AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




La MAJ du 1er septembre est là ! Cliquez ici pour la découvrir !
Un event est en cours ! Venez lancer le dé ici pour découvrir l'état de votre personnage !
Tentez votre chance au Lucky Spin pour remporter des lots inédits !




 

 Don't let the fever win (+) Park Hyun Hee







avatar
Âge : 17 ans.
Vague : #1.
Amour : Célibataire.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 12
Contenu du sac :
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un paquet de cigarettes
- Un briquet
- Une paire de baskets
- Un tee-shirt
- Une gourmette en or
- Un Iphone
- Un paquet de cookies chocolat
- Son livre de poche préféré
- Une médaille d'or de natation
- Son porte-feuilles

- Une veste de camouflage
- 3 bonbons à la menthe

- Une cloueuse à batterie

Avatar : Roy (londboy).
Statut RP : Disponible
Pseudo : Subanaru.
Multicomptes : Ooda Nôei ♥️.

Messages : 142
Activité RP : 3









   Mar 1 Aoû - 14:47

10 juillet 2017 à 16h30
l'hôpital

Je suis fatigué et j'ai mal à la tête depuis quelques jours... Et voilà que maintenant une épidémie est annoncée. Cela fait presque un mois que je fais de mon mieux pour survivre sur cette île de la mort... Est-ce que c'est comme ça, à cause de la maladie, que je vais mourir ? C'est impossible. Je suis un battant, j'ai encore énormément de choses à faire dans ma vie ; comme gagner ce jeu pour pouvoir en sortir. Je soupire, porte une main sur mon front pour sentir que, oui, j'ai bel et bien de la fièvre. Nerveux en attendant mon tour pour avoir ce maudit vaccin, je triture le bas de la nouvelle tenue qu'on nous a demandé de revêtir pour l'occasion. Ce midi j'ai à peine touché à mon assiette, sûrement trop effrayé par ce qui se passe pour être dans l'optique de profiter de cette nourriture tout à coup abondante.
Je ne suis pas tout seul dans cette salle, mais je remarque bien que certaines personnes sont bien plus touchées que d'autres. Néanmoins, ma fièvre m'inquiète beaucoup, surtout depuis que j'ai été en contact avec ce satané Samran... C'est lui le fautif ! Avant je n'avais rien à me reprocher, je me sentais en parfaite santé ! Pourquoi est-ce qu'il a eu la mauvaise idée de s'approcher un peu trop près de moi ? Agacé, je ne peux m'empêcher d'espérer qu'il meurt. Je ne me reconnais pas de penser cela de cet être humain malade, mais si je suis contaminé, c'est de sa faute. Une toux persistante me permet de revenir à l'instant présent et je choisis de changer de place - on ne sait jamais.
Je pars m'installer un peu plus loin, n'imaginant pas que l'air est déjà bien contaminé et que je ne peux compter que sur mon système immunitaire où que j'aille dans la pièce.

« Je peux m'asseoir là ? » demandé-je en fixant un jeune homme que je ne connais ni d'Adam ni d'Eve mais qui me paraît plus ou moins en bonne forme.

Je retrouve enfin une chaise et croise les jambes en laissant mon regard vagabonder à droite et à gauche. Trois jours enfermé ici, dans une quarantaine, en priant pour ma vie, ma santé. En plus, je n'aime pas les vaccins. Je frotte mes yeux après avoir passé une main dans ma chevelure et je me tourne vers le garçon assis près de moi. Est-il une personne saine ? Peut-être qu'il cache très bien sa douleur et qu'il est sur le point de rendre l'âme. Comment pourrais-je le savoir ?

« Est-ce que tu es malade ? je l'interroge, mes yeux grands ouverts. Je n'ai pas envie de mourir ici. »

Instinctivement, je ne peux pas m'empêcher de renfouir le souvenir de ma grande soeur dans mon esprit. Elle m'a toujours dit d'être une personne forte, et je sais que je le suis. Aujourd'hui, je ne compte absolument pas mourir, pas comme ça, pas à cause d'une épidémie. Grâce à la natation, j'ai eu une alimentation et un entraînement qui m'ont permis d'obtenir de l'endurance physique et mentale. Ce sont de grands atouts que je ne peux pas me permettre de voir partir ainsi.

« Je suis promis à une grande carrière de nageur, je ne peux pas mourir maintenant » haussé-je les épaules tout en le lui apprenant.

Mais, tous les autres étudiants, qu'espèrent-ils ? Qu'attendent-ils tous ? Parmi nous tous, il n'y aura qu'un seul survivant, qu'une seule et unique personne qui aura la chance de poursuivre sa carrière, ses rêves. Cette île est maudite ; j'ai juste envie de pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 39
Activité RP : 5









   Sam 5 Aoû - 17:04



Hyun Hee n’attendait pas son vaccin, lui. Il était arrivé parmi les premiers ce matin et n’avait donc pas vraiment eu à attendre pour avoir son injection. L’infirmière n’avait pas été spécialement sauvage lorsqu’elle avait enfoncé sa longue aiguille dans son bras. Le liquide lui avait un peu brûlé l’épaule en passant dans son système mais sortit d’une sensation de démangeaison probablement plus psychologique qu’autre chose il n’avait pas trop eu à se plaindre. Après ça il avait filé prendre une longue douche chaude, usant sans compter le savon qu’on leur avait donné avant de revêtir son uniforme. Ça l’avait surprit de trouver ses initiales à l’intérieur… C’était le sien. C’était complètement le sien, récupéré chez lui… Ça lui avait fait repenser à tout ce qu’il avait quitté malgré lui. Mais il n’y était pas resté, il fallait qu’il reste lucide et ces trois jours étaient une opportunité en soit.

Il y avait eu la rencontre avec Hua Feng évidemment. Elle avait été riche dès le départ. Surprenante aussi… Mais son destin sur l’île venait sensiblement de changer et à cette heure-ci il méditait encore sur les tenants et les aboutissants de sa potentielle nouvelle situation.

Alors pourquoi était-il là ? Au milieu des malades à les regarder faire le pied de grue, parfois incapables de retenir des toux si violentes que les boyaux leur sortaient par les lèvres ? Parce qu’il mettait sa répugnance de côté et qu’il observait tous ces joueurs qui aujourd’hui faisaient une trêve mais qui d’ici trois jour serait à nouveau en lice pour le jeu. C’était de ce genre d’opportunité qu’il parlait un peu plus tôt…

Ho il n’allait pas rester des heures. Ça allait devenir fatiguant et l’odeur de sueur, de vomissure et parfois de sang quand un étudiant arrivait blessé, commençait vraiment à lui brûler l’odorat. Mais encore un peu oui… Et justement on vient s’asseoir à côté de lui. Enfin… Le jeune homme lui avait posé la question avant évidemment… Mais Hyun Hee avait à peine eu le temps d’ouvrir la bouche qu’il était déjà là de toute façon.

C’était un garçon passe-partout niveau gabarit. Ni plus grand ni plus petit que les autres. Hyun Hee ne l’avait jamais vu. Probablement quelqu’un de la première ou de la seconde vague. Il avait de bonnes épaules malgré tout et ses traits, bien qu’il n’aurait pu en déterminer exactement la provenance, ne lui semblaient pas d’ici. « D’ici ». Disons du NEC. Son accent, quoi qu’assez subtile, tendait à le lui confirmer.

Pour ce qui était du stade de sa maladie, Hyun Hee fait remarquer :

« Tu as l’air plus malade que moi si je le suis. »

Alors c’était plutôt à lui de se méfier même si en réalité il était déjà vacciné ! A se frotter les yeux, ceux-ci devenus brillant à cause d’une légère fièvre sans doute, il avait vraiment l’air plus mal que lui. Mais pas au même stade que certains cas qu’il jugeait plutôt critiques c’est sûr.

Les épaules larges trouvent une explication une seconde plus tard… Et Hyun Hee ne semble pas réagir pendant un instant, observant seulement son vis à vis qui lui présentait un de ses buts dans la vie avant même de lui donner son nom.

« Alors tu penses que tu feras partit des derniers ? Qu'est-ce qui t'en rend si sûr ? »

De faire partit de ceux qui survivront, qui quitteront l’île… Combien seront-ils à le faire d'ailleurs ? Quelle sera la couleur de leur collier ? Ça lui faisait penser avec amertume au mauve du collier d’Haneul… Et au bleu de celui de Hua Feng.

« Je m’appelle Hyun Hee. »

Et si ça pouvait finir de le rassurer :

« Je ne suis pas malade. »

Un étudiant sort de l’endroit où on administrait le vaccin et un autre y entre à son tour.

« C’est quand même un bel entêtement et quelque chose de profondément paradoxal que de vouloir nous garder en vie coûte que coûte pour qu’on puisse mieux s’entre-tuer... »


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans.
Vague : #1.
Amour : Célibataire.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 12
Contenu du sac :
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un paquet de cigarettes
- Un briquet
- Une paire de baskets
- Un tee-shirt
- Une gourmette en or
- Un Iphone
- Un paquet de cookies chocolat
- Son livre de poche préféré
- Une médaille d'or de natation
- Son porte-feuilles

- Une veste de camouflage
- 3 bonbons à la menthe

- Une cloueuse à batterie

Avatar : Roy (londboy).
Statut RP : Disponible
Pseudo : Subanaru.
Multicomptes : Ooda Nôei ♥️.

Messages : 142
Activité RP : 3









   Dim 6 Aoû - 11:53


J'esquisse une légère moue en me renfrognant sur ma chaise quand le garçon à côté de moi me dit que j'ai l'air plus malade que lui. Oui, c'est vrai que j'ai un peu mal à la tête, et un peu chaud aussi, mais je ne suis pas comme tous ceux qui crachent leurs poumons par terre. Est-ce que c'est la prochaine étape ? J'espère bien que non... De toute façon, je guette la porte qui s'ouvre et se ferme et attends que mon nom soit appelé pour recevoir le vaccin à mon tour. Je viens de lui dire : je ne peux pas mourir comme ça. Ou pas mourir tout court d'ailleurs. Je n'ai pas que ça à faire de demeurer sur cette île maudite à tuer les autres joueurs. Je ne suis pas un assassin...

« Ce n'est pas de ma faute, c'est celle de Samran, dis-je. Je l'ai aidé à venir jusqu'ici car il est plus mal en point que moi, mais il m'a contaminé ! »

Ma voix est partie un peu plus forte que ce que je pensais alors je finis par serrer mes poings sur mes genoux en me mordant ma lèvre inférieure pour ne pas me faire remarquer davantage. Je n'aurais peut-être jamais du porter secours à ce garçon, l'amener jusqu'ici pour qu'il se fasse soigner lui-aussi. J'aurais sans doute pu éviter d'avoir si chaud et sentir mon sang cogner contre mes tempes. Néanmoins, je n'ai pas le temps de m'attarder davantage sur l'étudiant en question car mon interlocuteur reprend la parole pour me demander comment je peux être aussi sûr de faire partie des derniers survivants.
Mes pupilles claires se tournent donc vers lui et je le fixe comme s'il était capable de deviner la réponse tout seul. Pour moi, cela sonne comme une évidence depuis que je suis arrivé sur cette île - enfin... depuis le lendemain, quand j'ai fait une première victime et que j'ai très légèrement perdu les pédales.

« Je le sais, c'est tout. Je n'ai pas ma place sur cette île alors je pense que je retournerais au NEC pour rejoindre mon école. »

Je lui adresse un sourire empli de fierté en songeant à ce qui m'attend de l'autre côté de cette mer.

« Enchanté Hyun Hee, moi c'est Makoto. Tu es ici depuis combien de temps ? »

Ma curiosité suit ses propos comme quoi il n'est pas malade - ce dont je suis ravi. Au moins, j'ai bien observé et j'ai bien fait de me déplacer. J'ai moins de chance d'aggraver mon cas à côté d'une personne tout à fait saine. Combien d'entre nous sommes victimes de l'épidémie ? Les organisateurs devraient surtout mettre un terme à cette mascarade plutôt que nous laisser l'espoir de survivre encore un peu plus longtemps.

« Ils sont beaucoup plus sadiques que nous, c'est sûr. Quand on pense que c'est à cause de ces gens que nous sommes là à tâcher de nous battre, ça me donne envie de vomir... S'ils avaient été capables de mieux enseigner les choses, peut-être que certains étudiants ne se seraient pas rebellés, tu ne crois pas ? »

En tout cas, je continue de croire en l'injustice de ce jeu puisque, pour ma part, je n'ai rien à faire ici. J'ai toujours été un bon élève, assidu, et qui n'a jamais manqué un cours. Au contraire, je suis souvent resté plus longtemps pour apprendre et m'entraîner dans les piscines. Malheureusement, je n'ai jamais eu de chance et j'ai été tiré au sort. Est-ce que c'est ça alors, mon avenir ?

« Il fait drôlement chaud ici... »

Je passe une main dans mes cheveux en sentant la sueur commencer à dégouliner sur mon front. Ah ! il ne manque plus que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 39
Activité RP : 5









   Sam 12 Aoû - 12:12



Hyun Hee ne voit… Pas du tout qui est « Samran ». Il observe donc simplement son nouveau voisin, attendant le moment où il lui expliquera ou esquissera quelques mots pour le tenir un peu mieux informés… Mais visiblement le garçon avait juste besoin de parler et de se vider le coeur en pestant à propos de celui que Hyun Hee supposait être un autre joueur ayant fait route avec lui.

« Il t’a fait quoi ? Il t’a toussé à la figure ? »

Et parce qu’ici, c’était lugubrement devenu monnaie courante :

« Il est mort ? »

Hyun Hee est surprit par sa propre froideur dans cette question. Ou plutôt, plus que de la froideur, il s’agissait d’une espèce d’indifférence. Et pendant une seconde il a peut être un peu peur de ce que cette île était en train de lui faire… Hyun Hee se perd un instant dans le regard automnal de l’autre étudiant, y cherchant des réponses à des questions qu’il ne formule même pas, vaguement mal à l’aise bien que ça ne dure qu’un instant…

Il est finalement distrait par la colère contenu qui semble bouillir chez son voisin et après une nouvelle petite minute de silence, il assure :

« Il paraît que le vaccin a une efficacité de 100 % quand on en est pas dans les dernières étapes de la maladie. »

Et si jamais le doute persistait à ce sujet chez l’autre :

« Crois-moi si t’étais dans les dernières étapes t’aurais aucun doute à ce sujet. »

Alors il ne l’était pas. Hyun Hee en avait vu passer pour sa part. Il avait vu Hua Feng avec le volontaire par exemple. Ce dernier était incapable de marcher seul, il était cyanosé aussi… Une fille était également arrivée dans le même état plus ou moins au même moment… A côté d’eux, le nageur avait une santé de fer c’est clair.

En tout cas, « Makoto » puisqu’il s’était présenté ainsi, ne semblait avoir aucun doute quant à sa survie. Ça se voyait dans son attitude évidemment… Mais il n’avait aucun complexe à l’affirmer dans le même temps. Et vu la belle conviction, Hyun Hee pose la question un peu cruciale à cette étape de la conversation :

« Tu es de quelle couleur ? »

Parce que Makoto avait une seule chance sur quatre d’être de sa couleur. Alors lui lancer ça à la figure, c’était prendre le risque de lui dire qu’il était un mort ambulant… Et Hyun Hee n’allait pas forcément le prendre très bien !

« Je suis arrivé le 1er juin. C’est ma classe qui a été envoyé la première. »

Et à nouveau, l’île l’avait changé. A moins que ce ne soit une suffisance vouée à répondre à celle de Makoto… Parce que Hyun Hee avait mit un peu de fierté dans cette réponse. Il était là depuis un mois bientôt et demi et il était toujours vivant. Même lui ça l’impressionnait. Mais cette fierté qu’il ressentait soudain… Il réalisait pourquoi on entendait pas parler en mal de ce jeu à chaque fin de cession. Parce que les vainqueurs avaient probablement beaucoup changé… Et qu’ils ne pouvaient pas cracher sur le système qui les avait lobotomisé. S’il y réfléchissait trop longuement, ça allait finir par le terrifier.

« Et toi ? Tu es de juin ou de juillet ? »

Il avait l’air encore assez frais si ce n’était évidemment de ses airs colériques et fiévreux. Disons que sa tenue avait moins l’air d’avoir souffert et que sa peau n’était pas tannée par le soleil non plus ni ses lèvres asséchées par la déshydratation. Elles étaient au contraire encore rondes et pulpeuses, lui semblait-il. Quand il aura prit sa douche, que le vaccin aura fait effet et qu’il aura enfilé l’uniforme fournit, il aurait presque l’air de débarquer fraîchement.

A la suite Hyun Hee reste songeur un moment. Son regard se tourne vers un militaire près de la porte menant à la salle de vaccination… Puis en revient au Japon -s’il ne l’était pas, son nom, ses traits et son accent l’étaient!-.

« Tu crois vraiment que c’est une question d’attitude ? Je ne suis pas sûr. Ma classe n’était pas une classe de délinquants en herbes. »

Mais c’est vrai que c’était ce que la « légende urbaine » disait. Lui ne faisait que la remettre en doute.

« Tu es japonais non ? Il paraît que cette loi à court chez vous aussi. Mais un peu différemment. »

Ça aussi ça tenait de la légende urbaine… Mais au point où ils en étaient…

Makoto semble souffrir de la chaleur… Mais il n’y a rien qu’ils puissent y faire pour le moment. Néanmoins Hyun Hee se veut encourageant :

« Tu pourras aller prendre une bonne douche après. La température est réglable pour de vrai, c’est un luxe. Ça te fera du bien. »


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans.
Vague : #1.
Amour : Célibataire.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 12
Contenu du sac :
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un paquet de cigarettes
- Un briquet
- Une paire de baskets
- Un tee-shirt
- Une gourmette en or
- Un Iphone
- Un paquet de cookies chocolat
- Son livre de poche préféré
- Une médaille d'or de natation
- Son porte-feuilles

- Une veste de camouflage
- 3 bonbons à la menthe

- Une cloueuse à batterie

Avatar : Roy (londboy).
Statut RP : Disponible
Pseudo : Subanaru.
Multicomptes : Ooda Nôei ♥️.

Messages : 142
Activité RP : 3









   Lun 14 Aoû - 15:12


Je vois bien que le prénom de Samran ne dit rien à mon interlocuteur. Il a bien de chance, car, moi, ce prénom ne me parle que trop bien. Si seulement je n'avais pas eu pitié de ce joueur ! Il ne m'aurait certainement pas contaminé... Alors oui, j'acquiesce à ses propos pour bien lui signaler qu'il ne vaut mieux pas qu'il s'en approche.

« J'ai cru qu'il allait cracher ses poumons sur moi, je te jure, c'était vraiment horrible ! Je ne sais pas ce qui m'a pris de l'aider à arriver jusqu'à l'hôpital... Mais non, il n'est pas mort, enfin, pas que je sache en tout cas. »

Je hausse les épaules en signe d'indifférence. Je ne lui dois plus rien que souhaiterait mon subconscient et lui, clairement, il n'a rien à me devoir non plus. De toute façon, je ne vois pas ce qu'il pourrait me donner... Il ne tient pas à la vie autant que moi, il est faible, fatigué et fatiguant, ne possède rien d'intéressant. Non, franchement, Samran n'a rien de bon à offrir à qui que ce soit. Mais je préfère parler d'autre chose que de lui. C'est un épisode terminé, la page se tourne.
En tout cas, j'écoute avec attention ce que me dit Hyun Hee, comprenant bien qu'il insiste pour me rassurer sur le vaccin que je m'apprête à recevoir d'ici quelques minutes. J'esquisse un sourire à son encontre, ne me gênant pas pour abandonner également un soupir de soulagement.

« Tant mieux ! Ce serait trop bête de mourir à cause d'une maladie, tu ne crois pas ? »

Puis, mon regard se dépose sur toutes les autres personnes qui sont enfermées dans cette pièce avec nous et je ne peux pas m'empêcher de me demander combien d'entre elles survivront ou mourront à l'épidémie. Le gouvernement n'aurait pas pu s'assurer que l'île était "propre" avant de tous nous y envoyer pour en perdre la moitié à cause de la maladie ? Et après, ils disent que nous sommes les incompétents... Même pour nous envoyer à la mort, ils ne sont pas capables de le faire correctement.
Affirmant avec confiance que je serais un des derniers joueurs, je vois que je suscite la curiosité de mon interlocuteur. J'apprends également qu'il est arrivé en tout début de jeu, soit la première classe. J'ouvre des yeux étonnés, carrément impressionné de voir des joueurs aussi "vieux" avoir survécu déjà plus d'un mois bientôt et demi.

« Je suis vert, et toi ? Félicitations d'être toujours vivant, ris-je légèrement. Moi je suis arrivé en deuxième, du coup. Je suis là depuis le 15 Juin. »

Moi aussi, j'en suis fier de le lui dire. Déjà presque un mois que je suis sur cette île... Je ne sais pas trop si je dois m'en réjouir ou bien me demander plutôt combien d'autres mois est-ce que je vais devoir tenir ici avant d'avoir la chance de retrouver la chambre qui m'attend en Corée. Quelle fierté vont avoir mes parents et ma soeur en me voyant revenir ! Je m'imagine déjà en train de les serrer dans mes bras, les entendant me congratuler...
Les paroles de Hyun Hee me font revenir sur tête, prenant conscience que cela n'est pas encore arrivé et que je ne dois pas me réjouir tout de suite.

« Je ne sais pas. Au Japon, c'est donné comme ça, à cause des échecs scolaires, ces drôles de disparitions... Ce sont les rebus de la société, en quelque sorte, qui sont punis pour n'être pas assez compétents aux yeux du système. Mais bon... moi, j'ai toujours été très appliqué et pourtant je suis là aussi », soupiré-je en me laissant un peu glisser sur ma chaise, me faisant de l'air avec mon propre tee-shirt.

J'ai hâte d'avoir ce vaccin et pouvoir prendre une bonne douche, changer de tenue aussi. Bizarrement, je suis passé au-dessus de la crasse ces derniers jours, ayant préféré me concentrer sur ma survie.
Je finis quand même par me relever, cherchant du regard si je ne peux pas au moins demander un verre d'eau fraîche à l'un des organisateurs. Je dis à Hyun Hee de garder ma place et quelques minutes plus tard je reviens avec deux verres : un pour lui que je lui tends et un pour moi. Je bois le mien à petites gorgées et cela me rafraîchis un peu alors j'en mets sur ma main et la plaque tout de suite sur mon front.

« Ah... fais-je, je crois que je n'ai plus l'habitude qu'il y ait autant de monde dans une pièce... Dis, tu étudiais quoi avant d'arriver là ? »

Discuter me permet d'oublier cette chaleur qui m'ennuie et la longue attente qui se profile devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 39
Activité RP : 5









   Dim 20 Aoû - 11:41



Beurk. Hyun Hee grimace et il y a une part de dégoût dans cette grimace. D’ailleurs un autre étudiant vient de tout vomir par terre histoire d’illustrer les propos de Makoto. Essentiellement de la bile… C’est jaune et ça a une odeur un peu sulfurique qui lui lève le coeur. Le pauvre se fait d’ailleurs engueuler par un des membres de l’organisation posté près de la porte un peu plus loin… Et Hyun Hee remonte un peu sa main sur son visage pour se soustraire un peu à l’odeur le temps de s’y habituer plus ou moins. Parce que oui, ici on apprend à s’habituer à tout ou presque.

En tout cas Hyun Hee ne peut qu’acquiescer pour le côté absurde d’une mort pour cause de maladie après avoir survécu les uns aux autres. Avec Haneul ils s’étaient fait la même réflexion mais par chance aucun d’eux n’avait été contaminé ou bien si c’était le cas trop tardivement pour en développer les symptômes.

« Si je n’étais pas convaincu que le patient zéro était déjà mort, je lui ferais bien sa fête. »

Façon de parler parce que Hyun Hee n’avait pas le gabarit de pouvoir faire la fête à grand monde. Mais vu l’état de certains étudiants forcément contaminé « ensuite » le premier porteur de la maladie devait être mort depuis un moment. Et si ce n’était pas la maladie qui l’avait tué directement elle avait probablement contribué au fait qu’il se soit fait tirer comme un lapin.

Makoto lui donne sa couleur sans se soucier de rien… Et Hyun Hee regarde un peu autours d’eux, la tête légèrement rentrée dans les épaules. C’était pas un peu dangereux que de la donner ce cette façon ? Plusieurs têtes s’étaient tournées vers eux, certaines l’étaient encore. De toute évidence l’information n’était pas tombé que dans l’oreille de quelques sourds…

« Tu ne devrais pas la balancer comme ça… Ceux qui jouent le jeu n’ont pas manqué l’info. »

Mais bon… Makoto lui-même le jouait non ? En tout cas ils n’étaient pas de la même couleur… Et préférant éviter de le lui dire, Hyun Hee profite de ce que des oreilles trop attentives attendaient sa propre réponse pour convenir :

« Je préfère éviter de le dire là. Trop d’indiscrets. »

Et puis Makoto semblait vraiment à son aise à parler de tout ça. La survie et tout… Ça le faisait rire. Hyun Hee n’en était pas encore là. Certes, le « deal » qu’il avait conclu avec Hua Feng le matin même dans le placard à balais l’exposait à beaucoup moins de dangers à présent… Mais il ne sous-estimait pas les garçons comme Makoto et il aurait tôt fait de parler de lui à Hua Feng histoire qu’ils s’en méfient si nécessaire !

« Du coup tu voyages tout seul ? Et tu joues le jeu ? »

Et de fait, question toute légitime :

« Tu as déjà tué quelqu’un ? »

L’ambiance autour d’eux venait un peu de changer et Hyun Hee pouvait deviner qu’on les écoutait attentivement, attendant nerveusement la réponse à cette question.

En tout cas cette histoire de BR au Japon ressemblait un peu à la leur finalement… Et sans doute qu’ils n’en sauraient jamais plus. Pas que Hyun Hee veuille tenter par l’expérience d’en savoir plus de toute façon. S’il s’en sortait il n’était pas question qu’il retourne dans le parcours scolaire. Il avait envie de survivre un peu plus longtemps que ça et ne croyait pas que la foudre ne pouvait jamais tomber deux fois au même endroit.

Le sujet change un peu, son voisin ayant de toute évidence un peu de mal à fixer son attention sur une seule chose. Mais ça va, Hyun Hee suit et de fait, pour sa question :

« J’étais en terminale. Et toi ? »

Alors il suivait un cursus très générique encore. Quant à ce qu’il aurait voulu faire ensuite…

« J’ignore vers quoi je me serais dirigé. J’avais du mal à choisir. Mais si je m’en sors, je retournerais pas à l’école de toute façon. »


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Don't let the fever win (+) Park Hyun Hee

Page 1 sur 1