AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



FERMETURE DU FORUM





 

 Breath







avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 19
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1501
Activité RP : 2









   Sam 27 Mai - 14:38



Le 17 juin 2017,
Le chenil, 14h.




Le chenil. Pas l’endroit le plus accueillant du monde et Yuan s’attendait presque à tomber sur le cadavre consumé par le temps d’un chien dans un peu de nature folle à un moment mais il était moins là pour juger des talents de décorateur intérieur du temps que pour tomber sur le dos d’une jeune fille qu’il avait suivit après l’avoir vu subrepticement dans les parages. Pas bien grande, un peu maigrichonne mais jolie. Son visage ne lui disait cependant rien, elle était probablement de la première vague arrivée deux jours avant ça mais il n’aurait pas pu le jurer non plus…

Quoi qu’il en soit, passant devant une cage encombrée, Yuan dépose son sac dans ce dernier, le recouvrant un peu de pièce de bois déglingué. Il préférait éviter d’être trop chargé pour bondir sur ce lapin là. Elle était sur ses gardes et sa manière de marcher tantôt sur la pointe seule de ses pieds, tantôt sur tout le plat de ce dernier lui indiquait qu’elle devait maîtriser au moins une technique de combat. C’était un truc inconscient que tout le monde possédait, lui comprit même si ça devait un peu moins se voir parce qu’il ne portait pas une paire de soulier d’écolier disons.

Yuan observe le petit lapin entre deux planches de bois. Aux aguets, il se plaisait à l’imaginer frémissant des oreilles et de ses longues moustaches pour percevoir le bruit ou l’odeur d’un prédateur. Elle n’avait pas tellement tort sans doute. Yuan se tâtait sur la nécessité de refaire une victime bientôt… Et voilà qu’elle s’offrait à lui dans sa jolie tenue d’école avec ses jolies jambes nues sous sa jupe plissée…

La belle s’approche, se méfiant plus de ce qui pouvait arriver vers elle que de ce vers quoi elle approchait elle-même… Elle s’approche encore… Plus près… Et encore… Bientôt elle serait à l’angle du chenil et Yuan ne pourrait plus se tasser davantage pour échapper à son regard. Alors d’une bonne détente il sort de son trou comme un diable hors de sa boîte et c’est avec énergie qu’il se jette sur elle.

Au moins il avait raison : elle avait de la technique et les réflexes avaient fait le reste. D’un mouvement souple elle avait pu éviter le geste qui visait la ligne fragile entre son cou et son épaule histoire de déchirer la jugulaire juste en dessous. Elle avait ensuite tenté de se défendre d’une autre prise mais ses réflexes aussi étaient là !

Difficile pour Yuan de dire quel art martial la jeune femme pratiquait mais elle avait un bon niveau et bien que ça abîme un peu son orgueil de le dire : elle était douée. Mais il y avait une différence marquée entre eux deux… l’avait-elle déjà comprit ?

Yuan se met hors de portée une brève seconde, signalant :

« Presque partout dans le monde les écoles d’arts martiaux apprennent à se défendre… Pas à attaquer. »

Enfin tout était relatif. Les pratiquants savaient attaquer. Mais pour se protéger. Pour désarmer, rendre inefficace… Le krav-maga, surtout utilisé au moyen orient était interdit dans beaucoup de pays car la limite entre la défense et l’attaque était trop ténue. Parfois invisible.

« Je n’ai pas apprit en club, moi… »

Il revient à la charge… Ils échangent quelques coups, quelques pirouettes made in jeu de combat sur console… Et bien que Yuan prenne un coup dans le bras il vient aussi finalement se glisser derrière elle, le bras autours de sa gorge…

D’un pied il donne un coup assez sec dans l’intérieur d’un de ses genoux pour la faire fléchir et là il continu de serrer, serrer, et serrer encore… Jusqu’à ce que l’oxygène manque… Jusqu’à ce qu’elle perde connaissance… Il desserre finalement, laissant la jeune femme retomber sur le sol, inerte. Il soulève une masse de longs cheveux noirs et vient regarder la couleur du collier… Avant de venir ramasser le sac de la fille, fouillant à l’intérieur sans trouver rien qui vaille la peine d’être volé.

Il en est à observer avec circonspection les trucs de gels chauffants lorsqu’elle reprend déjà conscience ! Yuan est surprit il va sans dire hein… La voix qui tousse, qui récupère difficilement son oxygène…

« Alors ? Tu as vu la lumière au bout du tunnel et toutes ces choses ? »

Il aurait pu serrer plus et plus longtemps… Elle serait restée évanouie plus longtemps. Là ça n’avait même pas duré 10 minutes. Les pochettes chauffantes retrouvent leur place dans le sac de leur propriétaire et Yuan observe la fille gravement. Non seulement il aurait pu serrer davantage mais il aurait aussi pu éviter de gaspiller de l’énergie et lui briser la nuque.

Mais il avait vu quelque chose… Un truc auquel il avait accordé de l’importance, au dernier moment… Alors montrant les plaques militaires autours du coup de la fille :

« Elles sont à toi ? »

Et de prévenir :

« Tu es encore dans le brouillard. Si tu tentes un truc je te jure que tu vas souffrir… »

Que ce soit bien clair !


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 18 petites pivoines
Vague : Première vague (15 Juin)
Amour : Trouvé l'amour n'est pas une priorité, contrairement à survivre...

Nombre de victimes : 2
Coupons : 126
Contenu du sac :
+ Deux bouteilles d'eau (1L5)
+ Une carte de l'île avec ses zones
+ Une boussole
+ Une lampe torche (avec piles)


+ Deux élastiques à cheveux noirs
+ Un pendentif militaire où le nom de son frère y figure
+ Un porte bonheur chinois
+ Une tenue de rechange
+ Des tampons hygiéniques (13)
+ Un coupe ongle
+ Un carnet + stylo quatre couleurs
+ Une trousse de toilette (un peigne, une bouteille de shampoing, un savon, un baume pour les lèvres, 10 lingettes démaquillantes, une brosse à dent et une crème pour les mains) Format Voyage
+ Une boîte d’allumette


[color=#ECB80F]+ 2 pochettes chauffantes
+ Un petit paquet de dragibus
+ Veste en cuir[
+ Une plaquette de 4 dolipranes./color]

+ Hachette
+ Kukri


Avatar : Dilraba Dilmurat
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MMix
Multicomptes : Je n'en ai plus ;_;



Messages : 520
Activité RP : 0









   Dim 28 Mai - 20:24

Deux jours s'étaient écoulés depuis que tu avais posé un pied sur ces terres sinistres. Deux jours où tu n'avais fait que courir et te planquer pour ne pas qu'on te débusque tel un vulgaire gibier prit en chasse. Pendant ces deux jours, tu n'avais su trouver le sommeil correctement, la peur qu'on te déniche t'en empêchant. Oui, tu étais fatiguée et c'est pour cela que tu profitais de chaque moment où tu te sentait plus ou moins en sécurité pour dormir. Même ne serait-ce qu'une vingtaine de minutes, juste ce qu'il fallait pour reposer ton corps et ton esprit embué. Depuis que tu étais arrivée, tu n'avais pu clairement réfléchir sur ce que tu devais faire... Survivre était bien évidemment une évidence, mais pourrais-tu seulement survivre en fuyant aussi longtemps que tu le pourras? Sûrement pas et au fond de toi, tu le savais, mais tu avais besoin d'y réfléchir. Si certains avaient déjà pris leur décision en abandonnant leur humanité, pour toi s'en était autrement. Après tout, tuer quelqu'un n'était pas chose aisée... En tout cas pour toi, ça ne l'était pas.

Marchant depuis plus d'une heure, tes pas te menèrent jusqu'à cet endroit glauque. L'atmosphère qui en émanait ne t'inspirais pas confiance et tu reculas mê0me d'un pas. Néanmoins, tu ne fis pas demi-tour. Peut-être que dans cet endroit sordide, tu avais des chances d'être seule... Ou peut-être pas, mais la seule façon de le savoir s'était de s'en approcher pour s'en assurer. C'est donc sur tes gardes que tu avanças jusqu'à ce qui semblait être un chenil. Te rapprochant de plus en plus, une odeur désagréable t'arracha une grimace. Cette odeur était très certainement le résultat de la fermentation de cadavres en putréfaction, mélangé à celle du fer rouillé et sûrement de sang. Un mélange qui te donnait un haut-le-coeur, mais ne t'empêcha pas de continuer ton avancé à l'affût du moindre bruit et du moindre mouvement se passant sous tes yeux.

Ton pas se fit plus lent alors qu'une drôle de sensation te fit frémir, tu n'étais pas seule. Chose qui se confirma alors que quelqu'un se jeta sur toi tel un prédateur sur sa proie. Une attaque que tu évitas et aussitôt pour contre-attaque, ton corps bougea naturellement, essayant de trouver une prise sur ce bras qui avait tenté de viser ton cou, mais tout comme toi, ce type semblait avoir de bons réflexes. D'un rapide mouvement, tu reculas en arrière pour observer ton agresseur qui prit la parole. Des paroles que tu n'écoutas guère. Plutôt concentrée sur les mouvements de son corps qui pourrait t'indiquer ses prochains mouvements. Parole finit, se suivirent un échange de nombreux coups que tu tentas tant bien que mal de contrer. Ce type avait de la force et bien que tu arrivas à lui donner un coup dans le bras, tu ne fus pas assez rapide lorsqu'il se glissa derrière toi et l'attrapa comme un serpent se refermant sur sa prise. Nul le temps de bouger, alors que d'un coup il te fit flancher, tes doigts se crispant sur ce bras qui serrait ton cou. Des paillettes commençaient à brouiller ta vision et le manque d'oxygène fit doucement son travail. Tout ton corps se relâcha, alors que ta vision brouillée s'obscurcit. Le jeune homme relâcha la pression, et s'éloigna. Semi-inconsciente, c'est au bout d'une dizaine de minutes que ton corps se remit en mouvement. En commençant par tes doigts, puis le reste de tes membres et difficilement, tu essayas de te décoller du sol. La main sur ta gorge qu'il avait presque écrasé, c'est avec difficulté que tu repris ton souffle, toussant à chaque bouffé d'air inspiré.

Tu ne pris pas la peine de répondre à ses paroles ironiques. Tu le regardas tout simplement de tes prunelles sombres. Pourquoi ne t'avait-il pas tué ? Pourtant, la lueur que tu avais pu voir dans ses yeux en avaient indiqué toutes les intentions. Face à sa question et son avertissement, ta seule réponse fût : « Pourquoi devrais-je te répondre ? » Une parole effrontée qui te faisait sûrement passée pour une folle, étant donné la situation dans laquelle tu te trouvais et où malheureusement tu n'étais pas en bonne position. Lui répondre aussi insolemment n'était sûrement pas la bonne chose à faire, mais malheureusement ce n'était pas dans ta nature de céder face aux menaces. Petit sourire en coin, tu tentas de te lever, tant bien que mal sur tes deux jambes. « Pourquoi me menacer alors que tu aurais très bien pu en finir maintenant ? Si je tente quoique ce soit tu seras le seul fautif de ta négligence. » Tu étais définitivement folle, tu continuas à le regarder sans bouger alors que tes yeux se posèrent sur ton sac qu'il avait déjà fouillé. « Tu ne trouveras rien d'intéressant là-dedans. En tout cas rien qui ne sera utile pour un garçon. » Hormis tes affaires personnelles et ce que tout le monde semblait avoir en commun, tu n'avais rien d'autre d'intéressant pour le jeune homme... Sauf peut-être ton paquet de pepero, mais franchement qu'il le mange ne te dérangeait pas plus que cela. Tes yeux glissèrent doucement sur ce visage qui ne lui convenait pas, quelque chose dans ses yeux contrastait avec les traits doux et enfantin de son visage. S'en était presque troublant. Tel le loup des contes, tout n'était que piège pour se faire avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 19
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1501
Activité RP : 2









   Mer 31 Mai - 19:28



Sa voix était rendue un peu rauque à cause de l’étranglement… Mais sous ce son un peu rocailleux transparaissait une voix fine et légère. Peut être même qu’en d’autres circonstances elle était douce. Mais pas là non. Parce qu’elle vivait de toute évidence mal leur « rencontre » et Yuan n’allait pas vraiment le lui reprocher pour maintenant. Quant à savoir pourquoi elle devrait répondre à ses questions Yuan hausse les épaules, faisant remarquer sans emphase :

« Parce que pour le moment j’ai le droit de vie et de mort sur toi. »

Yuan sort un nouvel objet du sac… S’interroge deux secondes… Et le montre à la jeune fille comme s’il avait voulu qu’elle le renseigne ! Mais au dernier moment il semble réaliser ce que c’est… Et il le relâche d’un seul coup, le laissant retomber dans le sac pendant qu’il s’essuie la main sur sa chemise comme s’il avait touché un truc dégoûtant ! Tampon !! Elle était prévoyante mais lui avait été drôlement surprit disons ! A ce niveau là Yuan trouvait clairement les hommes avantagés !

« Je te menace pour t’éviter une bêtise. »

Comme tenter quelque chose justement. Et à la voir sur ses genoux encore tremblant du traumatisme que son corps venait de subir, Yuan ironise :

« Et tu voudrais tenter quoi ? »

En l’état elle ne ferait pas grand-chose. Lui était reposé de leur petit affrontement et en pleine maîtrise de ses moyens.

« Le but c’est de me convaincre d’effectivement te tuer ? Tu veux mourir ? »

A ce stade la question se posait non ? Bref. Ce qu’elle dit propos du sac n’est pas complètement faux, de toute évidence. Il aurait pu lui prendre des denrées alimentaires mais il lui était inutile de s’encombrer de ce qu’il possédait déjà pour le moment. En plus s’il l’a laissait en vie ce n’était pas pour l’affamer. Pas aujourd’hui en tout cas.

« Comment tu t’appelles ? »

Fan. Mais Fan quoi ? Elle ne lui avait même pas répondu pour les plaques et Yuan baisse à nouveau les yeux dessus, les observant miroiter légèrement alors qu’un rayon de soleil perce jusqu’à eux entre deux planches un peu pourries. Là comme ça ça lui donnait surtout l’air de mater la poitrine juvénile mais non… !

« Alors ? Elles sont à toi ? »

Et parce qu’il était bien placé pour parler de ce que ça représentait :

« Tu sais à quoi elles sont sensés servir ? »

Il connaissait pas mal de monde qui ignorait. Presque autant de personnes que celles qui savaient. Mais au cas où :

« C’est pour qu’en tant de guerre on puisse rapporter le nom des morts… Et leur nombre. »

Une des deux plaques restait sur le corps de la dépouille. Il était de coutume de l’enterrer avec. L’autre allait à l’officier en charge ou à son service… Et il revenait parfois jusqu’aux familles en souvenir. Tout particulièrement lorsqu’il n’y avait aucun corps à inhumer.

« Au moins tu seras prête, j’imagine. »

Ce n’était probablement pas à elle mais sans doute à quelqu’un de sa famille non ? Quelqu’un d’encore vivant puisqu’il y avait les deux plaques. Une personne qui attendait sûrement son retour au pays. Est-ce que ça lui donnait plus de volonté pour suivre les règles du jeu ?

« Tu comptes jouer le jeu ? »

Celui des colliers… Des couleurs. Elle devait quand même prendre de plus en plus conscience que c’était l’unique passeport pour réussir à quitter cette île n’est-ce pas ?

« Tu as passé un premier test et tu t’es planté. Peu de personne peuvent se vanter d’avoir une seconde chance… »

Qu’elle en tire tous les enseignements à présent.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 18 petites pivoines
Vague : Première vague (15 Juin)
Amour : Trouvé l'amour n'est pas une priorité, contrairement à survivre...

Nombre de victimes : 2
Coupons : 126
Contenu du sac :
+ Deux bouteilles d'eau (1L5)
+ Une carte de l'île avec ses zones
+ Une boussole
+ Une lampe torche (avec piles)


+ Deux élastiques à cheveux noirs
+ Un pendentif militaire où le nom de son frère y figure
+ Un porte bonheur chinois
+ Une tenue de rechange
+ Des tampons hygiéniques (13)
+ Un coupe ongle
+ Un carnet + stylo quatre couleurs
+ Une trousse de toilette (un peigne, une bouteille de shampoing, un savon, un baume pour les lèvres, 10 lingettes démaquillantes, une brosse à dent et une crème pour les mains) Format Voyage
+ Une boîte d’allumette


[color=#ECB80F]+ 2 pochettes chauffantes
+ Un petit paquet de dragibus
+ Veste en cuir[
+ Une plaquette de 4 dolipranes./color]

+ Hachette
+ Kukri


Avatar : Dilraba Dilmurat
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MMix
Multicomptes : Je n'en ai plus ;_;



Messages : 520
Activité RP : 0









   Dim 4 Juin - 23:31

Tu le regardas fouiller ton sac et tomber sur tes tampons. Tu te retins de rire alors qu'il mit du temps à comprendre ce qu'il tenait dans ses mains, avant de le lâcher et s'essuyer comme s'il avait touché un truc dégoûtant. Les garçons pouvaient se montrer vraiment plus chochottes que les filles. Un tampon non utilisé n'était rien comparé à un usagé. Sur tes genoux, le corps pris de tremblement encore sous le choc de ce qui venait de se passer. Des tremblements que tu essayais de calmer via un exercice de respiration que tu arrêtas pour pouvoir répondre à sa question. « Tu crois réellement que je te le dirais. » Quel fou dirait à son agresseur comment il comptait le neutraliser ? Personne, où justement il était fou et donc dans ton cas folle. Ce qu'au fond tu semblais être pour te montrer aussi insolente en te rebellant verbalement contre lui. Une attitude qui n'allait pas t'aider à te sortir de se merdier dans lequel tu étais tombée.

Tu continuas à le regarder alors que tout doucement tes tremblements se dissipèrent. Comme tu l'informas le contenu de ton sac n'avait rien d'intéressant et il le comprit assez rapidement. Mise à part la nourriture commune à tous, tu n'avais pas grand chose de grandement utile... En tout cas pas pour un homme. Il te demanda ton nom. Un nom que tu n'avais guère envie de lui donner. Puis de toute façon à quoi ça lui servirait ? « Pourquoi as-tu besoin de connaître mon nom ? Il ne te servira à rien. » Effectivement, il ne lui servirait à rien et en même temps le mettre en colère tout de suite n'était peut-être pas la meilleure idée. C'est pourquoi finalement tu te décidas de lui donner ton prénom et seulement ton prénom. « Li Ren. » Non tu ne comptais pas réitérer sa question. Tu te fichais bien de comment ce type se nommait, ce n'est pas comme si tu allais devenir ami-ami avec lui pour pouvoir l'employer.

Sur tes genoux, tu t'assis tout simplement. Une posture moins douloureuse et qui te permettait de beaucoup moins trembler. Tu l'écoutas poser sa question et y répondre. Tu l'écoutas sans vraiment l'écouter. Ses plaques appartenaient à ton frère. Ton grand-frère et tu ne lui avais jamais demandé à quoi elle servait. Tu savais juste qu'il faisait partie de l'armée coréenne et le jour où tu avais été embarqué par ces hommes en noire, avait été son dernier jour de permission. Tes yeux se posèrent sur les mains sales de ce type qui touchaient ces deux plaques qui pour toi étaient précieuses. Tu te mordis l'intérieur de la joue, te retenant de lui parler une fois de plus mal. Tes yeux ne les quittèrent guère jusqu'à ce qu'il te pose cette fameuse question. Cette question à laquelle tu n'avais même pas pris le temps de réfléchir, mais à laquelle tu allais devoir malheureusement un jour y penser. « Je dois donc me sentir chanceuse. » dis-tu ironiquement en laissant un rire bref franchir la barrière de tes lèvres. Honnêtement, tu ne savais pas quoi lui répondre. La vérité ? Que tu n'en savais rien ? Est-ce que cette réponse lui conviendra-t-elle réellement ? Sûrement pas.

« Répondre à cette question est si facile pour toi ? Tsss ... » Apparemment pour lui oui et tu te doutais bien de sa réponse à cette question. Cet homme jouait le jeu. « Si je n'ai pas le choix, je le ferais. » lui lâchas-tu en le regardant droit dans les yeux. Si pour sortir de cet enfer, le seul moyen était de jouer le jeu en éliminant les trois autres couleurs. Alors oui tu le feras, même si pour le moment tu ne t'en sentais pas capable, mais ça tu t'abstenais de lui en faire part. « Je suppose que je n'ai pas besoin te poser la question... ? Tout chez toi indique que tu joues le jeu. » Même beaucoup trop au goût de la jeune femme. « Mais si tu joues le jeu, pourquoi tu me laisses vivante ? C'est plutôt étrange. » Non, tu n'avais pas envie de mourir, mais cela t'intriguait fortement. « J'avoue que cela m'intrigue énormément. Serait-ce à cause de ma couleur ? » S'il jouait le jeu, il avait très certainement pris le temps de regarder la couleur de ton collier pendant que tu étais inconsciente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 19
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1501
Activité RP : 2









   Ven 9 Juin - 19:12



Yuan ne répond pas à la jeune femme. Sa propre question avait déjà été parfaitement rhétorique alors il était plus qu’inutile de jouer à ce petit jeu. Il se contente donc d’un vague haussement d’épaules. Par contre il lève les yeux au ciel tandis qu’elle s’obstine à vouloir faire un mystère de tout, décidément. C’était une maladie chez elle ?

« Très bien. Jane Doe alors. »

C’était le nom qu’on donnait aux inconnus qui avaient perdus leur identité ou aux cadavres non identifiés. S’il n’y avait que ça pour faire plaisir à « Jane » de fait… Ho certes… Elle avait finit par répondre à sa question mais trop tard. Si elle voulait jouer les enquiquineuses : lui aussi pouvait ! Par contre la consonance de son prénom l’oblige à demander :

« Tu es de la zone chinoise du NEC ? »

C’était une bonne chose. Yuan était du genre chauvin et élitiste… Un peu raciste sur les bords aussi… Alors elle gagnait définitivement des points si elle était née chinoise.

Quant aux plaques… Décidément elle ne comptait pas répondre. Enfin avec son prénom il savait qu’elles n’étaient pas à elle, c’était toujours ça de prit. De fait il lui fait encore remarquer :

« C’est illégal de donner ces plaques à des civils. La personne qui te les a données va sûrement avoir des problèmes. »

Pas sûr que ça lui fasse quoi que ce soit vu ses propres problèmes mais Yuan faisait simplement brièvement la conversation. Ca lui arrivait pas souvent mais bien qu’il soit difficile d’abord il avait besoin d’interactions sociales lui aussi dans la vie ! Hua Feng remplissait ce rôle à merveille… Mais fallait pas se mentir : le bleu était aussi bavard que lui en général alors leurs conversations se tenaient souvent en longs moments de silence !

Ceci étant dit, Jane ne méprend de toute évidence sur ses ambitions dans le jeu. Pas qu’il puisse le lui reprocher néanmoins. D’ailleurs, sans lui expliquer ses motivations ouvertement, Yuan lui fait quand même savoir :

« On n’est pas de la même couleur. »

Pensait-elle toujours qu’il jouait le jeu, à présent ? Et pour preuve qu’il savait se faire aussi évasif et énigmatique qu’elle, il ajoute pour répondre à sa question :

« Et c’est pour ça que là je n’ai pas d’intérêt majeur à te tuer. »

Ca puis le fait qu’elle soit en relation étroite avec un membre de l’armée, qu’elle soit d’origine chinoise… Assez jolie aussi. Ca comptait sûrement un peu. Yuan ouvre une bouteille d’eau de la jeune femme, renifle le goulot… Et vient finalement y tremper les lèvres, juste pour s’hydrater. La bouteille retrouve ensuite le fond du sac et Yuan le renvoie sur sa propriétaire.

« Tu veux connaître ta couleur ? »

Ca ne lui coûtait pas grand-chose de la mettre au parfum. Sauf que Jane avait été vraiiiiment casse-couille jusque là… Alors Yuan ajoute, sarcastique :

« Après t’es pas obligée de me croire évidemment. »

Elle aurait même relativement intérêt à se méfier. Yuan n’avait pas l’intention de lui mentir mais autant qu’elle se fasse complètement au jeu après tout. Et pour en revenir au fait qu’elle jouerait le jeu si elle y était obligé :

« Tu vas jouer un jour. La première fois risque d’être pénible. »

Psychologiquement sûrement oui… mais physiquement aussi. Une femme sans arme, ça devait quand même redoubler d’efforts non ? A moins de s’en prendre à plus faible… Est-ce que Jane saurait attaquer quelqu’un qui lui tournait le dos et paraissait en difficulté ?

« J’espère que tu vas survivre un moment, Jane. »

Il allait écouter un peu dans les haut-parleurs ces prochains jours. Juste pour savoir si elle passait l’arme à gauche. Il serait assez déçu que ce soit le cas, en réalité.


-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 18 petites pivoines
Vague : Première vague (15 Juin)
Amour : Trouvé l'amour n'est pas une priorité, contrairement à survivre...

Nombre de victimes : 2
Coupons : 126
Contenu du sac :
+ Deux bouteilles d'eau (1L5)
+ Une carte de l'île avec ses zones
+ Une boussole
+ Une lampe torche (avec piles)


+ Deux élastiques à cheveux noirs
+ Un pendentif militaire où le nom de son frère y figure
+ Un porte bonheur chinois
+ Une tenue de rechange
+ Des tampons hygiéniques (13)
+ Un coupe ongle
+ Un carnet + stylo quatre couleurs
+ Une trousse de toilette (un peigne, une bouteille de shampoing, un savon, un baume pour les lèvres, 10 lingettes démaquillantes, une brosse à dent et une crème pour les mains) Format Voyage
+ Une boîte d’allumette


[color=#ECB80F]+ 2 pochettes chauffantes
+ Un petit paquet de dragibus
+ Veste en cuir[
+ Une plaquette de 4 dolipranes./color]

+ Hachette
+ Kukri


Avatar : Dilraba Dilmurat
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MMix
Multicomptes : Je n'en ai plus ;_;



Messages : 520
Activité RP : 0









   Dim 11 Juin - 19:50

 Ton temps de réponse fût trop long au goût de ce jeune homme qui t'en choisis un sans demander ton avis. Jane Doe. Intérieurement, tu soupirais et tu te demandais bien pourquoi lui avais-tu balancé finalement l'information. Ton nom par contre sembla l'intriguer à cause de la question qu'il te posa. Fan Li Ren, un nom bien loin d'être coréen et qui avait été choisi par ton père, voulant à tout prit conserver les origines chinoises de la famille, même si elle était à moité coréenne de part sa femme. « Parce que tu viens de la zone chinoise du NEC ? » demandas-tu au lieu de lui répondre directement à sa question. « C'est mon nom qui t'intrigue ? »

La suite de ses paroles passèrent par l'une de tes oreilles et ressortir par l'autre. Ce qu'il avait à dire sur les plaques ne t'intéressaient point, tu le trouvais en mauvaise position pour juger ce que ton frère avait bien pu faire, alors qu'il avait tenté de t'étrangler. Effectivement tu ne savais pas pourquoi ton frère t'avait donné ses plaques... Peut-être en gage d'assurance que tu reviendrais les lui redonner, donc que tu allais ressortir de cette île vivante ? Tu n'en savais rien et tu n'avais pas envie de penser que peut-être ton frère allait avoir de graves problèmes. Il sera de toute façon beaucoup moins grave que le danger que tu allais encourir ici.

Finalement, tu ne l'écoutas que lorsqu'il annonça que vos collier était de couleur différente. Si tu te braquas lorsqu'il fit cette annonce, tu te détendis directement après qu'il avoua n'avoir aucun intérêt à te tuer... Tu clignas plusieurs fois des yeux en le regardant. Tu ne comprenais pas ses mots. Le but de ce jeu morbide n'était pas plutôt d'éliminer les autres couleurs pour que la sienne soit vainqueur et ainsi être enfin libre. Libre de pouvoir quitter cette île de malheur et reprendre leur vie. Enfin était-ce seulement possible de reprendre une vie normal après avoir vécu sur cette île ? Sûrement pas. Physiquement, mais surtout psychologiquement, cette aventure allait tous vous changer et pour beaucoup d'entre vous laisser une profonde cicatrice.

« Tu peux me la dire. Je jugerai moi-même si je pense que tu me mens ou non. » Connaître ta couleur était bien évidemment une information importante, puisque grâce à elle techniquement tu saurais dire qui sont d'entrée de jeu tes ennemis Oui tu survivras, car la mort était bien trop effrayante pour une jeune femme comme toi qui n'avait pas eu réellement le temps de vivre sa vie comme elle le souhaitait et à réaliser ses rêves. « Pourquoi tu ne me tues pas alors qu'on est de couleur différente ? » Oui lui poser cette question te brûlait les lèvres, tu ne comprenais pas sa logique. « Non je ne dis pas que je regrette que tu m'ais pas achevé, mais n'est-ce pas plutôt le contraire ? Tuer les couleurs différentes à la notre ? » En tout cas c'est ce que tu avais cru comprendre avant d'être largué à l'eau. À moins que tu avais mal entendu lorsque la personne sur le bateau vous avait expliqué les règles du jeu. Même si probablement tu avais mal entendu, cela restait illogique pour toi de tuer une couleur différente de la tienne, sinon comment ferez-vous pour vous sortir de cet enfer dans lequel on vous avait emmené contre votre gré.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 19
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1501
Activité RP : 2









   Ven 16 Juin - 6:28



Spoiler:
 



Yuan ne répond pas mais son attitude ne fait pas de mystère devant la question. Il hoche en effet brièvement la tête de manière détendue, confirmant donc son appartenance à la zone tout au nord du NEC. Baishan lui manquait certainement pas mal à lui aussi… Comme il manquait à chacun son foyer. Il en était toutefois surprit de le constater. Comme quoi il n’était pas si différent de tous ces autres étudiants, quand on grattait un peu sous la surface.

Nouveau hochement de tête positif sur le pourquoi de sa question même si Yuan a un soupir un brin plus impatient. Jane ne savait décidément pas simplement répondre à une question. Il fallait qu’elle se défile ou qu’elle en pose une autre. C’était à vous donner la migraine. Le cliché type de la femme et il le pensait avec toute la misogynie dont il pouvait parfois faire preuve !

« Tu comptes répondre directement à une question à un moment ou alors tu es un TOC à ce niveau ? »

Genre une phobie bizarre lié aux questions. La peur des points d’interrogation, pourquoi pas ! Bref. A propos de la couleur de Jane, jusqu’au dernier instant Yuan envisage de mentir, ne serait-ce que par basse vengeance à cause de cette conversation qui tirait en longueur parce qu’elle ne savait pas répondre aux questions. Néanmoins :

« Bleue. »

Voilà. Elle avait sa couleur. Et lui avait répondu sans parler d’autres choses, matez un peu ça ! Maintenant il la laissait se débrouiller avec ses cas de conscience sur « avait-il mentit ou bien pas ». Ca risquait de lui trotter dans la tête un moment. Surtout si elle obtenait confirmation d’un menteur plus tard qui lui disait qu’elle était rouge, verte ou mauve ! Parfois mentir a du bon après tout… Ne serait-ce que par instinct de survie. C’était toujours mieux lorsqu’on rencontrait quelque de notre propre faction. Pas toujours salutaire… Mais mieux dans la théorie oui.

Jane juste bon de lui refaire un rapide topo sur les règles du jeu initiales et parce qu’elle les a néanmoins bien comprit il acquiesce à nouveau pour confirmer qu’elle avait raison. Cependant…

« Je ne suis pas les mêmes règles du jeu. »

A ce stade ça pouvait dire un peu plusieurs choses alors Yuan précise :

« Je n’ai pas l’intention de gagner le jeu. »

Il savait que tôt ou tard sur cette île il y aurait des joueurs souhaitant gagner seuls. Ou d’autre qui deviendraient fous et chercheraient à tuer sans aucune distinction de couleur. Souvent parce qu’ils auraient ignorés la leur jusqu’au bout. En tout cas…

« Je suis ce qu’on appel un volontaire, dans le Battle Royal. »

C’était un peu la première fois qu’il utilisait ce terme. Mais il était probablement explicite. Hua Feng lui-même l’avait utilisé la veille. Il savait que pour certain ça sonnait presque comme une insulte vu la manière dont ils étaient arrivés là pour leur part. Ca tenait du kidnapping… Ils n’avaient pas choisit d’être ici. Lui si.

« Mes règles à moi veulent que le jeu continu le plus longtemps possible. »

Un jour il allait sûrement flanché… Parce qu’il serait blessé, parce qu’il serait fatigué… Parce qu’il aurait faim… Les raisons de douter et de vouloir mettre fin au jeu seraient multiples.

« Évidemment du coup mes objectifs à moins semblent plus simple dans la théorie. Mais le jeu est capable de se finir extrêmement vite sans une personne pour réguler. Parce que les étudiants s’entre-tue violemment, jusqu’à ce qu’il en reste moins d’une poignée et qu’une faction gagne « par défaut ». »

Il ne savait pas si elle voyait ce qu’il voulait dire mais peu importe.

« Je m’assure de garder les troupes motivées aussi. »

Il maintenait la pression et s’assurait qu’à chaque fois que les haut-parleurs montraient une baisse de régime dans le rythme des décès il y ait un léger boost pour le suivant ou celui d’encore après. Il ne fallait pas se reposer sur ses lauriers. Il n’y avait que quinze jours pour essayer de gagner après tout.



-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 18 petites pivoines
Vague : Première vague (15 Juin)
Amour : Trouvé l'amour n'est pas une priorité, contrairement à survivre...

Nombre de victimes : 2
Coupons : 126
Contenu du sac :
+ Deux bouteilles d'eau (1L5)
+ Une carte de l'île avec ses zones
+ Une boussole
+ Une lampe torche (avec piles)


+ Deux élastiques à cheveux noirs
+ Un pendentif militaire où le nom de son frère y figure
+ Un porte bonheur chinois
+ Une tenue de rechange
+ Des tampons hygiéniques (13)
+ Un coupe ongle
+ Un carnet + stylo quatre couleurs
+ Une trousse de toilette (un peigne, une bouteille de shampoing, un savon, un baume pour les lèvres, 10 lingettes démaquillantes, une brosse à dent et une crème pour les mains) Format Voyage
+ Une boîte d’allumette


[color=#ECB80F]+ 2 pochettes chauffantes
+ Un petit paquet de dragibus
+ Veste en cuir[
+ Une plaquette de 4 dolipranes./color]

+ Hachette
+ Kukri


Avatar : Dilraba Dilmurat
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MMix
Multicomptes : Je n'en ai plus ;_;



Messages : 520
Activité RP : 0









   Mar 20 Juin - 20:50

  Un toc ? Non, tu n'en avais pas. Tu n'avais juste pas envie de lui fournir les réponses qu'il souhaitait. Pourquoi devais-tu te montrer conciliante envers lui ? Ah parce qu'il ne t'avait finalement pas tué et que la moindre faute pouvait le faire changer d'avis ? Même si la loi du plus fort régnait sur cette île, tu n'avais pas envie d'y céder en faisant profil bas. Oui, tu étais peut-être folle, mais tu étais constitué ainsi. Les deux mains levées au niveau de tes épaules, paumes vers le ciel, tu haussas simplement des épaules, pour lui répondre. Une autre question vint, celle de la couleur de ton collier, une couleur qu'il avait eue le temps de découvrir le temps de ta perte de connaissance. Bien que méfiante, tu avais envie de savoir quelle était ta potentielle couleur, quitte à la confirmer par la suite par une personne que tu croiserais peut-être.

Bleue fût sa réponse. Tu la notas simplement dans un coin de ta tête, sans rien ajouter. Comme tu l'avais énoncé avant tu jugerais par toi même si tu pouvais le croire ou non. Quelque chose te gênait encore... Tu ne comprenais définitivement pas pourquoi cet homme n'avait aucun intérêt de te supprimer alors que vous étiez de couleurs différentes. Selon les règles de Battle Royal qu'on t'avait annoncé à toi et à tes autres confrères sur le bateau, le but n'était-il pas qu'une faction s'en sorte vainqueur ? Bien évidemment ses questions te brûlaient les lèvres et tu ne pus donc par conséquent pas pu te retenir de les lui poser.

Ses réponses continuaient à te dérouter... Il n'avait aucune intention de gagner... Souhaitait-il réellement finir sa vie ici ? Tu ouvris la bouche prête à lui poser une autre question, mais ses paroles t'arrêtèrent. « Un volontaire... ? » te murmuras-tu à toi-même. Oui, un volontaire pour participer à ce jeu macabre... Il était juste un élément pour faire durer le plaisir de ces satanés fous qui vous avaient emmené ici de force. Il n'était que le chien de ses malades. En tout cas c'est ainsi que tu le voyais. Les yeux se baissant, tu regardas le sol plusieurs minutes, silencieuse. Puis tu tentas tout simplement de te lever sur tes deux jambes. Une fois sur tes deux jambes, en équilibre tu attrapas ton sac que tu refermas avant d'enfiler chaque bras dans les bretelles.

Cela fait, tu ne bougeas pas pour autant, tu le regardas juste à nouveau droit dans les yeux. « Tu es là pour faire durer ce jeu macabre... » Tu ne comprenais décidément pas comment une personne sensée pouvait se porter volontaire... Il était tout bonnement fou. « Je ne te comprends pas. » En faite tu n'avais pas besoin de le comprendre, car qu'importe ce que ce jeune homme dirait, le résultat sera toujours le même. Il ne sera  qu'un chien fou. « Et je ne souhaite pas connaître tes motivations du pourquoi tu es devenu volontaire. » Tu n'avais vraiment pas envie de savoir. D'ailleurs, tu ne voulais rien savoir à son sujet. Même pas son nom, ni même son âge. Absolument rien. Une personne comme lui ne méritait même pas d'être traité comme un humain. En tout cas, tu ne comptais pas le considérer comme un être semblable à toi.

« Je peux m'en aller ? » demandas-tu comme un enfant demandant une autorisation de sortie à ses parents. Sauf que là ce n'était pas tes parents, mais ton agresseur. « Comme tu la dis, tu n'as aucun intérêt majeur à me tuer et tu espères même que je survive un moment.  » Tu n'avais guère envie de rester ici et encore moins en sa présence. Tu ne savais pas ce qui se tramait dans sa tête et tu préférais t'éloigner de lui avant de le découvrir. « Je ne tenterai rien. Je ne suis pas assez folle pour tenter quoique ce soit. Je vais juste disparaître de ton champ de vision aujourd'hui. » Dans l'espoir de ne pas y être à nouveau.

 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 19
Coupons : 456
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1501
Activité RP : 2









   Sam 24 Juin - 16:30

Spoiler:
 



L’instinct de survie pouvait prendre des aspects vraiment très différents chez chacun. En général Yuan pouvait quand même s’en rendre compte. Là celui de Jane lui était, si pas invisible, très nébuleux. Peut être que dans le fond, de manière plus ou moins inconsciente, elle espérait mourir. Pour certains la mort était une échappatoire acceptable. Peut être que c’était son cas. Peut être qu’elle avait renoncé à ce que ses traits de poupée ne vieillissent et ne finissent par se flétrir qu’à un âge avancé. C’était dommage. Le jour où elle le réaliserait, peut être qu’il retrouverait Jane se balançant au bout d’une corde, le cou dans un nœud qu’elle aura elle-même confectionné.

C’est vrai que c’était voir loin mais « supposer » était la seule distraction à laquelle ils avaient réellement accès de toutefois.

Jane se fit pensive… Mais pas plus curieuse. Dédaigneuse peut être dans son attitude. Yuan doutait qu’elle ait réellement comprit les tenants et les aboutissants de cette situation. Elle s’était remise si rapidement de son étranglement. Elle avait faillit mourir et la marque de son avant bras se dessinait, par-dessus le collier, comme un voile qui faisait bleuir sa peau, là où ce serait trouvé sa pomme d’Adam si elle avait été un homme. Sur toute la longueur. En fait, elle avait presque l’air d’avoir prit un coup de soleil un peu ridicule pour le moment. Quand il violacerait ce serait autre chose.

Elle récupère son sac, sa dignité et tout ce qui lui passe un peu sous la main sûrement. Prête à partir, comme un scout à deux minutes de son grand camp d’été. Yuan acquiesce simplement dans un premier temps avant de confirmer :

« Tu peux y aller. »

Mais de faire remarquer :

« Je me trouve pas mal plus sociable que toi. »

Pourtant il était réputé pour avoir une sociabilité zéro !

« Ca va être difficile de survivre en jouant le jeu pour toi. »

Pace qu’il fallait avoir un minimum de talents dans ce domaine hein ! Et ça passait par répondre à certaines questions de temps en temps et savoir en poser aussi ! Des plus ou moins pertinentes, de quoi avancer sur des bases un peu plus solides quoi. Bref.

Elle avait quand même la lucidité de ne pas vouloir tenter quelque chose. A ce qu’elle disait en tout cas ! Yuan acquiesce donc une nouvelle fois, se remettant debout lui aussi avant de se pousser de son chemin histoire qu’elle puisse passer.

« Je ne vais pas te suivre. »

Il n’en avait pas ni l’intention ni l’intérêt. S’ils se recroisaient ce serait sûrement l’occasion de refaire le point et de voir comment un vrai séjour sur l’île aurait peut être pu influencer son attitude. La sienne à lui aussi sûrement parce qu’il restait un être humain comme les autres, pas exempt d’être transformé par ses expériences ici.

« Je ne te dirais pas de faire attention. »

Elle savait déjà qu’elle ne pourrait jamais vraiment avancer sans jeter un regard par-dessus son épaule ou dormir, même sur une oreille et d’un seul œil. Les dangers venaient de partout et bien souvent même de là où on ne pensait jamais les voir venir.

« Les prochains jours vont être difficile. L’adrénaline t’as fait te remettre vite mais ton corps et ton mental viennent de vivre un traumatisme. »

On avait trop tendance à sous-estimer le contrecoup. Elle allait y goûter d’ici une heure ou deux. Peut être même qu’elle allait pleurer et que ses beaux yeux bordés de longs cils se noieraient dedans.

« Tu dois être jolie quand tu pleures. »

C’était sans suite logique quand on n’avait pas suivit toute la conversation mais peu importe. Yuan avait souvent trouvé qu’il était débile de dire à une femme qu’elle était belle dans ses larmes. Mais il venait de comprendre, en quelque sorte.

Il finit lui aussi par tourner les talons, restant prudent… Il devait récupérer son sac et poursuivre son chemin lui aussi…


Spoiler:
 

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé









   

Revenir en haut Aller en bas
 

Breath

Page 1 sur 1