque, et qu’ils démentent le tournant vicieux qu’avait pris l’amour de Thaksin pour Yoonjoon. Oh mon dieu. Il espérait. Il espérait réellement que Jae Geon était vivant. Il ne voulait pas être la personne qui devrait dire à Min Hyuk que son espoir avait disparu.

« Oui ! Je vais le faire … Je vais le faire. Ramène le moi, ramène-moi Jae Geon ! »

“Maintenant ?” Murmura le jeune homme, une étrange angoisse se glissant jusqu’à l’intérieur de son coeur. Il finit par hocher la tête et se redressa, laissant le jeune homme se glisser jusque sous sa couverture. “Je...je vais essayer de le trouver. D’accord ?”
Il quitta la pièce en priant de toute ses forces pour trouver un jeune homme avec un sourire de lapin et une batte de baseball. Il courut dans les couloirs, tenant ses côtes. Il explora chacune des chambres, s’arrêtant aux chevet de quelques malades, mais rien n’y faisait, le visage qu’il cherchait restait introuvable.

Le garçon ne voulait pas faire de conclusions hatives, il fit demi tour vers la chambre ou se trouvait Min Hyuk et se posa sur le lit, se tenant la côte en essayant de retrouver son souffle.
“Je ne l’ai pas trouvé…” Il grogna légèrement. “Mais il y a beaucoup de gens ici, le mieux c’est qu’on fasse en sorte que tu ailles mieux, et je t’aiderais à le chercher, hm ?” Il caressa doucement ses cheveux. “Et je ne crois pas que tu sois suffisamment en forme pour un trop plein d’émotions, j’ai pas raison ? Ca te laissera le temps de penser à ce que tu vas lui dire.”


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

beautiful liar
I see myself in the mirror and I ask myself
Will it really make you happy if I let you go? Kim Thaksin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 2
Coupons : 227
Contenu du sac :
►Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
►2 rations de survie militaire
► 2 sucettes


► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche



► Le téléphone de jae geon
► 1 gomme et 1 taille crayon
► 1 carnet de croquis et 1 crayon
► 1 palette de crayons aquarelle
► 1 livre (Roméo & Juliette)
► 1 photo de lui et de son meilleur ami
►1 boite de médicaments afin de contrôler ses crises (12)
► préservatifs (6)
► coloration capillaire


►1 tenue de rechange (+bandana !)
►1 couverture
►1 écharpe + 1 bonnet




Avatar : Kim Taehyung ( V - BTS)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Papark
Messages : 500
Activité RP : 2









   Ven 8 Sep - 20:43



« J’ai confiance en toi, Min Hyuk. » annonça le jeune homme qui continue de caresser la joue du petit ange qui lui ne peut s’empêcher d’afficher un petit sourire sincère, ces mots lui faisait chaud au cœur comme jamais auparavant, Thaksin avait confiance en lui et cette révélation valait tous les mots du monde. Lui qui n’avait pas confiance en lui venait de sentir son cœur exploser d’une joie nouvelle, d’un souffle nouveau … Il pouvait le faire !

«  Il y a beaucoup de choses que tu peux faire pour le repousser. Je t’en apprendrais si tu veux.
— Oui … Apprends-moi Thaksin ! Apprends-moi tout ce que tu sais ! » annonce alors le brun en s’accrochant au bras de Thaksin lui offrant son fameux regard de chat botté, Thaksin était-il la solution à son problème ? L’aiderait-il à se faire accepter par Edge ? À le faire disparaitre … Non … Simplement, l’aiderait-il à installer une confiance mutuelle avec cette deuxième personnalité dont il ne pourrait se débarrasser ? L’acceptation de soi, voilà la première étape …

Peu à peu les pleurs cessent plus ou moins tandis que la discussion commence à s’orienter vers un sujet inconnu aux yeux de l’adolescent. L’amour. Thaksin commence alors à lui expliquer ce que voulait dire aimer et peu à peu tout semble s’éclairer pour le jeune homme qui sent son cœur battre furieusement dans sa poitrine. Il était amoureux de Jae Geon et il venait seulement de le remarquer, quel idiot avait-il été durant toutes ces années ? Ne peut-il s’empêcher de penser tandis que sous les recommandations du Thaïlandais Min Hyuk vient prendre à nouveau la parole avec une détermination toute nouvelle ; Il devait retrouver Jae Geon et lui avouer tous ses sentiments, il devait lui dire qu’il l’aimait plus que tout et qu’il voulait être avec lui. Il se le devait avant que ce ne soit trop tard, malheureusement tout était déjà beaucoup trop tard…

« Maintenant ? »  
murmure alors le jeune homme, Min Hyuk ne décelant en aucun cas l’angoisse qui se glissait en cet instant même dans le cœur du jeune Thaïlandais

« Oui maintenant, s’il te plait. » lui demande-t-il tandis que Thaksin finit par hocher la tête et finalement se redresser, venant rabattre la couverture sur les frêles épaules de Min Hyuk.

« Je...je vais essayer de le trouver. D’accord ?
— D’accord. » lui répond-il en venant se recoucher dans son lit, se remettant d’ores et déjà à tousser légèrement tandis que Thaksin disparaît finalement, le laissant seul à nouveau. Min Hyuk en profite alors pour fermer les yeux quelques instants avant que la voix familière du garçon ne le sorte de son demi-sommeil.

La panique semble prendre possession de Min Hyuk qui se redresse subitement, grognant de douleur en venant se tenir les côtes, sa respiration commençant à se faire légèrement sifflante.

« Tu ne l’as pas trouvé ? » demande alors le garçon des larmes menaçant de couler à nouveau sur ses joues sous les mots du garçon, il ne l’avait pas trouvé, alors cela voulait-il dire que Jae Geon n’avait pas survécu.

Cela voulait dire que Jae n’était pas là … Qu’il était responsable de sa mort, lui qu’il avait abandonné. Finalement les doigts de Thaksin se glissent à nouveau dans ses cheveux et ce geste semble apaiser doucement le Coréen qui hoche la tête :

« Demain alors … J’irai le chercher demain. » lui dit-il en souriant doucement avant de se remettre à rougir

« Je sais déjà ce que je vais lui dire. » lui dit-il en mordillant timidement sa lèvre avant de venir se recoucher sur son lit, gémissant de douleur à nouveau tandis que la toux recommence à le torturer.
Il tousse encore et encore, de nouvelles larmes de douleurs cette fois-ci se dessinant sur les coins de ses yeux. Et il ancre alors à nouveau son regard sur Thajsin, ses yeux ne quittant pas le visage du beau thaïlandais qui lui n’allait certainement pas tarder à le laisser se reposer quelques instants, tandis qu’il observe la bouteille d’eau vide.

« Eau … Il n’y a plus d’eau. »

À peine Thaksin sera-t-il parti qu’Edge fera son apparition, profitant de la panique et de la peur de Min Hyuk d’être seul pour apparaitre à nouveau.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 1
Coupons : 80
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
►Revolver (chargé de quatre balles)

Avatar : Jung Taekwoon (Leo)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 234
Activité RP : 6

En ligne








   Jeu 14 Sep - 0:19





Min Hyuk semblait doté d’une force dont lui même n’avait pas confiance. Comme beaucoup de jeunes ici, ce n’était pas nécessairement les plus forts physiquement qui faisaient la différence : bien sûr, ils avaient un peu d’avance sur ceux qui étaient plus chétifs, mais l’intelligence et les qualités stratégiques étaient ce qui faisait la véritable force.
De plus, avoir l’air faible permettait de survivre plus longtemps face à des personnes voulant éliminer les personnes qu’ils considéraient comme plus dangereuses. Thaksin le savait car il était lui même considéré comme quelqu’un de faible.

— Oui … Apprends-moi Thaksin ! Apprends-moi tout ce que tu sais ! » Le jeune homme blond, d’abord surpris, finit par sourire, posant une main rassurante sur celle de son nouvel ami. Oui, il voulait l’aider. Il ne pourrait pas faire grand chose vu l’environnement dans lequel ils vivaient, mais il pouvait lui donner des instructions lui permettant ne serait ce que commencer à accepter qui il était.
“Finalement, ça tient en une seule chose. Accepter que Edge fait partie de toi, et qu’il est là pour  te protéger. Ta deuxième personnalité se manifeste quand tu perds le contrôle. Reprends le. Je sais que ce n’est pas facile, mais il suffit d’une fois où tu arriveras à lutter, et ça se passera plus facilement les fois suivantes. Il ne disparaîtra pas, mais vous apprendrez à vivre ensemble.”
Finalement, Thaksin dut parler d’amour. C'était un sujet qui lui était à la fois inconnu et très familier : il savait ce que c’était d’éprouver des sentiments si forts pour quelqu’un qu’ils en étaient terriblement douloureux. Il savait ce que ça faisait de vivre cet amour dans l’ombre jusqu’à ce que sa chance lui soit enlevé.
Au fond, Thaksin avait très envie de voir le bonheur du jeune homme se réaliser. De le voir retrouver ce jeune homme aux adorables dents de lapin, et de lui dire ce qu’il ressentait.

C’est alors que Minhyuk, mu par son envie de retrouver l’homme qu’il aimait, se met à le supplier de retrouver Jae Geon. Soudainement, un horrible sentiment de glisse dans le cœur du jeune homme. Et si, malgré tout ce qu’il avait dit, Jae Geon était déjà parti ?
Et si il ne le trouvait pas ? Devrait t’il lui annoncer lui même que le jeune homme était mort?
Il savait ce que ça faisait. Une personne parlant de Yoonjoon au passé, le giflant sans aucun remord avec la réalité. Il était parti. Envolé. Jamais il ne reviendrait. On ne se relevait pas de la mort.

Il chercha Jae Geon dans les couloirs, espérant le croiser dans un couloir, tomber sur lui dans le dortoir ou même le trouver dans les douches. Rien n’y faisait, et pourtant il n’avait pas encore envie de perdre espoir.  

La réaction du jeune homme est aussi violente qu’il l’avait imaginé, et Thaksin se précipite vers lui pour l'aider à se rallonger, caressant ses cheveux, comme le ferait une mère pour son enfant.

« Tu ne l’as pas trouvé ? »
Thaksin sait qu’il devrait lui dire la vérité. Lui dire qu’il avait fouillé presque l'hôpital dans le trouver. Que ça voulait sans doute dire qu’il était arrivé trop tard, que Jae Geon était déjà mort.
Mais une part de lui, une part fantasque de lui veut encore y croire. Une part de lui ne veut pas accepter l’évidence.

Alors Thaksin lui propose d’aller le chercher une fois sa maladie calmée, quand il serait capable de supporter de trop grosses émotions. Et heureusement, le garçon semble prêt à l’écouter.

« Demain alors … J’irai le chercher demain. » Soulagé, Thaksin sourit en hochant la tête.”Bonne idée….”
Il s’agenouille à nouveau près de lui, le sentant tout de même très fébrile.

« Je sais déjà ce que je vais lui dire. »
“Quoi…? Min Hyuk, ça va ?”
Évidemment, il fallait s’y attendre, Min Hyuk recommençait à tousser fortement, obligeant Thaksin a le soulever à nouveau pour le pencher en avant, caressant son dos avec douceur pour l’aider à faire évacuer les horreurs qu’il avait dans les poumons. Il aurait voulu pouvoir faire plus pour le soulager.

« Eau … Il n’y a plus d’eau. »

Le jeune homme se tourna vers la bouteille.
“Oh… en effet, je vais aller en chercher. Ça va aller ?”
Il déposa ses lèvres sur le front du jeune homme, comme si il savait qu’il ne le reverrait pas, ou pas vraiment, avant un bon moment.
Il se redressa, portant la bouteille dans le couloir, ou il put la faire remplir d’eau fraîche. La nuit tombait sur l’hôpital. Il ne put s’empêcher de regarder une dernière fois les patients, comme si il s’attendait à un miracle. Il reprit le chemin de la chambre, s'arrêtant à la porte.
“Min Hyuk ?”


Il se tut en remarquant le plus jeune en grand conversation avec quelqu'un assis à son chevet. De loin, Thaksin ne voyait qu'une tête blonde platine, et une allure androgyne. En tout cas, personne de sa connaissance, et cela ne ressemblait pas à la description de Jae Geon, mais le jeune homme n'allait pas s'imposer.
Il se promit de revenir le voir plus tard, posant la bouteille remplie à la place de celle vide avant de quitter la pièce.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

beautiful liar
I see myself in the mirror and I ask myself
Will it really make you happy if I let you go? Kim Thaksin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Talk to me ft; Min Hyuk

Page 1 sur 1