AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



FERMETURE DU FORUM





 

 Happy Birthday feat. Park Hyun Hee







avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 267
Activité RP : 2









   Sam 17 Juin - 7:41


Le 18 juin 2017 || 23h19
Près des falaises
La grotte

La journée avait été éprouvante. Peut-être la pire depuis son arrivée sur l’île et pour cause, il avait eu terriblement peur à de nombreuses reprises depuis son arrivée, forcément... Mais aujourd’hui, Haneul avait vraiment cru qu’il allait mourir. Entre sa chute dans cette maudite cabane de pêcheur, sa jambe qui était restée prise et qui lui faisait encore mal et cet idiot certes gentil et grâce à qui il avait pu s’en sortir, mais qui lui avait fait une peur bleue en tirant un coup de feu sans faire exprès, il était complètement épuisé. Dieu seul sait comment, il avait réussi à atteindre la forêt. Sa jambe n’était pas brisée, dieu merci, parce qu’il ne se serait clairement pas rendu là tout seul ! Mais, elle était enflée. Il avait besoin d’y mettre de l’eau, assurément. Or, pour le moment, il allait devoir se contenter d’user de beaucoup de patience et d’ignorer la douleur lancinante. Parce que encore une fois, Haneul était un peu désorienté dans les bois et ça l’énervait pour la simple et bonne raison qu’il SAVAIT où il voulait aller mais n’arrivait pas à atteindre l’endroit parce que franchement, tous ces putain d’arbres se ressemblaient !

L’impatience, la fatigue, l’irritation... C’était un cercle vicieux, tout ça mais il n’arrivait tout simplement plus à combattre ces sentiments et ces états négatifs. Il devait être terriblement tard. Il ne savait pas trop. La batterie de son cellulaire était à plat et il n’avait pas encore pu se résoudre à utiliser sa batterie externe. Haneul savait qu’il devait aller vers la ville. C’était un miracle en soi qu’il n’y soit pas encore allé et qu’il soit encore en vie pourtant, mais... Il en avait peur. Il ne voulait pas s’y aventurer seul. Peut-être s’il retombait sur Izumi, il pourrait convaincre le jeune homme de jouer les protecteurs le temps d’aller faire une petite razzia au centre commercial... Haneul s’était un peu perdu dans ses pensées, ce qui était terriblement inconscient de sa part et il s’en rend bien compte. Mais pas le temps de se faire la morale... un grand sourire étire ses lèvres rondes alors qu’il sort finalement de la forêt...!

Ça lui prend quelques secondes pour remettre où il était. Et en fait, il ne sait pas encore exactement. Du moins jusqu’à ce qu’il voit un arbre tortueux près de la falaise. Oui ! C’était ici ! La grotte était en contrebas et il était certain que presque personne ne savait qu’elle existait ! Bien. Maintenant il fallait l’atteindre. Sauf que soudainement, une silhouette capte son attention... Le blond fronce les sourcils, reprenant son souffle tout en observant le jeune homme qui semblait errer un peu au hasard. Vu sa démarche, il avait dû marcher toute la journée. Il semblait encore plus fourbu que lui. Mais ce qui l’interpelle, c’est qu’il reconnaîtrait ce garçon là entre mille, même de loin. Même dans le noir. Même de dos...

« Hy... Hyun Hee ! », s’exclame Haneul, son regard se brouillant de larmes bien qu’il les chasse rapidement d’un geste rapide de la main. Pas le moment de se laisser dépasser par les événements ! Mais son sourire s’invite rapidement sur ses lèvres, à nouveau. C’était... tout simplement incroyable. Qui eût cru qu’après cette affreuse journée, il réussisse ENFIN à retrouver son meilleur ami ? Haneul n’hésite pas. Il se dirige le plus rapidement possible vers Hyun Hee... Mais son ami crie, l’averti. Et tournant la tête vers la direction qui captait l’attention du jeune homme, Haneul sent son coeur s’arrêter. Un type s’avançait vers eux et ses intentions étaient tout sauf innocentes, c’était évident... « Ta tête ! »

Ça semble nébuleux, il le sait. Mais il devait protéger sa tête. Et le prédateur doit penser que c’est trop tard. Ils n’avaient aucun moyen de s’échapper si ce n’était la course. Et ni l’un, ni l’autre ne semblait être en état de faire un sprint. Pourtant, Haneul saute soudainement sur Hyun Hee... et ensemble, ils chutent par la falaise ! Mais de façon contrôlée. Sa jambe lui fait un mal de chien et le blond en serre les dents mais ce n’était pas le moment de faire sa précieuse même si c’était ce qu’il semblait le plus aimer, en général...! Il se retient comme il peut à des branches ça et là, incitant Hyun Hee à en faire de même pour contrôler un peu plus leur chute. Puis, alors qu’il aperçoit la grotte juste à côté d’eux, il attrape une grosse branche, y mettant toute sa force, alimentée par l’adrénaline, pour la casser. Le craquement est sinistre... et Haneul hurle à la mort !! Il entraîne Hyun Hee à sa suite, à l’entrée de la grotte.  Là, il incite silencieusement son ami à faire comme lui. Attrapant une grosse pierre, il la lance de toutes ses forces en bas, dans l’eau... Plouf. Deux corps. Ni vu, ni connu. Puis, il attrape la main de son meilleur ami pour entrer dans la grotte, à bout de souffle, la jambe douloureuse et tremblant comme une feuille.

Sans mot dire, pour ne pas alerter le type qui devait encore contempler son oeuvre avec une part de dégoût puisqu’il ne pourrait pas les fouilles, Haneul attire Hyun Hee contre lui pour le serrer dans ses bras avec la force du désespoir, étouffant un petit sanglot. Et dans un murmure, il chuchote :

« Joyeux anniversaire... »

C’était bien aujourd’hui, n’est-ce pas ? Tout à la limite d’être le 19, d’ailleurs...

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Sam 24 Juin - 15:40



Hyun Hee était épuisé. Il marchait depuis des heures, errant sans but. La journée n’avait pas si mal commencée pourtant. Il avait fait une rencontre très intéressante à la piscine, en ville. Il avait pu parler et sans aller jusqu’à prétendre qu’il s’était détendu, il avait pu passer un relativement bon moment et profité d’une douche. Sauf qu’ensuite il avait dû fuir plusieurs fois, se faisant repousser jusqu’en dehors de la ville et qu’une fois en forêt il s’était parfois fait des frayeurs tout seul. Au final la nuit était tombée depuis un moment déjà et il marchait toujours. Ses pieds lui faisaient mal, son dos et ses épaules aussi. Et les bienfaits de la douche étaient ruinés par la sensation de sa chemise collée à sa peau par la sueur.

Difficile de dire comment il se retrouve là où il était présentement au final. Si on lui posait la question, Hyun Hee devrait bien admettre qu’il s’était contenté de poser un pied devant l’autre pour avancer en espérant que ses pas ne le mèneraient pas directement à la mort.

On l’appelle… Et ça prend un moment à Hyun Hee pour reconnaître son nom, sous la fatigue ! Il tourne la tête, l’information se rendant lentement mais sûrement. Parce que cette voix lui était encore familière et qu’elle avait une sorte de second souffle dans sa cage thoracique ! Sauf qu’il a à peine le temps de bien voir Haneul sous les rayons de la lune qu’il aperçoit vite une autre silhouette, criant quelque chose de relativement incohérent pour prévenir son ami ! Désolé, il avait dû faire une légère insolation, c’était sortit de manière brouillonne !

Ca l’empêche de bien comprendre cette histoire à propos de sa tête… Mais ça n’empêche pas la panique de l’envahir tandis qu’Haneul lui fonce dessus… Et les fait chuter tous les deux ! Son cri de terreur n’est pas feint du tout dans son cas et Hyun Hee est réellement convaincu qu’il va se faire tuer dans une intervention suicide de la seule personne en qui il pensait pouvoir avoir aveuglément confiance !

Mais non. Et la suite est très confuse pour lui ! Il obéit pour la grosse pierre, hébété, saignant un peu au front mais rien de grave : une égratignure.

C’est une fois au fond de la grotte qu’il rend son étreinte à Haneul, les larmes lui piquant les yeux mais refusant toujours obstinément de couler. Il l’étreint avec désespoir lui aussi… Parce que c’était inattendu et qu’après l’échange de ce matin il s’était presque résigné à ce que ces retrouvailles n’arrivent jamais. Haneul lui souhaite même son anniversaire, parvenant à y penser dans ce moment intense alors qu’ils avaient presque faillit mourir et Hyun Hee a un petit rire étranglé.

« J’avais finit par croire qu’on ne se retrouverait jamais. »

Il remarque cependant vite la douleur de son ami, s’en inquiétant rapidement.

« Tu as mal ? Ta jambe ? Ton pied ? La cheville ? »

Il souhaitait ardemment que ça ne soit rien de grave car sur cette île, les blessures ça n’apportait que des problèmes…

« Je suis tellement soulagé, Haneul… Les gens que je croisais… Aucun ne t’avais vu. Je commençais à me demander si je n’avais pas raté ton nom aux haut-parleurs, ça me rendait fou. »

Il pose son sac près de lui, faisant signe à Haneul de lui montrer sa cheville. Il ne pouvait peut être pas faire grand-chose mais au moins l’aider à retirer sa chaussure et sa chaussette… Et s’assurer avec lui qu’il n’y avait rien de cassé.

Et dans le même temps, après une marque d’hésitation…

« Je sais que c’est brutal, Haneul… Mais tu connais ta couleur… ? »

D’expliquer dans la foulée, que ses intentions ne soient pas mal comprises :

« Ca ne changera rien pour moi. Mais je ne veux pas qu’on reste dans le flou, ça va nous bouffer. »

Et ils avaient d’autres problèmes pour ne pas se rajouter celui-là en plus.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 267
Activité RP : 2









   Mer 28 Juin - 2:22

Haneul a un petit sourire, suivit d’un rire étranglé, plus nerveux qu’autre chose. Il lève une main, glissant son pouce sous la petite blessure de la joue de Hyun Hee. Il ne pouvait même pas expliquer le soulagement et la joie qu’il ressentait à le retrouver là, en vie et même bien portant. Lui aussi avait cru que jamais ils ne se retrouveraient. Ça faisait beaucoup trop de temps que ça durait. Et Haneul savait qu’il devait probablement cette attente allongée au fait qu’il n’avait toujours pas osé aller jusqu’en ville.

« Désolé... », murmure-t-il finalement, après un petit moment de silence. Il renifle doucement, sans cesser de caresser la joue de son ami avec une douceur presque maternelle. « Je ne suis pas encore allé en ville. On se serait peut-être trouvé plus rapidement si j’avais osé, mais j’avais trop peur de ce que j’y trouverais... Alors je suis resté constamment en périphérie, voire le plus loin possible... »

Mais Hyun Hee le ramène rapidement à la réalité. Visiblement, son boitillement n’était pas passé inaperçu. Haneul a un regard vers le bas, histoire de regarder la dite jambe. Il portait encore uniquement son uniforme, principalement parce que le jeans qu’il avait avec lui serrait beaucoup la jambe et donc, l’empêcherait encore plus de bien guérir. Ou le ferait souffrir, c’était déjà assez pour vouloir garder l’uniforme, à son humble avis !

« J’étais dans le hameau pêcheur. Le plancher a défoncé, je suis tombé et ma jambe est restée prise sous des poutres et un meuble. Mais un type m’a aidé. Un Japonais. », explique lentement Haneul tout en relâchant finalement Hyun Hee pour faire quelques pas sur le côté, vers une paroi froide et humide contre laquelle il s’adosse. Ça lui permettrait de mettre un peu moins de poids sur sa jambe, pour le coup. « Ce n’est pas la cheville, c’est plutôt la jambe en elle-même. Il y a des blessures mais elles commencent déjà à cicatriser. J’ai un savon avec moi alors j’ai pu désinfecter. C’est une question de temps à présent. »

Il a un petit sourire à la suite, glissant une main contre sa joue en riant doucement, opinant par le fait même. Ce n’était pas drôle, même avec du recul, hein. Mais qu’ils se soient malgré tout retrouvés, c’était tout un exploit en soi !

« Non plus. Personne ne t’avait vu. Ou reconnu. », convient-il en poussant un petit soupir malgré tout. C’était vraiment bizarre, tout ça... « J’étais toujours entre tristesse de savoir que je n’avais aucune piste et joie de savoir qu’ils ne t’avaient pas remarqués, donc que tu devais être relativement discret. »

Finalement, Haneul se penche, histoire de relever doucement la jambe de son pantalon. La peau blanche était marquée par quelques blessures mineures, par des bleus aussi. Et elle était légèrement enflée. Mais rien qui ne lui faisait vraiment peur. Ça aurait pu être mille fois pire, dieu merci il avait évité ça ! Par contre, Hyun Hee aborde un sujet délicat... et le blond déglutit avec difficulté devant les paroles de son ami. Vrai. Ils devaient savoir. Mais l’envie de reporter était malgré tout très, très forte...

« Je ne sais pas. », admet-il après un moment de silence. « Je ne voulais pas le montrer à quelqu’un d’autre que toi. Je savais que tu allais me dire la vérité et... et je crois que de toute façon, ça n’avait pas d’importance jusque là puisque je ne savais pas quelle tactique de jeu j’allais adopter. Je vais l’adopter en fonction de notre couleur à tous les deux... Quelqu’un t’a dit la tienne, toi ? »

Donc non. Pour lui non plus ça ne changeait rien au fait qu’il allait toujours être du côté de Hyun Hee...

« J’ai rencontré le volontaire, Hyun Hee. Un cinglé qui a levé sa main et dit « moi » pour venir ici. C’est dingue... Il m’a dit que l’amitié n’existait plus sur cette île. Mais c’est faux... », assure Haneul, une lueur de détermination brillant à présent dans son regard. « Je ne sais pas trop ce qui va arriver, mais nous allons rester côte à côte... »

Et s’ils recroisaient ce volontaire... ils allaient lui prouver que leur alliance était plus forte que lui...

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Dim 2 Juil - 17:42



« Non, ne t’inquiète pas, tu as bien fait. »

Lui était allé en ville… Et il y avait fait de bonnes et de mauvaises rencontres. Assez de mauvaises pour dire cependant qu’Haneul avait bien fait de se faire tout petit. Il avait été plus sage que lui et avait probablement augmenté ses chances de survie même si présentement le vrai blessé des deux c’était lui. Comme quoi il n’y a pas de vraie justice.

« Je devrais même en prendre de la graine je pense… »

Mais lui avait eu le réflexe cliché de chercher un abri dans ce qu’il connaissait… Dans des structures familières… Il était généralement tombé sur des personnes ayant eu les mêmes réflexes ou ayant prit ce genre de décision pour cueillir les types comme lui.

Haneul lui raconte l’histoire de sa blessure… C’était pas beau à voir évidemment. Mais son ami semblait mettre de côté sa préciosité habituelle. Ca rendait Hyun Hee assez admiratif et d’ailleurs, avec sincérité :

« Tu es vraiment quelqu’un de fort, Haneul. »

Pas seulement à cause de sa façon de gérer la douleur… Mais aussi cette façon de se jeter dans la gueule du loup pour essayer de le sauver, cette capacité à leur propulser tous les deux de la falaise en ayant l’intime conviction qu’ils sauraient rejoindre cet endroit… Haneul était un garçon intelligent. Sa popularité était méritée à l’école.

« Tu vas sûrement survivre longtemps. »

Pas comme lui. Hyun Hee n’avait pas les ressources nécessaires pour survivre seul. Il existait par les autres d’habitude. Son frère à la maison, Haneul à l’école… Et personne ici. Haneul avait de la ressource c’est vrai mais pas pour deux indéfiniment. Pas sans qu’il devienne un boulet à sa cheville en tout cas.

Quoi qu’il en soit Hyun Hee acquiesce à la suite, comprenant tout à fait le sentiment de stress et de soulagement tout emmêlé. Ces histoires de haut-parleurs… Hyun Hee trouvait presque que c’était le plus dur à vivre sur cette île parce que ça rythmait la journée de manière aussi implacable que glauque.

« N’y pensons plus. Nous nous sommes enfin retrouvés. »

Ils en viennent néanmoins au passage délicat… Celui de la couleur de leurs colliers respectifs. Sans mentir, Hyun Hee acquiesce à propos de sa pastille d’ailleurs.

« J’ai rencontré quelqu’un à la piscine. »

Il ne savait pas comment qualifier Hua Feng. Quelqu’un de bien ou de mauvais ? Il lui semblait qu’il entrait dans la première catégorie, d’instinct… Mais ça avait été très clair entre eux que les choses étaient un peu plus compliquées que ça en réalité.

« Je suis rouge. Tu veux vérifier ? »

Ce disant Hyun Hee s’approche pour se tourner à demi ensuite, qu’Haneul puisse venir voir sans bouger sa jambe blessée.

« Je vais regarder la tienne. Mais je m’en fiche d’accord ? »

Et pourtant, lui tordant l’estomac, Hyun Hee ne pouvait s’empêcher de culpabiliser… Parce qu’il se demandait ce qu’il ferait s’il n’y avait plus qu’eux… Et il se sentait vraiment horrible de se demander s’il pourrait tuer Haneul lui-même. Est-ce qu’il était une mauvaise personne ? Est-ce que ce qu’il avait déclaré à Hua Feng sous la douche n’avait aucun fond de vérité ? Peut être que c’était le stress qui parlait. Haneul était son meilleur ami. Il n’était pas question pour lui de le violenter. Jamais.

Il vient donc soulever les mèches blondes de son ami sur sa nuque, collées par la transpiration. Et apercevant la petite pastille violette il a un silence probablement éloquent. Un instant il envisage de lui mentir… Mais avec la fatigue de la journée il serait un piètre menteur face à l’explosion probable de la joie d’Haneul. De fait :

« C’est mauve… »

Et un silence de plomb retombe un instant dans leur cachette. C’était une chose de dire qu’ils s’en fichaient… Mais fallait quand même le digérer.

Heureusement ce silence c’est Haneul qui le brise en parlant d’amitié, prouvant la bonne personne qu’il était. Il méritait vraiment de s’en sortir lui. Mais Hyun Hee acquiesce, s’accrochant à ce qu’il disait, prenant pour cible le volontaire pour exprimer sa colère plutôt :

« Il faut être malade pour cautionner ça et vouloir jouer. Il va mourir ici, qu’est-ce qu’il croit ? »

Et puis pour en finir avec les sujets pratique, Hyun Hee explique ensuite :

« J’ai eu des pommes dans mon sac. Trois. Autant dire que c’était pas vraiment très utile surtout qu’avec la chaleur j’ai dû les manger très vite pour qu’elles ne gâtent pas… Tu as eu quoi toi ? »



-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 267
Activité RP : 2









   Jeu 6 Juil - 10:54

Si Haneul affiche un petit air inquiet et concerné soudainement, c’est qu’il lui semble comprendre que Hyun Hee avait fait de mauvaises rencontres dans cette ville fantôme qu’il craignait tant. Ça l’effrayait encore plus non seulement parce que ça donnait un aspect réel à ses peurs, mais aussi parce que ça voulait dire que Hyun Hee non plus ne l’avait pas eu facile. Il n’en avait jamais douté… mais il avait osé espérer. Au moins le jeune homme semblait avoir été épargné pour ce qui était du plus important. Il semblait bien portant et avait encore le sourire, même si de façon modérée forcément. Après la frayeur qu’ils venaient de vivre, en même temps… Leurs retrouvailles étaient tout sauf conventionnelles.

« Elle me fait penser à Silent Hill, cette ville. C’est affreux. », assure Haneul tout en réprimant un petit frisson qui avait menacé lui grimper le long de l’échine pour lui donner quelques sueurs froides. « Quel genre de rencontres ? Tu veux m’en parler ? »

Puis, il se mérite des compliments probablement au moment où il s’y attendait le moins ! Ça le surprend d’abord, ses lèvres en cœur formant un petit « o » de surprise sans qu’il ne le dise tout haut pour autant. Puis, il a un sourire pour Hyun Hee, tendant une main pour caresser doucement les courtes mèches brunes de son ami.

« Toi aussi. Arrête de penser le contraire. », assure-t-il tout en hochant brièvement la tête, déterminé. Son ami avait toujours eu une moins bonne estime de lui-même qu’il n’aurait dû se le permettre. En même temps avec les parents qu’il avait… « Tu es là et tu es bien portant. Ça veut tout dire. Tu sais… je crois qu’on n’est déjà plus très nombreux de notre classe… »

Mais eux étaient toujours là. Alors malgré le chagrin que c’était à chaque fois qu’il entendait un nom connu dans les haut-parleurs, au moins pouvaient-ils se féliciter que le leur soit encore passé inaperçu.

« J’ai commencé à comprendre qu’il y avait plusieurs façons de survivre, Hyunie… », murmure lentement Haneul, peut-être un peu incertain à déjà aborder le sujet avec son meilleur ami. Mais ils devaient parler des choses importantes. C’était même vital à ce stade… « Et j’ai commencé à me poser la seule question qui vaut vraiment quelque chose… Jusqu’où es-tu prêt à aller pour survivre ? »

Pas pour sortir d’ici, non. Ils n’en avaient tous les deux pas les capacités. Pas seuls. Mais survivre ? Ils pouvaient faire ça… Le blond a toutefois une mine curieuse à l’évocation d’une rencontre à la piscine, celui ou celle qui avait donné sa couleur à Hyun Hee, semblait-il. Rouge. Très bien. Haneul allait quand même vérifier. Juste au cas où cette personne ne soit pas aussi bien intentionnée qu’elle l’aurait dû. Il acquiesce donc, non pas par manque de confiance envers Hyun Hee mais pour celui ou celle rencontré à la piscine. Il tire donc un peu sur le collier, effrayé à l’idée que ce machin puisse lui exploser entre les doigts. La petite pastille est juste assez dégagée pour qu’il y voit la couleur… Ça lui fait drôlement battre le cœur, pour le coup. C’était la première fois qu’il voyait une pastille colorée…

« Rouge. », chuchote-t-il presque comme s’il avait retenu son souffle jusque-là. Ainsi, sa nouvelle rencontre n’avait pas menti, ce qui était bon pour elle. « Qui était-ce, à la piscine ? Il ou elle ne t’a pas menti, en tout cas… »

Haneul attend donc son tour… Et il a un petit mouvement de recul, sur le point de refuser l’information pourtant capitale. Lorsqu’elle lui est finalement donnée, sur un ton aussi blême que Hyun Hee était en train de le devenir, Haneul est certain qu’il perd aussi toutes ses couleurs. Il se retient d’une main à la paroi rocheuse, prenant une profonde inspiration. Son regard est pointé vers le sol mais il ne voit de toute façon rien pendant quelques secondes, le temps que l’information se rende à lui. À ce stade, sa couleur était secondaire, il le réalisait bien… C’était d’avoir la même que son meilleur ami qui aurait été important. Mais ce n’était pas le cas. Et ça faisait mal. Il se refuse à penser à ce qu’il devrait faire pour sortir d’ici. Comme déjà fait, Haneul se contente de penser à leur survie. À tous les deux.

« Ça ne change rien pour moi non plus. », déclare Haneul, presque sèchement. Il relève la tête, posant un regard humide de larmes sur Hyun Hee alors que pourtant, il semble très loin d’être sur le point d’éclater en sanglots. Au contraire, il est incroyablement déterminé, soudainement… « Alors, qu’est-ce qu’on est prêt à donner pour survivre ? Pour être franc, je peux donner beaucoup. Mais pas toi. Jamais toi, ni notre amitié. »

Ça, c’était impossible ! Et il acquiesce vivement à propos du volontaire, une petite grimace de dégoût s’invitant brièvement sur ses traits délicats.

« Il a écrasé le crâne de Su Mi devant moi à coup de pierres, Hyun Hee. Ce type est un malade… », déclare avec rage Haneul. Non, il n’était soudainement plus très objectif. Il avait laissé de côté le fait qu’elle les avait attaqués. Qu’elle l’aurait sûrement tué avec plaisir vu comme elle le détestait sûrement. L’important, c’était que ce type en avait foutu partout et qu’il fallait être un putain de psychopathe pour s’y prendre de cette façon ! Quant au sac, il opine pour les pommes avant de soupirer : « C’est très ironique, tu vas rire… Un dictionnaire coréen-français. C’est n’importe quoi. »

Ce disant, il se laisse doucement glisser le long de la paroi rocheuse, attirant son sac à lui. Sa jambe blessée est étendue devant lui. Et il sort d’abord son dictionnaire, le montrant à Hyun Hee en levant les yeux au ciel.

« Je me dis qu’au moins si besoin est, ça fera de quoi allumer un petit feu… »

C’était une consolation comme une autre…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Jeu 20 Juil - 4:21



Hyun Hee n’avait pas culture geek de son ami mais il visualisait Silent Hill quand même hein. Surtout qu’ils avaient été ensemble au cinéma pour voir le premier film lorsqu’il était sortit. C’était un bon souvenir même s’ils avaient sans doute été des cibles faciles pour ce film d’horreur. Quant à ses rencontres, Hyun Hee hausse les épaules, ne sachant pas trop par quoi commencer ni ce qui était vraiment pertinent. Enfin quand même :

« J’ai croisé Lee Min Hyuk. »

Au moins Haneul allait qui c’était, dans ce cas précis.

« Il va bien. Enfin si on peut dire. »

Il était probablement le mec le plus en panique qu’il ait jamais croisé sur cette île. Probablement aussi le plus normal du coup. Mais à ce degré de tétanie ça devenait franchement handicapant sur cette île. Loin de l’image un peu effrayante qu’Haneul lui avait dépeint en somme. Au moins il était encore en vie et ce n’était pas rien vu les paroles de son meilleur ami à propos des étudiants de leur classe hein… Quant à sa force personnelle, il avait préféré éviter d’aborder le sujet pour le moment.

Par contre, Haneul se fait plutôt très directe ensuite sur les pensées qu’il avait eu et les idées pour la survie de chacun. A sa question Hyun Hee reste silencieux, préférant ne pas mettre le pied dans ce qu’il jugeait être un nid de serpent. Et pourtant il finit quand même par avouer :

« Le problème c’est qu’on ne peut jamais vraiment savoir. »

Il y avait les limites qu’ils pouvaient voir et imaginer… Mais les autres ? Tuer… Tuer l’un d’eux même. Bref. La question était vraiment trop délicate. Quant aux limites visibles ça le rendait un brin mal à l’aise parce qu’il avait déjà essayé quoi. Mais on l’avait repoussé. Pas d’une mauvaise façon mais c’était quand même ça.

Haneul lui confirme sa couleur et Hun Hee vient tirer légèrement sur son collier pour se défaire d’un picotement qu’il avait créé contre sa gorge.

« Il s’appel Hua Feng. Je crois qu’il voyage avec le volontaire visiblement… »

Il ne faisait pas que le croire : il en était sûr. Il n’était pas resté assez longtemps pour en parler, tout humilié qu’il était après leur conversation mais il ne pensait pas que Hua Feng lui avait monté un bateau à ce niveau. Peut être que sur le moment il n’avait même pas comprit ce qu’il lui disait. A présent, avec Haneul qui ajoutait des pièces au puzzle, les choses prenaient beaucoup plus de sens…

« Mais ça ne veut pas dire qu’il cautionne ce qu’il fait… Il m’a dit que ça augmentait drastiquement ses chances de survie. »

D’une certaine façon c’était donc enviable même s’il ne le dirait pas forcément comme ça. Et comme Haneul en profite pour remettre sur le tapis le sujet de leur propre survie et de ce qu’ils étaient prêts ou pas à donner en échange, Hyun Hee demande :

« On peut en parler à un autre moment ? Ca me dérange. »

Ca le mettait mal à l’aise et pourtant il savait que mettre les choses au clair rapidement était un plus souvent nécessaire sur cette île.

« De toute façon on va faire route ensemble j’imagine non ? On aura d’autres occasions. »

En tout cas une grimace et un frisson l’avait parcouru à cette histoire de crâne fracassé… Le propre dégoût d’Haneul lui avait été transmit instantanément !

« Hé ben… Il en faut quand même… »

Pas qu’il était admiratif mais… Un peu quand même, en fait. Hyun Hee en vient d’ailleurs à regarder ses propres mains, se demandant si elles avaient la force nécessaire de faire une telle chose. D’ailleurs relevant les yeux sur Haneul :

« Tu as déjà tué quelqu’un ? »

Et d’ajouter rapidement, avec confiance :

« Je ne vais pas te juger si c’est le cas. C’est le jeu. »

Même si « jeu » était un mot étrange dans leur situation. Un fin sourire réapparaît néanmoins  sur ses lèvres à propos du dictionnaire. Effectivement très ironique quand on connaissait Haneul.

« Tu l’as encore ? Ca doit peser lourd dans ton sac pour pas grand-chose finalement non ? »

Et effectivement il l’avait encore, tout prêt à le passer au feu à la première occasion !

« J’ai pas vraiment croisé des personnes armées jusque là. Si j’avais pas entendu de coup de feu je remettrais même en doute le fait que des étudiants aient eu de vraies armes. »

En tout cas, songeur :

« Tu as de la chance… Finalement au lieu de Su Mi, ça aurait pu être toi… »



-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 267
Activité RP : 2









   Jeu 20 Juil - 16:09

Il y a un moment de silence teinté d’un brin de malaise du côté de Haneul lorsque sortant de nulle part, Hyun Hee prononce le nom de Min Hyuk. Il observe son ami, incertain, fouillant son regard pour essayer d’y voir un peu qui il avait croisé, sûrement. Cette personnalité ennuyante au possible ou celle qui était un peu trop intense mais pas encore aussi mature qu’elle aurait aimé le croire ? Finalement, après ce temps d’arrêt qui devait sembler non seulement infini, mais aussi étrange vu la conversation, Haneul reprend la parole.

« Moi aussi. Mais j’ai enfin compris ce qui s’était passé lorsque je l’avais croisé en dehors du lycée… », murmure lentement Haneul. Ça ne semblait pas être le cas de Hyun Hee, vu l’air qu’il affichait présentement. Son ami ne semblait vraiment pas comprendre. Alors il avait raison : Min Hyuk ressortait parfois. C’était déjà trop souvent à son avis. Il avait besoin de protection, pas de devoir veiller au moment le moins opportun ! « Quand je l’ai rencontré ici, on a longuement parlé. C’est le Min Hyuk d’en dehors du lycée que j’ai vu. Il se fait appeler Edge. Min Hyuk est malade, Hyunie. Il a une double personnalité. »

Il n’allait pas s’engager sur le côté scientifique de la chose. Le syndrome de personnalités multiples n’avait en vrai jamais été démontré scientifiquement et les psychiatres se crêpaient encore le chignon entre eux à ce sujet. Mais ça ne changeait rien au fait que Min Hyuk était pour sa part convaincu que ça lui arrivait et il partait donc de là.

« Je suppose que quand tu l’as vu, il flippait. Pas moi. », explique Haneul tout en poussant un petit soupir. « Il était totalement maître de lui-même, il prenait même plaisir à la situation. C’était vraiment particuliers. »

Quant à ces autres dont on ne pouvait connaître le fond de la pensée, le blond acquiesce, bien d’accord. Le jeu reposait entièrement là-dessus, d’ailleurs. Sinon, ces pastilles de couleur, ils pourraient les voir eux-mêmes, hein !

« Mais on peut se faire confiance. C’est un immense avantage sur les autres. », assure Haneul tout en offrant à son meilleur ami un sourire qui se veut réconfortant. Puis, l’autre jeune homme lui parle d’une rencontre qu’il avait faite et qui lui avait laissé quelques souvenirs, puisqu’il la lui racontait un peu plus, celle-là. Par contre, il ne peut retenir un petit frisson lorsqu’il apprend que celui-là se balade avec le volontaire… carrément. Quelles que fût les raisons de ce type pour suivre Zhao Yuan, c’était vraiment malsain, à son avis… « Il va finir par se faire tuer par ce type… »

Ça lui semblait être une évidence tellement frappante, là ! Par contre soudainement, Hyun Hee joue de pudeur envers lui, ce qui lui semblait relativement nouveau. Haneul a une œillade sûrement suspicieuse pour son ami un moment. Depuis quand ne voulait-il pas lui parler de quelque chose ? Il garde le silence un moment… puis décide de ne pas répondre, n’en pensant toutefois pas moins et se refermant peut-être un peu aussi. La confiance était facile à perdre dans ce jeu, il le réalisait maintenant… Le regard du blond suit celui de son ami jusqu’à ses mains, suivant un peu son cheminement de pensée, ou du moins il le croit.

« Je ne serais pas capable de faire ça. », convient finalement Haneul, pinçant un peu les lèvres. Mais son regard à lui va plutôt se poser sur sa jambe blessée… et il explique lentement : « Celui qui m’a sauvé lorsque j’avais la jambe coincée avait un pistolet. Si tu te demandes, oui… j’ai songé à le lui prendre mais je n’ai pu me résoudre. Surtout que je l’ai eu en mains parce qu’un type, alerté par le bruit, est venu nous cueillir. J’ai fait mine d’être incroyablement en contrôle, voire carrément psychopathe en pointant l’arme sur lui et en rigolant… Mais je n’aurais pas pu tirer, Hyun Hee. J’ai éclaté en sanglots ensuite. Je me demande si c’était à cause de la mise en scène ou parce que j’ai réalisé que même pour sauver ma peau, je ne savais pas si je pourrais tuer de mes propres mains… Alors je ne me demande plus si physiquement je pourrais le faire… Mais plutôt si psychologiquement ça passerait. Et si oui, qu’est-ce qui se briserait pour toujours ? »

Il détestait ce jeu. Il détestait cette vie. C’était injuste d’avoir été envoyé ici… Ils n’avaient jamais rien fait pour mériter ça ! Alors non, il n’avait jamais tué. Relevant son regard en amande bordé de longs cils noirs vers son meilleur ami, Haneul demande tout simplement :

« Et toi ? »

Quant au dictionnaire, il acquiesce brièvement. Attirant ledit sac à lui, Haneul en sort le dictionnaire qui n’avait pas la taille d’un de ses congénères monolingues, malgré tout. Les dictionnaires bilingues étaient rarement aussi volumineux, que ce soit en épaisseur ou en taille. Alors il le gardait. Sinon il s’en serait peut-être débarrassé.

« Je me suis dit que dans l’urgence de faire du feu alors qu’il avait plût ou quoi, j’allais être heureux de l’avoir… », explique finalement le garçon, parce qu’il avait bien réfléchit avant de le bazarder ou pas, oui ! Et finalement, il avait décidé que tant que ça ne prendrait pas la place d’un item vital, il allait le garder sur lui. « Le poids, ça va. Ça s’endure. Il pourrait être plus gros. »

Il acquiesce ensuite pour les armes. Mais sa propre histoire prouvait bien qu’il y en avait. Et ce serait bien qu’ils puissent mettre la main sur une… malheureusement, ça semblait un peu être difficile comme plan pour eux, même à deux. Quant à Su Mi, il a un soupir bref…

« Je n’étais pas désolé pour elle. Elle nous a attaqué… », convient-il finalement. Il réfléchit un instant… et parce qu’il fallait vraiment qu’ils détendent l’atmosphère, il a finalement un petit sourire, ajoutant : « Il est très joli, ce volontaire. Pas l’image qu’on se ferait d’un militaire du tout. Il a de grands yeux bordés de longs cils, un visage en forme de V que n’importe qui envierait, un petit nez droit, des lèvres rosées et bien définies. Il est très fin, grand… Vraiment un beau garçon, presque délicat. »

Non, pas du tout l’image qu’on se ferait du volontaire qui était ici le grand méchant loup, en quelques sortes !

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Ven 28 Juil - 18:10



De manière tout à fait imprévue voilà qu’Haneul et lui se retrouvaient à parler de Min Hyuk. Ça lui rappelait ces messes basses qu’ils faisaient entre eux avant l’île. C’était quelque chose d’assez réconfortant en réalité et Hyun Hee a un sourire spontané malgré la sévérité du moment et les explications un peu glauque -à son avis- de son meilleur ami sur Min Hyuk. Un dédoublement de personnalité… Ça laissait songeur. En tout cas :

« Il s’était enfermé tout seul dans un congélateur en marche du McDo quand je l’ai croisé. Il était pire que maladroit. »

Mais après une brève hésitation il reconnaît :

« J’étais fâché au départ. Surtout qu’il nous a fait tomber, j’étais dans une mare toute huileuse, beurk... Mais finalement, c’était bien de lui mettre un peu de plomb dans la tête et de le réconforter... »

Il l’avait prit dans ses bras même. Non pas une mais deux fois ! Juste pour échanger un peu de chaleur humaine au-delà du désire d’apporter du réconfort.

« Du coup pour maintenant je suis content d’être tombé sur cette version de lui. »

Peut être qu’il ne mesurait pas complètement ce que signifiait cette histoire de double personnalité pour être franc. Il avait des problèmes plus immédiats qui lui encombraient l’esprit. Et justement, puisqu’on parle de Hua Feng, Hyun Hee assure :

« Ho je crois quand même que le volontaire à du mourrons à se faire. A mon avis, celui-là personne ne le tuera en claquant des doigts, il ne rigole pas. »

Et si Haneul avait besoin d’une description pour visualiser :

« Il est grand. Enfin… Genre toi tu es grand. Lui il est immense ok ? Il a de large épaule, le teint mordu de soleil… Il a un visage avec une expression très dure et il porte des lentilles bleues aciers. Il a les lèvres pleines, une cicatrice sur le sourcil... »

Il s’arrête, songeur à propos de cicatrice, perdu dans ses pensées un instant avant de rebrancher, ajoutant de fait :

« Il en a beaucoup d’autres dans le dos mais je ne sais pas pourquoi. »

Son instinct avait ordonné de ne pas poser de question à ce moment là. Hyun Hee a un soupire, repensant à la honte mêlée de colère avec laquelle il était partit. Résultat c’est beaucoup plus light dans sa tête lorsque son blond ami lui parle de son expérience de la mort… Ou plutôt du meurtre. Il croyait Haneul sur parole aussi et si son ami lui disait que ça s’était passé comme ça c’est que c’était le cas. De fait, sans mentir :

« Moi non plus. Mais je ne sais pas vraiment ce qu’il en serait dans le genre de situation très stressante que tu as vécu. »

Puis quand même, curieux :

« Tu as rendu son arme à feu à l’autre gars… ? »

Haneul était meilleur que lui si oui ! Parce qu’il aurait été vraiment super tenté de la garder pour sa part, même s’il n’aurait pas su viser une vache dans un couloir probablement ! Un peu dans la foulée c’est Haneul qui lui fait une description. Du volontaire pour sa part et décidément, le portrait était très flatteur ! Un peu trop pour son orgueil bafoué d’ailleurs ! Hyun Hee se rembrunit légèrement, demandant de fait :

« Tu crois qu’ils « copinent » le volontaire et Hua Feng ? »

A bien y réfléchir, Hua Feng n’avait-il pas parlé de ce genre d’échange de bons procédés justement ? Alors de là à supposer qu’il usait lui-même de certains charmes sur le volontaire, il n’y avait qu’un pas non ? En tout cas, après un moment l’orage passe et il fait remarquer, amuser :

« En vrai à entendre nos descriptions on dirait que c’est moi qui suit tombé sur le volontaire. »


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 267
Activité RP : 2









   Mar 1 Aoû - 6:00

Haneul a un petit soupir tout en posant sa main dans son front, un peu découragé par l’attitude de Min Hyuk. Ça ne le surprenait vraiment pas… Il ne comprenait pas comment le jeune homme faisait pour se mettre dans de telles situations. Si ça se trouvait, Edge répondait à un besoin vital : celui de rester en vie ! Il grimace un peu en relevant son regard vers Hyun Hee alors que son ami lui explique que leur camarade de classe les avait fait tomber dans une marre d’huile à friture. Dégoûtant… Ça, même sur le point de mourir, il n’en boirait pas…! Et il n’en voulait surtout pas sur ses vêtements ou dans ses cheveux. Pauvre Hyun Hee !

« J’aurais été fâché aussi. Quel abruti… », soupire Haneul tout en levant brièvement les yeux au ciel. En même temps, il ne portait pas trop Min Hyuk dans son cœur à la base et c’était Hyun Hee qui devait parfois lui demander d’être moins méprisant gratuitement. Mais bon… Comme on dit : aide-toi et le ciel t’aidera ! Par contre, son ami avait visiblement joué les mères poules et ça soutire un sourire au blondinet. Eh bien ça… Il aurait bien aimé voir ça quand même… Par contre, le délicat jeune homme s’exclame soudainement : « Il y a encore des chambres froides en marche en ville ?! Alors… il y a de l’énergie à certains endroits ? De l’eau chaude…? De quoi recharger mon cellulaire ? »

Soudainement, Haneul hésitait entre continuer à se tenir loin de la ville ou pousser un peu sa chance… Mais il savait que ça lui prendrait encore un certain temps avant de vraiment se faire à l’idée d’aller en ville. Et peut-être que son meilleur ami avait lui-même envie de l’éviter, non ? Après les mésaventures qu’il avait vécues là-bas…

« Tu vas me trouver un peu fou… mais je préfère être tombé sur Edge. », admet finalement Haneul dans un souffle. « Min Hyuk m’insupporte… et il est dangereux tant il est maladroit et mal adapté. Mais Edge, c’est différent. Et je crois qu’il m’aime bien… »

Par contre la suite lui fait un peu oublier Min Hyuk. Haneul a soudainement l’impression d’être assis dehors, contre un mur du lycée, à observer les jolis garçons de l’équipe de basket jouer tout en parlant de leur dernier béguin en règle avec Hyunie ! Parce qu’il aurait beau dire, son adorable petit Hyunie, c’est ainsi qu’il parlait soudainement de ce Chinois… et pas le volontaire, il va sans dire ! Ça fini par attirer un petit sourire taquin sur ses lèvres, même si pas du tout moqueur. Il ne pouvait rien dire… Il était le pire cœur d’artichaut qui existe, ne sachant absolument pas résister à un beau badboy !

« On dirait qu’il te plaît… », fait doucement remarquer Haneul en rigolant, le regard brillant. Il pose une main sur celle de Hyun Hee pour mieux attirer son attention. Ça faisait du bien de parler comme ça. Comme si rien d’autre n’existait qu’eux deux et leur petit monde… C’était reposant. Il ne voulait pas redescendre sur terre tout de suite. « Et tu dois absolument m’expliquer d’où tu sais qu’il a le dos plein de cicatrices ! En tout cas, tu ne pourras plus jamais me reprocher de kiffer les badboys, je note…! »

Il a un rire bref, s’adossant à nouveau contre la paroi froide et humide de la grotte. Ça faisait du bien, présentement. Et puis même si ce n’était pas très prudent, il avait envie de rencontrer ce Hua Feng, juste pour voir de ses propres yeux celui qui avait pu trouver grâce aux yeux de Hyun Hee et qui n’était pas son frère aîné ! Pour ce qui était de ce qu’il avait vu et de la façon dont il avait vécu, Haneul hausse doucement les épaules, pas certain de vouloir approfondir la discussion. Il n’avait pas envie de s’interroger à ce sujet, à dire vrai. Il opine par contre parce que oui, il avait laissé l’arme à feu à Shiro. De toute façon le voilà sorti de ses songes parce que son ami… semble jaloux ? Il y a un moment de stupeur du côté du blondinet. Mais c’était juste parce que Hyunie n’avait pas rencontré le volontaire. S’il l’avait rencontré, il comprendrait !

« Oh bon sang… Non, je ne crois pas… », murmure lentement Haneul, son regard en amande s’agrandissant un peu sous la surprise. « Le volontaire… Il ne semble pas être ce genre de type. Et puis ton beau badboy ne doit pas être son genre. Ok, il a l’air délicat vite comme ça, mais c’est une force de la nature. Je l’imagine mal laisser le dessus à un autre mec, tu vois… »

Il avait quand même les joues un peu rosées à parler en ces termes ! Il pose d’ailleurs une main fraîche contre une d’elle, comme pour lui faire retrouver sa blancheur naturelle ! Mais c’était vrai… à propos du Volontaire. D’ailleurs, après un moment de silence, Haneul fait remarquer :

« S’il n’était pas arrivé par le même bateau que nous, je te dirais que tu as sûrement raison et qu’on a un menteur. Mais il était bien avec nous sur le bateau, ce parfait étranger. Tu penses… Qu’il peut y avoir deux volontaires ?! »

Et cette supposition lui arrache un regard d’horreur pour son meilleur ami. Ce serait vraiment… terrifiant…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Ven 4 Aoû - 16:44



Oui… Mais la colère lui était vite passée. Pourtant Hyun Hee avait un fichu caractère lorsque ça lui tentait hein ! Mais bon, sur certaines personnes il était inutile de frapper : ils étaient déjà à terre. Et Hyun Hee n’éprouvait aucun plaisir -en tout cas pas encore!- à frapper un homme déjà à terre. Mais son meilleur ami le ramène à lui et Hyun Hee acquiesce, bien qu’il tempère :

« Parfois ça ne marche pas en permanence, il y a quelques panneaux solaires sur des générateurs de secours alors tu y as accès en journée mais pas la nuit… Parce qu’ils sont trop crasseux pour accumuler assez d’énergie en journée. Et puis d’autres fois ça semble juste aléatoire... »

En tout cas, pour compléter sa réponse :

« Il y a des douches à peine tiédasses par endroit. A la piscine par exemple. Le bassin est même propre si tu veux tout savoir et sent le chlore... »

Il était donc entretenu… C’était presque dégoûtant pour ça, du coup ! Par contre à propos des prises électriques :

« Je ne sais pas pour ton cellulaire. De toute façon tu voudrais en faire quoi ? Tu as un truc important dessus ? »

Lui était assez heureux d’avoir prévu une boîte de photos pour leur séjour à la montagne. Ça lui faisait des souvenirs. Y avait de tout. Eux deux mais des étudiants de leur classe aussi, cette année ou d’autres. Hyun Hee vient d’ailleurs ouvrir son sac pour la sortir, la tendant à son ami avec un sourire.

« Je l’ai conservé. Je voulais l’emmener pour notre séjour. Tu devrais être content de voir ce qu’elle contient. »

Et pour Edge et Min Hyuk… Hyun Hee taquine :

« Tu t’intéresses toujours aux bad boy de toute façon alors je suis pas vraiment surpris. »

Et il ne faisait que dire la stricte vérité ! Haneul avait le chic pour avoir le béguin pour les mauvais garçons. A ce niveau là c’était une véritable tare parce que ça allait finir par lui causer des problèmes quoi !

Mais voilà que justement Haneul lui signale qu’il ne peut pas trop parler en ramenant Hua Feng sur le tapis. Ça le fait râler un peu à voix basse, parce que la fin de sa rencontre avec le chinois était tout un concept en soit disons.

« On s’est vu à la piscine justement. Et il était sous la douche. »

Et parce que mine de rien ça faisait du bien de jouer les adolescentes deux minutes, il ajoute :

« Et moi aussi j’en ai profité pour prendre une douche ! »

La suite lui fait lever les yeux au ciel. C’était pas une science vraiment exacte l’histoire d’Haneul. Mais bon, son ami avait un bon et curieux instinct quand il s’agissait de ces choses. 90 % du temps il avait raison. Par contre les 10 % restant il était complètement à côté de la plaque !

Hyun Hee a beau essayer de se souvenir, la tête du volontaire ne lui revient pas. Dans la panique, sur le bateau, il était complètement passé sous son radar. Haneul avait eu plus de sang froid que lui pour le remarquer !

« Deux… Ou bien un par vague ? Dans le fond on sait pas... »

Ils n’avaient pas vraiment posé de questions, le moment ne s’y était pas prêté mais après tout pourquoi pas ? Peut être qu’il y avait un volontaire à chaque nouvel arrivage… Ça foutait le bourdon rien que d’y songer…

« La question ce n’est plus vraiment de savoir quand on va rentrer à la maison… Mais quand on va mourir... »

C’était un peu défaitiste mais il n’avait plus d’énergie à présent…

« Mon frère me manque. »

Cruellement.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 267
Activité RP : 2









   Lun 7 Aoû - 8:52

Haneul sourit quand même. C’était nettement mieux que rien. Et ce n’était pas en ville ! Si sa jambe guérissait relativement bien, il pourrait même essayer de faire le petit singe et d’atteindre ces fameux panneaux solaires pour les décrasser un peu ? Ça lui ferait du bien de recharger son cellulaire et d’y fouiller un peu. S’il y avait bien une chose que Haneul avait apprise ici, c’est qu’il ne fallait pas sous-estimer les petites choses qui pouvaient vous faire du bien au moral. C’était presque aussi important que d’avoir un abri et de la nourriture. Par contre pour les douches, il a un petit « ah ! » enthousiaste, bien qu’il le murmure presque, habitude oblige. Personne ici ne voulait être celui qui rameutait les prédateurs pour cause d’un trop-plein d’enthousiasme…

« Il y a le complexe hôtelier pour les douches. Tu y es allé ? C’est très près de la plage. », explique Haneul, même si Hyun Hee devait avoir un minimum étudié son plan, depuis le temps. « Il faut faire attention, bien sûr, mais l’endroit est assez grand pour ne croiser personne. Et il y a des douches. Plusieurs d’entre elles fonctionnent encore. »

En fait, il aimait beaucoup cet endroit. C’était peut-être le fait d’avoir un hôtel pour lui tout seul qui lui faisait ça..! Par contre, quelque chose avait retenu son attention et maintenant qu’il y pense, Haneul fronce les sourcils, l’air se peignant sur son visage prouvant qu’il était mécontente de quelque chose !

« La piscine a été entretenue, tu dis ? », demande-t-il finalement, confus et un peu grognon surtout. C’était très ironique… et ça lui donnait clairement des envies de meurtre, mais pas contre les joueurs de cette île, hein ! « Quels salopards… Comme si c’était ce dont on avait besoin ! »

Par contre pour son cellulaire, Haneul hausse doucement les épaules. Il avait juste envie de revoir ses photos, lire quelques mails s’ils réussissaient au moins à y accéder hors ligne. Des textos aussi. Il en avait un paquet. Et de ses parents, entre autres… Son regard s’assombrit un peu et il le baisse sur ses mains. C’était si mal que ça de penser à ça dans ce contexte ? Sauf que soudainement, son meilleur ami sort une petite boîte… et lorsqu’il en retire le couvercle, le blond a une exclamation ravie. Des photos ! Alors finalement, Hyun Hee pouvait probablement comprendre pourquoi il voulait pouvoir utiliser son cellulaire.

« Je veux aussi revoir mes photos, mes textos. J’ai des échanges avec mes parents… Je veux les relire. », murmure doucement Haneul tout en posant le couvercle sur son sac, histoire qu’il ne prenne pas l’humidité. Il prend la première photo sur le dessus de la pile et a un rire amusé. « Ah, ma teinture rose… Mauvaise idée. Oh, celle-là est de ton frère ! C’est vraiment un bel homme… »

Il contemple un instant le cliché, mais en revient à Hyun Hee, lequel semble vouloir s’ouvrir un peu sur cette rencontre à la piscine avec ce beau badboy qu’il devait vraiment voir de ses propres yeux un jour. Oui, il savait que lui-même les adorait mais ça allait… Il savait aussi avoir les reins pour les supporter et même pour essayer de les mettre un peu à son pas ! Par contre, Hyun Hee ? Ça l’inquiétait peut-être un peu plus qu’il ne voulait bien l’admettre. Et pas question de le dire à son ami pour se faire faire la morale par la suite à propos de ses propres goûts, alors pour le moment il ne dit rien. Surtout qu’en vrai, lorsque Hyunie lui admet avoir pris lui aussi sa douche, il a une petite exclamation surexcitée, de celles qu’on les adolescentes en parlant d’un truc sympa arrivé avec leur béguin du moment !

« Non pour vraaaai ! », s’exclame le jeune homme en s’esclaffant, amusé ! « Tu as pris ta douche avec un homme. Eh bien, tu as officiellement sauté le pas avant moi, félicitations ! »

Il rigole encore un instant, poussant quelques photos pour en sortir une qui le laisse soudainement plus sérieux. C’était plusieurs élèves de leur classe, croqués sur le vif. Son regard s’attarde sur un d’entre eux, dans le fond de la photo et pourtant, dominant en termes de taille.

« Jin Hwan doit bien s’en sortir… », murmure lentement le blondinet, perdu dans ses pensées quelques minutes. Mais il finit par reposer la photo dans la petite boîte, son regard se relevant vers son meilleur ami. « Alors, la douche donc. Je comprends mieux pourquoi tu pouvais si bien décrire ses épaules, hein ! Il t’a regardé ? Avec intérêt ?? »

Le sujet était bien croustillant, à son avis et méritait clairement d’être approfondi ! Toutefois, il préfère balayer du revers de la main le sujet du volontaire. Ou « des » volontaires… Il était parfois mieux de ne pas savoir. Haneul allait continuer à craindre tout le monde ici à part égale… Par contre, son ami commence net à démoraliser. Et s’il ne comptait pas l’en empêcher, parce que c’était malgré tout normal, Haneul l’attire tout contre lui pour le serrer fortement dans ses bras.

« Shht… Ça va aller. », murmure-t-il doucement tout en caressant le dos du jeune homme avec tendresse. « Je ne sais pas si on va s’en sortir, Hyunie. Mais je sais une chose : on a un avantage qu’on a pas eu pendant 18 jours. On s’est. Et maintenant que c’est fait, on est encore plus fort qu’avant. Pourtant, on a réussi à survivre 18 longs jours… »

Ils pouvaient le faire.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Dim 13 Aoû - 16:01



Hyun Hee acquiesce pour le complexe hôtelier. Il l’avait vu. Mais pour être tout à fait honnête il n’avait pas vraiment eu le temps d’y aller encore. C’est vrai qu’en y repensant il avait beaucoup rôdé en ville de son côté. Ça expliquait sans doute en partie qu’il se soit sentit aussi perdu lorsqu’il en était ressortit.

« Je ne suis pas entré. Mais on devrait y aller. C’est loin d’ici ? »

C’est dire à quel point Hyun Hee n’était pas un campagnard… S’il n’y avait pas de rue et de bâtiments un peu partout son sens de l’orientation était nul. Et il perdait généralement très vite patience en essayant de se servir de la boussole et de la carte qu’on leur avait fournie.

En tout cas Haneul semblait bouleversé et en colère à propos de la piscine. C’était compréhensible et à nouveau Hyun Hee acquiesce.

« Et pourtant, j’adorerais me baigner… C’est horrible ce temps qu’il fait... »

Ce disant il vient ôter un peu de transpiration de son front. Il ne pouvait pas avoir hâte à l’hiver… Pas même à l’automne à cause de la pluie… Mais cette canicule avait peut être même déjà eu la peau d’autres joueurs. Hyun Hee sort une bouteille de son sac, en buvant une grande rasade avant de la proposer à son meilleur ami.

« Tu peux y aller. Je connais un endroit ou deux en ville où on peut faire le plein. »

Et comme il voit un éclair de peur et d’appréhension dans le joli regard brun de son ami, Hyun Hee suggère :

« J’irais. Toi tu nous trouveras un endroit à l’abri en périphérie. On se donnera rendez-vous. »

Un sourire un peu triste passe sur ses lèvres alors qu’Haneul lui explique finalement pourquoi il veut recharger son portable. Il comprenait ça. D’ailleurs il jalousait un peu ce souvenir que son ami possédait. Dans sa poche sur sa poitrine il avait une photo de son frère qu’il gardait un peu trop jalousement. Il aurait aimé avoir sa voix sur son répondeur ou même juste ses mots dans sa messagerie.

Haneul se taquine tout seul à propos de ses cheveux roses, puis lui montre justement une photo de son aîné et Hyun Hee étire le cou en acquiesçant.

« Je suis sûr que s’il était ici les choses se passeraient autrement. »

Ou pas. Mais disons que ça faisait du bien de le penser.

« Et moi j’aimais bien tes cheveux roses. C’était marrant. »

Par contre au niveau des douches, Hyun Hee tire la langue à son blond ami, le repoussant légèrement, amusé. Comme quoi sur cette île les amitiés étaient encore plus précieuses qu’en dehors.

« Je te raconterais une autre fois. Je suis fatigué là pour être honnête. »

Quant il aurait moins la fin de l’histoire en travers de la gorge disons ! De fait il ignore le sujet quand Haneul en parle à nouveau, se concentrant davantage sur Jin Hwan.

« C’est vrai. Peut être qu’on va le recroiser à l’occasion. Avec de la chance il sera mauve. »

Pour être de la même couleur qu’Haneul. C’était plus important pour son ami que pour lui d’avoir une couleur commune avec l’autre adolescent, il le savait bien.

« S’il y a bien quelqu’un capable de le faire rouler pour lui, c’est sûrement toi ! »

Et c’était sincère. Haneul, sans être forcément un « leader né » au sens propre, avait de la tchatche et une finesse d’esprit aiguisée ainsi que beaucoup d’intuitivité. Il serait en mesure de tirer son épingle du jeu dans une conversation qui visait à obtenir de la sécurité ou quelque chose du genre.

Haneul essai de le consoler, de le rassurer… Et ça fonctionne dans une certaine mesure. Hyun Hee acquiesce donc encore, venant frotter ses yeux pour finalement se laisser tomber à la renverse, calant son sac sous sa tête.

« Je pense qu’on devrait prendre du repos, Hani… Demain on y verra plus clair... »

Là ils étaient fatigués, il y avait l’adrénaline, la peur, le chagrin, le soulagement, la colère, la joie… Trop de sentiments et surtout de sentiments contradictoires en une seule fois.

« On devrait pouvoir dormir en même temps cette nuit. Si quelqu’un arrive, vu comme ça résonne, on l’entendra arriver. »


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 267
Activité RP : 2









   Ven 18 Aoû - 9:37

Haneul a quand même une petite grimace quand Hyun Hee lui demande si le complexe hôtelier était loin de leur point actuel. Comment dire…! Il acquiesce brièvement, ne le cachant pas à son ami.

« C’est carrément à l’autre bout de l’île… mais ça nous fera un but. Ça peut être bon. », assure le jeune homme, prêt à voir le positif dans toute situation si ça leur permettait d’avancer sans se décourager. Et puis, ils venaient de se retrouver. Rien ne pouvait être pire que ces dix-huit jours sans l’autre ! Par contre, il était d’accord avec Hyun Hee ensuite… il faisait mauvais aujourd’hui. Malheureusement, ça risquait d’être pire bientôt… « Ce n’est que pour un ou deux jours, là. Le mois de juin aura été assez bon. Mais je me souviens avant de partir qu’ils annonçaient à la télévision que ça allait être caniculaire pendant tout juillet… Papa n’arrêtait pas de s’en plaindre. »

Il est un peu nostalgique à évoquer son père, mais ça ne dure pas longtemps, heureusement. Hyun Hee lui change de toute façon les idées en continuant sur sa lancée pour l’eau et ça, c’était une bonne nouvelle… si ce n’est qu’un petit frisson parcourt soudainement Haneul, désagréablement. Mais son ami semble remarquer qu’il n’avait toujours pas envie d’aller en ville et il lui offre un sourire reconnaissant en opinant sagement. Ils feraient ça. Lui de son côté allait contribuer à leur petit groupe d’une autre façon. Il a un regard pour la photo un instant, songeur alors que Hyun Hee lui assure que les choses seraient différentes si Tae Hwan était là. Sûr… mais, pour être franc, lui préférait que ça ne soit pas le cas. Le grand frère de son ami était possessif et de fait, il ne l’avait jamais aimé… Et il dégageait quelque chose d’effrayant, même s’il n’avait jamais osé en parler avec Hyun Hee. Là ce n’était plus le moment d’en parler. De toute façon, Tae Hwan n’était plus étudiant. Il travaillait pour ramener de l’argent à la maison, pour ce qu’il en savait. Alors il était sauf à ce sujet.

Il a un rire amusé pour ses cheveux roses par contre ! Bon, vrai que c’était fun. Mais il préférait de loin le blond, finalement. C’était plus glamour ! Haneul n’insiste pas pour les péripéties de Hyunie sous la douche avec le Chinois, mais il allait assurément le lui rappeler un autre jour ! Quant à Jin Hwan, ça le fait rigoler comme une adolescente alors qu’il range sagement les photos dans la petite boîte à souvenirs.

« Je vais m’y appliquer, fais-moi confiance. », assure-t-il avec entrain. En vrai, il n’était pas certain de vouloir recroiser son béguin de lycée. L’homme devait être effrayant dans ce contexte. Un guerrier, un vrai… et il avait toujours un peu eu l’impression qu’il ne l’aimait pas beaucoup, ce qui était très triste ! Mais finalement, Hyun Hee lui parle de dormir… et il ne peut qu’être d’accord. Surtout après les événements traumatisants qu’ils venaient de vivre. Il sort de son sac sa couverture, faisant signe à Hyun Hee d’approcher pour qu’ils dorment l’un contre l’autre. « Viens. Faisons ça. Et demain, on se fera un plan… Bonne nuit, Hyunie. »

Il a un sourire au petit « bonne nuit Hani » qui lui répond, puis pose sa tête contre celle de son meilleur ami en l’enlaçant. Pour la toute première fois depuis qu’il était arrivé sur l’île, Haneul se sentait aimé. Il avait sous-estimé la force que ce genre de sentiment pouvait procurer… Il en avait désespérément besoin. Il allait protéger Hyun Hee comme une vraie mère chatte maintenant…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé









   

Revenir en haut Aller en bas
 

Happy Birthday feat. Park Hyun Hee

Page 1 sur 1