AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



FERMETURE DU FORUM





 

 Flambant... nu feat. Park Hyun Hee







avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 597
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2894
Activité RP : 5









   Jeu 8 Juin - 0:05


Le 18 juin 2017 || 7h45
La piscine municipale
Le vestiaire des filles

Hua Feng était à la piscine municipale. C’était étonnant à penser. Et jetant un regard circulaire autour de lui, le jeune homme grimace. Il y avait bel et bien de l’eau dans ladite piscine, c’était bien ça le pire. On eût dit qu’il était encore chez lui, qu’il avait eu une bulle en ce beau mois de juin et qu’il avait décidé d’aller faire un brin de saucette. C’était ridicule que cette piscine soit presque bien entretenue… sûrement à cause de l’organisation du Battle Royale, parce que sinon, il ne voyait vraiment pas comment elle aurait pu sentir le chlore ou comment le filtre aurait encore pu fonctionner, hein… Par contre en s’approchant du bassin, il grimace encore une fois. Celui-ci était noir de crasse, c’en était répugnant. Plutôt crever que de plonger tête la première là-dedans. De toute façon, l’intérêt premier de la piscine, ce n’était clairement pas de faire mumuse. C’était soit de se laver (chose impossible à cause du chlore…), soit d’y noyer quelqu’un. Joyeux, oui. Mais un homme intelligent analysait tous les aspects de sa situation et ça en faisait indéniablement partie.

Toutefois, c’était bien pour faire un brin de toilette que Hua Feng était ici. C’était dommage… il n’avait pas grand-chose sur lui pour ça. Enfin, si. Des trucs de fille. Mais ils n’avaient même pas été foutus d’y mettre un gel douche, ces bâtards. Tant qu’à lui refiler un truc inutile, ils auraient au moins pu se fendre de cet effort. Il aurait fait l’impasse sur le parfum de rose, ouais… Bref, un peu d’eau allait malgré tout faire le plus grand des biens à sa petite personne et c’est donc avec prudence que Hua Feng se dirige vers les vestiaires. Il s’arrête devant la porte des garçons, instinctivement. Puis, réfléchissant, il réalise que c’était effectivement ce que tout le monde risquait de faire sans vraiment y penser. Alors il va plutôt pousser la porte du vestiaire des filles. Il avait malgré tout plus de chance de tomber sur un gabarit qu’il pouvait gérer de cette façon. Et aucune honte à penser ainsi. C’est comme ça qu’on survivait, hein…

L’endroit n’a pas été lavé depuis longtemps, c’est évident. De toute façon, il avait fait un tour complet du bâtiment avant de se sentir assez en sécurité pour oser se doucher… et rien ici n’était entretenu depuis fort longtemps. Il y avait même une odeur un brin désagréable, heureusement pas suffocante non plus, loin de là. Mais ce n’était pas le moment de faire la fine bouche. Il pose son sac non loin de lui, préférant qu’il prenne l’eau plutôt qu’il se fasse voler si jamais quelqu’un entrait au plus mauvais moment. Puis, sans perdre un instant, le grand Chinois se dénude. Ses fringues finissent de l’autre côté du sac et lui, sous le jet d’eau froide qui le fait grogner sans plus. Il ne croyait pas avoir de l’eau chaude ici, hein… mais juste au cas où il pourrait au moins avoir la chance d’avoir quelque chose d’un minimum tiède, il pousse complètement le manche vers l’eau chaude. Puis, il se tourne face à l’entrée, histoire d’avoir un œil sur la première qui oserait se pointer le bout du nez au beau milieu de sa douche improvisée.

Et c’est là qu’il croise un regard légèrement arrondit par la surprise. Il y a un moment de battement pendant lequel ils se regardent avec confusion tous les deux. Le garçon est de taille moyenne, peut-être du côté plus petit malgré tout ! Il est menu, délicat et même si on ne pourrait prétendre qu’il pourrait y avoir confusion sur son genre, il est quand même ultra féminin. Ses lèvres entrouvertes de stupeur sont joliment dessinés et nul doute que dans d’autres circonstances, son joli minois aurait eu droit à beaucoup d’intérêt de la part d’un Hua Feng qui, même s’il ne le criait pas sous tous les toits, était bien assumé dans sa bisexualité. Sauf que là… là, non quoi.

« Alors ? », demande-t-il soudainement de sa voix grave au fort accent chinois, un peu rude mais pas menaçant non plus. « Tu t’es suffisamment rincé l’œil ?! »

Parce que bon, il ne se passait certes rien, mais le gamin ne détournait pas le regard non plus, hein ! Vrai, Hua Feng ne cherchait pas à se dérober des jolis yeux bruns, mais franchement, il avait l’habitude des vestiaires, joueur de basket aguerrit qu’il était. Et surtout, il avait plus important à protéger que sa vertu. Sa vie, par exemple…

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 


Dernière édition par Xiao Hua Feng le Sam 10 Juin - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Sam 10 Juin - 12:57



Hyun Hee avait marché un peu sans but, sursautant au moindre bruit suspect et se cachant dès que son imagination lui jouait des tours. Cette île n’était pas faite pour lui. Bien sûr elle n’était faite pour personne… Mais permettez-lui d’être un peu égoïste pour le coup et d’assurer qu’elle n’était surtout pas faite pour lui… Voilà qu’il se mettait à penser que ce n’était pas si mal d’être invisible… Et qu’il aurait aimé que cette particularité le suive jusqu’ici. En plus il avait perdu la seule personne en laquelle il avait confiance même si grâce aux haut-parleurs Hyun Hee n’ignorait pas qu’Haneul était forcément toujours en vie.

Il avait entendu passer le nom de quelques camarades de classe. Moins ces derniers temps et il fallait compter avec la probabilité de tomber sur des homonymes…

Hyun Hee manque de trébucher, se ressaisissant au dernier moment et finalement son regard se pose sur la piscine municipale. Il avait besoin d’une douche… Et en la voyant sur le plan, il avait pensé à ça. Il était tôt sans être matinal, Hyun Hee espérait un peu ne croiser personne ici. Depuis qu’il était sur l’île les rencontres n’avaient pas été si nombreuses et il s’en félicitait.

Perdu dans ses pensées il avance de manière mécanique, passant devant la caisse sans s’y intéresser puis devant les casiers dont certains avaient de toute évidence été forcés pour voir ce qu’il y avait à l’intérieur… Est-ce qu’il avait choisit les vestiaires des hommes ? Non. Et c’était purement l’instinct qui lui avait fait faire ce choix. L’habitude aussi. Il détestait les vestiaires des hommes. Trop de testostérone, de moquerie… Et de puissance, dans un jeu comme celui-ci.

Sauf qu’en poussant la porte des douches il remarque un peu au dernier moment qu’il y en a une qui coulait déjà. La silhouette, un bref instant de dos, lui faisait à présent face. Un type très grand… Il avait des cicatrices dans le dos et même si Hyun Hee ne les voyait plus à présent il en devinait certaines qui commençaient à courir depuis les épaules larges et carrées.

L’air de l’autre garçon était extrêmement dur malgré le bleu qui perçait son regard, surmonté d’une petite cicatrice dans un sourcil. Hyun Hee était comme pétrifié, le détaillant sans même y réfléchir ni s’offusquer de sa nudité ni rien du tout. De toute façon, pour la petite histoire : il n’avait à rougir de rien, ok ?

La voix grave et sourde le fait presque bondir et Hyun Hee manque de se retourner, par réflexe, avant de se raviser très vite, collant plutôt son dos à la porte qui s’était refermée derrière lui. Et sa voix tremble un peu malgré lui lorsqu’il baragouine :

« Je préfère ne pas te tourner le dos. »

Il avait déjà peur là en l’ayant devant lui… Alors en le lâchant du regard… Les pires monstres, ceux qui faisaient vraiment flipper, c’était ceux dont on ignorait où ils étaient et quand ils pouvaient frapper.

« Mais je ne me rince pas l’œil… »

Et bien qu’il ait regardé de pied en cape : c’était sincère. Disons que son cerveau était suffisamment câblé pour savoir que ce n’était pas le moment hein ! Et de toute façon ce type ne semblait pas réellement choqué par la violation de sa pudeur pour le moment. La preuve : il ne s’était pas couvert !

« Je m’appelle Hyun Hee. »

Il paraît que ça rendait plus humain de donner des informations pour soit… Et que ça incitait un peu plus les agresseurs à laisser leurs victimes en vie. Mais bon, cette information était à prendre avec des pincettes… Il l’avait vu dans une série policière à la télé, de mémoire…

« Je voulais juste prendre une douche moi aussi. »

Enfin là tout de suite il n’en avait finalement plus tellement envie ! Il n’attendait plus, en quelque sorte, que la permission pour déguerpir le plus vite possible ! Et de fait, un peu stupide, ne sachant pas quoi dire pour calmer sa nervosité grandissante :

« Ca va ? L'eau est chaude ? »


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 597
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2894
Activité RP : 5









   Mer 14 Juin - 2:21

Un sourire très bref étire les lèvres de Hua Feng. Rien pour rassurer, vu le côté éphémère du truc et les traits toujours aussi durs qui l’accompagne, mais disons que ça l’avait amusé de voir la petite souris certes fort effrayée... mais pas au point d’être considérablement stupide. Le garçon faisait même preuve d’un certain bon sens, ce qui n’était pas une mauvaise chose en soi. Hua Feng acquiesce donc, comme s’il confirmait les dires de l’autre élève et même, comme s’il leur offrait sa bénédiction. Ce n’était pas tout à fait ça : même s’il était sûrement un gros prédateur dans l’oeil de ce petit lapin-là et qu’il en était conscient, ça ne lui donnait pas la folie des grandeurs, à lui. Alors il s’éloigne simplement d’un ou deux pas pour être à nouveau sous le jet d’eau, glissant une main dans ses cheveux tout en rejetant un peu la tête vers l’arrière. Oui. Il continuait sa toilette. Il n’aurait peut-être pas une deuxième chance de le faire, alors aussi bien en profiter pendant que le danger ne semblait finalement pas être si grand que ça.

« Te retourner aurait en effet été stupide. », convient finalement le Chinois, se rappelant que lorsqu’on était à deux, il valait parfois mieux user de quelques mots de plus qu’à la normale ! Enfin, sauf à deux avec Yuan. C’était l’exception qui confirmait la règle, disons... « En vrai, je m’en fiche de ce que tu regardes, tant que tu ne m’attaques pas... Il y a pire que la nudité, ici. Tant que tu ne me poses pas de questions idiotes, il n’y a rien à pardonner. »

Lui demander d’où il se traînait ces cicatrices là, ça ne passait pas au conseil ! De toute façon, le sujet ne reste pas sur sa petite personne fort à découvert. En fait, le garçon face à lui se présente. Et c’est probablement la première fois sur cette île qu’on se présente à lui sans qu’il ne le demande ou bien sans qu’il fasse les premiers pas et ça, il apprécie ! Il commençait à se dire que personne ici ne faisait attention au prénom que pouvait porter les autres alors que c’était malgré tout une information qui pouvait être importante... Ce garçon l’avait soit compris, soit il essayait de meubler. Peu importe ! Hua Feng glisse une grande main contre une de ses épaule. Elle était un peu endolorie et il en profitait pour la masser autant qu’il le pouvait.

« Xiao Hua Feng. », se présente sobrement celui qui était probablement l’aîné des deux. Du moins, le garçon en face de lui semblait très jeune. Il l’observe un instant, songeur. Était-il là depuis plus longtemps que lui ? Il ne se souvenait pas l’avoir vu dans le bateau, mais il ne se vantait pas d’avoir vu tout le monde, non plus... Or, vu l’état de son uniforme, il se posait légitimement la question, sûrement... « Classe originelle ? »

Une lueur étonnante passe dans le regard bleu de Hua Feng : de la pitié, peut-être. Ou bien du chagrin pour ce garçon-là qui allait vite réaliser, si ce n’était déjà fait, qu’il n’avait aucun vrai ami. L’amitié n’existait pas quand il fallait que ce soit la vie de l’autre ou la sienne...

« La classe originelle, c’est celle qui souffre le plus. », murmure finalement l’homme avant de néanmoins profiter du changement de sujet pour ne pas en rajouter plus qu’il ne le fallait. L’eau ? Il a un petit soupir, haussant les épaules. « Tiède tout au plus. Tu devrais te dépêcher avant que ça change. Je ne t’attaquerai pas. De toute façon, je ne suis pas en position pour ça... »

Il a un petit sourire en coin, observant un instant le jeune homme avant de tacler un peu :

« Je ne promet pas de ne pas regarder, par contre. » Oui bon, peut-être que c’était quand même drôle de voir ces petits lapins innocents se crisper un peu. Sans méchanceté... Il ne voulait pas lui faire peur non plus et n’allait vraiment pas lui sauter à la gorge ! De toute façon, Hua Feng ne fait pas languir le garçon, ajoutant aussitôt : « Je déconne. T’as rien à craindre sur tous les niveaux possibles. »

Hua Feng n’était clairement pas ce genre d’homme-là... Bon, il n’allait pas spécialement tourner le dos non plus ! Il n’était pas con, fallait pas pousser...


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Ven 16 Juin - 6:44




L’autre a un sourire… Mais Hyun Hee reste plus ou moins pétrifié de son côté. Disons que ça faisait plutôt « sourire du chat qui a prit la souris au piège ». Même si un chat ne souriait pas sur le principe ça donnait une assez bonne image mentale de la situation dans laquelle Hyun Hee se trouvait à son avis. Ceci étant dit, bien qu’il reste crispé au possible, l’étudiant se détend sensiblement tandis que l’autre lui fait comprendre qu’en gros il a fait le bon choix. Avec une légère angoisse, Hyun Hee ne peut s’empêcher de se demander ce qui serait arrivé si ça n’avait pas été le cas. Est-ce qu’il aurait payé de sa vie cette leçon ? Ici la vie tenait à si peu de choses…

En tout cas Hyun Hee acquiesce, sans trop savoir pourquoi, alors que l’homme en face de lui reprend la parole. Et il le voyait définitivement comme un homme oui. Il n’avait rien d’un étudiant dans son regard. Limite il aurait envie de lui demander son âge même s’il savait qu’il était impossible qu’il ait plus de 21 ans. Enfin si, 22… Mais alors comme lui il aurait tout juste fêté son anniversaire. Dire que c’était le sien aujourd’hui… « Joyeux anniversaire Hyunie » hein…

Énième hochement de tête lorsque Hua Feng lui donne son prénom puis lorsqu’il lui demande s’il faisait partit de la classe dite « originelle ».

« C’est un peu bizarre, cette façon qu’on a de le dire. »

Il avait l’impression que ça lui mettait une cible plus grosse dans le dos parce qu’il était appelé différemment. Et puis le terme « originelle » sonnait presque de manière biblique à son oreille. Au moins Hua Feng semble presque avoir de la peine pour lui et Hyun Hee baisse un peu les yeux, remerciant son incapacité à pleurer parce qu’il se doutait que s’il avait pu il aurait fondu en larmes.

« Celle qui souffre le plus… ? »

Puis pas complètement stupide :

« Parce que ce sont nos amis ? »

La trahison était plus difficile à avaler. Alors Hyun Hee reconnait :

« Mon meilleur ami est sur cette île. On s’est perdu de vue en arrivant… Je ne sais pas où il est. »

Mais il n’était pas mort s’il pouvait se fier aux listes annoncées par haut-parleurs. Et parce que ça lui faisait penser à ça, il remarque :

« Il y a des jumelles dans ma classe. »

Inutile d’en parler au passé, il n’avait pas entendu leur nom à elles non plus. Il n’y avait jamais vraiment pensé jusque là mais peut être qu’elles étaient de couleur différente… Est-ce que ça les lèverait l’une contre l’autre ? Et si oui, est-ce que ça voulait dire qu’Haneul et lui en feraient de même… ?

Hyun Hee a un regard pour les douches… Il hésite à ce que lui dit Hua Feng… Mais finalement il hoche cette fois négativement la tête.

« Je reviendrais plus tard. »

C’était moins une question de pudeur –même s’il y en avait sûrement un peu- qu’un manque de confiance encore. Peut être qu’il ne le tuerait vraiment pas. Mais peut être aussi qu’il en profiterait pour lui piquer ses affaires ou dieu sait quoi d’autre. Mieux valait être prudent. D’ailleurs à la « plaisanterie » Hyun Hee grimace un peu. L’humour était un peu douteux ! Mais ça lui fait finalement esquisser un petit sourire.

« Tu ne vas pas me demander ma couleur ? »

Et en réalité, même s’il le faisait, Hyun Hee ne saurait pas lui répondre.

« On pourrait presque croire que tu t’en fiche… Et que ce n’est pas ça qui te motive. »

A la limite, même, Hyun Hee se demandait si ce garçon là avait l’espoir de rentrer et si non ce qui le motivait à avancer tout de même. Moins par curiosité d’en apprendre sur lui par contre que de savoir ce qui pouvait donner tant de volonté… Pour essayer de s’en gorger lui-même…



-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 597
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2894
Activité RP : 5









   Sam 17 Juin - 7:06

Hua Feng n’avait jamais réfléchit à la façon dont on avait nommé la classe originelle, puis les vagues qui la suivait. Ça le laisse songeur un court instant. Peut-être que c’était particuliers, en effet. Mais la classe originelle en elle-même était très, très particulière. Et souvent, les pires monstres naissaient en son sein. On ne se demandait pas pourquoi, hein... Tuer ses copains, des gens qu’on avait fréquenté pendant souvent assez longtemps, c’était très différent que de tuer des étrangers. Et c’était la même chose si on pensait à l’autre côté, soit se faire attaquer par une connaissance ou un étranger... Voire même un ami. Alors finalement, elle méritait sûrement son appellation différente, même si c’était pour des raisons morbides que personnes n’auraient aimé avoir à subir... Puis, le Chinois a un petit soupir. Il rejette un peu la tête vers l’arrière, levant les mains pour masser son cuir chevelu, bien décidé à mener à terme cette douche malgré son singulier visiteur.

« Oui. Pour cette raison. Tuer ou se faire attaquer par un ami, une connaissance... Ça rend bien plus fou que par un étranger. », convient lentement Hua Feng. Et il savait qu’il n’était pas encourageant, mais il n’avait jamais prétendu vouloir redonner espoir à qui que ce soit. De toute façon, son avis était assez simple : mieux valait être paré à toute éventualité et avoir les deux pieds sur terre, ici. « Vous êtes différents. À un certain point, ce sera un avantage. Mais pas au départ. »

Quant à cette histoire de meilleur ami, elle ne le surprend pas. Lui aussi avait eu un meilleur ami. Et lui aussi s’était retrouvé sur cette île damnée avec lui. Au moins pouvait-il se féliciter que ça ne soit pas à nouveau le cas. Il était presque heureux d’être de la première vague, pour le coup. Non seulement il n’arrivait pas sur une île déjà peuplée des prédateurs les plus puissants, prédateurs qui seraient alors parés à accueillir les nouveaux. Mais en plus, il pouvait laisser de côté les embûches que lui avaient posées le fait d’être de la classe originelle... et les cas de conscience qui venaient avec.

« Son nom, sa description ? Je l’ai peut-être vu. Je t’aiguillerai si c’est le cas. », promet Hua Feng, pas chiant inutilement non plus. Ce garçon semblait un peu désespéré à cette histoire de meilleur ami, après tout. Et il avait croisé quelques personnes venant de la classe originelle... Certains sans les avoir abordé, même. Quant à cette histoire de jumelle, ça lui fout quand même un peu froid dans le dos et sincère, Hua Feng convient : « J’espère qu’elles sont de la même couleur. Ton ami et toi aussi. »

D’ailleurs, il a un signe du menton pour désigner le collier du jeune homme. Hyun Hee n’était peut-être pas très avancé dans l’obtention de cette information pourtant fort précieuse. Et puis... il le proposait à presque tous ceux qu’il croisait. Il savait combien c’était important.

« Je peux te donner ta couleur. », propose l’homme. Il n’insisterait pas mais bon... Ça pouvait toujours être pratique d’avoir un avis. Ou un avis de plus, dépendant du parcours de Hyun Hee. « Si tu veux. Mais oui. Je m’en fiche un peu. Parce que je sais déjà que je ne pourrai pas te tuer. »

Il comprendrait aussi si le jeune homme ne voulait pas le voir s’approcher de lui, disons. Même chose pour la douche. Il pouvait comprendre. Surtout que bon... Hua Feng avait eu la décence de faire une petite grimace lorsqu’il avait vu la tronche de Hyun Hee à sa petite « blague »...! Il revient d’ailleurs sur le sujet, histoire de.

« Désolé. L’humour, ça a jamais été mon fort. », admet-il en levant une main, montrant patte blanche sur ce coup-là ! Et puis ça restait malgré tout pas super facile quand on était nu sous une douche, vite comme ça. Mais bon... Hua Feng fait quand même remarquer : « Tu peux rester discuter avec moi un peu. Et tu verras que prendre ta douche pendant que je suis dans les parages, ça reste ce qu’il y a de plus sûr pour toi. Je me retournerai si tu veux. J’ai d’autres façons de savoir si tu m’attaques qu’en utilisant mes yeux. »

Si ce n’était que ça... Il protégerait la pudeur de cette petite chose délicate !

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Lun 19 Juin - 6:24



Il semblait à Hyun Hee que dans son cas particulier il serait tout aussi bouleversé dans un cas que comme dans l’autre. Mais c’est vrai qu’au final, c’était sûrement plus difficile à accepter quand ça venait d’un ami ou tout au moins d’une personne qu’on avait longuement côtoyé. Ca lui donnait presque envie de pleurer que d’y resonger. Mais encore… Toujours… Les larmes se refusaient à inonder ses yeux. Par contre il est forcément curieux devant la petite leçon que lui fait Hua Feng.

« A partir de quel point ? »

A quel moment pourrait-il se dire qu’il avait un avantage ? Parce que présentement il se sentait plutôt dans une situation complètement inverse effectivement. En fait Hyun Hee ne serait même pas capable d’exprimer la surprise qu’il éprouvait à pouvoir fêter aujourd’hui son 17ème anniversaire.

Le chinois lui fait une proposition… Et Hyun Hee acquiesce, sautant plus ou moins sur l’occasion. Il y avait assez de chance pour qu’au moins un des deux ait croisé Haneul.

« Il s’appelle Kang Haneul. Il est un peu plus grand que moi… Mais moins que toi. »

A ce stade c’était pas très difficile ! Hua Feng était un géant de son côté hein !

« Il a les cheveux blond, il est fin. Il a des airs plus féminins. Il y en a qui disent qu’il ressemble à une fille. »

Haneul n’aimerait pas trop la description qu’il en avait mais Hyun Hee voulait mettre toutes ses chances de son côté pour le retrouver hein ! En tout cas Hyun Hee ne dit rien à propos des jumelles, stressant plutôt à propos de son collier et de celui d’Haneul.

« Et s’ils ne le sont pas… ? »

Il savait bien entendu… Mais il ne parvenait pas à le réaliser. A l’accepter.

« Haneul ne me fera pas de mal. »

Et de préciser, si Hua Feng comptait le lui suggérer :

« Je ne lui en ferait pas non plus ».

Hyun Hee porte une main à sa gorge, ses ongles courts s’entrechoquant contre le collier qui l’étranglait presque. Il hésite… Mais il avait besoin de faire un minimum confiance à quelqu’un s’il ne voulait pas devenir barge alors il acquiesce pour la couleur de son collier.

« Maintenant ? »

Savoir s’il devait approcher.

« Tu connais la tienne toi ? »

Parce que ça le rendait nerveux disons !

« Je peux te la donner aussi si tu veux… »

En priant le ciel pour que ce soit la même quand même. Ceci étant dit, Hua Feng avait affirmé qu’il ne le tuerait pas. Plus que ça même… Qu’il ne « pourrait » pas.

« Pourquoi tu ne pourrais pas ? »

Pas que ça le dérange hein ! Mais à voir les grandes mains de Hua Feng, il ne lui voyait rien qui puisse l’empêcher de mener ce genre de projet à bien ! Et lorsque le jeune homme renouvèle en quelques sortes sa proposition pour la douche, Hyun Hee finit par acquiescer. Il va quand même deux ou trois douches plus loin, gardant son sac près de lui… Et comme le regard de Hua Feng tombe brièvement dessus il préfère dire tout de suite :

« J’ai eu des pommes. Et je les ai déjà mangées. »

C’était ça ou les perdre en même temps hein ! Mais il le disait pour dissuader l’autre étudiant de trop s’intéresser à son sac ! Hyun Hee entreprend de se déshabiller et après une looongue hésitation :

« J’ai un peu de gel douche. Si tu promets de n’en prendre qu’un petit peu, je veux bien t’en donner. »

En échange de sa protection pendant la douche, de sa couleur, tout ça…


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 597
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2894
Activité RP : 5









   Jeu 22 Juin - 4:35

Il y a quelques secondes pendant lesquels le silence plane à nouveau dans les vestiaires, si ce n’est du bruit étrangement réconfortant de la douche. Hua Feng réfléchissait. Il avait conscience que Hyun Hee était malgré tout assez fragile dans son genre et n’avait pas envie de l’ébranler davantage. Est-ce que c’était le genre de fatalité qui pouvait l’effrayer ? Mais finalement, il avait demandé... alors le Chinois reprend la parole.

« Ceux qui seront assez forts ou intelligents pour rester en vie auront un net avantage sur ceux qui débarquent tout juste. L’avantage du terrain. De la connaissance. D’avoir probablement déjà forgé des alliances... », explique lentement Hua Feng, sans quitter le jeune homme du regard, songeur. Oui. Il avait connu ça. C’était... important. Très important. « Mais encore faut-il survivre jusque là. »

Il n’allait pas le dire, là, mais vite comme ça Hyun Hee ne semblait pas être en tête pour la survie sur plusieurs mois. Et pourtant, Hua Feng savait qu’il pouvait se tromper royalement. Il l’espérait un peu. Le jeune homme lui était sympathique, sans trop savoir pourquoi ! Quoi qu’il en soit, une description suit. Celle de « Haneul ». Mais il ne voyait rien de bien reconnaissable dans ces traits-là. Pourtant, vu ce qui lui est dit, il s’imaginait très bien le genre de mec qui sortait du lot… Mais quand on savait que c’en était un, quoi. De fait, après un moment de silence, Hua Feng hausse lentement les épaules !

« Je sais pas. Je l’ai peut-être vu en croyant que c’était une fille… », convient le grand Chinois, glissant une main dans sa nuque. Il ne pouvait pas trop aider sur ce coup-là. La description était bien trop vague. Une photo aurait été mieux, mais ils n’avaient pas ça ici, pas vrai ? Le cellulaire du garçon devait être à plat depuis un bon moment ! « J’ouvrirai quand même l’œil. Un grand blond efféminé. Noté. »

Puis, des inquiétudes quant aux colliers… Il pouvait comprendre. Et il comprenait aussi pourquoi Hyun Hee se rebellait à l’idée de faire mal à son ami ou de se faire attaquer par lui. Il n’allait pas essayer de mettre un peu de jugeotte dans cette petite tête de linotte. En quelque part, le délicat jeune homme avait besoin de se raccrocher à quelque chose. Et ce quelque chose, c’était « Haneul », pour l’instant. Par contre, il lui avait posé la question, alors Hua Feng répond.

« S’ils ne le sont pas, vous allez soit vous entretuer, soit mourir main dans la main. Mais ça peut prendre du temps. Certains BR durent plusieurs mois… », murmure lentement Hua Feng. Il se tourne finalement dos à Hyun Hee. Il n’irait pas jusqu’à dire qu’il lui faisait confiance, mais assez pour lever le visage vers le jet d’eau quelques secondes. Lorsqu’il en a terminé, il tourne la tête vers le jeune de la classe originelle. « J’essaie pas de te traumatiser. Je suis juste réaliste. Et pas menteur. »

Si ça pouvait le rassurer pour cette histoire de collier. Hua Feng ne répond toutefois pas tout de suite à ce sujet. Il laisse plutôt Hyun Hee prendre ses aises, puisque le jeune homme semble un peu moins méfiant et accepte donc de se glisser sous un jet d’eau lui aussi. Il acquiesce pour les pommes. C’est vrai que son regard avait traîné du côté du sac du jeune homme. Est-ce qu’il avait songé à voler ? Non. Même pas. Par contre, Hua Feng s’était demandé si un Hyun Hee armé sur qui veiller ne serait pas mieux qu’un Yuan désarmé mais capable de se défendre tout seul. La question ne se posait de toute façon plus et Hua Feng n’insiste pas dans cette direction. C’eût été stupide. Il avait pour le moment le meilleur allié qui soit. Il avait juste peur que ça se termine comme la dernière fois.

Un deal est fait ensuite… et Hua Feng l’accepte sans hésiter. Un peu de gel douche, c’était le saint graal pour lui qui n’avait pas pensé à apporter de quoi se laver. De fait, il s’approche de Hyun Hee. Non, la nudité ne le gênait toujours pas. Il fait signe au jeune homme de se retourner. Une fois fait, il tire juste un peu sur le collier, le tournant comme il peut. Pas très confortable, certes… mais ça ne dure pas très longtemps. Il le relâche aussitôt la couleur mise à nue.

« Rouge. », annonce-t-il platement. C’était un peu dommage, en vrai. Il aurait bien aimé que ce doux jeune homme soit bleu, finalement. « Je suis bleu. Je ne vais pas te tuer, relaxe. Je ne tue que pour sauver ma peau… Et tu m’es sympathique. »

Ce qui répondait à la question précédente de l’adolescent, n’est-ce pas ? Quoi qu’il en soit, Hua Feng tend la main, histoire qu’il dépose une noisette de gel douche dans le creux de celle-ci.

« C’est possible que tu me voies accompagné d’un autre Chinois. Grand, fin, les traits délicats mais il ne faut pas le lui dire… », décrit approximativement Hua Feng, songeant à Zhao, évidemment. « Ne t’approche pas dans ce cas-là, sauf si tu n’as vraiment pas d’autre choix pour sauver ta vie. D’ailleurs, ne lui fais jamais confiance. »

Il baisse un peu la tête, histoire de regarder cette toute petite créature au cou fin que même Yuan n’aurait pas de problème à tordre, entraînement militaire oblige…

« Est-ce que tu veux voir mon collier pour être sûr que je dis la vérité ? »

Ça ne posait pas de problème à Hua Feng, si Hyun Hee le voulait.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Dim 25 Juin - 17:27



Hyun Hee écoute, silencieux… Et même peut être un peu fataliste lorsque hua Feng convient du fait qu’il faut encore réussir à survivre pour se sentir « à son avantage ». Hyun Hee avait l’horrible impression de n’avoir rien apprit du tout depuis un peu plus de deux semaines qu’il était là. Est-ce qu’il avait prit du retard sur un quelconque apprentissage sensé lui permettre de survivre ?

« J’ai l’impression que tu me prépares à l’idée que je vais mourir. »

Et peut être que c’était vraiment ça, tout simplement. Ca lui donnait froid dans le dos.

« Pourtant je suis invisible… »

Ca n’avait été presque qu’un murmure. Une autre fatalité admise du bout des lèvres. Une absurdité dans un monde qui de toute façon ne tenait que de l’absurde et du grotesque lui aussi. En tout cas il ne semblait pas avoir vu Haneul et Hyun Hee acquiesce, ressentant le besoin de continuer à bavarder parce que ça rendait tout ça moins compliqué et qu’après des jours de solitude, ça lui permettait d’éviter de devenir fou à se parler tout seul probablement.

« Ne lui dit pas comme ça si tu le croise. Il a mauvais caractère. »

C’était plus une plaisanterie qu’autre chose hein ! Enfin c’est vrai qu’Haneul avait tout un caractère par contre… Mais il avait des priorités qui devaient avoir changées sur cette île. En tout cas :

« On devait passer le week-end dans un chalet de sa famille quand on a finalement été emmené ici. »

Et d’expliquer :

« C’est mon anniversaire aujourd’hui. On devait le fêter en avance à cause des examens qui tombaient le jour J… »

Il préfère volontairement passer sur ce qui risquait de se passer entre Haneul et lui si leurs colliers n’étaient pas de la même couleur. Ca faisait mal au crâne d’y réfléchir. De toute façon il est distrait par la couleur qui lui est finalement donnée. Rouge. Ca fait remonter un frisson le long de son échine alors que le chinois lui dit être bleu pour sa part. Il lui tire ensuite le portrait de ce qui semble être son binôme…

« Un ami à toi ? »

Et forcément, parce que tout ça restait un peu nébuleux :

« Pourquoi je ne dois pas m’en approcher ? Il est dangereux ? »

Pourquoi Hua Feng, qui semblait être quelqu’un de bien finalement, restait avec quelqu’un de dangereux comme ça ? Ca faisait peut être partit d’une stratégie de jeu. Sans doute qu’elle était plus intelligente que la sienne qui consistait à chercher une souris pas plus grosse que lui sur cette damnée île !

« Je te crois… »

Pour le bleu de son collier. Il aurait peut être eu de plus gros soupçons si la magie avait opéré et qu’ils avaient été tous les deux de la même couleur. Après il avait peur quand même. Peur que Hua Feng change soudainement d’avis.

« Tu ne le ferais toujours pas si on se recroise ? Ou c’est une décision temporaire… ? »

Il avait encore un peu de mal avec ce genre de notion de trahison. Hua Feng semblait plus à l’aise que lui avec ça !

« Je t’envie. On dirait que tout te glisse dessus. Et tu fais peur rien qu’à te regarder, sans offense. »

Et pour préciser sa pensé, histoire d’éviter réellement de vexer le jeune homme :

« On te regarde et on sent déjà qu’on a à faire avec un chasseur… Moi on me regarde et on se dit que je vais être une proie facile ou quelque chose du genre. »

Mais pour lever le doute à ce sujet, Hyun Hee ajoute quand même :

« Je n’ai pas envie de mourir… J’ai envie de vivre. Je vais me battre de toutes mes forces. »

C’est juste que « toutes ses forces » ça lui semblait pas peser très lourd. Sauf qu’en y réfléchissant :

« A la base, on est tous des ados, non ? On est tous pareil… »

Il le disait pour se rassurer… Parce qu’il savait que non : ils n’étaient pas tous pareil à ce petit jeu morbide…



-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 597
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2894
Activité RP : 5









   Mar 4 Juil - 8:44

« Pourtant, non. », déclare simplement Hua Feng sans s’émouvoir autant qu’il l’aurait dû alors que le jeune homme lui parlait de sa propre mort. Ça aurait dû le déstabiliser, mais il ne relève qu’à peine. Il préfère plutôt répondre ce qui était pourtant la stricte vérité : « Je te prépare à survivre. »

Mais ce n’était pas plus facile, même si plusieurs pensaient que le pire qui pouvait arriver était la mort, ce garçon-là inclus, probablement… Il se demandait jusqu’où celui-là pourrait aller. S’il y avait bien une chose dont Hua Feng était conscient, c’est qu’il n’y avait pas qu’une façon de survivre et parfois, les derniers étaient ceux auxquels on s’attendait le moins. Un peu de la même façon que les misogynes pouvaient ravaler leurs beaux préjugés sur les femmes. Il avait entendu dire que les statistiques étaient excellentes pour elles. Par contre, c’est le commentaire qui suit tout juste la question qui faisait preuve d’une certaine fatalité qui l’interpelle. Invisible…?

« Pourquoi est-ce que tu dis ça ? », demande-t-il soudainement, arquant un sourcil. Un petit sourire légèrement amusé étire lentement les lèvres du grand Chinois trop souvent grave alors qu’il fait remarquer : « Je t’ai vu, moi, petite souris… »

Il ne relève ensuite pas ce qui semblait être une blague sur le blond ami de Hyun Hee. Il espérait que c’en soit une, en tout cas. Sinon, l’autre garçon n’avait pas de chances de survie s’il était aussi délicat que l’image qu’il avait à présente en tête ! En tout cas, lui et ce Haneul semblaient bien proches. Le genre d’adolescents qui parlent de « meilleur ami à vie » ou des trucs du genre. Lui n’avait jamais connu ça… C’était généralement plus les filles qui devenaient mièvres à ce point ! Mais la raison de ce séjour prévu dans un chalet fait doucement soupirer Hua Feng. Ah… Pas la meilleure façon de célébrer son anniversaire…

« Joyeux anniversaire. Ça te fait quel âge ? », demande-t-il, plus pour changer les idées de Hyun Hee qu’autre chose. De toute façon, la faction du jeune homme lui est donnée, ce qui détournerait probablement l’attention de n’importe qui. Mais pas très longtemps dans le cas de celui-là, on aurait bien dit ! Il lui parle plutôt de Yuan, s’y intéressant, ce qui était plutôt intelligent vu les informations assez maigres mais inquiétantes qui lui avaient été données. Hua Feng baisse son regard sur celui de biche de Hyun Hee. Comme Yuan… C’était bien la seule chose qu’ils avaient en commun. Au fil de ses pensées, le Chinois finit par admettre : « Tu es vraiment très joli. Pas du tout invisible… »

Il tourne néanmoins rapidement les talons. C’était bizarre de faire ce genre de compliment sous la douche alors qu’ils venaient de se rencontrer, il le savait bien. Mais Hua Feng avait un peu l’impression de vivre ses derniers jours, là… Bref. Sa noisette de gel douche en main, un parfum sûrement pas assez masculin pour lui s’en dégageant, l’homme retourne sous sa douche, histoire de réellement se laver, pour le coup. Il ne reste pas longtemps face au gel d’eau à chaque fois qu’il a besoin d’être dans cette position, histoire de ne pas quitter la porte du regard plus qu’il ne le fallait, toutefois. Il avait promis de veiller. Il le faisait.

« Tout le monde ici n’a pas les mêmes ambitions que nous deux. », lâche Hua Feng, son regard en revenant à la jolie petite chose qui semblait fort perplexe. « Sortir d’ici. Pour le moment, mon compagnon a un mandat différent. Être avec lui augmente mes chances de survie… C’est un peu compliqué. »

Et assez difficile de s’imaginer ce que Hyun Hee devait penser présentement. Il y a ensuite une question d’ordre pratique… La confiance était difficile à gagner et Hua Feng n’allait certainement pas le reprocher à l’adolescent. Au contraire, il saluait sa prudence, à moins que quelques paroles ne suffisent ensuite à le mettre en confiance. Mais au final, il pouvait bien fermer les yeux en sa présence… Parce que Hua Feng ne ment pas en lui répondant.

« Je ne te ferai jamais mal, sauf si tu m’y obliges en m’attaquant. », promet-il en inclinant la tête vers son vis-à-vis, montrant ainsi que c’était une promesse. Quant à leur apparence physique respective, le grand Chinois a un petit « hm » sévère tout en acquiesçant. Toutefois, alors qu’il termine de retirer tout le savon de sa peau pour ensuite éteindre l’arrivée d’eau, il signale : « Mais ça peut être ta force. Moi, quand on me voit, on essaie directement de me planter un couteau dans le ventre pour que je n’aie pas le temps d’attaquer le premier. Toi, non… Les prédateurs de cette île vont pour la plupart vouloir jouer avec toi. Il y aura ceux qui aiment se faire croire qu’ils sont plus forts que tous et qui te prendront pour cible facile. Ceux aussi qui auront les hormones en ébullition, qui te trouveront canon et qui voudront jouer. Et ceux qui te prendront pour cible parce qu’ils jouent le jeu et qu’ils ne veulent pas se casser les dents sur les durs à cuire. Ils te sous-estimeront tous. C’est à toi de devenir prédateur, d’une façon ou d’une autre, et d’utiliser leur hésitation et leur trop-plein de confiance à son avantage… C’est difficile, mais c’est vital. Il faut que tu utilises ce qu’on t’a donné… Et puisque jusque-là, ce qu’on t’a donné c’est trois pommes et un joli minois, le choix est assez simple. »

Il quitte l’espace douche, posant le sac qu’il avait attrapé en passant pour le poser sur un banc. Il y prend son pantalon d’uniforme, histoire de l’enfiler malgré sa peau encore trempée de la douche. Il n’avait pas de serviette et pas envie de s’essuyer avec sa couverture pour la retrouver mouillée au soir. L’hiver, ce sera une autre histoire, si seulement le jeu se poursuit jusque-là… Mais d’ici là, il ferait avec l’évaporation naturelle !

« Tout me glisse dessus… », répète lentement Hua Feng. Il se laisse lentement tomber sur le banc, observant Hyun Hee avec un air las. Pour la toute première fois depuis qu’ils avaient commencé à discuter, il se montrait tel qu’il était : fatigué. « C’est aussi une malédiction. »

Et de fait, après un instant de silence pendant lequel il se contente d’observer le mur droit devant lui, non loin de l’adolescent, il finit par prévenir, en quelques sortes…

« Non. Nous ne sommes pas tous pareils. C’est juste ce qu’ils veulent te faire croire. Mais la vérité, c’est que quelques-uns étaient déjà des monstres avant de venir ici. L’intimidateur de ta classe n’a plus de frontières imposées par la loi quant aux sévices qu’il peut faire subir aux autres. La jolie fille populaire si jalouse qui se vengeait de ce qui semblait être trois fois rien avec des coups mesquins non plus. Et il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé ici… »

Lentement, son regard bleu en revient à Hyun Hee et il l’observe sans ciller. Il y avait bien des choses qu’on pouvait dire sur ceux qui avaient été envoyés ici. Mais pas qu’ils étaient égaux.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Sam 8 Juil - 21:13



Question de point de vue. Mais Hyun Hee acquiesce simplement, trop las pour s’entêter et n’en ayant de toute façon pas réellement envie. Quant à son invisibilité, Hyun Hee hausse simplement les épaules. Il n’avait pas envie de s’étendre là. Et puis il n’était pas convaincu que Hua Feng comprendrait. En plus, leurs petits problèmes d’avant semblaient perdre tout leur sens une fois ici. Son frère lui manquait cruellement… Haneul lui manquait cruellement… La vie était nulle. Pas pour ça qu’il aurait souhaité mourir pour autant.

Hua Feng lui souhaite ensuite son anniversaire et Hyun Hee retrouve un petit sourire. C’était sympa de sa part de se donner cette peine sans rien ajouter sur le côté éphémère de la vie ou une connerie du genre.

« Je viens d’avoir 17 ans. Tu as quel âge toi ? »

Il semblait un peu plus vieux. Mais c’était peut être juste une idée à cause de ses traits matures et sévères. Il remercie d’un signe de tête au compliment qui suit, rosissant légèrement. Oui bon. Il restait un adolescent au fond de lui-même hein.

Les motivations du copain de Hua Feng lui sont obscures en tout cas… Mais Hyun Hee ne demande pas. Pas encore. Ca viendrait peut être mais il avait besoin de décompresser et quelque chose lui disait que cette conversation allait encore le stresser. Par contre :

« Ca va. T’as pas besoin d’expliquer tes motivations, je comprends. »

Quand une solution augmentait nos risques de survie, Hyun Hee pouvait effectivement comprendre qu’on n’hésite pas tellement… Il n’allait pas jeter de pierre à Hua Feng. Hyun Hee acquiesce d’ailleurs gravement pour ce qui était des intentions de Hua Feng à son encontre et à l’explication qui suit il reste longuement songeur, finissant de prendre sa douche… Sans pour autant retourner à ses vêtements, pour le coup. Et quand le bleu lui assure que « tout lui glisse dessus », il s’entend demander :

« Tes hormones ne sont pas en ébullition à toi… ? »

C’était Hua Feng qui avait ouvert la porte… Et Hyun Hee se découvrait un instinct de survie qui allait au-delà de toute pudeur éventuelle. Il était déjà quelqu’un d’assez libéré en soit sur le sujet mais ici c’était presque encouragé et Hua Feng le lui avait fait remarquer à juste titre.

« Je pourrais être mignon… »

Il n’y avait aucune honte chez lui. Il fallait vraiment dépasser ce stade ici et si ça lui permettait de survivre… Pourquoi pas ? Puis Hua Feng lui faisait une bonne impression et il était beau garçon. C’était évidemment moins compliqué de minauder du coup.

« Et je ne suis pas très envahissant. »

Il reste un peu planté en avant de Hua Feng, tout disposé à ce qu’il se retourne pour juger un peu de « la marchandise » qu’il était prêt à lui offrir contre sa protection. Évidemment il pouvait refuser. Ce serait dur pour la fierté comme pour le moral mais Hyun Hee en avait vu d’autre.

Quant aux dernières paroles de Hua Feng à propos de son passif, du fait qu’il avait déjà tué… Hyun Hee affirme avec aplomb :

« Ca a moins d’importance pour moi ce que tu as fait avant que ce que tu comptes faire maintenant. »

Pas « juste là » mais dans le temps présent quoi. La personne que Hua Feng était sur cette île était bien plus révélatrice de qui il avait pu être en dehors, non ?

« Mais si tu veux m’en parler je t’écoute. Je ne te jugerais pas. J’en ai peut être pas l’air mais je suis au-delà de ça ici. »

C’était peut être une histoire terrible que Hua Feng traînait derrière lui… Mais Hyun Hee avait déjà prit la décision de passer l’éponge et si Hua Feng était malin, il pouvait déjà sûrement voir sa résignation à ce sujet… Et le fait qu’il ne changerait pas d’avis. Dans le fond Hyun Hee aurait pu faire équipe avec un vrai psychopathe et tout lui pardonner, sur cette île, pour survivre… Par chance il tombait peut être sur quelqu’un d’un peu plus sain avant ça…



-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 597
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2894
Activité RP : 5









   Jeu 13 Juil - 14:38

Dix-sept ans. Hua Feng savait bien que ce n’était que deux ans (enfin, deux et demi, en vrai) d’avec lui, mais ça lui semblait malgré tout incroyablement jeune pour être lancé dans ce jeu d’horreur. Dire qu’il y avait des gamins de quinze ans, quoi… Certes, il ne voyait plus Hyun Hee comme tel, mais quand même… Il a un petit soupir pour le coup avant de rouvrir la bouche.

« Dix-neuf. », répond simplement Hua Feng tout en se penchant pour masser un peu un mollet endolori d’avoir beaucoup marché et probablement pris un coup sans vraiment s’en rendre compte. Et avant qu’on le lui fasse remarquer, il convient : « On me dit souvent que j’ai l’air plus vieux. »

Mais un Battle Royale dans la gueule, ça vous faisait prendre des années fictives… Se redressant à nouveau, il chasse du plat de la main quelque gouttes d’eau de sur une épaule nue, lesquelles l’avaient chatouillé lorsqu’il s’était penché sur sa jambe. Puis lentement, son regard remonte sur le délicat jeune homme, un peu interdit pour sa part. Pas à cette histoire de motivations que Hyun Hee ne lui demandait pas d’expliquer, non… Mais plutôt à celles du jeune homme lorsque ce dernier s’approche finalement de lui ! Est-ce qu’il l’avait vu venir ? Pas du tout, surtout pas vu le malaise qu’il avait créé un peu plus tôt, hein…! Mais voilà que cette petite sirène s’approche, se faisant langoureuse dans ses paroles, parlant d’être « mignon ». Et si Hua Feng n’était pas le genre d’homme à avoir des power trips il n’en restait pas moins un de ces homme qui aimait bien mener la danse et parler d’être mignon de la sorte, ça atteignait une corde sensible !

« Eh bien, elles ne l’étaient pas jusque-là… », convient finalement Hua Feng pour répondre à la première question de Hyun Hee, pas menteur. Le contexte ne lui avait pas trop laissé le temps de réfléchir à ça. Il savait que pour certains, ça allait limite être un élément déclencheur mais lui, il avait d’autres chats à fouetter. Enfin, jusqu’à tout récemment, disons. Il a un regard pour le joli minois, mais Hyun Hee semblait fort décidé. Alors même si ce n’est probablement pas bien de prendre avantage de la situation, il lève une main pour la glisser sur une hanche menue, son pouce se perdant au niveau de son ventre en une brève caresse. Ça ne nécessite pas une grande force à déployer pour faire chuter Hyun Hee sur ses cuisses ensuite. Lentement, Hua Feng tourne la tête vers la porte. Il avait arrêté d’y faire attention une petite minute, ce qui n’était pas bon pour eux. Mais tout semblait incroyablement calme, là… alors il en revient sans peine à sa petite nymphe improvisée. « Tu sais que je n’ai rien dit pour t’inciter à me faire en profiter ? »

Juste pour que ce soit clair… Son regard glisse ensuite sur les épaules masculines mais bien moins larges que les siennes, les hanches en léger sablier, les mains gracieuses, les cuisses juste assez rondes… Il était évident que ça lui faisait une envie de dingue. D’ailleurs, son corps n’est pas en reste pour le montrer et Hyun Hee devait le sentir, ainsi posé sur ses cuisses. Néanmoins, son regard gourmand quitte à contre-cœur la belle silhouette presque trop peu virile, mais parfaite pour ses désirs. Il accroche le beau regard bordé de longs cils noirs, songeur.

« Hyun Hee… Je ne peux pas te donner ce que tu veux. Et je ne suis pas un connard. Je ne vais pas te le faire croire pour prendre ce que tu veux me donner. », déclare finalement Hua Feng, toujours à contre-cœur, à n’en pas douter. Mais il ne ment pas… et même qu’il s’arme de beaucoup de sincérité lorsqu’il affirme finalement : « Je fais route avec le volontaire. Il a décidé d’être ici. Son but, c’est que le jeu dure le plus longtemps possible. T’amener avec moi, c’est te mettre en danger… »

Indéniablement. Parce que jamais Zhao n’allait apprécier l’idée. Et il craignait un peu sa réaction s’il décidait que Hyun Hee ferait du bon bétail pour la journée. Hua Feng n’allait pas se mettre à dos Zhao en si peu de temps, c’eût été idiot. Il lui permettrait de survivre… Doucement, il repousse le jeune homme, histoire qu’il se remette sur ses pieds. Puis, dans un petit soupir, il sort de son sac la miche de pain à peine entamée qu’il avait réussi à conserver plutôt bien jusque-là, la donnant au jeune homme. Il se relève ensuite, attrapant sa chemise pour la passer sans l’attacher.

« Sois prudent, s’il-te-plaît. Je ne veux pas entendre ton nom par les haut-parleurs. », murmure Hua Feng. Se penchant, il dépose presque tendrement un baiser dans les mèches humides de Hyun Hee, ajoutant : « Tu comprends vite. Tu pourrais devenir le roi de cette île en jouant bien tes cartes… »

Il ne s’inquiétait presque pas autant pour Hyun Hee qu’il l’aurait dû, pour peu que le jeune homme prenne un peu confiance en ses moyens et s’apprécie à sa juste valeur.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe Originelle
Nombre de victimes : 0
Contenu du sac : • Une tenue de rechange
• Une paire de chaussures souples
• Un flacon de parfum
• Une trousse de toilette (brosse à dent + dentifrice + gel douche)
• Un eyeliner en crayon
• Un paquet de bonbons acidulés
• Des polaroïd et autres photos dans une petite boîte
• Un baume pour les lèvres
• Son journal intime avec le stylo accroché
• Un parapluie pliable
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Une brosse à cheveux donnée par Hua



Avatar : Byun Baek Hyun
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Zhao Yuan (cliquez et contactez moi sur Yuan plutôt que Hyunie ♥️)

Messages : 54
Activité RP : 4









   Mer 19 Juil - 19:20



Dix-neuf… Hyun Hee est sur le point de faire remarquer qu’il l’imaginait plus vieux mais Hua Feng le prend de vitesse, ce qui finalement le fait un peu rire. Pas à gorge déployée mais bon, ça faisait du bien de trouver une occasion de rire et Hyun Hee s’en était saisit. Mais le rire s’était vite éteint… Parce que la situation avait changé. L’atmosphère toute entière même. Hyun Hee avait finalement franchit un cap qu’il n’aurait peut être pas pensé atteindre il y avait encore quelques jours. « la faim justifie les moyens » comme on dit…

Il voit dans le regard de Hua Feng que, sans vouloir se vanter, le jeune homme est tenté. Ou en tout cas qu’il songe à l’éventualité qu’il lui propose. Il l’attire sur ses genoux, caresse un peu, semble lutter un instant à savoir s’il préférait surveiller la porte ou profiter de la vue…

Hyun Hee en avait peut être l’air mais il n’avait pas beaucoup de pudeur. Alors non : il n’était pas gêné outre mesure par la situation même si dans cette position il ne faisait plus mystère pour lui qu’effectivement Hua Feng était réceptif à son offre. Comme quoi lâchés sur une île de ce genre, certains besoins oubliés savaient vite se rappeler à nous…

« Je sais. Je te le propose parce que ça me semble logique et sensé, tout bien réfléchit. »

Hua Feng était probablement le joueur le plus charismatique qu’il avait croisé jusque là. Ils n’étaient pas de la même couleur mais en l’état ça semblait peu l’affecter… Et en conséquence ça l’affectait lui-même assez peu. Hyun Hee avait toujours été pragmatique. Parfois un peu trop, ne sachant pas bien nuancer le noir et le blanc d’une situation.

Sauf qu’il se fait repousser au final. Ça le surprend forcément un petit peu… Parce que même sans parler d’orgueil, il lui avait semblé que Hua Feng était réellement intéressé. Et peut être qu’il l’est, si ses raisons de le repousser sont sincères. Mais Hyun Hee vient quand même de prendre une veste assez honteuse… Aussi se redresse t-il pour aller chercher ses affaires, commençant nerveusement à les remettre, écoutant d’une oreille distraite cette histoire folle à propos du volontaire.

« D’accord. »

En d’autres circonstances il aurait peut être insisté. Et à se recroiser, une fois qu’il aurait mûrit la situation, il aurait peut être quelque chose de plus aboutit et plus intéressant à dire. Mais là tout de suite, camoufler sa honte était le plus important quoi ! Et un peu sa frustration, aussi. Parce qu’il avait la sensation d’avoir donné « le meilleur de lui » et qu’on lui avait dit que ce n’était pas assez. Du coup c’est l’orgueil qui parle lorsqu’il s’entend dire en laçant à la va-vite ses chaussures :

« C’est toi le pire. Tu ne sais pas ce que tu manques. »

C’était pas très glamour dit comme ça mais bon. Son honneur était égratigné. Le glam ça comptait plus pour grand-chose.

Hyun Hee se remet debout, attrapant quand même la miche de pain. Il n’allait pas lever le nez dessus alors que les denrées alimentaires étaient si rare, qu’importe l’orgueil blessé.

« Ouais… Fais attention aussi. »

C’était pas dit de mauvaise grâce à proprement parler… Mais il était sûrement assez clair qu’il allait lui falloir un moment pour digérer. Mais finalement entre ses compétences évidentes sur l’île et son physique avantageux, Hua Feng pouvait sans aucun doute se permettre de faire la fine bouche…

« Le roi de l’île... »

Hyun Hee pousse un soupire, retournant le premier près de la porte pour sortir. Mais avant de la franchir :

« En tout cas je ne vais pas mourir. »

Enfin oui : un jour. Mais pas ici. Pas sur cette île.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<





SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Le seul autre loup de cette île...

Nombre de victimes : 16
Coupons : 597
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)
Une bible


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau
Vitamines (25 comprimés)
Pot de café instantané (à moitié vide)


Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Indisponible
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2894
Activité RP : 5









   Sam 22 Juil - 6:13

Il a froissé Hyun Hee. Carrément. Hua Feng s’attendait à beaucoup de réactions et de répliques… mais pas nécessairement à un orgueil égratigné et rien d’autre ! Ce garçon avait vraiment beaucoup de sang-froid, même s’il ne payait pas de mine au premier abord. Et au final… eh bien même si ce n’était pas très gentil, ça soutire un sourire à Hua Feng, qui observe le jeune homme se rhabiller mais, surtout, se draper dans sa fierté ! C’était vraiment tout un spécimen que celui-là… et ça ne l’en rendait que plus intéressant, à ne pas douter. Le grand Chinois reste pour le moment toujours assis sur son banc, observant simplement ce qui se passait sous ses yeux. Allait-il s’attirer les foudres de Hyun Hee s’ils venaient à se recroiser ? Parce qu’il semblait vraiment avoir une dent contre lui là, non ? En tout cas, la petite pique qu’il envoie fait baisser la tête à Hua Feng, mais seulement pour camoufler un sourire. Oh, il ne savait pas ce qu’il manquait ?

« En fait, je pense que je sais très bien ce que je manque. Et pauvre moi… », murmure le jeune homme, amusé mais retrouvant toutefois rapidement son sérieux. Il ne se moquait pas de Hyun Hee. En fait, au contraire, il aimait bien ce qu’il en découvrait, là comme ça ! La miche est prise, en tout cas. Le garçon était assez intelligent pour ne pas protester à ce sujet. Certains n’avaient vraiment aucun instinct de survie et faisaient passer la politesse avant toute chose. C’était encore un point que le petit Coréen avait pour lui, à n’en pas douter. Hua Feng le lui rendait volontiers. « Quelle furie. »

Cette fois, le basketteur se relève, mais un peu dans les airs comme pour montrer patte blanche ! Il attrape ensuite sa chemise, l’enfilant rapidement sans quitter pour autant Hyun Hee du regard. Le garçon semblait fort décidé à rester en vie et ça, c’était on ne peut plus positif à son humble avis. Restait à voir dans quel état ils allaient se recroiser. Oui parce que…

« Nous nous reverrons. », assure-t-il soudainement, sûr de lui. Pourquoi à ce point ? Aucune idée. Mais quelque chose lui disait que Hyun Hee allait effectivement trouver comment survivre efficacement. Et pour sa part, il n’avait pas l’intention de mourir de sitôt. « À bientôt. »

Sur ce, la porte des vestiaires se referment… et Hua Feng a un rire bref tout en boutonnant sa chemise. Bon… il allait avoir besoin de quelques minutes pour se remettre les idées en place et chasser quelques petites tensions. Mais en attendant, peut-être qu’il pouvait quand même aller raccompagner au minimum Hyun Hee jusqu’à un lieu sûr, non ? Il allait faire ça. Alors cette fois, Hua Feng se dépêche. Il s’habille intégralement, met son sac sur son dos et sort rapidement des vestiaires, histoire d’aller jouer les gardes du corps. Mais lorsqu’il sort du bâtiment municipal, c’est pour se retrouver face à une rue entièrement vide. Comme quoi, ça ne prenait vraiment pas beaucoup de temps à cette jolie petite nymphe pour disparaître… C’était indéniablement un autre bon point pour Hyun Hee. Mais ça laisse Hua Feng songeur, pour le coup ! Finalement, il a un petit soupir. Mieux valait faire quelques multiplications mentales avant d’aller rejoindre Yuan. Et pourquoi pas faire un crochet par le centre commercial ou un restaurant pour espérer y trouver de quoi remplacer la miche qui allait avoir mystérieusement disparu et sur laquelle il allait devoir s’expliquer…? Oui, il allait faire ça. Il n’avait étrangement pas trop envie de parler de Hyun Hee à Yuan… et ne savait même pas pourquoi.

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé









   

Revenir en haut Aller en bas
 

Flambant... nu feat. Park Hyun Hee

Page 1 sur 1