AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



FERMETURE DU FORUM





 

 First Murder






Invité

avatar








   Mer 21 Juin - 22:50



Le 22 juin 2017,
Chantier abandonné à 2h00

A deux heures du matin en pleins milieu d'un chantier abandonné, laissé en ruine pour X raison une ombre furtive traverse celui-ci. Tel un félin la petite ombre se presse de rejoindre les fondations de cette villa de luxe, afin de s'y cacher. Il avait peur, oh oui Min Hyuk avait peur. Il était suivit, il le savait, il le sentait...Ainsi, muni de sa lampe torche en guise de défense le garçon s'empresse de traverser le chantier le coeur battant à cent à l'heure. Malheureusement la chance ne semble pas être avec lui par cette douce nuit. Il bute sur un bout de parpaing s'étalant de tout son long au sol, un gemissant de douleur s'extirpe de ses lèvres tandis qu'il se redresse légèrement à l'aide de ses mains. Mais il retombe très vite à la réalité lorsqu'en tentant de poser son pied au sol une fulgurante douleur s'éprend de tout son être...Il porte instinctivement sa main à sa cuisse des larmes perlant sur ses joues tandis qu'il essaye d'avancer, malheureusement à peine eut-il fait un pas qu'une ombre apparaît à ses côtés. Il ne peut réagir qu'il se retrouve plaquer au sol par un inconnu, qu'il devinait être un homme en vue de sa force et de ses traits à peine perceptible dans la pénombre.

La panique prend alors possession du corps de Min Hyuk qui tente de se débattre en vain, très vite une main se dépose sur sa gorge l'autre sur sa bouche. Les secondes passent et sa force disparaît peu à peu, ses mains s'aggripent misérablement au corps de son agresseur tandis qu'il tente une dernière fois de se libérer de son emprise, mais il est bien trop fort...Ses membres retombent alors lourdement au sol, ses yeux commençant à se fermer tandis qu'il suffoque sous le manque d'air.

Ses tympans sifflent, sa vue se floute et cette petite voix dans sa tête murmure" Laisse moi faire...Laisse moi faire Min Hyunk ! Arrête de lutter petit con !"

Alors il abandonne, il ouvre les portes de son esprit libérant la bête qui sommeille en lui. L'instant suivant ses yeux s'ouvrent à nouveau...Edge est de nouveau parmi les vivants. Avec une force impressionnante il renverse son agresseur sur le côté, et ne s'attendant pas à une telle réaction celui-ci se pétrifie sur place. Et lorsqu'il se rend compte du changement impressionnant il tente de se redresser, son pied est attrapé par la main de Edge qui le tire vers l'arrière, le faisant tomber à nouveau au sol. Edge aggripe son épaule le retournant contre lui tandis qu'il s'installe sur son ventre l'immobilisant sous son poids. Ce qu'il se déroule par la suite est sanglant...Terriblement violent. Edge attrape alors le premier objet qu'il a sous la main, c'est à dire un simple bout d'un parpaing cassé avant de l'abattre avec une terrible violence sur la tête du garçon. Celui-ci hurle de douleur continuant de se débattre. Un coup...Deux coups...Trois coups...Plus rien mais il continu...Quatre coups...Dix coups...Défiguré, voilà ce qu'était devenu son agresseur, un morceau de chair sanguinolent dont le visage était à peine reconnaissable. Le sang avait alors giclé sur ses vêtements les tâchant de cette couleur synonyme de mort pour la première fois depuis le début du jeu. Pour la première fois en vingt-deux jours.

Le silence règne alors de longues secondes tandis que Edge affiche un sourire malsain, disparaissant peu à peu de la surface, son esprit laissant place à celui de Min Hyuk...Le briser, voilà ce qu'il tentait de faire. Lorsque Min Hyuk reprend le contrôle c'est une vision d'horreur qui se dessine devant lui. Il lâche alors le bout de pierre, reculant brusquement, tentant de s'éloigner le plus possible de ce corps sans vie...Il avait tué...Il avait arraché la vie à quelqu'un.

Le coeur battant il se met à pleurer devenant peu à peu l'esclave de la folie. Il tremble, pleurs, secoue la tête de droite à gauche, ses doigts venant s'aggriper à ses vêtements tentant désespérément de retirer le sang présent. Soudain un bruit attire son attention, il attrape sa lampe torche tombé au sol et la braque sur le voyeur...Zhao Yuan.

« Ta...Ta couleur...Donne la moi ! »  s'exclame t-il de sa voix toute tremblante.

Revenir en haut Aller en bas






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 19
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1501
Activité RP : 2









   Sam 24 Juin - 17:12



Yuan était un peu fourbu pour être honnête. C’était le milieu de la nuit et pour le moment il était seul, ayant un peu perdu Hua Feng de vue. Mais ce n’était que partie remise : ils avaient tous les deux de la ressource et dans les haut-parleurs, à minuit, le nom de son binôme n’était pas ressortit. Il était encore vivant. Pour le moment il comptait simplement se trouver un endroit où prendre un peu de repos… Mais les choses avaient très vite tournées autrement. En fait il était à peine arrivé dans un vieux bâtiment en construction –une villa à en croire le panneau défoncé à l’entrée- qu’il avait pu entendre des bruits de course… Puis de lutte.

Yuan aurait pu rester caché le temps que ça se termine… Ca aurait été le plus logique… Mais quelque chose l’avait poussé à aller voir. Alors il était sortit de sa cachette sans faire de bruit, s’était approché de la source du raffut… Et avait quand même bloqué un peu. Grâce au halo d’une lampe torche il avait pu voir le visage d’un protagoniste puis de l’autre… Il avait reconnu l’étudiant rencontré au début du mois, au complexe hôtelier près des côtes. Celui-ci était en mauvaise position. Yuan avait cru qu’il arrivait pour le voir mourir et pourtant sans crier gare il s’était allumer d’une étincelle nouvelle. Nouvelle et violente. Sanglante aussi.

En une poignée de minutes la situation s’était renversée. Min Hyuk était celui des deux qui chevauchait son adversaire et d’une pierre il lui avait écrabouillé la tête à multiple reprise. Il y avait plus ou moins deux semaines Yuan avait fait la même chose… Mais il n’aurait pas voulu qu’on les compare. Parce que lui n’y avait pas mit cette quasi euphorie… Ni cet acharnement. Il avait même finit le travail en tordant les cervicales de sa victime pour finir plus proprement. Là… Tout était dans l’excès chez l’adolescent qui se retrouve presque aussi soudainement à pleurer qu’avait été son accès de violence.

Min Hyuk finit par le remarquer parce que Yuan n’avait pas bougé… Et bientôt le faisceau lumineux lui arrive en plein visage ! Yuan grogne en protégeant ses yeux de sa main comme il le peut, réclamant :

« Baisse ça ! »

Mais malgré son air affolé et son teint livide, Min Hyuk a encore le bon sens de se souvenir d’un deal qu’il avait lui-même presque oublié… Et Yuan à un trop bref sourire.

« Violet. »

Comme promit il lui donnait sa couleur cette fois. Par contre son air redevient grave alors qu’il tourne la tête vers la victime que Min Hyuk venait de faire.

« L’acharnement était bien nécessaire ? »

Si ça avait été un acharnement compulsif à cause de la panique, ça se serait vu. En tout cas Yuan le pensait. Là ça tenait de l’acte presque jouissif et bien qu’il ne le montrerait pas autant que possible un frisson glacé avait fait se dresser ses poils sur ses bras, sa nuque et ses jambes. Il avait comprit qu’il avait vu un prédateur et pas une victime acculée. Pourtant c’était bien une victime qu’il avait à présent sous les yeux… Et la confusion était réelle.

« Tu te défends bien… C’était insoupçonné. »

Et déroutant pour tout dire. Parce qu’à le voir, terrorisé par ses propres actes et écœuré par le sang sur son uniforme, on n’aurait pas pu imaginer qu’il était l’auteur de cette petite boucherie. D’ailleurs yuan n’y croyait encore que parce qu’il l’avait vu faire de ses propres yeux l’instant d’avant !

« Tu caches bien ton jeu. Tu avais dit que tu jouerais mais là… »

Il y a un petit moment de silence avant que Yuan ne dise franchement :

« Tu avais l’air d’y prendre plaisir… »




-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité

avatar








   Jeu 29 Juin - 16:38

Le faisceau lumineux vient alors éclairer le visage du voyeur qui ne s'avère être que Zhao Yuan, ce mec qu'il avait un jour croisé au complexe hôtelier. Pendant un bref instant ses yeux glissent sur son corps et à sa demande Min Hyuk vient abaisser sa lampe torche de façon à ne pas éblouir Yuan mais aussi de façon à pouvoir plus où moins observer son environnement. C'est donc de sa voix toute tremblante qu'il vient lui poser cette fameuse question, cette question qui lui sauverait la vie si Yuan n'était guère d'esprit à simplement parler sans combattre et faire couler le sang. Aussi étonnant qu'il n'y paraisse il croit apercevoir pendant un court instant  sur le bord de ses lèvres un trop bref sourire tandis qu'il vient honorer sa part du marché.

« Violet... » répète alors Min Hyuk visiblement sous le choc « Violet...Tu es vraiment violet ? » demande t-il alors comme pour s'en assurer.

Pourtant il aurait mis sa main à couper qu'il n'était pas mauve. Sinon il n'aurait jamais menacé de le tuer à leur prochaine rencontre, si ? Se questionne t-il, beaucoup trop absorbé pour remarquer le regard de Yuan se posant sur "sa victime" . C'est d'ailleurs sa voix qui vient l'extirper de ses pensées.

« Ce...Ce n'est pas moi, je te le jure ! » tente de se justifier le garçon dont les larmes s'écoulent à nouveau sur ses joues légèrement teintées de rouge sous le froid de la nuit.

« Tu te défends bien… C’était insoupçonné. » reprend alors Yuan faisant inconsciemment culpabiliser Min Hyuk qui secoue négativement la tête comme pour tenter d'oublier ses mots.  

Min Hyuk ne répond pas à ses dires trop occupé à tenter de se convaincre qu'il n'avait rien à se reprocher. De ses doigts longs et fins il tire sur ses cheveux avec rage de petit cris s'échappant de ses lèvres et lorsque Yuan prend à nouveau la parole. Son coeur se brise, éclate...Explose en mille morceaux.

« Tu caches bien ton jeu. Tu avais dit que tu jouerais mais là… » non...Ce n'était pas lui, il ne cachait pas son jeu...Il n'avait rien fait. Tente t-il de se convaincre en vain. Il y a alors un cours instant de silence avant que le chinois ne reprenne la parole « Tu avais l’air d’y prendre plaisir… »

Non....non. Il n'y avait prit aucun plaisir, il n'était plus lui-même. Il n'avait rien fait...Il était innocent, se répète t-il en boucle avant de se mettre à pleurer, enfin plutôt d'éclater en gros sanglots, ses paroles à demi étouffées en deviennent quasi incompréhensibles. Il baragouine longtemps, trop longtemps. Il tire sur ses cheveux, pleurniche, vient tirer sur son t-shirt à nouveau pour essayer d'y retirer le sang et finalement il lève son regard empli de désespoir vers celui de Yuan.

« Je suis innocent, je...Je ne l'ai pas tué, je te le jure. Je n'ai rien fait...C'est...Je...Je l'ai juste laissé sortir...Mais je te jure, je te jure que je ne suis pas un meurtrier. Je ne suis pas comme lui. Je ne suis pas un monstre, je ne suis pas un monstre...Non...Je...Pas un monstre. Monstre...Je...Je suis innocent, s'il...S'il te plaît...aide...aide moi. Sors moi d'ici je t'en conjure...» annonce t-il difficilement, ses mots entrecoupés par ses pleurs et ses paroles peu à peu dénuées de sens sous la folie qui s'installe doucement.

Il panique. Il a peur. Sa respiration se fait sifflante, il le supplie du regard, recommence à essayer de retirer le sang de son t-shirt avant d'apercevoir ses mains. Effrayé il vient recommencer son manège, enfonçant ses ongles dans sa peau commençant à gratter le sang qui avait déjà commencé à sécher, à s'écorcher la peau, à se l'arracher vive... Très vite c'est son sang qui tapisse ses mains, à tel point que ses jointures s'en trouvent ouvertes, le dos et l'intérieur de ses mains quant a eux ont été rongés par ses ongles à quelques endroits...

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 19
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1501
Activité RP : 2









   Dim 2 Juil - 19:21

Spoiler:
 



Yuan acquiesce à la question. Il était prêt à mentir si ça pouvait lui servir… Ou s’il fallait un jour tromper son ennui pour qu’il ne s’enferme pas dans une certaine monotonie. Mais là ce n’était pas le cas. Le trouble de Min Hyuk était compréhensible néanmoins et Yuan ne juge pas. C’était même une réaction aussi logique que saine que de s’interroger à ce propos.

« Je le suis vraiment. Toi et moi on ne suit pas vraiment les mêmes règles. »

Il avait commencé à l’expliquer la dernière fois, dans le complexe hôtelier… Et ils en étaient toujours un peu là. Enfin lui en était toujours là. Toujours le même, inchangé depuis ce jour. Min Hyuk en revanche avait beaucoup changé. Difficile de quantifier le bien et le mal de la situation cependant. Il était de toute évidence terrorisé et, lorsqu’il lui affirme que ce n’est pas lui avec un aplomb et une certitude déroutante, Yuan se dit qu’il a aussi perdu la raison.

« Bien sûr que c’est toi. Je t’ai vu. »

Yuan et la diplomatie hein ! Il n’avait jamais eu pour ambition de passer ne serait-ce qu’un peu pour un psychologue ! Mais ce qu’il dit, à chaque fois, ne semble que motiver davantage Min Hyuk à repousser cette idée, à nier son implication… Il s’y évertue tellement qu’il commence à s’en faire mal, cherchant à arracher dieu sait quoi au-delà du sang qui le tâchait.

Il continu d’implorer, de jurer… De délirer… Et Yuan le regarde pendant un moment sans vraiment savoir quoi dire. Avec un peu de méfiance aussi à présent qu’il l’avait vu à l’œuvre. Qu’importait la folie meurtrière et passagère qui s’était prise de lui : Min Hyuk lui avait prouvé l’étendue de ses capacités.

Par contre alors qu’il commence carrément à s’arracher la peau Yuan franchit l’espace qui les sépare encore et sons aucune douceur il balance son pied contre l’épaule du jeune homme, l’envoyant bouler, étendu sur le sol.

« Arrête-ça ! Qu’est-ce qui te prend ? »

Et histoire de ne pas le voir repartir dans une crise psychotique, Yuan grommelle :

« C’est pas toi, j’ai comprit. »

Mais de signaler, tout en braquant à nouveau sa lampe sur le cadavre au visage défoncé :

« Mais puisqu’il est là, il faut le fouiller. »

Il pouvait deviner l’horreur que ça allait inspirer à Min Hyuk vu ses réactions jusque là… Mais se montrant très ferme, Yuan ajoute :

« Il est mort parce que ce sont les règles du jeu. Mais si tu ne le fouille pas ça n’aura aucun sens. C’est comme chasser pour le plaisir plutôt que pour se nourrir. »

Bon évidemment la comparaison était maladroite et Yuan ne songeait pas une seule seconde à la perspective de manger l’adolescent à présent mort hein !

« Regarde la couleur de son collier pendant que tu es. »

Yuan tourne les yeux vers Min Hyuk. Il était encore complètement sous le choc… Mais il allait falloir qu’il aille jusqu’au bout. Ho il aurait pu le faire. S’il y avait un truc intéressant sur le corps ça aurait été pour lui au moins… Mais il avait d’autres priorités comme remettre au moins au minimum Min Hyuk sur les rails.

« Allez, dépêche-toi. Plus tu tardes plus tu prends le risque qu’il soit tout raide et ça va devenir galère de le fouiller. »

De toute façon ce type n’était pas armé… C’était une évidence pour Yuan. Sans quoi il s’en serrait servit dès le départ pour maîtriser ou tuer Min Hyuk non ? En tout cas il allait garder une distance respectueuse à présent entre eux, sortit de ce coup de pied qui lui avait servit d’électrochoc. Il n’avait pas spécialement prévu de se battre cette nuit…


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité

avatar








   Mer 5 Juil - 23:42



Yuan ne tarde pas à répondre à sa question le beau brun étant encore profondément choqué, de part son geste mais aussi de la révélation de Yuan. Alors il était violet...Tout comme lui, se dit-il avant de se défendre comme il le peut sous les accusations de son vis-à-vis, mais rien n'y fait il ne semblait pas vouloir le croire et ses mots le brisent un peu plus encore

« Bien sûr que c’est toi. Je t’ai vu.
- Non ! Non ce n'est pas moi ! Ce n'est pas moi bordel de merde ! » hurle le t-il soudain prit d'une folie monstrueuse, mêlant pleurs et insultes, pleurs et cris et très vite il se laisse aller...Peut-être même trop.

Il pleurs, implore sa compassion, sa confiance, il jure, il pleurs encore. Il gratte le sang séché sur ses mains et finalement c'est sa propre peau qu'il commence à arracher, mélangeant son propre sang à celui de sa victime. Les larmes coulent le long de ses joues, le sang glisse le long de ses doigts et il continu encore et encore, espérant faire disparaître son crime en retirant ce sang et cette peau tachée de son propre péché qu'avait été de retirer la vie à un Homme...

Soudain une immense douleur parcoure son corps entier, il tombe lourdement au sol un gémissement de douleur s'échappant de ses lèvres. Son oreille siffle alors légèrement sa tête ayant été en contact avec le sol, il se redresse alors sur ses fesses avec peine écoutant péniblement Yuan tandis qu'il baisse les yeux portant sa main à sa lèvre écorchée...Un simple coup de pied et le voilà déjà blessé, lui...Le faible Min Hyuk.

«Arrête-ça ! Qu’est-ce qui te prend ? » s'élève alors la voix de Zhao Yuan faisant sursauter l'adolescent qui recommence à pleurer silencieusement.

« Le sang...Partir...Il doit partir, retirer le sang. » annonce t-il, ses phrases n'étant qu'à peine compréhensible.

Mais soudain le brun lève son regard vers Yuan, une lumière d'espoir filant dans ses pupilles dilatées par la peur et le choc.

« Vraiment !? T...Tu crois...Tu me crois !? » demande t-il avant d'être ramené à la triste réalité le chinois venant braquer sa lampe sur le cadavre défiguré.

« Non...Je...Je peux pas ! » tente de se protéger le garçon refusant de fouiller le cadavre « Je peux pas...Je peux pas le toucher. » continu t-il ses membres venant trembler à nouveau

« Il est mort parce que ce sont les règles du jeu. Mais si tu ne le fouille pas ça n’aura aucun sens. C’est comme chasser pour le plaisir plutôt que pour se nourrir. »

Chasser pour le plaisir...Voici ce qu'avait fait Edge. Min Hyuk lui devait chasser pour se nourrir...Laver son honneur, face à ce meurtrier sanguinaire partageant son corps. Il semble longuement hésiter et finalement il se redresse son pied droit ne touchant pas ou que très peu le sol tandis qu'il s'agenouille difficilement près du cadavre. Il ferme les yeux, inspire bruyamment pour se donner du courage et finalement laissé ses doigts glisser sur le corps de l'adolescent, cherchant un quelconque objet dans ses poches, il est long extrêmement long luttant contre ses maux de coeur et réprimant ceux-ci tandis qu'il écoute les conseils de Yuan. Il renifle alors, se sentant terriblement mal tandis qu'il fait basculer le corps sur le côté commençant à retirer les lanières de son sac de ses épaules afin de l'en extirper. Suite à ça il dépose le sac à ses côtés avant de venir tirer avec délicatesse sur le collier dévoilant la couleur...Violet...Il avait tué l'un des leurs.

« Allez, dépêche-toi. Plus tu tardes plus tu prends le risque qu’il soit tout raide et ça va devenir galère de le fouiller. »

Cette fois-ci c'est la goutte d'eau faisant déborder le vase et il se recule précipitamment retombant sur ses fesses non loin tandis qu'il se retourne, baisse la tête et se met à vomir le peu de nourriture qu'il avait dans l'estomac.

« Violet » annonce t-il avec peine tandis qu'il vient essuyer sa bouche des larmes refaisant à nouveau son apparition sur ses joues, il n'avait plus le courage ni la force de bouger...Encore moins de fouiller dans le sac de ce pauvre garçon.
Revenir en haut Aller en bas






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 19
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1501
Activité RP : 2









   Dim 9 Juil - 7:29



Yuan a un petit soupire excédé à propos de ce sang dont Min Hyuk voulait se débarrasser. Il pouvait être d’une grande patience pour pas mal de chose… Mais quand ça concernait la nature humaine, Yuan avait la patience d’un enfant de six ans à qui on montre un gâteau au chocolat qu’il ne peut pas toucher.

« Il y a peut être mieux que de t’écorcher vif pour t’en débarrasser. »

Et de rappeler :

« Il y a des douches au complexe hôtelier. A la piscine aussi. »

Ou dans certaines habitations peut être. Il en avait déjà vu mais elles n’étaient pas toujours fonctionnelles c’est vrai. En tout cas, chercher restait mieux que de s’arracher la peau avec les ongles. D’ailleurs, Yuan fait remarquer :

« T’imagines que s’il avait le SIDA ou une saloperie du genre tu serais juste en train de te suicider là ? »

Bon, après fallait survivre jusqu’au jour où la maladie se déclarait vraiment pour mourir de ça… Mais histoire de pousser le raisonnement jusqu’au bout :

« T’imagine t’arrive à t’en sortir pour crever deux mois plus tard d’une maladie du genre ? Sérieux ça craint… »

Mais Yuan s’interrompt parce que Min Hyuk se décide finalement à venir fouiller sa victime. Ca lui prend du temps, ses gestes sont peu précis… Mais au bout du compte on y arrive. Et il en a presque finit, ayant dégagé le sac des épaules de feu son propriétaire lorsqu’il craque à nouveau, se révulsant, s’éloignant du cadavre pour vomir tripe et boyaux. Au bruit, Yuan se doute qu’il vomit plus de bile que de nourriture. Estomac vide ou presque donc. Une chance quelque part parce que sinon c’était du beau gâchis.

« Je vais pas te dire de t’habituer… Mais il va quand même falloir apprendre à faire avec. »

Pour quelqu’un qui pouvait défoncer un crâne avec une pierre, Min Hyuk faisait bien des manières au moment de lui faire les poches. Mais s’il n’insiste pas sur ce point là c’est qu’il préfère leur éviter à tous les deux une nouvelle crise d’hystérie.

En tout cas la victime était donc violette… Ca semble catastropher à moitié Min Hyuk… Mais Yuan a une réaction différente. Sans s’enthousiasmer, ce qui ne lui ressemblait pas, il commente d’abord :

« Bien. C’est une bonne chose. »

Et comme Min Hyuk est toujours dans l’incompréhension de cette partie de lui, Yuan lui explique :

« Le mauve est la couleur qui m’intéresse le moins sur cette île. Parce que c’est la mienne. »

C’était de fait également celle de Min Hyuk, ce qui le mettait dans une position délicate… mais son heure n’était pas encore venue, qu’il se rassure.

« Moi je ne joue pas pour quitter cette île. Je suis venu pour faire durer le jeu, pour augmenter le nombre de statistiques qu’on en tirera… Alors plus il y a de couleurs différentes, mieux c’est. »

Mais il fallait maintenir une pression constante et pour ça tuer de manière régulière était une obligation. Lorsque c’était mauve c’était le mieux, même s’il ne fallait pas qu’il décime les mauves non plus au cas où il lui arriverait quelque chose…

« Et puis si quelqu’un fait le travail à ma place, je ne vais pas me plaindre. »

Bon, Min Hyuk n’allait probablement pas beaucoup aimer cette réflexion mais tant pis : Yuan le disait comme il le pensait. Il vient finalement près du sac abandonné près du cadavre, se penche… Et le ramasse.

« Hé bien si tu ne veux pas de ça, moi je vais le prendre. »

Il avait été beau joueur et lui avait laissé toute la latitude de se servir. S’il ne le faisait pas, lui n’allait pas faire de gâchis pour sa part !


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité

avatar








   Dim 9 Juil - 16:31



Min Hyuk bien que toujours assez perturbé écoute attentivement Zhao Yuan, baissant les yeux face à ses reproches. Il avait raison, il ne devait pas faire ça, il était bien trop imprudent. Gêné il n’ose rien dire se contentant de renifler, il porte à nouveau ses doigts sur sa blessure s’apprêtant à recommencer son manège comme guidé par une force obscure, cependant il se rétracte à la dernière seconde sanglotant de plus belle.

« Mais je veux… Je veux que ça parte. Je veux que ça parte maintenant. » murmure t-il entre deux sanglots avant de reprendre « Je… Arrête de me donner de l’espoir. Tu le sais mieux que quiconque que je ne survivrai pas… Je… Je ne vais pas pouvoir rentrer chez moi alors… arrête… » demande t-il avant de lever les yeux vers lui, il avait raison après tout… Qui sait ce que ce jeune homme pouvait trainer dans son corps « Je…Je suis désolé… Je… Je suis bête. » Finit-il par avouer avant d’écarquiller les yeux à sa demande, la panique et le dégout reprenant leur place en lui.

Il ne veut pas le fouiller, il ne veut pas le toucher pourtant les mots de Yuan le percutent en plein visage et il se retrouve contraint de venir fouiller l’inconnu, il ne voulait pas être vu comme un meurtrier faisant ça pour le plaisir… C’en était hors de question. Il devait… Il devait tuer pour survivre et c’est ce qu’il avait fait, tente-t-il de se convaincre bien qu’il sache pertinemment qu’Edge avait fait ça pour s’amuser, pour le sauver certes mais surtout par envie. Et rien qu’à voir le visage de sa victime il est clair et net qu’Edge l’a fait avec une passion malsaine. Ce mec est fou… Complètement taré pense le garçon à propos de son double tandis qu’avec ses gestes imprécis il retire le sac à dos du jeune homme. Mais c’est beaucoup trop pour lui alors il se révulse à nouveau s’éloignant du cadavre avant de vomir le peu de nourriture présente dans son estomac. Derrière lui les mots de Yuan le dégoutent et il murmure.

« Non… Je n’ai pas à m’y habituer parce que ça n’arrivera plus.» lui-dit-il tandis qu’il vient essuyer sa bouche et les larmes coulant sur ses joues avant d’annoncer la couleur du collier de sa victime.

Bien sûr il ne s’attendait pas à une telle réponse de la part de Yuan alors il écarquille les yeux osant enfin demander :

« En quoi c’est une bonne chose !? Il… Il est de notre faction… Il aurait pu rentrer… » murmure t-il avant que le garçon ne vienne éclairer sa lanterne.

A ses révélations le garçon se met alors à trembler de peur et de dégout osant à peine regarder Yuan tandis qu’il lui balance à la figure.

« Tu… Tu es fou. Comment tu peux faire ça ? Pourquoi tu fais ça !? » hurle-t-il les larmes coulant désormais en rafale sur ses joues lorsqu’il comprend qu’il ne pourra certainement pas rentrer tant que Yuan serait en vie.

A la réflexion de Yuan, Min Hyuk vient alors serrer avec violence ses poings. Il ne regarde toujours pas l’homme face à lui mais il se permet de prendre la parole, sa voix étant sèche et froide.

« Ce n’était pas moi ! »

Étonnamment le grand brun le laisse s’approcher du cadavre et se pencher pour prendre le sac, pendant un court instant Min Hyuk avance son bras afin de le récupérer mais ses remords refont surface et il annonce « alors prend-le. Je n’en veux pas. »

Toujours assit au sol, il détourne le regard et ose enfin lui poser cette question qui lui brûle les lèvres.

« Pourquoi tu me laisses en vie ? Regarde-moi, je suis vulnérable et en plus je suis mauve. Ce serait un bon truc pour toi n’est-ce pas ? »

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 19
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1501
Activité RP : 2









   Dim 16 Juil - 7:02



Yuan hausse les épaules. Min Hyuk continuait de larmoyer à propos du sang sur ses vêtements… Mais même avec toute la bonne volonté du monde il ne pourrait pas rattraper ça. En lavant sa tenue il pourrait limiter la casse mais même s’il trouvait du savon ou un peu de lessive, le temps de faire tout ça l’uniforme resterait tâché. Au moins ça ne sentirait pas le sang cailler, ce qui n’était pas une mauvaise chose en soit.

« Alors trouve-toi une douche ou un point d’eau. Là tu fais pire que mieux. »

Et quand Min Hyuk lui affirme soudainement, avec son air le plus piteux, qu’il est bête, Yuan ne se prive pas ! Il n’était pas du genre à se laisser endormir ou apitoyer !

« Je te le fais pas dire. »

Il soupire, excédé devant la situation… Mais pas capable de juste tourner les talons sans en avoir dit encore un peu plus :

« Si tu es si sûr que tu vas mourir : suicide-toi. Ou arrête de te débattre quand tu te fais agresser. Franchement avec cette mentalité de loser tu fais insulte à ce type. »

Ce disant Yuan montre d’un signe de tête le cadavre encore chaud à la figure défoncée. C’était moche à voir mais c’était fait. Il fallait passer à autre chose. C’était une nécessité ici.

Quant à « ne plus arriver », Yuan a un nouveau petit mouvement d’épaule.

« Si tu le dis. »

Où était passé la belle assurance que Min Hyuk avait eu au complexe hôtelier lorsqu’il lui avait assuré qu’il ferait tout le nécessaire pour survivre ? Visiblement elle était partie très loin et ça n’avait pas prit de temps.

Par contre Min Hyuk se rebiffe un peu lorsque Yuan parle de ses motivations… Et s’il y était habitué en soit il arque quand même un sourcil, un brin méprisant cette fois.

« C’est toi qui me parle de folie là ? Sérieusement ? »

C’était un peu l’hôpital qui se foutait de la charité à ce niveau.

« Moi c’est mon job. Je suis le volontaire, je suis là pour ça. Au moins j’ai des convictions à défendre et un but à attendre. Ça fait de moins quelqu’un de pas mal plus équilibré que toi pour le moment, peut importe comment tu me juges. »

Sur cette île tout le monde le voyait un peu comme Voldemort. Il était celui dont on ne devait pas prononcer le nom ou pas trop fort quoi ! Mais comme ce personnage de fiction il était amené à faire de grandes choses. Terribles pour certaines peut être… Mais pas moins grandes.

« Arrête de dire que c’était pas toi. »

Ça commençait à le tanner et franchement cette attitude c’était juste reculer pour mieux sauter.

« T’aurais plus d’allure à assumer qu’à pleurnicher. Sur cette île c’est pas ton côté vierge effarouchée qui sera le plus en valeur… C’est ton côté combatif. »

Après il n’allait pas mentir non plus :

« C’est dégueux, comme méthode… Et je cautionne pas. Mais c’est toujours plus productif que de rester à pleurnicher dans ton petit coin. »

Quant à ses raisons de le laisser en vie :

« Déjà moi je chasse utile. Il y a déjà eu un mort, ce qui fait que je suis sûr qu’il n’y aura pas de problème au prochain comptage de l’organisation du jeu. Alors pourquoi tuer encore si je peux l’éviter ? »

En plus il s’épargnait ce gaspillage d’énergie !

« Puis si c’est pour que tu pètes un câble à nouveau et tente de me défoncer le crâne : non merci, j’ai assez donné. »

Il était un peu fourbu et ne comptait pas spécialement se battre avant d’avoir prit un peu de repos. Et puis finalement, parce que ça l’insultait :

« Et je ne tue pas les gens parce que je les trouve faibles ou facile à tuer. Tu me prends pour qui ? J’ai de l’honneur. Plus que toi visiblement... »

Yuan vient pose une main sur son torse, là où, sous sa chemise, se trouvait ses plaques militaires. Il faisait ce qu’il fallait…

« Bon je vais y aller. Je doute qu’on se recroise vu ton état mai sait-on jamais je suppose... »



-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité

avatar








   Lun 17 Juil - 0:07



Min Hyuk semblait déterminé à retirer le sang ayant giclé sur ses vêtements mais très vite il abandonne retirant ses doigts de sur sa chemise, baissant à nouveau les yeux aux indications de Yuan

« Je… Tu as raison… Je devrai trouver un point d’eau. » annonce t-il de sa voix encore tremblante sous le coup de l’émotion tandis que l’instant suivant il affirme sa bêtise, son état se faisant plus piteux encore lorsque Zhao Yuan le lui confirme à nouveau.

Un soupire s’extirpe alors des lèvres du volontaire et les mots qui en sortent quelques secondes plus font se serrer un peu plus le cœur de Min Hyuk, ses larmes ne cessant alors de couler sur ses joues rebondies.

« Je devrai… Ce serait peut-être plus simple. » murmure t-il plus pour lui-même qu’autre chose tandis qu’il ose enfin tourner légèrement son visage vers le cadavre, ses poings se serrant sous la colère. Edge allait lui payer.

La suite des événements se déroulent très vite et le cœur du jeune homme redouble de conviction sur la possibilité que ceci n’arrive plus, d’ailleurs son regard se pose un court instant sur son sac et il pense à ses médicaments, ça n’arrivera plus parce qu’il a de quoi le contrer… S'il y arrive à temps.

« Si je le dis c’est que c’est vrai. » lance t-il au tact, sa voix se faisant soudainement plus sûre et assuré, brulant de détermination.

Encore assis au sol le grand brun fait alors signe à Yuan de ne pas répondre, l’invitant à passer à autre chose et finalement il aurait sans doute plus apprécié de continuer sur le sujet précédent, puisque la révélation du volontaire lui glace le sang. Et Min Hyuk ne tarde pas à réagir, peut-être aurait-il dû se taire… Lorsque Min Hyuk se rebiffe commençant alors à critiquer les actions de Zhao Yuan celui-ci arque alors un sourcil reprenant très vite la parole. Les poings de l’adolescent viennent à nouveau se serrer sous la rage et il ancre son regard dans celui du volontaire.

« Je ne suis pas fou ! » hurle-t-il plus en colère que jamais.

Il n’était pas fou, Edge était bien réel, il n’était pas fou … Le monde était fou. Lui il n’était qu’un pauvre gosse malchanceux contraint de vivre avec le diable en lui et tout le monde le prenait injustement pour un fou, le brisant de plus en plus chaque jour qui passe.

« Moi c’est mon job. Je suis le volontaire, je suis là pour ça. Au moins j’ai des convictions à défendre et un but à attendre. Ça fait de moins quelqu’un de pas mal plus équilibré que toi pour le moment, peu importe comment tu me juges. »

Cette fois-ci c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase et Min Hyuk roule des yeux visiblement agacé, ce mec ne comprenait rien à rien.

« Parce que tuer pour faire durer un jeu pareil signifie être équilibré pour toi ? » demande-t-il un brin méprisant

« T’as pensé aux familles que ce jeu détruit ? » demande t-il en commençant à rire froidement

« Impossible. » achève t-il avant de rouler à nouveau des yeux, lorsque celui-ci le contredit à nouveau sur le véritable assassin, bien sûr il ne pouvait pas comprendre, autant laisser tomber pense t-il, chose qu’il fait ne reprenant pas Yuan se contentant de l’écouter attentivement.

« Je ne suis pas un combattant, nous n’en sommes pas. Nous sommes des lycéens, rien que ça, quand le comprendra tu ? » demande-t-il avant d’essayer de se redresser abandonnant très vite sous la douleur, commençant alors à questionner Yuan sur les raisons de sa survie.

« Tu chasses ? Je déteste tellement ce mot, à croire que nous ne sommes que du gibier. » dit-il avec mépris pour lui avant d’afficher un petit sourire en coin

« Ne t’inquiète pas pour lui, lui aussi est fatigué il ne me cassera pas les couilles avant quelques jours. » répond t-il sachant pertinemment que ses mots ne voulaient rien dire pour Yuan.

« De l’honneur ? Parce que moi je n’en ai pas ? Parce que j’éprouve des sentiments et que je ne suis pas un chasseur ? » demande-t-il en sifflant entre ses dents d’agacement

« L’honneur est un ensemble de principes moraux et en faisant ce que tu fais tu n’en as aucun à mes yeux. Tu retires la vie pour le plaisir de quelques hauts gradés ou je ne sais quoi, moi je pleure parce qu’il a tué quelqu’un en m’utilisant moi. J’ai beaucoup plus d’honneur que toi, parce qu’un homme a aussi le droit de pleurer et de perdre pied un instant… » murmure-t-il avant de poser ses yeux sur la main de Yuan plaqué contre son torse.

« Ne doutes pas, on se recroisera très vite crois-moi. » lui dit-il tandis qu’il arrive enfin à se remettre sur pied grimaçant légèrement sur la douleur, il vient ensuite passer son sac sur ses épaules et resserrer son bandana dans ses cheveux.

« La proie des chasseurs peut toujours survivre si elle est plus maligne qu’eux. N'est ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 19
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1501
Activité RP : 2









   Dim 23 Juil - 10:49



Yuan n’allait pas prendre Min Hyuk en pitié lorsqu’il envisage le suicide. C’était tellement à l’opposé de la belle détermination qu’il avait eu en lui assurant qu’il survivrait, la première fois qu’ils s’étaient vus. Mais voilà qu’il repartait sur son côté bipolaire ou schizophrène ou ce que vous voulez. Avoir une maladie mentale du genre, de l’avis de Yuan, c’était quand même salement perdre la tête mais bon.

« Qu’est-ce que tu es, alors ? »

Qu’il mette un mot sur la situation au lieu de faire l’autruche, puisque ça l’énervait autant qu’on présume. On ne pouvait pas avoir ce genre d’accès de rage puis d’apitoiement juste derrière sans s’attendre à ce que les autres juges ou fasse des amalgames. Si la vérité était si limpide pour lui, si simple… Alors pourquoi il ne lui expliquait pas ? Et même, pointant d’un index le cadavre :

« Qui l’a tué alors ? »

Juste pour savoir. En tout cas, lorsque Min Hyuk reprend du poil de la bête, c’est à propos de son rôle à lui, celui de volontaire. Et si Yuan ne réagit pas davantage qu’un petit soupir et un levé d’yeux au ciel, c’est que c’était toujours, toujours, toujours la même rengaine. Il aurait presque pu dire avant lui les mots prononcés par Min Hyuk. Au début il avait tenté d’expliquer. Maintenant ça le saoulait. Il n’avait pas à se justifier. Ses raisons étaient limpides. C’était le concept du BR. C’était la loi.

« Les familles reçoivent de l’argent… Et la quasi totalité reste silencieuse. Alors c’est un peu hypocrite d’essayer de dire derrière qu’elles sont brisées. »

Si elle ne gardait pas ainsi le silence pour profiter de l’argent que percevait les familles des morts ou des survivants, c’était bien pour une raison. Et l’honneur apporté au foyer des survivants était très fort… Min Hyuk ne voulait pas le voir mais c’était la vérité. Même malgré lui, Hua Feng n’aurait pas pu le contre-dire.

Par contre, Min Hyuk se fourvoie ensuite sur ce qu’ils sont et Yuan l’interrompt.

« Des lycéens ? Tu vas au lycée depuis que tu es sur cette île ? Tu fais tes devoirs ? Tu as vu un professeur ? »

C’était uniquement de la rhétorique. Ils connaissaient tous les deux les réponses à ces questions.

« Désolé de te l’apprendre. Mais aujourd’hui t’es un combattant. Quelqu’un qui cherche à survivre. »

Et s’il ne se le mettait pas une bonne fois pour toute dans le crâne, c’était son problème. Lui il allait survivre. Et Min Hyuk ? Le doute était permis. Quant à la chasse il hausse les épaules. Il préférait le voir comme ça, c’était plus facile. Et contrairement à Min Hyuk il faisait les choses de manière à se facilité la tâche, pas à se la compliquer.

S’en suit un discours décousu à base de « il » dont on ignore de qui il est question. Si Min Hyuk essayait encore de le convaincre qu’il avait toute sa santé mentale c’était raté : Yuan était plus convaincu que jamais qu’il avait une araignée au plafond !

« C’est qui « il » qu’on soit deux à savoir de qui on parle au juste. »

Quant à l’honneur, Yuan hoche négativement la tête. Min Hyuk ne pouvait pas dire une chose, l’entendre y répondre et décider qu’il répondait finalement à autre chose dans la foulée.

« Parce que tu me suggère presque de te tuer. Alors que tu n’as aucune chance dans l’état. »

Avec sa folie meurtrière d’un peu plus tôt peut être. Mais pas là. Là tout ce qu’il savait faire c’était pleurer et se plaindre. Ha, se frustrer contre lui aussi, comme s’il avait oublié qui était le maître et qui était le chien, pour le moment.

« J’ai de l’honneur parce que j’ai des convictions ancrées dans la réalité. Parce que ce que je fais je ne le fais pas par plaisir mais parce que je crois en un but qui nous dépasse tous les deux. »

Et franchement :

« Toi tu accuses les autres, des personnes imaginaires, tu pleures et tu me reproche qui je suis alors que de nous deux le seul qui s’assume c’est moi. »

Tout pour ne pas voir sa propre misère. Quant à se recroiser, le volontaire hausse encore les épaules.

« Qui vivra verra. »

Il ne pouvait plus vraiment respecter Min Hyuk, après cette nuit. Alors dieu seul savait comment se déroulerait leur prochaine rencontre. Et quand Min Hyuk lui demande si être malin permet seul de survivre, Yuan ne répond pas, faisant quelques pas en arrière pour quitter les lieux.

« Si tu étais réellement malin de ton côté… Tu serais déjà en train de « le » laisser être le chasseur au lieu d’être la proie... »


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité

avatar








   Mer 2 Aoû - 16:54

« Qu’est-ce que tu es, alors ? » lui demande Zhao Yuan tandis que Min Hyuk détourne son regard semblant rechercher quelque chose à quoi se raccrocher, ne sachant que lui répondre. Quelques secondes s’écoutent alors avant que le grand brun ne prenne son courage à deux mains lui annonçant d’une voix claire et assurée :

« Lee Min Hyuk. Je suis Lee Min Hyuk et rien d’autre ! » un fin sourire se dessine sur ses lèvres lorsque le chinois pointe le cadavre du doigt lui demandant qui l’avait tué si ce n’était pas lui.« Edge. » dit-il sans un mot de plus tandis que Yuan met en avant son rôle de volontaire, le coréen ne perd pas une seconde pour remettre en question le rôle du garçon devant lui.

Face à lui Yuan ne fait que soupirer, surement était-il agacé mais ceci ne semble pas contrarié Min Hyuk qui continue à parler jusqu’à ce que Yuan reprenne la parole et alors plus un bruit ne se fait entendre. Min Hyuk ne sait que répondre, baissant simplement la tête avant d’ouvrir la bouche mais de la refermer quelques secondes plus tard visiblement en cours d’argument. Mais très vite le garçon recommence à se défendre souhaitant apitoyer Yuan sur le fait qu’ils n’étaient que des étudiants, des lycées, de pauvres âmes perdues.

Mais une fois de plus le garçon le reprend et cette fois-ci Min Hyuk ne peut que baisser honteusement la tête secouant négativement la tête.« Non… Je… Je ne fais rien de tout ça. » murmure le garçon avant de mordre nerveusement sa lèvre « Un combattant… » chuchote-t-il à nouveau cette fois-ci uniquement pour lui. « Je ne suis pas un combattant… »

Oh non, Min Hyuk n’avait absolument rien d’un combattant, il n’avait pas la force physique, ni la force mentale, et encore moins la chance pour. Non, Min Hyuk n’avait rien de tout ça contrairement à Yuan qui lui avait toutes ses chances de survivre… Et de faire durer le jeu le plus longtemps possible.

« Il… C’est Edge. C’est lui que tu as vu. » annonce le brun suite à la demande de son vis-à-vis, après tout il ne pouvait pas comprendre. Il ne pouvait pas savoir si Min Hyuk ne lui explique pas et une chose est sûre il ne semble pas en avoir envie puisque lorsque le joueur mauve se met à parler d’honneur il s’empresse de sauter sur l’occasion pour remettre les pendules à l’heure, ses poings se serrant sous la colère de se voir dénigrer de la sorte… Un homme avait besoin d’accepter les choses telles qu’elles étaient et là… Il le faisait, parce que dans tous les cas tuer où se faire tuer revenait à se détruire et demander à Yuan de le tuer était surement la meilleure solution pour préserver son âme des assauts de cette île.

« J’ai de l’honneur parce que j’ai des convictions ancrées dans la réalité. Parce que ce que je fais je ne le fais pas par plaisir mais parce que je crois en un but qui nous dépasse tous les deux.
Un but ? Mais de quel but tu parles… Ce jeu ne sert à rien qu’à semer la terreur, je ne vois pas en quel but tu peux croire. » lui dit-il plutôt calmement avant de subitement s’énerver lui criant dessus

« Edge n’est pas un mirage ! Il est réel ! Et je dois porter ses erreurs sur mes épaules alors ne me parle pas d’assumer quoique se soit venant de lui ! »

Suite à sa Min Hyuk se redresse difficilement, gémissant de douleur tandis qu’il réajuste son sac et son bandana affichant un maigre sourire en entendant le volontaire remixer un vieux proverbe. Oui… Qui vivra verra. Il se tourne alors vers lui en l’entendant faire quelques pas en arrière et son visage se fait alors plus blanc qu’à l'accoutumée. Laisser Edge être le chasseur… Hors de question, se dit-il tandis qu’il lance un dernier regard à Yuan avant de quitter difficilement les lieux.
Revenir en haut Aller en bas






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 19
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1501
Activité RP : 2









   Dim 6 Aoû - 14:57



Lee Min Hyuk et rien d’autre… Mais Edge tout de même et Yuan retient un énième petit soupire. Ce garçon avait complètement perdu la tête. Il avait bien commencé à le comprendre mais là ça n’aurait pas pu être plus limpide. Un dédoublement de la personnalité ou quelque chose dans ce style. Yuan n’était pas un fin psychologue et il n’avait pas non plus cherché à l’être un jour. En tout cas Min Hyuk continu de se retrancher derrière ce Edge et Yuan a un petit reniflement dédaigneux.

« Et après tu me fais la moral ? »

Yuan hausse les épaules, précisant :

« Tu es la seule personne a pouvoir faire quelque chose à « Edge ». Mais au lieu d’essayer tu te dédouane en pleurant. »

Quant à son but, Yuan pousse encore un soupire. Ça devenait fatiguant d’avoir toujours le même discours. Enfin… Ce qui était fatiguant c’était moins la répétition que le fait de déjà savoir que ça n’aurait aucun impact. On lui avait toujours dit que quand on ne voulait pas entendre une réponse, fallait pas poser la question… Quelqu’un avait oublié de le dire à tous ces étudiants.

« Les statistiques. Sur nos capacités, nos talents innés, nos réflexes.»

Puis pour expliquer plus en longueur :

« En tout temps les scientifiques et autres hommes de stratégie ont étudiés des cas en lançant des programmes informatiques complexes qui recréaient les conditions et les aboutissants des guerres, des épidémies et autres cataclysmes… Et chaque fois, je dis bien « chaque fois » la réalité finissait par dépasser le plan initial après l’avoir pourtant suivit pendant un long moment. »

A ce stade Yuan fait une pause, se demandant si Min Hyuk suivait encore. Et puisque ça semble être le cas il vient s’humidifier les lèvres et se racler un peu la gorge pour s’éclaircir la voix.

« Mais la donnée humaine ne pouvait pas être prise en compte. Les réactions propres à la population « non entraînée » ou en situation de stress et d’urgence. Nous sommes là pour ça. Pour fournir les données nécessaires... »

Ha… Et parce qu’il était beau joueur il ajoute :

« Et pour mettre une épée de Damoclès au dessus de la tête de ces jeunes qui perdent la notion de respect de leur pays et de leur peuple. C’est vrai que ça peut sembler cruel… Mais il faut voir par dessus ça. »

Mais il pensait Min Hyuk incapable de le faire compte tenu de leur conversation jusque là. Ils ne vivaient pas de la même façon. Yuan essayait de se porter sur l’avenir, s’interrogeant peu sur le présent. Min Hyuk faisait le contraire. Ils n’avaient tort ni l’un ni l’autre finalement… Ils ne regardaient juste pas le même côté de la pourtant même pièce dès le départ, voilà tout.

« La terreur, comme tu dis, c’est ce que « tu » ressens. Moi quand je te parle de but, ça se passe ailleurs... »

Ils n’étaient que des pions sur un échiquier et la véritable différence entre eux c’est que Yuan l’avait accepté, non ?

Quant à Edge et à la véracité de son existence…

« Mais dis moi… Si Edge est si réel, si tangible… Et si ses actes sont si monstrueux… Pourquoi est-ce que tu ne nous en débarrasse pas ? »

Et puisqu’ils se séparaient, yuan ajoute, toujours pour les prochaines heures de méditation de Min Hyuk :

« Dans le fond, c’est toi le pire. Tu couvres ses méfaits. Lui il s’assume sans doute un peu plus. »

Ça ne voulait pas dire qu’il cautionnait davantage Edge… On en était clairement pas là ! Mais dans le sujet bien précis… Disons qu’il lui accordait plus de crédit.

« Si on se croise encore une fois on verra comment tu auras commencé à régler ce « problème » ou si tu le laissera encore faire en te disant que tu n’y peux rien... »


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé









   

Revenir en haut Aller en bas
 

First Murder

Page 1 sur 1