AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




La MAJ du 1er septembre est là ! Cliquez ici pour la découvrir !
Un event est en cours ! Venez lancer le dé ici pour découvrir l'état de votre personnage !
Tentez votre chance au Lucky Spin pour remporter des lots inédits !




 

 Mikami Izumi







avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 719
Contenu du sac :

- Une bouteille d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)


- Un sachet de bonbons
- Rero, son ancien serpent, à présent plastiné
- Une palette de fards à paupière
- Un boxer de rechange
- Shampoing à l'abricot


Avatar : Luvia (Canival)
Statut RP : Disponible
Pseudo : INCUBUS / 夢魔
Messages : 375
Activité RP : 5









   Ven 26 Mai - 1:17


Mikami Izumi feat. Luvia (CANIVAL)
« Mikami Izumi a 19 ans et est né le 13 mars 1998. Il était dans une classe de Terminale avant d'atterrir sur l'île. Il est né au Japon et possède donc la nationalité japonaise. Il habite la belle ville de Séoul. Son arrivée sur l'île remonte au 15 juin 2017, il fait donc partie de la première vague. La couleur de son collier est le bleu. Ses victimes sont au nombre de zéro, mais le jeu ne fait que débuter   . »
Inventaire

Un sachet de bonbons
Rero, son ancien serpent, à présent plastiné
Une palette de fards à paupière
Un boxer de rechange
Une agrafeuse
Un élastique
Une petite boîte vide
Un foulard
Une boucle d'oreille
Une vieille clé
Histoire


Parfois –souvent- il lui semblait qu’il n’y avait rien de plus anormal que de vivre.


Il avait fini par poser ses cartes sur le plateau, faisant basculer son pion d’un geste indolent, les yeux presque mi-clos. Rêveurs. « Quel est l’intérêt de ce jeu ? » avait-il demandé sur un ton lassé alors qu’il toisait tranquillement les visages qui lui faisaient face. Ses camarades de classe l’avaient regardé avec surprise. Visiblement, il était le seul à trouver cela dénué de sens. Ce « jeu de la vie » lui était incompréhensible. « Je ne comprends pas. Une fois que l’on est mort, on ne peut plus recommencer ; ce jeu est bête » C’était la maîtresse qui était intervenue, constatant que sa réaction perturbait les autres enfants. C’était bien la première fois qu’un de ses élèves émettait ce genre de commentaire. « C’est pour de faux, Izumi. Il faut juste avoir de la chance et essayer de vivre du mieux qu’on le peut. C’est parce qu’on ne sait jamais ce qu’il va arriver que c’est amusant ! » Il l’avait considéré d’un air dubitatif, sourcils froncés. Du haut de ses dix ans, il trouvait déjà sa vie actuelle d’un ennui mortel. Imaginer qu’il y aurait une suite, d’autant plus incertaine, le laissait perplexe. Cela ne lui inspirait rien de bien divertissant.



S’il avait su.



Fils unique, ses parents s’étaient séparés à son plus jeune âge : banale histoire. C’était sa mère qui avait obtenu sa garde, certainement plus dans le but de compliquer la vie à son ancien mari qui comptait partir avec sa stagiaire coréenne dans le pays de celle-ci plutôt que mue par un amour maternel. Izumi avait bien compris qu’à ses yeux, il n’était rien de plus qu’un moyen de pression et de chantage. Il entendait souvent l’entourage murmurer que cette femme n’aurait dû être mère, plus intéressée par son confort personnel que celui d’un autre, enfant ou pas ; son attitude parlait d’elle-même. Il avait compris ces mots, les avait médité. Il s’était persuadé que cela ne l’atteignait pas.
Cela ne l’atteignait pas.


Il y avait toujours eu une part de révolte au fond de lui. Une attitude paradoxale : blasée, furieuse. Tout l’indifférait. Tout le dégoutait. Et, à l’instar de sa personnalité, son corps y avait ajouté sa voix. C’était à son entrée au collège qu’on avait réalisé le dysfonctionnement de ses terminaisons nerveuses, son manque de sensibilité. Ce problème, pourtant léger, avait eu un impact sur lui. Anesthésié, il ne ressentait que difficilement la chaleur, ne percevait que faiblement la douleur. Les sensations, tactiles, manquaient à l’appel.
Ce n’était pourtant pas faute d’avoir essayé de les réanimer. Dans cette vie qui l’indifférait, cette particularité sonnait comme une trahison. De fil en aiguille, il s’était marginalisé. D’abord doucement, puis plus profondément. Radicalement. Il s’amusait à traîner là où il ne le fallait pas, en compagnie de personnes peu fréquentables. Il essayait de s’amuser. Au début de l’adolescence, son physique avait lui aussi fait les frais de son obsession insatiable pour « l’amusement », la provocation. A l’image de son serpent, « Rero », il avait pris la décision, arbitraire, de se fendre la langue. Il avait presque rit de désespoir en percevant le sang couler de l’organe sensoriel sans en éprouver la moindre douleur. Il s’appliquait cependant à parfaire le reste de son corps par de nombreuses mutilations, ostentatoires. L’unique plaisir qu’il apprenait à en tirer était celui provoqué par les regards honteux de sa mère, lorsqu’elle se retrouvait à ses côtés dans le bureau du directeur, s’excusant des troubles qu’il pouvait causer. Il aimait être l’élément perturbateur dans cette société étriquée, ce qu’il considérait comme une vulgaire boîte à chaussures. Il se contrefichait de la morale, se moquait des mœurs. Il n’avait pas peur des autres, pas peur des conséquences. Il se fatiguait des autres et de l’ordre. Il haïssait cette passivité oisive qui demandait à se laisser entraîner par ce stupide parcours, ce jeu de la vie.


Et puis sa mère avait craqué. Avec toute la disgrâce dont elle était capable, elle avait pleuré. Ridiculement. Elle avait hurlé. Les mots avaient fusé, tranchants comme des lames de rasoir. Acides. Destructeurs. Pourquoi avait-elle du le mettre au monde ? Pourquoi lui ? Elle avait gémit qu’il avait gâché sa vie et qu’il n’était qu’une abomination. A tout cela, il s’était finalement contenté de sourire, carnassier et amer. Il avait simplement caressé ses cheveux désordonnés avec un semblant de délicatesse. Se sentir supérieur devant cette femme était un sentiment extatique. Finalement exalté, il avait brutalement tiré sur cette mèche obscure, attirant son visage baignant de larmes près du sien. « Tu feras mieux à la prochaine partie » avait-il simplement murmuré avant de glisser perfidement sa langue fendue contre sa joue.
Elle l’avait regardé avec tout l’horreur du monde. Pour la toute première fois, il avait cru percevoir un intérêt à sa vie.


Elle l’avait expédié d’urgence rejoindre son père, au NEC, pleurant au téléphone qu’elle ne voulait plus jamais le voir. Il était donc arrivé là bas à seize ans, portant sur ce pays « unifié » un dégoût peut être plus conséquent que pour sa terre natale. Amèrement, il constatait tout autant qu’il n’était pas le bienvenu. Si son ancien lycée lui avait reproché de nombreuses choses, celui-ci lui déclarait la guerre. Il avait donc continué les hostilités en refusant de parler un mot de leur langue, quand bien même il la comprenait et l’utilisait sans en éprouver la moindre difficulté. Néanmoins, il répondait avec plaisir aux provocations qu’on lui lançait, frappant allègrement les autres élèves sans la moindre retenue. Cela eut l’effet de l’écarter pendant quelques temps du domaine scolaire, le forçant à redoubler sa Seconde.
Mais ce qui le révoltait le plus était certainement l’attitude passive de son père qui, devant les réprimandes des professeurs, courbait l’échine jusqu’à terre. Il ne parvenait à ignorer les références, acerbes, à la « sphère de coprospérité de la Grande Asie orientale », qui faisaient perdre des couleurs au visage de son géniteur. Ainsi donc, en plus de mépriser son apparence, on lui reprochait sa nationalité. Provocateur au possible, il s’était décidé à ne s’exprimer plus que dans son dialecte maternel, attirant sur lui les regards de haine. Regards qui lui procuraient un amusement sans pareil.


Enfin, un élément insolite avait fini par bousculer sa vie mortellement ennuyeuse. Il avait mis un certain temps avant de réaliser ce dont il s’agissait. Mais, lorsqu’il avait enfin perçu la lumière du jour après une longue nuit, il s’était mis à sourire.



En soi, la vie était un jeu.
Et ce jeu débutait enfin.
Caractère

La chose qu’il faudrait souligner en tout premier chez Izumi est son manque total de morale ; de limites. Incapable de faire une séparation distincte entre le bien et le mal, l’intelligence et la bêtise ou bien encore la raison et la folie, son jugement se passe allégrement de logique. Il fait ce qu’il lui plaît , dans la mesure où il parvient à en tirer un quelconque intérêt. Un certain amusement. Sous certains angles, il apparaîtrait même comme un enfant, dénué de toute forme de maturité. C’est ce que semble trahir son comportement : ses actions, ses dires jusqu’à ses humeurs, n’ont pas à suivre une ligne continue. De la sorte, Izumi est totalement imprévisible : son sourire peut facilement se muer en grimace, à l’instar de ses menaces devenant un rire léger. Cette attitude, déstabilisante, parfois ironique à souhait et désintéressée, a souvent le don d’insupporter ses interlocuteurs. Inévitablement, lorsqu’il n’attise pas la peur, il s’attire la haine. Haine à laquelle il répond avec joie et simplicité. Il faut dire que depuis son plus jeune âge, le jeune homme souffre de dysfonctionnement des terminaisons nerveuses, ce qui altère totalement sa sensibilité. N’ayant jamais trouvé de réponse à cette anomalie –car ayant bien vite rejeté la piste psychologique qu’un spécialiste avait émis- il a su l’utiliser à son avantage, quand bien même elle lui reste insupportable. Ne ressentant pas la douleur, la chaleur ou le froid jusqu’à un certain seuil, Izumi a tendance à ne pas connaître les limites de son corps. Et si cela lui donne un semblant d’endurance, le résultat peut se révéler être catastrophique. Plusieurs fois, il s’est retrouvé d’urgence à l’hôpital suite à de sévères commotions –acquises à la suite de quelques « accrochages »- qu’il ne sentait qu’à peine. Cette particularité est donc à double tranchant, mettant parfois sa vie en danger sans même qu’il ne s’en rende compte. Néanmoins, cela l’indiffère totalement. Izumi déteste les limites et, du moment qu’il s’amuse, cela ne lui pose aucun problème à mettre sa vie en jeu. Cette absence de peur, ce désintéressement total de son existence, est certainement ce qui le rend effrayant : dangereux. Lassé par l’ordre, fatigué par la routine, révolté par les règles, le jeune homme n’a pas l’âme d’un gagnant. Il n’accorde pas spécialement d’intérêt à sa vie, si ce n’est que trouver des moyens de la rendre plus amusante, de lui donner l’impression qu’elle passera plus vite. Si Izumi joue à un jeu, ce n’est certainement pas pour gagner : et s’il faut donc tuer pour gagner, il le fera pour s’amuser, qu’importe la morale. Il se moque de mourir : pour lui, tout est un jeu. Une fois la partie finie, quelque part, peut-être, recommencera-t-elle. Difficile à dire s’il est plus bourreau que victime : il se ferait aisément victime où bourreau de sa propre personne.

Son rapport avec les autres est totalement bancal ; Izumi n’arrive à aimer ni haïr. Il n’arrive à juger les êtres ou leur accorder un quelconque intérêt, si ce n’est que celui du divertissement. Sur l’immense plateau de jeu qui constitue sa vie, les interactions avec les autres « pions » n’existent que pour le divertir. Il agit avec eux comme bon lui semble, se fiant plus à son humeur qu’à un quelconque jugement. Néanmoins, il répond facilement à la violence, certainement plus par habitude que par goût. Par principe que personne n’est spécial à ses yeux, il ne fonctionne pas avec les notions « d’alliés » ou « d’ennemis » et se comporte de façon irrationnelle comme bon lui semble, peu importe avec qui.

Néanmoins, l’entrée dans ce nouveau « jeu » pourrait être susceptible d’amener son raisonnement, enfantin, à évoluer.
Physique

Izumi aime percevoir son corps comme une œuvre d’art, comme une immense toile qu’il recouvre à chaque instant d’encre noire et indélébile. Toile qu’il aime tantôt ravager : sublimer. Sa perte de sensibilité n’a fait que le convaincre davantage de pousser à l’extrême les actes de mutilation : de marginalisation. Ainsi donc, à l’instar de son corps recouvert d’un nombre incalculable de tatouages, son visage se retrouve percé de parts et d’autres, mutilé à certains endroits comme pour signifier son absence de douleur. Il se révèle presque difficile de trouver une partie de son être n’ayant pas été volontairement malmenée. Son dos est certainement l’une des parties les plus intrigantes de son corps, figurant deux ailes encrées dans ses omoplates, surmontant cette phrase comme taillée dans sa chair : « Only God can judge me ».
Insensible, Izumi n’a jamais tremblé devant la peur de se faire mal : c’est sans hésiter un seul instant qu’il est venu à se scinder la langue en deux –comme son bébé Rero ♥️- avant de la perforer à ses deux extrémités. Et ce goût pour la transformation physique est si fort qu’il l’a poussé au vice, allant se faire poser des extensions de canines afin de ressembler davantage à son animal fétiche. Il apprécie particulièrement de se démarquer physiquement par rapport aux autres, signifiant plus que clairement son désintérêt pour les codes. Au contraire, il apprécierait presque de terrifier les gens, leurs réactions ayant le don de l’amuser.
De la sorte, ses choix capillaires sont parfois pour le moins surprenants. Depuis son plus jeune âge, Izumi a l’habitude de se teindre les cheveux et d’aborder des coupes extravagantes, et ce, à la base, dans le seul but d’horrifier sa génitrice et professeurs. Il a cependant fini par prendre l’habitude de les garder mi-longs et d’y attacher de temps à autre quelques extensions, renforçant son aspect marginal. Il n’accorde pas vraiment d’intérêt à l’esthétisme, ce qui l’amène à ne suivre aucun style à proprement parler. Il apprécie cependant de se maquiller lorsqu’il en a l’occasion, forçant à l’extrême sur les fards et faux cils, satisfait de constater que cela à le don d’étonner les autres.
Tournant autour du mètre soixante dix, Izumi n’est pas d’une constitution très impressionnante. Plutôt élancé, il est malgré tout apte à des efforts physiques conséquent, quand bien même son point fort repose sur son agilité. Loin d’être complexé par son physique, il a pour habitude de se balader torse nu facilement, se sentant plus à l’aise de la sorte.  
Derrière l'écran

Hello tout le monde   ici INCUBUS, 19 ans et actuellement étudiante à Paris (même si je viens de l'est  ). Je me suis fait traîner de force pour venir ici par des personnes dont je tairais le nom ~ non, en vrai j'ai même pas résisté, c'était un kidnapping consentant. A vrai dire, je connaissais déjà la première version de ce forum mais...mais à l'époque j'étais encore un bébé doooonc  . Sinon, je pense pouvoir affirmer être présente à peu près 7/7 jours -même si bon, je suis encore en partiels jusqu'à la fin de la semaine prochaine   -.
Je tenais à dire que je trouve votre forum tout simplement magnifique, on est direct dans l'ambiance, ça me plaît beaucoup tout plein   et ..... j'espère qu'en dépit de son caractère "sympathique", bébé Zuzu se fera plein d'amis avec qui jouer  
(Et, validé par le plus grand des deux Cool   ?)


Dernière édition par Mikami Izumi le Sam 27 Mai - 23:52, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 719
Contenu du sac :

- Une bouteille d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)


- Un sachet de bonbons
- Rero, son ancien serpent, à présent plastiné
- Une palette de fards à paupière
- Un boxer de rechange
- Shampoing à l'abricot


Avatar : Luvia (Canival)
Statut RP : Disponible
Pseudo : INCUBUS / 夢魔
Messages : 375
Activité RP : 5









   Ven 26 Mai - 1:18

Et c'est parti !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Avatar : Cha Seung Won.
Statut RP : Indisponible
Pseudo : PNJ.
Messages : 1496
Activité RP : 0









   Ven 26 Mai - 1:18

Le membre 'Mikami Izumi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Couleur' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.com






avatar
Âge : 19 ans
Vague : #1
Amour : Nop'

Nombre de victimes : 0
Coupons : 240
Contenu du sac : .
◂ une épée courte
◂ deux petites bouteilles d’eau
◂ une carte de l’île
◂ une boussole
◂ une lampe torche (piles fournies)
◂ liseuse Kindle
◂ imperméable noir
◂ 1 tenue de rechange
◂ des lunettes de soleil
◂ une bande médicale
◂ dentifrice + brosse
◂ paq. de cigarettes (25)
◂ 3 stylos 4 couleurs
◂ briquet
◂ brosse à cheveux

Avatar : Wang Jackson (GOT7)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Venom
Multicomptes : Al Baghdadi Judas

Messages : 1162
Activité RP : 4









   Ven 26 Mai - 1:19

Les visualeux sont dans la plaaaaaace \m/
Et toujours pas de rouge à l'horizon MDRRR

Bienvenue ici ! J'espère que tu te plaira parmi nous !

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-


Il y a un temps pour combattre et un temps pour accepter que nous avons perdu, que seul un idiot continuerait la lutte. La vérité... C'est que j'ai toujours été un idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité

avatar








   Ven 26 Mai - 1:55

Contente de voir que tu as succombée plus tôt !

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Hâte de rp avec toi avec ce petit coco et le mien .

(Puis avec celui que j'inscrirais plus tard quand je le pourrais )
Revenir en haut Aller en bas






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Amour : Avec Hyun Hee de corps. Et d'esprit, avec... Non. Impossible.

Nombre de victimes : 14
Coupons : 389
Contenu du sac : .
Son smartphone + écouteurs
Trois paquets de Mild Seven
Une paire de lunettes
Un hoodie
Un pantalon d'uniforme de rechange
La moitié d'un paquet de chewing-gums (pamplemousse)
Un foulard de femme
Une trousse de voyage rose (1 gel anti-bactérien, 1 brosse à dent, 1 petit kit d'entretien à lentilles cornéennes, 1 mini pot vide, une pince à épiler)


Un zippo
Un petit kit de couture (trois mini bobines de fil + deux aiguilles)
Une petite boîte de pansements adhésifs (18)
Une carte de l’île
Une lampe torche avec piles
25 allumettes
Contenant de 25ml d'essence à briquet
Un plaid


Deux petites bouteilles d’eau

Couteau en céramique
Un revolver avec 4 balles dans son chargeur

Avatar : Wu Kris
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : LaMarquise
Messages : 2650
Activité RP : 6

En ligne








   Ven 26 Mai - 5:06

<--- mattez comment je communique bien en smileys, tout le monde a compris je suis sûre

Ceci étant dit bienvenue au troisième comparse Aaah je suis contente de vous voir débarquer ! Parce que bon, Charlie donc je m'attends tout pareil de vous deux, les petits nouveaux

J'ai hâte de lire tout ça Et s'il y a un souci de compréhension ou de n'importequoi-hension, hésite pas, Yuan et moi-même sommes là pour ça (et pis t'es bleeeeeeeeeeeu #mine)

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

THE SURVIVOR


« La vérité, c’est que quelques uns étaient déjà des monstres avant de venir ici [...] Puis, il y a des gens comme moi. Des gens qui ont déjà tués avant d’être envoyé sur cette île damnée… » © FRIMELDA


No one knows what it's like to LOVE the WOLF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 17
Coupons : 431
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1344
Activité RP : 4









   Ven 26 Mai - 8:50

Coucou ! Bienvenue sur le forum !

Une langue de serpent et des crocs de vampire... Va pas falloir te croiser la nuit toi non plus hein

On dirait que la fine équipe est au complet à présent ! Et qu'elle a plein de projet (ça rend achtement curieuse c'est clair !) !

Comme l'a dit Hua Feng, n'hésite pas si tu as des soucis

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 719
Contenu du sac :

- Une bouteille d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)


- Un sachet de bonbons
- Rero, son ancien serpent, à présent plastiné
- Une palette de fards à paupière
- Un boxer de rechange
- Shampoing à l'abricot


Avatar : Luvia (Canival)
Statut RP : Disponible
Pseudo : INCUBUS / 夢魔
Messages : 375
Activité RP : 5









   Ven 26 Mai - 10:40


Dewei > Yep, c'est une véritable invasion  
Merci beaucoup pour ton accueil !

Elian > Je pense qu'à force tu réalises bien ma faiblesse, je peux pas résister pour ça  
En tout cas merci beaucoup ! J'ai aussi hâte de pouvoir m'amuser avec ton magnifique perso  
(Oh oui, on fera de grandes choses   )

Hua Feng > Eh oui, malheureusement je n'ai pas inauguré ce groupe  
Merci beaucoup pour ton accueil ! Oh oui, je sens que vous pouvez déjà vous attendre au pire avec bébé Zuzu ~
Très bien, je n'hésiterais pas si jamais  

Yuan > Hey   Merci énormément pour ton accueil, je vois que tout le monde est déjà super chaleureux ici  
Ah mais je te rassure, il ne fera pas non plus bon de le croiser le jour  
Eh oui, je suis sûre que nous aurons de quoi vous surprendre ~
Encore une fois merci, je n'hésiterais pas  

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-



« ONLY GOD CAN JUDGE ME »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 719
Contenu du sac :

- Une bouteille d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)


- Un sachet de bonbons
- Rero, son ancien serpent, à présent plastiné
- Une palette de fards à paupière
- Un boxer de rechange
- Shampoing à l'abricot


Avatar : Luvia (Canival)
Statut RP : Disponible
Pseudo : INCUBUS / 夢魔
Messages : 375
Activité RP : 5









   Sam 27 Mai - 22:50


Sorry pour le double post  

Je viens de terminer ma fiche, j'espère que tout est en règle  

@Xiao Hua Feng
@Zhao Yuan

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-



« ONLY GOD CAN JUDGE ME »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 17
Coupons : 431
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1344
Activité RP : 4









   Sam 27 Mai - 22:51

Je m'occupe de ta fiche

N'hésite pas à remplir ton profil avec ton sac (celui de ta fiche de présentation et les objets communs à tous les sacs) car c'est nécessaire pour la validation

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 19 ans
Vague : Première vague
Nombre de victimes : 0
Coupons : 719
Contenu du sac :

- Une bouteille d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)


- Un sachet de bonbons
- Rero, son ancien serpent, à présent plastiné
- Une palette de fards à paupière
- Un boxer de rechange
- Shampoing à l'abricot


Avatar : Luvia (Canival)
Statut RP : Disponible
Pseudo : INCUBUS / 夢魔
Messages : 375
Activité RP : 5









   Sam 27 Mai - 22:52

Très bien, je m'en occupe

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-



« ONLY GOD CAN JUDGE ME »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar
Âge : 17 ans
Vague : Classe originelle
Nombre de victimes : 17
Coupons : 431
Contenu du sac : .
• Une tenue de rechange
• Un vieil uniforme + sous-vêtements
• Une casquette
• Une écharpe + bonnet
• Un briquet
• Une paire de chaussures de marche
• Une paire de gants de travail
• Un petit plaid
• Une montre à remontage automatique
• Dix analgésiques
• Un bandage et ses agrafes
• Flacon antiseptique format voyage
• Un thermos d'eau fraîche
• Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
• Deux bâtons de viande séchée
• Une carte de l'île avec ses zones
• Une boussole
• Une lampe torche (avec piles)
• Bracelet en paracorde
• 3 grenades lacrymogènes
• Un poing américain couvert de pointes
• Chapelet
• Lentilles bleues et produit à lentilles

Avatar : Luhan (Ex EXO)
Statut RP : Disponible
Pseudo : MyPandaa
Multicomptes : Park Hyun Hee & Kim Yeong Jae

Messages : 1344
Activité RP : 4









   Sam 27 Mai - 23:05




tu es maintenant en enfer ♥️

sacs à dos - fiches de liens - demandes de rps - suggestions - armurerie - prestige - fosse
Te voilà officiellement dans la famille !

Bon moi parler de scarification ça me fait mal rien que d'imaginer hahaha mais j'adoooore ton style lorsque tu écris, c'est vraiment agréable à lire !

Izumi a à la fois un don et une malédiction, surtout sur l'île où il ne pourra pas seul se rendre compte de ses blessures. Qui sait s'il ne va pas enfin pouvoir ressentir certaines limites ou même peut être un début de peur, au delà du frisson de l'excitation !

En tout cas je te laisse aller tirer au sort l'objet de ton sac. En ce qui concerne les objets emportés avec toi tu dois néanmoins considérer que les agrafes ont été retirées de l'agrafeuse !

Bon jeu, je m'occupe du reste !

-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-✩-

>> Mes RPs <<




SWEETDREAMS
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ? I travel the world and the seven seas. Everybody' s looking for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mikami Izumi

Page 1 sur 1