AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




La MAJ du 1er septembre est là ! Cliquez ici pour la découvrir !
Un event est en cours ! Venez lancer le dé ici pour découvrir l'état de votre personnage !
Tentez votre chance au Lucky Spin pour remporter des lots inédits !




 

 Ghost from the past feat. Kim Thaksin







avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Pourquoi est-ce qu'il pense sans arrêt à un certain Thaïlandais ?

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Deux paquets de cigarettes mentholées
Une paire de Dr. Martens
Une bouteille de gel douche
Des verres fumés
Un sifflet
Un hoodie
Un pantalon de jogging
Une boîte de 10 médiators


Un Zippo
Une bouteille de crème solaire
Une carte de l’île
Une boussole
Une lampe torche avec piles


Trois petites bouteilles d’eau

Avatar : Bang Yong Guk (B.A.P)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 146
Activité RP : 7









   Mer 2 Aoû - 23:24

Le 2 juillet 2017 || 1h34
Le lac,
Près de la rive

Il était tard, au beau milieu de la nuit. Jayden avait fait un arrêt près du lac. Ce n’était pas la première fois qu’il y mettait les pieds, mais précédemment il n’avait pas vraiment pris le temps d’explorer la zone, compte tenu des circonstances. Une zone interdite, un collier qui menaçait d’exploser et un grand adolescent dans lequel il avait foncé… Ça aurait pu lui valoir une tête en moins. Et il n’en avait qu’une alors il y tenait beaucoup ! Mais cette nuit, Jayden était tranquille et semblait être seul au monde. Il avait fait tout le tour du lac, lentement, un peu sur ses gardes mais peut-être pas assez pour ce que la situation méritait. L’endroit n’était pas propice à la baignade mais il en avait besoin et n’avait pas envie de pousser cette nuit jusqu’à un bâtiment. Dieu sait par quel miracle il réussit à trouver un petit endroit du lac où l’eau est assez claire pour une baignade ! C’était un petit réservoir naturel qui s’était formé au fil des ans, sûrement. Il allait pouvoir donc faire un brin de toilette, puis aller se planquer dans un des imposants saules pleureurs et y dormir inconfortablement jusqu’au matin, à l’abri des regards indiscrets !

Jayden cache rapidement son sac dans un des arbres, histoire de ne pas se le faire piquer s’il avait droit à une visite improvisée pendant sa baignade toute aussi improvisée. Il n’en sort que son gel douche, histoire de ne pas se tremper en vain. Ses vêtements finissent sur une vieille souche sur la rive et pour sa part, il entre dans l’eau. Elle aurait pu être plus claire et plus chaude, mais il n’allait pas se plaindre. Ça faisait malgré tout un bien fou, surtout que le mois de juillet s’annonçait caniculaire, semblait-il. Ou en tout cas, il commençait en force parce qu’il avait fait une chaleur insoutenable toute la journée. Dieu merci, il avait de la crème solaire dans son sac… Sauf qu’après une petite trempette intégrale dans l’eau, alors qu’il sortait tout juste la tête de celle-ci, glissant ses mains dans ses cheveux pour les ramener vers l’arrière, Jayden perçoit un mouvement… Il se tourne vivement… et sursaute en voyant un jeune homme se tenir non loin de là. Et merde…! Le cœur du Coréen bat la chamade alors qu’il zieute les mains de l’autre. Il ne semblait pas à armé à première vue… mais Jay n’avait pas envie de tenter le destin… Il était dans une mauvaise posture.

« Eh… salut… », commence le jeune homme, incertain. Sa voix naturellement profonde était un brin étouffée par la nervosité de cette rencontre imprévue qui tombait fort mal pour lui. Il était nu dans un lac et, surtout, pas armé. Diablement génial, tout ça… « Toi aussi tu cherchais un coin sans vase pour te laver…? »

Super introduction, Jayden. Félicitations… Il humidifie de sa langue ses lèvres charnues devenues sèches sous la nervosité, sans lâcher du regard le nouveau venu. Et parce qu’il était qui il était, soit un homme qui jouait toujours de la carte de l’humanité qu’il espérait pouvoir retrouver en chaque joueur ici, il reprend la parole pour quelques présentations.

« Moi, c’est Jayden. Ça… ça va ? », demande lentement le Coréen juste après, inclinant un peu la tête sur le côté comme si ça lui permettrait de mieux voir l’individu qui se tenait toujours au même endroit. Il semblait un peu secoué, non ? Comme s’il avait vu un fantôme… Peut-être qu’il ne s’attendait tout simplement pas à trouver quelqu’un là, un peu comme lui… « Écoute… j’ai vraiment aucune envie de te faire mal. Pourquoi on ferait pas une trêve ? C’est quoi ton p’tit nom ? »

Jayden affiche finalement un sourire, histoire de mettre non seulement le jeune homme en confiance mais aussi de le convaincre de ne pas l’attaquer. Ce serait vraiment con que ce soit sa dernière journée sur Terre…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


WAKE ME UP BEFORE IT'S TOO LATE 
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 106
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
► Pull
► Lunettes de soleil

Avatar : Kim Seokjin (BTS)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 147
Activité RP : 11









   Jeu 3 Aoû - 8:33


Thaksin aurait dû s’en douter.
Depuis le début, il s’était rendu compte avoir fait une erreur fatale en se rendant compte qu’il n’avait pas prit un seul comprimé de son traitement avec lui sur l’ile. Le premier jour, les symptômes avaient fait profil bas, en particulier à cause du stress provoqué par son arrivée.
Mais une cachette de fortune trouvée et une fois la nuit tombée, le jeune homme avait compris qu’il ne serait pas lucide longtemps.
Ca n’avait pas raté : dès le jour suivant son arrivée, il avait commencé à avoir des absences, se réveillant parfois totalement à découvert et vulnérable aux attaques d’une personne passant à portée : il ne se serait même pas battu, ca aurait été une victoire facile.

Heureusement, le jeune homme comprit rapidement qu’il était plus sain pour lui, le temps de trouver un moyen de contrôler ses crises, de se déplacer dans des zones sauvages, ou les fougères et les buissons pourraient le dissimuler au maximum d’éventuelles personnes mal intentionnées. Même si il aurait trouvé vraiment horrible le fait d’abattre quelqu’un dans son sommeil, certains ne s’embarassaient pas de ce genre de scrupules pour assurer leur survie.

Il avait réussi à survivre deux longs jours sur cette fichue île quand les hallucinations commencèrent.
Au début, ce n’était pas grand chose : des voix désincarnées dans les feuillages, des silhouettes qui n’étaient en fait que des ombres… Le jeune homme y était habitué.
Quand il commençait à voir des apparitions entières et nettes, c’était là que le véritable problème était.
Il était perché dans un arbre en essayant de trouver le sommeil pour quelques heures quand il le vit.

Thaksin pensa l’ignorer, fermer les yeux et essayer de penser à autre chose...Mais il savait aussi que c’était impossible d’ignorer ses problèmes. Et bon sang...ce qu’il avait envie de s’abandonner. De se laisser porter loin de cette endroit pendant ne serait que quelques minutes…
Yoonjoon pivota et disparu dans les feuillages.
Pris de panique, Thaksin sauta de son perchoir sans réfléchir, manquant de s’écraser face contre terre sur le sol…. Mais Yoonjoon n’était plus là et le vent dans les arbres semblaient lui rire au visage.

Il courut après sa chimère, trébuchant dans les marécages, se couvrant de boues et de choses auxquelles il n’avait aucune envie de penser. Une seule chose comptait pour lui : le retrouver.
Il s’arrêta, essoufflé, quand il atteint la bordure du lac. C’est la qui le vit, entrain de se baigner.
Il s'avança, près à lui crier de revenir, qu’il allait se noyer… quand il se rendit compte que le Yoonjoon qu’il connaissait n’avait jamais appris à nager. Le cri se noya dans sa poitrine, et il sentit la réalité le rattraper lentement quand le jeune homme se tourna vers lui et qu’il ne portait pas le visage de son meilleur ami.

« Eh… salut… » Thaksin ferma très fort les yeux. Il savait qu’il ne devait pas voir Yoonjoon dans l’eau, il savait qu’il ne pouvait pas rester ici, à découvert.
« Toi aussi tu cherchais un coin sans vase pour te laver…? »

Huh ?

« Moi, c’est Jayden. Ça… ça va ? » Le vent lui claqua en plein visage et le visage de Yoonjoon s'effaça. Le jeune homme cligna longuement des yeux. “Jay...den ?”
Il devait très certainement passer pour quelqu’un de très lent mentalement… A vrai dire, l’homme aurait eut le temps de sortir de l’eau et de le tuer, si il l’avait voulu… ce qui voulait dire qu’il n’était surement pas aussi dangereux qu’il pourrait le paraitre de prime abords.
« Écoute… j’ai vraiment aucune envie de te faire mal. Pourquoi on ferait pas une trêve ? C’est quoi ton p’tit nom ? »

Son p’tit nom…?
Si Thaksin avait été dans un état normal, il aurait trouvé ca vraiment trop mignon… A part si c’était un stratagème pour endormir sa méfiance…
“Thaksin…?” Il passa la langue sur ses lèvres, et sans réfléchir, vint se jeter tout habillé dans l’eau glacée du lac.

Il était conscient qu’il allait passer pour un fou, mais l’eau lui fit le plus grand bien, et il se sentait bien plus clair dans ses idées quand il remonta à la surface.
“Ahem...désolé. Je suis pas là pour me battre...alors j’apprécierai bien une trêve… je…”
Il se frotta furieusement les yeux, luttant contre les larmes parce que même de près, cet homme ressemblait bien trop a son meilleur ami.
“Désolé…”
Il prit une profonde inspiration et nagea un peu.
“Je suis perturbé.”

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

I don’t care if it hurts, tie me up so I can’t run away. Grab me tightly and shake me so I can’t snap out of it. ▵ ©️endlesslove.
Kim Thaksin ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Pourquoi est-ce qu'il pense sans arrêt à un certain Thaïlandais ?

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Deux paquets de cigarettes mentholées
Une paire de Dr. Martens
Une bouteille de gel douche
Des verres fumés
Un sifflet
Un hoodie
Un pantalon de jogging
Une boîte de 10 médiators


Un Zippo
Une bouteille de crème solaire
Une carte de l’île
Une boussole
Une lampe torche avec piles


Trois petites bouteilles d’eau

Avatar : Bang Yong Guk (B.A.P)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 146
Activité RP : 7









   Jeu 3 Aoû - 8:59

Oui, Jayden. L’homme observe un moment le nouvel arrivant avec un peu de stupeur… mais surtout de l’inquiétude. Parce que sous ses dehors de badboys, Jayden ressentait facilement de l’empathie pour les autres et c’était déjà le cas pour cet étrange garçon qui semblait fort déboussolé. Lui-même était passé de la peur au soulagement en un temps record ; soulagé que le jeune homme soit tombé sur lui plutôt que sur un prédateur qui, dans cet état, n’aurait fait qu’une seule bouchée de lui. C’était un vrai petit miracle en soi. Jayden rouvre la bouche pour ajouter quelque chose, mais avant qu’il n’ait le temps de le faire, voilà que l’étudiant se présente. Enfin… Posait-il une question ? Thaksin, c’était bien un prénom ? Ça pouvait aussi être un mot dans une langue étrangère, pour ce qu’il en savait… Jayden était de plus en plus confus, pour le coup et ne savait trop comment réagir. Parce que malgré tout, il devait continuer à prendre en compte que le comportement du garçon était peut-être une tactique pour l’approcher et mieux le terrasser…

Ceci étant dit, il n’était pas homme à s’enfuir quand quelqu’un avait besoin de lui, alors le voilà qui reprend plutôt la parole, alors qu’il aurait sûrement dû prendre ses jambes à son cou !

« Thaksin, c’est ton prénom ? », demande doucement l’homme tout en observant avec curiosité le garçon qui s’approche encore un peu. Et d’ailleurs, le voilà qui se jette soudainement à l’eau, l’air toujours aussi désorienté ! Cette fois, Jayden oublie toutes ses craintes, réellement inquiet pour lui. Et si son cœur bat la chamade, c’est qu’il se demande si celui-là ne va pas se noyer devant ses yeux ! « Mais… qu’est-ce que tu fais ? Tu ne vas pas bien ? Viens… »

Il tend une main, comme pour inviter le jeune homme à le rejoindre et ce, malgré sa nudité. C’était un peu gênant, mais ce type avait besoin d’aide, c’était évident. Alors il voulait bien ignorer ce petit détail ! Il acquiesce pour la trêve qui, encore une fois, est certes acceptée mais sur un ton très confus. Disons que ce serait suffisant pour le moment. Jayden acceptait de moins se méfier, pour le coup…! Puis des excuses… et la suite est loin d’être bien déstabilisante pour le Coréen, qui avait compris que son vis-à-vis n’était pas tout là ! D’ailleurs lorsque celui-ci se met à nager, il le rejoint rapidement, le remettant sur pieds pour l’attirer un peu contre lui. Ok. Assez. Il allait vraiment finir par boire la tasse et peut-être bien ne pas en revenir…

« Attention. Tu vas te noyer à ce rythme. », prévient Jayden. Il a un petit sourire en coin, taquinant pour détendre l’atmosphère : « Tu savais que j’étais sauveteur avant d’être envoyé ici, avoue…! »

Eh oui… Sur les plages de Jeju, pour payer ses études ! D’ailleurs, la plage lui manquait. Il irait peut-être y faire un petit tour bientôt… Levant une main, Jayden déloge doucement une mèche sombre du joli regard de Thaksin. Elle s’était prise dans des cils longs et noirs qui bordaient joliment ses yeux bruns.

« Maintenant raconte-moi. », demande Jayden sans perdre un peu de cette douceur qu’il utilisait avec les jeunes qu’il rencontrait dans le cadre de ses cours d’intervention en délinquance. Aider les autres, c’était une vocation pour lui, au même titre que ceux qui étudiaient en soins ou en psychologie. Et il le faisait pour les bonnes raisons, ce qui n’était pas toujours le cas de tous ! « Tu me regardais étrangement. Tu connais quelqu’un sur cette île ? »

Il y a un moment de silence. Soudainement, son cœur bat la chamade et son regard revêt une lueur qui n’y brillait pas quelques secondes plus tôt. De la peur. Beaucoup de peur…

« Tu as rencontré quelqu’un ici qui me ressemble beaucoup…? »

Son jumeau… Était-ce possible ?! Dieu, faites que ce ne soit pas le cas… Certes, ils ne s’entendaient plus bien du tout. L’avaient-ils déjà fait ? Mais de là à lui souhaiter ça, oh non. Jamais de la vie…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


WAKE ME UP BEFORE IT'S TOO LATE 
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 106
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
► Pull
► Lunettes de soleil

Avatar : Kim Seokjin (BTS)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 147
Activité RP : 11









   Jeu 3 Aoû - 9:29


Le côté lucide de Thaksin avait conscience qu’il était entrain de passer pour un fou. Comment pourrait on prendre quelqu’un qui se baladait en pleine nuit dans les bois, sans armes et l’air hagard ? Heureusement que l’homme ne semblait pas être du genre à briser ses promesses, car il aurait pu l’achever ici et le thaïlandais l’aurait laissé faire.
Heureusement, pour le moment il le regardait avec la curiosité et surtout beaucoup d’inquiétude, comme si il s’attendait à le voir exploser d’un moment à l’autre. Ce qui était si étrange que le jeune homme aurait bien ri. Mais il n’avait pas envie de passer pour plus fou qu’il ne l’était déjà.
« Thaksin, c’est ton prénom ? » Lentement, le jeune homme acquiesça. Mais il était déjà décidé à faire quelque chose pour se débarrasser de cette image qui le hantait. Jamais Yoonjoon n’aurait oublié son prénom, c’était évident.
La meilleure idée semblait de plonger dans le lac, aussi étonnant et fou que ce soit.

L’eau sur son visage fit l’effet d’un électrochoc, comme si quelqu’un venait de le gifler pour le réveiller d’un horrible cauchemar. A la surface, le jeune homme qu’il avait interrompu en plein bain semblait bien trop inquiet.
« Mais… qu’est-ce que tu fais ? Tu ne vas pas bien ? Viens… »
Thaksin observa la main du jeune homme sans vraiment comprendre ce qu’il voulait qu’il en fasse. Il avait énormément de patience, c’est le cas de le dire. Peut être qu’il n’était pas le seul que cet endroit rendait fou...bien que ça date de bien plus longtemps que ça.

Quelques secondes plus tard,voilà qu’il sent un bras se refermer sur ses épaules et qu’il se retrouve plaqué contre le torse du jeune homme.
Le thaïlandais était bien assez lucide pour savoir qu’il était totalement nu et son expression à cet instant était comique, son corps ayant encore l’audace de le faire rougir et se rendre compte que ca faisait BIEN longtemps qu’il n’avait pas été collé à un homme comme ça.
Surtout qu’il n’était pas aveugle, il était pratiquement sur que certaines tueraient pour être à sa place.
Mais de toute évidence, le jeune homme n’était pas perturbé par cette situation. Il trouva même le courage de blaguer.
« Tu savais que j’étais sauveteur avant d’être envoyé ici, avoue…! »
“Promis, j’en savais rien.” fit t’il dignement en claquant des dents.

Parfait.
Il se figea soudainement comme une biche prise dans les phares d’une voiture quand le jeune homme vint caresser sa joue pour retirer une mèche qui avait été prise dans ses cils.
« Maintenant raconte-moi. » C’était très mauvais qu’il soit prêt à raconter ce qu’il voulait à cet homme qu’il ne connaissait pas, et ce dans cette position très étrange pour l’un comme pour l’autre. « Tu me regardais étrangement. Tu connais quelqu’un sur cette île ? »

Le jeune homme hésita. Allait t’il devoir raconter ses hallucinations à un inconnu ? Il était de nouveau assez lucide pour se sentir honteux.
Soudainement, l’expression de Jayden change du tout au tout.
« Tu as rencontré quelqu’un ici qui me ressemble beaucoup…? »
Maintenant, c’était autour de Thaksin d’être inquiet par sa réaction.
“Non ! Non pas du tout… En fait...hm...tu es la première personne que je rencontre.”
Thaksin pose sa main sur le biceps du jeune homme, sans rougir cette fois ci, et se tourne pour le regarder dans les yeux, finalement calmé.
“Je vais mieux...je crois...merci, en tout cas. De pas m’avoir sauté dessus pour m’égorger. Moi je l’aurais fait… Enfin… si quelqu’un venait interrompre mon bain hm…”
Il se recule un peu, graciant le jeune homme d’un de ses rares sourires radieux et un peu honteux.

“Je vais te laisser...finir.”
Il allait filer très loin d’ici et prendre sa honte avec lui. Voilà ce qu’il avait prévu pour sa nuit.
“Te fais pas tuer.”
Il s'extirpa hors de l’eau, ses vêtements dégoulinants. Il se tourna vers Jayden pour lui faire un petit sourire reconnaissant, mais n’eut pas le temps de disparaître dans les sous bois, grelottant de froid.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

I don’t care if it hurts, tie me up so I can’t run away. Grab me tightly and shake me so I can’t snap out of it. ▵ ©️endlesslove.
Kim Thaksin ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Pourquoi est-ce qu'il pense sans arrêt à un certain Thaïlandais ?

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Deux paquets de cigarettes mentholées
Une paire de Dr. Martens
Une bouteille de gel douche
Des verres fumés
Un sifflet
Un hoodie
Un pantalon de jogging
Une boîte de 10 médiators


Un Zippo
Une bouteille de crème solaire
Une carte de l’île
Une boussole
Une lampe torche avec piles


Trois petites bouteilles d’eau

Avatar : Bang Yong Guk (B.A.P)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 146
Activité RP : 7









   Jeu 3 Aoû - 18:06

Le pauvre semblait toujours en état de choc ou alors à peine s’en remettre. Mais Jayden avait une réserve infinie de patience. Et puis, ça lui changerait les idées de s’occuper du garçon un petit moment. Alors non, il ne prévoyait pas le renvoyer d’où il venait si rapidement ! Il a un sourire pour lui alors qu’il confirme pour son nom, sourire qui s’accentue lorsque le garçon répond très sérieusement à la blague qu’il avait faite sur son boulot précédent. Il a un petit clin d’oeil toutefois, ne précisant pas. Ce serait inutile le cas présent. Il était à peu près certain que le jeune homme n’avait pas compris simplement parce qu’il était encore dans cet état étrange dans lequel il l’avait cueillit ! Dieu seul savait ce qu’il avait pu voir avant de lui tomber dessus... Et Jayden n’était pas certain de vouloir savoir, même s’il allait l’inviter à s’ouvrir un peu sur le sujet si nécessaire. Lui-même avait pour le moment pu éviter le plus gros du massacre, mais il entendait les hurlements et les quelques coups de feu à tous les jours quand même. Son imagination faisait le reste.

Il ne retient pas le jeune homme lorsque ce dernier s’éloigne, histoire de ne pas le faire davantage paniquer. Heureusement, sa propre panique d’un peu plus tôt ne semblait pas justifiée. En effet, le garçon ne semble même pas savoir de quoi il était question. Ça soutire à Jayden un soupir soulagé qu’il ne peut tout simplement pas retenir dans ces conditions. De toute façon, quelles étaient les chances pour que son jumeau débarque sur cette île, hm ? C’eût été une coïncidence étonnante... et cruelle. Jay aurait aimé qu’il choisisse des études moins longues, d’ailleurs... Enfin, peu importe. Pour l’heure, c’est Thaksin qui comptait.

« La première personne...? », murmure lentement Jayden tout en scrutant le joli regard brun de son vis-à-vis, songeur. « Bien sûr, la nouvelle vague. J’avais pas fait gaffe... »

Un frisson désagréable le traverse, pour le coup. Ils étaient donc encore plus nombreux et malgré les meurtres perpétués ces dernières semaines, personne n’avait pu prendre le dessus. Jayden a une pensé affreuse soudainement. Celle qu’il y avait peut-être à la fin du mois une équipe entière qui n’était pas de sa couleur. Qu’ils étaient les seuls survivants et qu’il était celui qui empêchait cette danse macabre de prendre fin. Mais Jay se ressaisit en se secouant un peu mentalement. C’eût été ridicule. Il y avait encore beaucoup trop de participants pour qu’ils soient tous de la même couleur. Bref... Il a un nouveau sourire pour le jeune homme, relâchant doucement sa prise dessus maintenant qu’il ne semble plus être sur le point de piquer une tête dans le lac !

« C’est normal. Je suis pas un meurtrier. », assure gravement Jayden aux remerciements de l’autre. « Attend-moi. »

Sur ce, il observe l’autre quitter... mais il lui semble soudainement qu’il va un peu trop loin et de faire, son bain improvisé étant de toute façon pris à présent, Jay sort rapidement de l’eau pour ne pas le laisser filer si facilement ! Il lance son gel douche aux pieds de l’arbre, ignore un peu sa nudité même s’il n’était pas dépourvu de pudeur et se serait bien passer de s’afficher de la sorte, puis attrape son boxer pour l’enfiler rapidement. Il en fait de même du pantalon d’uniforme, l’attachant tout en courant jusqu’au garçon. Il le saisit doucement par le bras, l’orientant plutôt vers le saule pleureur qui allait lui servir de cachette pour la nuit et qui était nettement assez grand pour deux.

« Viens, reste avec moi pour la nuit. Demain on partira chacun dans notre direction mais pour ce soir, je pense qu’on devrait rester ensemble. », assure Jayden tout en le poussant doucement vers l’arbre. Il saisit au passage le reste de ses fringues, qu’il allait enfiler avant de monter pour sa part. « Je vais t’aider à grimper si tu sais pas. Faisons-le rapidement, au cas où quelqu’un aurait été attiré par nos voix. Et tu m’expliqueras là. Ou pas. C’est comme tu veux. Mais laisse-moi t’aider, au moins. »

Sur ce, il tapote doucement l’épaule du garçon.

« On est tous passés par l’arrivée. », assure-t-il doucement. « Ça va aller, Thaksin... »

Il espérait, en tout cas... Parce que l’état du jeune homme était clairement inquiétant. Et il ne voulait pas trop s’aventurer vers un diagnostique mais si ce n’était pas dû uniquement à un quelconque état de choc, ça promettait être compliqué pour lui de survivre ici...

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


WAKE ME UP BEFORE IT'S TOO LATE 
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 106
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
► Pull
► Lunettes de soleil

Avatar : Kim Seokjin (BTS)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 147
Activité RP : 11









   Jeu 3 Aoû - 23:17



Du peu que Thaksin avait vu de Jayden, cet homme était un VRAI gentil. Aussi étonnant que cela puisse paraitre quand on le voyait dans cet état, le jeune homme était quelqu’un de très empathique, et avait appris à déceler la véritable humanité chez une personne, comme il pouvait très rapidement se rendre compte que quelqu’un nourrissait des intentions négatives à son égard. Dans ce cas présent, il ne ressentait strictement aucune négativité de cet homme. Bien sur, il aurait pu être biaisé par sa ressemblance avec Yoonjoon, mais si il avait voulu le tuer, le jeune homme avait eu plus d’une occasion de le faire. Pourtant, Thaksin ne pouvait s’empêcher de fuir. Pourquoi ? La gêne venait en premier dans la liste des raisons pour laquelle, maintenant qu’il était de nouveau lucide, il ne voulait pas rester dans les parages. Deuxièmement, il savait que rester trop près de cet homme pendant trop longtemps ne le ferait que perdre pieds plus rapidement encore.

« La première personne...? », Le jeune homme détourna rapidement le regard. « Bien sûr, la nouvelle vague. J’avais pas fait gaffe... »
Donc, Jayden faisait surement partie des premières personnes arrivées sur l’île...Instinctivement, un millier de questions manquèrent de débouler hors de ses lèvres, mais il se retint, plissant les lèvres pour murmurer.

“Alors on est pas les premiers…”
Il sait qu’il doit filer. Plus calme il devenait plus sa présence ici était inadmissible à ses yeux. Ce n’était pas l’envie d’accepter son aide qui manquait pourtant. Ca aurait été facile de se laisser faire et de juste prétendre qu’il avait retrouvé son meilleur ami… mais ce n’était pas le moment de se bercer de fausses illusions si il voulait vivre. Et pourtant, le garçon ne semblait pas être décidé à abandonner si facilement. Il attrapa fermement son poignet, et quand Thaksin se retourna, ses sourcils montèrent jusque sous sa frange, et il s'efforça d’ignorer que le jeune homme était encore plus agréable à regarder hors de l’eau.
“Qu’est ce que…?”
Il se retrouva guidé vers le saule pleureur sans vraiment avoir quelque chose à y redire. « Viens, reste avec moi pour la nuit. Demain on partira chacun dans notre direction mais pour ce soir, je pense qu’on devrait rester ensemble. »
Le jeune homme grimaça légèrement. Justement, c’était sa réaction quand ils auraient à se séparer qu’il redoutait.
“Je suis pas sur que ce soit une bonne idée... “ murmura t’il. Malheureusement, il n’avait de toute évidence pas vraiment le choix. Ce Jayden avait décidé de le protéger pour cette nuit et là, en son fort intérieur, Thakie n’avait pas le courage de refuser. « Je vais t’aider à grimper si tu sais pas. Faisons-le rapidement, au cas où quelqu’un aurait été attiré par nos voix. Et tu m’expliqueras là. Ou pas. C’est comme tu veux. Mais laisse-moi t’aider, au moins. »
Thaksin hésita, puis voyant et sentant la sincérité du jeune homme il finit par hocher la tête. “D’accord…”

Aussi étonnant que ce soit, Thaksin était maintenant assez au clair pour avoir retrouvé toute son agilité, ce qui auparavant n’était pas forcément aussi évident. Il n’eut strictement aucun mal à grimper dans l’arbre sans faire le moindre bruit, s’installant en soupirant sur une branche assez épaisse pour s’y installer confortablement.
Il observa son compagnon s’habiller, même si il faisait attention à ne pas paraitre pour une espèce de pervers flippant et le suivit des yeux quand il monta lui aussi se réfugier dans l’arbre.

“Je suis désolé.” commença Thakie d’une voix plus calme après quelques minutes de silence pesant. “J’ai sûrement dû te faire très peur et j’aurais pu nous faire tuer tous les deux.”
Il s’en voulait maintenant. Il se mit à nouer ses mains encore couvertes de peintures, l’air profondément embêter.
“Je te dois une explication, mais elle est plutôt longue et pas très cool, donc tu n’auras peut être plus vraiment envie que je reste après ça, mais je peux prendre le risque.”

Il se mordit la lèvre, évitant soigneusement le regard du jeune homme. “J’ai eu...un accident il y a quelques années. Quelque chose d’assez horrible. Dans tous les cas, j’y ai perdu quelques unes des personnes les plus importantes de ma vie et depuis je suis complètement...perturbé.”
Il semblait à deux doigts de s’arracher les cheveux sous la nervosité.
“J’ai des hallucinations… parfois… et … enfin… je t’ai confondu avec quelqu’un qui m’était très cher, mais qui est mort depuis des années…”

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

I don’t care if it hurts, tie me up so I can’t run away. Grab me tightly and shake me so I can’t snap out of it. ▵ ©️endlesslove.
Kim Thaksin ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Pourquoi est-ce qu'il pense sans arrêt à un certain Thaïlandais ?

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Deux paquets de cigarettes mentholées
Une paire de Dr. Martens
Une bouteille de gel douche
Des verres fumés
Un sifflet
Un hoodie
Un pantalon de jogging
Une boîte de 10 médiators


Un Zippo
Une bouteille de crème solaire
Une carte de l’île
Une boussole
Une lampe torche avec piles


Trois petites bouteilles d’eau

Avatar : Bang Yong Guk (B.A.P)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 146
Activité RP : 7









   Ven 4 Aoû - 10:22

Les premiers… Jayden a un regard perplexe pour le jeune homme, qui semblait toujours aussi perdu qu’à son arrivée au lac.

« Bien sûr que non. Tout t’a été expliqué sur le bateau. », assure doucement l’homme au physique plus imposant que ne l’était sa personnalité. « Tu as dû en perdre quelques petits bouts. Il y a une classe originelle. Ils se connaissent, ils étaient tous une classe de terminale de Séoul. Ils ont ouvert le bal. Puis il y a ma vague qui est arrivée deux semaines plus tard. Et finalement, il y a la tienne… encore deux semaines plus tard. »

Quoi qu’il en soit, l’autre a beau ne pas résister physiquement à ce que Jayden venait de décider pour eux deux cette nuit, il n’en reste pas moins qu’il le fait par quelques mots incertains. Pas assez assurés pour le plus âgé des deux qui était absolument certain de faire la bonne chose. Ce garçon allait se lancer dans la gueule du loup. Pas question de le laisser faire ainsi…

« Mais bien sûr. », assure doucement Jayden tout en le poussant encore un peu vers l’arbre, sans violence aucune toutefois. Il n’était pas là pour bousculer… même si c’était un peu ironique compte tenu du contexte dans lequel ils se trouvaient. M’enfin… Ce n’était pas là le sujet de la discussion. « Si tu as des questions, je pourrai y répondre. Et si tu as envie de parler, je vais écouter. Mais plus important : tu vas pouvoir dormir pendant que je veille un peu. »

Lui aussi allait dormir à un moment mais d’ici là, il pouvait garder l’œil ouvert pour que Thaksin dorme mieux qu’il ne l’aurait fait seul. Et puis, ça payait d’insister parce que voilà que le jeune homme accepte finalement son offre. Est-ce qu’il avait été convainquant à ce point ou est-ce que c’était juste parce qu’il était un peu trop chiant et que l’autre avait déjà compris qu’il n’arriverait pas à s’en débarrasser ? C’était un peu la preuve que Jayden aurait fait un bon travailleur de rue, alors il s’en félicitait, qu’importe la raison ! Par contre, alors qu’il est sur le point de l’aider, Jay ne peut que constater que Thaksin était incroyablement agile ! Il a un petit air surpris en le regardant atterrir souplement et discrètement sur une branche avant d’avoir un sourire.

« Wah… Tu gères grave ! », s’exclame-t-il sans pour autant laisser sa voix porter. Il était vraiment impressionné, ça avait été beau à voir, disons ! Quoi qu’il en soit, l’homme récupère ce qu’il reste de ses vêtements. Il les enfile, se faisant un peu grimacer parce que sa peau était encore mouillée, mais c’était le mieux qu’il puisse faire dans l’état. Puis, il attrape sa précieuse bouteille de gel douche, toujours aux pieds de l’arbre, pour finalement grimper rejoindre Thaksin, moins gracieux mais pas moins agile. Il range rapidement le gel douche dans son sac, puis sort son hoodie pour le caller confortablement contre ses reins. Enfin… Disons qu’il essayait d’augmenter un peu son niveau de confort et que ça ne réussissait pas trop mal. Mais il y a des excuses et Jayden lève une main. « Allons… C’est rien. »

Mais il y a des explications…et même si Jayden n’affiche rien de particuliers, ça fait mal à entendre. Il avait beaucoup d’empathie et ça… Personne ne devrait avoir à vivre ce genre d’horreur, surtout si jeune. Il y a un moment de silence qui plane dans l’air avant qu’il ne reprenne la parole, sa voix grave planant dans le silence, ce dernier uniquement percé par le bruit de l’eau calme et des grenouilles chantant à la nuit.

« Je suis désolé. », commence simplement Jayden, parce que c’était la chose à dire, mais aussi parce que c’était vrai. Il aurait aimé pouvoir faire quelque chose, mais il n’avait que peu de moyens à disposition. « Est-ce que tu as une médicamentation ? Je m’inquiète parce que ça peut être dangereux pour toi. »

Il a un petit sourire triste pour le jeune homme, se penchant pour prendre une de ses mains dans les siennes, la serrant doucement en signe de soutien. Disons que Jayden était plus tactile que la majorité des Coréens…!

« Tu veux me parler de cette personne ? », demande finalement Jayden. Et histoire d’aider le jeune homme à s’ouvrir, il hésite un peu mais fini par expliquer de son côté : « J’ai eu peur que tu ais croisé quelqu’un qui me ressemble ici parce que j’ai un jumeau identique… et je ne veux pas qu’il atterrisse sur cette île… »

Confidence pour confidence, même si la sienne n’était en rien à la hauteur de celles de Thaksin. Mais il avait un peu de mal à s’ouvrir. Amusant pour quelqu’un qui savait si bien inviter les autres à la confidence…!

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


WAKE ME UP BEFORE IT'S TOO LATE 
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 106
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
► Pull
► Lunettes de soleil

Avatar : Kim Seokjin (BTS)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 147
Activité RP : 11









   Ven 4 Aoû - 10:48



« Bien sûr que non. Tout t’a été expliqué sur le bateau. » Evidemment… Il faut dire qu’il n’avait pas vraiment pu être des plus concentrés, la drogue qui leur avait donné l’ayant bien assommés, et le manque des médicaments se faisant déjà ressentir. « Tu as dû en perdre quelques petits bouts. Il y a une classe originelle. Ils se connaissent, ils étaient tous une classe de terminale de Séoul. Ils ont ouvert le bal. Puis il y a ma vague qui est arrivée deux semaines plus tard. Et finalement, il y a la tienne… encore deux semaines plus tard. »
Le jeune homme acquiesça silencieusement, prenant les informations en considération. Ils devaient donc être très nombreux sur cette île. Plus qu’il ne l’avait imaginé. Il devait certainement remercier sa bonne étoile de l’avoir guidé droit sur Jayden, et pas sur le territoire de quelqu’un qui n’aurait pas hésité à l’achever en profitant de son moment de faiblesse.

Une faiblesse qui n’empêchait pas sa voix de la raison de crier qu’il avait tort de laisser ce jeune homme lui proposer de rester avec lui pendant la nuit. Le fait qu’il ne trouve pas de réelles raisons pour refuser étant encore plus inquiétant encore que la possibilité qu’il se soit fait berner.
« Mais bien sûr. » Si il n’avait pas été épuisé, Thaksin aurait protesté devant le ton condescendant du jeune homme. Mais il se rappela que dans ses bons jours, il était exactement pareil. Il ne pouvait pas s’en empêcher. « Si tu as des questions, je pourrai y répondre. Et si tu as envie de parler, je vais écouter. Mais plus important : tu vas pouvoir dormir pendant que je veille un peu. »
Le jeune homme manqua d’éclater de rire. Le sommeil était un concept qu’il ne connaissait plus réellement. Mais il n’en dit rien. Il finit par céder et monter dans l’arbre.

« Wah… Tu gères grave ! » Thaksin ne peut s’empêcher de laisser échapper un petit sourire radieux devant le compliment. Il n’était pas un guerrier comme certains ici, et surement bien moins fort que Jayden, mais il avait l’avantage d’avoir un corps souple et d’être très agile, ce qui lui avait évité bien des problèmes. « Allons… C’est rien. »
Le thailandais n’était pas vraiment d’accord, mais il ne protesta pas. Il remonta ses jambes contre lui, frissonnant. Il était encore trempé de l’eau du lac et attraperait surement un rhume. Bien fait pour lui.

« Je suis désolé. » fut la réponse du jeune homme à ses explications, ce qui arracha un air surpris à son compagnon. « Est-ce que tu as une médicamentation ? Je m’inquiète parce que ça peut être dangereux pour toi. »
Thaksin cligna légèrement des yeux.
“Tu...t’inquiètes ?” Il ne put s’en empêcher, et il sentit immédiatement les larmes faire briller ses yeux. Ca faisait bien longtemps qu’il n’avait pas senti pareille chaleur à son égard… et le plus triste, c’était que Jayden était là depuis encore plus longtemps que lui. Pourtant, il semblait ne demander qu’à donner. Et ca lui rappelait encore et toujours quelqu’un qu’il connaissait bien. Il cligne des yeux rapidement pour se calmer. “Non, je n’ai pas mon traitement avec moi. Il va simplement falloir que je fasse avec… Je me dis que j’ai de la chance, quand je vois que certaines des personnes ici sont à peine sorties de l’enfance.”

Il savait se protéger, bien que ses problèmes ne feraient que raccourcir sa vie sur cette ile.
“Je n’ai pas le choix que de faire avec, de toute manière mais...merci.”
Dès demain, il serait de nouveau seul et confronté à sa maladie, et mieux valait ne pas s'apitoyer sur son sort : ça ne l’aiderait pas.
Thaksin sursauta quand le jeune homme prit sa main, surpris...puis finit par se détendre, souriant légèrement.
« Tu veux me parler de cette personne ? » Thaksin grimaca, peu enclin à même prononcer le nom de Yoonjoon. Les choses étaient plus faciles quand elles étaient enfouies au fond de lui : « J’ai eu peur que tu ais croisé quelqu’un qui me ressemble ici parce que j’ai un jumeau identique… et je ne veux pas qu’il atterrisse sur cette île… »

Thaksin se demanda s'il avait fait quelque chose de très mauvais dans une ancienne vie pour que le ciel décide de lui jouer un tour pareil.
Au lieu de cela, il éclata de rire, les larmes aux yeux.
“Je suis désolé...ca a strictement rien de drôle…” Il s’essuya les yeux et continua. “C’est juste que lui aussi avait un jumeau identique. Je l’ai jamais rencontré, mais ils ne se supportaient pas, de toute manière.”
Il se passa une main dans ses cheveux mouillés et soupira.

“C’était un gentil garçon. Toujours prévenant et attentionné. Il était drole aussi, vraiment drole. En fait...je pense que je l’aimais un peu plus que je l’aurais du.” Il jeta un oeil vers le garçon, guettant sa réaction. “Mes parents étaient terrifiés à l’idée que je passe du temps avec lui. Il avait une mauvaise réputation… Et il en jouait. Il se fichait bien de ce que les autres pouvaient penser de lui.”
Il sourit légèrement, un peu apaisé à présent.
“Tu t’entends bien avec ton frère ?”

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

I don’t care if it hurts, tie me up so I can’t run away. Grab me tightly and shake me so I can’t snap out of it. ▵ ©️endlesslove.
Kim Thaksin ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Pourquoi est-ce qu'il pense sans arrêt à un certain Thaïlandais ?

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Deux paquets de cigarettes mentholées
Une paire de Dr. Martens
Une bouteille de gel douche
Des verres fumés
Un sifflet
Un hoodie
Un pantalon de jogging
Une boîte de 10 médiators


Un Zippo
Une bouteille de crème solaire
Une carte de l’île
Une boussole
Une lampe torche avec piles


Trois petites bouteilles d’eau

Avatar : Bang Yong Guk (B.A.P)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 146
Activité RP : 7









   Ven 4 Aoû - 11:05

Un sourire éclaire le visage de Jayden malgré les larmes qui semblent vouloir s’inviter dans le joli regard du jeune homme qu’il avait devant lui. Bien sûr qu’il s’inquiétait… Il ne mentait pas. Il n’aurait pas osé. Et puis, il avait parfois un peu envie de croire au destin. Et quel coup il venait de leur faire, malgré tout ! Il avait l’impression d’être plongé dans une douce nostalgie, certes douloureuse, mais plus confortable que la réalité de cette île. Et il savait que cette nostalgie, c’était celle du garçon assis en face de lui, callé contre les grosses branches du saule pleureur et camouflé au regard du reste du monde par ses branches lourdes de chagrin. Alors il acquiesce pour montrer que oui, il s’inquiétait bel et bien pour ce jeune homme qui lui semblait si fragile qu’il avait envie de faire la différence pour lui. Jayden avait toujours été comme ça… le cœur sur la main, en quelques sortes. Et il était peut-être même celui à qui ça faisait le plus de bien, au final…

Par contre, l’ombre de son inquiétude vient à nouveau obscurcir son regard. Il n’avait pas sa médication avec lui ? C’était compliqué… Jay n’aurait pas aimé être dans sa situation. Rien ne pouvait être plus inquiétant qu’une maladie psychologique mal soignée, surtout ici. Ça pouvait faire des ravages…

« Sois prudent, dans ce cas. », murmure lentement Jayden, davantage sous forme de supplication que d’ordre. Il y a un moment de silence pendant lequel il réfléchit, mais aucune solution ne lui vient en tête. Il ne savait même pas exactement ce qu’avait Thaksin… Et il était loin d’être psychologue ou médecin ! Alors finalement, il convient simplement : « Si je peux t’aider d’une façon ou d’une autre, n’hésite pas à me le dire. »

C’était encore le mieux qu’il puisse faire. Et il était d’accord pour ces enfants qui étaient envoyé sur l’île pour être passés sous le couteau du boucher, indéniablement. Ça lui tordait le cœur rien que d’y penser…

« Et le pire, c’est ceux qui survivent… », murmure lentement Jayden. Il savait toutefois que ça pouvait sembler incroyable, voire même cruel, mais il explique : « Ils apprennent si jeunes à devenir meurtriers. Que pour survivre, il faut user de violence. Ce qu’ils font à cette jeune génération est affreux. »

Par contre, alors que Jayden lui explique pour son jumeau, Thaksin… éclate de rire ! S’il n’avait pas été aussi affolé, il aurait sûrement été blessé. Et il l’est probablement un peu, au fond de lui. Mais pour parer au plus urgent, il attire le garçon contre lui pour poser une main contre sa bouche deux secondes, juste histoire qu’il ne rigole plus. Ses éclats étaient malgré tout plus fort que leur simple conversation. Quelqu’un allait finir par comprendre que cet arbre n’abritait pas juste des oiseaux endormis… Il relâche doucement les lèvres douces et chaudes, ouvrant les siennes pour malgré tout faire un reproche, mais ce dernier s’étrangle dans sa gorge alors que des excuses franchissent celles de Thaksin. Et ça le surprend. Il avait parlé de destin un peu plus tôt, n’est-ce pas…? Il pouvait être bien cruel, parfois.

Jayden observe un instant Thaksin, confus. Ils étaient si proches dans un moment si intense. C’était assez pour lui faire battre le cœur un peu trop rapidement. Il entreouvre les lèvres… les referme lentement… et finalement, il admet simplement dans un souffle :

« Je n’ai plus parlé à mon frère depuis des années… On ne se comprend pas… On s’engueule dès que l’autre ouvre la bouche. »

C’était… vraiment très ironique, tout ça… Il relâche finalement complètement Thaksin, baissant les yeux sur ses mains presque trop fines pour le reste de son physique. Lentement, il prend une inspiration, profonde, presque méthodique… Ce garçon, ça semblait assez évident que Thaksin l’avait perdu, non ? Il parlait de lui au passé… C’était un de ceux qu’il avait laissé derrière lui dans la tragédie qui avait jeté une ombre sur sa vie. C’était terrible…

« Mes parents détestent aussi les fréquentations que je peux avoir et qui peut partager mon lit. Je peux comprendre… », convient finalement Bang, pas habitué à s’ouvrir ainsi, mais il lui semblait que tout était propice à ça, cette nuit. C’était étrange. Et terrifiant. « Lui… c’est le garçon parfait. Étudiant en droit, sérieux, mature, hétérosexuel, conforme aux normes sociales. Je suis le projet raté. Mais c’est lui qui m’en veut le plus et je n’ai jamais compris pourquoi… »

Il relève finalement son regard sombre vers Thaksin, demandant avec curiosité :

« Alors ce garçon que tu appréciais… il me ressemblait, physiquement ? »

Ne serait-ce qu’un peu, pour qu’il l’ait confondu ? Certes, le jeune homme n’était pas dans son état normal mais… Il ne savait pas trop. En quelque part, ça lui faisait un peu plaisir. Parce qu’il avait été important pour quelqu’un. C’était un beau compliment.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


WAKE ME UP BEFORE IT'S TOO LATE 
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 106
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
► Pull
► Lunettes de soleil

Avatar : Kim Seokjin (BTS)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 147
Activité RP : 11









   Ven 4 Aoû - 11:44



Il était difficile pour Thaksin de faire face à une âme aussi belle sans craquer et laisser sortir toutes les émotions qu’il avait gardé enfouies en lui pendant presque cinq ans. En particulier quand il se rendit compte qu’il se sentait plus chez lui, ici, dans cet arbre et à coté de ce jeune homme qu’il ne connaissait à peine, que dans n’importe quel endroit ou il avait pu se trouver auparavant.
Étonnant pas vrai, de savoir que l’endroit ou il se sentait le plus en sécurité, était un arbre au beau milieu de la forêt alors que dehors, peut être à quelques mètres, des personnes auraient été ravies de pouvoir les abattre comme deux gibiers.
« Sois prudent, dans ce cas. » Le pire, dans tout ca, c’est que Jayden avait l’air de réellement se soucier de sa survie. Ce qui était fou, parce qu’il n’était que le gars qui l’avait surpris entrain de se baigner et avait agi comme un fou dangereux.
« Si je peux t’aider d’une façon ou d’une autre, n’hésite pas à me le dire. »
Il secoua la tête.

“Il y a pas grand chose à faire. Je lutte comme je peux contre les visions.” Il observa ses mains ou les traces de ses dernières crises étaient encore bien visibles, malgré son bain forcé. “Le jour ou je ne tomberais pas sur quelqu’un d’aussi gentil que toi, c’est que mon heure sera arrivée. En attendant je vais faire ce que je peux pour m’en sortir.”
Thaksin avait beau être fragile comme la dernière feuille d’un arbre à l’automne, il était déterminé à tout faire pour s’en sortir. Quitter cette île et retourner à Séoul. Peut être qu’il pourrait revoir Jayden après tout ça ?

« Et le pire, c’est ceux qui survivent… » Aussi cruel que cela puisse paraitre, Thaksin avait compris. Personne ne quittait cette île indemne. Ils en reviendraient tous changés à vie, pour ceux qui avaient la chance de s’en sortir. « Ils apprennent si jeunes à devenir meurtriers. Que pour survivre, il faut user de violence. Ce qu’ils font à cette jeune génération est affreux. »
Il acquiesça doucement.
“C’est pour ca qu’on doit survivre.” murmura t’il. “Ils pourraient avoir besoin de leurs ainés pour se reconstruire.”
Si on partait du principe que Thaksin pourrait quitter cette île debout. Il ne doutait pas que Jayden en soit capable : il semblait fort et courageux.

Quand Jayden parle de son frère jumeau, s’en est presque trop pour le plus vieux, qui éclata de rire sans pouvoir s’en empêcher. Avant qu’il s’en rende compte et qu’il plaque sa main sur sa bouche, il se sent attiré encore une fois contre le torse de Jayden, sa main venant étouffer les bruits.
Thaksin se tut immédiatement, l’oreille tendue et le coeur battant à la chamade. A la fois de la surprise, de la peur, mais aussi à cause de leur nouvelle proximité. Il n’était pas sur de pouvoir survivre à cette soirée si Jayden continuait à être aussi tactile avec lui.

Une fois libéré, le jeune homme s’empressa de se confondre en excuse, ne voulant pas que Jayden aie une mauvaise opinion de lui, même si il aurait déjà du le chasser de son arbre pour tous les problèmes qu’il lui avait attiré ce soir là.
Au lieu de lui faire des reproches, cependant, le jeune homme resta bouche bée et son regard était si doux que Thaksin du se redresser légèrement pour éviter une nouvelle crise de larmes.
“Hm…”
« Je n’ai plus parlé à mon frère depuis des années… On ne se comprend pas… On s’engueule dès que l’autre ouvre la bouche. » Ce fut au tour de Thakie de ne pas savoir comment réagir. Ca devenait ridicule, et il était maintenant persuadé avoir à faire à une hallucination particulièrement puissante. Il déglutit légèrement, tremblant, et se rendit compte qu’il serait un peu trop fort la main du jeune homme.

« Mes parents détestent aussi les fréquentations que je peux avoir et qui peut partager mon lit. Je peux comprendre… » Jayden semblait avoir, comme lui, dit mal à tenir sa langue. C’était comme si lentement, tous les deux ne pouvaient s’empêcher de dire à l’autre ce qu’ils avaient sur le coeur. Comme deux âmes se retrouvant après avoir été séparées pour trop longtemps. « Lui… c’est le garçon parfait. Étudiant en droit, sérieux, mature, hétérosexuel, conforme aux normes sociales. Je suis le projet raté. Mais c’est lui qui m’en veut le plus et je n’ai jamais compris pourquoi… »

Le jeune homme sursauta en l’entendant parler de “projet raté”. Car c’était exactement la dénomination qu’avait utilisé Yoonjoon pour se qualifier, des années auparavant. “Je ne te connais pas encore très bien mais tu m’as l’air d’être loin d’un projet raté.” Il ne put s’en empêcher : le garçon posa sa main sur sa joue. “Tu as survécu ici pendant des semaines, et pourtant ce soir tu as passé du temps avec moi, tu m’as apaisé et protégé. Personne n’aurait fait ça pour quelqu’un comme moi, tu sais. Ca se voit que tu es quelqu’un de bien.”
Se rendant soudainement compte de ce qu’il faisait, il se mit rougir et retira sa main.

« Alors ce garçon que tu appréciais… il me ressemblait, physiquement ? »
Surpris par la question, Thaksin ne répondit pas immédiatement. Pourtant, c’était évident. La ressemblance physique était frappante. Peut être que Yoonjoon avait été un peu plus petit et fin. Il avait des fossettes, aussi. Mais les deux garçons auraient pu passer pour des frères sans problème, dans l’esprit du jeune homme.
Il espérait que la réponse n'effrairait pas son compagnon.
“Je...oui, il te ressemblait beaucoup.”
Il se mordit la lèvre légèrement et détourna les yeux.
“Surtout au niveau des yeux… Je sais, ca peut paraitre fou. Je le suis peut être d’ailleurs. Peut être que tout ça c’est encore mon imagination.”
Il n’en avait pas envie, cependant. Parce que pour le moment. Il se sentait en paix. Même si ce n’était que pour une nuit, ses pensées sombres semblaient avoir disparu.
“J’espère que ça ne te fait pas peur.”


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

I don’t care if it hurts, tie me up so I can’t run away. Grab me tightly and shake me so I can’t snap out of it. ▵ ©️endlesslove.
Kim Thaksin ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Pourquoi est-ce qu'il pense sans arrêt à un certain Thaïlandais ?

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Deux paquets de cigarettes mentholées
Une paire de Dr. Martens
Une bouteille de gel douche
Des verres fumés
Un sifflet
Un hoodie
Un pantalon de jogging
Une boîte de 10 médiators


Un Zippo
Une bouteille de crème solaire
Une carte de l’île
Une boussole
Une lampe torche avec piles


Trois petites bouteilles d’eau

Avatar : Bang Yong Guk (B.A.P)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 146
Activité RP : 7









   Ven 4 Aoû - 23:44

C’était triste… Non pas seulement la condition médicale de Thaksin, mais aussi la triste fatalité avec laquelle il affrontait l’avenir. Jayden aurait pu protester, mais il savait que rien en son pouvoir n’aurait pu aider le jeune homme… et que ce dernier devait bien mieux connaître ce dont il était affligé que lui-même. Alors il se contente de baisser les yeux presque pudiquement, mais aussi respectueusement devant la tristesse de ce que sa nouvelle connaissance venait de lui expliquer. Son regard se pose sur leurs mains un peu en même temps que celui de Thaksin en fait de même. Ils semblaient tous les deux de nature fort songeuse cette nuit… mais vu le contexte dans lequel il se rencontraient, ça n’avait rien de bien étonnant, n’est-ce pas ? Le jeune homme se mérite toutefois un petit mouvement du côté de Bang à ce qu’il ajoute à propos de leurs cadets qui auraient assurément besoin d’eux une fois cette terrible étape de leur vie derrière eux. Sans relever le regard, il acquiesce doucement, montrant ainsi son accord devant cette sombre vérité.

Quoi qu’il en soit, le jeune étranger le laisser parler… et ça vaut de l’or pour Jayden. Ils étaient rares à vraiment écouter. Ça lui faisait un bien fou qu’il n’aurait pas soupçonné avant de s’y adonner. Et au-delà de l’écouter, Thaksin rassure… et complimente. Un sourire ourle les lèvres charnues de Bang alors que ses mains se referment un peu mieux sur celles du jeune homme. On avait beau croire d’un point de vue extérieur que Jayden avait, cette nuit, été le seul ange gardien, ce n’était finalement pas tout à fait vrai. Et une main pleine de tendresse et de douceur vient se glisser en une caresse papillon contre sa joue, ce qui fait enfin relever le regard de Jayden vers Thaksin. Il a un sourire pour lui, quand même surpris par cette proximité entre eux qui semblait si naturelle, ce soir. Et lui aussi semblait l’avoir réalisé tout à coup, vu le petit malaise qui se lit chez lui.

« Merci, Thaksin. Ça fait du bien à entendre. Surtout… ici. », assure Jayden tout en s’adossant à nouveau contre la grosse branche qu’il occupait. C’était le genre de soirée qu’il ne pensait jamais pouvoir s’offrir depuis qu’il avait mis les pieds sur l’île du Battle Royale. Il allait chérir ce souvenir longtemps… et espérer croiser Thaksin encore après cette nuit. « Mais toi aussi, tu as de belles qualités. N’oublie les pas. J’aiderais « quelqu’un comme toi » n’importe quand, d’accord ? »

Puis, cette fameuse question de la ressemblance… et ça le rendait forcément curieux de voir le garçon en question même s’il n’avait malheureusement aucune façon de le faire présentement. Sauf que voilà qu’il se rétracte un peu… et rieur, Jayden tente d’alléger l’atmosphère en blaguant un peu.

« Ça ne serait pas la première fois que quelqu’un me ressemblerait comme deux gouttes d’eau. », taquine Jayden tout en faisant un petit clin d’œil amusé à son compagnon d’arbre ! Après tout, dit comme ça, ce n’était pas faux du tout…! Il avait fait pire avec son jumeau identique…! Et puis bon… « On est tous un peu fous, de toute façon. C’est ce qui rend le monde moins ennuyant. »

Il a un sourire doux pour Thaksin ensuite. Les choses étaient plutôt très claires dans sa tête vis-à-vis cette toute nouvelle connaissance… et sincèrement, ça ne lui arrivait pas souvent, Bang étant de ces hommes qui voient toujours des zones d’ombre partout, raison pour laquelle il était aussi dépressif la plupart du temps, en partie. Il avait à fond la personnalité qu’on prête aux artistes. Indécis, humeur changeante, torturé… Mais pas ce soir. Pas autant que d’habitude.

« Tu ne me fais pas peur. », promet-t-il… et après une longue hésitation, il tend un bras, murmurant : « Je sais que c’est bizarre… mais ici, la tendresse existe pas. Alors si tu veux venir dormir de ce côté-ci plutôt… j’en serais ravi. »

Il fallait prendre du sommeil et… eh bien, pourquoi pas le faire dans une chaste étreinte ? Rien que pour cette nuit…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


WAKE ME UP BEFORE IT'S TOO LATE 
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 106
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
► Pull
► Lunettes de soleil

Avatar : Kim Seokjin (BTS)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 147
Activité RP : 11









   Sam 5 Aoû - 3:23



Thaksin n’était pas quelqu’un de naturellement tactile, en particulier depuis Yoonjoon. En vérité, c’était la première fois depuis cette journée fatale qu’il avait un contact avec un autre homme. Il se rendit compte qu’il s’était fermé à bien des choses dans sa tristesse… C’était ironique et un peu triste de savoir qu’il allait sûrement mourir sur cette île sans avoir connu le grand amour réciproque et que la seule tendresse qui lui restaient en mémoire venait d’un homme qu’il ne reverrait jamais.
Jayden lui permettait, l’espace d’un instant, de retrouver la chose qui lui avait le plus manqué depuis toutes ces années. Et il devait l’avouer, partager de telles choses aussi facilement avec un inconnu était étrange, mais ce n’était pas la chose la plus déroutante qu’il avait vu sur cette ile.

« Merci, Thaksin. Ça fait du bien à entendre. Surtout… ici. » Thaksin ne pouvait qu’acquiescer. Il n’était sur l'île que depuis deux jours, mais il avait déjà réussi à saisir l’ampleur et l’horreur de la situation. Peut être qu’un jour Jayden se retrouveraient de nouveau l’un en face de l’autre. Peut être qu’ils auraient changé eux aussi...Peut être qu’ils devraient s’entretuer. « Mais toi aussi, tu as de belles qualités. N’oublie les pas. J’aiderais « quelqu’un comme toi » n’importe quand, d’accord ? »
Le jeune homme sourit légèrement, fermant les yeux et laissant une larme couler discrètement sur sa joue.
“Merci…” Il n’était pas sur de mériter ça, mais il voulait bien le prendre pour ce que c’était. Un peu de réconfort.

Thaksin revient sur terre à l’instant ou le jeune homme commence à évoquer son éventuelle ressemblance à son ancien meilleur ami et hésite…
Il sait que plus grand chose ne peut effrayer le jeune homme à présent, après sa magnifique représentation de ce soir. Mais savoir qu’il retrouvait des traits de la personne qu’il avait aimé dans tous ses traits ? Ca s’était quelque chose que n’importe qui aurait du mal à gérer.
Heureusement, sa réaction fut beaucoup moins radicale qu’il ne l’avait imaginée.
« Ça ne serait pas la première fois que quelqu’un me ressemblerait comme deux gouttes d’eau. » Le thaïlandais sourit un peu timidement en voyant que le jeune homme ne semblait pas effrayé ou dégoûté par cette information. « On est tous un peu fous, de toute façon. C’est ce qui rend le monde moins ennuyant. »

“C’est une citation d’Alice aux Pays des Merveilles ?” sourit le jeune homme, les yeux encore embués mais un peu plus détendu. C’était étrange, c’était comme si son coeur était apaisé. Il avait déchargé une bonne partie des secrets qu’il gardait jalousement pour lui auprès d’un inconnu...et ça lui avait fait un bien fou.

« Tu ne me fais pas peur. » Ses mots eurent un effet inexplicable sur le jeune homme, qui lâcha un sourire radieux à son compagnon. « Je sais que c’est bizarre… mais ici, la tendresse existe pas. Alors si tu veux venir dormir de ce côté-ci plutôt… j’en serais ravi. »
Le jeune homme rougit, soudainement surpris par cette proposition. Pendant quelques secondes, il pensa avoir eu une hallucination auditive, mais le regard inquisiteur de son compagnon l’avait convaincu du contraire.
Thaksin savait que ce n’était pas une bonne idée, qu’il souffrirait encore plus quand ils devraient se séparer le lendemain...mais pour une nuit, l’envie de céder à ce besoin était bien trop forte. Tentativement, il glissa main dans celle du jeune homme pour que celui ci l’aide à glisser sur sa propre branche, qui était heureusement bien assez solide pour qu’elle ne bronche même pas sous leur poids combiné.
Etrangement, le geste n’était pas désagréablement étrange, il fut naturel pour Thaksin de se blottir contre le jeune homme, posa sa tête contre son torse.

“Tu vas être trempé” murmura t’il sérieusement. Il ferma les yeux, inspirant profondément et essayant de se détendre.
Il était pratiquement sur que Jayden pouvait le voir rougir de la. Il repensa à la première fois ou Yoonjoon l’avait attiré contre lui lors d’une soirée télé. Le geste avait été fait sans arrière pensée, bien sur, deux adolescents perdus cherchant de la chaleur humaine.
“Tes tatouages…” murmura le jeune homme en glissant ses doigts sur le bras du jeune homme. “Qu’est ce qu’ils veulent dire ?”

Il prit soin de ne pas regarder le jeune homme dans les yeux, et pourtant, il sentait son regard brûler le haut de son crâne.
“Ils sont magnifiques.”

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

I don’t care if it hurts, tie me up so I can’t run away. Grab me tightly and shake me so I can’t snap out of it. ▵ ©️endlesslove.
Kim Thaksin ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Pourquoi est-ce qu'il pense sans arrêt à un certain Thaïlandais ?

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Deux paquets de cigarettes mentholées
Une paire de Dr. Martens
Une bouteille de gel douche
Des verres fumés
Un sifflet
Un hoodie
Un pantalon de jogging
Une boîte de 10 médiators


Un Zippo
Une bouteille de crème solaire
Une carte de l’île
Une boussole
Une lampe torche avec piles


Trois petites bouteilles d’eau

Avatar : Bang Yong Guk (B.A.P)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 146
Activité RP : 7









   Sam 5 Aoû - 8:41

Jayden ne manque pas la larme qui coule sur la joue du jeune homme. Elle l’attriste, mais parfois il était bon que les émotions sortent plutôt que de rester à l’intérieur pour empoisonner celui qu’elles tourmentaient. Alors il ne la déplore pas, ni même ne s’étire pour l’essuyer, la laissant compléter sa course sur la joue de Thaksin pour ensuite s’écraser contre son cou. Par contre, le voilà qui le ramène à la réalité en lui parlant… d’Alice au Pays des Merveilles ? Jayden a un rire bref, bas pour ne pas alerter quiconque se trouverait dans les environs. Il n’aurait pas pensé à ça, pour sa part. Mais ça donnait un petit côté intellectuel à Thaksin qui ne lui déplaisait pas. Par contre pour sa part, il avait laissé ça à son frère et n’était pas très littéraire, dyslexique qu’il était.

« Non. Pas que je sache. », rigole Jayden tout en faisant un petit clin d’œil amusé au jeune homme. « Mais je pense que tu pourrais davantage me le dire que moi-même. »

Ils n’en restent toutefois pas longtemps à Alice et son pays des merveilles… parce que son offre n’était pas commune et forcément, elle éclipse probablement un peu tout à ce moment-ci. Thaksin a quelques rougeurs et Jay ne peut s’empêcher de se dire que ça lui va décidément très bien. Mais voilà que le jeune homme lui demande implicitement de l’aide pour venir se blottir contre lui, acceptant ainsi sans mot dire son invitation. Le Coréen s’y applique donc sans plus attendre, se replaçant lui-même un peu pour leur permettre un brin plus de confort. Il serre Thaksin contre lui, s’assurant qu’ils étaient dans une position qui ne les ferait pas chuter pendant la nuit même s’ils s’endormaient tous les deux. Il sentait le poids de ces dernières semaines sur ses épaules, mais pour une fois il était prêt à dormir correctement pour essayer de l’en chasser un peu. Et c’était une constatation qui l’aidait déjà à se sentir un peu mieux…

Il a un petit sourire à propos de l’eau qui imbibait encore les vêtements de Thaksin, haussant les épaules sans trop, pour ne pas bousculer le jeune homme non plus.

« Ça ira. Mes propres fringues sont trempées. J’ai pas pu me sécher en sortant… », explique Jayden. Il n’avait pas pris la peine d’amener une serviette, ce qui était assez incroyable en soit, réellement. Parce que ce sac-là contenait pas mal de trucs qu’il utilisait pour son job étudiant. « On va sécher pendant la nuit de toute façon. »

Puis, le voilà qui parle de ses tatouages. Il se penche, déposant un baiser papillon contre une tempe du jeune homme tout en murmurant :

« Mes démons. J’essaie de les extérioriser en les gravant sur ma peau. Mais tu devrais dormir maintenant… On devrait tous les deux dormir. La journée de demain sera plus facile. »

Il se doutait qu’ainsi posés, ils n’allaient pas faire une belle nuit de huit heures comme il eût été préférable de faire, mais au moins ils allaient prendre un peu de repos… Et qui sait. Peut-être que demain, ils allaient pouvoir faire un peu de route ensemble, non ? Ce serait bien de se sentir accompagné et soutenu. En espérant que cette histoire de pastille de couleur ne viendrait pas sur le tapis. Et pourtant, il était évident qu’ils allaient devoir parler collier un jour s’ils faisaient ça. C’était une cruelle destinée que celle de ceux dont le numéro étudiant sortait à la loterie de la mort. Jayden n’aurait pas même souhaité ça à son pire ennemi…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


WAKE ME UP BEFORE IT'S TOO LATE 
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Vague : Deuxième vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 106
Contenu du sac : ► Une miche de pain
► Une barre de céréales
► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
► 4 pastilles d'assainissements pour l'eau
► Bracelet
► Livre d’astronomie
►Porte clé laser
►Pot d’encre de chine
►Pinceau
►T-shirt de rechange
►Bouteille d’eau
►Photographie
►Epingle à cheveux
► Pull
► Lunettes de soleil

Avatar : Kim Seokjin (BTS)
Pseudo : MikaXIII - Mika
Messages : 147
Activité RP : 11









   Sam 5 Aoû - 16:35



Cela faisait bien longtemps, mais un jour, le jeune homme avait été effectivement considéré comme intellectuel. Il avait toujours aimé s’instruire, et puisque son cerveau avait toujours eu plus de facilité à engrenger des informations plus que les autres, le jeune garçon qu’il avait été avait collectionné les passes temps comme on collectionne les timbres, la lecture et la peinture en première place du podium. Alice aux Pays des Merveilles de Lewis Caroll étant son livre préféré.
C’était presque risible de voir à quel point Jayden et Yoonjoon se ressemblaient. Yoonjoon n’avait jamais vraiment compris son goût pour la lecture, bien qu’il aie aimé l’écouter lire à haute voix, lors des après midi d’été ou ils avaient bien trop chaud pour courir d’un bout à l’autre de la ville.

C’était comme retrouver un vieil ami, finalement. Ca avait même terriblement facile d’accepter sa proposition et de se retrouver collé contre le torse du jeune homme, incroyablement confortable.
Il faut dire que le contexte dans le lequel ils avaient fait connaissance avait eu pour effet de mettre de coté les éventuels scrupules qu’ils auraient pu avoir sur le contact physique.
Thaksin était léger, mais il fit de son mieux pour faire en sorte qu’ils soient tous les deux confortablement installés.

Il prit les bras refermés du jeune homme pour un signe qu’il ne sentait confortable, et tenta de se détendre : ce qui s’avèra plus facile qu’il ne l’aurait imaginé.

« Ça ira. Mes propres fringues sont trempées. J’ai pas pu me sécher en sortant… » Thaksin acquiesca. De toute manière, il n’aurait pas pu se décoller de la ou il était même si il le voulait. C’était la première fois depuis des mois qu’il se sentait bien. Protégé. L’idée de se retrouver à nouveau seul le fit frissonner. « On va sécher pendant la nuit de toute façon. »
Il savait qu’il aurait du dormir. Fermer les yeux et profiter de cette légère accalmie pour profiter d’un sommeil réparateur bien mérité.
Pour un narcoleptique, un véritable sommeil était une chose abstraite. La maladie les plongeaient dans un sommeil plus proche du coma, dont ils ne pouvaient parfois plus se réveiller.
La fatigue qui se glissait dans ses os était réelle, et pourtant, il avait une question qui lui tournait dans la tête depuis bien trop longtemps.

Le baiser que déposa le jeune homme sur sa tempe après l’avoir écouté le fit légèrement sursauter, mais il ne se dégagea pas. Au contraire, c’était une sensation incroyable de se sentir ne serait ce qu’un peu apprécié, pour une seule nuit.
« Mes démons. J’essaie de les extérioriser en les gravant sur ma peau. Mais tu devrais dormir maintenant… On devrait tous les deux dormir. La journée de demain sera plus facile. »
Il hocha la tête docilement et glissa sa main sur la sienne, se refermant sur ses doigts. Peut être aurait t’il un jour l’occasion de lui demander plus en détail ce que chacun de ces tatouages pouvaient bien signifier. Peut être si l’ironie du sort voulait qu’ils sortent vivant de cet endroit, bien que cette idée soit utopique.

Le sommeil vint rapidement le prendre dans ses bras.
[...]

Sa tête le faisait souffrir et il avait la bouche sèche quand il se réveilla, un peu plus tard dans la nuit, ou très tôt le matin, il se saurait le dire. Les bras de Jayden le tenait toujours fermement en place, bien qu’ils aient perdu un peu de leur force, alors que le jeune homme était toujours bercé par Morphée, son souffle chaud chatouillant légèrement le cou du thaïlandais.
Il était encore très tôt. L’horizon commençait seulement à s’éclaircir. Une nouvelle journée. Marquant la fin de cette nuit qui ne devait être qu’un merveilleux souvenir qu’ils partageraient quand ils craindraient d’oublier qui ils étaient.

Il savait une chose. Il ne pouvait pas rester. Il savait que si Jayden posait encore une fois les yeux sur lui, il ne pourrait pas se séparer de lui sans perdre quelque chose, et il ne voulait pas que le jeune homme porte la responsabilité de sa fragilité. Il n’avait rien demandé.
Il devait partir maintenant.

Se tournant lentement, il usa de toute sa souplesse pour s’extirper de l’étreinte sans réveiller le jeune homme, qui semblait heureusement avoir le sommeil assez lourd. Il s’arrêta quelques secondes, les jambes pendant dans le vide, pour le regarder dormir, priant n’importe quel dieu pour ne pas voir son visage sur la liste des élèves morts.
Hésitant, il se pencha sur lui et déposa un baiser sur son front, délicat, puis il retira une breloque étoilée de son bracelet pour le déposer dans la main du garçon. L’étoile brillait comme un remerciement et une promesse de se retrouver. Plus tard, peut être. En d’autres temps.

Puis avant de voir sa résolution s’envoler, il se laissa tomber au pied de l’arbre.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

I don’t care if it hurts, tie me up so I can’t run away. Grab me tightly and shake me so I can’t snap out of it. ▵ ©️endlesslove.
Kim Thaksin ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ghost from the past feat. Kim Thaksin

Page 1 sur 1