AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




La MAJ du 1er septembre est là ! Cliquez ici pour la découvrir !
Un event est en cours ! Venez lancer le dé ici pour découvrir l'état de votre personnage !
Tentez votre chance au Lucky Spin pour remporter des lots inédits !




 

 Smoke weed everyday | Ft. Mikami Izumi







avatar
Âge : 18 ans
Vague : Deuxième vague
Amour : Pour l'instant, rien.

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : ▼ Brosse à cheveux
▼ Trousse à maquillage (palette de fard à paupière, Fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
▼ Feuilles à rouler, filtres, tabac à rouler (capacité 2 paquets)
▼ 3 petits sachets d'herbe
▼ Pilules contraceptives (16)
▼ Téléphone portable
▼ Vêtements de rechange (une robe, sous-vêtements, un tee-shirt et un pantalon.)
▼ Boîte de tampons (20)
▼ Briquet
▼ Parfum
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▼ Une miche de pain
▼ Une barre de céréales
▼ Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
▼ Une carte de l'île avec ses zones
▼ Une boussole
▼ Une lampe torche (avec piles)

▼ Une manette de PlayStation 4


Avatar : Re:No (Aldious)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Dixy
Multicomptes : Matsuda Hiro & Nishimura Shiro

Messages : 74
Activité RP : 5









   Jeu 3 Aoû - 13:17

2 juillet 2017 à 9h54
Coin reculé de la forêt.



Une journée de passé sur cette île de malheur et la blonde avait déjà mal aux pieds de marcher. Non mais sans blague, pourquoi elle avait mis des talons ? La demoiselle s’arrêta sur le chemin, agacée elle s’assit sur un des rochers alentours et retira ses chaussures pour marcher pieds nues dans la pelouse. Ça l’avait gonflé de porter ces trucs qui lui arrachait plus la peau que ça ne l’aidait. D’une main elle porta sa paire de chaussure tandis que de l’autre elle tenait la lanière de son sac. Elle reprit sa marche en évitant soigneusement les tâches de terre çà et là. Elle aperçut un peu plus loin l’orée de la forêt où elle décida d’aller puiser quelques part d’ombre, avec le soleil qui cognait aussi fort elle ne pouvait plus faire un pas sans boire la moitié de sa bouteille et vue qu’ils n’en avaient que trois le calcule était vite fait … Mieux valait économiser le peu d’eau qu’ils avaient. D’ailleurs les réserves n’allaient pas non plus faire long feu … Harley se stoppa comme alarmer par cette conclusion. Pas beaucoup de réserves, cela voulait dire qu’elle allait venir à court de sa drogue à un moment ou à un autre … Elle fouilla son sac et en sortit ses trois petits sachets d’herbes. Vu sa consommation elle en aurait à peine pour un mois, et encore … C’était une véritable catastrophe !! Il n’y avait certainement pas de dealer dans le coin, alors il fallait qu’elle trouve une solution rapidement, parce que sans drogue elle préférait se trancher les veine, au moins ce serait régler …

Une idée lumineuse lui traversa l’esprit, elle n’avait qu’à faire sa propre plantation ! Elle avait vu un ami faire, alors elle n’avait qu’à faire la même chose ! En espérant qu’un seul demi sachet lui suffirait parce qu’elle préférait garder le reste pour elle … Il fallait se dépêcher de trouver un coin où planter tout ça et la forêt lui paraissait l’endroit parfait, dans un coin reculer où la terre est riche et où le soleil ne cogne pas trop … Enormément de conditions à réunir au final pour avoir une plantation de qualité … Pour ce qui est de l’eau c’est à savoir si elle préférait se désaltérer ou récolter sa précieuse drogue … Il n’y avait pas à réfléchir la plantation était plus importante ! La demoiselle fit des allés retour dans les bois dans l’espoir de trouver son El Dorado. Et ce serait encore mieux si elle pouvait trouver une plantation déjà toute faite. Sinon elle se rabattrait sur les médicaments et la poudre, il devait y avoir de quoi dans l’hôpital qu’elle avait repérer sur la carte. Son visage s’illumina presque en trouvant un petit coin reculer de la forêt dissimuler par la verdure et légèrement à l’ombre. Seulement quelques rayons passaient à travers les feuillages des arbres. En somme l’endroit rêvé ! Elle s’y précipita presque et lâcha ses chaussures à quelques pas de là, s’accroupissant au pied de l’arbre.

« Jackpot. » Sourit-elle en prenant un de ses sachets dans la paume de sa main. De son autre main elle tâta un peu le sol et vérifia que la terre ne soit ni trop sèche ni trop humide pour accueillir sa petite réserve personnelle.

Il manquait plus qu’à se salir un peu les mains et elle pourrait bientôt voir grandir ses pousses en espérant que ça aille vite. Qui sait, elle pourra ouvrir son propre réseau sur l’île, en échange d’eau, de nourriture ou de cigarettes. Par contre il fallait qu’elle s’occupe de désherber toutes ces mauvaises plantes et rien qu’à jeter un regard sur la terre, il y en avait beaucoup à retirer … Elle s’affaira donc à la tâche et envoya balader les racines et mauvaises herbes. Elle arriva à un morceau de tronc plutôt imposant qui gênerait l’évolution de ses plantes … Il fallait qu’elle l’enlève de là mais à la seule force de ses petits bras elle n’allait pas vraiment réussir à le dégager du milieu. En repensant à sa récompense elle n’hésita pas plus longtemps. Posant son sac près de ses chaussures elle attrapa un côté du tronc en essayant de le traîner plus loin. Bien entendu l’imposant objet ne bougea pas d’un iota … Elle leva les yeux et aperçus une ombre non loin de là. En plissant les yeux et en se concentrant elle put discerner qu’il s’agissait d’un jeune homme déambulant entre les arbres. Une chance pour la belle.

« Eh ! Toi ! » Appela la demoiselle pour attirer l’attention de l’étudiant. Une fois que ce dernier eut tourné le visage dans sa direction elle fit un petit mouvement de tête. « Tu peux me donner un petit coup de main ? » Demanda-t-elle. En plus c’était un garçon, il aurait plus de facilité à le déplacer avec elle. « Ça pèse le poids d’un âne mort ce truc, je suis sûr que tu pourrais mieux arriver que moi à le bouger. » Fallait-il seulement que le jeune homme accepte de lui rendre ce petit service, elle pourrait lui donner quelque chose en échange si vraiment c’est nécessaire.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-



   
Beauty and the beast
It's time to see what I can do to test the limits and break through. No right, no wrong, no rules for me, I'm free !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 936
Contenu du sac :

- Une bouteille d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)


- Un sachet de bonbons
- Rero, son ancien serpent, à présent plastiné
- Une palette de fards à paupière
- Un boxer de rechange
- Shampoing à l'abricot


Avatar : Luvia (Canival)
Statut RP : Disponible
Pseudo : INCUBUS / 夢魔
Multicomptes : Kanno Samran & Liang Hakuei

Messages : 357
Activité RP : 8









   Lun 7 Aoû - 19:46


C'était fou de voir à quel point le temps pouvait passer vite. Fou de voir à quel point on s'habituait. A tout, même -surtout-, au pire. Enfin, le pire... ce mot était peut être exagéré pour Izumi. Loin d'être au paradis, il n'avait pas l'impression de se trouver en enfer. Il était simplement sur Terre. Dans ce purgatoire incompréhensible et vide de sens qui, pour lui, n'avait ni queue ni tête. Il aimait se dire qu'il vivait et que cela était déjà trop. Et pour combler ce vide, il s'attachait, s'acharnait, à rendre cette vie un peu plus palpitante. Amusante.
Inévitablement, il finissait par connaître quelques coins de l'île, ne parvenant à tenir en place. Son naturel hyperactif ne ressortait que davantage au fur et à mesure des jours qui s'écoulaient. Il avait irrépressiblement besoin de bouger, de s'activer. Mais comment ? Et pour faire quoi ? Le Japonais se voyait bien mal partir à la chasse à l'homme, sous prétexte que ce jeu l'exigeait. Il avait toujours eu l'esprit de contradiction, après tout. Raison pour laquelle il n'avait pas versé du sang. Pas encore, du moins. L’idée n’était pas si déplaisante –disons plutôt qu’elle était intrigante- mais de là à la réaliser... Humph. Cela demandait encore réflexion. Une bonne réflexion même. Quelque chose lui soufflait que s’il devait passer à l’acte, certainement le ferait-il dans une pulsion qui lui aurait échappée. Cela s’était déjà fait entrevoir avec Keith, lorsqu’il avait su tirer profit de la malheureuse situation du jeune homme. Il passa une langue distraite sur ses lèvres alors que cette idée venait effleurer ses pensées. Mieux valait ne pas se frustrer davantage en resongeant à ses petits méfaits. Cela risquait de l’exciter plus qu’autre chose.
Dans tous les cas, aujourd’hui ne faisait pas exception à la règle. Il s’était senti d’humeur à courir l’île de long en large, sans but réel. Peut-être cherchait-il une distraction. C’est fou ce qu’on pouvait venir à s’ennuyer, lorsque les gens se cachaient de tous pour la plupart des cas. Il n’aimait pas particulièrement le genre humain. Mais il adorait les interactions avec ceux-ci, tous ces adorables petits pions qui s’agitaient en vain pour échapper à leur triste destin. Enfin, que de charmantes pensées si tôt le matin ~ ... Un rire cristallin s’échappa de sa gorge. Izumi était tellement simple d’esprit-ou pas- qu’il parvenait à se faire rire tout seul. Néanmoins, son rire se stoppa immédiatement alors qu’il percevait du mouvement à quelques mètres de lui. Son regard fut attiré par une longue chevelure blonde qui reflétait les quelques rayons de lumière qui perçait le toit végétal qui les entouraient. Il s’agissait...d’une femme ? Etrange. Depuis le temps où il se trouvait ici, il n’en avait vu qu’un faible nombre et la plupart d’entre elles n’avaient même pas le luxe d’être encore en vie. Fragiles créatures, commenta-il dans un coin de sa tête. Inutile , rajouta-t-il finalement dans un demi-sourire, aigre. Son aversion contre la gent féminine ne datait pas d’hier, et il ne se privait pas pour montrer son dégoût quant à celle-ci. Mais mieux valait laisser ses vieilles rancunes de côté –pour le moment. En cet instant précis, il était juste curieux quant à la présence de cette jeune femme au beau milieu de la forêt. On avait presque l’impression qu’elle ratissait tout ce qui se trouvait à portée de main. Elle jardinait ?...cette subite question lui rappelait étrangement une précédente rencontre. Devait-il aller la voir ? Non, franchement l’idée ne lui disait rien. Il allait passer son chemin, faire comme s’il ne l’avait pas vu et...et trop tard. Car elle venait bien de le voir, elle. Et ne se gênait pas pour lui adresser la parole. Tant pis. Ou tant mieux ? Il avait envie de se distraire, mais pas avec une demoiselle. Enfin, il allait bien voir si cette rencontre allait lui apporter quelque chose ou non. Il haussa un sourcil à sa question, avant de finir par se diriger vers elle. Elle essayait de soulever une vieille souche ? ...pourquoi faire ? Il la contempla un instant avec un regard presque blasé, considérant la situation. « Non » répondit-il finalement de but en blanc. « Enfin, je me rectifie : je peux te donner un coup de main mais... » Il sourire espiègle fendit ses lèvres pâles. Ah. Maintenant il avait envie de jouer. « Mais non, je ne veux pas ~ » Lui, aider une femme ? Quelle idée ambigu. Il préférait de loin les adorables jeunes hommes, surtout lorsqu’ils étaient à croquer. Sans gêne, il vint s’asseoir devant elle, pile poil sur le tronc d’arbre, petit air de provocation au visage. « Pourquoi est-ce que tu veux l’enlever, d’ailleurs ? Moi je trouve qu’elle est très bien là où elle est cette souche » Et elle faisait un très bon siège, au passage.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-



« ONLY GOD CAN JUDGE ME »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 18 ans
Vague : Deuxième vague
Amour : Pour l'instant, rien.

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : ▼ Brosse à cheveux
▼ Trousse à maquillage (palette de fard à paupière, Fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
▼ Feuilles à rouler, filtres, tabac à rouler (capacité 2 paquets)
▼ 3 petits sachets d'herbe
▼ Pilules contraceptives (16)
▼ Téléphone portable
▼ Vêtements de rechange (une robe, sous-vêtements, un tee-shirt et un pantalon.)
▼ Boîte de tampons (20)
▼ Briquet
▼ Parfum
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▼ Une miche de pain
▼ Une barre de céréales
▼ Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
▼ Une carte de l'île avec ses zones
▼ Une boussole
▼ Une lampe torche (avec piles)

▼ Une manette de PlayStation 4


Avatar : Re:No (Aldious)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Dixy
Multicomptes : Matsuda Hiro & Nishimura Shiro

Messages : 74
Activité RP : 5









   Lun 14 Aoû - 19:58



La belle calculait déjà pour ses plantation et ses réserves. S'il fallait qu'elle passe par le stade de l'économie ça allait être difficile … La blonde aimait bien trop fumer pour s'en passer ! Bien trop accroc pour réduire et encore moins arrêter … Les médicaments serait un passage obliger. De toute manière elle avait des amis qui lui avait apprit tout ce qui fallait pour les plantations et si elle fait un effort de concentration elle allait pouvoir faire ça bien. Mais avant de planter mieux valait préparer le terrain et étant donné que les lieux n'étaient pas là pour leur facilité la tâche rien n'était propice au développement des plantes, à part les mauvaises herbes … Un coin un peu ombragé avec quelques rayons qui passent une fois de temps en temps et dont la terre semble assez fertile, il n'y en avait pas des centaines et c'est le seul coin qu'elle avait trouvé. Cependant un morceau de tronc bloquait le passage … Et elle toute seule de ses petits bras ça allait être dur de déplacer quoi que ce soit … Mais elle les voulait tellement ses plantes qu'elle ne réfléchit pas vraiment et tenta de le bouger toute seule … Sa force n'était pas assez grande pour le faire bien sûr, pourquoi elle n'avait pas fait de la musculation en option au lieu de ne prendre aucun bonus à la fac ? Ou alors elle devrait se trouver un petit baraqué avec qui faire ami-ami, un allié de taille !

Mais au lieu de ça elle tomba sur un petit gars, un peu frêle, mais bon ça ferait l'affaire ! Elle lui fit signe et lui demanda donc un peu d'aide pour bouger cette souche bien trop lourde pour elle. Avant qu'elle ne lui fasse signe elle avait comme l'impression que le garçon allait passer son chemin comme si de rien était, peut-être que c'était le cas et c'était toujours mieux que le fait d'essayer de la tuer. La blonde avait trop besoin d'aide pour laisser passer une chance pareille. Il s'approcha comme si de rien était de manière nonchalante. A le voir on aurait put penser qu'il faisait une petite promenade de santé au milieu des bois, comme si le massacre autour n'était qu'artificiel. Harley ne faisait pas forcément mieux de son côté c'est vrai. Alors qu'il s'approchait elle lui demanda un petit coup de main pour retirer cette souche du milieu, et la réponse de son interlocuteur fut simple et rapide. "Non" Comment ça non ? Juste non ? C'est tout ? La demoiselle le fixa un instant, immobile attendant au moins une explication rationnelle à ce simple non. "Enfin, je me rectifie : je peux te donner un coup de main mais..." Mais quoi ? Il devrait se dépêcher un peu ça commence à être lourd ! La blonde haussa un sourcil en faisant un petit mouvement de tête montrant qu'elle voulait la suite de la phrase. Et s'il pouvait se dépêcher ça l'arrangerait. "Mais non, je ne veux pas ~" Tout ça pour ça ?! Harley ne prit pas la peine de lui poser plus de question elle avait plus important à faire, elle avait fait appel à la mauvaise personne …

La blonde soupira avant d'essayer de retirer ce morceau de tronc beaucoup trop imposant pour elle. Un peu penchée en avant elle essaya de mettre à contribution les moindres muscles de ses bras. Mais le Japonais ne s'arrêta pas là et vint directement s'asseoir sur le tronc de l'arbre mettant plus de poids pour la demoiselle qui dût lâcher en se reculant. Elle secoua sa main avant de lancer un regard noir à l'inconnu. "Pourquoi est-ce que tu veux l’enlever, d’ailleurs ? Moi je trouve qu’elle est très bien là où elle est cette souche." Elle posa les mains sur ses hanches et soupira, super, elle avait encore appelé un bon … La demoiselle remit sa chevelure blonde derrière son épaule faisant voleté ses mèches dorées l'espace d'un instant. Peu à peu la Nippo-Américaine reprit son souffle et termina par un soupire agacée.

« Tu as donc décidé de me compliquer la tâche au lieu de simplement me regarder faire ? » Demanda la jeune femme qui inspectait le terrain en même temps. « Elle est en plein milieu de mon futur verger ! » Lui apprit la belle. Elle n'allait pas non plus lui dire ce qu'elle allait planter, elle ne voulait pas que d'autres en profite ! « Et si tu as une compensation derrière, est-ce que tu vas m'aider ? » Demanda-t-elle. « Et si jamais tu refuse est-ce que tu peux me laisser bosser tranquille ? Je ne sais pas si tu as vu mais la souche que j'essaye de déplacer et posé juste sous tes fesses, drôle de coïncidence pas vrai ? »

Elle n'avait déjà pas que ça à faire mais si en plus ce garçon ne lui facilitait pas les choses … La jeune femme savait qu'elle allait en avoir pour des heure avec ce spécimen étrange. Pourquoi il fallait toujours que ça tombe sur elle ? Peut être qu'il allait falloir lui donner une raison convenable à propos de la raison du déplacement de ce tronc. Mais cela voulait dire révélé la vérité sur ce qu'elle veut mettre là dessous ? Marchandé encore un peu avant de révélé quoi que ce soit, il avait l'air assez tête de mule mais elle l'était aussi, peut être qu'elle allait par miracle réussir à le faire changer d'avis …

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-



   
Beauty and the beast
It's time to see what I can do to test the limits and break through. No right, no wrong, no rules for me, I'm free !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 936
Contenu du sac :

- Une bouteille d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)


- Un sachet de bonbons
- Rero, son ancien serpent, à présent plastiné
- Une palette de fards à paupière
- Un boxer de rechange
- Shampoing à l'abricot


Avatar : Luvia (Canival)
Statut RP : Disponible
Pseudo : INCUBUS / 夢魔
Multicomptes : Kanno Samran & Liang Hakuei

Messages : 357
Activité RP : 8









   Mer 23 Aoû - 12:20


Le soupir agacé de la demoiselle lui décrocha un sourire ironique qu’il n’essaya même pas de dissimuler. Oh. Etait-elle énervée, à présent qu’il lui avait refusé la moindre aide ? C’était ce qu’il détestait tout spécialement chez les femmes. Ces dernières se servaient de leur apparence candide et de leur faible condition pour s’attirer la pitié et le soutien des hommes. Malheureusement, cela ne marchait pas vraiment avec Izumi. Au contraire. A trop jouer sur ce ton là avec lui, il finissait par devenir blasé. Mais, comble de l’ironie, il acceptait totalement ce genre de comportement fébrile de la part de la gent masculine. Il n’en s’en rendait même pas compte ; avec lui, c’était le monde à l’envers. Dans tous les cas, il dévisageait sereinement ce visage irrité devant son refus. Il se demandait bien ce qu’elle pouvait essayer de faire, celle-là, en tentant de soulever cette souche au beau milieu de cette forêt. En l’entendant parler, son sourire ne fit que s’accroître. « Te compliquer la tâche ? » demanda-t-il d’une voix légère, alors qu’il méditait lui-même cette parole. Etait-ce réellement ce qu’il désirait faire ? ... « Qui sait~ » répondit-il finalement dans un air enjoué. L’idée telle quelle ne lui avait pas véritablement traversé l’esprit. Mais plus il y songeait et plus cela lui paraissait intéressant. Amusant. D’autant plus que cette femme semblait avoir son petit caractère, ce qui ajoutait un peu de piment à la chose. Lui qui avait souhaité passer son chemin revenait sur sa décision. Il allait rester, finalement. Voir comment pouvait bien évoluer le cours de cette rencontre. Peut-être serait-elle suffisante pour lui faire passer le temps pendant quelques secondes, histoire de se dégourdir un peu la langue ?
Il fronça un sourcil à l’évocation du mot « verger ». Comptait-elle véritablement effectuer du jardinage dans cette forêt ?! Izumi la jugea un peu plus, la détaillant des pieds à la tête sans cacher une seule seconde ce qu’il était en train de faire. Elle devait avoir un grain, elle aussi, à bien y réfléchir. Qu’entendait-elle d’ailleurs par verger ? Faire pousser tout un champ de pommes ?... L’idée était définitivement bizarre. Le Japonais se savait peu intelligent, mais il avait beau retourner sa phrase en tous sens dans sa tête, il ne parvenait à trouver une logique. Il n’avait pas vu un seul pommier depuis son arrivée ici. « Tu comptes installer un verger...ici ? » Il la regardait d’un air suspicieux. Cela sonnait bien étrangement, même quand il le faisait sortir de sa propre bouche. Son regard se fit félin, ses yeux se plissant un peu plus alors qu’il gardait toujours son étrange regard braqué sur elle. « Qu’est-ce que tu entends par verger ? Et...de quelle compensation parles-tu ~ ? » Izumi n’était pas véritablement intéressé par cette fameuse compensation. Il était simplement curieux de voir ce dont il pouvait s’agir. L’appât du gain ne marchait pas sur lui, mais il désirait voir jusqu’où cette femme pouvait aller pour obtenir son aide. C’était bien féminin, de marchander de la sorte. Restait à voir jusqu’où cela pouvait aller. Un air malicieux s’installant sur son visage qui abordait déjà une moue rieuse. Allait-elle entrer un peu plus dans les détails, elle qui semblait pourtant vouloir taire le plus gros de son histoire ? Il s’étira avec flegme, croisant les jambes devant lui. Il ne comptait pas partir de sitôt, surtout maintenant qu’il avait cru flairer la piste d’une nouvelle distraction ! Il secoua négativement la tête alors qu’il se faisait un peu plus enfantin. « Non, je n’ai vraiment pas envie de partir d’ici, tu vois. » Il lui souriait avec ironie. Oh, qu’il adorait mettre les gens en rogne~. Il leva les yeux au ciel, distraitement. « Je pourrais peut-être t’aider...si tu me donnes une raison valable » laissa-t-il échapper bien doucement, feignant un air presque détaché.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-



« ONLY GOD CAN JUDGE ME »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 18 ans
Vague : Deuxième vague
Amour : Pour l'instant, rien.

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : ▼ Brosse à cheveux
▼ Trousse à maquillage (palette de fard à paupière, Fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
▼ Feuilles à rouler, filtres, tabac à rouler (capacité 2 paquets)
▼ 3 petits sachets d'herbe
▼ Pilules contraceptives (16)
▼ Téléphone portable
▼ Vêtements de rechange (une robe, sous-vêtements, un tee-shirt et un pantalon.)
▼ Boîte de tampons (20)
▼ Briquet
▼ Parfum
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▼ Une miche de pain
▼ Une barre de céréales
▼ Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
▼ Une carte de l'île avec ses zones
▼ Une boussole
▼ Une lampe torche (avec piles)

▼ Une manette de PlayStation 4


Avatar : Re:No (Aldious)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Dixy
Multicomptes : Matsuda Hiro & Nishimura Shiro

Messages : 74
Activité RP : 5









   Jeu 7 Sep - 15:52



On dirait bien que ce petit démon avait décidé de lui taper sur le système, le pire était sans doute que ça le faisait marrer par-dessus le marché … Mais qu’à cela ne tienne, Harley ne s’énerve pas aussi facilement surtout quand elle a autant de drogue dans le sang. C’était devenu quotidien à force de trop fumé elle était stone assez souvent faisant que parfois ses réactions étaient décalée ou pas forcément approprié à ce qui se passait … La drogue ralentissait un peu son cerveau disons, elle avait eu raison de se teindre les cheveux en blond, ça la représentait bien au final … Peut-être qu’elle ne s’était pas non plus exprimé comme il le fallait, c’était tout à fait possible, par moment elle avait du mal à se faire comprendre par les autres, sans doute ce jeune homme n’avait pas bien saisi sa demande de lever ses fesses ? Ou tout simplement il n’en avait pas l’envie et là le problème était tout à fait différent … Avait-elle parlé Anglais sans le faire exprès comme ça lui arrivait souvent ? Dans ses périodes les plus embuées dans la drogue il lui arrivait de mélangé les trois langues des fois, l’Anglais, le Coréen et le Japonais. Devrait-elle lui demander en quelle langue lui dire ? Tant de probabilité pour se faire comprendre mais la blonde réfléchissait encore à ce qu’il venait de se passer … Izumi l’avait fait bugger on dirait bien … "Te compliquer la tâche ?" Demanda l’étudiant en prenant soudainement un air pensif, c’est sûr que sur ce point elle n’était pas vraiment aidée … "Qui sait~" Est-ce que ça valait vraiment la peine de réfléchir si longtemps pour ça ? D’ailleurs c’était parfaitement affiché, la tâche ne lui était pas rendu aisée par l’autre garçon qui semblait prendre un malin plaisir à lui faire perdre son temps …

Mais elle se disait que puisque le temps ici ne comptait plus vraiment cela n’avait pas d’importance sur les minutes ou heures perdus. Elle se mettait dans l’optique que rien n’était une perte de temps, tout pouvait servir. Pour le moment elle ne voyait pas encore très bien en quoi cette situation pourrait lui être utile, mais elle verrait bien dans le futur. Harley l’informa alors de son projet de plantation, oui la demoiselle se mettait à l’agriculture mais c’était pour la bonne cause ! D’ailleurs ça ne sembla pas vraiment être la réponse à laquelle s’attendait le jeune homme puisqu’il resta pensif sur cette conclusion. Quoi ça y est ? Elle l’avait fait bugger lui aussi ? Apparemment oui puisqu’il y eut un temps de silence dans lequel ils se regardèrent ainsi avec insistance attendant peut-être que la demoiselle donne plus d’information sur ce qu’elle avançait à propos de son fameux "verger". Drôle d’idée mais quand on connaît son degré de dépendance à la drogue on a tendance à vite savoir pourquoi elle a une idée pareille en tête … "Tu comptes installer un verger...ici ?" Bon après il ne fallait pas trop tenter de trouver un sens ou une logique à ce qu’elle disait, la pauvre n’avait pas franchement la tête à faire des phrases posée et réfléchie … Cependant pour toute réponse elle hocha la tête positivement pour lui faire comprendre que oui, c’était bien son intention.

En même temps elle ne voyait pas vraiment un autre endroit où planter son potager de drogue que dans une forêt. Il y a des arbres, de la terre et un peu de soleil pour permettre à l’évolution de ses plantes, elle n’allait pas faire ça en centre-ville … "Qu’est-ce que tu entends par verger ? Et...de quelle compensation parles-tu ~ ?" C’était obligé qu’ils en reviennent aux négociations, ce n’était même pas étonnant d’ailleurs, on n’a rien sans rien et la demoiselle avait eus une vie basé sur cette philosophie alors elle s’attendait à devoir payer un prix pour faire pousser ses petites plantes …

« Tu auras une partie de mes bénéfices, tu m’as l’air d’être bien le genre à consommer. » Conclut-elle sans lui dire tout de suite de quoi il s’agissait. « Tu verras c’est de la bonne ! » Et pas de la merde en effet, s’il y a bien quelque chose de qualité dans lequel elle mettait toujours le prix c’était l’herbe !

Ça avait son importance contrairement à ce que d’autre croyait, au moins ça permettait de meilleurs résultats sans parler en terme de goût. "Non, je n’ai vraiment pas envie de partir d’ici, tu vois." Annonça le plus grand après s’être étiré longuement. Harley laissa retomber ses épaules comme si elle était découragée par cette réponse donnée avec autant d’entrain … Elle en avait pour un long moment et elle allait devoir batailler longtemps pour pouvoir mener à bien son objectif … "Je pourrais peut-être t’aider...si tu me donnes une raison valable" Si elle voulait continuer dans son idée on dirait bien qu’elle n’y couperait pas … Elle prit une inspiration avant de venir s’asseoir sur la souche à côté d’Izumi et prendre un air plus prudent comme si quelqu’un pourrait les entendre ici ou écouter leur conversation. Elle regarda aux alentours et une fois toute menaces écartées de son esprit elle planta ses iris noisettes dans celle du Japonais.

« On va parler affaire alors … » Finit-elle par conclure en revêtant son habit de négociatrice hors pair. Tout passait par là en Amérique et elle avait appris à exceller en la matière et ceux dans toutes les langues, alors autant mettre en pratique ses talents d’oratrice. « Vois-tu c’est le seul coin propice à une plantation dans tout ce patelin pommé tu comprends ? » Commença-t-elle pour lui faire réaliser qu’elle avait vraiment besoin de ce lopin de terre et rien d’autre. Elle le regarda en silence comme pour lui laisser le temps d’enregistrer cette information. Elle joint le bout de chacun de ses doigts à la manière de ces négociatrices dans les films avant de poursuivre. « Et il se trouve que je suis une grande amatrice de drogue et malheureusement ce n’est pas chose facile à trouver par ici, tu vois le délires ? » Elle essayait de parler de manière professionnelle mais on dirait bien que sa nature revenait au grand galop. « Alors si tu me file un coup de main pour planter ma came tu pourras en consommer une partie … » Finit-elle en prenant une position plus détendu et en reniflant un peu reprenant ses habitudes New Yorkaise. « Je t’assure que c’est de la bonne qualité, même si t’as jamais fumé tu vas adorer ! » Tenta-t-elle de le convaincre en sortant un de ses pochons d’herbe de son sac. « Ça te met tellement bien tu verras, faut que tu teste ! Je suis gentille de te proposer un échantillon en échange de ton coup de main et tu pourras te servir pour avoir accepté gentiment de m’aider tel l’adorable personne que tu es, pas vrai ? » Dit-elle avec un sourire d’ange qui, elle espérait, l’inciterait à accepter son marché. « Alors qu’est-ce ce que t’en dis ? »  

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-



   
Beauty and the beast
It's time to see what I can do to test the limits and break through. No right, no wrong, no rules for me, I'm free !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 936
Contenu du sac :

- Une bouteille d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)


- Un sachet de bonbons
- Rero, son ancien serpent, à présent plastiné
- Une palette de fards à paupière
- Un boxer de rechange
- Shampoing à l'abricot


Avatar : Luvia (Canival)
Statut RP : Disponible
Pseudo : INCUBUS / 夢魔
Multicomptes : Kanno Samran & Liang Hakuei

Messages : 357
Activité RP : 8









   Sam 9 Sep - 22:24


Pas la peine de dire qu’il était légèrement perplexe quant à ce que cette demoiselle faisait au beau milieu de la forêt, prétextant y installer son verger. Pour un esprit aussi peu dégourdi qu’Izumi, aussi décalé, les connexions logiques avaient du mal à se faire. Il attendait d’en apprendre un peu plus pour se faire une petite idée. Dans tous les cas, l’étrangeté de la situation ne lui sautait que moyennement à la figure. De par son attitude décontractée, l’autre étudiante lui ressemblait. Un peu. Izumi restait malgré tout unique dans son genre, qu’on le veuille ou non. C’était une vérité tout bonnement incontestable. Ceci dit, à regarder de plus près, son interlocutrice était aussi bien classée, niveau décalage.
Il haussa un sourcil surpris, ne comprenant pas ce qu’elle voulait signifier. De la « bonne » ? Quelque chose qu’il semblait être du genre à consommer ? Non, il ne voyait absolument pas ce qu’elle essayait d’insinuer, et cela le tracassait. Il n’aimait pas forcément les sous-entendus, ne les comprenant qu’avec d’innombrables difficultés. Il était bien trop stupide pour réfléchir intensément ; et, il fallait bien dire qu’il n’avait pas vraiment envie de se casser la tête à chercher une réponse, concrète, qu’elle pouvait facilement lui donner. Il se contenta cependant de la fixer de ses yeux sombres, l’écoutant partir dans des délires qui lui restaient bien obscurs. Tout ça pour une bête histoire de souche... Le jeune homme esquissa d’ailleurs un mouvement de recul lorsqu’elle prit place à côté de lui. C’était plus fort que sa volonté, il était toujours aussi réticent à se laisser approcher d’une femme. Ce n’était pourtant pas faute d’avoir essayé de faire des efforts ! Mais l’instinct revenait, fidèle à lui-même. Peut-être que, quelque part, un traumatisme subsistait. Izumi avait une sensation déplaisante lorsqu’une représentante de la gent féminine se tenait trop proche de lui. Il se contenta donc de se décaler d’une bonne dizaine de centimètres, souhaitant placer une distance vitale entre eux deux.
La discussion prenait une toute autre tournure. Le ton semblait devenir...négociateur. C’était tout au moins son impression. Il soutenait sans ciller le regard de la jeune femme qui le maintenait rivé vers lui. Il plissait les yeux, se concentrant pour suivre le fil de la discussion. Huhum. Il ne comprenait pas vraiment, non. « Mais encore ?... » demanda-t-il, sourcils arqués d’une étrange façon alors qu’il attendait de savoir la suite. Le ton était particulièrement sérieux, ce qui le déstabilisait quelque peu. Que voulait-elle donc faire pousser ici ? A l’entendre, on aurait pu croire que sa vie en dépendait. Pire, qu’elle aurait pu en faire un véritable commerce. Le mot tant attendu finit par tomber dans son oreille. « Drogue ». Ah. Les choses prenaient subitement une toute autre allure, une fois qu’il savait ce dont il s’agissait. Cela pouvait aussi expliquer l’attitude de cette demoiselle. Après cette révélation, il ne prit plus réellement le temps d’écouter tout ce qu’elle lui racontait. Il avait compris le pourquoi du comment, c’était suffisant pour l’instant.
Izumi ne put s’empêcher de partir dans un rire franc. C’était quand même la meilleure ! Se retrouver perdu sur une île, abandonné à un jeu cruel, et ne penser qu’à faire une plantation d’il ne savait trop quelle substance illicite. Il la regarda sortir un sachet de son sac avec des yeux ronds. Le pire, dans tout cela, c’est qu’elle semblait convaincue parce qu’elle venait de lui dire. Comme quoi, il ne s’était pas trompé en songeant qu’une bonne distraction l’attendait ! Il secoua plusieurs fois la tête, toujours autant hilaire. « Attend, attend, attend... t’es sérieuse, là ? » demanda-t-il entre deux rires. Jamais, mais alors jamais, il n’aurait cru tomber sur quelqu’un dans le genre. Elle devait d’ailleurs être sacrément amochée pour penser à cela dans Battle Royale –pensait la personne qui passait ses journées à tenter d’apprivoiser les serpents de l’île. « Alors, de un, je sais pas ce qui te fait porter de tels jugements, mais non, je suis pas un consommateur de ce truc ! » Et il était sincère. Avec une mentalité telle que la sienne, il n’avait pas besoin de fumer pour planer. Il n’était pas le genre de personne à chercher ces maigres plaisirs. Ce qu’il voulait, lui...ce n’était rien d’autre que la souffrance, la douleur, une sensation qui restait encore bien abstraite dans son esprit et qu’il ne trouverait, peut-être, jamais. « De deux...tu penses vraiment que tu peux faire pousser ça ici ? » S’il rigolait quelques secondes auparavant, il redevenait sérieux. Curieux, subitement. Pouvait-on faire des plantations, comme ça, l’air de rien ? Il regarda le sourire qu’elle forçait sur ses lèvres et ne pu retenir une légère grimace. Il n’aimait pas qu’une femme le regarde de cette façon  ça sentait l’hypocrisie à plein nez. « Bon, écoute...euh.... » Il chercha son prénom, se rappela qu’il ne le connaissait pas. Le Japonais se racla la gorge avant de reprendre. « Hum. Je veux pas de ton machin, alors tu peux le ranger » répondit-il finalement avec un petit geste de la main. Cette compensation n’était pas vraiment intéressante pour lui. Il pinça ses lèvres ornées de piercings, la regarda de haut en bas, comme s’il la jugeait. Après un moment de silence, il eut un haussement d’épaules. Cela pouvait toujours être amusant. « Vas y, expose moi ce que tu veux faire, concrètement. Si c’est suffisant pour me distraire, je t’aiderais ~ » lança-t-il avec un petit sourire avant de regarder le sol de la clairière, se demandant bien de quelle façon on pouvait y faire pousser de l’herbe.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-



« ONLY GOD CAN JUDGE ME »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 18 ans
Vague : Deuxième vague
Amour : Pour l'instant, rien.

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : ▼ Brosse à cheveux
▼ Trousse à maquillage (palette de fard à paupière, Fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
▼ Feuilles à rouler, filtres, tabac à rouler (capacité 2 paquets)
▼ 3 petits sachets d'herbe
▼ Pilules contraceptives (16)
▼ Téléphone portable
▼ Vêtements de rechange (une robe, sous-vêtements, un tee-shirt et un pantalon.)
▼ Boîte de tampons (20)
▼ Briquet
▼ Parfum
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▼ Une miche de pain
▼ Une barre de céréales
▼ Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
▼ Une carte de l'île avec ses zones
▼ Une boussole
▼ Une lampe torche (avec piles)

▼ Une manette de PlayStation 4


Avatar : Re:No (Aldious)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Dixy
Multicomptes : Matsuda Hiro & Nishimura Shiro

Messages : 74
Activité RP : 5









   Dim 10 Sep - 18:32



Plus elle parlait plus elle avait l’impression de perdre son interlocuteur dans ses propos. A en voir son air d’incompréhension totale elle avait tendance à se dire qu’elle s’emballait un peu trop. Ou alors elle parlait trop vite … Il lui aurait dit si elle commençait à parler Anglais d’un coup non ? Elle lui fit un regard appuyé comme pour attendre sa réaction qui ne vint pas tout de suite. Apparemment il n’avait pas tout saisi non … A la manière de ces femmes d’affaire elle prit un air beaucoup plus professionnel qui ne lui allait pas du tout et vint s’assoir près du jeune homme dont la réaction la laissa quelque peu perplexe. Elle s’arrêta même de parler un moment pour regarder l’étudiant puis jeter un regard sur sa robe et ses cheveux longs pour voir si elle avait pas une bestiole sur elle mais rien de tout ça … Alors pourquoi avoir pris ses distances d’un coup de cette manière ? La jeune femme fixa de nouveau Izumi en plissant quelque peu les yeux.

« J’ai pas la galle tu sais ? » Lui apprit-elle pour être certaine qu’il n’est pas peur de se faire contaminer par elle d’une manière ou d’une autre.

Enfin bref, elle reprit tout de même son discours que le joueur bleu tentait de décrypter tant elle se perdait de plus en plus en explication perdant elle-même le fil de ses pensées. "Mais encore ?..." Voyant qu’à continuer de la sorte cette conversation tournait en rond elle finit par lui dire sans détour ses motivations et c’est lorsqu’elle prononça le mot "drogue" qu’elle remarqua le soudain changement d’expression du plus grand qui avait soudainement un air plus amusé. Elle lui parla des plus sérieusement du monde concernant ses plantations avant de se couper lorsque l’autre étudiant se mit à rire … Elle n’avait pourtant fait aucune blague c’était la pure vérité … Ou alors elle avait eus un accent bizarre elle en était presque sûr ! "Attend, attend, attend... t’es sérieuse, là ?"

« Pourquoi ? Je suis pas assez crédible parce que je suis blonde c’est ça ? » Demanda la jeune femme en tenant l’une de ses longues mèches entre ses doigts.

C’est vrai que peu l’écoutait pour cette particularité surtout quand elle commençait à parler de choses dénué de sens. "Alors, de un, je sais pas ce qui te fait porter de tels jugements, mais non, je suis pas un consommateur de ce truc !" Ce truc comme il disait c’était le fruit de son dur labeur pour l’obtenir, la meilleure chose qui existe au monde. Elle ne voyait d’ailleurs pas passer sa vie sans et si son futur époux en était jaloux il dégageait ! A moins qu’elle se mari tout de suite Bob Marley ou directement la Marie Juana. "Bon, écoute...euh...."

« Harley ! » Dit-elle avec un grand sourire, les mains jointes entre ses cuisses à la manière d’une écolière qui se présenterait joyeusement. Elle voyait bien qu’il était en train de galérer à chercher quelque chose qu’il ne savait pas alors autant se présenter.

"Hum. Je veux pas de ton machin, alors tu peux le ranger" La blonde parut outré par une telle demande avant de froncer les sourcils et de ranger son sachet dans son sac. Tant pis il ne savait pas ce qu’il ratait et il y en aurait plus pour elle au moins ! "Vas y, expose moi ce que tu veux faire, concrètement. Si c’est suffisant pour me distraire, je t’aiderais ~" Elle devait faire un numéro de danse tout en racontant son histoire ? Ou la dire en chantant peut-être.

« Si tu commençais par me dire ce que tu entends par ‘me distraire’ parce que dans mon pays ça a bien des sens tu sais ? » Expliqua-t-elle un peu perdu dans ce qu’elle devait faire. « Mais puisque tu insistes on va reprendre le bordel depuis le début, ok ? » La blonde se redressa pour donner plus de relief à ses explication malgré le fait que ça la rende encore moins crédible qu’elle l’aurait espérer. « Tu vois le gros tronc en plein milieu ? » Demanda-t-elle en pointant la souche du doigt. « Juste sous tes fesses, si tu te levait tu le verrais ! » Dit-elle comme s’il c’était d’une logique implacable. « Ben je veux plus qu’il soit là. Pour se faire il faudra le dégager en le prenant et en le balançant vingt mètre plus loin. » Poursuivit-elle tout en mimant les gestes en les exagérant à la manière des commerciaux pendant les réunions. « Après et seulement après pas avant hein, tu suis toujours ? » S’assura-t-elle en marquant une pause comme si elle parlait à un attarder. « Après donc je vais me servir de ‘ce truc’ comme tu l’appel. » Dit-elle en agitant le sachet d’herbe près d’elle sur un ton de reproche. « Pour le planter dans le sol, avec un peu d’eau et de soleil la petite herbe va devenir plante et de la plante elle passera dans ma clope pour que je puisse la fumer jusqu’à devenir totalement stone. Est-ce que tu vois un peu mieux où je veux en venir cette fois ? » On pourrait presque croire qu’elle commençait à décrire sa vision des choses à un architecte sur comment elle repensait aménagement de la forêt … 

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-



   
Beauty and the beast
It's time to see what I can do to test the limits and break through. No right, no wrong, no rules for me, I'm free !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 936
Contenu du sac :

- Une bouteille d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)


- Un sachet de bonbons
- Rero, son ancien serpent, à présent plastiné
- Une palette de fards à paupière
- Un boxer de rechange
- Shampoing à l'abricot


Avatar : Luvia (Canival)
Statut RP : Disponible
Pseudo : INCUBUS / 夢魔
Multicomptes : Kanno Samran & Liang Hakuei

Messages : 357
Activité RP : 8









   Lun 11 Sep - 16:31


Il regarda la dénommée Harley en silence. Pas très asiatique, comme nom, pensa-t-il distraitement alors que son regard se faisait un peu plus affuté. Il se demandait bien quel hasard avait motivé sa rencontre avec la jeune femme, certainement tout aussi étrange que lui. Si elle ne l’était plus. Comme quoi, les grands esprits finissaient toujours par se rencontrer. Il s’amusait de ses réactions plus contrastées les unes que les autres. Elle paraissait totalement dans son monde, elle aussi. Et de par ce qu’elle disait, le Japonais comprenait bien qu’elle était totalement dépendante de la substance qu’elle trimbalait dans son sac. Quel dommage. Être si attaché à quelque chose pouvait être une véritable plaie. Sans parler du manque et des crises que cela pouvait apporter. Izumi en avait vu, des types qui hurlaient à la mort en pleine période de sevrage. On racontait que cela pouvait être parfois aussi douloureux qu’un double fracture. Ses yeux s’étaient illuminés lorsqu’il avait entendu cela. Néanmoins, consommer ce genre de chose était contre ses « principes » lui qui se voulait plus libre que n’importe qui. Enfin. Son attention revint à la réalité, alors que la demoiselle triturait une mèche de sa chevelure. Le jeune homme fronça les sourcils. « C’est quoi le problème, avec leur couleur ? » demanda-t-il, perplexe, oubliant de répondre à sa question. Il ne comprenait pas vraiment ce à quoi elle faisait référence en parlant de leur couleur. Il aimait bien, lui, les teintures blondes. Avant de virer vers l’argenté et le blanc, il avait aussi eu sa période. Pour le plus grand plaisir de sa mère.
La suite de ses questions le fit rire, malgré lui. Finalement, cette fille n’était pas aussi agaçante qu’il avait pu le penser en premier abord. Il préférait de loin cette attitude soucieuse que celle qu’elle avait feinté au début de sa proposition. Il n’aimait pas qu’on s’adresse à lui avec des arrières pensées. La spontanéité était de loin ce qu’il préférait. Cela lui convenait mieux. Lui ressemblait un peu plus. « Eh bien quels sens lui accorde-t-on, dans ton pays~ ? » Il adorait répondre à une question par une autre. Cela donnait une tout autre dimension à n’importe quelle situation. Cela pouvait aussi énerver ses interlocuteurs, mais il n’en avait cure. Cela le mettait même de bonne humeur. Il balança doucement sa tête d’un côté puis de l’autre, enfantin. Il l’écouta attentivement, opinant parfois pour montrer qu’il suivait toujours ce qu’elle disait. Lorsqu’elle eut fini, il écarquilla légèrement les yeux. « Oh ~ ! Je comprends mieux pourquoi tu veux déplacer ce tronc ! » s’exclama-t-il. Un rire léger s’échappa de ses lèvres. « Tu aurais dû le dire plus tôt ! » N’était-ce pas ce qu’elle avait pourtant fait ? Il ne savait plus. Dans tous les cas, il comprenait un peu mieux la situation. Croisant les jambes devant lui, il prit une pose un peu plus décontractée, sans pour autant s’approcher d’elle. Caressant son menton de ses doigts tatoués alors qu’il réfléchissait, il eut, un instant, le regard perdu dans le vide. C’était bizarre, mais il comprenait l’idée. Harley avait clairement une façon de penser qui détonnait des autres. Qui donc aurait apporté tant d’importance à une plantation de drogue alors que c’était bel et bien leur vie qu’ils risquaient ici ? Elle était étrange, clairement. Mais bon. Ce n’était pas pour lui déplaire.
Il se leva finalement, la regardant avec une moue amusée. « T’es bizarre, tu le sais ? » C’était totalement gratuit. Mais pas forcément méchant. Izumi ne cherchait pas à blesser. Juste à exprimer ses pensées. Même s’il n’était pas franchement le mieux placé pour lui tenir ce genre de propos. « Enfin bon. Au moins ça me change un peu, les gens comme toi » Il ne savait pas vraiment à qui il pouvait bien faire référence lorsqu’il disait cela, mais quelques visages passèrent dans son esprit. Il tapa dans ses mains, décidé. « Je ne sais pas si ton idée tient vraiment la route et si c’en est une bonne mais...on peut toujours essayer, je suppose ? » dit-il sur un ton enthousiaste.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-



« ONLY GOD CAN JUDGE ME »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Smoke weed everyday | Ft. Mikami Izumi

Page 1 sur 1