AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




La MAJ du 1er novembre est là ! Cliquez ici pour la découvrir !
Un event est en cours ! Venez lancer le dé ici pour découvrir l'état de votre personnage !
Tentez votre chance au Lucky Spin pour remporter des lots inédits !




 

 Fallen feat. Nishimura Shiro







avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 261
Activité RP : 5









   Jeu 15 Juin - 4:45


Le 18 juin 2017 || 9h34
Le hameau de pêcheur
Le sous-sol d'une vieille cabane

Haneul était dans le pétrin jusqu’au cou. Un petit gémissement franchit le seuil de ses lèvres alors qu’il le réalise pleinement. Il y avait eu un effondrement. Pas naturel… C’était cette cabane dans laquelle il était qui avait eu la mauvaise idée d’avoir un plancher complètement pourri. Pour être franc, il n’avait même pas su avant maintenant que ces petites cabanes de pêcheur qui semblaient avoir été faites à la vite avaient des sous-sols. Peut-être qu’elles n’en avaient pas tous… Mais celle-là oui, malheureusement pour lui. Le plancher avait craqué lugubrement sous ses pieds alors que Haneul entrait dans cette cabane-là. Il venait juste voir s’il y avait quelque chose d’intéressant pour lui, à la base… Il s’était arrêté net, fronçant les sourcils, le cœur battant, les sens aux aguets. Mais il avait entendu le second craquement trop tard… et au moment même où il faisait un mouvement pour regagner l’extérieur, tout s’était effondré sous lui. Il avait cru qu’il allait mourir d’une crise cardiaque avant même d’atteindre le sol ! Le blond n’avait même pas eu la chance de s’accrocher au bord du plancher qui était encore intact… Mais c’était peut-être mieux ainsi. Il se serait douloureusement abîmé les mains…

La réception au sol est douloureuse, mais pas de ces douleurs qui vous promettaient des blessures dont il est difficile de se relever, dieu merci. Dans un premier temps, Haneul sonde un peu son corps. C’est pendant ce petit moment qu’il réalise qu’une de ses jambes est carrément coincée entre une poutre de bois qui devait soutenir le plafond de la cave jusque-là et un meuble vide dans lequel il eût sûrement, jadis, plusieurs conserves. Haneul pousse de toutes ses forces sur le meuble, la poutre étant trop imposante pour lui, mais il réalise rapidement que le meuble l’est tout autant. Et surtout, il est dans une très mauvaise position pour forcer. La panique l’envahit doucement.  Il ne pouvait pas mourir ici...! Mais soit le temps allait faire son oeuvre, soit un prédateur allait lui tomber dessus. Haneul geint à cette pensée, son regard en amande se brouillant de larmes, bien qu’il ne pleure pas à proprement parler. Il était trop occupé à prendre plusieurs longues inspirations pour se calmer et commencer à trouver une vraie solution. Il devait bien y en avoir une.

C’est alors qu’il fait sa petite méditation bizarre que Haneul entend... la porte. Pas comme si elle avait été dérangée par le vent, non. Et d’ailleurs, des pas se font soudainement entendre. C’était peut-être un peu bête, mais Haneul élève la voix d’un seul coup !

« Attention ! », s’exclame le jeune homme, histoire de mettre en garde le nouveau venu. Ou la nouvelle venue, pour ce qu’il en savait. Il n’arrive pas à voir la personne qui avait eu la bonne (ou la mauvaise ?) idée d’entrer ici. Mais il savait une chose : il ne voulait pas voir quelqu’un lui tomber dessus dans cet état ! Au pire, il amortirait la chute et l’autre aurait tout le loisir de le tuer, de toute façon... Alors Haneul préférait encore mettre en garde. C’était un pari risqué, mais il avait eu très peu de temps pour réfléchir. « Il y a un trou dans le plancher. Tu vas tomber si tu t’approches trop. C’est pourri de partout... »

Haneul sursaute alors que soudainement, une drôle de tête apparaît au-dessus de la sienne, de tête, par le trou. Il glisse une main dans ses cheveux blonds, histoire de retirer les mèches qui étaient tombées devant ses yeux, désireux de mieux voir celui qui allait lui tenir compagnie pour les prochaines minutes s’il avait de la chance... et les prochaines heures si comme pour lui, le plancher cédait sous ses pieds ! Encore un peu sonné, Haneul étrécit les yeux pour mieux voir au milieu du petit nuage de poussière qui voletait dans l’air au-dessus de lui... et a une petite exclamation.

« Izumi...? », demande-t-il rapidement, l’espoir se sentant bien dans sa voix douce, qui avait gagné quelques notes d’excitation ! Mais doucement, le nuage s’évanouit... et certes, le look est ressemblant, mais le mec n’a RIEN à voir avec Mikami Izumi... « Désolé... Je t’ai pris pour quelqu’un d’autre... Est-ce que tu peux m’aider ? »

Et d’ajouter sur un ton plus doux, plus innocent :

« S’il-te-plaît...? »

Haneul commençait à reprendre assez d’aplomb pour minauder un peu histoire de se sortir des pires situations. Parfois, ça fonctionnait... Il fallait être intelligent quand on n’avait pas ce qu’il fallait pour lutter à mains nues.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : Première vague
Amour : Entiché d'un certain Nippo-Coréen ~

Coupons : 146
Contenu du sac : • Gel super-fixant (plein)
• Trousse de maquillage : (palette de fard à paupière, poudre de riz blanche, petite bouteille de fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
• Parapluie pliable cassé
• Lentilles de couleur
• Vêtements de rechange
• Petit cristal de roche
• Petite boîte à musique
• Paire de faux-cils + colle
• Photo polaroid d'un bâtiment
• Boîte de médicaments antipsychotiques (24 cachets)

--------------------------------------------

• Une miche de pain
• Une barre de céréales
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)

----------------------------------------

• Revolver

Avatar : Aki (Arlequin)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Dixy
Messages : 162
Activité RP : 3









   Ven 16 Juin - 10:34



Shiro regardait son reflet dans le lac depuis bien dix minutes en essayant de trouver l'élément qui n'allait pas. Il était accroupit et laissait seulement entrevoir le haut de son visage. Le reste était enfouit dans ses bras. Le garçon finit par prendre quelques cailloux et les lancer sur son reflet qui se brouilla en plusieurs petites ondes. Il était temps d'aller se dégourdir un peu les jambes depuis le temps qu'il était là il n'avait pas vraiment eut l'occasion de se défouler comme il se doit. Alors le temps de trouver de quoi s'occuper une découverte des lieux s'imposait. Ce n'est quelques temps plus tard que le jeune homme tomba sur une vieille cabane de pêche. Son regard parcourus l'édifice délabré au possible. Ils ne prenaient pas bien soin du matériel dans le coin. Mais c'est alors qu'un grand bruit résonna dans l'habitat faisant sursauter le cœur du jeune. Un animal ? Un combat ? Ça pouvait être n'importe quoi … Shiro déglutit avant de s'avancer avec prudence de l'habitation. Il ouvrit la porte d'un seul coup histoire de ne pas se faire surprendre. C'est forcément quelque chose de vivant qui avait créer un boucan pareil. Mais après un temps d'observation le blond ne vit rien ni personne se décidant d'avancer un peu plus loin. "Attention !" Entendit-il d'un seul coup faisant bondir son cœur pour la énième fois aujourd'hui.

« Où ça ?! » S'exclama Shiro en regardant autour de lui effrayé par ce qui pourrait lui tomber dessus.

Mais c'est alors que le blond à pics se calma un peu pour entendre que du bruit venait du sous-sol … "Il y a un trou dans le plancher. Tu vas tomber si tu t’approches trop. C’est pourri de partout.." Tout de suite après le jeune homme orienta son regard sur le fameux trou à peine visible dans la pénombre de la pièce. Il ouvrit la porte de la cabane un peu plus pour laisser entrer la lumière du soleil et ainsi voir l'immense tâche noir au milieu de la pièce. C'était affreux ! Quelqu'un était coincé dedans apparemment ! Shiro alla s'y agenouillé et posant son sac près de lui et se pencha pour tenter de percevoir la personne qui était là dessous. La poussière était tellement dense que le plus âgé avait du mal à voir ne serait-ce que la silhouette de la personne piégé là-dedans. Il avait dût faire une sacré chute et il était sans doute blessé … Le Japonais eut un regard attristé et inquiet pour la personne qui avait là dedans. La poussière finit par se dégager un peu et Shiro put voir le visage de l'autre jeune étudiant. "Izumi...?" Demanda l'autre en bas faisant tourner la tête de plus âgé pour regarder derrière lui et sur les côtés.

« Non, je suis tout seul. » Répondit Shiro un peu désorienté par l'appel de l'autre. « Rien de cassé ? » Demanda le Japonais qui avait peur de l'état de ce garçon …

Plus sa visibilité augmentait, plus il était capable de discerner les dégâts … Il remarqua tout de suite la jambe de l'autre garçon et commença à sérieusement s’inquiéter, d'autant plus que la voix assez faible de la victime ne laissait présager rien de bon. Il fallait qu'il fasse quelque chose, il ne pouvait pas laisser ce pauvre étudiant dans cet état. "Désolé... Je t’ai pris pour quelqu’un d’autre... Est-ce que tu peux m’aider ?" Son état avait l'air grave, raison de plus pour que le Japonais se dépêche … "S’il-te-plaît...?" Shiro hocha la tête positivement et nerveusement avant de commencer à se redresser précipitamment.

« Oui ! Ne bouge pas, je vais chercher du renfort !! » Annonça Shiro en se relevant et en commençant à courir vers la porte. Mais l'information monta au cerveau, s'il prenait le risque d'alerter quelqu'un il y avait sans doute de forte chance qu'ils soient en danger tout les deux. « Non en fait vaut mieux pas ... » Déclara le plus âgé en revenant sur ses pas et en se mettant à quatre pattes, la tête au dessus du vide. « Tu peux bouger ? » Demanda Shiro paniqué. Il fouilla son sac à la recherche de quelque chose qui pourrait le remonter.

Il le vida presque entièrement prenant les objet un a un dans ses mains en posant le pour et le contre de son utilité dans la situation. Il eut alors le revolver entre les mains et le tourna en tous sens avant d'appuyer sur la détente sans faire exprès et de tirer en l'air. Le blond lâcha son arme en mettant ses mains sur ses oreilles ne s'attendant pas à cela. Il entendit les planches craqué mais après un instant d'attente rien ne se passa. Shiro fit une grimace confuse avant de baisser les yeux vers le trou dans le sol.

« Je suis désolé, je n'ai pas fait exprès ! » Annonça le petit blond qui rangea l'arme dangereuse dans son sac ainsi que le reste. « Le mieux c'est que je descende ! Surtout ne bouge pas ! » En même temps c'est pas comme s'il avait vraiment le choix. Le jeune étudiant mit son sac sur son épaule et attrapa le bord du plancher encore intact pour se glisser en douceur vers le sous-sol. Il fit attention à ne pas retomber trop violemment et une fois au sol il avança là où se trouvait l'autre étudiant. Il put constater le massacre de plus près et eut une grimace de douleur, il avait mal pour lui … Shiro s'accroupit devant l'autre étudiant en lui faisant un sourire rassurant. « Ne t'en fais pas, je vais te sortir de là. » Il posa son sac plus loin et analysa la planche qui retenait Haneul prisonnier. « Il va falloir que tu te tire de là quand je la soulèverait. A trois d'accord ? » Shiro essaya tant bien que mal d'attraper la poutre entre ses bras et fit le décompte avant d'arriver à trois. Mais à peine commença-t-il d'essayer de la relever qu'il ne la fit pas bouger d'un micromètre vu le poids de l'engin … Il relâcha la poutre avant de regarder vers l'autre étudiant. « Je crois qu'il va falloir trouver autre chose ... »

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I want to stay here ... A pathetic Paranoia ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 261
Activité RP : 5









   Mar 20 Juin - 9:03

L’autre garçon était bel et bien Japonais. Haneul le reconnaissait à son accent, lequel était pour lui semblable à celui d’Izumi. Il n’aurait pas dû se sentir bêtement rassuré simplement parce qu’il partageait la nationalité et le look complètement décalé de l’autre homme, mais… C’était pourtant le cas. Et en même temps, dans sa situation, Haneul ne pouvait pas faire grand-chose alors mieux valait être rassuré que carrément en panique… Il ne dit rien alors que l’autre semble croire qu’il l’avait pensé accompagné. Ce n’était pas très grave. Il espérait seulement avoir de l’aide au moment le plus critique qu’il ait affronté sur cette île, ou presque ! Non. C’était bel et bien le moment le plus critique, parce que n’importe qui pouvait lui tomber dessus… Ou simplement, il pouvait crever de faim et de soif ici sans qu’on ne le trouve jamais. Pour ça, le nouveau venu avait tout l’air d’un sauveur.

Lorsque l’autre lui parle d’aller chercher de l’aide, le blondinet a une exclamation étouffée de pure panique. Il lève une main vers le trou, comme si ça avait pu changer quelque chose, comme s’il avait pu le retenir. Quoi ?! Non ! Pas la peine de sonner l’alarme pour que plein de prédateurs viennent rôder autour de la petite biche coincée qu’il était ! Mais heureusement, l’autre semble le réaliser seul. Pourtant, ça ne l’empêche pas de faire la pire connerie possible… Pas le temps de répondre à sa question alors que l’autre semble fouiller dans son sac de façon effrénée et chaotique. Il ne le voit pas, mais il entend. Et surtout, il entend le coup de feu… Un hurlement franchit le seuil des lèvres d’Haneul, certain qu’il vient de se faire coincer par ce qui était finalement bel et bien un des prédateurs de l’île. Ou au moins un joueur qui avait très, très envie de sortir d’ici et pas de temps à perdre en venant voir son collier… Et il éclate en sanglots…

« Je t’en prie, ne… ne me fais pas mal… », s’exclame le garçon sans même essayer de réfréner sa crise de larmes. C’était trop pour lui en très peu de temps. La chute, sa jambe qui lui faisait mal, la peur de rester ici et mourir et celle qu’il venait d’avoir, sûr qu’on l’avait tué… Quel idiot ! Parce que visiblement, ce n’était qu’un accident ! Il allait rameuter la moitié de l’île de cette façon, pour l’amour de dieu…! Haneul pleure encore un instant, incapable de s’arrêter, de grosses larmes coulant sur ses joues sans même qu’il essaie de les essuyer. Elles laissaient des traces blanches en nettoyant la poussière qui s’y était accumulée lors de sa chute. Il relève la tête vers le trou, hoquetant deux ou trois fois à cause de ses pleurs avant de finalement assurer : « Je ne peux pas bouger… Aide-moi. Vite. »

Et il n’allait pas lui dire que d’autres allaient débarquer, histoire que le type ne se casse pas, quoi ! Mais il fallait faire vite à présent… Le Japonais le rejoint finalement. Pas de la façon la plus simple, parce qu’il devait y avoir un escalier ou une échelle pour rejoindre l’étage supérieur. Ou peut-être même l’extérieur, carrément. Mais, pour le moment, c’était le plus rapide et il semblait malgré tout assez habile. Ça n’empêche pas Haneul de sursauter lorsqu’il atterrit près de lui, effrayé mais essayant de se raisonner. S’il avait voulu le tuer, cette balle perdue lui aurait été destinée… Maintenant qu’il le voyait de plus près, malgré son regard noisette envahit de larmes de désespoir, Haneul voyait bien que ce type partageait effectivement le même genre de look décalé qu’Izumi. Oh, il aurait tellement aimé que ce soit lui qui le trouve, soudainement ! Le Coréen ne dit toutefois rien, parce que l’autre semble vraiment décidé à l’aider, dieu merci !

Il acquiesce à ce qui lui est demandé. Il était prêt. Prêt à se relever et courir le plus vite possible même si sa jambe était cassée, pour la peine !! Mais le plan échoue… et tout ce qu’il réussit à faire, c’est arracher un petit cri de douleur à Haneul. Parce que ça avait légèrement bougé… sur sa jambe blessée, forcément ! Le jeune homme glisse une main contre une de ses joues, puis contre son œil. Et l’autre… Et finalement, il y voit plus clair.

« Il faut quelque chose pour faire levier… », murmure lentement l’étudiant, essayant de se ressaisir du mieux qu’il le pouvait, ce qui n’était pas donné d’avance. Il a un regard autour de lui, autant qu’il le peut. Mais difficile d’y voir quoi que ce soit… « Tu as ta lampe torche ? »

Il y a un moment de doute pendant lequel Haneul se contente de regarder le nouveau venu avec suspicion… et finalement, sa crainte tombe lorsqu’il demande :

« Dis-moi que tu n’as pas laissé le contenu de ton sac là-haut, s’il-te-plaît… »

Sur le sol. Pour que le premier venu puisse tout ramasser…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : Première vague
Amour : Entiché d'un certain Nippo-Coréen ~

Coupons : 146
Contenu du sac : • Gel super-fixant (plein)
• Trousse de maquillage : (palette de fard à paupière, poudre de riz blanche, petite bouteille de fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
• Parapluie pliable cassé
• Lentilles de couleur
• Vêtements de rechange
• Petit cristal de roche
• Petite boîte à musique
• Paire de faux-cils + colle
• Photo polaroid d'un bâtiment
• Boîte de médicaments antipsychotiques (24 cachets)

--------------------------------------------

• Une miche de pain
• Une barre de céréales
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)

----------------------------------------

• Revolver

Avatar : Aki (Arlequin)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Dixy
Messages : 162
Activité RP : 3









   Jeu 22 Juin - 20:32



Shiro ne voulait pas laisser l'autre joueur dans cet état, d'autant plus qu'il pouvait être gravement blessé … Il fallait qu'il fasse quelque chose rapidement et avant qu'il y ait quelqu'un qui arrive. A moins que ces personnes l'aide à le sortir de là ? Mais Shiro réalisa qu'il valait mieux faire ça seul. L'idée la plus brillante qu'il ait eus pour le moment était de fouiller dans son sac pour voir s'il ne pouvait pas y trouver quelque chose qui puisse sortir ce pauvre garçon de l'endroit où il était bloqué … La première chose qu'il eut entre les mains était le revolver et il appuya sur la gâchette sans faire exprès. S'en suivit une détonation qui fit sursauter Shiro qui ne s'attendait pas à ça … Il devrait rapidement reposer ce truc avant de faire une bêtise vu le trou qu'il venait de faire dans le plafond … C'est alors que son attention fut attiré par une voix légèrement étouffer par les sanglots plus bas. "Je t’en prie, ne… ne me fais pas mal…" Shiro sembla paniquer encore plus en rangeant le reste de ses affaires dans son sac. Il pencha la tête par le trou d'un air désolé et légèrement affolé.

« Non, non, je ne vais rien te faire je te le jure, c'était un accident ! » Tenta de le rassurer le blond. Si à chaque fois il avait une occasion de tout faire foiré dans sa vie sociale il pouvait être sûr que ça marchait … Partout où il allait il faisait peur au gens alors que ce n'était pas son but …

Shiro posa son sac à côté de lui tout en cherchant une solution. Il n'avait pas vraiment de matériel de soin dans ses affaires, il ne savait pas comment il allait s'occuper de la victime après cela … Mais avant de penser à cela il fallait peut-être le sortir de là, non ? "Je ne peux pas bouger… Aide-moi. Vite" A entendre sa voix désespérée, le blond à pics comprit qu'il devait faire vite, entendre des sanglots dans sa voix ne le rassurait pas non plus, ce pourquoi il se précipita presque pour descendre l'aider. Tellement qu'il en oublia son sac en haut … Shiro s'approcha de l'autre étudiant et ce dernier avait l'air effrayé, par quoi au juste ? Par lui ? Ce ne serait pas étonnant … Un voile de tristesse passa dans les yeux du Japonais à ce constat avant qu'il ne se penche un peu vers lui.

« S'il te plaît ne pleure pas, je vais te sortir de là, je te jure. » Lui promit-il avant d'aller vers la poutre qui le retenait prisonnier.

En regardant de plus près il constata les dégâts, du moins ce qu'il put puisqu'il n'avait pas prit sa lampe torche avec lui … Shiro proposa la solution que lui se glisse plus loin tandis qu'il soulevait la planche qui l'entravait. Cependant après un essai le Japonais comprit bien rapidement qu'elle était beaucoup trop lourde pour lui … Il en vint à la rapide conclusion qu'il fallait trouver autre chose … "Il faut quelque chose pour faire levier…" Proposa l'autre d'une voix faible. Shiro acquiesça en cherchant un objet qui pourrait l'y aider aux alentours. Mais dans le noir ça allait être compliqué … "Tu as ta lampe torche ?" Demanda tout de suite l'autre étudiant faisant stopper net le Japonais dans ses recherches. Il se redressa complètement commençant à fouiller sur lui si elle était là. L'information percuta à peine son esprit en comprenant qu'il avait laisser ses affaires en haut … Shiro se pinça les lèvres en se tournant vers l'autre qui semblait des plus désespéré. Ah ça on ne pouvait pas dire qu'il était tombé sur une lumière ... "Dis-moi que tu n’as pas laissé le contenu de ton sac là-haut, s’il-te-plaît…" Le plus grand se mit à se frapper le front avec le plat de sa main.

« Mais quel con … Je suis vraiment désolé ... » S'excusa une fois encore Shiro avant de se frapper pour sa bêtise. « Tu pourras me taper après si tu veux … » Le blond retourna par l'endroit où il était descendu tâtant le sol de sa main à la recherche de son sac.

Il finit par attraper la anse et le tirer pour le ramener à lui. Une fois dans ses mains il en sortit la lampe et éclaira les lieux. Il chercha dans la pénombre un objet qui pourrait soulever cette poutre sans causé plus de douleur à l'autre étudiant. Il trouva son bonheur avec une planche de bois plutôt épaisse qui pourrait parfaitement convenir. Il n'avait plus qu'à se diriger vers le lieux de l'incident et aider le mauve à s'extirper de là. Mais en passant le faisceau lumineux vers la jambe du garçon, il vit des tâches de sang qui le firent sursauter. Il n'aimait pas cela et en avait de sombre souvenir … Il fut prit de panique et tourna la tête dans une autre direction … Il tenta de souffler pour se calmer, il devait aider ce jeune homme c'était pas le moment de faire un malaise … Il devait se reprendre … Il lança un regard à Haneul et en voyant les larmes au coin de ses yeux il prit son courage à deux mains pour s'approcher de la poutre. Il respira profondément essayant de garder son calme malgré les tremblement de ses mains. Le faisceau de la lampe trembla légèrement aussi avant qui ne se morde la lèvre pour se faire violence.

« Je me sens pas très bien ... » Avoua Shiro d'une voix tout aussi tremblante. Il souffla encore plusieurs fois avant de caler le bout de la planche sous la poutre, le plus proche de la jambe du garçon en faisant attention de ne pas le toucher. Il tourna un regard déterminé dans sa direction. « On réessaye, tu es prêt ? » Demanda le plus âgé essayant de transmettre sa bonne énergie à Haneul. « Un, deux, trois ! » A la fin du compte Shiro poussa de toute ses force sur sa planche soulevant de quelques centimètre la poutre.

C'était peu mais juste assez pour que l'autre se sorte de là. Lui qui n'avait pas beaucoup de force en règle générale, il s'impressionnait, et tout ça pour sauver la vie de cet étudiant … Il continua de pousser mais il sentait que ses muscles commençait à le lâcher. L'autre avait intérêt à se bouger … Le blond surveilla les mouvements du Coréen et une fois tirer d'affaire il lâcha lentement la planche laissant retomber la poutre là où elle était. La poussière voleta autour d'eux et Shiro la chassa d'un mouvement de main en mettant son autre bras devant son nez et sa bouche. Après s'être débattue contre ces résidus de poudre, le plus âgé accourut vers le blessé. Il tenta de ne pas regarder sa blessure sous peine de faire un malaise. Il s'accroupit un fasse de l'étudiant et eut une mine triste en le voyant. Il sortit un mouchoir de son sac et lui essuya ses joues humides où la poussière était venus se coller. Après ce geste il lui donna le mouchoir pour qu'il fasse le reste seul.

« Ne pleure plus, c'est terminé. » Lui dit-il d'une voix calme. « On va arranger ça, je ne partirais pas tant que tu ne seras pas en mesure de marcher. » Tenta de le rassurer Shiro même s'il savait qu'il faisait peur … Il avait vraiment dans l'intention d'aider les autres et de leur prêter main forte tout de même. Chaque vie est importante, il n'y a aucune différence.  

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I want to stay here ... A pathetic Paranoia ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 261
Activité RP : 5









   Mer 28 Juin - 0:32

Mais quel accident stupide... Haneul sentait la panique le gagner petit à petit alors qu’il devait rester calme pour ne pas commencer à faire n’importe quoi ! Il prend encore quelques longues inspirations, cette fois cachant son nez de sa manche pour respirer à l’intérieur. Pas question de se taper une crise d’asthme improvisée en plus. Non, il n’était pas asthmatique, mais vu la poussière qui lévitait tout autour de lui, il avait autant de risque de faire une crise que quelqu’un en avait de se noyer au milieu de l’océan sans radeau ! Au moins le coup de feu accidentel ne fait pas fuir son sauveur improvisé, alors il attend, silencieux, n’en rajoutant pas sur le sujet même s’il ne pouvait s’empêcher d’être tout crispé ! Alors que le petit Japonais se penche vers lui, Haneul renifle doucement, acquiesçant lentement même si son regard de biche est toujours plein d’eau. Il ne sanglote toutefois plus, se contenant du mieux qu’il le pouvait. Il allait simplement rameuter encore plus de gens s’il pleurait à chaudes larmes et ils ne voulaient pas ça, n’est-ce pas ? Au moins l’homme qui l’avait trouvé semblait vraiment gentil. C’était une chance que peu auraient sur cette île dans la même situation que lui.

Mais comme il l’avait supposé, l’autre lui signale avoir oublié ses affaires en haut. Haneul a un petit regard inquiet pour lui. Il secoue négativement la tête à propos de le taper. Mauvais choix de mot dans ces conditions ! Mais non, Haneul ne comptait pas lui faire mal pour autant. En fait, il n’était même pas énervé, juste très découragé. Et l’inquiétude, toujours...

« Alors sortons-moi le plus vite possible d’ici, qu’on puisse aller chercher ton sac avant que quelqu’un ne passe par là et rafle tout le contenu... », tente de motiver Haneul par la peur, la voix toujours un peu tremblante, mais ayant retrouvé assez d’aplomb pour savoir ce qu’il faisait. « Et je ne vais pas te faire mal, bien sûr. Ce n’est pas du tout mon genre. Surtout pas alors que tu essaies aussi activement de m’aider. Merci... »

Mais heureusement, le Japonais réussi à récupérer... sûrement juste la moitié de son matos, non ? Il lui semblait l’avoir entendu tout foutre par terre là-haut ! Heureusement la lampe torche est dans son sac. Haneul aurait néanmoins pu lui proposer d’utiliser celle dans son propre sac, mais il n’était pas très chaud à l’idée de laisser quelqu’un fouiller dedans et vu sa position actuelle, c’est ce qu’il aurait dû faire. Ah mais... Si rien ne fonctionnait, il ferait peut-être fouiller le Japonais dans son sac, finalement. Il avait une idée. Toutefois, ce dernier allait visiblement mettre son premier plan à exécution avant et c’était bien aussi. Enfin, jusqu’à ce qu’il lui fasse un trip d’hématophobe.

« C’est de la peinture ! », s’exclame très sérieusement Haneul. Lui-même se sentait nauséeux rien qu’à voir ça même s’il savait pertinemment que sa blessure n’était pas si grave que ça. Mais il avait toujours eu beaucoup de mal avec la vision du sang. Il n’allait donc pas le reprocher à l’autre. Ils étaient toutefois mal foutus pour cette île, hein... Quant à être prêt, Haneul acquiesce, concentré sur sa jambe. « Oui. Vas-y. »

Il savait que ça allait faire mal et serre de fait les dents. Mais étonnamment, cette fois-ci c’est beaucoup moins pire, sûrement parce que la planche se lève effectivement. Si ce n’est pas beaucoup, c’est néanmoins suffisant pour qu’il en extirpe sa jambe. Il le fait avec rapidité, n’ayant pas envie que la planche lui retombe dessus, ce qui lui arracherait probablement un hurlement de douleur ! Il reste assis sur le sol froid de ce sous-sol en terre, essayant de reprendre sa respiration malgré la poussière qui voletait encore tout autour d’eux, bougeant lentement son pieds pour s’assurer que tout était correct de ce côté-là. Le blond relève son minois taché de poussière, de sueur et de larmes vers son nouvel ami, un pâle sourire se dessinant sur ses lèvres alors que le jeune homme s’occupe encore de lui, autant en rassurant qu’en essuyant le vestige de ses larmes.

« Tout va bien. C’est grâce à toi. Merci. », assure Haneul tout en acquiesçant doucement. Par contre, après un moment de silence pour tendre l’oreille, savoir si quelqu’un venait, il convient : « On part tout de suite. J’irai en rampant s’il faut. Mais on ne peut pas rester ici. Le bruit de ma chute et celui de l’arme à feu auront rameuté des joueurs pas commodes. Tu as tout ce qui était dans ton sac ? Tu es capable de les attraper par le trou ? »

Haneul ramène son propre sac sur ses cuisses pour l’ouvrir, expliquant rapidement, déjà en mode survie :

« J’ai une couverture qui t’aidera à tout attraper sinon. C’est préférable de ne pas retourner à l’intérieur. C’est par cette porte-là qu’ils vont rentrer. J’ai vu que plusieurs de ces petites cabanes avaient une porte de sous-sol donnant directement à l’extérieur. Je suis sûr qu’on peut passer par là pour se sauver. »

Il espérait, en tout cas. Sinon, ils allaient devoir remonter à l’étage par un escalier qui devait être en quelque part dans le fond et passer par une fenêtre rendu là, ce qu’il ne pouvait pas vraiment faire dans son état actuel...

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : Première vague
Amour : Entiché d'un certain Nippo-Coréen ~

Coupons : 146
Contenu du sac : • Gel super-fixant (plein)
• Trousse de maquillage : (palette de fard à paupière, poudre de riz blanche, petite bouteille de fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
• Parapluie pliable cassé
• Lentilles de couleur
• Vêtements de rechange
• Petit cristal de roche
• Petite boîte à musique
• Paire de faux-cils + colle
• Photo polaroid d'un bâtiment
• Boîte de médicaments antipsychotiques (24 cachets)

--------------------------------------------

• Une miche de pain
• Une barre de céréales
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)

----------------------------------------

• Revolver

Avatar : Aki (Arlequin)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Dixy
Messages : 162
Activité RP : 3









   Ven 30 Juin - 19:48



Shiro était tellement paniqué qu’il en avait oublié ses affaires en haut … Quand il lui proposa de le taper pour son erreur l’autre joueur n’avait pas l’air du même avis à en voir ce mouvement de tête négatif. Pourtant il leur avait fait perdre un temps précieux avec cet oubli … "Alors sortons-moi le plus vite possible d’ici, qu’on puisse aller chercher ton sac avant que quelqu’un ne passe par là et rafle tout le contenu.." Shiro se stoppa net à sa phrase. Il n’avait même pas songé à cet hypothèse à dire vrai … Il y avait bien des choses précieuses dans son sac en commençant par sa boîte à musique. La chose à laquelle il tenait le plus … En pensant au fait que quelqu’un puisse la lui voler ça le fit immédiatement paniquer … Il se dépêcha donc à la tâche pressant le pas pour pouvoir récupérer son sac le plus vite possible. Il aurait pu le laisser dans cet état mais ce n’était pas son intention, mais le contenu de son sac était tout aussi important c’est pour cela qu’un grand dilemme se joua dans sa tête … Mais ne lui avait-on pas tant répété que les vies humaines comptaient plus que de simples objets ? De plus il avait tellement vécus et vu de choses dans cet asile qu’il savait que le plus important était les êtres vivants … Alors il s’affaira à le secourir le plus rapidement possible. "Et je ne vais pas te faire mal, bien sûr. Ce n’est pas du tout mon genre. Surtout pas alors que tu essaies aussi activement de m’aider. Merci..." Shiro lui lança un sourire dans le but de le rassuré.

« Tu me remercieras quand je te sortirais de là, pour l’instant je n’ai fait que t’apporter des ennuis … » Annonça le blond avec un air désolé.

Il avait raison, Haneul était loin d’être tiré d’affaire … Le blond récupéra tout de même son sac pour la lampe torche mais il avait entendu des objets rouler au sol … Ces simples bruit ont suffi à lui déchirer le cœur il pourrait s’agir de n’importe quel objet auquel il tient … Il continua tout de même dans sa tâche de sauvetage jusqu’à ce que la vue du sang ne le bloque complètement … Il sentit sa tête tourner un peu et il avoua à l’autre joueur qu’il ne se sentait pas très bien … "C’est de la peinture !" Tenta de le rassurer le Coréen …

« De la peinture ? T’es sûr ? » Demanda le blond en essayant de s’en convaincre … « Oui, c’est de la peinture, juste de la peinture … Rien que de la peinture … » Se répéta-t-il à voix basse comme pour se persuader au final …

Finalement le plus âgé se mit en place et demanda le signale à Haneul pour soulever. Parce que vu le poids du machin même avec quelque chose pour faire levier il n’allait pas tenir bien longtemps … "Oui. Vas-y." Shiro lui fit un signe de tête positif avant de soulever. Il vit l’autre se glisser et cela le rassura tout de suite. Il avait si peur de lâcher prise avant qu’il n’ait put se tirer de là … Si ça avait été le cas ça aurait été un véritable drame … Shiro s’en serait voulus à mort et pour ce qui est de la douleur mieux ne valait pas imaginer … Fort probable qu’il y perde définitivement sa jambe d’ailleurs … Une fois sûr que l’autre soit loin du danger il finit par lâcher et s’approcher directement de Haneul pour voir s’il allait bien. Il s’accroupit en face de lui le visage plongé dans l’inquiétude. "Tout va bien. C’est grâce à toi. Merci." Shiro se sentait fier de ce qu’il avait fait et les remerciements de l’étudiant lui décrochèrent un sourire de joie. Le blond lui offrit son mouchoir pour qu’il puisse finir de sécher ses larmes seul. Il n’aimait pas voir les gens pleurer … "On part tout de suite. J’irai en rampant s’il faut. Mais on ne peut pas rester ici. Le bruit de ma chute et celui de l’arme à feu auront rameuté des joueurs pas commodes. Tu as tout ce qui était dans ton sac ? Tu es capable de les attraper par le trou ?" Shiro fit un hochement de tête positif avant de regarder dans son sac. Il avait presque tout sauf son arme et sa boîte à musique … Comme il s’en doutait c’est elle qui était tombée … "J’ai une couverture qui t’aidera à tout attraper sinon. C’est préférable de ne pas retourner à l’intérieur. C’est par cette porte-là qu’ils vont rentrer. J’ai vu que plusieurs de ces petites cabanes avaient une porte de sous-sol donnant directement à l’extérieur. Je suis sûr qu’on peut passer par là pour se sauver"

« Il me manque quelque chose d’important … » Encore l’arme il s’en fichait, mais il fallait vraiment qu’il reprenne sa boîte. Le blond se redressa rapidement et se mit sur la pointe des pieds pour tâter le sol plus haut. La première chose qu’il attrapa fut le revolver. « Non c’est pas ça … » Il le mit dans son sac tout de même et continua de tâtonner le sol. Il se hissa un petit peu au rebord et eut un immense sourire en la sentant dans sa main. « Je l’ai ! » Il la ramena à lui et une fois au creux de ses mains embrassa sa précieuse boîte. Rapidement il la fourra dans son sac qu’il referma et hissa sur son épaule. « Tu n’auras pas à ramper, je vais t’aider. » Annonça Shiro en tendant la main au plus jeune.  Le savoir d’Haneul allait les aider à fuir de manière discrète et Shiro quant à lui supporterait le blesser. « Tu nous guide et moi je conduis, qu’est-ce que tu en dis ? » Dit-il en souriant et en attrapant la main d’Haneul dans la sienne. Il l’aida à se redresser et passa une main autour de sa taille. Il aida le Coréen à passer son bras autour de son cou et lança un regard du côté de sa jambe. « Tu penses pouvoir marcher comme ça ? »

Shiro soutint comme il pouvait l’autre étudiant en essayant de trouver une bonne prise afin que le jeune homme n’ait pas beaucoup d’effort à faire sur sa jambe. Il fit un test en faisant quelques pas devant lui pour voir comment s’en sortait l’autre joueur. Il s’arrêta et leva les yeux vers le visage d’Haneul comme pour attendre son feu vert. Ça avait l’air tellement douloureux … Mais il comptait faire le nécessaire pour le sortir de là et le soigner ensuite.  

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I want to stay here ... A pathetic Paranoia ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 261
Activité RP : 5









   Jeu 6 Juil - 7:50

Haneul a un petit sourire désolé pour son vis-à-vis. Désolé de ne pas protester à ce qui lui est dit, probablement… Il n’allait pas cracher dans la soupe. Ce n’était pas son genre. Ou peut-être plutôt que ça ne l’était plus depuis qu’il avait atterrit sur l’île du Battle Royale. Mais, le Japonais était effectivement en train de leur amener quelques ennuis dont ils n’avaient pas besoin ! Haneul se promettait toutefois de les en sortir s’il le fallait. Il pouvait bien faire ça pour le jeune homme, puisqu’il l’aidait sans essayer au contraire de lui nuire ou simplement de lui voler son sac, ce qui aurait été une option aussi ! Quant à cette histoire de peinture, il est évident qu’en y réfléchissant, le Japonais n’y croirait pas… mais il semble vouloir se rattacher à cette option rassurante, ce qui a le don de rassurer aussi un Haneul qui n’avait vraiment pas la tête à trouver quelque chose d’autre. Il essaie d’encourager l’autre garçon d’un sourire certes pâle, mais bel et bien présent malgré tout. Il faisait de son mieux. Lui aussi avait l’impression qu’il pouvait s’évanouir d’un moment à l’autre.

Mais ils font bonne figure l’un comme l’autre… et ça paie puisqu’il est finalement libre de ses mouvements ! L’adrénaline parcourrait encore les veines d’Haneul, lequel ne sent pas immédiatement la douleur à sa jambe pour cette raison. Il tendait l’oreille, essayait d’entendre si on venait par ici et craignait le pire. Mais le garçon le détourne rapidement de sa minutieuse inspection des lieux… Et Haneul pouvait comprendre en quoi il était urgent pour lui de récupérer ses choses, quoi qu’elles soient. Elles étaient non seulement ce qui augmentait leurs chances de survie, mais aussi leur dernier lien avec leur vie d’avant. Par contre, alors qu’il commence à jouer les casse-cous sans même sembler s’en apercevoir, le blond s’approche de lui. Cette fois, néanmoins, il a une petite exclamation de douleur étouffée. Ok… sa jambe se rappelait bel et bien à lui et pas de la meilleure façon qui soit !

Toutefois, Haneul vient attraper les hanches du jeune homme, inquiet à le voir se démener ainsi et, surtout, s’accrocher au plancher qui, rappelons-le, n’était pas très solide !

« Attention, tu vas finir par te faire mal… il va céder à nouveau… », met en garde l’élève de la classe originelle, grimaçant alors que le bois craque d’une manière sinistre. Une arme à feu est attrapée. Il est soulagé un instant… avant de réaliser que ce n’était pas ce que cherchait le garçon ! Lorsqu’il a finalement sa boîte à musique dans les mains, il est perplexe un moment. Mais Haneul ne pose pas de question, posant toutefois une main sur le couvercle de l’objet. « Parfait. Maintenant range-la tout de suite dans ton sac pour ne pas risquer de l’ouvrir par inadvertance, tu veux bien ? »

Désolé, mais il ne lui faisait plus confiance à présent ! La maladresse de son nouvel ami était déjà légendaire à ses yeux ! Il avait réussi à perdre une balle de la façon la plus inutile qu’il soit, rappelons-le ! Quoi qu’il en soit, il est donc décidé qu’ils sortent d’ici à deux. C’était rassurant, d’une certaine façon. Surtout qu’il était à peu près sûr que ce garçon n’allait pas tenter de l’attaquer. C’eût été stupide de le faire maintenant qu’il n’était plus en position de faiblesse ! Il a donc un sourire pour l’étranger, acquiesçant brièvement tout en prenant sa main, comme des écoliers.

« Viens. C’est par là, je crois. », murmure Haneul. Au-dessus d’eux, il entend soudainement des pas lents. Le bois craque, une respiration se fait entendre… Le blond tire donc rapidement l’autre à sa suite tout en lui faisant signe d’un index contre ses lèvres de ne pas faire de bruit. Il passe un bras autour des épaules du Japonais sans attendre, murmurant contre son oreille : « Tout va bien aller. La douleur est supportable. Suis-moi, vite. »

Sur ce, ils se mettent en branle, histoire de quitter cet endroit maudit avant que celui ou celle qui avait été attiré par le bruit ne les découvre ! Il savait qu’ils n’étaient pas tout de suite sortis d’affaires, mais il se sent nettement mieux dès qu’il trouve trois petites marches qui mènent vers une porte, laquelle donne inévitablement sur l’extérieur. Haneul a un soupir soulagé, se servant toujours de l’autre comme béquille. Au-dessus d’eux, les pas s’arrêtent… et visiblement, l’étranger tourne les talons. Le cœur d’Haneul cogne fort contre sa poitrine. Il avait vu le trou, c’était immanquable…

« Il va faire le tour par l’extérieur… », murmure Haneul à voix très basse, sentant sa tête tourner un peu. Le choc, puis maintenant une peur nouvelle : celle de cet autre élève qui n’avait assurément pas de bonnes intentions envers eux. Il pousse rapidement l’autre contre un mur, prenant une profonde inspiration pour se calmer. « Donne-moi ton arme à feu… Je m’en occupe… »

En vrai, Haneul n’avait pas l’intention de tuer. Il voulait juste faire peur. Et il espérait que ça fonctionnerait… Mais c’était à lui à présent de sauver leur peau. Ils étaient déjà tellement investis dans la vie de l’autre sans même s’être échangé leur prénom. C’est ce que cette île faisait…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : Première vague
Amour : Entiché d'un certain Nippo-Coréen ~

Coupons : 146
Contenu du sac : • Gel super-fixant (plein)
• Trousse de maquillage : (palette de fard à paupière, poudre de riz blanche, petite bouteille de fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
• Parapluie pliable cassé
• Lentilles de couleur
• Vêtements de rechange
• Petit cristal de roche
• Petite boîte à musique
• Paire de faux-cils + colle
• Photo polaroid d'un bâtiment
• Boîte de médicaments antipsychotiques (24 cachets)

--------------------------------------------

• Une miche de pain
• Une barre de céréales
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)

----------------------------------------

• Revolver

Avatar : Aki (Arlequin)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Dixy
Messages : 162
Activité RP : 3









   Dim 9 Juil - 17:37



C’était presque un miracle que Shiro n’ait pas cédé à la panique face à la vue du sang. Il avait la détermination tellement forte à aider ce survivant qu’il était passé au-dessus de tout ça. Mais quand l’autre lui fit très justement remarqué qu’il avait peut être laissé des affaires en haut, le blond se mit à paniquer. Il fallait qu’il les récupère au plus vite pour que tous deux s’en aillent le plus rapidement possible. Le Japonais tâtonna le plancher à la recherche de son bien mais ce dernier avait beaucoup de mal à mettre la main dessus … Il sentit qu’on s’agrippait à ses hanches l’aidant ainsi à se surélever pour qu’il puisse récupérer toutes ses affaires. Il jeta un regard plein de gratitude à Haneul qui même blessé se démenait pour aider le plus âgé. Qui aurait cru que l’entraide était possible ici ? Pourtant c’était bien l’idée de Shiro quelle que soit la couleur du joueur en face de lui. "Attention, tu vas finir par te faire mal… il va céder à nouveau…" Le prévint l’autre garçon. Shiro fit un hochement de tête pour ne pas encore une fois les mettre dans une situation plus délicate que celle-là. Grâce à l’aide de son nouveau coéquipier, le plus âgé parvint à reprendre tout ce qui lui appartenait. Le blond ne put s’empêcher de contempler sa précieuse boîte mais releva la tête pour plonger son regard dans celui d’Haneul quand ce dernier mit une main sur le couvercle de sa boîte. "Parfait. Maintenant range-la tout de suite dans ton sac pour ne pas risquer de l’ouvrir par inadvertance, tu veux bien ?"

« D’accord … » Acquiesça le blond qui écouta les conseils de son nouvel ami. Il valait mieux en effet il serait capable de l’ouvrir par inadvertance et malgré sa naïveté, Shiro commençait à percuter que le moment était plutôt mal choisis. « Il faut qu’on parte rapidement, mais avant il faut éviter que tu perdes trop de sang. »

Le blond ne savait pas comment il arrivait à en parler sans tourner de l’œil mais le temps était compter à présent, ils en avaient assez perdu comme ça. Le blond fourra la main dans son sac pour récupérer son châle de rechange. Il s’accroupit en prenant délicatement la cheville de l’autre étudiant pour ne pas risquer de le blesser encore plus. Il entoura adroitement sa jambe à l’endroit de la blessure à l’aide du tissu et serra juste au-dessus et en dessous de la plaie pour éviter au sang de couler plus. Ce n’était pas le moment pour que le Coréen perde connaissance … Tant pis pour son châle, après tout ce n’était qu’un morceau de tissu et il y avait plus urgent … Après s’être assuré qu’il ne lui avait pas fait mal, le Japonais se redressa et aida l’autre blond à en faire de même pour qu’ils puissent quitter cet endroit où ils n’y étaient plus en sécurité. "Viens. C’est par là, je crois." Le guida Haneul. Shiro agrippa un peu plus sa taille pour qu’il n’ait pas trop à forcer sur sa jambe et avança avec son camarade d’infortune. Mais quand le Japonais allait demander comment il se sentait, des bruits de pas au-dessus de leur tête le coupèrent net. Il leva la tête en essayant de couper un peu sa respiration espérant que le type qui venait d’entrer n’allait pas les trouver … Shiro sursauta un peu quand l’autre homme se mit près de son oreille mais écouta attentivement le message qu’il lui fit passer. "Tout va bien aller. La douleur est supportable. Suis-moi, vite"

Le Japonais ne savait plus trop s’il devait avoir peur ou non. Peut-être que le nouvel arrivant ne leur voulait aucun mal mais en même temps mieux valait ne pas prendre le risque de lui demander … Et si c’était une personne qu’il connaissait ? Mais le blond ne préféra pas se poser de question, il était accompagné d’une personne blessé qui avait besoin d’être sauvé. Il n’y avait que dans ces moments que le Japonais ne prenait aucun risque inutile. Les pas semblent s’arrêter un moment et pendant ce laps de temps le cœur du Japonais se mit à tambouriner de plus en plus dans sa poitrine. La pression était à son comble et savoir qu’ils risquaient peut être la vie ne l’aidait pas à se rassurer. Mais finalement les pas s’éloignèrent permettant au Japonais de souffler. Il redressa un peu plus le Coréen l’aidant à marcher jusqu’aux marches menant à la sortie comme le lui avait indiqué le blond.  "Il va faire le tour par l’extérieur…"

« Ou peut-être qu’il s’est dit qu’il n’y avait personne et il est repartie … » Murmura le Japonais qui avait un peu d’espoir en cet hypothèse.

Mais à en voir le regard de son interlocuteur il comprit que les chances étaient bien minces. C’est alors qu’il se fit pousser légèrement contre un des murs par le Coréen et le regarda dans les yeux pour le questionner du regard. "Donne-moi ton arme à feu… Je m’en occupe…" Shiro resta légèrement immobile pendant quelques secondes avant d’hocher la tête et de mettre la main dans son sac pour en ressortir son revolver. Il le mit dans la main de l’autre joueur mais ne le lâcha pas tout de suite. On pourrait penser qu’il se résignait à lui faire confiance mais ce ne fut pas le cas.

« Tu sais comment ça marche ? Tu ne vas pas vraiment lui tirer dessus hein ? » L’innocence dans les yeux de Shiro prouvait bien qu’il était contre la violence et le mal qu’on pouvait faire à quelqu’un, même si ce dernier voulait les tuer. Finalement le Japonais lui céda son revolver et reprit la taille du plus jeune. « Je sais que tu en feras bon usage. » Murmura-t-il à l’oreille du blond pour ne pas prendre le risque de se faire repérer. Shiro se mit à avancer avec l’autre homme à ses côtés. Il était évident que l’homme ou la femme était encore là car le Japonais aperçus une ombre dans son champ de vision. Il s’arrêta pour mettre Haneul entre lui et un mur afin qu’ils arrêtent tous mouvements et ne se fasse pas repérer, une course serait difficile à tenter vu la blessure de son partenaire. « S’il n’y a pas le choix j’irais faire diversion, tu n’auras qu’à t’enfuir pendant ce temps-là … » Lui confia-t-il voyant que son coéquipier était mort d’angoisse, en tout cas il pouvait sentir son cœur battre dans sa poitrine. L’ombre semblait s’approcher et les bruits de pas étaient de plus en plus audibles. « Je crois qu’on n'a pas d'autres options … » A moins qu’une autre solution ne s’offre à eux dans les plus bref délais, mais lui n’était pas blessé, la priorité était qu’Haneul s’en sorte, de toute manière Shiro ne voyait pas d’autres options.  

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I want to stay here ... A pathetic Paranoia ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 261
Activité RP : 5









   Mer 19 Juil - 3:22

Dieu merci, le Japonais ne proteste pas et range donc immédiatement la boîte à musique ! C’eût bien été leur chance qu’elle s’ouvre soudainement et que la musique alerte des étudiants qui étaient probablement encore plus près qu’il y a un peu plus tôt, alertés par le bruit des coups de feu. Il ne comprendrait jamais ces joueurs-là. Lui, s’il entend un coup de feu au loin, il se sauve rapidement dans l’autre direction, c’est simple ! Quant au sang qui coulait... Lui avait sincèrement l’impression que ça aurait pu être pire. Quelques éraflures et une plaie un peu plus importante s’étaient invités sur sa jambe d’albâtre. D’ailleurs, la porcelaine de son teint devait sûrement renforcer l’idée qu’il saignait beaucoup. Haneul prend toutefois une inspiration pour se donner un peu de courage, puis baisse le nez sur sa jambe pour voir un peu mieux la situation. En effet... Il valait mieux faire un garrot improvisé. Mais il croyait toujours que ça irait assez bien. Dès qu’il serait seul et en relative sécurité à nouveau, il allait se trouver un point d’eau où elle coulait sans stagner et allait sortir son savon pour s’occuper de ça. Pas sa tâche préférée mais quand il fallait, il fallait...

Il a un pâle petit sourire pour son nouvel ami, posant une main sur son épaule pour se retenir un peu alors qu’il lui fait donc ce garrot improvisé qui n’était pas de refus. Il le relâche lorsqu’il se redresse à nouveau. Mais pas le temps de réellement remercier le jeune homme. Et même pas encore le temps de lui demander son nom, d’ailleurs ! Parce qu’à nouveau, les ennuis leur tombent sur la tête... Lorsque le garçon reprend la parole simplement pour faire preuve d’utopie sûrement mal placée vu leur situation, Haneul pose doucement un doigt contre ses propre lèvre, pressant l’index contre celles-ci pour intimer l’autre au silence.

« Ne nourris pas trop d’espoir à ce sujet. C’est dangereux. », souffle le blond dans un murmure, entraînant simplement le Japonais à sa suite. Il valait mieux passer inaperçu qu’ensuite regretter d’être tombé dans les puissances mâchoires d’un prédateur hors du commun. Mais il semble soudainement évident qu’ils ne pourront pas l’éviter... ça ne plaît guère à Haneul, mais il est prêt à faire face même si son coeur tremble la chamade. Quand il réceptionne l’arme à feu, il en perd brièvement le souffle. C’était une chose d’en voir dans les films ou même d’entendre des coups de feu au loin, sur cette île. Mais l’avoir dans sa main... Il n’aurait jamais cru que ça puisse peser si lourd dans sa main, d’ailleurs... « Non. Je ne sais pas m’en servir. Mais soit je n’en aurai pas besoin, soit je trouverai comment rapidement. »

Ils n’avaient tout simplement pas le choix. D’ailleurs, Haneul a un regard rapide pour le Japonais, un peu désolé de voir dans son joli regard bridé beaucoup trop d’innocence briller de mille feux. Pauvre garçon... Il allait vite déchanter, ici. Mais il ne répond pas. Allait-il tirer ? Il espérait que non. Doucement, il attrape l’autre par le bras, alors que des pas se rapprochent.

« Viens là. Pose-toi ici. N’aie pas peur. Je ne t’utilise pas comme bouclier. », promet Haneul, même si ça regardait assez mal puisque le jeune homme était légèrement devant lui. Mais il y avait une explication et l’étudiant de terminale la souffle rapidement : « Il ne doit pas voir que je suis blessé à la jambe. »

Les prédateurs sentaient le sang et se ruaient sur les petites biches blessées. Il n’allait pas montrer qu’il en était une. D’ailleurs, alors que lentement, il tend le bras pour pointer sur la porte, Haneul prend de longues inspirations qui visent un seul but : que sa main arrête de trembler. Et ça fonctionne... Pas parce qu’il n’a plus peur. Il est mort de terreur. Il ne l’avait jamais été de toute sa vie et pourtant, il avait vécu des trucs pas très drôles déjà sur l’île. Mais bon dieu, il allait peut-être tuer un homme... Ou vraiment ne pas être capable de le faire et crever comme un chien aujourd’hui même. Les deux options lui déplaisaient, mais il avait une nette préférence pour la première. Haneul était prêt à tout pour survivre...

« Non. Reste ici. », murmure le blond, son regard si bien fixé sur la porte qu’on eût dit qu’il était sur le point de la faire exploser par la pensée. Le Japonais ne devait pas bouger. Il ne devait pas montrer sa jambe blessée à leur adversaire. Et parce qu’il n’était plus sûr qu’ils survivraient, il murmure doucement : « Je m’appelle Haneul. Merci pour tout. »

La porte s’ouvre... et Haneul relève le menton dans une attitude princière. Il ne perd peut-être rien de sa délicatesse naturelle, mais il est assez bon acteur pour sembler en contrôle... Et d’ailleurs, il éclate soudainement de rire devant le jeune homme qui vient d’entrer et qui s’aperçoit qu’il a un canon sous le nez.

« BANG ! connard. »

Ça n’en prend pas plus... l’autre détale comme un petit lapin, lui qui était prêt à jouer au grand méchant loup juste avant. Il y a un long moment de battement... et quand il n’entend plus les pas de l’autres, Haneul... éclate en sanglots ! Il n'avait pas eu à tirer la moindre balle, mais c'était tout comme. Haneul essayait d'être fort, mais parfois, c'était difficile...

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 20 ans
Vague : Première vague
Amour : Entiché d'un certain Nippo-Coréen ~

Coupons : 146
Contenu du sac : • Gel super-fixant (plein)
• Trousse de maquillage : (palette de fard à paupière, poudre de riz blanche, petite bouteille de fond de teint, rouge à lèvres et eyeliner noir.)
• Parapluie pliable cassé
• Lentilles de couleur
• Vêtements de rechange
• Petit cristal de roche
• Petite boîte à musique
• Paire de faux-cils + colle
• Photo polaroid d'un bâtiment
• Boîte de médicaments antipsychotiques (24 cachets)

--------------------------------------------

• Une miche de pain
• Une barre de céréales
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)

----------------------------------------

• Revolver

Avatar : Aki (Arlequin)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Dixy
Messages : 162
Activité RP : 3









   Dim 23 Juil - 13:48



Même s'ils venaient à peine de se rencontrer, Shiro ne voulait pas le laisser tomber. Toujours prêt à aider les autres quel que soit leur antécédents ou les horreurs qu'ils auraient put commettre, il tendras toujours la main. Il espérait pouvoir s'en sortir avec le blond de cette situation qui n'était vraiment pas en l'avantage d'Haneul avec sa blessure … Le prédateur qui rôdait non loin d'eux n'aidait pas non plus à la situation délicate dans laquelle ils étaient … Shiro voyait toujours le côté positif ou plutôt irréaliste de la chose, pensant que cet homme ou cette femme était sans doute ici pour voir ce qu'il se passait La personne les aurait peut-être aidé, Shiro venait de le faire, pourquoi pas un autre ? "Ne nourris pas trop d’espoir à ce sujet. C’est dangereux." Le plus âgé lui adressa un regard attristé de cette conclusion, mais le danger il y était dedans tous les jours avec son comportement. Beaucoup de personnes qu'il avait rencontrer lui avait déjà dis … Cependant le petit blond accepta de prêter son arme à l'autre jeune homme en lui demandant s'il savait comment ça fonctionnait. "Non. Je ne sais pas m’en servir. Mais soit je n’en aurai pas besoin, soit je trouverai comment rapidement." Le Japonais eut un soupir soulager à sa phrase, il était vraiment angoissé au fait qu'il puisse tirer sur quelqu'un. Cependant il termina ses dires par une conclusion qui tendit quelque peu Shiro. Il n'aimerait pas qu'il ait à s'en servir … Voir quelqu'un mourir sous ses yeux serait insoutenable … "Viens là. Pose-toi ici. N’aie pas peur. Je ne t’utilise pas comme bouclier." Pourtant le plus âgé lui avait donné sa permission, Haneul était blessé, de plus il pourrait peut être essayer de parler à cet étudiant qui approchait, peut être qu'il aurait comprit et ne leur aurait rien fait ?

Encore une fois le garçon se berçait d'illusion … Il appliqua cependant les directive de l'autre garçon en se plaçant comme il fallait devant lui. "Il ne doit pas voir que je suis blessé à la jambe." Tout comme les loups qui reniflaient le sangs de l'agneau qu'il allait manger, il valait mieux être prudent en effet. Surtout si ce que disait le Coréen était vrai. Shiro fit en sorte de cacher sa jambe au mieux avec la sienne. Cela allait être dur à camoufler vu le sang qui tâche maintenant les vêtements de l'autre asiatique … Même avec la proposition du blond à pics, Haneul n'était décidément pas convaincu. "Non. Reste ici." Shiro eut un regard plus appuyé comme pour lui faire comprendre qu'il pouvait toujours changer d'avis. Mais après un petit temps il opina de la tête entendant les pas se rapprocher dangereusement dans leur direction. Cette situation était angoissante, le Japonais était paralysé et écoutait les bruits qui s'avançait. C'est alors que le murmure de son cadet lui fit plonger ses iris dans les siennes. "Je m’appelle Haneul. Merci pour tout." Le Japonais eut un sourire sincère malgré que le moment soit mal choisis …

« Moi c'est Shiro. Je serais toujours là si un jour tu as besoin. » Lui promit-il avant de retourner le visage en direction de la porte. Une ombre s'avançait par ici, cette fois aucun doute il était là …

Et si l'effrayer ne marchait pas ? Comment ils allaient faire ? Ils allaient servir de rôti au loup ? Car si cet individu n'était pas là pour les tuer, voir une arme braqué sur lui allait sans doute le mettre en colère. Il manquerait plus que lui aussi ait une arme de jet … Finalement la porte s'ouvrit sur un homme au visage peu amical qui figea totalement le petit blond. Il fallait se montrer fort et Shiro fit au maximum en fronçant légèrement les sourcils. S'il fallait compter sur lui pour paraître menaçant c'était fichu … Heureusement que l'attention de l'autre joueur était avant tout centré sur le revolver que tenait Haneul … Ce dernier avait l'air d'avoir un regain de confiance et semblait beaucoup plus courageux que le Japonais. "BANG ! Connard." A peine eut-il le temps de tourné les yeux vers la porte que l'autre avait disparu laissant juste entendre son pas de course s'éloigner peu à peu. La pression retomba et Shiro souffla un grand coup avant de se tourner vers le Coréen qui lui s'effondra presque en pleurant. Le Japonais eut un regard triste avant de le retenir de s'écrouler sous la pression. Voir quelqu'un pleurer ne lui plaisait pas, et même plus ça lui faisait mal. Il frotta un peu son dos avec sa main tentant de le rassurer au mieux.

« Ne pleure pas, c'est finis, il est partit ... » Dit-il en récupérant l'arme pour la ranger rapidement dans son sac. Avoir ça entre les mains ne devait pas le réconforter, au contraire. Une fois le revolver éloigné Shiro replanta ses yeux dans les siens. « Tu as était formidable, je n'aurais jamais put faire ça … Tu peux être fier de toi ... » Dit-il en lui souriant un peu. Il lissa ses cheveux en arrière pour le calmer avant de le reprendre fermement contre lui pour pouvoir le faire sortir. Une fois dehors la lumière du soleil vint enfin caresser leur visage laissant planer cet air de sérénité. « C'est terminé cette fois, on est sauvé. » Annonça-t-il avec un sourire. « Tu penses pouvoir reprendre ta route seul où tu veux que je t’amène quelque part ? » Toujours prêt à aider, Shiro préférait s'assurer qu'Haneul puisse trouver un endroit sans risque jusqu'à sa guérison sans tombé sur mal intentionné …   

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


I want to stay here ... A pathetic Paranoia ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Amour : Le coeur en émoi devant un certain compagnon de classe !

Nombre de victimes : 1
Contenu du sac : .
Une petite trousse de maquillage (deux vernis à ongle -noir et doré-, un gloss, un rouge à lèvres rosé, un mascara, un eyeliner brun)
Une chandelle parfumée
Un smartphone et son câble
Un livre (Le Trône de Fer #3)
Un savon en pain au parfum fleurit
Un dictionnaire français-coréen
Un Death Note avec le nom de Kim Yeong Jae inscrit un peu partout
Un manga (Bleach #52)


Un thermos plein de thé
Un briquet
Une tenue de rechange
Une couverture
Une carte de l'île avec ses zones
Une boussole
Une lampe torche (avec piles)
Une teinture blonde


Une boîte de 14 sachets de thé pomme et cannelle
Trois bouteilles d'eau
16 bonbons durs acidulés


Une fronde


Avatar : Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 261
Activité RP : 5









   Lun 24 Juil - 17:49

Shiro. Si Haneul ne répond que par un très bref signe de la tête, c’est que l’heure est grave et les présentations, pour leur part, faites dans la précipitation. Mais il enregistre soigneusement le doux prénom à consonance japonaise dans un coin de sa tête, presque précieusement. Aujourd’hui, Shiro lui avait probablement sauvé la vie. Ça valait tout l’or du monde et même plus encore... Alors il espérait pouvoir lui rendre la pareille dès maintenant et ne pas se fourvoyer complètement. Et c’est d’ailleurs ce qui arrive, au plus grand soulagement de Haneul. Pourtant, le jeune homme est bouleversé et ne peut le cacher bien longtemps, lui qui essayait pourtant de paraître fort devant tout le monde ! Dieu merci, Shiro lui enlève cette arme affreuse et si lourde des mains pour la ranger loin de sa vue. Il s’agrippe un peu au petit blond, c’est vrai, prenant toutefois quelques longues inspirations pour essayer de calmer ses sanglots. C’eût été bête n’attirer quelqu’un d’autre ici à présent, hein…

Mais Shiro le réconforte et semble tout sauf irrité par sa réaction excessive, ce qui ne fait que rassurer davantage un Haneul qui en avait bien besoin, présentement ! Il acquiesce à tout ce que le petit Japonais dit, sans pourtant réellement enregistrer, sachant juste que c’était là des commentaires très encourageants…! Il était un peu dans tous ses états, c’est vrai. La peur, la douleur, la fatigue… Tous des sentiments négatifs qui ne jouaient certainement pas en faveur de ses sentiments déjà plus fragiles que ceux de la plupart des garçons de son âge ! Mais rapidement, les sanglots ne sont plus que reniflements, puis finalement même eux se taisent complètement pour ne laisser qu’un Haneul certes tremblant, mais silencieux. Il lève lentement ses mains, réalisant qu’elles aussi tremblaient comme des feuilles. Puis, lentement, il retire de son visage les larmes qui s’étaient invitées sur ses joues, leur donnant un aspect encore plus sale en y mélangeant la terre et la poussière qui s’y était limite incrustées pendant sa petite mésaventure. Il allait avoir besoin de se baigner. Peut-être qu’il retournerait au complexe hôtelier. Il aimait bien l’endroit…

« Merci, Shiro. », murmure doucement l’adolescent après un temps qui semble à la fois infini et trop court. C’est ainsi qu’il savait qu’il était vraiment dans tous ses états, hein…! Mais ça irait. Vraiment. Haneul était fort. Il était capable de se ressaisir. Ça ne serait plus qu’un mauvais souvenir dès demain, quand le soleil allait se lever sur une nouvelle journée ou il faudrait de toute façon déborder de ressources. Pas le temps de réfléchir outre mesure sur cette île. S’il y avait bien un point positif, c’était celui-là. « Je suis heureux que ce soit toi qui sois venu ici après mon accident. »

Toutefois, à la proposition qui lui est faite, le petit Haneul encore tout tremblant secoue la tête de gauche à droite. Il se redresse, prenant une profonde inspiration, puis baisse la tête pour voir sa jambe. Il devait vraiment aller désinfecter ça avec son savon et puis… ça irait. Il en était sûr.

« Non, merci. », répond-t-il, refusant ainsi la proposition que lui avait faite Shiro quant à l’accompagner en quelque part. Il allait être correct. Son regard en amande se relève jusqu’à son vis-à-vis et il a un petit sourire pour lui. « Tu as déjà fait beaucoup pour moi. C’est suffisant. »

Il prend doucement les mains du garçon dans les siennes pour qu’il relâche ses cheveux, non pas parce que c’était désagréable mais parce qu’ils devaient vraiment partir à présent. Ça devenait extrêmement dangereux. Haneul comptait mettre le plus de distance possible entre cet endroit et lui. Dès maintenant.

« Au revoir. »

Après un dernier petit sourire, Haneul replace son sac sur ses épaules de façon correct. Il a un regard pour celui de Shiro, songeant à l’arme à feu… Mais vu comme rien que le pointer sur un type sans même tirer l’avait traumatisé, ça aurait de toute façon été ridicule de se mettre Shiro à dos pour le récupérer. Alors aussi rapidement que possible vu son état, le blondinet quitte les lieux en direction, comme il l’avait pensé un peu plus tôt, du complexe hôtelier où il pourrait s’occuper de sa jambe blessée et se faire un brin de toilette.


Hors Jeu:
 

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

KANG HANEUL
© FRIMELDA
« Close your eyes / Feel the ocean where passion lies / Abandon all defenses / Hold me near you so close I sear you / A place between sleep and awake / End of innocence, unending masquerade / That's where I'll wait for you / Sleepwalker seducing me / I dare to enter your ecstasy / Lay yourself now down to sleep / In my dreams you're mine to keep »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Fallen feat. Nishimura Shiro

Page 1 sur 1