AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




La MAJ du 1er septembre est là ! Cliquez ici pour la découvrir !
Un event est en cours ! Venez lancer le dé ici pour découvrir l'état de votre personnage !
Tentez votre chance au Lucky Spin pour remporter des lots inédits !




 

 Dette gravée au fer rouge - Ft. Kang Haneul et Nishimura Shiro







avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Aime Shiro mais ça n'a pas l'air réciproque :/

Coupons : 89
Contenu du sac : - une trousse avec une gomme, un critérium, un stylo quatre couleurs et du blanco.
- Un cahier de notes
- un sachet de chips saveur miel... Vide et plein de gras
- un appareil photo de stage avec une carte SD pleine
- Une trousse de toilette avec une brosse à dent, du dentifrice et un produit de protection pour les lentilles
- Une trousse à maquillage avec un crayon et du fard noir.
- Une boite pour ses lentilles de couleurs bleu
- Une blouse pour les stages en hôpital déchiré en bas


► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5) Une vide et une dernière entamée
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
▬ Une peluche Winnie l'Ourson de 20cms
▬ Une petite tondeuse électrique pour les cheveux

Avatar : Shohei (Arlequin)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : Miyo
Multicomptes : Sanders Kilian

Messages : 609
Activité RP : 5









   Dim 2 Juil - 16:48


Dette gravée au fer rouge
25 Juin aux alentours de 6 heure du matin :

Le soleil se levait doucement et permettait d'y voir. Assez en tout cas pour s'aventurer dans la forêt. Sur cette île c'est comme si le temps était suspendu, comme si le monde autour avait cesser d'exister. Pourtant chacun savait que là bas quelque part vivent encore les personnes laissées de côté se demandant ce qui se passe. Bien que cela fait maintenant 10 jours qu'Haruto est sur l'île , il ne cesse de penser comment vont ses proches et comment a réagit son père lorsqu'il n'a eu aucune nouvelle de son fils... Mais l'heure n'est pas aux larmes, il fallait avancer et penser peut retarder la progression. Il faut juste penser à des choses utiles comme par exemple de nouvelle idée pour survivre, ou encore comment se repérer dans une aussi grande forêt... Le sens de l'orientation n'est pas le point fort de l'apprenti médecin qui pour l'instant n'avait pas encore explosé pour une erreur de localisation et en pénétrant par accident dans une zone interdite. Forte heureusement d'ailleurs...

Si le brun pouvait tirer quelque points positifs dans ce malheur ce serait déjà pas mal. Le brun était ravi de voir qu'il avait récupérer la maîtrise de ses actions. En effet les premiers jours le jeune homme tremblait et avait cette boule à l'estomac qui l'empêchait de contrôler ses tremblements. Mais quelques jours plus tard l'habitude s'est installée et le stresse et la peur ont disparus après l'avoir épuisé. Ses insomnies ont quasiment disparues. C'est une bonne chose mais d'un autre côté le jeune homme espère récupérer cet état d'angoisse et de stress rapidement si une situation dangereuse venait se présenter. C'est grâce à cela qu'il pourra développer ne serait-ce qu'un peu ses capacités physiques. Comme courir plus vite, être moins fatigué etc... Il sait que l'angoisse provoque une montée d'adrénaline très efficace voir nécessaire dans les situations de survies. Tout en réfléchissant l'homme progressait dans la forêt et se dit qu'il serait plus prudent de se concentrer car il est facile de se faire prendre par surprise ici. Le brun observa les alentours. Le vent était faible et les branches bougeaient légèrement faisant leur bruissement caractéristique, ainsi que le bruit d'insectes et autres bruits caractéristiques d'une forêt. Mais rien d'autre ce qui signifiait qu'il était seul... Enfin à ce qu'il entendait. Mais pas tout le monde ne fait autant de bruit qu'Haruto qui bien que n'étant pas un éléphant et ne faisait pas trembler le sol pouvait être assez bruyant surtout en forêt. Les craquements sous ses pas le montraient bien.

Ses affaires sur les épaules il arriva vers un lieu un peut dégagé avec des troncs au sol. Un jeune homme gracieux se tenait là... Mais on dirait... En effet le brun le connaissait et l'avait rencontré alors qu'il pensait y rester.

Flashback: La faim tarauder Haruto qui avait déjà épuisé ses ration il avait besoin de se nourrire pour subsister. Mais le 21 juin il avait croisé un jeune homme plutôt frêle et jeune. Mais comme on ne juge pas un livre sur sa couverture, Haruto s'est approché montrant clairement qu'il n'était pas armé. « Désolé de venir te déranger mais... » Demander ça lui coûtait beaucoup mais pour survivre il ferait tout. « Je n'ai plus de ration et je ne trouve rien de potable à manger, alors si tu sais comment on fait... Aides moi à survivre, je te promets de te rendre l'appareil mais aide moi s'il te plais... » Demanda t-il en s'inclinant poliment. À sa grande surprise le jeune homme accepta. Cela le surprit mais lui fit aussi se promettre intiment de lui venir en aide à son tour si besoin... Il lui apprit où et comment trouver de quoi se nourrir sur l'île à l'aide de plantes et de fruits. Haruto le remercia et discuta un peu avec lui se présentant brièvement. Il apprit que le jeune homme s'appelait Haneul. Le brun l'écoutait avec attention mais il fut distrait par quelque chose. En observant la jambe d'Haneul il semblait blessé... Mais comme il ne s'en plaignait pas Haruto se disait qu'il devait avoir réussi à se soigner. Après l'avoir aidé Haruto remercia son nouvel ami et partit avec un sourire. Il allait pouvoir se nourrir comme il faut. Fin du flashback.

Haruto eut un sourire en reconnaissant le petit blond et s'avança vers lui. Il l'aimait bien ce petit même s'il paraissait faible, il ne l'était pas et de plus son nom lui rappelait celui de l'ancienne épouse de son père. Il l'appréciait bien et l'envie de le protéger pour ce qu'il a fait pour lui était présente. Mais le brun s'arrêta net en voyant que l'état de sa jambe avait empiré, car il semblait souffrir. « Haneul... » Souffla Haruto inquiet, avant d'aller vers lui rapidement faisant craquer les brindilles et les feuilles sous ses pas précipités. Le brun arriva prêt de lui et s’accroupit pour se mettre à sa hauteur et observer sa jambe. « Comment tu t'es fait ça ? Ça a empiré ? Je pensais que tu t'étais soigné. » Dit-il inquiet. Le brun posa délicatement sa main sur la jambe du blessé et l'observa. Il pourrait au moins lui être utile mais le voir dans cet état était assez douloureux pour Haruto qui espérait que le petit s'en sorte. Avec une jambe dans cet état cela risque d'être difficile...
Codage par Libella sur Graphiorum


Hors RP:
 


Dernière édition par Song Haruto le Sam 9 Sep - 11:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 221
Activité RP : 11









   Jeu 6 Juil - 21:46

Lorsqu’il avait entendu le bruit, il avait été trop tard. Pourtant, Haneul n’était pas du genre à baisser sa vigilance et c’était d’ailleurs à ça qu’il devait sa survie jusqu'à présent. Sa volonté était forte et il était du genre combattif, il s’en rendait surtout compte maintenant qu’il était en plein cœur du pire cauchemar de Corée. S’il s’était posé au milieu de cette forêt, c’était pour la même raison qu’il n’avait pu fuir rapidement. Il avait été bête. Il aurait dû se poser en lieu plus couvert où il aurait pu se cacher en deux temps, trois mouvements. Mais sa jambe. Sa foutue jambe l’inquiétait de plus en plus. Haneul essayait de le cacher à Hyun Hee, mais son meilleur ami n’était pas idiot. Il voyait bien qu’il ne pouvait plus se déplacer aussi rapidement et qu’il grimaçait plus souvent qu’à son tour lorsqu’ils devaient bouger. D’ailleurs, Hyun Hee n’insistait plus autant qu’avant pour passer rapidement d’un lieu à l’autre et ils étaient donc en train de faire la pire bêtise possible dans leur état : être sédentaire. Haneul devait trouver une solution à son problème. Sinon, il allait être obligé de quitter Hyun Hee pour ne pas le désavantager et cette solution lui faisait terriblement peur.

Ainsi donc, Haneul est sur le point de se cacher lorsqu’on débarque… et son regard croise celui du nouveau venu alors même qu’un long frisson de terreur remonte son échine. Pourtant, une petite voix murmure à son oreille qu’il devait s’intéresser davantage aux traits de l’homme qu’à sa présence. Que finalement, les choses n’étaient peut-être pas aussi désespérées qu’elles semblaient l’être d’un premier abord. Et lorsqu’enfin, Haneul reconnaît celui qui lui faisait face, ses lèvres en cœur forment un petit « o » presque comiques avant qu’il ne se détende soudainement. Un soupir franchit le seuil de ses lèvres. Lui…

____________________________



Il faisait chaud en ce 21 juin et Haneul arpentait patiemment la forêt en quête d’une verdure non seulement comestible, mais qui saurait être assez nutritive pour lui permettre d’avancer encore un bon moment. Du dos de sa main, il avait repoussé une longue mèche blonde tout en décollant un peu de sueur de son front. Il avait encore une fois été trop imprudent. Pourtant, ce n’était pas une habitude chez lui… Mais les yeux rivés au sol dans l’unique but de se trouver à manger, Haneul avait été surpris. Il avait sursauté, plaquant son dos contre un tronc, son regard en amande ronde aux pupilles dilatées par la terreur scrutant le nouveau venu. Un bel homme, indéniablement. Il avait quelque chose de ténébreux, de sombre. Mais lorsqu’il avait ouvert la bouche, Haneul avait rapidement compris que ce n’était qu’une question de look. Sa voix était douce, son attitude aussi. Et il semblait désespéré. Le Coréen avait gardé le silence un court moment à cet instant… avant de se faire un peu hargneux !

« Je vends ma peau chèrement. Tu n’es peut-être pas prêt à en payer le prix, alors reste loin ! », avait-il grogné, plus effrayé qu’en contrôle à ce moment-là, mais ne voulait pas le montrer. En déployant ses plumes les plus impressionnantes, on évitait parfois le combat. Et c’était tout à son honneur de le faire parce que Haneul n’était pas un des guerriers de cette île… Mais le jeune homme semblait si désespéré… et il ne voulait qu’apprendre à trouver de quoi se nourrir, semblait-il… Haneul avait eu une forte hésitation, mais malgré son caractère parfois à la limite de l’insupportable quand il faisait sa princesse, l’adolescent avait bon cœur. « Je vais t’aider. »

Il n’avait pas voulu parler de sa jambe à ce moment-là. Pour ne pas montrer sa faiblesse. Et il avait assuré qu’il avait fait le nécessaire, que ça n’y paraîtrait même plus dans quelques jours. Il avait donc balayé le sujet du revers de la main et plutôt pointer des plantes pas comestibles, mais qui poussaient dans le même environnement que celles qu’il cherchait présentement, expliquant à Haruto -c’était son prénom- qu’il fallait être attentif à tout et pas juste précisément à ce qu’ils cherchaient.

____________________________



« Haruto ! », s’exclame doucement Haneul, aussi surpris que soulagé de trouver l’homme là où il avait cru qu’il trouverait plutôt un prédateur de la pire espèce : humaine. Par contre, alors que Haruto s’approche, il ne peut lui cacher plus longtemps ses problèmes… et Haneul ferme lentement les yeux, donnant sûrement l’impression d’être déjà soumis au dur destin. Il n’en était rien. Il allait se battre jusqu’à la toute fin. Mais… Il est vrai qu’il commençait à être découragé. « Je sais. »

Deux petits mots néanmoins forts en sens puisqu’il avouait pour la première fois avoir un réel problème. L’adolescent blond s’assoit à nouveau sur un tronc d’arbre renversé. Mais alors que l’autre se précipite vers lui, il reprend rapidement la parole.

« Fais moins de bruit ! », dispute doucement Haneul tout en faisant signe à Haruto de ralentir le pas. Il devait faire gaffe à l’endroit où il mettait les pieds, allons ! Il en profite pour se pencher, roulant un peu mieux la patte de son pantalon, jusqu’à ce qu’une partie de sa cuisse blanche soit mise à nue elle aussi. Il était prêt à demander toute l’aide dont il avait besoin. « J’ai désinfecté les plaies au savon. C’est ce que j’ai de mieux. Comme tu peux voir, ça va relativement bien de ce côté-là. Mais ma jambe est vraiment enflée. Je crois que les muscles sont échauffés et je n’ai rien… J’ai mis de l’eau fraîche, mais j’aurais besoin de glace… Je ne sais plus quoi faire. Je n’ai rien pour me soigner et mon compagnon de route non plus… »

Il relève finalement la tête vers Haruto, lui offrant un petit sourire pâle. Levant une main, il vient doucement caresser les jolis cheveux bien noirs de son vis-à-vis.

« Et toi ? », demande doucement le blond, n’oubliant pas les propres problèmes du jeune homme. « Comment vas-tu depuis la dernière fois qu’on s’est vu ? »

C’était bon de revoir un visage amical. Ils n’étaient pas nombreux sur cette île…


Hors Jeu:
 

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Aime Shiro mais ça n'a pas l'air réciproque :/

Coupons : 89
Contenu du sac : - une trousse avec une gomme, un critérium, un stylo quatre couleurs et du blanco.
- Un cahier de notes
- un sachet de chips saveur miel... Vide et plein de gras
- un appareil photo de stage avec une carte SD pleine
- Une trousse de toilette avec une brosse à dent, du dentifrice et un produit de protection pour les lentilles
- Une trousse à maquillage avec un crayon et du fard noir.
- Une boite pour ses lentilles de couleurs bleu
- Une blouse pour les stages en hôpital déchiré en bas


► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5) Une vide et une dernière entamée
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
▬ Une peluche Winnie l'Ourson de 20cms
▬ Une petite tondeuse électrique pour les cheveux

Avatar : Shohei (Arlequin)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : Miyo
Multicomptes : Sanders Kilian

Messages : 609
Activité RP : 5









   Ven 7 Juil - 20:47


Dette gravée au fer rouge
Haneul avait l'air surpris de le voir mais Haruto était surprit de voir que son état s'était aggravé.... Non il ne le laisserait pas dans cet état c'est impossible voir impensable. Il prononça son nom et le brun s’inquiéta posant plusieurs questions auxquelles le plus jeune répondit un « je sais » qui attrista plus encore l'apprenti médecin. Ce dernier s'avança plus rapidement pour combler les derniers mètres entre les deux hommes. Haruto se disait pourtant qu'il avait l'air très solide et en avait déduit que le voir dans une telle situation doit être rare. C'est sûr la première fois qu'il l'avait vu il était si solide...

Flashback: « Je vends ma peau chèrement. Tu n’es peut-être pas prêt à en payer le prix, alors reste loin ! » Haruto l'observa un peu perdu. Il avait été agressif sans s'en rendre compte ou bien... ? Le brun était un peu perdu mais il savait ce qui ne voulait pas. Il ne voulait pas mourir ou tomber malade juste parce qu'il a manger quelque chose qui n'est pas comestible... Haruto reprit donc ses supplique pour prouver au jeune homme qu'il n'avait pas envie de se battre bien au contraire. À sa plus grande surprise l'homme accepta. « Merci beaucoup heu... ? » Le brun attendit que le jeune homme se présente. Haneul expliqua qu'elle plante était comestible et le brun vit sa jambe mais il ne semblait pas en souffrir. Alors il ne fit aucune remarque. Cela dit l'apprenti médecin se méfiait des informations données par son interlocuteur et si c'était un piège ? « Donc c'est comestible ? » Demanda t-il peu sûr de lui. Il en avala un morceau et pour l'instant ça allait il fallait maintenant voir sur la durée.

Haruto prit une autre plante et se tourna vers son guide. « Et celle-ci ? » Demanda t-il en montrant une plante vénéneuse... Il n'y connaissait vraiment rien sauf en plante médicinale et encore, pas toutes... Mais qu'importe l'autre jeune homme était là pour l'aider et ne semblait pas lui tendre de piège car il semblait en chercher aussi... Haruto avait envie de lui faire confiance. Fin du flashback.

Seulement le Haneul râleur refit surface, car il lui demanda de faire moins de bruit et de faire gaffe où il mettait les pieds. Haruto n'est pas vraiment doué pour ça... Mais là en plus un de ses proches était blessé alors non faire attention où il marche n'est plus la priorité. « Tu as dû faire bien plus de bruit que moi en te faisant ça donc laisse moi voir. » Dit-il pour le taquiner un peu. Même s'il était fort la douleur a dû le faire crier à un moment ou un autre. Le brun arriva près du jeune homme qui avait laissé apparaître sa blessure. L'apprenti médecin s'accroupit pour observer la blessure écoutant attentivement son protéger. Il a désinfecté les plaies avec du savons et les muscles se sont contractés et l'eau froide n'y fait rien. Le brun réfléchit et son regard s'assombrit. La haine contre celui qui a fait cela commence à être élevé. Mais l'heure n'est pas à la haine mais bien aux soins et faire de la glace sans source de froid reste un problème. Il y a bien des méthodes mais qui ne se réalisent qu'en laboratoire. Ils n'ont ni le temps, ni le matériel nécessaire pour cela... Non il faut voir le vrai fond du problème. La plaie n'est pas infectée et apparemment a eu le temps d'à peu près se refermer...

Le brun réfléchissait mais son regard était toujours aussi noir et ses mâchoires serrées, mieux valait ne pas approcher ses protégés... Haruto releva alors les yeux vers le blond perdant son regard noir en sentant le blond lui caresser quelques mèches de cheveux. L'apprenti médecin vit sur le sourire pâle de son interlocuteur. Il lui rendit un doux sourire rassurant, posant sa main sur celle d'Haneul dans ses cheveux la caressant un peu puis la remit sur son sac. Il fallait qu'il trouve quelque chose pour le soulagé un peu et empêcher la blessure d'empirer. Rester immobile est très dangereux ici... Haneul lui demanda alors si lui allait bien. Le brun fouilla son sac la colère visible sur son visage. « Moi ça va mais on peut pas en dire autant de toi... Celui ou celle qui t'a fait ça, n'ira pas bien lui si je le croise... » L'avertit Haruto qui ne supportait pas qu'on fasse souffrir ses protéger ainsi. Il sortit sa blouse d'hôpital. C'est toujours mieux que rien... Il déchira le bas de sa blouse et remit le reste dans on sac. « À moins que cette personne ne soit déjà morte ? » Le brun sortit sa bouteille d'eau fraîche et en versa un peu sur le tissu.

Il entoura le tissu autour de la cuisse du plus jeune. « Dis moi si je te fais mal ? » Demanda doucement Haruto qui avait un peu perdu son aura noire. « Je vais rester avec toi tant que tu ne va pas mieux d'accord ? » Demanda le plus grand. Un léger soupire s’échappa des lèvres de l'apprenti médecin. Il regrettait de s'emporter alors qu'il devait s'occuper du plus jeune. « Ne t'en fais pas je vais veiller sur toi. » Lui dt-il en posant sa main sur celle d'Haneul. Rester fidèle à sa couleur est de plus en plus compliqué... Mais Haneul est trop important pour le laisser ainsi. De plus il a une dette à rembourser et il lui doit bien ça. Les mains habiles du brun s'appliquaient à appliquer un bandage correct et massa doucement le muscle de la cuisse d'Hanneul pour le détendre doucement. Il n'y allait pas trop brusquement pour éviter de lui faire mal. Il n'avait hélas pas le matériel nécessaire pour traiter sa  blessure mais il pouvait au moins l'aider un peu à guérir correctement.
Codage par Libella sur Graphiorum


Hors RP:
 


Dernière édition par Song Haruto le Sam 9 Sep - 11:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 221
Activité RP : 11









   Dim 16 Juil - 4:20

L’inquiétude de l’autre jeune homme était palpable. En quelque part, c’était plaisant. Non pas parce que Haneul tenait à ce qu’il s’inquiète. Mais plutôt parce que c’était chose rare sur cette île que d’avoir quelqu’un qui vous voulait du bien à ce point-là. C’était… vraiment très agréable, oui. Il s’approche et malgré lui, Haneul a un regard pour ainsi dire intégral pour sa longue silhouette fine, histoire de voir s’il n’avait pas une arme apparente qu’il pourrait saisir rapidement pour l’occire. Oui, on développait aussi ce genre de réflexe ici, même envers ceux qui semblaient réellement ne vous vouloir que du bien. À ce stade du jeu, Haruto devait de toute façon comprendre, n’est-ce pas ?

« Ne fais pas de gestes trop brusques, s’il-te-plaît. », demande soudainement Haneul, plus calmement que lorsqu’il lui avait demandé de ne pas faire de bruit. « J’aimerais ne pas avoir peur… »

C’était une demande qui pouvait sembler vraiment étrange, mais Haruto devrait la comprendre elle aussi. Ici, on avait constamment peur, surtout quand on était accompagné. Comme cette première fois, lorsqu’ils s’étaient rencontrés…

____________________________

Haneul s’était réellement méfié. Pourquoi avoir craqué, au juste ? Peut-être à cause de cette lueur qui brillait dans les yeux de l’autre. C’était indéfinissable. Mais parfois rien qu’en scrutant le regard des autres, c’était possible de dire s’ils étaient oui ou non dangereux. Cette science était toutefois inexacte et donc hautement dangereuse… Mais pas plus que la façon avec laquelle Haruto avait abordé l’apprentissage des plantes comestibles et vénéneuses lors de cette première rencontre ! Il avait acquiescé à la première question du jeune homme, qui lui avait montré un truc qui se bouffait ! Il pensait bêtement qu’il avait appris quelque chose, mais soudainement, il brandit une autre plante… et Haneul avait donné une petite claque contre la main du Japonais pour qu’il la relâche aussitôt ! Sa réaction avait été immédiate : le blondinet avait sorti une bouteille d’eau de son sac, attrapé le poignet du garçon, puis généreusement arrosé la main qui avait touché la plante même si l’eau potable était difficile à trouver en dehors de la ville. Il n’y avait même pas pensé à deux fois pour aider le jeune homme. C’était pourquoi malgré ses défauts, on dirait du Coréen qu’il avait un bon fond.

«
Idiot…!», s’était presque doucement exclamé Haneul. Il avait reposé la bouteille plus loin, puis observé la main de près. Attrapant de grandes feuilles à leur hauteur, il avait alors entrepris de nettoyer la main qui risquait quelques rougeurs sans plus, vu la réactivité. « Non. Non, pas comestible du tout. Ça risque d’être désagréable pendant un moment. Bon. Fais un peu attention… »

Haneul avait pris plusieurs plantes pour le coup, les mettant entre les mains du jeune homme, commençant à lui expliquer qu’est-ce qu’elles étaient !


____________________________

Pour l’heure, Haneul grimace alors que Haruto le taquine en lui assurant qu’il avait dû faire bien plus de bruit pendant son accident que maintenant. S’il savait, hein…! D’ailleurs, après un petit soupir un brin dramatique (mais c’était bien lui, ça !), il rouvre la bouche.

« Je suis passé par le plancher d’une vieille cabane du hameau pêcheur… », grogne Haneul, l’ayant encore mauvaise pour le coup ! « Alors on peut dire ça, oui. C’est un Japonais qui m’a sorti de là, d’ailleurs… »

Il en avait déjà rencontré beaucoup, sur cette île ! Difficile de croire que c’était le hasard qui avait fait tout ça et pourtant, c’eût été étrange et contreproductif pour les organisateurs de faire ce choix-là, n’est-ce pas ? Quoi qu’il en soit, son sombre ami était en train de réfléchir, c’était évident. Un sourire fleurit sur les lèvres du blond malgré l’état assez critique dans lequel il était présentement. Ça lui semblait quand même moins grave qu’il y avait quelques minutes, déjà… Sa rencontre avec Haruto était une bonne nouvelle, à son avis. Bref, ce petit air fort concentré lui allait bien, indéniablement. Le moment de tendresse qui suit était agréable. Jamais en situation normale ils seraient devenus aussi familiers si rapidement, mais rien n’était normal présentement. Ça allait à Haneul comme ça, tant que c’était innocent. Et ça l’était assurément.

Mais la douceur était remplacée par la colère… et le blond se crispe quelques secondes avant de finalement comprendre qu’elle n’était non pas dirigée vers lui mais plutôt vers celui qui lui aurait prétendument fait cette blessure ! Le jeune homme glisse doucement deux doigts sous le menton d’Haruto, l’obligeant à relever la tête vers lui deux secondes et par conséquent à arrêter ce qu’il faisait. Il le relâche aussitôt que c’est chose faite.

« Personne ne m’a rien fait, Haruto. », assure doucement Haneul, un nouveau sourire faible aux lèvres. « Je suis tombé par moi-même. Le sol était pourri… je suis passé au travers. Un type est arrivé après que ce Shiro m’ait aidé à m’extirper de là, mais je l’ai effrayé. Je gère, tu sauras. »

Il a un petit clin d’œil pour le jeune homme, essayant tant bien que mal de le rassurer. Mais non, Haneul n’avait encore pas tué… En même temps, il ne fallait pas trop en demander à un garçon qui n’avait pas encore osé mettre les pieds en ville parce qu’il en était effrayé, hein ! Mais il pouvait s’arranger pour sortir de situations qui semblaient désespérées… Haneul était débrouillard comme ça, oui. Quoi qu’il en soit, l’apprenti ambulancier commence à soigner sa jambe… et l’adolescent rougit quand même un peu alors qu’il se fait masser la cuisse ! On ne l’avait jamais touché de cette façon encore et s’il n’était plus au stade de la petite brebis effarouchée, ça restait quand même un peu particuliers !

Il baisse la tête, observant sa jambe, songeur… mais à ce que lui dit l’homme, il secoue doucement la tête de gauche à droite.

« Je ne suis pas tout seul. Je voyage accompagné maintenant. », explique-t-il finalement. « Je vais devoir y retourner… Je ne peux pas partir n’importe où, sinon je risque de ne jamais le retrouver, tu comprends ? Je sais que ce qui a aggravé mon cas, c’est la marche mais c’est difficile de rester statique ET en vie… »

C’était même impossible… Alors il ne savait pas trop quoi faire.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Aime Shiro mais ça n'a pas l'air réciproque :/

Coupons : 89
Contenu du sac : - une trousse avec une gomme, un critérium, un stylo quatre couleurs et du blanco.
- Un cahier de notes
- un sachet de chips saveur miel... Vide et plein de gras
- un appareil photo de stage avec une carte SD pleine
- Une trousse de toilette avec une brosse à dent, du dentifrice et un produit de protection pour les lentilles
- Une trousse à maquillage avec un crayon et du fard noir.
- Une boite pour ses lentilles de couleurs bleu
- Une blouse pour les stages en hôpital déchiré en bas


► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5) Une vide et une dernière entamée
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
▬ Une peluche Winnie l'Ourson de 20cms
▬ Une petite tondeuse électrique pour les cheveux

Avatar : Shohei (Arlequin)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : Miyo
Multicomptes : Sanders Kilian

Messages : 609
Activité RP : 5









   Mer 19 Juil - 21:28


Dette gravée au fer rouge
Haneul demanda à l'apprenti médecin de ne pas faire de geste trop brusque. Le brun l'observa un peu perdu. De quoi avait-il peur ? La douleur ? La trahison ? Ou autre chose ? Le blond précisa qu'il ne voulait pas avoir peur. Haruto fit un signe à son protégé pour lui montrer qu'il irait doucement. C'est vrai sur cette île on est jamais à l'abri même s'il s'agit d'un ami. Y a t-il de vrais amis ici ? C'est plus des compagnons de routes rencontrés par la force des choses... Mais l'air adorable et calme d'Haneul lors de cette douce demande fit plus craquer le plus vieux qui fit attention à ses gestes. De plus l'agitation ne favorise pas du tout le rétablissement du patient... Le brun taquina un peu son ami pour détendre l'atmosphère et Haneul fini par avoué avoir fais une grande chute et un japonais l'avait sortit de là. Mais comme des Japonais il y en a beaucoup dans ce jeu, il ne savait pas vraiment lequel remercier en prenant l'hypothèse qu'il le connaisse. En tout cas le brun n'était que plus fier de ses origines même si pour lui, il a plus connu la Corée qu'autre chose...

Haruto observa la blessure avec un brin de tristesse au fond des yeux. Il avait dû bien souffrir ce qui augmenta la colère du plus grand. Faut dire qu'il avait été adorable avec lui et ça l'avait beaucoup touché. Il n'avait pas hésité à l'aider et pourtant c'était quasi inespéré... Après ça, il sait qu'il rendra service à Haneul jusqu'à la fin tel un véritable ami qu'il est, bien entendu.

Flashback. Le brun venait de se munir d'une plante vénéneuse et Haneul l'a tout de suite fait lâcher d'une tape sur la main qui le fit sursauter. « Aïe... » Dit-il simplement pour la forme plus que pour la douleur et le blond sortit immédiatement et a arrosé la main du brun. Ce dernier tiqua vivement. Non il ne fallait pas qu'il gaspille son eau potable... Mais le Coréen fut trop rapide et le traita d'idiot. Haruto eut un petit sourire désolé. Haneul prit des feuille et les posa sur la main et lui dit que ce n'était pas comestible et qu'il aurait sans doute quelques rougeurs. « Je vois pardon... Je ferais plus attention. » Dit-il sérieusement en prenant les plantes que lui tendait son ami. Puis il lui sourit. « Merci pour tout Haneul je n'oublierais pas tout ce que tu as fais pour moi... » Promit-il avec le sourire reconnaissant aux lèvres. En effet il n'oublierait jamais comme une dette gravé au fer rouge à effacer.Fin du flashback.

Peu après il y eut un petit moment de calme avant que la haine du brun ne reprenne le dessus. Cependant Haneul releva le menton d'Haruto ce qui le surprit et le fit entrouvrir les lèvres en l'observant. Il était comme figé les yeux un peu plus ouvert que d'habitude. L'apprenti médecin suspndit ses gestes pour observer son ami. Avait-il était trop brusque ? Le blond lui dit alors que personne ne lui avait rien fait, ce qui surprit plus encore le plus âgé... En effet le jeune homme était débrouillard et faisait attention à tout comment cela a pu lui arriver ? Mais finalement rien de très étonnant, le blond devait être fatigué et il suffit d'un geste pour faire un faux pas sur cette île... Un voile de tristesse passa sur le visage du brun. Il reprit un air plus espiègle. « Ah ben bien. » Lui dit-il avec un sourire. Haneul poursuivit en disant que le sol était pourris et était passé au travers. Le brun cru ressentir la douleur, ou du moins il se la représentait assez. Puis le blond lui dit qu'un homme est arrivé ensuite mais qu'il l'avait effrayé et il lui dit qu'il gérait accompagné d'un adorable clin d'oeil. « Je me doute et j'espère bien, fais attention à toi je veux pas qui t'arrive un truc... » Avoua le plus grand avec un regard un peu triste. Le nom de Shiro le fit néanmoins tiquer...

Était-ce le même Shiro que lui avait croisé ? Après tout c'est possible il est Japonnais... Et dois pas y en avoir cinquante sur cette île. « Attends, tu as bien dis Shiro ? Je le connais, il va bien lui aussi ? » Demanda le brun. « En tout cas je penserais à le remercier de t'avoir aidé. » Sourit l'apprenti médecin. Ce dernier se mit à soigner le plus jeune en s'appliquant. Souvent les kinés massent les muscles des sportifs pour les détendre et empêcher les inflammations, déchirures et les blocages et autres blessures musculaires. Cependant le blond se mit à rougir et le côté observateur u brun prit le pas... L'apprenti médecin eut un sourire à la réaction du plus jeune. Lui faire remarquer le gênerait trop mieux vaut enchaîner. Mais Haruto ne pu s'abstenir. « C'est la première fois qu'on te fais ce genre de choses ? » Sourit un peu le brun pour le taquiner et aussi pour détendre un peu l'atmosphère. Le brun continua ses soins et Haneul lui révéla qu'il ne voyageait plus seul. « Ah tant mieux ça me rassure tu sais ? » Lui avoua le brun qui ne se voyait même pas obligé de lui faire la morale sur la confiance, après tout Haneul a, jusque là, su faire preuve de beaucoup de clairvoyance. Il lui avoua qu'il ne devait pas aller n'importe où pour retrouver son ami mais que la marche aggravé les chose mais qu'il ne pouvait pas rester statique.

Le brun eut un instant de réflexion en finissant son soin. L'air sur le tissu mouillé ajouterait de la fraîcheur et devra être retourné. « Je vois... La marche est un bon exercice de rééducation mais il ne faut pas trop pousser... Il faudra que tu t'appuie sur ton ami comme sur une béquille. Ou du moins faire le moins d'effort possible sur cette jambe, elle guérira plus vite. » Lui confia l'apprenti médecin. « Bon tu vas me dire où est ton ami comme ça je t'aide à le rejoindre. Et je t'arrête tout de suite, ce n'est pas négociable. » Lui imposa le brun en mettant les sacs sur ses épaules et de mettre un bras sous les genoux du blond et l'autre dans son dos avant de le soulever. « Accroche toi. » Lui dit-il ne lui laissant pas le choix. Haruto avança en observant son ami. Il attendait qu'il le guide jusqu'à son ami.
Codage par Libella sur Graphiorum


Hors RP:
 


Dernière édition par Song Haruto le Sam 9 Sep - 11:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 221
Activité RP : 11









   Dim 23 Juil - 7:29

Haneul a à nouveau un petit clin d’œil pour son ami. Si on lui avait dit qu’il considérait un jour quelqu’un qu’il avait croisé ici comme un ami, il aurait levé les yeux au ciel, rit ou pleuré, au choix…! Mais finalement, on pouvait avoir de bien belles surprises, même ici. Ça faisait plaisir de voir quelqu’un s’inquiéter pour lui, mine de rien. Et désirer qu’il prenne soin de lui, aussi. Alors Haneul offre au jeune homme un sourire, même s’il ne fait pas de promesses directes non plus. Pourtant, elle était clairement sous-entendue dans son comportement. Du moins, il lui semblait que c’était clair ! Il était un battant. Jamais le blond ne s’avouerait vaincu avant d’avoir épuisé absolument toutes ses ressources. Sauf que même si tout ça était bien mignon, c’est plutôt la suite qui retient totalement l’attention de l’adolescent et qui le surprend grandement.

Visiblement, le prénom de l’autre Japonais était familier à l’oreille d’Haruto. Très familier. Haneul a un fin sourire tout en inclinant légèrement la tête sur le côté, observant l’autre avec amusement. Eh bien ça… C’était une drôle de coïncidence, n’est-ce pas ?

« Shiro, oui. », répète doucement Haneul tout en acquiesçant brièvement, comme pour appuyer ses mots. C’était mignon cette façon qu’avait Haruto de s’inquiéter pour tous ceux qu’il connaissait, en tout cas et le jeune homme ne lui fait pas l’affront de retenir ses informations. « Oui, il va bien. Mais quelqu’un doit lui apprendre à être moins naïf… Il est trop gentil. Un jour, un prédateur risque de n’en faire qu’une bouchée. »

C’était la triste vérité… et Haneul en a un petit soupir découragé. Pauvre petit Shiro… Sauf que le second Japonais est soudainement très loin de ses pensées, parce que voilà que l’étudiant en soins taquine à propos de ses rougissements, parce que ça ne pouvait qu’être ça ! Une petite exclamation certes étouffée, mais on ne peut plus outrée franchit le seuil de ses lèvres ! Oui bon, l’adolescent restait celui qu’il avait toujours été : un petit prince avec beaucoup de caractère !

« Allons, Haruto…! », reprend-t-il sur un ton plaintif qu’il exagère un peu. Il fait la moue, repoussant finalement les mains de l’autre homme même s’il savait très bien que c’était fait de façon désintéressée. Mais bon… après un instant de silence, il prend le parti de répondre, rougissant toujours un petit peu : « Non. Jamais. J’ai… toujours eu la mauvaise habitude de tomber pour de beaux badboys qui n’en ont que faire de moi. »

Cette façon de dire les choses lui arrache quand même un petit sourire. Ça lui faisait penser à Jin Hwan… Comment est-ce qu’il allait, à présent ? Bref… Il écoute avec attention les recommandations du jeune homme, sachant très bien qu’elles étaient précieuses. Au fur et à mesure que l’autre explique, Haneul acquiesce, histoire de montrer qu’il comprenait et qu’il enregistrait, aussi. Il allait faire ça le plus possible, mais Haruto devait savoir que ça ne serait pas toujours possible, n’est-ce pas ? Ils devaient marcher pour ne pas devenir des cibles faciles. Beaucoup marcher… Et parfois courir sans destination précise pour échapper à ceux qui aimaient prendre avantage de cibles qu’ils croyaient être faciles, bien que Haneul puisse pour le moment se vanter de ne pas en être une. Pas autant qu’ils l’aimeraient, en tout cas…

Par contre, Haruto essaie de le relever. Et si au départ ça fonctionne, il se fait toutefois repousser de façon très soudaine par un Haneul qui proteste. Non. Il n’allait pas se faire raccompagner. Pas jusqu’à Hyun Hee et pas même dans sa direction.

« Pardon… », murmure le jeune homme, parce que sa réaction avait somme toute été un peu trop intense. Mais il réagissait beaucoup à l’instinct depuis qu’il était ici et c’était de cette façon qu’il était resté en vie tout ce temps. Alors il n’allait pas non plus le regretter tant que ça… « Mais je ne peux pas t’amener jusqu’à Hyun Hee. Je dois être prudent pour deux, tu comprends ? Je ne vais pas amener à lui des gens qu’il ne m’a pas demandé de rencontrer… »

Il a un petit sourire désolé pour le jeune homme au doux prénom nippon. Mais soudainement, du bruit… et sursautant, Haneul se remet sur ses pieds, se tournant vers un coin de forêt d’où le bruit venait, le souffle court. Et merde… Ils n’étaient plus seuls…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Aime Shiro mais ça n'a pas l'air réciproque :/

Coupons : 89
Contenu du sac : - une trousse avec une gomme, un critérium, un stylo quatre couleurs et du blanco.
- Un cahier de notes
- un sachet de chips saveur miel... Vide et plein de gras
- un appareil photo de stage avec une carte SD pleine
- Une trousse de toilette avec une brosse à dent, du dentifrice et un produit de protection pour les lentilles
- Une trousse à maquillage avec un crayon et du fard noir.
- Une boite pour ses lentilles de couleurs bleu
- Une blouse pour les stages en hôpital déchiré en bas


► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5) Une vide et une dernière entamée
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
▬ Une peluche Winnie l'Ourson de 20cms
▬ Une petite tondeuse électrique pour les cheveux

Avatar : Shohei (Arlequin)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : Miyo
Multicomptes : Sanders Kilian

Messages : 609
Activité RP : 5









   Dim 23 Juil - 13:58


Dette gravée au fer rouge
Haruto avait réagi au nom de Shiro et Haneul répéta doucement avec un sourire. Il lui dit alors que tout allait bien mais qu'étant trop naïf un jour ça aller lui porter préjudice. Le brun acquiesça doucement d'un signe de tête. "Je sais et c'est ce qui m'inquiète. Mais même en le prévenant ça ne sert à rien... J'ai bien peur qu'il ne comprenne pas la situation ou ne voit pas le danger... " Répondit le brun avec un peu d'amertume et de tristesse dans la voix. "Mais j'ose espérer que je serais là pour lui quand il en aura besoin... " Avoua le plus âgé... Il releva les yeux et eut un sourire triste avant de reprendre sa tâche. Aux rougeurs de son ami le plus grand ne put s'empêcher une remarque. Il voulait un peu plaisanter et ce sans arrière pensée. Haneul le repoussa un peu en lui faisant remarquer que cela ne se disait pas. "Aïe. " Dit-il en riant plus pour la forme qu'autre chose. Le plus jeune ne lui avait pas du tout fait mal mais le brun voulait souligner un peu le sale caractère et qui pourtant le faisait bien rire. Le blond avoua pourtant qu'il avait l'habitude de tomber sur des bad boy... Que dire ?

Heureusement qu'ils ne l'ont pas touché ! Haruto se calma intérieurement et observa son protégé avec tristesse. "Tu mérites beaucoup mieux que ça Hanneul. Crois moi. Tu es une personne en or et malgré ton petit caractère de prince teigneux... Au fond je sais que si on apprend à te connaître on découvre une personne superbe. Ils ne savent vraiment pas ce qu'ils ont perdu ces idiots ou alors ils s'en rendent compte et s'en mordent les doigts tous les jours. " Avoua le brun en achevant ses soins. Le brun releva les yeux vers son ami. "Alors comme ça t'es plus branché garçon ? " Sourit le plus grand pour encore asticoter un peu plus son ami. L'apprenti médecin sourit et reprit un peu de sérieux pour donner ses conseils. Le brun observa Hanneul et se doutait qu'il n'arriverait sans doute pas à ne pas trop forcer sur sa jambe. Mais si au moins il pouvait juste éviter les gestes trop brusque ou courir dans des endroits dangereux ce serait génial déjà. Mais le plus grand se doutait qu'il ne pourrait pas toujours avoir ce luxe...

Il fallait qu'il retrouve son ami pour qu'il l'aide. Haruto tenta alors d'amener le blond pour ne pas qu'il se blesse mais aussitôt il le prit que le plus jeune le repoussa. Histoire qu'il ne tombe pas et ne se fasse pas plus mal qu'il ne l'avait déjà fait, il le posa doucement à sa place initiale. Le plus jeune s'excusa alors et le brun l'observa en croisant les bras, faisant un signe de tête négatif pour lui faire comprendre que ce n'était rien. Il attendit que le plus jeune s'explique ce qu'il fit. Il ne voulait pas mettre son ami en danger. "Je vois tu voulais le protéger lui... " Répondit doucement presque froidement le brun. Le plus grand eut alors un sourire et caressa affectueusement le haut de la tête de son protégé. "T'es un bon gars. Ça se voit qu'on peut compter sur toi. " Lui dit-il avec le sourire. Le brun s'accroupi face à lui, reposant les affaires au sol en observant son ami dans les yeux. "Mais il faut tout de même que tu retourne auprès de ton ami sans aggraver ton cas... " Avoua le brun un peu inquiet. Les deux hommes entendirent du bruit et Hanneul se leva vivement.

Immédiatement l'apprenti médecin observa la jambe de son protégé et le regarda avec un peu de sévérité. Il se tourna vers la source du bruit et se tint prêt à défendre son ami ou à se défendre lui même. Il jeta quelques coups d'œil vers Hanneul pour continuer de surveiller l'état de sa jambe et si cela le faisait souffrir. Mais désormais le médecin ne sait plus s'il doit ou non se réjouir que son protégé soit prudent à ce point. Mais dans cette île il vaut mieux être trop prudent même si cela peut retarder la guérison de certaines blessures. Le brun ne fit aucun bruit mais observa face à lui les sourcils froncés prêt à attaquer. Haruto ne rigolait pas avec la sécurité de ses proches et le fait que le blond ait mal à la jambe renforçait sa détermination à le protéger en cas de problème. Mais le brun restait intrigué il allait être surprit de ce qui allait suivre...
Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Song Haruto le Sam 9 Sep - 11:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : Première vague
Amour : Entiché d'un certain Nippo-Coréen ~

Coupons : 277
Contenu du sac : • Gel super-fixant (plein)
• Trousse de maquillage : (palette de fard à paupière, poudre de riz blanche, petite bouteille de fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
• Parapluie pliable cassé
• Lentilles de couleur
• Vêtements de rechange
• Petit cristal de roche
• Petite boîte à musique
• Paire de faux-cils + colle
• Photo polaroid d'un bâtiment
• Boîte de médicaments antipsychotiques (24 cachets)

--------------------------------------------

• Une miche de pain
• Une barre de céréales
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)

----------------------------------------

• Revolver

Avatar : Aki (Arlequin)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Dixy
Multicomptes : Matsuda Hiro & Miyazawa Harley

Messages : 147
Activité RP : 9









   Dim 23 Juil - 15:27



Shiro avait cessé de compter les jours depuis son arrivé ici … Les journées paraissaient si longues et à errer de cette manière sans but précis ne le raccourcissait pas pour autant … Si d'autres jouaient le jeu et tentaient d'éliminer des étudiants, ce n'était pas le cas de Shiro qui n'avait pas franchement d'occupation par ici. Beaucoup de personnes qu'il avait rencontrés lui avaient demandé de survivre, de faire le nécessaire pour être plus prudent que ça … Mais même après dix jours il n'appliquait pas ces conseils. Non pas qu'il ne voulait pas les appliquer, mais plutôt qu'il n'en voyait pas l'utilité. Lui qui ne s'était jamais fais agresser avec toutes les rencontres qu'il a fait il s'est mis en tête que c'était une légende. Medhi par exemple c'était bien arraché les cheveux en tentant de lui apprendre à survivre, Haneul lui avait beaucoup de fois dis de se méfier des apparences, Nôei d'apprendre à se servir de son arme, Haruto d'être plus prudent ou encore Yuan qui lui avait fait très bien comprendre la fois dernière qu'ils n'étaient pas en camping ni en vacance ici … C'est bel et bien la mort qui les attendait tous mais on dirait bien que le blond à pics ne semblait pas le réaliser. Il s'entêtait à toujours vouloir tendre la main aux autres quel que soit leur passé ou le mal qu'il ont put faire autour d'eux …

Sur cette pensé philosophique le Japonais déambulait dans la partie la plus sombre de la forêt où les arbres faisait parasol ne laissant que d'infimes rayons transpercer les branchages. Les tâches de lumière se peignirent sur le visage de Shiro qui avançait toujours droit devant lui sans vraiment savoir où il allait. Cela faisait bien une heure qu'il marchait, si ce n'était pas plus, il n'avait pas vraiment l'envie de s'arrêter malgré la fatigue, il ne savait pas non plus où il allait mais il laissait ses pas le guider. Quand on n'a pas vraiment de but on cherche l'inspiration sur ce qu'on pourrait faire ne regardant autour de soit. Le blond s'arrêta soudainement en entendant des voix non loin de là. Ça venait de près mais en même temps pas tant que ça … Il n'arrivait pas à situé où se trouvaient les gens qui parlaient. Il n'entendait que des éclats de voix sans vraiment comprendre ce qui se disait … Il était temps de mettre à profit les enseignements de Medhi, histoire que cela n'ait pas servit à rien pour lui le pauvre, avec le temps qu'il a dût perdre … Le Japonais s'avança donc à pas de loup en direction de la source du bruit espérant ne pas faire de mauvaises rencontres. Même si ça n'avait jamais été le cas, le risque zéro n'existe pas. C'est en s'avançant un peu plus qu'il cru reconnaître ces voix, en tout cas il les avait déjà entendu ici. Le joueur mauve laissa de côté sa discrétion et commença à courir en direction des autres joueurs. Mais lorsqu'il ne fut qu'à quelques mètres il les aperçut enfin, Haneul et Haruto, tous les deux en train de discuter.

Le Japonais s'apprêter à aller les voir avec un sourire qu'il perdit rapidement. En effet Shiro déchanta vite en voyant le plus grand des deux poser sa main sur la tête de l'autre garçon. Le Japonais ne saurait pas dire pourquoi il avait eus un blocage tout d'un coup mais il s'immobilisa et s'accroupit près d'un buisson aux alentours, observant la scène qui se déroulait face à lui. Ces deux là se connaissaient ? Mais depuis quand ? Et est-ce qu'ils c'étaient rencontré sur l'île pour s'entendre aussi bien ? Trop de questions que se surprenait à pensé Shiro … Pourquoi ça l'intriguait tant que ça d'ailleurs ? Il vit alors Haruto s’accroupir en face du son cadet faisant quelque peu soupirer le Japonais qui baissa les yeux. Quelque part ça le dérangeait de voir ça, une pointe de douleur l'avait piqué au cœur sans qu'il comprenne vraiment pour quelle raison il ressentait ça … Mais dans ses pensés le petit blond à pics manqua de se casser la figure, n'ayant pas un très bon équilibre et se rattrapa de peu au sol parsemer de branches et autres feuilles séchées provoquant un craquement qui alerta les deux autres étudiants. Shiro se pinça la lèvre et resta figer espérant qu'on ne remarque pas sa présence. Malheureusement en voyant le ténébreux approcher, le Japonais préféra se rendre que se prendre une droite par accident … Il avait vu une démonstration de sa force avec le voleur la dernière fois, il ne voulait pas être le nouveau crash teste … Alors il laissa un peu ses pics dépassées du buisson avant de se relevé un peu pour montrer juste le sommet de son visage à savoir juste en dessous de ses yeux. Il leva tout de suite les mains en l'air après ça comme pour montrer qu'il ne comptait pas les attaquer.

« C'est que moi ... » Dit-il finalement avant de se redresser pour sortir de sa cachette. Il s'avança de quelques pas en trifouillant un peu ses mains se disant qu'il faisait peut être un peu tâche à arriver comme ça … Mais rien qu'en voyant leur visage à tout les deux il retrouva le sourire. « Salut vous deux, ça fais longtemps ! Comment vous allez ? » Demanda Shiro qui commençait un peu à se sentir seul. Le fait de les avoir croisé était une chance de parler un petit peu dans d'autres circonstance que le stress d'un ennemi qui viens pour leur créer des ennuis.   

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I want to stay here ... A pathetic Paranoia ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 221
Activité RP : 11









   Lun 31 Juil - 8:29

Haneul a un petit sourire désolé pour Haruto. Il pouvait comprendre son inquiétude. Lui-même surprotégeait presque Hyun Hee alors que le jeune homme avait beaucoup de ressource, même s’il ne semblait pas toujours le croire lui-même ! Alors quelqu’un comme Shiro ? Pour peu que Haruto se soit attaché à lui, ça devait être angoissant. Parce qu’il lui semblait avoir vu un changement dans l’attitude de son ami, non ? Enfin… Haneul ne comptait pas aborder le sujet là comme ça. Il avait peur d’être impoli et Haruto aurait tous les droits de l’envoyer paître, non seulement parce que ce n’était pas de ses affaires mais aussi parce qu’il était plus vieux que lui et que Haneul se permettait déjà bien des largesses à ce sujet !

« C’est noble de ta part. », ne peut toutefois s’empêcher de commenter le blondinet avec un petit clin d’œil. Mais c’est plutôt de ses problèmes de cœur à lui qu’ils parlent soudainement et il ne sait plus trop où se mettre ! Haneul a un petit soupir impatient, même si en vrai il était assez attendri par la façon qu’avait le Nippo-Coréen de le couvrir de la sorte. Oui bon, il était un peu du genre princesse, ok ?? Par contre… « Teigneux ?! »

L’exclamation avait été étouffée pour ne pas alerter tous les prédateurs à des kilomètres à la ronde, mais l’intention était là quand même ! Ah non, pas teigneux ! Mais ça arrache quand même un petit sourire à Haneul, qui lève les yeux au ciel pour l’honneur.

« Tu sais quoi ? », demande Haneul, question rhétorique puisqu’il se lance immédiatement dans une explication. « Je crois qu’un jour, je vais faire fondre un mauvais garçon. Et il ne saura même pas ce qui lui arrive. »

Oui, il avait de l’estime. C’était important, dans la vie ! Et ça expliquait surtout pourquoi il s’assumait autant, niveau sexualité. Parce que la question à ce sujet arrive forcément et l’adolescent ne s’en formalise pas le moins du monde. De toute façon, tout le monde se faisait son idée dès qu’ils posaient le regard sur lui. Il aurait été bête de dépenser son énergie à nier. Il était homosexuel… et après ?

« Hm hm. », répond-t-il à l’affirmative tout en opinant de la tête. « Il y a quelque chose de fort chez les hommes qui me plaisent que je ne retrouverais jamais chez une femme. Tu sais… La façon dont ils peuvent te serrer contre eux. Ou te retourner d’un coup contre le mur…! »

Il ricane un peu, ses joues prenant quelques teintes rosées mais ne se cachant pas non plus ! Sauf que voilà que l’étudiant en soins s’inquiète à nouveau. Le pauvre, il ne savait visiblement faire que ça ! Mais ça irait. Haneul avait vraiment beaucoup de ressources. D’ailleurs, il lève brièvement les yeux au ciel à propos de la petite angoisse qu’avait Haruto qu’il ne puisse retourner auprès de Hyun Hee sans aggraver son cas.

« Merci, docteur. Mais ça ira. Je réussi toujours à me débrouiller. », assure-t-il tout en faisant un petit clin d’œil à l’autre. Sauf que c’est à ce moment même qu’on remut dans le feuillage… et Haneul se sent tout tendu, pour le coup, le cœur battant la chamade, les mains crispées sur son sac. L’une d’entre elles le relâche toutefois pour attraper le pantalon d’Haruto à la hauteur d’une cuisse, histoire de le retenir alors qu’il semble vouloir jouer les braves. « Haruto… Attention… On ne sait pas s’il est armé… »

Parce que c’était sûr que quelqu’un était là à présent… Et Haneul se redresse d’un bond lorsqu’une frimousse blonde surgit d’entre les branches… pour pousser un long soupir de soulagement. Même qu’un sourire fini par étirer ses lèvres en cœur.

« Shiro… Shiro, tu nous as fait peur ! », s’exclame doucement Haneul tout en glissant une main dans son visage. Pfiou…. C’était bien moins pire qu’il l’avait craint ! Et ça rassurerait Haruto de le voir en un seul morceau, non ? « Tu es là depuis quand ? »

Cette fois, Haneul attend la réponse avec un brin d’angoisse. Il s’était beaucoup ouvert ces dernières minutes… Mais ça n’avait été que pour les oreilles d’un seul homme ! Pas pour celles du Japonais pure laine !

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Aime Shiro mais ça n'a pas l'air réciproque :/

Coupons : 89
Contenu du sac : - une trousse avec une gomme, un critérium, un stylo quatre couleurs et du blanco.
- Un cahier de notes
- un sachet de chips saveur miel... Vide et plein de gras
- un appareil photo de stage avec une carte SD pleine
- Une trousse de toilette avec une brosse à dent, du dentifrice et un produit de protection pour les lentilles
- Une trousse à maquillage avec un crayon et du fard noir.
- Une boite pour ses lentilles de couleurs bleu
- Une blouse pour les stages en hôpital déchiré en bas


► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5) Une vide et une dernière entamée
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
▬ Une peluche Winnie l'Ourson de 20cms
▬ Une petite tondeuse électrique pour les cheveux

Avatar : Shohei (Arlequin)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : Miyo
Multicomptes : Sanders Kilian

Messages : 609
Activité RP : 5









   Jeu 3 Aoû - 13:07

Dette gravée au fer rouge

Haruto confia qu'il espérait vraiment que Shiro ne craignait rien et Haneul commenta que c'était noble de sa part. Il ne se considéré ni comme noble, ni comme un dieu, un héros ou d'autres choses du genre pour aider les personne auxquelles il tient. Bien au contraire sa façon de penser depuis qu'il est sur cette île le pousse à se détester lui même et parfois se considérer comme un monstre... Alors noble pas tant que ça... Il fit tout de même un sourire de remerciement à Haneul ne prenant pas ce qu'il venait de dire pour une insinuation, pour une fois il ne fut pas perspicace car il était trop inquiet pour remarquer quoi que ce soit. Mais en dérivant sur le sujet de la vie amoureuse d'Haneul tout changea. Haruto fut plus détendu et observa attentivement les réaction de son protégé. Le brun tenta de donner son point de vu et le blond tiqua sur le mot teigneux. Le plus grand eut un sourire taquin riant silencieusement en faisant signe au plus jeune de rester calme pour ne pas faire trop de bruit. Le blond s'était heureusement modéré mais le plus grand ne pouvait s’empêcher d'être amusé par sa réaction. Son petit sourire faisait plaisir à l'apprenti médecin qui se disait qu'au moins pas tout n'était forcément horrible ici et que s'il pouvait redonner le sourire aux personnes qui lui sont chers, ça lui allait parfaitement. Haneul posa une question rhétorique et le brun lui fit un signe de tête pour l'inciter à continuer lui prouvant qu'il l'écoutait. Le blond lui avoua alors qu'un jour il ferait fondre un mauvais garçon et qu'il ne comprendrait pas ce qui lui arrive. Le brun eut un large sourire. « Ça ne m'étonnerai même pas. » Dit-il avec un grand sourire espérant que son protégé puisse trouver l'âme sœur. Mais des mauvais garçons sur cette île, il n'en manquait pas.

Le plus grand lui demanda alors s'il était branché garçon. Et en effet le jeune homme répondit à l'affirmative ce qui fit sourire l'apprenti médecin. Il était heureux de voir qu'Haneul savait où il allait. La suite confirma cette pensée. Le blond décrivit ce qui lui plaisait chez les hommes et Haruto l'écoutait avec attention. Le brun eut un sourire. Le blond avait les joues roses et l'apprenti médecin comprenait ce que le plus jeune voulait dire et ce qu'il appréciait. Le brun trouvait cela mignon. Mais le plus grand se disait qu'il fallait que Haneul retrouve son ami pour qu'il puisse être aidé et protégé. Le plus jeune le remercia mais lui maintint que ça irait et qu'il savait se débrouiller lui faisant un clin d’œil. Haruto eut un sourire et acquiesça d'un signe de tête. Il allait rétorquer quelque chose mais du mouvement le fit se mettre en alerte. Le blond se mit également en alerte. Le brun avança doucement pour entrevoir qui se trouvait avec eux. Le plus jeune le retint d'avancer plus lui demandant de faire attention car la personne était peut-être armé. L'apprenti médecin tourna les yeux vers son protégé et lui fit signe silencieusement que ça irait. Il n'était pas fou et n'allait pas prendre de risque inconsidéré les mettant ainsi tous les deux en danger. Il voulait juste voir quelle menace les guettait. Haruto serra le poing un peu stressé de ce qu'il pourrait entre voir mais sur son visage aucune trace de stresse. C'est alors que de pics blondes sortirent de derrière le buisson surprenant le plus grand qui haussa un sourcil. La moitié du visage de l'individu sortit de derrière le buisson et il reconnu le visage de Shiro. Le brun resta surprit les lèvres entrouvertes avant qu'un immense sourire ne se forme sur son visage.

Le blond à pics sortit de sa cachette les mains en l'air en disant qu'il ne s'agissait que de lui. Le plus grand resta comme bloqué alors que le second blond sembla aussi le reconnaître en lui disant qu'il leur avait fait peur. Le Japonnais les salua en leur disant que cela faisait longtemps et il leur demanda comment ça allait. Le brun eut un légers rire de soulagement et de joie avant de s'avancer et prendre Shiro dans ses bras puis de s'écarter pour mettre ses mains sur ses épaules et le regarder avec le sourire. « Shiro ? En effet ça fait un moment. C'est surtout toi comment tu vas ? » Lui demanda l'apprenti médecin inquiet. Le plus grand se recula à la question du plus jeune se tournant vers lui. Haneul lui demanda s'il était là depuis longtemps. Haruto se tourna vers le blond à pics pour écouter sa réponse. L'apprenti posa à son tour une question. « Tu te rendais quelque part ? » Demanda t-il curieux de voir s'il pourrait lui être utile à lui également. Le brun eut un grand sourire et ne put retenir un légers rire de joie. « Ça fait vraiment plaisir qu'on soit tous les trois. En tout cas ça me rassure. » Le plus grand était heureux que ses protégés se connaissent et même s'apprécient. L'apprenti médecin voulait maintenant profiter de ce moment qui il le savait serait bien trop court... La légère brise et les feuilles des arbres s'agitant légèrement rendaient le moment bien plus apaisant et plaisant pour Haruto. L'aurore et le crépuscule étaient les moment les plus calmes pour le brun qui avait une légère préférence pour l'aurore. Il savourait désormais ces moments qui, il le savait finiraient par se faire très rares avec le temps et de plus en plus amers...
Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Song Haruto le Sam 9 Sep - 11:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : Première vague
Amour : Entiché d'un certain Nippo-Coréen ~

Coupons : 277
Contenu du sac : • Gel super-fixant (plein)
• Trousse de maquillage : (palette de fard à paupière, poudre de riz blanche, petite bouteille de fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
• Parapluie pliable cassé
• Lentilles de couleur
• Vêtements de rechange
• Petit cristal de roche
• Petite boîte à musique
• Paire de faux-cils + colle
• Photo polaroid d'un bâtiment
• Boîte de médicaments antipsychotiques (24 cachets)

--------------------------------------------

• Une miche de pain
• Une barre de céréales
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)

----------------------------------------

• Revolver

Avatar : Aki (Arlequin)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Dixy
Multicomptes : Matsuda Hiro & Miyazawa Harley

Messages : 147
Activité RP : 9









   Ven 4 Aoû - 15:21



Shiro ne comprenait pas pourquoi ils avaient cette conversation … C'est vrai quoi en quoi les relations de l'un concernait forcément l'autre ? Comment ils en étaient venus à parler de ça entre eux ? Le Japonais ressentit un pincement au cœur en entendant leur rire et en les voyant si bien s'entendre … Peut-être même trop bien à son goût … Le blond à pics se surpris à détourner la tête les sourcils fronçais et l'air boudeur. De toute sa vie il n'avait jamais eus ce genre de réaction envers deux personnes très proche, alors pourquoi maintenant ? C'est surtout que constater la manière si familière qu'il avaient de se parler lui laissait entendre qu'ils étaient bien plus proches que ce qui ne le pensait … Peut-être même que c'était des avances que ni l'un ni l'autre n'avait l'air de refuser. Shiro serra son poignet de sa main, lâchant un soupire entre ses lèvres. Il n'allait pas intervenir alors que ça se passait si bien entre eux … Et pourquoi pas d'abord ? Cette idée lui traversa l'esprit mais se résigna bien vite en se disant qu'il n'était pas assez méchant pour faire ce genre de chose … Au moins il y en avait deux qui étaient heureux … Le blond à pics sentit son cœur se serrer et baissa les yeux vers le sol. Il devrait même partir pour les laisser en tête à tête ... Mais il fallait que sa maladresse le rattrape faisant du bruit dans les feuilles mortes. Il ne mit pas longtemps repérer par les deux protagonistes qu'il suivaient du regard depuis bien une dizaine de minutes. "Haruto… Attention… On ne sait pas s’il est armé…" Le Japonais savait qu'ils essayeraient de l'agresser s'ils ne savait pas que c'était lui, alors il leva les mains en l'air une fois sortit de sa cachette pour leur montrer que ce n'était que lui.

Le petit blond put lire le soulagement sur leur visage à chacun. "Shiro… Shiro, tu nous as fait peur !" S'écria le plus jeune des trois avec un léger sourire que le Japonais lui rendit. Ce dernier se frotta l'arrière de la nuque. Et maintenant qu'est-ce qu'il allait dire ? Qu'il les observait du le buisson depuis bien dix minutes ? Il décida de ne rien dire là dessus et de les saluer tout de même heureux de retrouver ses deux amis saint et sauf par ici. Ce qui surprit au départ Shiro fut lorsque le plus grand s'avança pour le prendre dans ses bars. Le Japonais lui rendit son étreinte en ne pouvant pas s'empêcher de rire joyeusement de cet accueil. "Shiro ? En effet ça fait un moment. C'est surtout toi comment tu vas ?" Il en avait totalement oublié ses pensées et ce qu'il venait de voir et leva les yeux vers le plus âgé pour lui sourire. Il s'apprêtait à répondre à la question mais une autre arriva tout de suite le mettant dans l'embarras. "Tu es là depuis quand ?" Haneul le laissa un peu à la dérive avec cette question dont il aurait préféré ne pas avoir à répondre … Il se frotta de nouveau l'arrière de la tête remettant un peu ses pics nerveusement.

« Je … Pas longtemps ... » Rectifia rapidement le Japonais. Ce n'était pas vraiment un mensonge, il ne disait juste pas qu'il les avait regarder pendant un moment … « Et moi je vais bien. » Annonça joyeusement le Japonais avec un sourire toujours plus rayonnant. « Quelle surprise de tomber sur vous ! Je suis content de voir que vous allez bien ! » Dit-il sincèrement avant de s'approcher d'Haneul et s'accroupir en face de lui. « Comment va ta jambe ? Tu es guéris ? Tu n'as plus mal ? » S'inquiéta Shiro avant de se laisser tomber pour s'asseoir en tailleur sur le sol.

Il se rappelait bien de l'épisode dans le hameaux du pêcheur et le calvaires qu'ils avaient vécus pour se sortir de cette histoire … Finalement ils avaient été tout deux chanceux de tomber l'un sur l'autre cette fois là. "Tu te rendais quelque part ?" lui demanda Haruto faisant tourner le visage du Japonais dans sa direction. C'est vrai ça il devait aller où juste avant ? Le blond à pics sembla réfléchir avant de faire un signe négatif de la tête.

« Je sais plus. » Lui répondit-il avant d'afficher son habituel grand sourire. Si la maladresse s'appliquait très bien pour lui, son côté tête en l'air aussi !

Voir rire Haruto de cette manière réchauffa son cœur et le fit rire à son tour. L’empathie n'avait pourtant rien à voir là dedans il n'avait juste pas pus s'en empêcher c'est tout … Leur rencontre à tous les deux avait été plutôt exceptionnelle et une grande chance pour Shiro qui n'aurait plus jamais revus son sac sans l'intervention de l'autre étudiant … Le joueur mauve ne pouvait pas se retenir de sourire en sa présence ou de se sentir bien. La première fois qu'il se sont parlés il avait sentit qu'ils lierait une amitié exceptionnelle rien que par ce qu'il avait ressentit en discutant avec lui. Ça restait très brouillon et indescriptible, impossible de mettre un nom sur ce qu'il ressentait, ça ne lui était jamais arrivé avant. Il découvrait peu à peu mais il avait besoin de temps pour comprendre ce qui était en train de se passer. "Ça fait vraiment plaisir qu'on soit tous les trois. En tout cas ça me rassure." Annonça le plus âgé déclenchant un hochement de tête entendu de la part de Shiro.

« Moi aussi je suis content qu'on soit réunit tous les trois ! J'avais vraiment envie de vous revoir pour savoir comment vous alliez ! » Comme quoi le hasard faisait pas si mal les choses. C'est alors qu'il changea tout de suite d'expression pour prendre un air étonnement sérieux qu'il n'avait jamais d'habitude. « Sinon de quoi vous étiez en train de parler avant que j'arrive ? » Question suspect mais ce qui venait de se produire le rongeait tellement qu'il voulait avoir des réponses ...   

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I want to stay here ... A pathetic Paranoia ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 221
Activité RP : 11









   Lun 7 Aoû - 9:28

Lorsque Haruto l’empêche d’avancer d’un bras protecteur, Haneul ne peut retenir un petit sourire. C’était mignon comme tout et ça allait si bien avec son tempérament. Il semblait toujours prêt à aider ou à protéger les plus faibles. Pas que Haneul lui-même se considère comme quelqu’un de faible maaaais…. Il ne disait jamais non à ce genre de comportement fort galant envers lui ! Par contre, l’urgence du moment ne lui permet guère d’en profiter. Il saisit d’ailleurs le bras d’Haruto un peu par réflexe, comme s’il cherchait à le retenir. Il ne voulait clairement pas qu’il se jette dans la gueule du loup, même pas pour lui assurer une certaine sécurité. Des hommes comme lui, c’était rare et il ne pouvait le laisser mourir bêtement ! Mais personne n’allait mourir aujourd’hui... parce que c’était Shiro, leur mystérieux visiteur ! Et forcément, ça arrache un sourire au petit blond, qui est autant soulagé que heureux de voir le Japonais. Il lui avait indéniablement laissé une bonne impression... normal puisqu’il lui avait sûrement sauvé la vie malgré sa maladresse !

Mais Haneul se pris bien rapidement à observer le nouveau venu avec un regard un brin inquisiteur, attendant la réponse à sa question, réponse qui semblait avoir un peu de mal à venir du côté de Shiro, ce qui le laisse songeur. Il étrécit légèrement les yeux, son regard se faisant plus perçant alors que le Japonais… ment. Depuis combien de temps était-il là ? Et surtout, pourquoi croire bon de mentir sur ce point, soudainement ? Il avait oublié que malgré tout, il ne connaissait pas vraiment Shiro… et qu’il le veuille ou pas, la façon dont il abordait ce jeu pouvait avoir changé. Alors lorsque le petit homme lui demande si sa jambe va bien, il a un sourire pour lui, acquiesçant. Et par le fait même, il lance un petit regard rapide à Haruto pour qu’il ne vende pas la mèche à ce sujet.

« Ça va beaucoup mieux, ça aurait pu être pire. », assure-t-il sur un ton bienveillant même si dans le fond, il était encore en train de réfléchir à ce qui venait tout juste de se produire. Haruto ne l’avait peut-être pas remarqué, mais il y avait un léger malaise dans l’air. « Et c’est grâce à toi. Merci. »

Mais doucement, tout doucement, le schéma se complète dans la tête d’un Haneul qui avait vécu toute sa vie pour les rumeurs et les histoires de cœur, de toute façon ! Une vraie adolescente clichée, comme dans les films américains ! Ça commence par des soupçons alors que Shiro répond de bon cœur au rire d’Haruto. Ça le laisse songeur, peut-être bien et il réfléchit sans dire mot, lui qui pouvait pourtant être une vraie pipelette quand il s’y mettait… et même sans essayer du tout. Mais c’est le brusque changement d’attitude du plus petit des trois, combiné à sa question qui met réellement la puce à l’oreille de Haneul. Il y a un court moment de silence peut-être un brin malaisant ! Mais finalement, Haneul affiche à nouveau un sourire de circonstance.

« Eh bien, de choses pas très importantes ces dernières minutes. », assure-t-il tout en se penchant pour donner une petite tape amicale contre la cuisse du Japonais. Il n’avait surtout, surtout pas envie de répéter ce qu’il avait dit à l’autre homme maintenant. Pourtant, il était presque sûr que Shiro avait tout entendu… Quelque chose le lui disait. Son petit doigt, comme sa mère aimait bien dire ! Par contre… il montre celui qui l’avait soigné du doigt, ajoutant avec assurance : « Mais on a aussi parlé un peu de toi avant. Haruto s’inquiétait pour toi. »

Voilà. Il voulait juste faire germer une petite graine et voir si elle pousserait bien avec le strict minimum d’entretien. Parce que sur cette île, c’est malheureusement tout ce qu’elle recevrait.

« Oh et aussi que j’ai un compagnon de route. », ajoute Haneul sur un ton innocent, flashant un grand sourire au Nippo-coréen en passant. « Ça simplifie vraiment la vie. Vous devriez y penser. Vous savez, tant qu’à vous inquiéter l’un pour l’autre… »

Et voilà. Haneul en pleine action…!

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Aime Shiro mais ça n'a pas l'air réciproque :/

Coupons : 89
Contenu du sac : - une trousse avec une gomme, un critérium, un stylo quatre couleurs et du blanco.
- Un cahier de notes
- un sachet de chips saveur miel... Vide et plein de gras
- un appareil photo de stage avec une carte SD pleine
- Une trousse de toilette avec une brosse à dent, du dentifrice et un produit de protection pour les lentilles
- Une trousse à maquillage avec un crayon et du fard noir.
- Une boite pour ses lentilles de couleurs bleu
- Une blouse pour les stages en hôpital déchiré en bas


► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5) Une vide et une dernière entamée
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
▬ Une peluche Winnie l'Ourson de 20cms
▬ Une petite tondeuse électrique pour les cheveux

Avatar : Shohei (Arlequin)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : Miyo
Multicomptes : Sanders Kilian

Messages : 609
Activité RP : 5









   Lun 7 Aoû - 18:56

Dette gravée au fer rouge
Haruto resta sur ses gardes ne sachant pas qui pourrait s'avancer mais qu'importe, il était prêt à le recevoir. Haneul s'accrocha alors au bras du plus grand pour pas qu'il avance plus. Le brun tourna la tête vers son protégé l'observant d'un oeil bien veillant avant de réorienter son regard vers le second individu. Ce dernier sortit alors de sa cachette soulageant les deux autres. Car il s'agissait en réalité de Shiro ce qui ravit les deux autres hommes. Le blond à pics les salua et ils lui rendirent. Haruto serra le jeune homme dans ses bras. C'est aussi une façon de le remercier de ce qu'il a fait pour Haneul. Le brun le lâcha mais le blond n'eut pas le temps de répondre à sa question que le second blond lui demanda depuis combien de temps il était là. C'est vrai c'est pas le genre de Shiro de rester caché. S'il avait entendu des voix sans savoir de qui il s'agissait il serait aller voir et aurait donc reconnu ses deux amis et serait venu immédiatement... Pourquoi se cacher ainsi ? Il eut du mal à répondre et fini par dire que cela ne faisait pas longtemps.

Il ne devait plus se rappeler depuis quand il était là exactement. Ou alors il cachait quelque chose. Puis il répondit qu'il allait bien avant de dire qu'il était heureux de les voir. Le brun eut un sourire et le japonais demanda alors à Haneul comment aller sa jambe. Haruto se tut observant la scène avec un sourire. Après tout on ne lui avait pas parler alors il n'avait pas à s'en mêler. De plus l'apprenti médecin appréciait beaucoup voir ses deux protégés aussi proches et s'en faire l'un pour l'autre. Le plus jeune lui dit que ça aller beaucoup mieux et que ça aurait pu être pire. Il le remercia alors de l'avoir sortit de là. Le plus grand observait la scène attendrit. "Oui je voulais te dire bravo pour ça champion." Remercia-t-il Shiro à sa façon avant de lui caresser un peu ses cheveux entre ses deux pics. Un geste affectif pour le remercier de sa bonne action. Le plus grand demanda alors à Shiro s'il se rendait quelque part. Le Japonais avoua alors qu'il ne savait plus... Ah... Haruto Eut moment d'incompréhension... Comment on peut oublier où l'on se compte se rendre ? M'enfin c'était peut-être pas important et le jeune homme n'avait pas de but précis.

L'apprenti médecin exprima alors le soulagement qu'il avait d'avoir ses deux protégés au même endroit. Le blond à pics acquiesça et confia que lui aussi était heureux de les revoir et voulais savoir comment ils allaient. Soudain le japonais eut un changement d'attitude qui surprit Haruto le blond n'avait jamais agit comme cela. Il demanda de quoi ils parlaient avant qu'il n'arrive d'un air très sérieux... L'apprenti médecin haussa les sourcils un peu surpris puis reprit le sourire. Il n'allait pas dire qu'ils parlaient de la situation amoureuse d'Haneul ce serait trahir le jeune homme qui n'avait peut-être pas envie que Shiro soit au courant. Cela se confirma quand il répondit qu'ils ne parlaient de rien d'intéressant... Le brun acquiesça pour appuyer les propos du plus jeune et le soutenir. Mais lui le soutint moins en le désignant et en disant qu'il s'était inquiété. Le plus grand observa immédiatement son ami et acquiesça un peu. "Et c'est justement quand on a parlé de toi que j'ai su que vous vous connaissiez, ce qui m'a fait plaisir d'ailleurs." Sourit le brun. Changer de sujet que penserait Shiro de lui s'il savait qu'il s'inquiétait pour lui souvent ?

Puis d'un seul coup Haneul se mît à dire qu'il avait un compagnon de route. Haruto l'observa de façon méfiante... Il lui avait déjà dit cela et pourquoi il décidait d'en parler maintenant ainsi ? Le plus jeune sourit au brun qui l'interrogeait du regard ne voyant pas où il voulait en venir. Il est mignon mais parfois l'apprenti médecin a besoin de brancher un décodeur parce que là il ne le suit plus vraiment. Il dit alors que cela simplifiait la vie et qu'ils devraient y penser pour ne pas avoir à s'inquiéter. Haruto croisa les bras en observant son protégés avec un regard accusateur. "Oui et c'est pour ça que tu te retrouve dans la forêt avec une jambe qui te fais souffrir le martyre et l'impossibilité de le rejoindre..." L'accusa l'apprenti médecin pour bien lui faire comprendre qu'il ne voulait plus qu'il soit seul tant que sa blessure n'était pas plus guérie. "Mais je vois ce que tu veux dire." Déclara l'apprenti médecin qui pour le coup ne voyait pas entièrement ce que voulait dire réellement le Coréen. "C'est vrai que ce serait sympa mais on ne peut pas être sans arrêt les uns sur les autres en cas d'embuscades. Là par exemple c'est dangereux d'être tous au même endroit y a plus de chance de se faire repérer... Et si Shiro devenait mon compagnon de route, je refuserais qu'il s'éloigne à plus de deux mètre de moi et je pense qu'il en aura vite marre. Et toi tu as déjà un compagnon de route et à quatre ce serait un peu beaucoup et pas discret pour se déplacer." Lui avoua le brun.

Ça n'arrivait pas souvent au ténébreux d'être autant à l'ouest et pourtant... Haruto observa ses deux protégés. "D'ailleurs parlons en... Promettez moi tous les deux d'être prudents à l'avenir." Leur demanda le plus grand avec un air faussement sévère. Puis il reprit son sérieux. "Sérieusement je refuserais de vous perdre..." Avoua le brun vraiment inquiet pour ses deux trésors et le premier qui les approche devra rendre des comptes à Haruto...
Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Song Haruto le Sam 9 Sep - 11:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : Première vague
Amour : Entiché d'un certain Nippo-Coréen ~

Coupons : 277
Contenu du sac : • Gel super-fixant (plein)
• Trousse de maquillage : (palette de fard à paupière, poudre de riz blanche, petite bouteille de fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
• Parapluie pliable cassé
• Lentilles de couleur
• Vêtements de rechange
• Petit cristal de roche
• Petite boîte à musique
• Paire de faux-cils + colle
• Photo polaroid d'un bâtiment
• Boîte de médicaments antipsychotiques (24 cachets)

--------------------------------------------

• Une miche de pain
• Une barre de céréales
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)

----------------------------------------

• Revolver

Avatar : Aki (Arlequin)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Dixy
Multicomptes : Matsuda Hiro & Miyazawa Harley

Messages : 147
Activité RP : 9









   Jeu 10 Aoû - 14:22



C'était une sacré surprise de tombé sur eux, d'autant plus que le petit blond voulait savoir comment se portait la blessure d'Haneul. Il n'avait pas put s'occuper correctement de lui la fois dernière et se tiendrait pour responsable si cela avait empiré … "Ça va beaucoup mieux, ça aurait pu être pire." Shiro lui adressa un sourire soulager, rassuré qu'il aille mieux que la fois où il l'avait vu. "Et c’est grâce à toi. Merci." Son sourire s'agrandit à sa dernière phrase, il se sentait fier d'avoir put sauver une vie, surtout celle du jeune Coréen qui n'avait jamais mérité un tel sort. Derrière lui le Nippo-Coréen s'approcha lui faisant tourner les yeux dans sa direction. "Oui je voulais te dire bravo pour ça champion." C'était beaucoup trop de remerciement et de félicitation pour le Japonais qui n'avait agit que par humanité en faisant ce que sa conscience lui dictait. Il reposa ses yeux clairs sur le plus jeune.

« Et si c'était à refaire, je n'hésiterais pas. » Lui confia le Japonais sans perdre son sourire et la gentillesse qu'il voulait partager avec les autres.

Seulement il y avait quelque chose qui venait un peu entacher le tableau. Leur proximité à tous les deux ne laissait pas de place au Japonais qui se sentait en trop … C'est bien ça qui lui faisait mal. Sa curiosité reprit le dessus et il demanda sur un autre ton de quoi parlait les deux garçons à l'instant. Même s'il avait entendu un bout de la conversation et qu'il s'en doutait, il voulait être sûr de ce qu'il avait compris … Savoir si c'était le même sentiment chez les deux hommes. "Eh bien, de choses pas très importantes ces dernières minutes." Shiro fit une moue suspicieuse à sa réponse. Cela voulait bien dire qu'ils semblaient lui cacher quelque chose. Incapable de dissimuler ses émotions le Japonais croisa un peu les bras attendant un peu plus d'explication de la part des deux hommes. "Mais on a aussi parlé un peu de toi avant. Haruto s’inquiétait pour toi." La fin de la phrase de l'étudiant mauve fit un petit choc à Shiro qui tourna un regard surpris vers le plus grand. "Et c'est justement quand on a parlé de toi que j'ai su que vous vous connaissiez, ce qui m'a fait plaisir d'ailleurs." Pourquoi n'avait-il pas été là à ce moment là ?

« C'est vrai que tu étais inquiet à mon sujet ? » Voulu s'assurer le Japonais qui avait peur que ce ne soit que pour le rassuré qu'Haneul avait dis ça.

Le petit blond semblaient avoir soudainement des étoiles dans les yeux et son cœur qui battait de manière inhabituel traduisait son désir d'en connaître plus sur la vérité. Il ne lui était jamais arrivé de s’inquiéter à ce point là de ce qu'on pense de lui, ou du moins de s'assurer que la personne tiens à ce point là à lui. Quelque part il se surprenait à être si attacher à quelqu'un, pourtant il appréciait aussi beaucoup Haneul mais ce n'était pas la même chose … "Oh et aussi que j’ai un compagnon de route." Shiro orienta son attention sur le plus jeune après que ce dernier lui en ais parler. Décidément ils avaient tous des compagnons de route ici ou quoi ? Pourquoi le Japonais n'en avait pas ? Mais l'idée qu'ils aient convenus tous les deux de ça à l'instant provoqua un peu de jalousie chez le Japonais. Mais la phrase d'Haruto lui confirma le contraire. "Oui et c'est pour ça que tu te retrouve dans la forêt avec une jambe qui te fais souffrir le martyre et l'impossibilité de le rejoindre..." Le Japonais regardait les deux hommes parler sans vraiment vouloir les interrompre. "Mais je vois ce que tu veux dire." Ajouta Haruto face au regard un peu plus terne de Shiro A quoi il servait lui ? Il se sentait inutile et se disait qu'ils avaient l'air de si bien s'amuser ensemble qu'il n'aurait aucune chance. Il regarda le sol pour lequel il trouva un soudain intérêt. "Ça simplifie vraiment la vie. Vous devriez y penser. Vous savez, tant qu’à vous inquiéter l’un pour l’autre…" La tête du blond se releva d'un seul coup vers Haneul retrouvant un peu de lueur dans ses yeux.

« Ah tu crois ? » Demanda le Japonais dont l'espoir resurgissait peu à peu. « J'aimerais beaucoup … Enfin je ne veux pas déranger ... » Se rectifia Shiro en osant un regard sur le ténébreux. « Je serais plus un boulet pour lui qu'autre chose ... » Mais rien que le fait de plonger ses yeux dans ceux d'Haruto lui fit détourner le regard. Pourquoi est-ce qu'il n'osait plus le regarder maintenant ?

Il y avait bel et bien quelque chose qui avait changé dans ses yeux et comme si le plus grand était plus imposant encore. Pourtant avant Shiro n'avait jamais eus ce problème, même avec des gens qu'il venait de rencontrer. Mais il y avait cette peur de paraître ridicule et un semblant de gêne qui c'était installé sans que le Japonais ne puisse décrire de quoi il s'agissait exactement. "C'est vrai que ce serait sympa mais on ne peut pas être sans arrêt les uns sur les autres en cas d'embuscades." Le Japonais l'écouta mais ne leva pas le regard à un seul moment décrochant nerveusement le peu d'herbe qu'il y avait devant lui. "Là par exemple c'est dangereux d'être tous au même endroit y a plus de chance de se faire repérer... Et si Shiro devenait mon compagnon de route, je refuserais qu'il s'éloigne à plus de deux mètre de moi et je pense qu'il en aura vite marre. Et toi tu as déjà un compagnon de route et à quatre ce serait un peu beaucoup et pas discret pour se déplacer." Le blond était mitigé entre le fait de se révolter ou bien de pleurer.

« Je comprend que tu ne veuille pas t'encombrer de moi, si j'avais pus j'aurais fait la même chose. » Annonça le Japonais en regardant Haruto quelque seconde se sentant de moins en moins à l'aise d'avoir son regard planté sur lui de cette manière. « Et je pourrais pas en avoir marre … » Ajouta doucement le garçon en continuant de décrocher l'herbe nerveusement.

Cependant il avait tout de même émit l'hypothèse que s'ils étaient compagnons de route ça ferais quatre … Ce qui incluait Haneul. Pas qu'il ne l'appréciait pas au contraire, mais ça prouvait qu'il n'était pas si unique que ça … A quoi pensait-il de toute manière ? Qui pourrait vouloir de lui et son problème psychotique ? Les gens qui ne le fuyait pas ne voulait pas non plus l'avoir tout le temps sur les bras c'était compréhensible. Il avait juste entraperçus une chance l'espace d'un instant mais il fallait qu'il arrête de rêver. "D'ailleurs parlons en... Promettez moi tous les deux d'être prudents à l'avenir." Shiro ne répondit pas vraiment à cette demande trop occuper à débattre avec ses pensées. "Sérieusement je refuserais de vous perdre..." Le cœur de Shiro manqua un battement confirmant les pensées du plus grand quant aux deux jeunes étudiants. Soit il y tenait réellement de la même manière et le Japonais n'avait rien à attendre de miraculeux, soit il l'incluait pour ne pas lui faire de peine. Tout cela cachait peut-être quelque chose mais le Japonais ne savait plus tellement comment réagir pour sauver la situation si c'était encore possible … Shiro voulait essayer de sourire pour montrer que tout allait bien mais il était bien trop affecté et n'arrivait pas à cacher sa tristesse. Il finis par lancer un coup d’œil à Haruto avant de détourner les yeux de nouveau.

« Tu ne me perdras pas pour ma part. » Il orienta ensuite un peu les yeux en direction de l'autre garçon. « Pourquoi ne pas faire équipe plus souvent ensemble tous les deux ? » Même s'il savait qu'Haneul avait un compagnon de route cela pouvait encore changer et la personne pouvait ne pas être la même. « Vous avez l'air de bien vous apprécier non ? » Demanda le Japonais qui essayait d'en connaître plus sur ce qui les unissaient tous les deux. « Vous ne me cachez rien pas vrai ? » Demanda-t-il en regardant à tour de rôle Haruto et Haneul. Vu les phrases du plus grand il avait l'impression qu'il essayait de préserver quelques choses et qu'Haneul essayait de le camoufler. Cette proximité n'était pas anodine, alors pourquoi ne pas simplement lui dire la vérité ? « Non parce que tout le monde à le droit d'avoir des amis plus proches que d'autres ... » Il arrêta sa phrase se disant qu'il en avait peut être trop dis. « Je veux dire que vous pouvez tout me dire hein ! » Dit-il avec un sourire gêner comme pour essayer de rattraper la situation. Il devrait se taire à l'avenir, il était plus utile quand il ne disait rien …   

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I want to stay here ... A pathetic Paranoia ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 221
Activité RP : 11









   Jeu 17 Aoû - 23:27

Haneul a un rire bref à la façon dont Haruto félicite Shiro. À ses yeux, c’était mignon et un peu triste tout à la fois. Il savait que si le mec de ses rêves lui faisait ça, il piquerait une crise de tous les tonnerres, parce qu’il se sentirait assez infantilisé. Mais ça semblait faire le bonheur de Shiro, alors à quoi bon protester ? De son rire persiste un sourire, lequel flotte sur ses lèvres en cœur de façon plus ou moins consciente alors qu’il observe les deux jeunes hommes tour à tour. Lorsque le blond assure qu’il referait la même chose si l’occasion se présentait, Haneul a un petit clin d’œil complice pour lui. C’était sympa, surtout qu’il avait failli y laisser des plumes, lui aussi… Ça prouvait bien que le Japonais avait décidément le cœur sur la main, une qualité aussi rare que précieuse… et surtout très dangereuse ici, malheureusement pour lui. Avec un peu de chance, sa proposition malgré les deux principaux concernés à propos de former une équipe allait porter fruit !

Haneul étudie ensuite Haruto d’un regard alors que le Japonais lui demande confirmation. Et même qu’il pousse discrètement le jeune homme sur le bras, histoire qu’il soit très mignon ! Par contre soudainement, il évoque clairement l’état de sa jambe… et cette fois, il se mérite un regard noir d’Haneul, qui en vérité n’avait d’angélique que son joli minois et savait très bien faire preuve de caractère quand il le voulait ! C’était hautement imprudent que de donner cette information-là à la volée… Et sans son consentement !

« Je sais bien qu’on peut faire confiance à Shiro, mais garde pour toi mon état devant qui que ce soit, s’il-te-plaît, Haruto. », reprend plus doucement Haneul, parce que ça ne changeait rien de ce qu’il pensait de son aîné malgré tout. Il ne pouvait simplement pas prendre de risques inutiles… il n’était déjà pas un guerrier, alors il lui fallait avoir de la stratégie pour deux. Son regard se posant ensuite sur le nippon, Haneul ajoute : « Ne m’en veux pas, mais je dois être prudent. »

Puis, vient donc sur le tapis le sujet qu’il avait lui-même préparé pour ses deux amis : le voyage en équipe. Par contre, il réalise rapidement qu’il y a un quiproquo du côté du doux Haruto… et que Shiro semble de plus en plus sur les nerfs. Haneul a un moment de silence, son regard allant lentement de l’un à l’autre. Le pauvre Haruto allait complètement débarquer quand il allait enfin comprendre ce qui se jouait parce qu’il ne semblait pas remarquer l’attitude du troisième compère, le petit blond qui commence à émettre de sérieux doutes sur le lien qui les unissait. Il y a un moment de battement après ses questions empressées. Mais visiblement, le Nippo-coréen avait vraiment tout de l’homme de base… il ne comprenait pas les sous-entendus, même ceux gros comme une maison. Finalement, Haneul a un rire doux et cristallin, couvrant brièvement ses lèvres de ses doigts. Il a un petit clin d’œil pour les deux jeunes hommes tout en faisant un petit pas sur le côté, histoire de ne plus être soudé à Haruto.

« Vous oubliez que je suis arrivé ici avec toute ma classe. Ça ouvre un monde de possibilité… », murmure le délicat Coréen sur un ton qui ne manquait pas d’espièglerie. D’ailleurs, tout en gardant cette attitude, il décrit soudainement : « Un mètre quatre-vingt-huit, finement musclé, des épaules bien carrées, une belle masse de cheveux sombres, des airs mystérieux à souhait, des lèvres boudeuses, un regard insondable… Vous allez faire le voyage sans moi. Il y a quelques jours j’ai retrouvé mon béguin du lycée et ça s’est très, très bien passé… Je compte le rallier à ma cause et en faire mon champion ! »

De fait, il tourne la tête vers Shiro. Le pauvre garçon semblait s’être replié sur lui-même ces dernières minutes, mais il ne fallait pas. Haneul n’était pas en lice pour croquer un morceau d’Haruto et même si ça avait été le cas, il fallait se battre jusqu’à la fin !

« Je crois que ce bel Apollon que je viens de décrire est hétéro. Et la prochaine fois que vous le verrez, il n’aura peut-être d’yeux que pour moi. », déclare finalement le lycéen tout en haussant les épaules comme s’il parlait de la météo. « Il faut foncer. On ne sait jamais. Et on n’a plus le temps d’hésiter, ici. Penses-y et quand on se reverra, tu me diras ce que tu as tiré de ta réflexion. »

De toute façon, rien n’était vraiment tout blanc ou tout noir. Des hommes hétéros qui lui avaient fait du gringue, il y en avait des tas… Alors si on pouvait passer par-dessus une sexualité, c’était sûrement possible pour Shiro de foncer un peu. Il semblait vraiment avoir des sentiments pour Haruto. Haneul se demandait si ça pouvait lui être rendu de cette façon un jour. Mais aussi bien mettre toutes les chances de son côté, n’est-ce pas ?

« Bref, j’ai des projets… mais pour vous, ce serait plus prudent de voyager à deux. », assure-t-il finalement. Et puis… eh bien il n’aurait peut-être pas dû, mais il ajoute en montrant le sac de Shiro. « Shiro a une arme, je crois qu’il ne pourra pas s’en servir. Mais ça pourrait être bien que tu l’ais sous la main pour vous protéger tous les deux, Haruto. »

Une arme qu’il se refusait toujours à voler même si c’eût été le plus intelligent à faire. Hyun Hee le lui avait dit quand il avait raconté sa péripétie mais… en même temps il savait que son ami comprenait.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 21 ans
Vague : Première vague
Amour : Aime Shiro mais ça n'a pas l'air réciproque :/

Coupons : 89
Contenu du sac : - une trousse avec une gomme, un critérium, un stylo quatre couleurs et du blanco.
- Un cahier de notes
- un sachet de chips saveur miel... Vide et plein de gras
- un appareil photo de stage avec une carte SD pleine
- Une trousse de toilette avec une brosse à dent, du dentifrice et un produit de protection pour les lentilles
- Une trousse à maquillage avec un crayon et du fard noir.
- Une boite pour ses lentilles de couleurs bleu
- Une blouse pour les stages en hôpital déchiré en bas


► Deux à trois bouteilles d'eau (1L5) Une vide et une dernière entamée
► Une carte de l'île avec ses zones
► Une boussole
► Une lampe torche (avec piles)
▬ Une peluche Winnie l'Ourson de 20cms
▬ Une petite tondeuse électrique pour les cheveux

Avatar : Shohei (Arlequin)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : Miyo
Multicomptes : Sanders Kilian

Messages : 609
Activité RP : 5









   Lun 21 Aoû - 15:22

Dette gravée au fer rouge
Haneul confia sans aucun remord que le brun était inquiet pour le blond. Pas que ça dérange le plus grand mais pourquoi lui dire ce genre de choses ? Il allait peut-être s'en vouloir après... Enfin ce n'est rien. Shiro demanda alors si c'était vrai et voyant qu'il ne semblait pas affecté le brun acquiesça d'un signe de tête. Pour bien lui signifier que c'était la vérité. Sentant les coups dans son bras de la part d'Hanneul le plus grand le regard interrogatif prêt à lui demander ce qu'il avait. Non il ne remarquait rien enfin presque rien pour  la simple et bonne raison que ça le concerne. Plutôt étrange mais lorsqu'il est externe il remarque mieux les choses que s'il est directement en cause. Puis Hanneul parla de compagnon de route et Haruto s'emballa en lui faisant remarquer l'état de sa jambe. Ça ne plus pas au plus jeune qui le fit bien comprendre en disant qu'il ne voulait plus qu'il évoque son état devant qui que ce soit même Shiro... Pourtant le brun pensait que l'ayant trouvait ainsi le blond à pics devait se douter de son état...

Le jeune homme lui demanda de ne pas lui en vouloir car il devait être prudent. « Justement je veux que tu sois encore plus prudent... Mais c'est noté... » Lui avoua le brun de manière un peu froide. Mais il ne lui en voulait pas s'il pouvait survivre ainsi alors tant mieux. Haneul leur conseilla alors de faire route ensemble et Haruto se disait que les dangers seraient nombreux.. Il ne supporterais pas qu'il arrive quoi que ce soit à Shiro mais s'il reste seul... Ce sera pire... Il fallait qu'il reste avec mais ça serait étrange non ? Pourquoi Haruto se sentait si bizarre à cette idée ? Shiro annonça qu'il voudrait bien mais qu'il serait un boulet... « Mais non ne dis pas ça chou c'est juste que c'est risqué et si on se sépare pour être plus discret tu pourrais très bien te blesser ou d'autre trucs du genre... » Donc en claire il ne le lâcherait pas d'une semelle ce qui pourrait paraître encore plus étrange et plutôt agaçant pour le plus jeune ce qu'il expliqua ensuite. Pour être sûr il dit aussi qu'il ne pourrait faire route à quatre pour pas que ça fasse étrange de n'évoquer que Shiro. Du camouflage donc, et l'apprenti médecin se demandait pourquoi il avait besoin d'être secret à ce point là ?Le brun se secoua un peu et reprit le fil de la conversation.

Shiro dit alors qu'il se doutait qu'il ne voulait pas de lui et qu'il aurait fait pareil... « Mais non c'est pas ce que j'ai dit chou... Je veux juste pas qu'il t'arrive un truc par ma faute... Parce que j'aurai était trop négligent... » Cela le mettait dans l’embarra et le blond à pic lui confia qu'il ne pourrait en avoir marre. Le brun eut un air surprit puis un sourire. « Ça c'est parce que tu ne me connais pas encore bien. » Lui sourit l'apprenti médecin qu'il se savait d'une humeur d'ours de temps à autre et surtout lorsqu'il était fatigué... Shiro dit alors qu'il ne le perdrait pas ce qui le rassurait mais le voir tourner le regard ainsi l'inquiété... Que lui arrivait-il ? Lorsque le blond se mit à demander pourquoi eux deux ne ferait pas équipe puisqu'il ont l'air de bien s'entendre. Il dit qu'il pouvait y avoir des amis plus proche que d'autre puis se reprit en disant qu'il espérait qu'ils ne lui cachaient rien. L'apprenti médecin fronça les sourcils sous l'incompréhension. « Tu sais Shiro je pense que si je faisais équipe avec Hanneul là c'est moi qui en aurait marre... Il a un caractère teigneux et il passe à travers des planchers... » Le brun sourit puis rit doucement. « Ça va je te taquine. » Le rassura le plus grand puis il observa de nouveau le blond à pic.


« Mais pourquoi tu me parle d'amis plus proche ? On ne te cache rien. Enfin pour ma part. Et toi tu nous cache quelque chose ? » Lui retourna t-il attendant qu'il s'enfonce pour en savoir plus sur ce qui le mettait dans cet état. L'apprenti médecin tourna le regard vers le second blond. « Après Hanneul aussi, je sais pas si tu nous cache un truc mais tu agis bizarrement... » Prononça le brun en observant son frère de cœur. Haneul eut un doux rire faisant se tourner Haruto qui l'observa s'éloigner, que lui arrivait il ? Son protégé agissait très bizarrement... C'est alors qu'Haneul confia qu'il avait retrouvé quelqu'un de son lycée pour qui il avait le béguin et sa description correspondait bien au bad boy par excellence comme il les aimait, il avoua qu'il était hétéro mais que la prochaine fois qu'ils se verrait il appartiendrait à Haneul. Ceci fit sourire le brun de toutes ses dents blanches. « C'est pour ça que tu étais étrange. Dis moi tout... » Rit le plus grand. « En tout cas c'est super je suis content pour toi. Pas de problème fais le complètement craquer alors tout est possible. » Lui annonça Haruto avec un clin d’œil. Puis le plus jeune continua en disantt qu'il y avait toujours un espoir puis il parla à Shiro en lui disant qu'il en tirerait peut-être quelque chose et qu'il lui dirait lors de leur prochaine rencotre. Haruto fronça les sourcils et observa Shiro. « Comment ça ? » Lui demanda t-il. Lui aussi avait le béguin pour quelqu'un ? Ah non hein... Le brun se reprit en se disant qu'après tout ça ne le regardait pas vraiment...

Hanneul dit alors qu'il avait des choses à faire et que les deux autres devraient voyager ensemble. Il ajouta que ce serait bien si Haruto défendait Shiro avec l'arme qu'il avait dans le sac... Ces deux protégés allaient passé un sale quart d'heure s'ils ne changeaient pas de suite de sujet... C'est pas comme si Haneul venait de rompre un des principes de sécurité que lui même avait mit en place et que Shiro avait montré son arme alors qu'il lui avait dit d'être prudent et de ne pas la montrer à tout le monde... Après peut-être s'étaient-ils rencontré avant ? Le brun soupira et observa Haneul avec un sourire. « Aller Juliette pars rejoindre ton roméo vas et sois prudent... Et toi Shiro tu viens par là faut qu'on parle. » Le brun s'éloigna un peu avec le blond à pic et le prit dans ses bras. « Alors comme ça Haneul est au courant que tu as une arme ? Je t'avais pas dis de ne pas la montrer... » Lui demanda t-il avec un petit sourire aux lèvres puis il se mit à le chatouiller doucement. « Tu l'a rencontré après ou avant moi ? » Lui demanda t-il en continuant sa torture avec le sourire puis il le prit dans ses bras. Il n'en voulait pas à Shiro parce qu'il s'agissait d'Haneul mais il avait peur si dans le futur il la montrait à quelqu'un de mal intentionné ? Mais bref il était aussi bientôt temps pour Haruto de partir. Ils avaient fait du bruit et mieux valait qu'il ne restent pas dans les parages...
Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Song Haruto le Sam 9 Sep - 11:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : Première vague
Amour : Entiché d'un certain Nippo-Coréen ~

Coupons : 277
Contenu du sac : • Gel super-fixant (plein)
• Trousse de maquillage : (palette de fard à paupière, poudre de riz blanche, petite bouteille de fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
• Parapluie pliable cassé
• Lentilles de couleur
• Vêtements de rechange
• Petit cristal de roche
• Petite boîte à musique
• Paire de faux-cils + colle
• Photo polaroid d'un bâtiment
• Boîte de médicaments antipsychotiques (24 cachets)

--------------------------------------------

• Une miche de pain
• Une barre de céréales
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)

----------------------------------------

• Revolver

Avatar : Aki (Arlequin)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Dixy
Multicomptes : Matsuda Hiro & Miyazawa Harley

Messages : 147
Activité RP : 9









   Mer 30 Aoû - 15:13



"Je sais bien qu’on peut faire confiance à Shiro, mais garde pour toi mon état devant qui que ce soit, s’il-te-plaît, Haruto." Demanda le Coréen d'une voix de reproche. Cet attitude surprenait le petit blond qui en resta la bouche ouverte face à ses paroles. Il regarda les deux homme l'un après l'autre préférant ne rien dire pour le moment. "Ne m’en veux pas, mais je dois être prudent." A-t-il ajouter ensuite en regardant dans la direction du Japonais qui referma la bouche en hochant la tête. "Justement je veux que tu sois encore plus prudent... Mais c'est noté..." Les yeux de Shiro se posèrent sur Haruto qui venait de parler ne se sentant pas de les interrompre pour dire quoi que ce soit, alors le blond se contenta de les écouter. Pour ce qui est de faire équipe le Japonais trouvait cela tellement beau qu'il n'arrivait pas à croire que ça marcherait. Il ne voulait pas être un poids et pour le moment c'est tout ce qu'il était, mais il espérait pouvoir évoluer pour devenir utile aux autres et servir à quelque chose … "Mais non ne dis pas ça chou c'est juste que c'est risqué et si on se sépare pour être plus discret tu pourrais très bien te blesser ou d'autre trucs du genre..." Son cadet n'arrivait pas bien à décrypté les paroles d'Haruto, pour lui la seule chose qu'il avait compris c'est qu'il serait capable de lui causer plus d'ennuis qu'autre chose et le blond à pics en avait conscience. "Mais non c'est pas ce que j'ai dit chou... Je veux juste pas qu'il t'arrive un truc par ma faute... Parce que j'aurai était trop négligent..." Lui apprit Haruto en ce qui concerne le fait de le ralentir.

« Je sais que tu es quelqu'un de soigné, tu ne pourras pas être trop négligent ... » Même s'il ne le connaissait pas tant que ça au fond de lui il était sûr de ses dires. « C'est pour ça qu'il te faut une personne qui sache se débrouiller si tu veux faire équipe. »

Il le disait sincèrement et même s'il ne parlait pas forcément d'Haneul il pouvait s'agir de n'importe qui d'autre, une personne meilleur que lui. De plus le Japonais lui confia qu'il ne pourrait jamais se lasser de passer du temps avec lui, il se rappel de leur dernière rencontre et à quel point ça c'était bien passé. "Ça c'est parce que tu ne me connais pas encore bien." Le peu qu'il connaissait lui suffisait pour savoir qu'il adorerait passer le plus de temps possible avec lui mais ce n'était peut-être pas dans les desseins du ténébreux alors le plus âgé des joueurs mauve n'ajouta rien. "Tu sais Shiro je pense que si je faisais équipe avec Haneul là c'est moi qui en aurait marre... Il a un caractère teigneux et il passe à travers des planchers..." Shiro ne put réprimer un petit rire amusé mais s’arrêta bien rapidement voyant le visage d'Haneul. "Ça va je te taquine." L'en informa le Nippo-Coréen comme pour prévenir d'une plaisanterie. Face à cette petite conversation il ne put empêcher un regard interrogateur face à Haneul qui riait tout en leur adressant un clin d’œil. "Vous oubliez que je suis arrivé ici avec toute ma classe. Ça ouvre un monde de possibilité…" Le Japonais le regarda avec attention attendant qu'il explique un peu mieux son point de vue.

Cependant le Japonais ne pouvait se mettre en travers d'une relation aussi forte que semblait avoir Haneul et Haruto. Il n'aurait pas aimé qu'on lui fasse cela … "Mais pourquoi tu me parle d'amis plus proche ? On ne te cache rien. Enfin pour ma part. Et toi tu nous cache quelque chose ?" Le blond à pics se figea d'un seul coup avant de faire un signe négatif de la tête se sentant comme examiné au rayon laser … "Après Hanneul aussi, je sais pas si tu nous cache un truc mais tu agis bizarrement..." Shiro posa des yeux suspicieux sur le blond en se demandant si ce dernier leur cachait véritablement quelque chose où s'il avait lut dans les pensés du blond à pics. "Un mètre quatre-vingt-huit, finement musclé, des épaules bien carrées, une belle masse de cheveux sombres, des airs mystérieux à souhait, des lèvres boudeuses, un regard insondable… Vous allez faire le voyage sans moi. Il y a quelques jours j’ai retrouvé mon béguin du lycée et ça s’est très, très bien passé… Je compte le rallier à ma cause et en faire mon champion !" Cette description aurait put parfaitement se confondre avec Haruto mais par rapport à l'âge cela ne correspondait pas redonnant un peu d'espoir au blond à pics.

« Alors tu es amoureux de quelqu'un ? » Demanda le Japonais qui regarda Haneul surpris. Il regarda un moment Haruto avant de détourner les yeux ailleurs. Il laissa un temps de silence avant de regarder de nouveau dans la direction de son cadet. « J'aimerais avoir autant d'assurance que toi. »

"C'est pour ça que tu étais étrange. Dis moi tout..." Shiro coupa sa phrase lorsque le ténébreux intervint en lui demandant plus de détaille et le Nippon écouta lui aussi. "Je crois que ce bel Apollon que je viens de décrire est hétéro. Et la prochaine fois que vous le verrez, il n’aura peut-être d’yeux que pour moi." Clairement s'il avait visé Haruto, Shiro était cuit, il n'aurait eut aucune chance … Le Japonais commençait à se l'approprier alors que le ténébreux ne partageait sans doute pas ces sentiments. Mais si Haneul disait vrai et qu'il arrivait même à faire craquer les hétéros, avec une beauté comme la sienne le Japonais ne pouvait qu'abandonner il était hors compétition. "En tout cas c'est super je suis content pour toi. Pas de problème fais le complètement craquer alors tout est possible." Le plus grand des joueurs mauve regarda le ténébreux avant de poser les yeux sur Haneul qui répondit immédiatement. "Il faut foncer. On ne sait jamais. Et on n’a plus le temps d’hésiter, ici. Penses-y et quand on se reverra, tu me diras ce que tu as tiré de ta réflexion." Shiro fronça les sourcils d'incompréhension, de quoi parlait-il ? Le Japonais n'avait jamais été doué pour les énigmes, alors décoder un message pareil était impossible. Mais apparemment ce n'était pas le seul à ne pas avoir compris. "Comment ça ?" En regardant le regard que lui lançait le ténébreux Shiro se sentit au plus mal en comprenant que le plus jeune avait compris ce qui se cachait dans son cœur. Le Japonais lui lança un regard suppliant pour qu'il ne dise plus rien.

« Je … Tu devrais aller t'occuper de cet hétéros qui n'attend que toi hein ... » Tenta le joueur mauve Japonais pour éponger un peu le sujet. « Merci pour tes conseils qui me serviront peut-être un jour. » Il voulait cacher au mieux ce qu'il ressentait et le fait que le Coréen l'ait afficher comme ça le mettait mal à l'aise, mais il espérait que le plus grand n'ait pas comprit.

Shiro fit tout de même un petit clin d’œil discret au Coréen pour le remercier. Ça crevait les yeux tant que ça ? Apparemment non puisque le ténébreux n'avait pas remarqué . "Bref, j’ai des projets… mais pour vous, ce serait plus prudent de voyager à deux." Shiro remerciait Haneul intérieurement d'avoir changer de sujet pour ne pas éveiller plus de curiosité pour le moment. Pour ce qui était de voyager à deux, le blond à pics regarda son aîné préférant attendre son avis. C'était tout vu pour lui, il acceptait, mais tout dépendait du plus âgé désormais … "Shiro a une arme, je crois qu’il ne pourra pas s’en servir. Mais ça pourrait être bien que tu l’ais sous la main pour vous protéger tous les deux, Haruto." A la phrase du plus jeune Shiro tourna un regard choqué et de grands yeux ne s'attendant pas à ce qu'il donne cette information. Il regarda en direction d'Haruto s'apprêtant à lui dire que c'était une erreur, il se rappelait très bien de sa conversation en ce qui concerne son arme et sa maladresse l'avait contraint à sortir son revolver devant Haneul … "Aller Juliette pars rejoindre ton roméo vas et sois prudent... Et toi Shiro tu viens par là faut qu'on parle."

« On était menacé et au moins j'aurais servis à quelque chose ! » Tenta de s'expliquer le Japonais avant de sourire lorsque le ténébreux le prit dans ses bras en s'éloignant avec lui. « Haneul explique lui ! »

"Alors comme ça Haneul est au courant que tu as une arme ? Je t'avais pas dis de ne pas la montrer..." Shiro pinça ses lèvres en secouant la tête négativement et baissa finalement les yeux confus. Il rit de bon cœur aux attaques du plus grand avant de plonger son regard dans le sien. Cela lui rappelait cette fois là dans les champs … "Tu l'a rencontré après ou avant moi ?"

« Je ne me souviens plus … Peut être avant … Ou après ... » Dit-il avec un sourire qu'il ne pouvait pas s'empêcher d'esquisser. « Mais ça comptait pas c'était pour se défendre ! » Shiro se débattit en riant sous la torture du plus grand en collant le côté de sa tête à son torse pour le faire arrêter. Il se rappela alors qu'ils n'étaient pas vraiment seul et regarda le plus jeune. « Soit prudent, j'espère qu'on se reverra. » Dit-il avec un sourire amical. Il entrouvrit les lèvres pour murmurer un "merci pour tout" inaudible suivit d'un clin d’œil pour le Coréen. « Nous devrions partir, il ne vaut mieux pas traîné ici. Je dois me rendre quelque part ... » Confia le Japonais qui avait encore beaucoup à réaliser mais aussi à réfléchir suite à ce qui venait de se passer. Il adressa un signe d'au revoir à ses amis avec un sourire enjoué qui lui était propre. « J'espère vous revoir bientôt tout les deux ! » Il passait un bon moment avec Haruto et pouvait tant partager avec Haneul, il ne pouvait qu'espérait des retrouvailles heureuses ...   

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I want to stay here ... A pathetic Paranoia ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 221
Activité RP : 11









   Sam 9 Sep - 8:25

Haruto semble irrité par son intervention, mais Haneul ne pouvait vraiment rien laisser au hasard. Tout ce qu’il faisait ou disait était calculé, presque méticuleusement. Il voulait rester en vie. Et il était capable de cacher même à un ami qu’il était blessé, que ce soit pour éviter les inquiétudes inutiles ou encore pour éviter d’être une proie vulnérable. Néanmoins, il n’y revient pas pour le moment. Peut-être Haruto et lui auraient-ils l’occasion de mieux s’expliquer un autre jour, mais seuls. Pas accompagnés, même si c’était par l’adorable Shiro. C’en suit une discussion mignonne entre ses deux compagnons, ce qui soutire un petit sourire au jeune homme même si au tacle amical du Nippo-coréen, Haneul a une petite exclamation outrée ! Oui bon, il savait qu’il avait un peu tout de la furie… mais quand même ! Il lève un peu les yeux au ciel alors que le jeune homme l’envoie un peu vers « Roméo », mais assure avec amusement :

« C’est mon ami que je vais rejoindre, là. L’amitié avant tout, non ? »

Les anglophones avaient une manière peu reluisante de le dire : friends before hoes ! Il est sur le point de saluer les deux compères, mais soudainement, Shiro semble un peu paniquer. Ah oui, cette arme… Lui aussi savait jouer la carte de l’information, pas vrai ? Bon, il ne l’aurait pas fait devant n’importe qui, c’est vrai. Mais ils comprenaient sûrement un peu mieux ce qu’il avait ressenti à propos de sa blessure ? Quoi qu’il en soit, pas chiant jusqu’au bout, Haneul reste donc quelques secondes pour s’expliquer ! Ou plutôt, pour expliquer le Japonais, qui semblait assez paniqué, pauvre petit cœur…!

« Shiro a assuré. », assure Haneul tout en acquiesçant brièvement, ayant une œillade complice pour l’étudiant étranger. Nul doute que les choses ne s’étaient pas déroulées aussi rondement, surtout du côté de Shiro… mais il lui devait bien ça, en vrai ! « Il a été très courageux. Et effectivement, nous avons eu besoin de son arme pour nous tirer de la situation précaire dans laquelle nous étions. J’ai fait beaucoup de bruit en défonçant le plancher, tu comprends ? Un prédateur qui n’était pas bien loin a décidé de venir rôder dans notre coin. Mais nous l’avons fait fuir. Tout est sous contrôle. Et tu vois, je n’ai pas pris l’arme. »

Il aurait pu… mais il retient cette phrase. Ça n’aurait pas été bien sympa, disons ! Bref, après cette vérité enrobée de mensonges pour la faire paraître un peu plus reluisante pour Shiro, lequel se mérite d’ailleurs un petit clin d’œil, Haneul s’incline poliment devant Haruto.

« Merci pour tes soins. Je t’en dois une, Haruto. », déclare-t-il simplement, prêt néanmoins à tenir sa parole si l’occasion se présentait. Puis, il a un sourire pour le doux Shiro, lequel lui faisait davantage penser à un enfant qu’à un jeune homme plus âgé que lui. Il a une fugace pensée pour le peu de chances qu’il a de survivre s’il reste seul et ça l’attriste, mais il n’en montre rien. « Au revoir, Shiro. Sois prudent. »

Sur ce, le blondinet tourne les talons, tentant tant bien que mal de ne pas mettre trop de poids sur sa jambe blessée, histoire de ne pas rendre son cas encore pire. Il devait impérativement rejoindre Hyun Hee dans les plus brefs délais, avant de son meilleur ami ne s’inquiète pour de bon. Mine de rien, il avait eu de la chance aujourd’hui. Ça aurait pu être n’importe qui sauf Haruto qui lui tombe dessus au pire moment… et n’importe qui sauf Shiro qui les avait surpris par la suite. Il tâcherait d’être encore plus prudent à présent.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Dette gravée au fer rouge - Ft. Kang Haneul et Nishimura Shiro

Page 1 sur 1