AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




La MAJ du 1er septembre est là ! Cliquez ici pour la découvrir !
Un event est en cours ! Venez lancer le dé ici pour découvrir l'état de votre personnage !
Tentez votre chance au Lucky Spin pour remporter des lots inédits !




 

 Trempé de la tête aux pieds feat. Baek Jin Hwan







avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Pourquoi est-ce qu'il pense sans arrêt à un certain Thaïlandais ?

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Deux paquets de cigarettes mentholées
Une paire de Dr. Martens
Une bouteille de gel douche
Des verres fumés
Un sifflet
Un hoodie
Un pantalon de jogging
Une boîte de 10 médiators


Un Zippo
Une bouteille de crème solaire
Une carte de l’île
Une boussole
Une lampe torche avec piles


Trois petites bouteilles d’eau

Avatar : Bang Yong Guk (B.A.P)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 146
Activité RP : 7









   Ven 21 Juil - 16:47

Le 21 juin 2017 || 10h45
Le lac
DANS le lac...!

Jayden courrait. Il courrait à en perdre haleine. Il courrait à ne plus en sentir ses jambes. Il courrait comme s’il avait le diable à ses trousses. Mais ce qui le rattrapait, c’était ce petit « bip, bip, bip » incessant à son cou, celui qui lui annonçait qu’il allait exploser. Exploser, oui… Et tout se terminerait aussitôt. Les doutes, la peur, la faim… Mais Jayden ne voulait pas que ça se termine ainsi. Il aimait encore trop la vie pour ça et ce, malgré toutes les embûches et il ne parlait pas juste du Battle Royale ! Il s’était toujours démené pour rester en vie. Ça ne changerait pas ici. Alors il courrait, les poumons en feu mais les jambes insensibles à la douleur qui les prendrait sûrement plus tard, sous l’adrénaline. Et il priait pour que ce petit signal sonore entêtant s’arrête… et non pas soldé par une explosion qu’il n’entendrait probablement même pas, pour sa part.

Et ça arrive… mais pile au moment où ses pas frénétiques l’amènent près du lac et qu’un type sort d’un buisson…! Ce qui devait arriver arrive : Jayden lui rentre dedans de plein fouet. À la vitesse à laquelle il allait, ça claque méchamment ! Ce soudain obstacle alors qu’il était si bien lancé ne parvient pas à l’arrêter complètement et ce même si l’homme est un putain de géant… et ils tombent à la renverse. Sauf qu’ils étaient près du lac, toujours… et c’est dans celui-ci qu’ils piquent de la tête ! Jayden revient à la surface de l’eau en crachotant et en essayant de reprendre son souffle déjà bien court. Il avait failli se noyer là-dessous, vu l’état dans lequel il était déjà ! C’était pas du jeu, putain…! Il cherche toutefois très vite l’autre du regard… et lorsqu’il se trouve, il grimace !

« S’cuse… », marmonne Jayden, ne bougeant toujours pas, c’est-à-dire restant assis dans le lac ! À cet endroit, il n’était pas très profond, à dire vrai. Il l’avait juste cru sur le coup de l’émotion ! Il monte vaguement là d’où il venait, la respiration encore sifflante, cahotante. Putain il avait vraiment couru longtemps, hein ! Il avait dû prendre une mauvaise direction… Si ça se trouvait, à quelques mètres de lui dans l’autre sens, c’était safe… Merde quoi. « Là-bas… »

Oui bon, pour l’heure c’est tout ce que Jayden arrive à dire, encore un peu paniqué ! Il prend une profonde inspiration, se calme… et lorsqu’il reprend la parole, c’est de façon beaucoup plus normale, voire compréhensible !!

« Vas pas là-bas, c’est une zone interdite. Mais est-ce qu’ils l’ont annoncé aux haut-parleurs ? Putain… J’ai cru que j’allais avoir la tête qui explosait. Je te parle pas la panique !! », s’exclame Jayden, encore un peu ahurit ! Mais même s’il n’avait pas entendu, oui… L’annonce avait bel et bien été faite, comme à chaque fois. Toutefois, ça s’expliquait, ça aussi… « Je m’étais pieuté et puis je me suis fait réveiller par mon réveil matin perso. »

Ce disant, le natif de Busan qui n’avait d’ailleurs jamais perdu son gros accent de là-bas, contrairement à son jumeau, pointe le collier qui lui serrait le cou. Le garçon devait un peu mieux comprendre sa panique, n’est-ce pas ? Après un temps qui semble infini, Jayden fini par se relever. Il observe le résultat sur lui : trempé de la tête aux pieds, quoi. Puis il en revient à l’autre en face de lui, grimaçant à nouveau.

« Sérieux, mec, j’suis désolé. », assure-t-il tout en glissant une main dans sa nuque, signe de petit malaise évident pour qui le connaissait. « En plus t’as dû penser que je t’attaquais. Belle entrée en la matière, hein…! »

Mais comme l’autre pouvait à présent le remarquer, il n’avait pas un grand prédateur en face de lui ! D’ailleurs, Jayden fini même pas lui tendre la main !

« Bang Jayden. », se présente-t-il, un grand sourire illuminant son visage alors qu’il essaie quand même encore un peu de reprendre son souffle ! « Putain, t’es grand mec. T’es ici depuis longtemps ? Je t’ai pas remarqué sur mon bateau. »

Une façon comme une autre de faire ami-ami sur l’île, n’est-ce pas Jayden ?

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


WAKE ME UP BEFORE IT'S TOO LATE 
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 18 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Peut-être en progression

Nombre de victimes : 4
Coupons : 0
Contenu du sac : ▬ Calepin à dessin presque neuf
▬ Calepin à dessin complet
▬ Matériel à dessin (crayons, fusains, gomme, craies, bâtonnets de graphite et estompe en papier)
▬ Portable et son chargeur

▬ Tenue de rechange
▬ Cape de pluie
▬ Duvet de voyage

▬ Trousse de toilette (gel douche, dentifrice, brosse à dent, peigne)
▬ Petite trousse de secours (désinfectant, 1 bande, 2 compresses, 5 pansements, déodorant)
▬ Ecstasy (10)
▬ Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)

▬ Une carte de l'île avec ses zones
▬ Une boussole
▬ Une lampe torche (avec 2 lot de piles : 50% | 100%)
▬ Un mousquet (pistolet)

Avatar : Bang Seong Jun
Pseudo : Frost
Multicomptes : Bae Se Jin

Messages : 82
Activité RP : 6









   Dim 6 Aoû - 18:59

Le 21 juin 2017, 10h45
Dans le lac...!

Quatre jours à présent que Jin Hwan a tué quelqu’un. Quatre jours qu’il se demande ce qu’il va devenir, quel être étrange et immonde cela fait de lui. Il n’a jamais eu de grandes ambitions ou d’intentions louables envers le monde, c’est sur. Mais c’est un garçon bien. Enfin, il l’espère. Maitenant, les choses sont différentes. Même s’il la fait pour se défendre. Il ne sait pas ce qui le dérange le plus : le faire de ne pas vraiment se sentir coupable ou le fait de se dire qu’il pourrait le refaire. Peut-être que c’est à cause de son absence d’éducation et de l’absence d’amour. Peut-être que dans le fond, il n’a pas de cœur et qu’il se moque bien de ce qui peut arriver aux autres. Parce qu’on ne lui a pas appris à aimer et à être bienveillant envers les autres. L’enfant s’est élevé tout seul. Et l’adolescent qu’il est aujourd’hui n’a pas traversé sa crise comme tous les autres non. Parce qu’il n’a jamais eu à se soucier du regard des autres, parce qu’il n’a pas subi de graves disputes avec ses amis ou de rupture difficile. Dans le fond, l’adolescent n’a fait que se protéger. Se forger une carapace de solitude et d’indifférence. Pour ne pas avoir à parler de sa vie lamentable. Et pour ne pas avoir à apprendre les choses qu’il ne connaissait pas et en lesquelles il ne croyait pas vraiment : amour, amitié. Jusqu’à So Yeon. Mais avec elle, c’est différent. Il la respecte et l’apprécie. Il s’inquiète pour elle, mais il sait qu’elle peut se protéger toute seule, qu’elle n’a pas besoin de lui. C’est différent avec So Yeon, parce qu’elle est forte et indépendante. Et parce que dans le fond, Jin Hwan a vraiment du mal avec les femmes.

Aujourd’hui, il faut qu’il lave ses vêtements. A cause d’une certaine activité en ville, Jin Hwan a préféré se rapprocher du lac. Pour plus de confort et de tranquillité. Il est seul, mais il garde à l’esprit que Noêi l’a aidé et qu’il pourrait en faire un allié, qu’il pourrait être un atout. L’équipe avant le reste. Jin Hwan n’est pas tellement friand de sport collectif. La faute à la solitude probablement. Mais il va devoir faire un effort ici. Pour l’heure, il est seul. Voilà quelques temps maintenant qu’il est caché derrière son buisson, pour observer les lieux. Et finalement, après avoir bien dissimulé son sac dans celui-ci, il attrape ses trois vêtements pour aller les laver. Il se redresse et sort de son buisson. Mais il n’avait pas anticipé qu’une furie arriverait droit sur lui. Il entend le craquement, se tourne juste à temps pour être percuté de plein fouet par un joueur. Dans la vitesse il a cru apercevoir des traits masculins. Mais il n’en est pas sûr. Il essaie de rester droit, de ne pas tomber, mais il vacille, recule et entraîné par l’élan du coureur se retrouve dans le lac. Assis au milieu de l’eau, totalement trempé. Il est un peu sonné et grogne son mécontentement. Putain mais c’est qui ce type ? Ce putain de terroriste ? L’adolescent plutôt d’un naturel calme sent son sang-froid l’abandonner au profit d’un vif agacement. Il se tourne vers le responsable de cela après avoir rattrapé son tee-shirt qui s’en allait à la dérive et l’écoute s’excuser. A bout de souffle, il essaie de parler. Le regard de Jin Hwan n’a rien de très ouvert, au contraire. Il est chargé de cet agacement qui mordille ses nerfs.

Il écoute l’adolescent attardé qui court n’importe comme sur l’île lui expliqué qu’il vient d’une zone interdite. Et qu’il n’avait pas entendu l’annonce. Sérieusement ? Jin Hwan ne réagit pas, il reste de marbre. Mais l’agacement retombe un peu. Celui qui lui fait face assis dans l’eau n’a pas l’air d’avoir un niveau d’intelligence très élevé et semble plutôt du genre à n’avoir aucun instinct de survie. Faire attention aux hauts parleurs est la base ici. La première règle. Le truc le plus simple à suivre pour survivre. Ecouter les zones, les noter et les éviter. Et le sommeil attendra. Il retient le roulement des yeux qui lui monte quand il l’entend dire qu’il a été réveillé par son réveil matin personnel. Bon, peut-être bien que Jin n’est pas très patient et qu’il a du mal à supporter les autres après toute une vie à les avoir évités. Les paroles suivantes terminent d’achever son agacement. Il l’entend s’excuser et poursuivre. Probablement oui, que l’espace d’un instant il l’a cru. D’autant plus que ça aurait être Min Soo qui revenait tenter de terminer le travail en essayant de le noyer à nouveau. Mais non. D’ailleurs, il n’a pas l’air très impressionnant. Mais il préfère ne pas se fier aux apparences. So Yeon aussi n’a pas l’air impressionnante, pourtant il est quasiment sûr qu’elle pourrait arracher un cœur avec les dents si elle le voulait. Un léger frisson d’horreur le parcours mais il se reconcentre sur celui qui se présente. Bang. Un coréen à priori. Asiatique sur vu ses traits et probablement de chez lui. Lorsqu’il termine, Jin Hwan se dit qu’il a une façon bien à lui de se présenter et de faire connaissance. Et même s’il est grand, il ne fait pas partie des plus grands. Bon, son presque mètre 90 impressionne c’est sûr, et ici c’est un atout. Mais trouver des hommes de 10 centimètres de plus n’est pas impossible. Il finit par lever un peu son bras pour lui serrer la main et il répond : « Baek Jin Hwan… » il marque une pause avant de dire : « Depuis le début… Je suis là depuis début juin » . L’avantage de faire partie de la classe originelle. Une petite sortie scolaire sympathique, riche en apprentissage.

« J’ai cru que tu voulais me noyer… » il grimace un peu et dit : « T’as de la chance que j’ai eu le temps de me rendre compte que non… » . Sinon, il se serait largement défendu et il aurait essayé d’avoir le dessus. Pas comme la dernière fois. Jin Hwan s’est promis de ne plus se retrouver dans une mauvaise posture de cette sorte. Et il s’est aussi promis de tuer Min Soo et ça, ça ne sera pas juste pour se défendre, c’est certain. Au moins, Jayden a le sourire. Même s’il vient de manquer de se faire sauter la tête en traînant dans une zone dangereuse, il a l’air du genre à relativiser. Et probablement qu’il est plutôt soulagé aussi de voir que celui qu’il a plongé dans le lac n’a pas envie de le tuer. « Manquer de mourir deux fois en une journée… Tu devrais trouver un coin ou te cacher en attendant que le sort tourne… » et il sourit moqueur. C’est plutôt rare et surtout ce n’est pas méchant.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-



It's hard to live in this hell...

Quand la maison s'effondre il faut partir. Recommencer tout, ailleurs et autrement. Mais le meilleur espoir n'est pas la fuite. Ici, le meilleur espoir est le jeu. Jouer pour qu'une équipe soit la dernière présente sur l'île. Une seule équipe. La sienne.
© Bernard Werber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Pourquoi est-ce qu'il pense sans arrêt à un certain Thaïlandais ?

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Deux paquets de cigarettes mentholées
Une paire de Dr. Martens
Une bouteille de gel douche
Des verres fumés
Un sifflet
Un hoodie
Un pantalon de jogging
Une boîte de 10 médiators


Un Zippo
Une bouteille de crème solaire
Une carte de l’île
Une boussole
Une lampe torche avec piles


Trois petites bouteilles d’eau

Avatar : Bang Yong Guk (B.A.P)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 146
Activité RP : 7









   Dim 13 Aoû - 7:19

Jayden oscille entre chance et malchance. Il fallait dire que ça semblait plutôt bien parti pour lui. Jusque là, le type dans lequel il avait foncé n’avait pas trop l’air de vouloir mettre fin à ses jours... Il appelait définitivement ça de la chance, vu la façon dont ils s’étaient... rencontrés. Mais il était aussi assez impressionnant. Grand, carré et surtout, l’air sombre et fermé. Ce n’était clairement pas le genre de mec qu’on prenait à la légère ici et peut-être que malgré ses airs détendus et un peu idiots, Bang le prend plus au sérieux qu’il ne le montre. D’ailleurs, il a quelques pas prudents vers l’arrière, l’air de pas y toucher, dès qu’il se remet sur ses pieds. Putain, il n’était pas tombé au meilleur endroit du lac, en plus. Ses fringues avaient besoin d’être lavées maintenant... Il faut dire que les zones claires ici étaient plutôt rares. Il le savait. Il était déjà venu se laver ici...! Et à y être tombé comme ça, ça avait fait bouger le fond du lac et noircit l’eau ici aussi, donc. Raté pour les futures activités aquatiques de sa nouvelle connaissance, autrement dit.

Le rouge qui s’ignorait incline la tête légèrement, par politesse, alors que l’autre se présente. Baek Jin Hwan. Ok, il retenait. Ça semblait être un dur, celui-là. Pourtant, il se demandait s’il n’aurait pas été le genre de jeune qu’il aurait aidé s’il avait pu terminer son parcours scolaire chaotique. Enfin, il n’allait pas lui demander ça comme ça, c’eût été mal venu et il n’avait clairement pas l’intention de se faire un ennemi de lui, ce qui était pourtant peut-être déjà chose faite, malheureusement. Et suivit de son nom, il lui explique qu’il était de la classe originelle, ce qui ne manque pas de faire afficher un petit air mi-surpris, mi-admiratif sur le visage de Jayden. Eh bien ça...

« Alors un vrai survivant, hein ? », murmure lentement Jayden. C’était une question rhétorique et elle était davantage pour lui-même que pour son vis-à-vis. Quant à la chance qu’il avait eu, un petit sourire un brin crispé s’affiche finalement sur son visage. Ça... « On est du même avis, vieux. »

Il n’était pas le genre d’homme à nier ce type d’évidence par fierté mal placée ou il ne savait quoi d’aussi mal venu ! Mais il secoue malgré tout négativement la tête. Il se devait de remettre les pendules à l’heure à propos d’un truc et ça n’avait vraiment rien à voir avec une quelconque fierté masculine !

« Te noyer ? Non, non... Ça me serait jamais passé par la tête. », assure-t-il tout en secouant toujours la tête de gauche à droite, avant de finalement s’arrêter pour regarder à nouveau l’homme qui lui faisait face. Il venait de réaliser un truc... « Alors t’as quoi ? 17 ans ? T’as l’air plus vieux. C’est pas un défaut, hein ! »

Par contre à propos de ses pitoyables chances de mourir autant de fois en si peu de temps, il grimace ! Oui bon... L’autre n’avait pas tort mais quand même, ça faisait mal à entendre ! Il fini néanmoins par en rire un peu en haussant lentement les épaules. C’était probablement un conseil fort avisé que lui faisait Jin Hwan, pour le coup. Il allait y réfléchir ! Surtout que les sourires de ce type-là devaient être plutôt rares, alors il se trouvait chanceux de s’en mériter un, soudainement ! C’était un bel homme qui devait avoir pas mal de succès jusque-là. Il allait en briser des coeurs ici s’il commençait à jouer le jeu...

« C’est quand même pas ouf comme façon de vivre, hein ? », demande soudainement Jayden, son regard se posant sur les vêtements éparpillés au sol. Il se penche d’ailleurs pour les récupérer, les rendant à son vis-à-vis. « Scuse-moi pour ça. Une raison pour que tu laves ça ici et pas en ville ou au complexe hôtelier ? Si t’as envie de faire un bout de chemin à deux, on peut toujours se rendre dans un des deux endroits ensemble. »

C’était une proposition qui n’était pas rare avec Jayden, même s’il savait qu’un jour il risquerait de le regretter. Mais pour le moment, il savait qu’à deux on était plus fort de toute façon. Et il ne proposait pas un partenariat à long terme. Juste de voyager pour un petit bout de journée, le temps d’atteindre un endroit où ils pourraient se laver tranquilles.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


WAKE ME UP BEFORE IT'S TOO LATE 
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 18 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Peut-être en progression

Nombre de victimes : 4
Coupons : 0
Contenu du sac : ▬ Calepin à dessin presque neuf
▬ Calepin à dessin complet
▬ Matériel à dessin (crayons, fusains, gomme, craies, bâtonnets de graphite et estompe en papier)
▬ Portable et son chargeur

▬ Tenue de rechange
▬ Cape de pluie
▬ Duvet de voyage

▬ Trousse de toilette (gel douche, dentifrice, brosse à dent, peigne)
▬ Petite trousse de secours (désinfectant, 1 bande, 2 compresses, 5 pansements, déodorant)
▬ Ecstasy (10)
▬ Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)

▬ Une carte de l'île avec ses zones
▬ Une boussole
▬ Une lampe torche (avec 2 lot de piles : 50% | 100%)
▬ Un mousquet (pistolet)

Avatar : Bang Seong Jun
Pseudo : Frost
Multicomptes : Bae Se Jin

Messages : 82
Activité RP : 6









   Dim 20 Aoû - 17:00

Le 21 juin 2017, 10h45
Dans le lac...!

Maintenant qu'il se retrouve dans l'eau, complètement trempé, il constate que ce coin-là du lac n'est pas le meilleur pour laver des vêtements. Vaseux, il est bien plus sale maintenant qu'il ne l'étant en arrivant. Il soupire et râle. Il grogne un peu et se relève. N'importe quoi. Bon, au moins, l'adolescent a récupéré toutes ses affaires. Mais il va devoir se trouver un autre coin de lac et laver tous ces vêtements. Il est un peu exaspéré de cette perte de temps, de cet événement qui vient perturber le cours de sa journée. C'est vraiment n'importe quoi. Cette île va vraiment finir par user sa patience. Pourtant, il est du genre calme Jin Hwan. Il ne s'énerve pas, il est toujours tranquille. Mais là, il doit bien avouer que le garçon qui l'a percuté et fait tomber dans le lac a mis ses nerfs en pelote. Déjà, prendre ses précautions et vérifier qu'il n'y avait personne au bord du lac lui a pris du temps. Il devait être vigilant mais là, tout est hors contrôle. Ils sont exposés, ils sont vulnérables. Et ils risquent d'attraper une maladie vu la quantité de microbe qu'il doit y avoir dans cette flotte. Il donne un léger coup de pied dans l'eau pour éloigner un tas de vase et d'algues qui s'approchent un peu trop, ce qui lui permet d'évacuer en partie sa frustration. Il écoute Jayden se parler à lui-même en le qualifiant de survivant. Il ne répond rien, parce qu'il n'y a rien à répondre. Peut-être juste un hochement de tête, léger, flou. Il ne sait pas s'il survit vraiment ici. Peut-être bien qu'il se contente de vivre ? Lui plus que les autres. Jin Hwan est différent, il l'a toujours aidé. Le malheur a posé sa trace noire dans la vie du coréen avant même sa naissance. Alors être ici n'est qu'une trace noire supplémentaire, à côté de la première. Un peu plus profonde. Elle laissera plus de marque dans l'esprit de Jin Hwan, plus de conséquences dans sa vie. Mais il s'en remettra. Comme toujours.

Jayden reprend la parole pour répondre à propos de la tentative de noyade. De toute évidence, il n'a jamais eu l'intention de le tuer. Fort bien. Jin Hwan en est bienheureux, ça lui évitera d'avoir à en faire de même. S'il peut éviter de tuer à nouveau dans les jours qui viennent, alors il ne s'en portera que mieux. Jayden continue alors, et il écoute toujours. Il l'écoute lui parler de son âge et dire qu'il fait plus vieux tout en nuançant ses paroles pour signaler que ce n'est pas un défaut. Comme s'il allait se vexer pour ça. Jin Hwan se fiche bien de ce que l'on peut dire et penser de lui. Cela ne le concerne pas, il n'est pas dans la tête des gens, il ne peut pas les empêcher de se moquer, ou d'être ignorant. Il finit par dire : « Tant mieux alors, je ne serais pas obligé de te tuer comme ça… » . Il ne se laissera pas faire. Et sans être arrogant, il ne doute étrangement plus de sa capacité à avoir le dessus. Il l'a déjà fait, il pourrait le refaire. Et cela lui coûterait sans moins qu'il n'aurait pu le penser. Puis il répond : « 18 ans en fait. Mais t'étais pas loin... Et toi ? » . Un instant, il le détaille. Il l'analyse. Les cheveux bruns, coupé court mais suffisamment longs pour avoir des mèches un peu folle, des yeux foncés, bridés comme le bon asiatique qu'il est. Un peu plus petit que lui, pas forcément très épais. Plus il le détaille, plus Jin Hwan se rend compte qu'il pourrait sans doute avoir le dessus. Mais Jayden a montré de bonnes capacités de course à pieds et une force assez étonnante dans l'élan qu'il avait. Alors, il serait raisonnable d'être méfiant.

L'autre coréen reprend la parole et Jin Hwan l'écoute. Impassible. Il l'écoute lui dire que ce n'est pas ouf comme façon de vivre. Puis, lui parler du complexe hôtelier. Il sait bien qu'il serait plus pratique de laver ça là-bas. Même la piscine serait plus pratique. Mais avec un peu de temps, on peut s'assurer d'être seul au bord du lac, plus facilement qu'en ville. Enfin, c'est son impression. Il réfléchit silencieusement à la proposition, pesant le pour et le contre tout en revenant vers la berge et remonte sur la terre ferme pour sortir de l'eau. Il retire ses chaussures et les essore puis, il les pose non loin de lui pour qu'elles sèchent. Il essore les vêtements qu'il voulait laver puis il retire sa veste, qu'il essore et le tee-shirt qu'il porte. Il l'essor à son tour puis le secoue un peu. Il le garde étendu entre ses doigts alors qu'il a étalé sa veste sur le sol. Il secoue un peu son tee-shirt dans un geste mécanique et inconscient, comme si cela pouvait le faire sécher plus vite alors que ça ne sert probablement à rien. « J'étais dans le coin, il y n'y avait personne. Un côté pratique probablement... » Voilà qui est dit. C'est parce qu'il était là qu'il voulait laver ses vêtements dans le lac. Un coin sale du lac au demeurant. Un peu trop sale d'ailleurs, il aurait surement fait demi-tour pour se trouver un autre endroit. Et maintenant, il va devoir attendre d'être un peu plus sec pour pouvoir aller laver ses fringues, les sécher, les enfiler pour laver celles qu'il porte là. Il va y perdre du temps, prendre des risques. Alors peut-être que faire un petit bout de route ensemble c'est pas si mal. Deux paires d'yeux pour surveiller les alentours seront plus efficaces. Et au pire, il pourra pousser Jayden dans les bras de leurs attaquants pour partir plus vite. Alors il dit : « Vu notre état, on va avoir besoin d’eau plus propres que celle du lac c’est certain… Alors pourquoi… » . Il va récupérer son sac laissé dans les buissons toujours pieds nus et revient. Il se frotte les pieds et enfile à nouveau ses chaussures pas beaucoup plus sèches qu’avant, et ramasse juste sa veste restant torse nu pour le moment.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-



It's hard to live in this hell...

Quand la maison s'effondre il faut partir. Recommencer tout, ailleurs et autrement. Mais le meilleur espoir n'est pas la fuite. Ici, le meilleur espoir est le jeu. Jouer pour qu'une équipe soit la dernière présente sur l'île. Une seule équipe. La sienne.
© Bernard Werber


Dernière édition par Baek Jin Hwan le Sam 26 Aoû - 16:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Pourquoi est-ce qu'il pense sans arrêt à un certain Thaïlandais ?

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Deux paquets de cigarettes mentholées
Une paire de Dr. Martens
Une bouteille de gel douche
Des verres fumés
Un sifflet
Un hoodie
Un pantalon de jogging
Une boîte de 10 médiators


Un Zippo
Une bouteille de crème solaire
Une carte de l’île
Une boussole
Une lampe torche avec piles


Trois petites bouteilles d’eau

Avatar : Bang Yong Guk (B.A.P)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 146
Activité RP : 7









   Jeu 24 Aoû - 14:32

Jayden grimace alors qu’une menace à peine voilée se fait entendre. Il aurait pu tomber sur pire, il en avait bien conscience… Mais il aurait aussi pu mieux tomber, hein ! Un gentil gamin pas trop hargneux, il aurait pris mille fois plus que ça ! Il avait un peu l’impression de marcher sur des œufs, mais c’était sûrement ce qu’il méritait pour avoir baissé sa garde et s’être mis dans une telle situation. Baek avait bien raison de le mépriser un peu ! Alors Bang soupire, mais ne dit rien, affichant peut-être juste un petit air de chien battu et abandonné sous la pluie, disons ! Et vu l’état de ses fringues, ça complétait merveilleusement le tableau, il n’y avait pas à dire ! Néanmoins, l’autre semble assez volontaire pour savoir une conversation qui ne tourne pas autour des menaces et des projets de meurtres futurs. Ça l’arrange, il ne va pas prétendre le contraire, hein ! Alors Bang a un sourire pour son vis-à-vis, même s’il est moins joyeux et chaleureux qu’à l’habitude, forcément.

Dix-huit ans, donc. Il était de ces gars en terminale qui vieillissaient avant les autres, c’est ça ? Il fait un petit pas vers l’arrière, peut-être même sans s’en apercevoir. C’était plus prudent de rester à distance raisonnable de Baek, lui semblait-il. C’était encore un adolescent, un lycéen. Mais il lui donnait bien plus l’impression d’être un homme qu’autre chose. Il semblait en contrôle. Jayden savait que ça lui manquait, à lui… Il ne s’était pas encore résigné à tuer.

« Ok, ok… J’ai 21, moi. », répond Jayden sans cesser d’observer son interlocuteur, en partie par prudence, au cas où il ferait un mouvement violent vers lui… mais aussi pour mieux l’analyser, peut-être. Il était tellement grand que c’en était indécent. Pourtant lui-même n’avait jamais eu à se plaindre, niveau taille ! Mais ce n’était clairement pas du même niveau… Ses épaules étaient larges. Il était élancé, fin… mais il avait une carrure assez imposante malgré tout. Surtout comparé à la sienne. Pas cool. Pas cool du tout ! Heureusement, Jayden n’était pas juste un semblant de badboy avec un peu trop de finesse dans les membres. C’était aussi un soldat entraîné. Ses deux ans de service militaire, il les avait faits dans l’unité de l’armée de terre la plus difficile et ce, volontairement. Il n’était pas con, il avait bien retenu la leçon… Finalement, le jeune adulte ajoute simplement : « J’sais. J’ai pas eu de chance. Mon anniversaire est en août. Tu crois ça, toi ? »

Il grimace à nouveau un peu à la suite par contre. Oui bon, le côté pratique de n’avoir personne dans le coin n’était présent que tant qu’un cinglé ne vous sautait pas à demi dessus pendant une course effrénée contre la montre, n’est-ce pas ? Mais peu importe. Parce que Jin Hwan semble soudainement trouver l’idée de faire un bout de chemin ensemble bonne. Sympa. Il allait peut-être pouvoir enterrer la hache de guerre pour de bon ! C’était mieux de s’en faire un allié qu’un ennemi.

« Ok alors pourquoi pas la ville ! », s’exclame finalement Bang, puisque de toute façon Jin Hwan n’avait pas manifesté de préférence. Il se sentait plus enthousiaste, d’un coup ! Ils allaient pouvoir faire connaissance. Ce n’était jamais une mauvaise chose, n’est-ce pas ? « On va avoir plus de possibilités là-bas. J’aimerais bien aller visiter une partie de la ville que je n’ai pas encore exploré, en plus. Tu as poussé pas mal, niveau exploration, toi ? »

Jayden réajuste son sac sur ses épaules tout en se dirigeant vers le boisé, s’assurant que Jin Hwan allait le suivre. C’était mieux de ne pas trop se déplacer a découvert, malgré tout ! Oui, malgré sa petite démonstration d’un peu plus tôt, il savait être prudent !!

« Alors t’es là avec toute ta classe. Ça doit être spécial… », commente Bang, assez songeur pour le coup ! Et ce n’était pas un « spécial » agréable, hein. Par contre, après un instant de silence, il demande : « Pourquoi voyager seul alors ? Il n’y a donc personne en qui tu as confiance dans ta classe ? »

C’était étonnant, ça aussi. Et un peu triste, à dire vrai.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


WAKE ME UP BEFORE IT'S TOO LATE 
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 18 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Peut-être en progression

Nombre de victimes : 4
Coupons : 0
Contenu du sac : ▬ Calepin à dessin presque neuf
▬ Calepin à dessin complet
▬ Matériel à dessin (crayons, fusains, gomme, craies, bâtonnets de graphite et estompe en papier)
▬ Portable et son chargeur

▬ Tenue de rechange
▬ Cape de pluie
▬ Duvet de voyage

▬ Trousse de toilette (gel douche, dentifrice, brosse à dent, peigne)
▬ Petite trousse de secours (désinfectant, 1 bande, 2 compresses, 5 pansements, déodorant)
▬ Ecstasy (10)
▬ Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)

▬ Une carte de l'île avec ses zones
▬ Une boussole
▬ Une lampe torche (avec 2 lot de piles : 50% | 100%)
▬ Un mousquet (pistolet)

Avatar : Bang Seong Jun
Pseudo : Frost
Multicomptes : Bae Se Jin

Messages : 82
Activité RP : 6









   Sam 26 Aoû - 17:00

Le 21 juin 2017, 10h45
Dans le lac...!

21 ans. Le garçon qui l'a percuté est plus vieux. Pourtant, il ne paie pas de mine, il n'en a pas l'air. Au contraire, il semble un peu plus jeune. Peut-être un peu comme un adolescent qui s'attarde. Mais Jin Hwan se doute que ce n'est qu'une apparence, une partie d'une apparence. Un côté physique qui chercher encore à exploser et un côté de jeu, qui cherche probablement à leurrer ses adversaires. Et ce n'est pas bête. Mais Jin Hwan n'aurait pas la patience de jouer le gentil petit adolescent qui veut aider tout le monde. Il finirait par étriper des joueurs. Ce qui ne serait pas plus mal vu l'endroit où il se trouve. Mais 21 ans c'est aussi la limite d'âge. La limite pour entrer dans les joueurs possibles. De toute évidence, il n'a pas eu de chance. Et lorsqu'il rajoute qu'effectivement, il n'en a pas eu, il complète sa phrase en spécifiant que son anniversaire est en août... Jin Hwan grimace un peu. Il n'est pas du genre empathique le coréen, mais là, il saisit bien l'horreur de la situation. A deux mois prêt, Jayden était trop vieux, à deux mois prêt, il avait 22 ans. Et il pouvait continuer sa vie paisiblement. Au lieu de ça, il est ici. A deux mois prêt. De quoi donner l'envie de mettre cette île à feu et à sang. Oui, si les rôles avaient été inversés, Jin Hwan aurait probablement été en colère au point de tuer tous ceux qu'il aurait croisés. Mais l'homme qui lui fait face semble au contraire plutôt gentil et avenant. Il a probablement plus de capacité de résilience que Jin Hwan. Il s'est fait à cette idée, peut-être même a-t-il accepté et pardonné le sort ? De son côté Jin Hwan n'accepte pas et ne pardonne pas. Il a déjà vu beaucoup de choses sordides dans sa vie, il n'avait pas besoin de ça. Mais il reste silencieux sur la question se contenant d'un : « Ah ouais… C'est carrément la poisse même... » . Ce n'est peut-être pas une si bonne idée que ça de voyager avec lui. Il n'a pas l'air naturellement très chanceux.

Mais bon, il paraît qu'un peu de compagnie n'a jamais tué personne. Et puis, Jin Hwan se dit qu'il est grand temps de rencontrer un peu d'autres joueurs. Pour apprendre à les connaître, repérer leurs forces et leurs faiblesses, pour mieux pouvoir les exploiter en cas de besoin. Il accepte donc son offre et récupère ses affaires, se préparant à se mettre en marche. Jayden propose d'aller en ville. Pourquoi pas, ce n'est pas la première fois que l'adolescent s'y rend. Et s'ils peuvent trouver de quoi manger, cela sera une bonne chose aussi. Il l'écoute à nouveau, acquiesçant lorsqu'il dit qu'il aimerait bien visiter une partie de la ville qu'il n'a pas encore visitée. Puis, Jin Hwan sourit un peu amèrement avant de répondre : « Pas mal oui... Je n'ai pas tout vu, mais le centre-ville est un terrain que je connais plutôt bien... » . Il est là depuis 21 jours, alors il a eu le temps de le faire oui. De visiter, d'explorer, de retenir les lieux. Mais il n'a pas encore tout vu. Parce que l'ancien terminal est prudent. « Quelle zone tu n'as pas encore visitée ? » Il parle du centre-ville, mais si Jayden veut en donner plus, qu'il se fasse plaisir. Il a l'air d'être du genre à aimer parler pour deux, ce qui convient fort bien à l'ancien lycéen qui lui est plutôt taciturne. Il suit cependant l'autre garçon quand il se met en marche.

Et quand il reprend la parole, il écoute. Il parle de la classe originelle, du fait que ça doit être spécial. Ah ça, pour sûr, ce n'est pas le top des sorties scolaires. Adieu la jolie classe de neige, bonjour le stage en enfer, et que le meilleur gagne. Non mais vraiment. Encore, il aurait pu comprendre que la classe originelle soit une équipe et que les vagues suivantes composent les autres équipes. Cela aurait pu leur apprendre l'unité par exemple. Ils auraient retiré beaucoup de chose de cela. Au lieu de ça, sous prétexte de vouloir compiler des données débiles, ils leur apprennent à trahir les amitiés et à être déloyal. Et ils voudraient les renvoyer à la vie civile en cas de victoire. Vraiment ? Il finit par répondre : « Il n'est plus vraiment question de classe originelle mais d'équipe. Je ne rentrerais pas avec mes camarades de classe mais avec mes équipiers... » . Il soupire. Parce que c'est la réalité. Mais dans son malheur, Jin Hwan a de la chance, à quelques rares exceptions près, il n'appréciait pas vraiment les gens de sa classe. D'ailleurs, il répond : « Il y en a... Mais je ne fais pas confiance à grand monde. Je préfère la solitude... » . Il hausse les épaules. Il est comme ça, et changera probablement difficilement. Il pense à Haneul qui voyage avec Hyun Hee. Il pense à d'autres membres de sa classe qui auraient pu faire alliance également. Mais lui, hormis So Yeon, il n'a pas grand monde sur qui il pourrait compter. Par sa faute bien sûr. Il finit par demander : « Et toi, tu voyages seul ? Tu as rencontré des joueurs de la première vague déjà sur l'île ? » . En dehors du bateau, évidemment.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-



It's hard to live in this hell...

Quand la maison s'effondre il faut partir. Recommencer tout, ailleurs et autrement. Mais le meilleur espoir n'est pas la fuite. Ici, le meilleur espoir est le jeu. Jouer pour qu'une équipe soit la dernière présente sur l'île. Une seule équipe. La sienne.
© Bernard Werber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Pourquoi est-ce qu'il pense sans arrêt à un certain Thaïlandais ?

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Deux paquets de cigarettes mentholées
Une paire de Dr. Martens
Une bouteille de gel douche
Des verres fumés
Un sifflet
Un hoodie
Un pantalon de jogging
Une boîte de 10 médiators


Un Zippo
Une bouteille de crème solaire
Une carte de l’île
Une boussole
Une lampe torche avec piles


Trois petites bouteilles d’eau

Avatar : Bang Yong Guk (B.A.P)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 146
Activité RP : 7









   Mer 6 Sep - 6:01

Jayden se contente d’acquiescer pour ce qui était de sa poisse. Ouais… Elle était presque légendaire à ce stade, il réalisait bien. Mais s’y arrêter un peu trop allait simplement le faire sombrer dans le désespoir. Et il savait ce que ça donnait quand il se laissait aller à désespérer : rien de bon. Alors il se contente d’afficher un sourire qu’on ne peut savoir faux si on ne le connait pas suffisamment. Ainsi, il ne s’y arrête pas, préférant de loin s’intéresser à ce que lui raconte Jin Hwan à la suite, à propos des zones explorées. Visiblement, il en avait fait masse, si on l’écoutait parler. Stratégiquement, c’était ce qu’il y avait de mieux à faire, histoire d’être en terrain connu. Rien de pire que de subir une attaque où on n’avait jamais mis les pieds par ce genre de type qui savait très exactement où il se trouvait… Jayden allait devoir accélérer la cadence s’il voulait suivre un peu le mouvement. Et très vite… Il avait beau ne pas vouloir jouer, avoir l’avantage du terrain restait une excellente façon de rester en vie. Et il n’avait pas décidé de mourir pour le moment.

La question lui est renvoyée. Bang hausse les épaules tout en glissant ses mains dans les poches de son pantalon avec une nonchalance qui ne lui était pas étrangère. Il avait souvent ce genre de comportement qui irritait ses parents au plus haut point !

« Ben en fait j’ai juste exploré la partie qui a le lycée. Du coup j’ai pas mal de rattrapage à faire. », convient tout haut l’homme, ce qui ramenait à résumer ce à quoi il venait tout juste de penser. « Du coup je pense que ça devrait être ma priorité ces prochains temps, surtout qu’il doit y avoir quelques réserves à faire là-bas niveau bouffe ou quoi. Manger des racines, c’est pas trop mon truc ! Mais… justement, ça doit être plutôt chaud dans le coin, non ? »

Disons que les attaques devaient se multiplier là-bas. Et ce n’était pas juste une supposition à la vite. Bang avait entendu des hurlements et même des coups d’arme à feu dans le coin. De quoi donner froid dans le dos. Mais il poussait quand même sa chance en y allant. À petite dose, quoi. Puis, Jin Hwan lui parle d’équipe… et il réalise qu’il ne s’était pas vraiment posé cette question pourtant très importante…

« Tu as une équipe, là ? Ne serait-ce que ponctuelle…? », demande-t-il soudainement, son rythme cardiaque s’accélérant sûrement un peu en même temps qu’il réalise qu’un piège pouvait peut-être être en train de se préparer et qu’il se jetait dedans tête la première… Et la suite à propos de la solitude ne le rassure pas nécessairement à 100% ! « J’ai un peu supposé que tu voyageais seul. Mais je réalise que c’était un peu con. Ils pourraient juste t’attendre ailleurs… »

Quant à ses propres fréquentations, il secoue négativement la tête.

« Pas vu de tes compagnons de classe, non. Enfin, je crois pas. Peut-être que j’en ai croisé qui s’en sont pas vantés ? », suppose Bang tout en haussant les épaules. Ce faisant, il repousse une branche pour mieux passer, s’assurant de ne pas la claquer au visage de l’adolescent au passage. « Mais ouais, je voyage seul pour le moment. « J’vais pas te mentir, la vérité c’est que j’ai pas encore discuté avec beaucoup de joueurs. La solitude commence à me peser un peu. Moi aussi je suis du genre plutôt solitaire, mais la communication est un besoin humain, hein. »

Ça, même les plus grands solitaires ne pouvaient s’en défendre qu’en mentant ! On avait tous besoin de communiquer, certains plus que d’autres. Mais voilà… au final, ça commençait à être lourd.

« J’aimerais bien me trouver une équipe. Mais le problème… », commence lentement Jayden. Il hésite… mais bon, tant qu’à être rendu là, pourquoi pas. Il soupire donc avant de terminer : « Je veux pas savoir la couleur de mon collier. »

Voilà. C’était dit…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


WAKE ME UP BEFORE IT'S TOO LATE 
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 18 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Peut-être en progression

Nombre de victimes : 4
Coupons : 0
Contenu du sac : ▬ Calepin à dessin presque neuf
▬ Calepin à dessin complet
▬ Matériel à dessin (crayons, fusains, gomme, craies, bâtonnets de graphite et estompe en papier)
▬ Portable et son chargeur

▬ Tenue de rechange
▬ Cape de pluie
▬ Duvet de voyage

▬ Trousse de toilette (gel douche, dentifrice, brosse à dent, peigne)
▬ Petite trousse de secours (désinfectant, 1 bande, 2 compresses, 5 pansements, déodorant)
▬ Ecstasy (10)
▬ Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)

▬ Une carte de l'île avec ses zones
▬ Une boussole
▬ Une lampe torche (avec 2 lot de piles : 50% | 100%)
▬ Un mousquet (pistolet)

Avatar : Bang Seong Jun
Pseudo : Frost
Multicomptes : Bae Se Jin

Messages : 82
Activité RP : 6









   Ven 8 Sep - 18:48

Le 21 juin 2017, 10h45
Dans le lac...!

Celui qui l'a précipité dans le lac est un bavard. Il a l'air plutôt gentil, mais étrangement il lui fait l'impression d'être quelqu'un à qui il ne faut pas trop se frotter. La force à laquelle il l'a percuté laisse présager que Jayden pourrait largement se défendre en cas d'attaque. Mais bon, de toute façon Jin Hwan ne compte pas l'attaquer. Au pire, il pourrait tenter de le baîlloner pour le faire taire, mais il va attendre encore un peu. Lorsqu'à son tour, il explique ce qu'il a visité, Jin Hwan l'écoute puis répond : « Il va falloir oui ». Effectivement, une bonne connaissance des lieux est un sacré atout, d'ailleurs il poursuit : « Connaître l'île est le premier atout qu'il faut avoir dans sa manche ici ». Mais bien sûr, nombreux sont les joueurs à explorer et à chercher de quoi se nourir ou se défendre. Certains même cherchent de quoi se soigner. Alors il termine : « Plus tu t'approcheras des zones dans lesquelles tu trouveras des ressources, plus il y aura du monde. Mais c'est un risque à prendre si tu veux survivre ». C'est le jeu. C'est aussi sur ça que misent les organisateurs pour leurs statistiques. Les joueurs ont faim, ils cherchent de la nourriture et forcément, ils trouvent d'autres joueurs. Et la peur fait le reste. La peur ou la haine, d'ailleurs. Car certains sont ici pour tuer.

Le sujet de conversation dérive un peu. Alors il écoute puis finalement répond : « Je rejoins quelqu'un de temps à autre mais la plupart du temps je voyage seul, c'était une bonne supposition ». Jin Hwan ne va pas s'en cacher. Mais il ne donnera pas forcément plus de précision. Par contre, il pense judicieux d'ajouter : « Il n'y a pas de piège ici, je ne te ferais rien et personne ne nous attend en embuscade enfin... pas de mon côté ». Si d'aventure quelqu'un les attendait, il ne le connaîtrait pas. Il marche tranquillement dans la direction qu'ils ont prises, surveillant les alentours d'un regard plutôt attentif, surveillant le moindre signe de passage : traces de pas, branches cassés. Et parfois, il observe aussi le lac et ses algues. L'endroit a surement été agréable un jour. Les berges devaient être entretenue et l'eau bien plus claire. On pouvait surement y voir quelques vieux pêcheurs silencieux tenter d'appâter les poissons. Jin Hwan ne doute pas qu'un jour, cette île a surement été agréable et accueillante. Mais ce temps-là est révolu depuis longtemps.

Jin Hwan trouve ça plutôt drôle de l'entendre parler du besoin de communication. De son côté le terminal s'en sort plutôt bien. Il n'a pas spécialement besoin de voir So Yeon, disons qu'il en a envie pour vérifier qu'elle va bien. Sa seule véritable alliée. Mais il pourrait s'en passer. Enfin, peut-être qu'il se leurre. Mais bon, personne n'a jamais été indispensable à ses yeux. Il répond : « Il va falloir t'y faire. Il y a des gens sympas mais la plupart des joueurs ne pensent pas à discuter en premier... » Il marque une pause. De son côté, il a croisé de tout. Des gens sympas comme des vrais connards. Il sait très bien que Jayden pourrait trouver des gens avec qui satisfaire son besoin de communication. Pas de bol pour lui, c'est sur Jin Hwan qu'il est tombé. Le pro de la non communication. Mais bon, il fait un effort, même si le côté bavard du jeune homme l'horripile un peu. Il l'écoute à nouveau puis penche la tête. Il s'apprête à lui faire la morale quand finalement il se ravise et demande : « Pourquoi est-ce que tu ne veux pas savoir ? ». Bien évidemment, de prime abord il trouve ça totalement idiot, presque suicidaire. Mais il pourrait vouloir tirer dans le tas et abattre tout le monde sans distinction de couleur, ce qui n'a pas l'air d'être le cas. Alors peut-être qu'il a simplement peur de le savoir parce qu'il connait quelqu'un sur l'île ? Jin Hwan ne sait pas, et il est plutôt curieux.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-



It's hard to live in this hell...

Quand la maison s'effondre il faut partir. Recommencer tout, ailleurs et autrement. Mais le meilleur espoir n'est pas la fuite. Ici, le meilleur espoir est le jeu. Jouer pour qu'une équipe soit la dernière présente sur l'île. Une seule équipe. La sienne.
© Bernard Werber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Pourquoi est-ce qu'il pense sans arrêt à un certain Thaïlandais ?

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une tenue de rechange
Deux paquets de cigarettes mentholées
Une paire de Dr. Martens
Une bouteille de gel douche
Des verres fumés
Un sifflet
Un hoodie
Un pantalon de jogging
Une boîte de 10 médiators


Un Zippo
Une bouteille de crème solaire
Une carte de l’île
Une boussole
Une lampe torche avec piles


Trois petites bouteilles d’eau

Avatar : Bang Yong Guk (B.A.P)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 146
Activité RP : 7









   Ven 22 Sep - 14:08

Jin Hwan n’apprenait rien de nouveau à Jayden, sans vouloir le vexer ! Justement, c’était la raison pour laquelle il voulait explorer le plus possible cette île. Et la ville, surtout. C’était encore plus important puisque les contraintes matérielles étaient plus nombreuses. L’air con à se retrouver dans un cul-de-sac si on le poursuivait, hein… Il allait donc probablement essayer d’y passer un peu plus de temps ces prochains jours, histoire de bien se faire à l’endroit et à ce qu’il pouvait avoir d’intéressant, mais aussi de dangereux. Par contre, il finit quand même par hausser les épaules alors que Jin Hwan continue de lui faire un cours de l’île, en quelques sortes !

« Ouais. J’sais que j’suis là depuis deux semaines de moins que toi, mais ça fait quand même une semaine maintenant. », assure Jay tout en ayant un petit sourire désolé pour Jin Hwan. Pas qu’il veuille le froisser, mais là il commençait à lui donner l’impression de le prendre pour un abruti et ça lui plaisait à moitié seulement, disons. Jayden n’était toutefois pas homme à se mettre en colère pour si peu. « J’ai eu le temps de voir comment ça fonctionnait. Mais parfois, on peut juste pas faire ce qu’on veut. J’essaie aussi d’être prudent plutôt que d’me lancer dans la gueule du loup juste pour voir un peu de l’île. »

Puis, Jin Hwan lui explique se retrouver, parfois, avec quelqu’un. Une personne bien précise, visiblement. Pourquoi est-ce qu’ils ne voyageaient pas ensemble ? C’était particuliers, non ? Lui aimerait bien se trouver un compagnon de route fixe. Ce serait moins difficile… Mais en même temps, c’est vrai que s’ils n’avaient pas la même couleur de collier, ça pouvait vite être dangereux ! Jin Hwan le faisait peut-être par simple prudence.

« Ah, c’est quelqu’un de ta classe ? Un ami, genre ? », demande Jayden, se demandant si Jin Hwan lui faisait confiance d’avant l’île ou s’il l’y avait rencontré. Il lui semblait que les équipes que pouvaient faire la classe originelle avaient quelque chose d’un peu plus effrayant que les autres. Parce qu’ils se connaissaient déjà bien. Ils pouvaient, pour certains, se faire entièrement confiance et travailler en symbiose… Quant à la potentielle embuscade qui n’était pas, Jay acquiesce, ajoutant simplement : « Non plus. Bon de toute façon ça aurait été tiré par les cheveux comme mise en scène de mon côté, hein ! »

Ça le fait rire, un rire lent et bas, comme pour ne pas attirer l’attention. Il s’arrête net de marcher deux secondes. Une branche lui avait griffé le torse là où un tatouage allait vite avoir fait de masquer la blessure. Mais, ses médailles militaires s’y étaient prises. Il les décroche rapidement, puis les glisse à nouveau sous son t-shirt. Encore une fois, Jin Hwan lui explique un peu comment les choses se déroulent. Ce qu’il savait déjà aussi ! Il ne devait pas être drôles aux fêtes, celui-là…! Mais cette fois, Jayden ne répond pas, se contentant de continuer à avancer dans la cambrousse ! La question qui suit, celle à propos de son collier, n’est pas pour le surprendre. D’ailleurs, Jayden ne marque pas vraiment de temps d’arrêt avant de répondre.

« Parce que je ne veux pas penser à tuer. », explique-t-il simplement dans un premier temps. Ça semblait être bien logique pour lui mais il savait qu’il passait pour un illuminé… « Si je connais la couleur de mon collier, j’vais toujours penser à ça dès que je rencontre quelqu’un. J’ai pas envie de participer à cette mascarade… Sauf si on m’attaque, j’veux pas blesser. »

Un problème que l’homme imposant près de lui n’avait de toute évidence pas, hein ?

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


WAKE ME UP BEFORE IT'S TOO LATE 
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Trempé de la tête aux pieds feat. Baek Jin Hwan

Page 1 sur 1