AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



FERMETURE DU FORUM





 

 Safe until the morning







avatar
Âge : 19 ans
Vague : #1
Amour : Nop'

Nombre de victimes : 0
Coupons : 418
Contenu du sac : .
◂ une épée courte
◂ deux petites bouteilles d’eau
◂ une carte de l’île
◂ une boussole
◂ une lampe torche (piles fournies)
◂ liseuse Kindle
◂ imperméable noir
◂ 1 tenue de rechange
◂ des lunettes de soleil
◂ une bande médicale
◂ dentifrice + brosse
◂ paq. de cigarettes (25)
◂ 3 stylos 4 couleurs
◂ briquet
◂ brosse à cheveux

Avatar : Wang Jackson (GOT7)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Venom
Multicomptes : Al Baghdadi Judas

Messages : 1239
Activité RP : 2









   Sam 8 Juil - 23:10

22 juin 2017.
21 heures. Le phare.


Il est déjà dix-neuf heures, et Dewei avait décidé que ce soir et cette nuit, il ne dormirait pas dans un arbre. Il avait prit cette habitude depuis le début de l’aventure, pour être sûr d’être à l’abri –et il l’était–, cependant, le vent en plein visage la nuit, ce n’est jamais agréable. Ça lui coutait ses nuits en ce moment, et il préférait de loin ne pas se mettre à ronfler en plein jour, prenant le risque d’attirer l’œil sur lui, peu importe l’endroit où il serait caché. Il avait décidé d’aller se risquer dans un endroit convoité, mais Ô combien à l’abri du vent et de la pluie. Bien entendu, il parlait du phare de l’île. L’endroit devait sans doute déjà être prit s’assaut, et peut-être qu’il y avait déjà des gens prêt à se battre pour y passer la nuit, mais qu’importe ; il ferait demi-tour si la situation l’exige.

Il avait fait très attention à ne croiser personne en route, que ce soit de près ou de loin. En tout cas, dès qu’il apercevait quelqu’un, il faisait en sorte de ne pas être repéré, pour pouvoir vivre encore un peu. Il ne voulait pas faire demi-tour ; pas cette fois-ci. Il l’avait trop souvent fait. Fuir, se cacher, rebrousser chemin… Depuis son arrivée ici, il ne faisait que ça. Il ne jouait pas le jeu ; il ne se battait même pas pour sa survie. Il faisait en sorte d’être totalement transparent, de n’être ni prédateur ni victime. Mais ça ne pourrait pas toujours durer, et il le savait bien… Le collier qui entourait son cou n’était pas une simple décoration. Il pouvait exploser s’il ne tuait personne… Et pour un tas d’autres raisons aussi d’ailleurs.

Son épée en main, il traversait la forêt de long en large et aussi la grande étendue de verdure nue, où n’importe qui aurait pu le voir. Mais il y arrivait enfin, avec soulagement. Il en fit le tour rapidement, en trottinant, pour être sûr que personne ne s’y trouve. Il entrait à l’intérieur et refermait aussitôt la porte derrière lui, sans même regarder d’abord à l’intérieur ; inconscient.

Une fois la porte bloquée, il se retourner, presque soulagé, avant d’ouvrir grand les yeux et de lâcher un cri de frayeur « Aaah, mon dieu !! ». La main sur le cœur, les yeux grands ouverts, il fixait un jeun homme face à lui, assis au sol et contre le mur, les mains et les vêtements plein de sang. Est-ce qu’il s’agissait d’un prédateur ? Et Dewei c’était enfrmé avec lui, bordel… Il regardait son épée, et la brandissait devant lui. « Je… Je savais pas qu’il y avait quelqu’un ici, je ne veux pas te faire de mal, je veux juste me protéger du vent… » il avait peur, mais se rendait bien compte que la jeune personne face à lui semblait plus en état de choc.

En regardant autour de lui, il se rendait bien compte que l’endroit était assez grand pour eux deux. Cependant… Est-ce que l’autre serait d’accord de partager, alors que la loi première de l’île était de tuer ? Il soupirait en frottant son visage d’une main. « Ecoute, je ne veux vraiment pas te faire de mal… Est-ce que tu me laisserai dormir en sécurité cette nuit… ? Je m’appelle Dewei, et je ne veux pas te faire de mal…. D’ailleurs je n’ai jamais fait de mal à personne, ahah…. » Il passait clairement pour un faible, mais i n’était pas prêt pour ça ; tuer. Ça ne faisait pas encore parti de son vocabulaire, ni de ses idées. « Est-ce que ça va… ? »

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


Il y a un temps pour combattre et un temps pour accepter que nous avons perdu, que seul un idiot continuerait la lutte. La vérité... C'est que j'ai toujours été un idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité

avatar








   Sam 8 Juil - 23:47

Il ne savait pas pourquoi il avait pris la direction du phare ni pourquoi il le faisait mais à cet instant précis il ne pouvait penser correctement. La journée avait à peine commencé qu’il avait…enfin Edge avait tué quelqu’un pour la première fois en vingt-deux jours et lui il n’était pas prêt à subir ça, non loin de là. Il avait dû le fouiller, sentir son corps refroidir et se raidir sous ses doigts, il avait dû partir à la recherche de ses objets de valeurs sous les ordres de Yuan. Il avait dû faire tout ça parce qu’il avait peur de mourir, il avait peur que Yuan le tue, il avait peur de n’être réduit qu’à celui qui tue pour le plaisir et non pas à celui qui tue pour survivre. Il avait souffert autant mentalement que psychologiquement, sa cheville encore douloureuse il s’était piteusement avancé vers la direction du phare et encore maintenant il ne savait pas comment il avait fait pour en arriver là et aussi vite. Lorsqu’il était arrivé au phare il s’était lourdement laissé tomber au sol gémissant de douleur tandis que sa cheville lui lançait furieusement. Ce n’était qu’une douleur passagère du moins il en avait espoir, peut-être aurait-il mieux fallu ne pas bouger du chantier, attendre que la douleur passe… Peut-être bien. Mais lui, il n’avait pas voulu rester là-bas, dans ce lieu où il avait arraché la vie. Alors dès que Yuan avait rebroussé chemin il en avait fait de même afin de s’éloigner de ce lieu sordide et cauchemardesque à ses yeux. À bout de forces, il vient replier sa jambe non blessée vers lui tandis qu’il dépose l’arrière de son crâne contre le mur et finalement ferme les yeux.

Au fil du temps la douleur semble alors s’apaiser jusqu’à quasiment disparaitre, une nuit rien qu’une nuit de repos sans bouger, sans marcher et il en était sûr la douleur s’en irait comme elle était venu. Il ne s’était pas fait une entorse non impossible, trop peu douloureux pour ça, non il s’était juste légèrement tordu la cheville en retombant. Il la connaissait cette douleur, il l’avait souvent vécu au lycée plus particulièrement durant les cours de sport, mais ceci ne change rien il avait été inconscient de parcourir une telle distance tant bien même qu’il a tout fait pour ne pas appuyer sur son pied.

Mais maintenant, le voilà assis et adossé contre le mur du phare en partielle sécurité mais au moins il était à l’abri du vent et du froid, peut-être pourrait-il se reposer convenablement cette nuit qui sait.

Mais il avait parlé trop vite, beaucoup trop vite. Voilà qu’un bruit se fait entendre, quelqu’un pousse la porte et la referme tandis que Min Hyuk porte sa main à sa bouche tentant de se faire le plus petit possible, il essaye de se redresser, son corps tremblant doucement mais l’inconnu se retourne poussant un cri de frayeur qui fait sursauter Min Hyuk. L’inconnu porte alors la main sur son cœur et Min Hyuk comprend qu’il en sans doute plus effrayé que lui ne l'était, après tous ses vêtements sont en sang, il a de quoi paniquer. Min Hyuk reste alors relativement calme déglutissant nerveusement, ne sachant que dire ou faire du moins jusqu’à ce qu’il aperçoive son épée et tente alors de reculer encore plus afin de s'enfuir mais mis à part en fusionnant avec le mur s’en était impossible. Il panique à la vue de cette épée des larmes se formant peu à peu tandis que les paroles du blond contrastent avec son geste.

Je ne veux pas te faire de mal…

« Tu me le jure ? Tu…tu ne vas pas me tuer ? » demande t-il de sa voix légèrement tremblante.
Min Hyuk écoute alors attentivement le garçon à l’épée hochant énergiquement la tête, les larmes ayant finit par couler.

« Oui, oui tu…tu peux même prendre le lit ! » offre t-il en affichant un trop maigre sourire

Encore tremblant de peur le jeune homme tente alors de cacher ses vêtements collant un peu plus sa jambe à son torse tandis qu’il replie son haut de ses mains encore rouge de sang.

« Je…c’est pas ce que tu crois…Je…C’est pas moi qui ait tué…C’était un accident. » tente t-il alors de se défendre les larmes aux yeux.

Revenir en haut Aller en bas






avatar
Âge : 19 ans
Vague : #1
Amour : Nop'

Nombre de victimes : 0
Coupons : 418
Contenu du sac : .
◂ une épée courte
◂ deux petites bouteilles d’eau
◂ une carte de l’île
◂ une boussole
◂ une lampe torche (piles fournies)
◂ liseuse Kindle
◂ imperméable noir
◂ 1 tenue de rechange
◂ des lunettes de soleil
◂ une bande médicale
◂ dentifrice + brosse
◂ paq. de cigarettes (25)
◂ 3 stylos 4 couleurs
◂ briquet
◂ brosse à cheveux

Avatar : Wang Jackson (GOT7)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Venom
Multicomptes : Al Baghdadi Judas

Messages : 1239
Activité RP : 2









   Dim 9 Juil - 1:42

Dewei avait répété qu’il ne voulait pas faire de mal au pauvre garçon qui se trouvait face à lui ; il avait l’air bien plus effrayé que lui-même ne l’était. Est-ce qu’il s’était fait des idées, et que ce garçon, qui semblait si jeune physiquement, aurait en fait pu avoir la chance d’éviter la mort aujourd’hui ? Il ne le connaissait pas, et ne l’avait jamais vu passé dans la forêt –en tout cas, pas quand lui y était, pour surveiller les autres passer ou s’entre-tuer– et ça le rendait perplexe. Il baissait son épée et se mordillait l’intérieur de la lèvre, pas sûr de pouvoir lui faire confiance… Bien qu’il n’y aurait rien à craindre ici. Il ne sentait pas de danger en lui. « Je te le promets oui… Je veux vraiment ne pas faire de mal à qui que ce soit, je veux juste me reposer… »

Son vis-à-vis semblait accepter de le laisser dormir ici ce soir, et il en était soulagé. Il observait le lit en question, et ne pensait pas en voir un. Il retirait son sac à dos, et accrochait son épée comme il pouvait, pour ne plus l’avoir en main, et pourtant ne pas pouvoir se la faire piquer. Il frottait son avant bras en secouant le visage. « Non, tu es arrivé avant moi, tu peux le prendre. » Il tentait un sourire, en regardant autour de lui ; la température était bonne ici, c’était vraiment agréable d’échapper à l’extérieur. Mais son –sans doute– colocataire d’une nuit lui faisait de la peine, et il l’écoutait attentivement avant de reprendre, un sourire se voulant rassurant. « Tu sais, même si tu as tué quelqu’un, je ne peux pas t’en vouloir… On est ici pour ça. » Triste fatalité, mais il devait être honnête ; il était reconnaissant de ne pas être mort, et préférait de loin en voir un autre mourir. Il pointait du doigt son corps, caché sous des vêtements tachés de sang. « Tu es blessé… ? Si oui, j’ai une bande médicale dans mon sac, on pourrait peut-être panser ta plaie… » À condition qu’elle soit à un endroit facile à panser. Il venait prudemment s’asseoir à quelques mètres de lui, en l’observant. Il avait peur de paraitre étrange, ou dangereux. « Je vais m’asseoir là, on pourrait parler si tu veux… J’ai l’impression que tu ne dois pas rester tout seul là. Tu veux aller te reposer dans le lit un peu ? » Dewei a beau savoir qu’il doit tuer pour survivre, il reste une bonne patte, et quelqu’un de profondément gentil ; il ne peut pas se résoudre à ignorer la souffrance morale du garçon.

Voyant qu’aucun mot ne semblait sortir de la bouche de son nouvel ami facilement, à moins de répondre à des questions posées, il décidait d’entamer la conversation. Pour meubler, et tenter de le calmer. « Je t’ai dis que je m’appelais Dewei. Bon, en soit, je m’appelle toujours comme ça… Je suis hongkongais. Et si je n’avais pas décidé de faire l’abruti, je serai sans doute encore chez moi. Mais bon, les garçons sont des imbéciles, on se refait pas, hein ? » Et c’était vrai… S’il avait suivi les conseils de ses parents, il serait toujours au chaud dans sa maison, avec ses jeux et consoles. Et il pourrait toujours se rendre au centre d’entrainement les jeudis et samedi, puis aller draguer quelques filles le soir devant les boîtes… Il venait d’arriver, et la vie qu’il avait tant tenter de fuir lui manquait déjà horriblement. Mais il n’était pas stupide ; il allait mourir ici. Il le savait.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


Il y a un temps pour combattre et un temps pour accepter que nous avons perdu, que seul un idiot continuerait la lutte. La vérité... C'est que j'ai toujours été un idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité

avatar








   Dim 9 Juil - 11:54


Min Hyuk semblait alors se détendre doucement, pas énormément mais il ne ressentait plus l’envie de fuir face à cet étrange garçon qui venait de lui promettre de ne pas lui faire de mal et qu’il souhaitait en réalité simplement se reposer. Et afin de le remercier de lui laisser la vie sauve le jeune Min Hyuk en vient même à lui proposer de prendre le lit, certes ce n’était pas du luxe et les nombreux ressorts de celui-ci étaient plutôt en mauvais état mais c’est toujours mieux que de dormir au sol, avait-il pensé. Étonnamment le fameux Dewei refuse sa proposition prétextant qu’il était arrivé après lui et que ce lit lui était dû, Dewei lui semblait être un bon garçon et cette pensée fit doucement sourire le grand brun. Mais vient le moment où le blond redécouvrit le sang sur sa chemise et que son regard en devient plus perçant et curieux Min Hyuk perdit à nouveau ses moyens, expliquant que ce n’était qu’un accident, qu’il n’était pas à meurtrier. La réponse de Dewei le laisse alors profondément surpris peut-être même choqué, mais il sait qu’il a raison. Soudain celui-ci pointe du doigt sa chemise ensanglantée qu’il tentait depuis le début de cacher le questionnant sur la possibilité qu’il eut été blessé. Peu habitué à ce que l’on prenne soin de lui l’adolescent secoua la tête prenant timidement la parole :

« Ce n’est pas mon sang. » annonce t-il profondément attristé et soudainement mal à l’aise de prononcer ces mots pour la première fois depuis "son meurtre"

Néanmoins malgré cette précision Min Hyuk ne retire ni sa jambe ni sa main de sa chemise, souhaitant lui cacher et plutôt se cacher cette macabre peinture encore un peu plus longtemps. Devant lui Dewei prend place prévenant tout de même Min Hyuk qui pendant un instant l’avait scruté d’un air méfiant. Une autre question, Min Hyuk secoue la tête, il n’avait pas le courage de se lever, ni la force  soyons honnête. Le silence reprend alors peu à peu sa place dans la petite pièce et l’adolescent mordille nerveusement sa lèvre, il n’avait jamais été un grand bavard non lui il était la petite tête d’ampoule, le garçon assit à la table du rêveur, celui que l’on remarque à peine mais surtout cet adolescent silencieux. Ceci ne voulait néanmoins pas dire qu’il était associable non loin de là, il adorait se faire des amis, en avoir mais sa timidité presque maladive ne l’en avait pas aidé, puis Edge… Oui Edge était un danger pour lui et ses amis alors il s’était renfermé sur lui-même, préférant rester seul, loin de tous et cette obligation l’avait fait souffrir durant tant d’années, surtout après son départ de sa ville natale, loin de son meilleur ami, de son seul ami… Il reste silencieux une fois de plus écoutant le blond avec attention le blond raconter sa vie, arrachant un autre petit sourire à Min Hyuk qui acquiesce à ses mots. Oui les garçons étaient des imbéciles. Il hésite longuement, mordille sa lèvre, joue avec le tissu de sa chemise le faisant rouler entre ses doigts avant de finalement prendre la parole à son tour :

« Je… Je m’appelle Min Hyuk. » dit-il timidement baissant instinctivement les yeux « Je vivais à Busan avant, mais…j'ai déménagé à Séoul. Je suis visiblement tombé dans la mauvaise classe, après tout je ne suis qu’un boulet… Je sème la malchance autour de moi… » sa voix se fait alors tremblante et l’on peut aisément deviner qu’il est sur le point de pleurer à nouveau, il redresse son visage vers l’adolescent et lui annonce « Je veux rentrer chez moi… Je veux… Je veux qu’on rentre à la maison lui et moi et qu'on recommence tout. Je veux revoir mes parents, ils me manquent… » se met-il à pleurnicher ne pouvant contrôler le flux de ses larmes.


Revenir en haut Aller en bas






avatar
Âge : 19 ans
Vague : #1
Amour : Nop'

Nombre de victimes : 0
Coupons : 418
Contenu du sac : .
◂ une épée courte
◂ deux petites bouteilles d’eau
◂ une carte de l’île
◂ une boussole
◂ une lampe torche (piles fournies)
◂ liseuse Kindle
◂ imperméable noir
◂ 1 tenue de rechange
◂ des lunettes de soleil
◂ une bande médicale
◂ dentifrice + brosse
◂ paq. de cigarettes (25)
◂ 3 stylos 4 couleurs
◂ briquet
◂ brosse à cheveux

Avatar : Wang Jackson (GOT7)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Venom
Multicomptes : Al Baghdadi Judas

Messages : 1239
Activité RP : 2









   Lun 10 Juil - 17:21

Dewei avait parlé longtemps, et avait raconté sa vie à l’inconnu en face de lui. Après tout, il n’avait rien de mieux à faire que tenter de créer une conversation, pour meubler un peu ce silence perturbant. Il lui avait fait peur, avec ses vêtements tâchés de sang. Le fait d’être arrivé rapidement et penser être seul, puis s’apercevoir du contraire a beaucoup joué également… Les battements de son cœur se calmaient à peine, et pourtant, il avait l’impression que le poids qui pesait sur ses épaules venait de s’envoler ; était-ce que parce que le jeune homme en face commençait à lui parler, et à répondre à ses questions, sans avoir l’air dangereux, ou fou ? Oui, sans aucuns doutes.

Il lui annonçait que ce n’était pas son sang, et là, Dewei manqua de tourner de l’œil. Est-ce qu’il avait commit un meurtre ? Cette pensée aurait pu glacer le sang du jeune hongkongais, s’il était encore sur le continent. Mais sur cette île… Ils avaient étaient emmener ici, pour s’entre-tuer. Alors non, il n’était pas surprit, ni même horrifié, parce qu’il sait qu’il y passera aussi, un jour. Mais ça le rendait profondément triste, parce que le visage du jeune homme tirait vers ne innocence certaine. Mais il avait apprit quelques jours plus tôt qu’il ne fallait surtout pas se fier aux apparences ; ses cotes s’en souvenaient encore. Et sa lèvre aussi, parce qu’il s’était prit un sacré revers de la main…

« ça va, je vais pas te poser de questions.. » ça lui brûlait les lèvres d’en poser pourtant, mais il ne voulait pas avoir de réponses… Ce sentiment est assez spécial. Dewei est un jeune homme assez curieux de base, concernant toute sorte de choses. Mais sa curiosité sur l’île n’est plus ce qu’elle était. Cependant, il écoute d’une oreille attentive le jeune homme se présenter, et dire ce qu’il a envie. Il semblait se rabaisser continuellement, et en souffrait visiblement. Est-ce que cette innocence cachait un secret bien plus lourd ? Cette simple pensée fit naître des frissons dans le dos du blond décoloré. « Je suis content de te connaître, même si j’aurai préféré de connaître ailleurs… » Je suppose que le plaisir aurait été multiplié par deux ou trois s’ils étaient sur le continent. En tout cas, concernant Dewei, oui. « Lui et toi ? C’est qui ce ‘lui’ ? » Il avait beau regardé autour de lui, il ne voyait personne d’autre dans le phare. C’était l’un de ses amis ? Est-ce qu’il était sur l’île, mort ou vif ?

Dewei se relevait pour observer l’extérieur par l’unique fenêtre du phare, cherchant âme qui vive, et qui pourrait approcher. Il soupirait un peu d’agacement, mais aussi de soulagement, en voyant des gens au loin, quine semblant cependant pas vouloir s’approcher –tant mieux pour eux, dans un sens-. Il se frottait la nuque, commençant à se sentir fatigué par tout ça. « Je peux te demander tu es de quelle vague ? Moi je suis arrivé il y a peu, peut-être une semaine au plus, je ne m’amuse plus à compter déjà. La première vague. » Il devait venir de la première aussi, de l’originelle au mieux… Il se demandait comment ont survécus les premiers arrivés ici, et s’il allait en avoir des nouveaux bientôt… Il se sentait dépasser par les événements. Un mauvais rêve, dont-il ne pouvait malheureusement pas se réveiller. Sa seule consolation était de ne pas être seul ici.

Spoiler:
 

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


Il y a un temps pour combattre et un temps pour accepter que nous avons perdu, que seul un idiot continuerait la lutte. La vérité... C'est que j'ai toujours été un idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité

avatar








   Lun 10 Juil - 19:57

Min Hyuk n’avait jamais été aussi soulagé que lorsqu’il se fit exempter de questions de la part du blond décoloré, d’un faible hochement il le remercie ne se sentant définitivement pas prêt à en parler avec quelqu’un, surtout avec un inconnu. Suite à ça notre jeune adolescent tourmenté ose enfin prendre la parole afin de se présenter au dénommé Dewei. Un grand sourire se dessine alors sur les lèvres de Min Hyuk lorsque Dewei lui fait pas de son plaisir de le connaitre, mais très vite il déchante, son sourire disparaissant à nouveau en se souvenant du lieu macabre et sanguinaire où ils étaient enfermés, lui et un bon nombre d’adolescents.

« Moi aussi… J’aurai tant aimé. » dit-il avec une tristesse sans nom dans la voix

À nouveau un sourire prend forme aux coins des lèvres du brun au bandana rouge et il mordille longuement sa lèvre, ce lui c’était Jae Geon, ce lui était son meilleur ami. Un petit rire s’extirpe alors de ses lèvres lorsqu’il remarque que Dewei observe autour de lui, peut-être inquiet de ne pas être seul surement.

« Ne t’inquiète pas il n’est pas là… Je ne sais même pas où il est enfaite. Je m’en veux d’être parti, de m’être enfui comme un lâche… Ce lui… Ce lui c’est mon meilleur ami. Il s’appelle Jae Geon, il est incroyable… Il est beau aussi, magnifique devrais-je dire. Mais il est jeune, si jeune… Je pensais ne jamais le revoir et le voilà qui débarque. J’aurais préféré ne plus jamais le revoir de toute ma misérable vie que de le retrouver ici… Il ne mérite pas de mourir tu sais . Il ne mérite pas de connaitre l’horreur des jeux... Je le déteste. Je le hais pour avoir été pioché par le destin. Mais au fond je ne peux que m’en vouloir à moi-même, je sème la poisse comme l’on sème les malheurs, s'il ne m’avait pas approché, si je n’avais pas déménagé si… Si je ne l’avais pas connu il ne serait pas ici aujourd’hui. » Il marque alors une longue pause durant laquelle quelques larmes solitaires glissent sur ses joues  « Je n’aurai pas dû le laisser seul… Mais j’ai fui… Je… Je voulais le protéger, me protéger moi afin de mon convaincre que le jeu était en train de me monter à la tête, qu’il n’était pas ici. Qu’il n’était qu’un mirage… Mon petit Jae Geon… » achève-t-il en refoulant un énième sanglot.

Entre-temps le faux blond s’était avancé vers l’unique fenêtre du phare, semblant surveiller du haut de celle-ci la moindre trace de vie. Un soupire s’extirpe alors de ses lèvres et Min Hyuk ose demander :

« Il y a quelqu’un c’est ça . »

Dewei se frotte la nuit, il doit être épuisé pense Min Hyuk avant d’écouter ses questions et d’y répondre dans les secondes qui suivent :

« Je suis de la classe originelle… Tu es de la première vague… Comme lui. Dis-moi… Quand êtes-vous arrivé ? » demande-t-il en pensant à Jae Geon, soudain l’état de son voisin lui rappelle à la raison et il demande précipitamment. « Non laisse tomber... Je… Tu es fatigué. Allons nous reposer, je prends le premier tour de garde, tu sembles beaucoup plus fatigué que moi. » annonce Min Hyuk avec un fin sourire avant de pointer le lit du doigt. « Vas-y… Je ne te ferai rien… » lui dit-il avant de désigner sa cheville d’un mouvement de tête « C’est moi qui devrais avoir peur… Je ne risque pas d’aller très loin avec ça. »

À nouveau un sourire et Min Hyuk qui se redresse légèrement venant s’installer plus confortablement contre le mur, osant enfin déplier sa jambe de sur son torse s’adressant à nouveau à Dewei :

« Je suis désolé pour…ça. » dit-il en faisant référence au sang sur sa chemise avant de continuer « Tu as faim ? Il doit me rester quelques gâteaux au chocolat… Ils n’ont plus toutes leurs saveurs mais… C’est toujours mangeable…je crois. » lui propose t-il ,légèrement honteux.

Min Hyuk avait le cœur sur la main, peut-être même trop.
Revenir en haut Aller en bas






avatar
Âge : 19 ans
Vague : #1
Amour : Nop'

Nombre de victimes : 0
Coupons : 418
Contenu du sac : .
◂ une épée courte
◂ deux petites bouteilles d’eau
◂ une carte de l’île
◂ une boussole
◂ une lampe torche (piles fournies)
◂ liseuse Kindle
◂ imperméable noir
◂ 1 tenue de rechange
◂ des lunettes de soleil
◂ une bande médicale
◂ dentifrice + brosse
◂ paq. de cigarettes (25)
◂ 3 stylos 4 couleurs
◂ briquet
◂ brosse à cheveux

Avatar : Wang Jackson (GOT7)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Venom
Multicomptes : Al Baghdadi Judas

Messages : 1239
Activité RP : 2









   Mar 1 Aoû - 20:31

Dewei s’en voulait un peu d’avoir posé des questions à Min Hyuk. Ce n’est pas parce qu’il se mettait à parler, bien au contraire ; quelqu’un qui est capable de mettre des mots sur ses émotions ne peut pas être quelqu’un de foncièrement méchant. Cependant, il s’en voulait un peu de lui faire dire des choses qui lui faisaient du mal ; Dewei avait la chance de ne connaître personne sur l’île, et imaginer quelqu’un d’assez proche se trouver ici aussi... Non, il n’aimerait même pas l’imaginer. Il comprenait sans grande peine le chagrin que pouvait ressentir Min Hyuk.

Peut-être qu’ils auraient pu être amis, s’ils s’étaient rencontrés sur le continent ? Dewei n’avait pas beaucoup d’amis, mais c’était mieux que rien selon lui, car il était proche de tous. Après, il passait souvent son temps devant ses consoles, ou à l’entrainement… Il se demandait aussi s’il n’avait pas déjà vu Min Hyuk, alors qu’il était perché dans le haut de son arbre, pour éviter les gens. Toujours contre la fenêtre pour s’assurer que personne ne soit en train d’approcher, Dewei ajouta « Tu sais Min Hyuk, la poisse moi, je n’y crois pas. Si ton meilleur ami s’est retrouvé sur cette île au même titre que toi, c’est qu’il devait y être. C’est le destin qui est annonciateur de malheur. » Il ne croyait pas au destin. Enfin, pas avant d’arriver sur l’île en tout cas ; lui avait désobéit, et il avait fini par se retrouver là. Il avait voulu fuir ses parents en quittant le pays. Maintenant, c’est sûr qu’il aurait la paix pour un sacré bout de temps. « Tu ne devrais pas te rendre malade comme ça, tu n’y est pour rien. »

Il posait des questions, et Dewei pouvait apporter une réponse à chacune d’entre elles. C’était au moins un point positif. « La première vague est arrivée sur l’île le quinze juillet. Et on devait être quelque chose comme… Quinze ou vingt. Oui un truc comme ça. Il y avait même un gars totalement cinglé qui s’est amusé à me poursuivre il y a quelques jours. » Inutile de dire que ça ne figurait pas parmi ses meilleurs souvenirs hein. Mais dans le fond, il avait pu s’en tirer, alors ce n’était pas si mal.

Min Hyuk avait bien vu que Dewei était fatigué, et avec gentillesse, il lui dit qu’il prendrait le premier tour. Ça lui faisait plaisir, parce qu’il n’était pas sûr de tenir une heure de plus. Il parti s’asseoir dans le lit, puis s’y allongea en soupirant. Ce n’était pas si inconfortable en fin de compte ! Il se redressa et tendit son épée à Min Hyuk. « Tiens, prends là pendant que je suis endormi, si ça peut te rassurer. Si quelqu’un tente d’entrer, ou que tu vois quelque chose, réveilles-moi, je nous protégerai tous les deux. » C’était sérieux ; Min Hyuk avait mal à la cheville, alors il n’allait pas pouvoir les protéger. Puis, c’était un petit gabarie, mine de rien.

Allongé, Dewei souriait en coin, alors que ses yeux étaient clos. « Je n’ai pas faim, merci. Manges toi. » Il se doutait bien aussi que le sang sur son corps n’était pas arrivé là par hasard. Lui aussi, il serait obligé de tuer un jour ; c’est la sale règle du jeu dans lequel ils sont tombés. « T’en fais pas pour ça. C’est triste qu’on doive faire ça. Je suis désolé que tu ais du le faire. » Il ne savait pas la raison, s’il était la victime ou l’attaquant. Mais il était désolé tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité

avatar








   Mar 1 Aoû - 23:04

Min Hyuk pleurait silencieusement, recroquevillé dans son coin, son cœur saignant à l’évocation de son meilleur ami. Oh, qu’il s’en voulait de s’être enfui sans un regard en arrière, il aurait pu rester à ses cotés … Le protéger. Oui, il aurait du mais il ne l’a pas fait et ceci le rongera jusqu’à la fin de sa vie si il ne le retrouve pas vivant… Néanmoins malgré sa profonde tristesse Min Hyuk affiche un petit sourire, assez grand pour tenter de camoufler sa peine tandis qu’il écoute attentivement Dewei, reniflant bruyamment avant de venir essuyer ses larmes avec sa manche avant de murmurer :

« Alors le destin est mauvais…Il…Il s’amuse avec moi. »

« Tu ne devrais pas te rendre malade comme ça, tu n’y est pour rien. » termine alors Dewei arrachant un maigre sourire au grand brun dont les joues étaient trempés par ses larmes.

« Tu…Tu le penses vraiment ? Mais…Je…Je l’ai abandonné, si…S’il lui arrive quelque chose je ne me le pardonnerai jamais. » murmure t-il d’une voix teintée de tristesse et de nostalgie, le garçon n’attendant aucune réponse de la part de Dewei et d’ailleurs il le lui fait comprendre d’un bref regard.
Suite à ça la curiosité de Min Hyuk prend à nouveau le dessus et il questionne le grand blond à propos de leur date d’arrivée, se ravisant très vite en remarquant l’extrême fatigue de son nouvel ‘ami’. Mais à son plus grand étonnement Dewei lui répond tout de même, arrachant un nouveau sourire à Min Hyuk. Donc Jae Geon était là depuis déjà une semaine en avait conclu le joueur mauve, l’espoir renaissant doucement en se disant que si Jae Geon avait survécu seul jusqu’à là, il avait peut-être une chance de le retrouver.

« Vingt… » murmure t-il pour lui-même « C’est énorme. » termine t-il avant que Dewei n’accepte de se reposer, Min Hyuk proposant même de prendre le premier quart afin de permettre au garçon de dormir un peu et de reprendre des forces.

Dewei s’avance alors vers le lit sur lequel il s’asseoit le testant quelques secondes avant de s’y allonger. Durant tout son manège le garçon ne le lâche pas du regard, écarquillant les yeux lorsque le blond se redresse pour lui tendre son épée. Timide il n’ose pas la prendre avant de se faire convaincre, le garçon portant sa main tremblante à celle-ci avant de la prendre entre ses doigts, remerciant timidement Dewei. Après tout Dewei venait de lui faire preuve de sa confiance et mine de rien ceci avait touché l’adolescent, le garçon n’étant encore qu’un inconnu venait de littéralement lui remettre sa vie entre ses main. En effet, il lui suffisait simplement de s’approcher de lui et de l’égorger dans son sommeil pour récupérer son arme et ses affaires, mais soyons sérieux une seconde. Min Hyuk ne ferait jamais ça, par contre Edge c’est une toute autre histoire. Min Hyuk rabat alors l’épée contre son corps de façon à pouvoir s’en servir tout de même en cas d’urgence sans pour autant être inconfortable. Pendant quelques secondes Min Hyuk se fait silencieux avant de lui proposer à manger, une collation que refuse Dewei bien entendu avant de prendre pitié pour lui Min Hyuk baissant honteusement les yeux en se remémorant son crime.

« Bonne nuit Dewei… » murmure t-il simplement le regard vide tandis que le silence refait très vite son apparition et quelques minutes plus tard Min Hyuk comprends que l’adolescent venait de s’endormir, le laisser veiller sur lui.

Durant de longues minutes Min Hyuk se montre tendu, sursautant aux moindres bruits avant qu’il ne réussisse à se calmer une fois que la pénombre ne se soit emparée de la pièce et que plus un bruit ne se fasse entendre.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé









   

Revenir en haut Aller en bas
 

Safe until the morning

Page 1 sur 1